CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • Smartphone et Tablette
  • Mobilité urbaine
  • Hardware
  • Image et son
  • WEB 3.0
  • Bons Plans
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Créer un contenu
Test high tech Test Samsung Odyssey Neo G9 57 pouces : j'ai joué sur le plus grand écran PC incurvé au monde, et j'ai été bluffé de A à Z
5
Profil de RommB,  Jeuxvideo.com
RommB - Journaliste jeuxvideo.com

Quand l'écran coûte plus cher qu'un PC haut de gamme, on attend qu'il soit très spécial. J'ai profité et joué au maximum durant une semaine avec ce Neo G9 57 pouces, et l'expérience, forcément unique, m'a prouvé qu'après avoir testé tous les G9 précédents, c'est selon moi le meilleur de tous.

Présentation et caractéristiques

Depuis quelques années, Samsung a lancé plusieurs de ces écrans complètement démesurés. De temps en temps très incurvés ou OLED, ils avaient tous quelque chose en commun : ils possédaient une diagonale de 49 pouces. Cette fois-ci, le bouchon est poussé encore plus loin avec ce nouvel Odyssey Neo G9 et ses 57 pouces. C'est encore plus grand que l'absurde Odyssey Ark, cette "TV" 55 pouces incurvée et pivotable en format portrait.

Sommaire

  • Présentation et caractéristiques
  • Conditions de test
  • Montage et personnalisation : du tout bon
    • Connectique
  • Qualité d'image : il n'y a pas mieux pour jouer et travailler confortablement
    • (Presque) impossible de faire sortir le double 4K et le 240 Hz en même temps…
    • La résolution double 4K : le vrai point qui change tout
  • Ce n'est pas OLED, et ça me va très bien
    • Performances en jeu

Voir le Samsung Odyssey G9 57 pouces chez Darty

Diagonale57 pouces
Format32:9
Définition7680x2160
Courbure1000R
Taux de rafraîchissement240 Hz
Type de dalleMini-LED QLED
HDROui (HDR10+)
VRRAMD FreeSync Premium Pro
Connectique1xHDMI 2.1 2xHDMI 2.0 1xDisplayPort 1xUSB
Haut-parleursNon

Conditions de test

Notre machine pour ce test est la suivante :

Boîtier : ASUS TUF Gaming GT502
Écran : Samsung Odyssey Neo G9 57 pouces
Processeur : Intel Core i7-14700K
Carte graphique : Nvidia RTX 4090
Refroidissement : Asus ROG Ryujin III White Edition
Carte mère : Asus ROG STRIX Z790-A GAMING WIFI II
RAM : Corsair Vengeance RGB DDR5 6000 MHz CL40
Alimentation : Asus ROG Strix 850W
SSD : Samsung 990 Pro 2 To

Montage et personnalisation : du tout bon

C'est lors du montage de l'écran que je compris de suite l'ampleur de la bestiole. Déjà, il faut absolument être à deux pour pouvoir l'installer correctement. Le poids du pied ou de la base n'ont aucun sens, et vous aurez plus que jamais besoin d'un très grand bureau pour :

  • Le placer sans qu'il tombe
  • L'avoir à une distance respectable lorsque vous ne jouez pas à un jeu immersif

Finalement, en s'y mettant à deux et en suivant les instructions, Samsung nous rend la tâche assez simple, et en quelques minutes, vous voici prêt à utiliser ce Neo G9 57 pouces. D'ailleurs, l'alimentation de l'écran est à l'intérieur de ce dernier, et non pas au milieu du câble comme souvent, c'est un bon point pour le design. Alors que le dernier Neo G9 49 pouces OLED est passé au gris mat, c'est le retour aux sources avec un blanc brillant pour tout l'arrière de ce qui s'apprente à un véritable cockpit. Je ne vais pas me plaindre, car cela va parfaitement avec la tour PC blanche que j'utilise…

Test Samsung Odyssey Neo G9 57 pouces : j'ai joué sur le plus grand écran PC incurvé au monde, et j'ai été bluffé de A à ZTest Samsung Odyssey Neo G9 57 pouces : j'ai joué sur le plus grand écran PC incurvé au monde, et j'ai été bluffé de A à Z

Avec un écran aussi massif, heureusement que Samsung ne nous force pas à mettre des bouquins dessous pour le surélever. Il est donc possible de modifier la hauteur, mais aussi l'orientation et l'inclinaison. Vous devriez forcément trouver une position qui vous correspond.

Connectique

Tous les ports sont placés à l'arrière, ce qui ne rend pas les choses bien pratiques. De plus, ils sont orientés vers le bas, ce qui veut dire que l'on ne les voit pas directement, à moins de se plier dessous pour regarder vers le haut. Pas facile à brancher, mais une fois que c'est fait, vous ne devriez pas trop y toucher avant longtemps. Avec 3 HDMI et un DisplayPort 2.1, il y a de quoi faire, même si le câble d'alimentation n'est pas si long, surtout si votre PC se trouve sur la gauche de l'écran, tant ce dernier est grand.

Test Samsung Odyssey Neo G9 57 pouces : j'ai joué sur le plus grand écran PC incurvé au monde, et j'ai été bluffé de A à Z

Qualité d'image : il n'y a pas mieux pour jouer et travailler confortablement

Qu'est-ce qu'un écran 32:9 sans une bonne grosse courbure. Avec ces 1000R, la structure se cambre suffisamment pour ne pas se faire trop de torticolis. Ne pas pouvoir profiter pleinement des extrémités n'aurait pas vraiment de sens, heureusement, on s'y retrouve plutôt bien selon moi. Ma technique consiste à utiliser les bords pour du contenu moins récurrent, voire même de laisser une bande vide pour afficher certaines icônes du bureau. Même avec ça, il y a toujours de la place en largeur pour ouvrir trois fenêtres confortablement.

La taille change, mais on reste sur le même ratio d'écran de 32:9 que ses prédécesseurs. Ainsi, on bénéficie d'une largeur sans égal, et un hauteur qui s'assimile à celle d'un écran standard de 32 pouces. C'est la première chose que j'apprécie : selon moi, les autres G9 49 pouces sont un peu trop étroits niveau hauteur pour pouvoir profiter au maximum de certains jeux d'exploration compatibles avec ce ratio d'écran. Ici, qui dit plus grande taille dit plus de hauteur, et un peu plus d'immersion. Dans God of War par exemple, mais aussi sur F1 23, je ressens la différence.

Test Samsung Odyssey Neo G9 57 pouces : j'ai joué sur le plus grand écran PC incurvé au monde, et j'ai été bluffé de A à Z

Comme tous les autres G9 avant lui, ce modèle 57 pouces monte jusqu'à 240 Hz ou 240 FPS, ou 240 images par secondes, du pareil au même. Pas la peine de me faire croire que vous avez besoin de plus, cela est plus que nécessaire pour l'immense majorité des joueurs, même les plus aguerris. J'ai pu faire essayer l'écran à bon nombre de personnes à la rédaction, et les avis sont assez partagés. Certains trouvent le format assez troublant, leur donnant un peu le vertige en jouant à des jeux en FPS. D'autres sont tout simplement bluffés par l'immersion d'une telle dalle, et personnellement, je suis dans le deuxième camp.

(Presque) impossible de faire sortir le double 4K et le 240 Hz en même temps…

C'est LE point noir de ce produit, et il est important de le prendre en compte si vous envisagez de vous le procurer. À l'heure actuelle, c'est-à-dire fin 2023, il n'existe qu'une seule série de cartes graphiques qui possèdent un port DisplayPort 2.1, et qui sont capables de diffuser un flux en double 4K à 240 Hz, soit ce dont est capable ce Neo G9 57 pouces. Les voici :

  • AMD Radeon RX7900XTX, la plus puissante de chez AMD
  • AMD Radeon RX7900XT
  • AMD Radeon RX7800XT
Test Samsung Odyssey Neo G9 57 pouces : j'ai joué sur le plus grand écran PC incurvé au monde, et j'ai été bluffé de A à Z

La RTX 4090 de Nvidia, la carte la plus puissante du monde, est théoriquement capable d'encaisser ces performances, mais elle ne possède tout simplement pas le port adéquat. Bien évidemment, de plus en plus de modèles de cartes graphiques devraient ajouter du DisplayPort 2.1 à l'avenir, mais pour l'instant, c'est un peu ric-rac.

La résolution double 4K : le vrai point qui change tout

La fréquence d'image, c'est bien beau, mais la partie que je préfère sur cet écran, c'est la résolution. Selon moi, la résolution des G9 précédents est suffisante, mais dans l'esprit de démesure de Samsung, j'attendais qu'ils proposent de la 4K en hauteur, et c'est enfin le cas. Concrètement, on est ici sur un résolution double 4K :

  • 2160 pixels en hauteur, soit le standard de la 4K
  • 7680 pixels en largeur, soit le double de la 4K. Cela correspond à deux écrans 32 pouces 4K mis l'un à côté de l'autre.

On peut donc dire qu'il s'agit d'un écran 6K, et croyez-moi, après avoir utilisé tous les G9 49 pouces qui se limitent au 1440p en hauteur, je remarque la différence. L'affichage est logiquement plus net, et même si vous comptez de toute façon jouer en 1440p car vous souhaitez privilégier la fréquence d'image sur certains jeux - ce que je comprends totalement - quand il s'agit de travailler et de naviguer sur Internet, la densité de pixels de 140 ppi est tellement confortable, et fatigue moins les yeux sur de longues périodes. En comparaison avec les quelques écrans 45 pouces incurvés OLED, la précision des couleurs et la résolution plus élevées changent vraiment tout, et ne limite donc pas le G9 à une utilisation purement gaming - même si c'est son objectif principal, on est d'accord.

Ce n'est pas OLED, et ça me va très bien

L'OLED sonne toujours comme le graal pour un écran. Peu l'ont, et leur prix est très élevé. J'ai déjà pu tester des écrans OLED de dimensions similaires à celui-ci - 49 pouces et 45 pouces - mais alors que l'expérience en jeu est exceptionnelle, je suis toujours frustré par la piètre qualité de l'image en bureautique. En effet, sur l'OLED, on retrouve des couleurs qui bavent sur les autres, des lignes rouges qui n'ont pas lieu d'être, des différences de luminosité importants en fonction de s'il y a beaucoup de blanc affiché à l'écran, bref, l'OLED n'est pas parfait hors jeux, et ce Neo G9 57 pouces me ravit, mais avec un petit défaut :

  • Du VA Mini-LED : une forte luminosité bien supérieure à l'OLED, avec un pic de luminosité mesuré à 1229 nits, comparé aux 400-500 nits de la version OLED du G9 49 pouces.
  • Des contrastes très satisfaisants : impossible de comparer à l'OLED, mais c'est loin d'être un gros point noir pour moi, le Mini-LED proposant des résultats très bons.
  • Mais un peu de blooming : c'est lorsqu'uh alo se forme autour d'un élément blanc sur fond noir. On le remarque pas mal car la luminosité et le contraste montent très haut. Ce n'est pas très dérangeant pour un écran PC, mais quand même.

Performances en jeu

J'ai essayé le plus de jeux possibles, et alors que la RTX 4090 de mon PC de test n'a pas été de trop pour faire tourner Cyberpunk avec tous les graphismes à fond, le jeu est une vraie beauté sur cet écran. Chaque jeu qui prend en compte le format 32:9 n'est pas forcément un régal à l'œil non plus. Halo Infinite est compatible, je trouve l'ajustement correct, mais mes collègues voient l'image un peu trop étirée. À l'inverse, des simulations comme F1 23 ou Flight Simulator sont faites pour ce genre de dalle démesurée. Sur Star Citizen, pour les connaisseurs, les pics de lumière sur Stanton sont excellents, de même pour la neige de Microtech. La résolution aide beaucoup à l'immersion.

Test Samsung Odyssey Neo G9 57 pouces : j'ai joué sur le plus grand écran PC incurvé au monde, et j'ai été bluffé de A à ZTest Samsung Odyssey Neo G9 57 pouces : j'ai joué sur le plus grand écran PC incurvé au monde, et j'ai été bluffé de A à Z

Pour la plupart des jeux compétitifs et des jeux plus anciens, il faudra se contenter du 16:9 ou du 21:9. Cela peut être intéressant si votre carte graphique n'est pas très puissante, mais un peu dommage de gaspiller tout cet espace, surtout que l'écran consomme, et le Mini-LED n'est pas très économe, surtout comparé à l'OLED. La certification G de ce modèle est loin d'être injustifiée.

Voir le Samsung Odyssey G9 57 pouces chez Darty

CONCLUSION

Points forts

  • Le format 57 pouces incurvé, tout simplement inégalé
  • La résolution double 4K, une quantité de détails exceptionnelle, parfait aussi pour travailler
  • Le pic de luminosité à 1229 nits
  • Le 240 Hz, pépite si votre PC peut le faire tourner

Points faibles

  • Très peu de cartes graphiques ont le DisplayPort 2.1 pour diffuser du double 4K à 240 Hz
  • Pas de télécommande, et un simple pad de contrôle sous l'écran peu ergonomique

Note de la rédaction

Ce Neo G9 57 pouces répond à une problématique extrêmement niche, en proposant un écran hors de prix pour 99% des personnes, mais qui fait frémir ceux qui sont prêts à tout pour obtenir la meilleure expérience d'immersion possible sur des jeux bien précis auxquels ils jouent très fréquemment, particulièrement de la simulation de vol, de conduite…


Guide d'achat
Les meilleurs écrans PC gaming ultrawide 21/9 et 32/9
Cette page contient des liens affiliés vers certains produits que JV a sélectionnés pour vous. Chaque achat que vous faites en cliquant sur un de ces liens ne vous coûtera pas plus cher, mais l'e-commerçant nous reversera une commission. Les prix indiqués dans l'article sont ceux proposés par les sites marchands au moment de la publication de l'article et ces prix sont susceptibles de varier à la seule discrétion du site marchand sans que JV n'en soit informé. En savoir plus.
Dernières news JVTECH
Il est enfin possible d'acheter un Apple Vision Pro depuis la France en passant commande chez ce marchand. Il arrivera directement chez vous en provenance des États-Unis Hier, 20:10
L'humanité cultive des salades dans l'espace depuis des années, mais des découvertes montrent que les légumes cultivés de cette manière pourraient être plus nocifs pour la santé Hier, 19:10
La vidéo du moment