CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Soldes
    • Find Your Next Game
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Soldes
    • Actus Hardware
    • Bons plans
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • Tout JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • SAMSUNG
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Fortnite
    • FUT 21
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Etoile Abonnement RSS

Sujet : [TOPIC UNIQUE] Suivi du coronavirus

DébutPage précedente
Page suivanteFin
Ririm
Ririm
MP
15 mars 2022 à 22:26:32

Bonjour j'ai pas lu toutes les pages mais j'aimerais savoir quand les millions de morts du vaccin arriveront finalement ?

Pseudo supprimé
15 mars 2022 à 22:42:52

Le 15 mars 2022 à 18:54:18 :
Des cancers qui se développent en 6 mois ?
On en doute https://image.noelshack.com/fichiers/2018/27/4/1530827992-jesusreup.png

Le cancer, effectivement, est le fruit de plusieurs (une vie) années d’expositions à un environnement mauvais, pour résumer grossièrement. Le corps se protège.

Pour ce qui est des vaccins, plusieurs études mettent en évidence le fait que la protéine de pointe pénétre (et altère la réparation) de l’ADN. Ce qui pourrait fournir une explication, par exemple aux données leakées du DOD.

Quelques études et articles :

HORREUR SCIENTIFIQUE : la protéine de pointe du vaccin pénètre dans les noyaux cellulaires, supprime le moteur de réparation de l'ADN du corps humain, déclenchera une explosion du cancer, de l'immunodéficience, des troubles auto-immuns et du vieillissement accéléré : http://medicine.news/2021-11-02-science-horror-vaccine-spike-protein-enters-cell-nuclei-suppresses-dna-repair-engine-of-the-human-body-cancer-aging.html
Étude scientifique originale : https://www.mdpi.com/1999-4915/13/10/2056/htm

Les protéines de pointe du SRAS-COV-2 altèrent la réparation de l’ADN, ce qui peut entraîner une immunité défectueuse et des cancers : https://drjessesantiano.com/study-sars-cov-2-spike-proteins-impaired-dna-repair-that-can-lead-to-defective-immunity-and-cancers/
Étude de la revue à comité de lecture Viruses : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC8538446/
https://www.mdpi.com/1999-4915/13/10/2056/htm

Les chercheurs et collaborateurs de Salk montrent comment la protéine endommage les cellules, confirmant que le COVID-19 est une maladie principalement vasculaire : https://www.salk.edu/news-release/the-novel-coronavirus-spike-protein-plays-additional-key-role-in-illness/?s=09

Des lanceurs d’alertes partagent des données médicales du DOD : https://www.theblaze.com/op-ed/horowitz-whistleblowers-share-dod-medical-data-that-blows-vaccine-safety-debate-wide-open#toggle-gdpr

RealZakarik
RealZakarik
MP
15 mars 2022 à 23:39:48

Le 15 mars 2022 à 22:42:52 :

Le 15 mars 2022 à 18:54:18 :
Des cancers qui se développent en 6 mois ?
On en doute https://image.noelshack.com/fichiers/2018/27/4/1530827992-jesusreup.png

Quelques études et articles :

HORREUR SCIENTIFIQUE : la protéine de pointe du vaccin pénètre dans les noyaux cellulaires, supprime le moteur de réparation de l'ADN du corps humain, déclenchera une explosion du cancer, de l'immunodéficience, des troubles auto-immuns et du vieillissement accéléré : http://medicine.news/2021-11-02-science-horror-vaccine-spike-protein-enters-cell-nuclei-suppresses-dna-repair-engine-of-the-human-body-cancer-aging.html
Étude scientifique originale : https://www.mdpi.com/1999-4915/13/10/2056/htm

Les protéines de pointe du SRAS-COV-2 altèrent la réparation de l’ADN, ce qui peut entraîner une immunité défectueuse et des cancers : https://drjessesantiano.com/study-sars-cov-2-spike-proteins-impaired-dna-repair-that-can-lead-to-defective-immunity-and-cancers/
Étude de la revue à comité de lecture Viruses : https://www.ncbi.nlm.nih.h.gov/pmc/articles/PMC8538446/
https://www.mdpi.com/1999-4915/13/10/2056/htm

Tu fais deux paragraphes pour la même étude ?
Oui, parce que là, tu cites juste deux fois la même étude en fait.
Etude qui a une expression de préoccupation, comme quoi "Attention, elle n'est peut-être pas fiable, de l'aveu même d'un des auteurs. On travaille à vérifier ça."

Des lanceurs d’alertes partagent des données médicales du DOD : https://www.theblaze.com/op-ed/horowitz-whistleblowers-share-dod-medical-data-that-blows-vaccine-safety-debate-wide-open#toggle-gdpr

Ton article n'est plus disponible, parce que, je cite :

Note de l'éditeur : Après la publication de cet article d'opinion, le ministère de la Défense a signalé que la base de données d'épidémiologie médicale de la Défense a sous-déclaré le nombre de conditions médicales entre 2016 et 2020. L'article d'opinion ci-dessous a été écrit avant que les informations pour les années 2016 à 2020 ne soient modifiées dans la base de données. Dans un souci d'exactitude, nous avons supprimé le reste de l'article.

jejeninjaki__
jejeninjaki__
MP
15 mars 2022 à 23:42:27

Le 15 mars 2022 à 19:14:25 :
Si si c'est possible, les cas de cancers foudroyant existent.

https://www.sciencesetavenir.fr/sante/comment-combattre-les-cancers-foudroyants_19663

Maintenant je te vois venir, je n'ai pas dit que le vaccin provoquait ces cancers, simplement que ce type de cancer existe.

pas faux

1SensCritique_
1SensCritique_
MP
15 mars 2022 à 23:44:10

Le 15 mars 2022 à 22:26:32 :
Bonjour j'ai pas lu toutes les pages mais j'aimerais savoir quand les millions de morts du vaccin arriveront finalement ?

Dans les années qui arrivent, ne soit pas si pressé.

jejeninjaki__
jejeninjaki__
MP
15 mars 2022 à 23:46:20

https://www.lemonde.fr/planete/article/2022/03/15/comment-le-covid-19-affecte-le-cerveau_6117521_3244.html

Complications neurologiques et perte de matière grise : comment le Covid-19 affecte le cerveau
De nombreuses recherches ont mis en évidence les conséquences cérébrales des formes sévères du Covid-19. Une étude britannique mesure cette fois les effets des formes légères, tant sur le volume de matière grise que sur les performances cognitives. Et ils sont importants.

Le Covid-19, une pathologie cérébrale ? La question peut paraître incongrue. En deux ans, le virus SARS-CoV-2, qui a touché 452 millions de personnes et déjà fait officiellement 6 millions de morts, a clairement affiché la couleur : c’est par le nez et par la gorge qu’il nous infecte ; par les poumons qu’il nous tue. En deux mots, une maladie respiratoire. Pourtant, plus le temps passe, plus les médecins et les chercheurs découvrent que le pathogène touche d’autres organes. Des atteintes des reins, du système digestif ou encore du cœur ont été mises en évidence. Mais c’est désormais et surtout les conséquences du Covid-19 sur le cerveau qui sont au centre de l’attention de plusieurs équipes à travers le monde.

En janvier, Serena Spudich et Avindra Nath, respectivement chercheurs à l’université de Yale et aux Instituts américains de la santé, ont ainsi souligné, dans la revue Science, la « myriade de complications neurologiques manifestées au cours des phases sévères de la maladie ». Accident vasculaire cérébral, délire, inflammation cérébrale, encéphalopathie ou encore confusion et désordres neuromusculaires… La liste des pathologies observées qu’ils dressent est impressionnante. D’autant, insistent-ils, que « beaucoup des personnes qui subissent ces symptômes neurologiques ont moins de 50 ans et semblaient en bonne santé avant leur infection ».

Mais ces formes sévères ne sont pas seules en cause. Les deux chercheurs rappellent ainsi les différents symptômes neurologiques et psychiatriques associés à ce que l’on nomme le « Covid long ». Difficultés de mémoire, de concentration, maux de tête, fatigue, altération du toucher « et, dans le pire des cas, délire et paranoïa ». « L’hétérogénéité de ces symptômes et la difficulté de distinguer ce qui relève directement du SARS-CoV-2 ou d’une pathologie préexistante aggravée par le virus pose un énorme défi de compréhension des mécanismes en jeu », écrivent-ils.

Ils invitent également à se pencher sur les risques de voir le virus accélérer ou même déclencher des pathologies neurodégénératives telles Alzheimer et Parkinson chez les personnes âgées. Enfin, ils jugent nécessaire de suivre les conséquences à long terme des syndromes inflammatoires multiples pédiatriques (PIMS) observés chez certains enfants. « La portée complète des complications neurologiques à long terme de la maladie n’a pas encore été réalisée », concluent-ils.

Cette étude dite longitudinale, capable de comparer la situation avant et après l’infection, portant, qui plus est, sur une grande majorité de Covid légers, éclaire donc la face jusqu’ici cachée du paysage. Et elle en dégage une image assez nette. En effet, le groupe des personnes contaminées présente une réduction plus importante du volume de matière grise, là où sont abrités les amas de corps cellulaires des neurones. Ce même groupe présente également une dégradation plus marquée des tissus cérébraux. Les scientifiques ont mesuré le phénomène. « Cela dépend des régions, mais, en moyenne, la quantité de tissu perdu ou endommagé est de 0,2 % à 2 % plus importante chez les personnes contaminées », indique Gwenaëlle Douaud, la première signataire de l’article.

Pour mesurer la portée de ces chiffres, il faut savoir que passé 55 ans, chacun d’entre nous perd 0,2 % à 0,3 % de tissu cérébral chaque année. « Cela veut dire que l’infection a fait perdre en moins de six mois ce que l’on perd habituellement en près de dix ans, commente le neuroscientifique Pierre-Marie Lledo, directeur de recherche au CNRS et chef de l’unité perception et mémoire à l’Institut Pasteur, qui n’a pas participé à l’étude. Je ne m’attendais pas à un chiffre si important. »

Les tests cognitifs ont confirmé les résultats de l’imagerie. Les personnes infectées ont montré un déclin plus important de leurs capacités à réaliser des tâches complexes. « L’effet apparaît plus marqué chez les personnes les plus âgées », précise Gwenaëlle Douaud. « C’est un peu comme si cette infection entraînait un vieillissement accéléré », résume Pierre-Marie Lledo.

Portée dans le temps inconnue
Face à de tels résultats, deux questions se posent immédiatement : d’une part, la cause, ou plus exactement la façon dont le virus s’attaque au cerveau. D’autre part, la conséquence à plus long terme, l’éventuelle réversibilité du phénomène. L’imagerie réalisée dans cette étude répond partiellement à la première interrogation. Les régions les plus endommagées chez les participants infectés sont celles connectées au cortex olfactif primaire. Or le Covid-19, on le sait, crée des perturbations importantes de l’odorat.

L’étude ne disposait pas des données sur une éventuelle anosmie des individus suivis et n’a donc pas pu comparer celle-ci aux atteintes cérébrales. Mais les mécanismes de la perte d’odorat dans le Covid-19 avaient déjà été établis à l’été 2021 par l’équipe de Pierre-Marie Lledo. Dans un article publié dans Science Translational Medicine, elle avait montré, chez des patients anosmiques, comment le virus infectait les neurones sensoriels et provoquait une inflammation persistante des tissus et du système nerveux olfactif.

Si la porte d’entrée semble établie, reste à savoir ce qui la franchit. « Il y a deux hypothèses, insiste Pierre-Marie Lledo. Soit c’est l’absence d’odorat qui entraîne une atteinte cérébrale, soit c’est le virus qui entre dans le cerveau. » La première semble assez naturelle. Le chercheur français la compare au « bras plâtré qui perd sa masse musculaire ».
A l’inverse, les diverses analyses du liquide céphalorachidien chez des patients présentant des troubles neuropsychiatriques n’ont pas décelé d’ADN viral. Les autopsies conduites sur des victimes du Covid-19 pas davantage, les quelques exceptions se limitant à la région de l’odorat. En revanche, des examens de tissus cérébraux de patients vivants ont mis en évidence « des neuro-inflammations et des réponses immunitaires inappropriées », indique l’article publié en janvier par Science.

Autant de conséquences dont on ignore pour le moment la portée dans le temps. Si l’on imagine une poursuite de la dégradation au-delà des quatre mois et demi observés dans l’étude britannique, on est facilement pris de frissons. « Mais il faut éviter la psychose, insiste Pierre-Marie Lledo. Ces régions sont extrêmement plastiques. Elles s’épaississent chez les parfumeurs et les atteintes à l’odorat sont souvent réversibles. » « Si la cause des atteintes cérébrales est la perte d’odorat, on peut espérer leur régression avec le retour de l’odorat, renchérit Gwenaëlle Douaud. Si c’est le virus ou la réaction immunitaire, les effets délétères devraient également diminuer à mesure que l’on s’éloigne de l’infection. » Le suivi de ces 785 volontaires devrait le confirmer.

jejeninjaki__
jejeninjaki__
MP
15 mars 2022 à 23:47:12

La génération idiocratie dans 10 ans ? https://image.noelshack.com/fichiers/2018/27/4/1530827992-jesusreup.png

Ririm
Ririm
MP
16 mars 2022 à 01:06:08

Le 15 mars 2022 à 23:44:10 :

Le 15 mars 2022 à 22:26:32 :
Bonjour j'ai pas lu toutes les pages mais j'aimerais savoir quand les millions de morts du vaccin arriveront finalement ?

Dans les années qui arrivent, ne soit pas si pressé.

Combien d'années exactement ce vaccin qui ne fait effet que 5/6 mois niveau protection met pour tuer ?

infovrai
infovrai
MP
16 mars 2022 à 02:58:56

Le 16 mars 2022 à 01:06:08 :

Le 15 mars 2022 à 23:44:10 :

Le 15 mars 2022 à 22:26:32 :
Bonjour j'ai pas lu toutes les pages mais j'aimerais savoir quand les millions de morts du vaccin arriveront finalement ?

Dans les années qui arrivent, ne soit pas si pressé.

Combien d'années exactement ce vaccin qui ne fait effet que 5/6 mois niveau protection met pour tuer ?

Admettons que ça provoque un cancer plus tard. Quand tu fumes ou bois ou respire de l'amiante... tu sais exactement le nombre d'années que cela va mettre pour que ton cancer apparait?

Tout ce qui est synthétique: c'est de la merde, cancérigène...

T'as juste à taper:
-synthétique nutrition cancer sur google.
-Sucre synthétique...
-additif alimentaire synthétique et les cancers E104...

Ton vaccin ARNm c'est quoi? Du 100% synthétique qui rentre dans tes cellules :hap:
Après, on te dit que pas de risque puisqu' il s'auto détruit rapidement, se desagrège ... seulement on le sait depuis des lustres: rien ne se perd, tout se transforme :siffle:

Maintenant faite ce que vous voulez avec vos semi vaccins ARNm synthétique demandant une picouse tout les 3-4 mois mais faites pas chier ce qui n'en veulent pas ou n'en veulent plus.

Dans la course au vaccin contre le SRAS-CoV-2, le format d’ARN messager (ARNm) synthétique s’est avéré le plus rapide. Il s’est également prouvé sûr et très efficace, même à la très faible dose de quelques microgrammes par injection.

Chacun voit midi à sa porte désormais.

Je ne le souhaite aucunement et préfère me tromper, je ne souhaite aucun malheur aux vaccinées ARNm...mais si d'ici plusieurs années, il est avéré que des cancers seront dû à cette vaccination d'ARNm synthétique: vous ne pourrez pas dire que l'on ne vous aura pas prévenu sur cette inconnu d'effet à long terme.

Pseudo supprimé
16 mars 2022 à 10:41:00

Le 15 mars 2022 à 23:39:48 :

Le 15 mars 2022 à 22:42:52 :

Le 15 mars 2022 à 18:54:18 :
Des cancers qui se développent en 6 mois ?
On en doute https://image.noelshack.com/fichiers/2018/27/4/1530827992-jesusreup.png

Quelques études et articles :

HORREUR SCIENTIFIQUE : la protéine de pointe du vaccin pénètre dans les noyaux cellulaires, supprime le moteur de réparation de l'ADN du corps humain, déclenchera une explosion du cancer, de l'immunodéficience, des troubles auto-immuns et du vieillissement accéléré : http://medicine.news/2021-11-02-science-horror-vaccine-spike-protein-enters-cell-nuclei-suppresses-dna-repair-engine-of-the-human-body-cancer-aging.html
Étude scientifique originale : https://www.mdpi.com/1999-4915/13/10/2056/htm

Les protéines de pointe du SRAS-COV-2 altèrent la réparation de l’ADN, ce qui peut entraîner une immunité défectueuse et des cancers : https://drjessesantiano.com/study-sars-cov-2-spike-proteins-impaired-dna-repair-that-can-lead-to-defective-immunity-and-cancers/
Étude de la revue à comité de lecture Viruses : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC8538446/
https://www.mdpi.com/1999-4915/13/10/2056/htm

Tu fais deux paragraphes pour la même étude ?
Oui, parce que là, tu cites juste deux fois la même étude en fait.
Etude qui a une expression de préoccupation, comme quoi "Attention, elle n'est peut-être pas fiable, de l'aveu même d'un des auteurs. On travaille à vérifier ça."

Des lanceurs d’alertes partagent des données médicales du DOD : https://www.theblaze.com/op-ed/horowitz-whistleblowers-share-dod-medical-data-that-blows-vaccine-safety-debate-wide-open#toggle-gdpr

Ton article n'est plus disponible, parce que, je cite :

Note de l'éditeur : Après la publication de cet article d'opinion, le ministère de la Défense a signalé que la base de données d'épidémiologie médicale de la Défense a sous-déclaré le nombre de conditions médicales entre 2016 et 2020. L'article d'opinion ci-dessous a été écrit avant que les informations pour les années 2016 à 2020 ne soient modifiées dans la base de données. Dans un souci d'exactitude, nous avons supprimé le reste de l'article.

Ah oui j’ai c/c à partir de mes notes, pas fait gaffe.

Pour le DoD, le démenti de la Défense ne tient pas la route :
- La base de données médicale utilisée par l'armée américaine montre une énorme augmentation des événements graves en 2021. Seuls les événements causés par le vaccin (comme indiqué par l'augmentation des rapports du VAERS pour ces symptômes) ont été élevés.
- Il n'y a aucune justification quant à la raison pour laquelle les années précédentes ont été affectées, mais 2021 ne l'a pas été.
- Seuls les symptômes qui ont été élevés par le vaccin ont été affectés ; c'est impossible qu'un bug informatique ait causé ça.
- Les taux totaux d'événements hospitaliers ont diminué en 2020 (par rapport à 2019) dans les résultats originaux et corrigés. Ce qui est unique dans la base de données DMED, c'est que les hôpitaux militaires ne bénéficient pas d'incitations COVID. Le nombre total d'événements hospitaliers a diminué en 2020. Si le COVID est si dangereux, comment expliquent-ils cela ?

Cette "erreur" informatique sort d’un chapeau magique.

Quelques articles sur la question :
Horowitz : La RÉPONSE du Pentagone aux données médicales explosives du DOD est une histoire encore plus importante que les données : https://www.theblaze.com/op-ed/horowitz-the-pentagons-response-to-the-explosive-dod-medical-data-is-an-even-bigger-story-than-the-data
Les données du VAERS soutiennent les lanceurs d'alerte du DoD malgré le "glitch" des données du Pentagone : https://uncoverdc.com/2022/02/09/vaers-data-supports-dod-whistleblowers-despite-pentagon-data-glitch/

Pseudo supprimé
16 mars 2022 à 10:41:39

Le 15 mars 2022 à 23:39:48 :

Le 15 mars 2022 à 22:42:52 :

Le 15 mars 2022 à 18:54:18 :
Des cancers qui se développent en 6 mois ?
On en doute https://image.noelshack.com/fichiers/2018/27/4/1530827992-jesusreup.png

Quelques études et articles :

HORREUR SCIENTIFIQUE : la protéine de pointe du vaccin pénètre dans les noyaux cellulaires, supprime le moteur de réparation de l'ADN du corps humain, déclenchera une explosion du cancer, de l'immunodéficience, des troubles auto-immuns et du vieillissement accéléré : http://medicine.news/2021-11-02-science-horror-vaccine-spike-protein-enters-cell-nuclei-suppresses-dna-repair-engine-of-the-human-body-cancer-aging.html
Étude scientifique originale : https://www.mdpi.com/1999-4915/13/10/2056/htm

Les protéines de pointe du SRAS-COV-2 altèrent la réparation de l’ADN, ce qui peut entraîner une immunité défectueuse et des cancers : https://drjessesantiano.com/study-sars-cov-2-spike-proteins-impaired-dna-repair-that-can-lead-to-defective-immunity-and-cancers/
Étude de la revue à comité de lecture Viruses : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC8538446/
https://www.mdpi.com/1999-4915/13/10/2056/htm

Tu fais deux paragraphes pour la même étude ?
Oui, parce que là, tu cites juste deux fois la même étude en fait.
Etude qui a une expression de préoccupation, comme quoi "Attention, elle n'est peut-être pas fiable, de l'aveu même d'un des auteurs. On travaille à vérifier ça."

Des lanceurs d’alertes partagent des données médicales du DOD : https://www.theblaze.com/op-ed/horowitz-whistleblowers-share-dod-medical-data-that-blows-vaccine-safety-debate-wide-open#toggle-gdpr

Ton article n'est plus disponible, parce que, je cite :

Note de l'éditeur : Après la publication de cet article d'opinion, le ministère de la Défense a signalé que la base de données d'épidémiologie médicale de la Défense a sous-déclaré le nombre de conditions médicales entre 2016 et 2020. L'article d'opinion ci-dessous a été écrit avant que les informations pour les années 2016 à 2020 ne soient modifiées dans la base de données. Dans un souci d'exactitude, nous avons supprimé le reste de l'article.

Ah oui j’ai c/c à partir de mes notes, pas fait gaffe.

Pour le DoD, le démenti de la Défense ne tient pas la route :
- La base de données médicale utilisée par l'armée américaine montre une énorme augmentation des événements graves en 2021. Seuls les événements causés par le vaccin (comme indiqué par l'augmentation des rapports du VAERS pour ces symptômes) ont été élevés.
- Il n'y a aucune justification quant à la raison pour laquelle les années précédentes ont été affectées, mais 2021 ne l'a pas été.
- Seuls les symptômes qui ont été élevés par le vaccin ont été affectés ; c'est impossible qu'un bug informatique ait causé ça.
- Les taux totaux d'événements hospitaliers ont diminué en 2020 (par rapport à 2019) dans les résultats originaux et corrigés. Ce qui est unique dans la base de données DMED, c'est que les hôpitaux militaires ne bénéficient pas d'incitations COVID. Le nombre total d'événements hospitaliers a diminué en 2020. Si le COVID est si dangereux, comment expliquent-ils cela ?

Cette "erreur" informatique sort d’un chapeau magique.

Quelques articles sur la question :
Horowitz : La RÉPONSE du Pentagone aux données médicales explosives du DOD est une histoire encore plus importante que les données : https://www.theblaze.com/op-ed/horowitz-the-pentagons-response-to-the-explosive-dod-medical-data-is-an-even-bigger-story-than-the-data
Les données du VAERS soutiennent les lanceurs d'alerte du DoD malgré le "glitch" des données du Pentagone : https://uncoverdc.com/2022/02/09/vaers-data-supports-dod-whistleblowers-despite-pentagon-data-glitch/

Pseudo supprimé
16 mars 2022 à 10:54:30

Le 16 mars 2022 à 01:06:08 :

Le 15 mars 2022 à 23:44:10 :

Le 15 mars 2022 à 22:26:32 :
Bonjour j'ai pas lu toutes les pages mais j'aimerais savoir quand les millions de morts du vaccin arriveront finalement ?

Dans les années qui arrivent, ne soit pas si pressé.

Combien d'années exactement ce vaccin qui ne fait effet que 5/6 mois niveau protection met pour tuer ?

Des analyses statistiques du système VAERS montrent qu'un petit nombre de lots sont mortels à court terme : https://howbad.info/ Cependant, les études (voir messages page précédente) montrent que la protéine de pointe pénétre et altère l’ADN. Ce qui , à moyen terme - cad 5 à 10 ans (le corps ne peut plus s’auto-réparer) - provouera des troubles auto-immuns, des cancers et un symptôme d’immunodéficience (SIDA).

jejeninjaki__
jejeninjaki__
MP
16 mars 2022 à 11:26:45

Le 16 mars 2022 à 02:58:56 :

Le 16 mars 2022 à 01:06:08 :

Le 15 mars 2022 à 23:44:10 :

Le 15 mars 2022 à 22:26:32 :
Bonjour j'ai pas lu toutes les pages mais j'aimerais savoir quand les millions de morts du vaccin arriveront finalement ?

Dans les années qui arrivent, ne soit pas si pressé.

Combien d'années exactement ce vaccin qui ne fait effet que 5/6 mois niveau protection met pour tuer ?

Admettons que ça provoque un cancer plus tard. Quand tu fumes ou bois ou respire de l'amiante... tu sais exactement le nombre d'années que cela va mettre pour que ton cancer apparait?

Tout ce qui est synthétique: c'est de la merde, cancérigène...

T'as juste à taper:
-synthétique nutrition cancer sur google.
-Sucre synthétique...
-additif alimentaire synthétique et les cancers E104...

Ton vaccin ARNm c'est quoi? Du 100% synthétique qui rentre dans tes cellules :hap:
Après, on te dit que pas de risque puisqu' il s'auto détruit rapidement, se desagrège ... seulement on le sait depuis des lustres: rien ne se perd, tout se transforme :siffle:

Maintenant faite ce que vous voulez avec vos semi vaccins ARNm synthétique demandant une picouse tout les 3-4 mois mais faites pas chier ce qui n'en veulent pas ou n'en veulent plus.

Dans la course au vaccin contre le SRAS-CoV-2, le format d’ARN messager (ARNm) synthétique s’est avéré le plus rapide. Il s’est également prouvé sûr et très efficace, même à la très faible dose de quelques microgrammes par injection.

Chacun voit midi à sa porte désormais.

Je ne le souhaite aucunement et préfère me tromper, je ne souhaite aucun malheur aux vaccinées ARNm...mais si d'ici plusieurs années, il est avéré que des cancers seront dû à cette vaccination d'ARNm synthétique: vous ne pourrez pas dire que l'on ne vous aura pas prévenu sur cette inconnu d'effet à long terme.

J'ai fait ce que tu as demandé : Rechercher "Sucre synthétique cancerigène"
Premier lien : https://sante.lefigaro.fr/actualite/2016/01/06/24463-edulcorants-substituts-sucre-sont-ils-cancerigenes#:~:text=A%20fortes%20doses%2C%20des%20%C3%A9dulcorants,est%20prouv%C3%A9%20chez%20l'homme.
A haute dose et à consommation fréquente, il y aurait des risques elévés de cancer chez l'animal, rien de sur pour l'homme.
C'est comme tout, c'est la dose qui fait le poison.
C'est pas tes microgrammes d'ARNm injectés une fois tous les 6 mois (et encore on sait même pas si ça continuera) qui vont signifier un risque sur le long-terme. Surtout que l'ARNm c'est un vaccin comme les autres avec des saloperies en moins.
Surtout qu'on ne sais pas non plus les risques de Covid Long (cf mon article), alors que ceux-ci devraient bien plus t'interpeller et occuper une plus grande partie de tes recherches si tu devais être objectif https://image.noelshack.com/fichiers/2018/27/4/1530827992-jesusreup.png

Pseudo supprimé
16 mars 2022 à 17:18:11

Le 16 mars 2022 à 11:26:45 :

Le 16 mars 2022 à 02:58:56 :

Le 16 mars 2022 à 01:06:08 :

Le 15 mars 2022 à 23:44:10 :

Le 15 mars 2022 à 22:26:32 :
Bonjour j'ai pas lu toutes les pages mais j'aimerais savoir quand les millions de morts du vaccin arriveront finalement ?

Dans les années qui arrivent, ne soit pas si pressé.

Combien d'années exactement ce vaccin qui ne fait effet que 5/6 mois niveau protection met pour tuer ?

Admettons que ça provoque un cancer plus tard. Quand tu fumes ou bois ou respire de l'amiante... tu sais exactement le nombre d'années que cela va mettre pour que ton cancer apparait?

Tout ce qui est synthétique: c'est de la merde, cancérigène...

T'as juste à taper:
-synthétique nutrition cancer sur google.
-Sucre synthétique...
-additif alimentaire synthétique et les cancers E104...

Ton vaccin ARNm c'est quoi? Du 100% synthétique qui rentre dans tes cellules :hap:
Après, on te dit que pas de risque puisqu' il s'auto détruit rapidement, se desagrège ... seulement on le sait depuis des lustres: rien ne se perd, tout se transforme :siffle:

Maintenant faite ce que vous voulez avec vos semi vaccins ARNm synthétique demandant une picouse tout les 3-4 mois mais faites pas chier ce qui n'en veulent pas ou n'en veulent plus.

Dans la course au vaccin contre le SRAS-CoV-2, le format d’ARN messager (ARNm) synthétique s’est avéré le plus rapide. Il s’est également prouvé sûr et très efficace, même à la très faible dose de quelques microgrammes par injection.

Chacun voit midi à sa porte désormais.

Je ne le souhaite aucunement et préfère me tromper, je ne souhaite aucun malheur aux vaccinées ARNm...mais si d'ici plusieurs années, il est avéré que des cancers seront dû à cette vaccination d'ARNm synthétique: vous ne pourrez pas dire que l'on ne vous aura pas prévenu sur cette inconnu d'effet à long terme.

J'ai fait ce que tu as demandé : Rechercher "Sucre synthétique cancerigène"
Premier lien : https://sante.lefigaro.fr/actualite/2016/01/06/24463-edulcorants-substituts-sucre-sont-ils-cancerigenes#:~:text=A%20fortes%20doses%2C%20des%20%C3%A9dulcorants,est%20prouv%C3%A9%20chez%20l'homme.
A haute dose et à consommation fréquente, il y aurait des risques elévés de cancer chez l'animal, rien de sur pour l'homme.
C'est comme tout, c'est la dose qui fait le poison.
C'est pas tes microgrammes d'ARNm injectés une fois tous les 6 mois (et encore on sait même pas si ça continuera) qui vont signifier un risque sur le long-terme. Surtout que l'ARNm c'est un vaccin comme les autres avec des saloperies en moins.
Surtout qu'on ne sais pas non plus les risques de Covid Long (cf mon article), alors que ceux-ci devraient bien plus t'interpeller et occuper une plus grande partie de tes recherches si tu devais être objectif https://image.noelshack.com/fichiers/2018/27/4/1530827992-jesusreup.png

Sauf quee le vaccin conduit le corps à produire ses propres protéines de pointe. Par exemple cet article : Les chercheurs et collaborateurs de Salk montrent comment la protéine endommage les cellules, confirmant que le COVID-19 est une maladie principalement vasculaire : https://www.salk.edu/news-release/the-novel-coronavirus-spike-protein-plays-additional-key-role-in-illness/?s=09

Dans un précédent message, j’ai cité un article sur l’altération de la fonction réparatrice de l’ADN. Donc cela est quelque peu différent d’une accumulation de produits chimiques et synthétiques, pesticides, goudron et UV... si le corps ne peut plus s’auto-réparer.

Pseudo supprimé
18 mars 2022 à 03:36:44

BOMBSHELL: Fauci détient un brevet sur l'insertion du VIH SARS-CoV-2 gp120, qui détruit les cellules T anticancéreuses du corps : https://www.naturalnews.com/2022-03-15-fauci-patent-gp120-covid-hiv-destroys-t-cells.html

Les mots de Christine Deviers Joncour sur Attali, le Covid et le plan de dépopulation : https://nouveau-monde.ca/les-mots-de-christine-deviers-joncour-sur-attali-le-covid-et-le-plan-de-depopulation/

LiliDuRhone
LiliDuRhone
MP
18 mars 2022 à 08:45:39

Le 18 mars 2022 à 03:36:44 :
BOMBSHELL: Fauci détient un brevet sur l'insertion du VIH SARS-CoV-2 gp120, qui détruit les cellules T anticancéreuses du corps : https://www.naturalnews.com/2022-03-15-fauci-patent-gp120-covid-hiv-destroys-t-cells.html

Les mots de Christine Deviers Joncour sur Attali, le Covid et le plan de dépopulation : https://nouveau-monde.ca/les-mots-de-christine-deviers-joncour-sur-attali-le-covid-et-le-plan-de-depopulation/

Arrête de spammer tes liens qui sont illisibles en France...

Pseudo supprimé
18 mars 2022 à 10:25:07

Le 18 mars 2022 à 08:45:39 :

Le 18 mars 2022 à 03:36:44 :
BOMBSHELL: Fauci détient un brevet sur l'insertion du VIH SARS-CoV-2 gp120, qui détruit les cellules T anticancéreuses du corps : https://www.naturalnews.com/2022-03-15-fauci-patent-gp120-covid-hiv-destroys-t-cells.html

Les mots de Christine Deviers Joncour sur Attali, le Covid et le plan de dépopulation : https://nouveau-monde.ca/les-mots-de-christine-deviers-joncour-sur-attali-le-covid-et-le-plan-de-depopulation/

Arrête de spammer tes liens qui sont illisibles en France...

?

RealZakarik
RealZakarik
MP
18 mars 2022 à 11:45:21

Le 18 mars 2022 à 03:36:44 :
BOMBSHELL: Fauci détient un brevet sur l'insertion du VIH SARS-CoV-2 gp120, qui détruit les cellules T anticancéreuses du corps : https://www.naturalnews.com/2022-03-15-fauci-patent-gp120-covid-hiv-destroys-t-cells.html

Les mots de Christine Deviers Joncour sur Attali, le Covid et le plan de dépopulation : https://nouveau-monde.ca/les-mots-de-christine-deviers-joncour-sur-attali-le-covid-et-le-plan-de-depopulation/

https://www.reuters.com/article/uk-factcheck-hiv-covid-explained-idUSKBN29C26E

J'en profite, une étude récente sur les effets secondaires des vaccins ARN se basant sur l'analyse du VAERS et du V-Safe.

https://www.thelancet.com/journals/laninf/article/PIIS1473-3099(22)00054-8/fulltext#%20

Pseudo supprimé
18 mars 2022 à 12:54:35

Le 18 mars 2022 à 11:45:21 :

Le 18 mars 2022 à 03:36:44 :
BOMBSHELL: Fauci détient un brevet sur l'insertion du VIH SARS-CoV-2 gp120, qui détruit les cellules T anticancéreuses du corps : https://www.naturalnews.com/2022-03-15-fauci-patent-gp120-covid-hiv-destroys-t-cells.html

Les mots de Christine Deviers Joncour sur Attali, le Covid et le plan de dépopulation : https://nouveau-monde.ca/les-mots-de-christine-deviers-joncour-sur-attali-le-covid-et-le-plan-de-depopulation/

https://www.reuters.com/article/uk-factcheck-hiv-covid-explained-idUSKBN29C26E

J'en profite, une étude récente sur les effets secondaires des vaccins ARN se basant sur l'analyse du VAERS et du V-Safe.

https://www.thelancet.com/journals/laninf/article/PIIS1473-3099(22)00054-8/fulltext#%20

Ton article cite l’article The proximal origin of SARS-CoV-2 qui est une escroquerie :

De nouveaux courriels révèlent le rôle de Fauci dans la rédaction d’un article très influent qui a établi le récit de l' »origine naturelle » du COVID : https://www.theepochtimes.com/new-emails-reveal-faucis-role-in-shaping-highly-influential-paper-that-established-covid-natural-origin-narrative_4225917.html
Autre : https://www.aubedigitale.com/de-nouveaux-courriels-revelent-le-role-de-fauci-dans-la-redaction-dun-article-tres-influent-qui-a-etabli-le-recit-de-lorigine-naturelle-du-covid/

Des scientifiques ayant joué un rôle déterminant dans l’étude des « origines naturelles » du COVID-19 ont reçu plus de 50 millions de dollars de financement du NIAID en 2020-2021 : https://www.theepochtimes.com/scientists-who-were-instrumental-to-covid-19-natural-origins-narrative-received-over-50-million-in-niaid-funding-in-2020-2021_4220769.html
https://www.theepochtimes.com/scientists-who-were-instrumental-to-covid-19-natural-origins-narrative-received-over-50-million-in-niaid-funding-in-2020-2021_4220769.html

Et à propos de Reuters : le PDG de l’agence de presse, Reuters est l’un des investisseurs de Pfizer et fait, également, partie de son conseil d’administration. David Roy Thomson , président de la Thomson Reuters Corporation , est un ancien élève de Global Leaders of Tomorrow, promotion 1993.

Pour en revenir au sujet, lis ces 2 articles :
https://igorchudov.substack.com/p/sars-cov-2-kills-t-cells-just-like?s=r
https://igorchudov.substack.com/p/covid-vaccine-hiv-and-vaids-an-explanation?s=w

D’ailleurs une autre étude révélatrice :
La séquence génétique de la protéine de pointe COVID-19 a été brevetée par Moderna trois ans plus tôt : https://www.notonthebeeb.co.uk/post/official-biochemical-and-statistical-evidence-100-confirms-moderna-created-covid-19

Pour ce qui de l’origine zoonotique du virus et les rôles de Fauci et Daszak, il y a pleins d’éléments à charge :
La proposition de recherche de 2018 de Peter Daszak montre des similitudes remarquables avec le virus du SARS-COV-2 : https://www.theepochtimes.com/research-proposal-from-2018-shows-remarkable-similarities-to-pandemic-outbreak_4043725.html
En 2016, Peter Daszak a admis que des "collègues en chine" développaient des coronavirus "tueurs" : https://thenationalpulse.com/2021/06/08/daszak-reveals-chinese-colleagues-manipulating-coronaviruses/
Et je ne vais pas encore ressasser les documents FOIA liant EcoHealth Alliance, Fauci et Daszak à Wuhan...

Pour ce qui est du VAERS, vu le nombre extrêmement élevé de vaccinés et l’adultération des lots, seules un petit nombre de cas vraiment graves sur une période de temps réduite post injection est à signaler. Pour le long terme, c’est autre chose. C’est même, à mon avis, le but premier de ces "vaccins" ; le COVID étant un prétexte à la vaccination de masse.

Qui en doute? Les test RT-PCR ont été conçus avant la publication de la séquence génétique du SRAS-COV-2. Et cette séquence est déjà très douteuse. Mais ça nous mènerait beaucoup trop loin. Ce problème dépasse largement le cadre du COVID.

jejeninjaki__
jejeninjaki__
MP
18 mars 2022 à 12:55:47

Supprime.

DébutPage précedente
Page suivanteFin
Répondre
Prévisu
?
Victime de harcèlement en ligne : comment réagir ?
La vidéo du moment