Menu
EtoileAbonnementRSS
jeuxvideo.com  /  Tous les forums  /  Forum Actualités  / 

Topic L'élargissement de la liberté d'expression pour les athlètes des JO entériné par le CIO

Sujet : L'élargissement de la liberté d'expression pour les athlètes des JO entériné par le CIO

1
Gilbox3
Gilbox3
MP
23 juillet 2021 à 18:54:13

Le Comité international olympique (CIO) intègre définitivement l'extension de la liberté d'expression des sportifs, selon les recommandations faites par la commission des athlètes en avril dernier. Trois exceptions demeurent : les cérémonies d'ouverture et de fermeture, le podium et le terrain de sport.

La Charte Olympique était jusque-là très claire. Le deuxième point de l'article 50 mentionne que "Aucune sorte de _démonstration ou de propagande politique_, religieuse ou raciale n’est autorisée dans un lieu, site ou autre emplacement olympique."

Mais les manifestations de protestations ou de soutiens à des causes politiques se multiplient pendant les événements sportifs, très médiatisés. Polémique sur l'illumination aux couleurs LGBT du stade de Munich pendant l'Euro 2021 en juin dernier ; genoux à terre contre le racisme pour les sportifs américains aux JO de 2016 ; ou encore - en remontant aux origines - point levé ganté de noir à Mexico en 1968...

Alors les JO de Tokyo, qui commencent ce vendredi 23 juillet, ont décidé de changer de stratégie.

Il y a dix mois, la Commission des athlètes du CIO (Comité international olympique) a lancé une vaste consultation auprès de 3 500 sportifs olympiques. Le 22 avril dernier, cette commission a transmis ses recommandations au CIO, qui les a entérinées.

Une plus grande libertés d'expression
Désormais, la liberté d'expression des athlètes est élargie. Ils pourront s'exprimer sur les sujets politiques et sociétaux lorsqu'ils s'adressent aux médias, sur les réseaux sociaux et juste avant le début de leur épreuve.

https://www.franceinter.fr/sports/l-elargissement-de-la-liberte-d-expression-pour-les-athletes-des-jo-enterine-par-le-cio

1
Répondre
Prévisu
?
Victime de harcèlement en ligne : comment réagir ?