Menu
EtoileAbonnementRSS
jeuxvideo.com  /  Tous les forums  /  Forum principal Sciences & Technologies  /  Forum Astronomie  / 

Topic On pourrait être la première espèce intelligente ?

Sujet : On pourrait être la première espèce intelligente ?

12
Page suivanteFin
O][O
O][O
MP
30 avril 2020 à 02:52:56

Et si l'humain était la première espèce intelligente de l'univers ? Faut bien qu'il y en aie une première.
On va peut-être se répandre et se développer pendant des millions d'années et on espionnera les autres espèces évoluer. On fera des petites interventions secrètes sur leur planète pour assurer leur survie. Sans se faire voir, pour ne pas perturber leur habitat, comme quand on espionne les animaux sauvages. Et pour eux on sera les OVNI :(

Un_esclave2
Un_esclave2
MP
30 avril 2020 à 10:51:14

C'est une possibilité, mais ça reste peu probable au vu du nombre de planètes habitables potentielles de l'univers, et de l'apparition relativement tardive de notre Soleil. Énormément de systèmes ont eu une possibilité de développer la vie avant le nôtre.

TheReturnOfFurz
TheReturnOfFurz
MP
01 mai 2020 à 12:07:43

Vu qu'il semble qu'on soit au tout début de l'histoire de l'Univers (y compris des conditions favorables pour la vie), c'est probable...

Ne pas oublier que les premières générations d'étoiles ne pouvaient pas avoir de planète vu que les éléments qui les forment n'étaient pas encore synthétisés..

Un_esclave2
Un_esclave2
MP
01 mai 2020 à 13:55:03

Ce n'est pas "probable" parce qu'on est au tout début de l'histoire de l'univers. Dans 1 milliard d'années on sera toujours au tout début de son histoire, idem dans 10 milliards d'années, idem dans 100 milliards d'années, et pourtant on est la preuve que malgré ce "tout début" il y aura eu une civilisation intelligente depuis belle lurette.

A la limite tu peux dire que c'est plausible du fait du bas âge de l'univers, mais ça reste improbable car il y a toujours eu des milliards de milliards d'occasions de voir la vie apparaître avant nous.

Message édité le 01 mai 2020 à 13:56:35 par Un_esclave2
blue-tamere
blue-tamere
MP
01 mai 2020 à 19:48:17

Parler de probable, peu probable ou improbable sous-entend qu'on a la possibilite d'evaluer des probabilites; sauf qu'on a aucune idee de la probabilite qu'une planete prise au hasard habite de la vie telle qu'on la connait.

Message édité le 01 mai 2020 à 19:51:04 par blue-tamere
Un_esclave2
Un_esclave2
MP
01 mai 2020 à 20:03:41

La question n'est pas de savoir quelle est la probabilité qu'une planète au hasard abrite la vie telle qu'on la connaît, mais quelle est la probabilité que la vie ait déjà existé ailleurs dans l'univers. Alors effectivement, on a du mal à estimer cette probabilité, mais on a des pistes pour donner des valeurs crédibles, réfléchies, et pour l'instant l'état actuel de nos connaissances nous amène à penser qu'il est plutôt probable que la vie existe ailleurs que sur Terre. Si on connaissait la réponse à cette question, on ne parlerait tout simplement pas de probabilité.

blue-tamere
blue-tamere
MP
02 mai 2020 à 15:26:00

D'habitude je ne l'aime pas trop parce que c'est souvent utilise pour dire tout et n'importe quoi, mais ici l'equation de Drake permet d'organiser les pensees: https://en.wikipedia.org/wiki/Drake_equation . Ca n'est qu'un detail de la changer pour consider l'estimation du nombre d'especes vivantes intelligente qui ont existes au lieu du nombre de civilisations avec qui on pourrait rentrer en contact. Dans cette estimation il y a des parametres qu'on ne peut estimer serieusement; par exemple les suivants:
- ne: nombre moyen de planetes qui peuvent potentiellement abriter la vie par etoile
- fl: probabilite que la vie se developpe sur une planete qui pourrait abriter la vie
- fi: probabilite qu'une planete qui abrite la vie voit de la vie intelligente se developper

L'etat actuel des connaissances scientifiques ne permet pas d'estimer de valeurs "credibles" a ces parametres. A la limite le ne, en fonction de comment on definit "potentiellement", mais certainement pas les deux autres. On peut rever et se dire "ah bah ca doit pas etre si petit que ca, c'est forcement arrive ailleurs", ca ne me derange pas, mais ca va pas beaucoup plus loin que ca et je ne vois pas sur quelles connaissances on pourrait se baser pour affirmer le contraire. On ne connait qu'une planete sur laquelle on peut etudier la vie, et on n'a pas de modeles satisfaisants pour expliquer les details de son apparition et de son evolution.

Message édité le 02 mai 2020 à 15:28:20 par blue-tamere
Gintonick
Gintonick
MP
02 mai 2020 à 15:31:33

Juste pour dire qu'une civilisation est bien plus qu'une espèce intelligente sur une planète donnée. C'est un groupe d'une espèce intelligente (selon notre critère terrestre de l'intelligence qui n'est pas une mince affaire d'ailleurs lorsqu'on recherche la vie et l'intelligence) disposé à partager des valeurs, des pensées, des pratiques communes. Une sorte de culture dans des cultures qui peuvent être très différentes les unes par rapport aux autres. Donc oui, l'idée serait plutôt de parler d'espèce intelligente lorsqu'on parle de la vie en lieu et place de civilisation qui est un critère de sciences sociales adapté à une forme d'espèce intelligente. Tel qu'on la connait, définit avec nos critères terracentrés et humanocentrés

Message édité le 02 mai 2020 à 15:35:39 par Gintonick
WilliamMandella
WilliamMandella
MP
03 mai 2020 à 20:55:55

Le 02 mai 2020 à 15:26:00 Blue-tamere a écrit :
D'habitude je ne l'aime pas trop parce que c'est souvent utilise pour dire tout et n'importe quoi, mais ici l'equation de Drake permet d'organiser les pensees: https://en.wikipedia.org/wiki/Drake_equation . Ca n'est qu'un detail de la changer pour consider l'estimation du nombre d'especes vivantes intelligente qui ont existes au lieu du nombre de civilisations avec qui on pourrait rentrer en contact. Dans cette estimation il y a des parametres qu'on ne peut estimer serieusement; par exemple les suivants:
- ne: nombre moyen de planetes qui peuvent potentiellement abriter la vie par etoile
- fl: probabilite que la vie se developpe sur une planete qui pourrait abriter la vie
- fi: probabilite qu'une planete qui abrite la vie voit de la vie intelligente se developper

L'etat actuel des connaissances scientifiques ne permet pas d'estimer de valeurs "credibles" a ces parametres. A la limite le ne, en fonction de comment on definit "potentiellement", mais certainement pas les deux autres. On peut rever et se dire "ah bah ca doit pas etre si petit que ca, c'est forcement arrive ailleurs", ca ne me derange pas, mais ca va pas beaucoup plus loin que ca et je ne vois pas sur quelles connaissances on pourrait se baser pour affirmer le contraire. On ne connait qu'une planete sur laquelle on peut etudier la vie, et on n'a pas de modeles satisfaisants pour expliquer les details de son apparition et de son evolution.

Pour le nombre moyen de planètes qui peuvent potentiellement abriter la vie par étoile TESS va cartographier tout le ciel et on pourra avoir une idée. Il y a aussi beaucoup d'avancées concernant les facteurs qui permettent la vie. James Webb va pouvoir pointer les suspects numéro 1 et étudier leur atmosphère. Il ne faut pas non plus penser que l'on ne sait rien.

D'ailleurs l'erreur a toujours été de se dire que l'on était seul au centre de tout.
Géocentrisme, puis centre de la Galaxie, seul système planétaire de la Galaxie jusqu'à très récemment, vie impossible ailleurs que sur Terre dans notre système solaire.
Les données sont encore peu nombreuses c'est vrai, mais tout indique qu'il y a de la vie ailleurs.
Savoir dans quelles proportions elle a pu se développer ailleurs sera la prochaine étape. L'argument "on ne connait que nous" ne veut pas dire "il n'y a que nous". D'ailleurs l'erreur de trouver un monde analogue au nôtre nous a souvent joué des tours et des études ont été faites sur la possibilité d'une vie dans un monde que nous considérons comme hostile (planète errante, planète autour d'un pulsar etc...)

Message édité le 03 mai 2020 à 20:56:34 par WilliamMandella
ElfeDesBoisTES
ElfeDesBoisTES
MP
03 mai 2020 à 23:30:03

Si on est la première espèce intelligente ba quel beau gâchis malheureusement, ont tue la planète et l’avenir de tous,il faudrait un seul message venue d’ailleurs pour que tout le monde change sa serai ouf , ma théorie est que les trou noir sont des passages et que une fois notre intelligence prouvée de pouvoir les traverser on sera récompensé.

Mechap-bot
Mechap-bot
MP
12 mai 2020 à 14:46:08

Le paradoxe de Fermi nous éclaire un peu la question en proposant quatre possibles solutions à la problématique : "Pourquoi ne voyons-nous pas d'autres formes formes de vie dans l'Univers?"

1) il se peut que la probabilité d'apparition d'une civilisation technologiquement avancée soit très faible, si bien qu'un univers de la taille du nôtre est nécessaire pour qu'elle ait une chance de se produire une fois (mais beaucoup moins probablement deux) ;

2) il se peut que les extraterrestres existent mais que, pour une raison ou une autre, la communication et le voyage interstellaires soient impossibles ou ne soient pas jugés souhaitables ;

3) il se peut que la vie existe ailleurs, mais en des lieux rendant sa détection difficile — par exemple dans des océans protégés par une couche de glace, organisée autour d'évents hydrothermaux.

4) il se peut enfin que les extraterrestres existent et nous rendent visite mais d'une manière indétectable avec les moyens techniques actuels.
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- - - - - - - - - - - - - -
Bon bien sûr, tout cela n'est que suppositions mais je pense que ta question est plutôt intéressante. Lors de l'évolution d'une forme de vie, celle-ci doit de confronter à des conditions difficiles, plus elle survit, plus elle est dite évolué (comme le dit si bien Darwin : "Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s'adaptent le mieux aux changements..."
Ainsi, une espèce s'adaptant à son environnement est considéré comme "évolué", et c'est exactement la situation de l'homme. La seule différence est que nous utilisons des énergies extra-corporelles pour nous assurer la survie sur Terre. Nous pouvons donc résumer ta question à : "Est-ce que d'autres espèces dans l'Univers sont capable autant que l'homme à manipuler les ressources leurs planètes ?.

---------------------------------------ce qui va suivre constitue maintenant un avis personnel--------------------------------- - - - - - - - - - - - - -
A mon avis, toute espèce qui fait un usage massif des ressources qu'offrent sa planète est déjà condamnée, expliquant au passage le vide cosmique dépourvu de formes de vies que nous observons.

Cependant, peut-être que nous somme la toute première espèce ayant atteint ce stade d'évolution.

Toutes ces suppositions sont valables.

Mechap-bot
Mechap-bot
MP
12 mai 2020 à 14:50:09

Le 03 mai 2020 à 23:30:03 ElfeDesBoisTES a écrit :
Si on est la première espèce intelligente ba quel beau gâchis malheureusement, ont tue la planète et l’avenir de tous,il faudrait un seul message venue d’ailleurs pour que tout le monde change sa serai ouf , ma théorie est que les trou noir sont des passages et que une fois notre intelligence prouvée de pouvoir les traverser on sera récompensé.

ça m'a l'air d'un troll mais je vais quand même y répondre vu que je suis têtu :hap:
Alors la théorie des trou de vers qui constitueraient les trous noirs est révolue. Nous n'avons vu aucun trou blancs et même si les trou de vers existaient, nous ne pourrions jamais y accéder, nous nous heurterions à chaque fois à la singularité gravitationnelle du trou noir (toutes les géodésiques menant dans cette direction au delà de l'horizon des événements.)

Message édité le 12 mai 2020 à 14:50:54 par Mechap-bot
Parisportif
Parisportif
MP
20 mai 2020 à 15:16:16

?

Les meilleurs astronomes étudient les trous noirs et nous ne sommes qu'au début de cette étude.

On sait par exemple que le big bang est une fontaine ⛲ blanche, l'inverse d'un trou noir, et ce qui bloque la science actuellement est effectivement la singularité au cœur des trous noirs vu que dans l'espace-temps d'Einstein elle amène des valeurs infinies à l'approche de l'horizon des événements.

Du coup la mécanique quantique remplace peu à peu la mécanique einsteinienne, si les humains n'y arrivons pas avant 2045 et la Singularité (les machines 🤖 devenant plus intelligentes 🧠 que nous) alors elles ne mettront que quelques mois à calculer les trous noirs en mécanique quantique, sachant que :

Si une paire de quantas intriqués voit une particule absorbée par un trou noir et l'autre rester dans notre univers il y a une transmission d'informations par le trou noir, d'informations quantiques.

Sachant que les ordinateurs quantiques n'en sont encore qu'à quelques qu-bits, c'est une recherche qui ne devrait pas aboutir avant 2045, mais sait-on jamais, si un chercheur du niveau d'Hawking publie qqch avant cette date alors on aura une autre avancée humaine conséquente dans la compréhension du big bang et des trous noirs, trous de ver et fontaines blanches :ok:

Tout ne fait que commencer et rien n'est donc résolu, encore moins révolu :rire: si ce n'est la révolution de notre univers 🌌 autour des trous 🕳 noirs super-massifs qui finiront par se dévorer les uns les autres, mais l'humanité aura quitté notre univers instable depuis déjà bien longtemps !

Sinon pour les espèces intelligentes avant les humains il faut déjà expliquer comment les pyramides d'Égypte ont été construites et pourquoi la plus grande mesure 150m, un milliard de fois moins que les 150 millions de km entre la Terre 🌍 et le Soleil ☀ ?

Parisportif
Parisportif
MP
21 mai 2020 à 10:43:36

L'espace-temps en 4D correspond aux micro-processeurs, les deux sont la science du XXème siècle (1905 pour e=mc2, 1943 pour le Colossus de Turing, le premier ordinateur).

Au XXIème et troisième millénaire vu la durabilité de cette nouvelle science, ce sont les ordinateurs quantiques qui permettront de calculer l'infini des trous noirs, notre univers 🌌 étant de nature quantique.

Si le passage de la loi de Moore, révolue en 2016, à la loi de Rose (la puissance quantique humaine double tous les ans, avant 2016 c'était celle des micro-processeurs Intel, Moore étant le fondateur d'Intel, entreprise qui s'est associée à Samsung pour la technologie mobile📱) vous intéresse, ainsi que l'informatique quantique, la meilleure vidéo disponible en français est https://youtu.be/C2BKtxNPq6k et comme le dit son auteur au début si vous ne savez pas comment fonctionne un ordinateur 🖥 vous n'y comprendrez rien :hap:

Message édité le 21 mai 2020 à 10:44:24 par Parisportif
Un_esclave
Un_esclave
MP
21 mai 2020 à 19:04:13

Personne ne te lit Parisportif tu sais.

Jeanmask
Jeanmask
MP
21 mai 2020 à 22:35:03

Je sais pas si on peut parler de "nous" avec autant d'humanocentricité. Si nous trouvons déjà des bactéries, ce serait géniale !

I][I
I][I
MP
22 mai 2020 à 02:10:12

Vu qu'il semble qu'on soit au tout début de l'histoire de l'Univers (y compris des conditions favorables pour la vie), c'est probable...

Moi je dirais que le big bang c'est un phénomène régulier, qui remet l'univers à zéro au bout d'un moment pour repartir sur une feuille blanche :(

J'ai l'impression que le but de l'univers c'est simplement de faire exister le plus de choses différentes possibles (des formes de vie, des matières, des réactions, des phénomènes,...) Il est immense parce qu'il y a une infinité de choses à essayer et il est comme il est car c'est le moyen le plus efficace pour expérimenter un maximum de choses.
Il y a le néant et il y a l'univers :(

Komandias
Komandias
MP
22 mai 2020 à 11:14:37

Les meilleurs astronomes étudient les trous noirs et nous ne sommes qu'au début de cette étude.

What

Parisportif
Parisportif
MP
22 mai 2020 à 12:27:39

Les trous noirs sont observés seulement depuis le XXème siècle (par l'astronome allemand Karl Schwarzchild en 1916, avec son rayon qui appliqué aux équations de son compatriote Einstein trouve la singularité qu'elles donnent, l'infini sur lequel elles butent et les scientifiques actuels avec elle), comme la mécanique quantique qui permet de les étudier (par l'Anglais Paul Dirac, Nobel 1933 de physique).

C'est très récent, 💯 ans, surtout en astronomie.

La NASA elle-même n'a que 61 ans, fondée le 29 juillet 1958.

Sinon un_esclave, de quoi es-tu donc l'esclave :question:

Parisportif
Parisportif
MP
22 mai 2020 à 12:52:15

[02:10:12] <I][I>

Vu qu'il semble qu'on soit au tout début de l'histoire de l'Univers (y compris des conditions favorables pour la vie), c'est probable...

Moi je dirais que le big bang c'est un phénomène régulier, qui remet l'univers à zéro au bout d'un moment pour repartir sur une feuille blanche :(

J'ai l'impression que le but de l'univers c'est simplement de faire exister le plus de choses différentes possibles (des formes de vie, des matières, des réactions, des phénomènes,...) Il est immense parce qu'il y a une infinité de choses à essayer et il est comme il est car c'est le moyen le plus efficace pour expérimenter un maximum de choses.
Il y a le néant et il y a l'univers :(

Notre univers 🌌 né du Big Bang 💥 ne vient pourtant pas du néant car comment quelque chose pourrait apparaître de rien :question:

Au XVIIIème siècle le penseur allemand Leibniz demandait "Pourquoi quelque chose plutôt que rien", la réponse rejoint ton message et est évidente aujourd'hui :

Rien = 0 zéro 0⃣
Quelque chose 0<qqch<1
Tout = 1 ⚀ un univers complet, parfait, terminé, platiné, achevé, comme ce point dans un carré ⬜.

Les extrêmes 0 et 1 ont une probabilité de 1% chacun, l'intervalle quelque chose a donc 98% de chance d'exister, il y a quelque chose plutôt que rien tout simplement parce que quelque chose est plus probable :ok:

(j'ai compris ça tout seul en Seconde en lisant Leibniz https://fr.wikipedia.org/wiki/Gottfried_Wilhelm_Leibniz , le dernier génie universel, né au milieu de l'année et du XVIIème siècle, le 1er juillet 1646, donc c'est simple, pour nous humains du XXIème siècle) :hap:

Pour poursuivre ton message notre univers 🌌 est énormément limité : on ne lui connaît pour l'instant que quatre dimensions, longueur, largeur, hauteur et temps, l'espace-temps d'Einstein, en attendant que la mécanique quantique qui n'a pas les mêmes dimensions devienne plus claire, car un quanta, particule quantique, peut être en même temps à deux endroits, des quantas intriqués communiquent entre eux quelle que soit leur distance, même au delà d'un trou 🕳 noir, d'ailleurs l'énergie libérée par le détachement entre deux quantas dans l'horizon d'un trou noir crée la gravité.

Notre univers a très peu de particules par exemple, sur le tableau périodiques des éléments de Mendeleïev il y en a à peine 118 alors que plusieurs (24, américains, l'américium, le berkélium, le californium, le curium nommé en hommage à Marie Curie, l'einsteinium le nobelium, le tennesse..et il y en aura d'autres) sont artificiels, créés par l'homme.

Et tous ces éléments, tout ce qui existe dans notre univers 🌌, tout ce qu'on crée et fabrique, vient des étoiles ✨, des super novae, l'explosion 💥 des plus grosses étoiles, qui elles-mêmes viennent du big bang, une fontaine ⛲ blanche à l'autre extrémité d'un trou noir, via son trou de ver.

12
Page suivanteFin
Répondre
Prévisu
?
Victime de harcèlement en ligne : comment réagir ?
Sous-forums
Infos 0 connecté(s)

Gestion du forum

Modérateurs : Jiti-way
Contacter les modérateurs - Règles du forum

Sujets à ne pas manquer

  • Aucun sujet à ne pas manquer