Menu
EtoileAbonnementRSS
jeuxvideo.com  /  Tous les forums  /  Forum principal Savoir & Culture  /  Forum Philosophie  / 

Topic Un seul livre philosophique...

Sujet : Un seul livre philosophique...

12
Page suivanteFin
unknownj13
unknownj13
MP
20 septembre 2020 à 22:06:11

Bonjour.
J’aimerais savoir si vous partiez, et que vous vous isoliez de la société humaine, et que vous aviez la chance de pouvoir emporter qu’un seul livre (de préférence philosophique) quel livre choisiriez vous ? Et pourquoi ?
PS: Si vous voulez savoir pourquoi je demande ça, j’ai pour projet de partir faire une retraite bouddhiste pendant une semaine car j’ai envie d’expérimenter une vie déconnectée du monde actuel et des humains, je ferai probablement vœu de silence cette semaine là et je n’emporterai aucune technologie. J’emporterai un livre ou deux et je ne sais pas encore lesquels donc découvrir votre choix m’intéresse...

Lironique
Lironique
MP
20 septembre 2020 à 22:09:19

Tu es devenu bouddhiste récemment ?
T'as fait un topic dans lequel tu donnais crédit au QI. Pour les bouddhistes, l'intelligence humaine ne permet pas d'atteindre de vérité, car il n'y a pas d'intelligence humaine.

Si tu te retires véritablement dans le bouddhisme, tu ne dois pas prendre de livre, car le livre contredit la fuyante réalité.

SisypheHeureux
SisypheHeureux
MP
20 septembre 2020 à 22:30:35

je te conseille la pratique du zen de Taisen deshimaru
ainsi qu'un recueille de Haiku les meilleurs poètes (les plus connus du moins) sont Basho, Isha et Shiki.

Attention tout du moins les haïkus ne sont pas des koans, il est inutile de réfléchir dessus, ce sont les traces du réel sur le papier, l'important c'est la spontanéité.

Message édité le 20 septembre 2020 à 22:31:12 par SisypheHeureux
OmmeFataliste2
OmmeFataliste2
MP
20 septembre 2020 à 23:30:08

Critique de la raison pure, Kant
Phénoménologie de l'esprit, Hegel

JeSuisJexiste
JeSuisJexiste
MP
20 septembre 2020 à 23:31:03

Traité du désespoir- Kierkegaard

OmmeFataliste2
OmmeFataliste2
MP
20 septembre 2020 à 23:38:20

Le 20 septembre 2020 à 23:31:03 JeSuisJexiste a écrit :
Traité du désespoir- Kierkegaard

Non c'est de la merde

PhiIoarnaque
PhiIoarnaque
MP
21 septembre 2020 à 04:53:56

réfléchis constamment et tu auras le meilleur livre qui existe en toi même.

Daolong
Daolong
MP
21 septembre 2020 à 09:24:57

Ne réfléchis pas.

La méditation est plus proche de la non réflexion.

Mais réfléchir à non réfléchir c'est déjà réfléchir. Tu ne médites pas.

Pour la retraite, je te conseille aucun livre. Ca va t'embrouiller. Ca ne sert à rien.

Car tu vas apprendre à vivre sans faire ou si, tu vas faire, déjà tu vas devoir prendre pleine conscience, et donc tu vas comprendre que t'as pas forcément le temps de lire ou de faire quelque chose, car en marchant, tu vas devoir prendre conscience de tout, et en ne faisant rien, tu vas voir que tu fais, beh déjà parce que tu veux prendre conscience de. Mais je veux dire, même allongé à rien faire, tu peux voir, voir ce qu'il se passe. Et ça ne sert à rien de regarder rien qu'en dehors ou rien qu'en dedans. Tout fait, tout est action. Même un corps mort est dans l'action. Tout bouge, tout est impermanent.

Bon voilà. Comme livre tu peux méditer sur mon poste. :noel:

En livre, je trouve pas forcément ceux de Taisen Deshimaru les meilleurs.

Les haïku jamais vraiment lus. Ca peut être pas mal.

Franchement, je te conseille de ne rien prendre.

Sinon du même type que les haïkus, tu as des paroles de maitre chan, des paroles assez courtes. Mais encore une fois ça va t'embrouiller.

Pour répondre à ton topic, je pensais pas que tu allais parler de livre pour une retraite. Actuellement, je dirais que je prendrais soit Laozi (tao to king) : courts "poèmes", mais je préfère Tchouang tseu pour le taoïsme. Soit heuuu... le sutra du coeur.

Mais je préfèrerais peut-être un truc qui fait rire, j'sais pas... Pour passer le temps, car j'ai déjà bien étudié tous ces livres et je connais des passages par coeur, voire en fait ça sert à rien de lire, relire, le corps a enregistré, c'est bon. L'inconscient est plus fort que le conscient. Le non-penseur est plus fort que le penseur.

Message édité le 21 septembre 2020 à 09:26:44 par Daolong
Lironique
Lironique
MP
21 septembre 2020 à 09:28:46

La pensée est pensée et non pensée.
Le sage pense au fil du temps et non contre le temps.

Daolong
Daolong
MP
21 septembre 2020 à 09:29:43

Oui à relire ton poste. Fais attention, le but du retrait en silence est de se reconnecter au monde.

Donc normalement t'as pas le temps de lire. Lire c'est se déconnecter.

Ne pas lire c'est se connecter.

Ne prend rien. Tu méditeras surement alors sur et avec l'impatience, l'envie, le désir de faire mais l'impossibilité de faire quelque chose. Ou alors tu retrouves des bêtes trucs à faire. Tu peux prendre un carnet et noter tes pensées ou la journée. Tu iras peut-être marcher sans but, tu regarderas les arbres, la route, les insectes.

La retraite sera plus intensive et plus vraie.

Daolong
Daolong
MP
21 septembre 2020 à 09:30:57

Le 21 septembre 2020 à 09:28:46 Lironique a écrit :
La pensée est pensée et non pensée.
Le sage pense au fil du temps et non contre le temps.

La sage ne pense pas, car penser c'est agir, or il faut non agir :( Car agir c'est aller contre le temps :( Bien sur, c'est ok s'il agit par le non agir :( :oui:

Lironique
Lironique
MP
21 septembre 2020 à 09:35:11

Le 21 septembre 2020 à 09:30:57 Daolong a écrit :

Le 21 septembre 2020 à 09:28:46 Lironique a écrit :
La pensée est pensée et non pensée.
Le sage pense au fil du temps et non contre le temps.

La sage ne pense pas, car penser c'est agir, or il faut non agir :( Car agir c'est aller contre le temps :( Bien sur, c'est ok s'il agit par le non agir :( :oui:

Non. On peut agir, simplement il ne faut pas fonder ses actions sur des raisons : car le fondement suppose un "pouquoi ?" et une réponse à cette question induit un "plutôt", or il n'y a pas plus ceci que cela.
Quand le sage pense, ni il pense, ni il ne pense pas : par le non-savoir qui se sait, il se confond avec la réalité, les apparences se dévoilent à lui.

M-Le-Mot-Dit
M-Le-Mot-Dit
MP
21 septembre 2020 à 11:06:29

Salut, je rajoute mon grain à moudre:
Tout dépend sur quoi va porter ta retraite et comment elle sera "organisé" :

En effet d''une manière générale , dans l'optique d'une "stricte" retraite , on ne lit rien...On reste seul avec notre esprit : ce qui permet de faire avec nos facteurs perturbateurs lorsqu'ils remontent à la surface...
Maintenant si on sent qu'on va pas tenir, on se prend des ouvrages qui seront dans la lignée du bouzin., du moment que ça nous construit personnellement..
si c'est une retraite d'étude/ enseignements : éventuellement on lit en temps de pause des ouvrages relatifs à l'intitulé de l'enseignement pour rester dedans et non se disperser...

maintenant prendre d'autres philospohes, pourquoi pas, mais notre esprit risque d'être encore + tiraillé entre plusieurs raisonnements : hors c'est en sortant de retraite qu'on fait le point.

C0dsw0rth
C0dsw0rth
MP
21 septembre 2020 à 12:37:34

Le 20 septembre 2020 à 23:30:08 OmmeFataliste2 a écrit :
Critique de la raison pure, Kant
Phénoménologie de l'esprit, Hegel

Le seul qui sache ici. :oui:

+ la logique de Hegel :ok:

Daolong
Daolong
MP
21 septembre 2020 à 13:38:52

Pour un livre bouddhiste qui ne peut pas te perturber, tu as celui dont j'ai mis des parties sur le topic "l'enseignement du bouddha" (de Rahula Walpola).

Tu peux aussi lire le Dhammapada (courtes phrases qu'aurait dit le Bouddha)

Et il y a aussi deux ouvrages de Mohan Wijayaratna qui répertorie les principaux enseignements et sutras du petit véhicule. Tu peux pas te perdre, c'est les plus simples, pas trop métaphysique.

Au début c'est que recadrage de l'esprit, apprendre à porter l'attention juste. Et c'est en fait suffisant pour tout le chemin.

unknownj13
unknownj13
MP
21 septembre 2020 à 17:28:53

Effectivement je ne suis pas sûr de tenir une semaine accompagnée seulement de mes pensées... je voyais cette retraite comme un moyen de me couper de toutes relations et en même temps philosopher sur un long texte philosophique (actuellement j’ai hâte de lire Nietzsche et schopenhauer donc je pensais à un texte comme les parerga si j’accroche à schopenhauer ou humain trop humain qui ont l’avantage de pas être aussi dur qu’Hegel ou que la CRP)
Je ne cherche pas forcement à m’initier à une religion

rufus___
rufus___
MP
21 septembre 2020 à 17:37:28

Pour ce genre de plan, il ne faut pas forcément un livre à gros contenu conceptuel (genre Kant ou Hegel) sauf si tu veux véritablement étudier. Il te faut plutôt un truc inspirant et séduisant.

Si Nietzsche t'intéresse, le Gai savoir est ce qu'il y a de mieux pour ça. Essaie de lire la Généalogie de la morale avant pour te familiariser un peu avec son système.

Endymionraul
Endymionraul
MP
22 septembre 2020 à 19:52:35

Qu'entend tu par retraite bouddhiste ?

Tu parles d'aller dans un monastère, ou tout du moins de pratiquer une retraire bouddhiste dans les règles, ou simplement de partir t'isoler (ce qui n'a pas vraiment de rapport avec le bouddhisme) ?

Une semaine, c'est court. Moi même, ayant quelques problèmes, il m'arrive d'être suffisement isolé pour comprendre, sans méditation particulière, la différence entre la vie en société et la vie en solitaire qui permet une vision plus globale des choses (car l'esprit et le corp est en partielle sécurité, plus paisible) et ses limites (car nos choix et nos actes ne se font généralement qu' en fonction de notre état d'esprit au moment précis où l'on doit les faire, et pas forcément isolé en haut d'une montagne).

Pour imager tout ça, je dirais que tu peux passer un an dans une montagne à méditer et finir par aimer tout le monde, et redescendre, tomber sur un connard et avoir envie de le frapper. D'où l'intêret de comprendre que c'est en vivant dans le monde réel qu'il faut savoir apprendre à se contrôler et faire des choix sages, et donc arriver à méditer même au milieu d'un torrent, plutôt que d'aller dans une montagne et être dans un état d'esprit que tu ne pourras pas avoir une fois redescendu.

Par contre c'est évidemment une démarche intéréssante pour faire le vide. Et dans ce cas, je te conseille vivement de ne pas prendre de livre de phylosophie. Plutot des livres de travail sur soi-même, des livres d'introspection, ou pourquoi pas des livres sur la pensée bouddhiste.

Le voeu de silence n'est à mon avis pas vraiment utile (sauf si tu suis un rituel particulier bien précis).

En fait, si je te dit ça, c'est dans le sens où si tu te dit "je me met en mode pélerin solitaire", tu vas passer plus de temps à te concentrer sur une sorte de folklore que sur la raison réelle de ton "retrait".

SigurdOfChalphy
SigurdOfChalphy
MP
22 septembre 2020 à 20:13:39

Les fragments de Parménide et d'Héraclite

unknownj13
unknownj13
MP
22 septembre 2020 à 21:09:35

J’irai dans un monastère bouddhiste mais mon premier objectif c’était de vivre quasiment seul une semaine

12
Page suivanteFin
Répondre
Prévisu
?
Victime de harcèlement en ligne : comment réagir ?
Infos 0 connecté(s)

Gestion du forum

Modérateurs : aisatsana[102]
Contacter les modérateurs - Règles du forum

Sujets à ne pas manquer