CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Etoile Abonnement RSS

Sujet : Le menuisier qui se faisait virer au 17e siècle

DébutPage précedente
1
Page suivantePage suivante
Pseudo supprimé
Niveau 3
08 novembre 2023 à 22:39:50

Genre il devait venir brûler la menuiserie non ?
C'est le mois prochain que tu peux plus acheter de pain ni rien
Rien à perdre déjà condamné à mort de toute façon

Changer de métier quand tu sais que faire ça depuis tes treize ans ? C'est pas 2023 à gratter ton chômage pour devenir dev web en six mois

Sinon notroll des historiens pour m'éclairer please ?

CT-9904 CT-9904
MP
Niveau 37
09 novembre 2023 à 10:31:27

Au XVIIeme dans beaucoup de villes pas mal de métiers sont encadrés dans des corporations qui régissent les règles du métier mais aussi qui devient maître ou non (être maitre= posséder son propre atelier et pouvoir prendre un ou des apprentis). Mais vu que l'accès à la maîtrise tendait à devenir très inégalitaire, les compagnons (artisan qui a fini son apprentissage mais qui n'est pas maître pour autant) pouvaient parfois tenter leur chance dans des villes ou les quartiers où le travail est libre : c'est à dire qui ne dépend d'aucun règlement de corporation, c'était le cas par exemple dans le faubourg Saint Germain à Paris.

--ZeChild-- --ZeChild--
MP
Niveau 5
09 novembre 2023 à 19:53:47

Au XVIIème siècle, il n'y a pas encore de salaires mensualisés, et à l'époque, ils gagnent essentiellement leurs deniers à la journée selon des barèmes fixés par les autorités localement.
En outre, à l'époque il n'y a pas vraiment de chômage de masse comme aujourd'hui sous le capitalisme. Si d'aventure, ils devaient se retrouver sans pain, c'est plus du fait des crises de subsistance ou des impôts trop élevés que du chômage à proprement parler. Ce qui au XVIIème siècle se produit néanmoins assez souvent car c'est un siècle de révoltes où elles sont dénombrées par centaines voir par milliers.
Enfin aussi, on rappellera que s'ils tombent dans l'indigence, c'est le rôle des institutions religieuses de l'époque de leur porter secours...

DébutPage précedente
1
Page suivantePage suivante
Répondre
Prévisu
?
Victime de harcèlement en ligne : comment réagir ?
La vidéo du moment