Menu
EtoileAbonnementRSS
jeuxvideo.com  /  Tous les forums  /  Forum principal Communauté  /  Forum Sondages  / 

Topic L'OMS reconnaît "l'addiction au jeu vidéo" comme une maladie

Sujet : L'OMS reconnaît "l'addiction au jeu vidéo" comme une maladie

Sondage
L'OMS reconnaît "l'addiction au jeu vidéo" comme une maladie. Qu'en pensez-vous ?
46 %
Ils ont raison.
38 %
Ils ont tort.
16 %
Etant moi-même accro à la réponse "ne se prononce pas", je vous laisse deviner ce qui va se passer.
714 votes
12
Page suivanteFin
Kaaraj
Kaaraj
MP
27 mai 2019 à 09:24:58

L'OMS reconnaît "l'addiction au jeu vidéo" comme une maladie. Qu'en pensez-vous ?

Plus d'informations à ce sujet : https://www.jeuxvideo.com/news/1050250/l-oms-reconnait-officiellement-le-trouble-du-jeu-video-comme-une-maladie.htm

Mechant-Poulet
Mechant-Poulet
MP
27 mai 2019 à 12:33:38

Bientôt des gens qui vont essayer de se servir de leur addiction aux jeux vidéos pour toucher l'AAH :o))

thegreg999
thegreg999
MP
27 mai 2019 à 14:49:08

C'est la mode, ils font passer les addictions pour des maladies donc pourquoi pas... mais c'est ridicule je trouve

Pseudo supprimé
27 mai 2019 à 15:09:26

On peut être addict à absolument tout, alors dire "addict au jeux vidéo ", ça jette la pierre spécifiquement au jeux vidéo.

Soft_Wet
Soft_Wet
MP
27 mai 2019 à 17:17:14

Le 27 mai 2019 à 15:09:26 kingfrog a écrit :
On peut être addict à absolument tout, alors dire "addict au jeux vidéo ", ça jette la pierre spécifiquement au jeux vidéo.

C'est ce que je pense. SI on reconnait "l'addiction aux jv" alors faut reconnaitre "l'addiction a x", "l'addiction à y", etc...

Mechant-Poulet
Mechant-Poulet
MP
27 mai 2019 à 17:24:18

Le 27 mai 2019 à 17:17:14 Soft_Wet a écrit :

Le 27 mai 2019 à 15:09:26 kingfrog a écrit :
On peut être addict à absolument tout, alors dire "addict au jeux vidéo ", ça jette la pierre spécifiquement au jeux vidéo.

C'est ce que je pense. SI on reconnait "l'addiction aux jv" alors faut reconnaitre "l'addiction a x", "l'addiction à y", etc...

Ben c'est déjà un peu le cas, la plupart des sources d'addiction hors drogue/tabac/alcool/médicaments sont déjà reconnu comme des maladies par l'oms comme le sexe, la bouffe, le sport, etc... (sisi le sport, ça porte même un jolie nom de maladie : la bigorexie) donc le jeu vidéo ne fait que rejoindre une liste de maladie déjà longue comme le bras.

Pseudo supprimé
27 mai 2019 à 18:28:47

coucou les enfants drogués

Fatalordi
Fatalordi
MP
27 mai 2019 à 20:34:18

J'aurais plutôt parlé de l'addiction aux écrans en général.

inconnu-2010
inconnu-2010
MP
27 mai 2019 à 20:46:54

Oui ils ont raisons, mais pas parce que c'est une addiction au jeux vidéo, mais parce que c'est une addiction tout cours. Une grande addiction envers quelque chose n'est pas une bonne chose, tu perd un peux le contrôle de toi mème.

PileAuJambon
PileAuJambon
MP
27 mai 2019 à 21:42:08

Je suis pour, à condition qu'ils nous donnent des indemnités :oui:

Pseudo supprimé
27 mai 2019 à 21:43:22

Ben c'est déjà un peu le cas, la plupart des sources d'addiction hors drogue/tabac/alcool/médicaments sont déjà reconnu comme des maladies par l'oms comme le sexe, la bouffe, le sport, etc... (sisi le sport, ça porte même un jolie nom de maladie : la bigorexie) donc le jeu vidéo ne fait que rejoindre une liste de maladie déjà longue comme le bras.

J'aimerais bien être bigorexique... quitte à être malade au moins j'aurais des muscles
https://image.noelshack.com/fichiers/2017/07/1487382298-risitasdepressif.png

[Anti]Sony
[Anti]Sony
MP
28 mai 2019 à 01:15:14

Je pense que l'addiction de manière générale est une "maladie". Je pense que tout être humain peut être touché par une addiction quelle qu'elle soit et ça doit certainement dépendre de l'environnement dans lequel la personne évolue.

Tintin_FSwap
Tintin_FSwap
MP
28 mai 2019 à 04:52:36

Quand j'étais ado, c'était maladif, OSEF du collège et de la vie sociale, c’était guild wars premier du nom sans interruption...

Des fois je jouais jusqu'à 2h du matin alors qu'il y avait cour le lendemain, c'était clairement une addiction.

Je faisais pas mes devoirs, je créais des tas de perso...

MAIS

Aujourd'hui je ne joue plus que de façon ULTRA CAZU, genre une fois par mois GRAND MAXIMUM.

Donc c'est pas vraiment une dépendance puisque quand on a été dépendant à une substance, il est pratiquement impossible de ne le faire plus qu'une fois de temps en temps.

C'est d'ailleurs pour ça que je n'ai réussi à arrêter le tabac que depuis quelques années, avant à chaque fois je me disais "une fois de temps en temps..." avant de racheter un paquet les jours qui suivaient.

Donc on peut adorer ça au point d'être accro, mais dépendant véritablement je pense que ce n'est pas le terme le plus adapté.

MRbXee
MRbXee
MP
28 mai 2019 à 10:15:37

Pour moi, l'addiction aux jeux vidéos n'est pas une maladie, plutôt une drogue.

Mechant-Poulet
Mechant-Poulet
MP
28 mai 2019 à 11:09:47

Le 27 mai 2019 à 21:43:22 HermioneGangeur a écrit :

Ben c'est déjà un peu le cas, la plupart des sources d'addiction hors drogue/tabac/alcool/médicaments sont déjà reconnu comme des maladies par l'oms comme le sexe, la bouffe, le sport, etc... (sisi le sport, ça porte même un jolie nom de maladie : la bigorexie) donc le jeu vidéo ne fait que rejoindre une liste de maladie déjà longue comme le bras.

J'aimerais bien être bigorexique... quitte à être malade au moins j'aurais des muscles
https://image.noelshack.com/fichiers/2017/07/1487382298-risitasdepressif.png

Faut pas croire, on se dit comme ça qu'être accroc au sport c'est pas grave, c'est bon pour la santé, mais j'avais lu un article là dessus, pour les gens qui sont vraiment au stade où c'est reconnu comme une maladie, ça va loin. Les gars font du sport non stop jusqu'à se blesser et même avec des déchirures musculaires, des fractures et des articulations en miette ils continuent à en faire aggravant à n'en plus finir leurs blessures, ils font des crises d'angoisses et de manque ultra violente si ils peuvent pas avoir leur dose de sport quotidienne, ils sortent faire leur x heures de footing quotidien même si dehors y'a un blizzard, qu'il fait -20° et que y'a des bourrasques à 200km/h etc...

Bref c'est vraiment pas une situation enviable !

Alzaynor
Alzaynor
MP
28 mai 2019 à 13:41:45

Que se soit le jeux vidéo ou une autre addiction, j'ai du mal à voir ça comme une maladie. Ce n'est pas comme si une bactérie, un virus ou un vrai défaut dans ton cerveau était la cause. Pour les cas comme la drogue par exemple, ton corps réagit normalement à un produit aux effets spécifiques et qui est généralement le même pour tout le monde. C'est plus compliquer à dire pour les jeux vidéo parce qu'il n'y a pas de vrai ingrédient actif, mais eux aussi sont généralement conçus pour qu'on y soit accro, et bien que se ne soit pas une science exact, ça reste une réalité.

"Bientôt des gens qui vont essayer de se servir de leur addiction aux jeux vidéos pour toucher l'AAH :o))"

Tu ne crois pas si bien dire, c'est déjà plus ou moins un potentiel symptôme en fonction de à qui tu t'adresses, alors il y aura de forte de chance qu'on puisse vraiment obtenir l'AAH de cet façon.

"C'est ce que je pense. Si on reconnait "l'addiction aux jv" alors faut reconnaitre "l'addiction a x", "l'addiction à y", etc..."

Je pense aussi. Même si comme dit plus haut c'est déjà le cas de pas mal d'addiction, ce n'est pas toute les addictions si j'ai bien compris. D'ailleurs si c'était le cas on ne se serai pas poser la question.

DON_SPYRO
DON_SPYRO
MP
28 mai 2019 à 15:18:57

Bah, quand on voit certaines personnes qui savent jouer une dizaine d'heures par jour en loupant les repas, se sous alimentant juste pour jouer, là on peut se dire qu'il y a un sacré problème. :(

Mais je ne qualifierai pas ça comme étant une maladie mais plutôt une drogue. :( Cela peut toucher n'importe qui si on ne fait pas attention et il faut se fixer une limite.

Reymisteriod2
Reymisteriod2
MP
29 mai 2019 à 12:00:53

"Donc c'est pas vraiment une dépendance puisque quand on a été dépendant à une substance, il est pratiquement impossible de ne le faire plus qu'une fois de temps en temps."

:d) Alors ça c'est totalement faux ! Et je parle en connaissance de cause :hap:
J'ai été accro à plusieurs substances... Prenons l'une d'entre-elles. On va l'appeler A. Il y a une période, je prenais du A absolument tous les jours, je suis même allé voir un addictologue. (preuve que c'est une addiction ? :hap: ). Aujourd'hui, je n'en prends qu'une fois ou deux par mois. Cela ne veut pas dire que ce qui s'est passé avant n'était pas de l'addiction au contraire ; mais maintenant, je suis modéré tout simplement. C'est ce que tu as réussi à faire tout seul je pense.
Enfin, après tu n'étais peut-être pas dépendant, c'est vrai, c'est juste que ta preuve n'en est pas une. :hap:

""C'est ce que je pense. Si on reconnait "l'addiction aux jv" alors faut reconnaitre "l'addiction a x", "l'addiction à y", etc..."

Je pense aussi. Même si comme dit plus haut c'est déjà le cas de pas mal d'addiction, ce n'est pas toute les addictions si j'ai bien compris. D'ailleurs si c'était le cas on ne se serai pas poser la question"

:d) C'est sur que ça serait problématique, surtout dans la mesure où tout peut devenir drogue, et donc addiction. Cependant, l'addition vidéoludique touche malgré tous plus de personnes que l'addiction démesurée à la littérature :hap: (je parle bien d'addiction et non de passion).

Moi ça ne me choque pas plus que ça, je n'y vois pas non plus une diabolisation du jeux videos... Comme le mentionne Mechant-Poulet, la liste des addictions / maladies de l'OMS est déjà bien dense, alors une de plus, une de moins...

Ceci dit, je trouve l'addiction (je reste dans les termes) à Internet (et donc, par extension, à tout son contenu - encore une fois je parle bien d'addiction !!) bien plus dangereuse que celle aux jeux videos. Tout comme je trouve que le réseau social le plus dangereux n'est pas Facebook, ni Twitter, mais bien Youtube...

Reymisteriod2
Reymisteriod2
MP
29 mai 2019 à 12:07:39

Tiens je réagis sur l'AAH (que je touche :hap: )

Déjà j'ai explosé Méchant-Poulet :rire:

Et à ça

"Bientôt des gens qui vont essayer de se servir de leur addiction aux jeux vidéos pour toucher l'AAH :o))"

Tu ne crois pas si bien dire, c'est déjà plus ou moins un potentiel symptôme en fonction de à qui tu t'adresses, alors il y aura de forte de chance qu'on puisse vraiment obtenir l'AAH de cet façon.

:d) Les procédures pour obtenir l'AAH sont très très compliquées, de moins en moins de personnes en bénéficient, j'ai un ami proche qui a toujours été évalué à plus de 80% d'handicap qui a vu son handicap se dévalué pile au moment où il pouvait disposer de l'AAH. Ca fait maintenant trois ans qu'il se bat pour essayer de l'avoir, mais en vain, alors qu'il souffre d'IMC.
On obtient pas l'AAH comme ça ; il faut déjà être inscrit à la MDPH (la maison départementale des personnes handicapés je crois), les dossiers sont très longs, très complets, et aborde surtout l'autonomie (c'est vraiment là-dessus que se fonde l'AAH). Après je ne sais pas trop si l'addiction est reconnue ou non comme un handicap, mais à mon avis, cela doit être très rare et ça m'étonnerait qu'il puisse y avoir des abus concernant l'AAH à partir de symptômes d'addiction vidéoludique. Et fur que l'obtention de l'AAH tend à se durcir et non à s'ouvrir, j'y crois encore moins. :hap:

Mais la blague de Méchant-Poulet est énorme, j'ai éclaté :noel: mais je pense pas cela réalisable dans un futur proche (même moi, qui a toujours été évalué à plus de 80% j'ai galéré, il a fallu absolument TOUT prouver en ce qui concerne ma mobilité... puis l'administration française est tellement lente qu'il a fallu attendre plus de 6 mois, mais bon, heureusement, c'est rétroactif :hap: )

Alzaynor
Alzaynor
MP
29 mai 2019 à 14:13:06

Je touche l'AAH aussi et ça été très simple et très rapide, alors que j'ai la maladie la plus basse possible. Et je ne suis même pas sûr d'avoir atteint 80% de handicap. J'ai rien eu à prouver, on a cru mon père sur parole.
Déjà en 5min de rendez-vous ma maladie était plier, pour des critères pas particulièrement ouf mais dont le jeux vidéo (auquel je suis loin d'être addict) qui a clairement été un facteur pour ma psychiatre. Après il a rapidement été question de l'AAH et on m'a dit que je l'aurai sans problème car on la refuse rarement (dans mon contexte en tout cas), 6-7 mois après (quelque soit le cas ça prend forcément entre 6 mois à un an) je l'avait déjà. Et depuis je vie seul grâce à ça.

Perso je pense que ce sera tout à fait faisable d'obtenir l'AAH avec l'addiction au jeux vidéo, dans la mesure ou certain psychiatre le vois déjà comme un indicateur de dé-sociabilité (j'en suis la preuve vivante) sans l'addiction. Sans aller jusqu’à justifier à lui tout seul d'avoir l'AAH, ça pourrai quand même vraiment aidé.
Et c'est logique quand on y pense, il faut bien qu'un addict gagne ça vie avant de se sevré suffisamment pour la gagner lui même.

Message édité le 29 mai 2019 à 14:13:46 par Alzaynor
12
Page suivanteFin
Répondre
Prévisu
?
Victime de harcèlement en ligne : comment réagir ?
Infos 0 connecté(s)

Gestion du forum

Modérateurs : dunkan
Contacter les modérateurs - Règles du forum

Sujets à ne pas manquer