Menu
EtoileAbonnementRSS
jeuxvideo.com  /  Tous les forums  /  Forum principal Savoir & Culture  /  Forum Philosophie  / 

Topic Comment peut-on se déclarer "philosophe" ?

Sujet : Comment peut-on se déclarer "philosophe" ?

1
kijinSeija
kijinSeija
MP
19 septembre 2020 à 19:26:34

C'est pas contraire à la philosophie justement ? https://image.noelshack.com/fichiers/2017/22/1496499014-hata-no-kokoro-rsa.png

[jesuispartout]
[jesuispartout]
MP
19 septembre 2020 à 19:43:07

Non.

BmOaUiFtFrIeE
BmOaUiFtFrIeE
MP
19 septembre 2020 à 20:32:50

Le 19 septembre 2020 à 19:43:07 [jesuispartout] a écrit :
Non.

Effectivement. Par contre si l'obèse qu'est l'auteur avait dit "se dire philosophe, ce n'est pas du tout contraire à la philosophie ?" Tu aurais aussi dû dire "non". Car le nihilisme est la vérité.

unknownj13
unknownj13
MP
19 septembre 2020 à 21:39:42

Tu poses deux questions qui possèdent un fond commun mais qui se différencient sur pas mal de points. Je tiens quand même à préciser, aussi évident que cela puisse paraître, que tout ce qui est avancé est subjectif et que je ne prétends pas avoir une vérité qui convaincra tout le monde, c'est d'ailleurs probablement celle qui serait péremptoire et chimérique.

"Comment peut-on se déclarer philosophe ?" pour moi, revient à savoir ce qu'est un philosophe, il suffira ensuite de collecter les critères et grâce à une sorte de note chacun pourra savoir.

Etymologiquement le philosophe c'est celui qui aime la sagesse, évidemment ce serait grossier de se suffire de cette définition.

Le philosophe pour moi cherche la vérité, mais à la différence d'un physicien, cette vérité malgré le fait qu'elle soit argumentée est subjective dans le sens où l'on pourrait l'objecter tout en ne commettant aucune erreur de logique.
La question de "est-ce que cet Homme est plus grand que cet autre homme" ne serait pas philosophique, puisque, tant que l'on se plonge pas dans un scepticisme de nos sens, elle est objective.
La question "est-ce que je dois considérer comme connaissance ce que je découvre par mes sens" et quant à elle philosophique car les rationalistes présentent des arguments aussi solides que les empiristes, et je passe tous les courants entre ces deux extrêmes du spectre de la connaissance.

Maintenant si je me demande si quelqu'un qui se pose une question philosophique est immédiatement un philosophe, je pense qu'on pourrait dire que non, il faudrait au moins que le sujet trouve une réponse satisfaisante.

Ici, un nouveau problème apparaît, existe-t-il des réponses satisfaisantes à toutes les questions ? C'est ici que d'après moi tout va se jouer concernant le statut autoproclamé de philosophe. Si tu me dis que toutes les questions que tu peux te poser possèdent des réponses satisfaisantes malgré le fait que leur antithèse puisse paraître correcte alors oui l'on peut devenir philosophe. Et on est en droit de se déclarer philosophe sans contredire l'objectif de la philosophie.

Enfin si tu considères que certaines questions que tu te poses ne possèdent pas de réponses satisfaisantes alors non tu ne peux pas être philosophe, comme tout le monde de ton point de vue, et ce serait contraire à la philosophie, pseudo-science.

Pour conclure, je vais donner une des réponses les plus clichés de la philosophie :
"Se déclarer philosophe, est-il contraire à la philosophie" : ça dépend

Si des remarques sur le propos avancé vous viennent en tête n'hésitez pas à les proposer ce qui permettrait de consolider la définition. :)

BALAVO_26
BALAVO_26
MP
19 septembre 2020 à 22:13:25

Tout le monde est philosophe par définition
Ceux qui en parlent le plus sont ceux qui en font le moins

toto_au_bistro
toto_au_bistro
MP
20 septembre 2020 à 10:55:13

Etymologiquement le philosophe c'est celui qui aime la sagesse, évidemment ce serait grossier de se suffire de cette définition.

Ca peut aussi être compris comme "aime le savoir"

[jesuispartout]
[jesuispartout]
MP
20 septembre 2020 à 11:18:04

Et plus adéquatement comme l'ami de la compétence.

isis-tool
isis-tool
MP
20 septembre 2020 à 13:11:57

Ca peut aussi être compris comme "aime le savoir"

Ou aime la justice
pourquoi pas "juge ou arbitre.. qui suspend son jugement :noel:

Message édité le 20 septembre 2020 à 13:16:45 par isis-tool
toto_au_bistro
toto_au_bistro
MP
20 septembre 2020 à 13:15:17

Le 20 septembre 2020 à 11:18:04 [jesuispartout] a écrit :
Et plus adéquatement comme l'ami de la compétence.

Alors je me déclare philosophe :-)

Lironique
Lironique
MP
20 septembre 2020 à 13:31:05

Jsp a disparu avec des enfants ?

[jesuispartout]
[jesuispartout]
MP
20 septembre 2020 à 13:41:36

Eh bien je viens d'être modéré pour avoir illustré le fait que le sens étymologique d'un mot ne pouvait pas être regardé comme son seul sens légitime.

LeGrandBouffie
LeGrandBouffie
MP
20 septembre 2020 à 15:16:53

Surement un malheureux hasard Jsp.

1
Répondre
Prévisu
?
Victime de harcèlement en ligne : comment réagir ?
Infos 0 connecté(s)

Gestion du forum

Modérateurs : aisatsana[102]
Contacter les modérateurs - Règles du forum

Sujets à ne pas manquer