Menu
EtoileAbonnementRSS
jeuxvideo.com  /  Tous les forums  /  Forum principal Art  /  Forum Livres  / 

Topic Que pensez-vous d'Emmanuel Carrère ?

Sujet : Que pensez-vous d'Emmanuel Carrère ?

1
CardinalSarah
CardinalSarah
MP
28 juillet 2021 à 22:13:52

Je ne m'attendais à rien en commençant l'Adversaire et me voilà agréablement surpris. Qu'en pensez-vous ? Cet écrivain aborde pas mal de thèmes que j'aborde (christianisme, mensonge, morale etc...) et je trouve qu'autant ça n'est pas un immense styliste, autant il écrit de manière fluide et agréable et que ce qu'il dit est intéressant.

Vous avez lu le Royaume , sinon ?

LycanParesseux
LycanParesseux
MP
28 juillet 2021 à 22:16:16

Je n'ai lu pour l'instant qu'un seul de ses livres, La moustache, que je trouve très bon.

CardinalSarah
CardinalSarah
MP
28 juillet 2021 à 22:22:18

Le 28 juillet 2021 à 22:16:16 :
Je n'ai lu pour l'instant qu'un seul de ses livres, La moustache, que je trouve très bon.

Ça parle de quoi ? Qu'as-tu apprécié dans ce livre ?

Message édité le 28 juillet 2021 à 22:22:31 par CardinalSarah
LycanParesseux
LycanParesseux
MP
28 juillet 2021 à 22:32:45

Le 28 juillet 2021 à 22:22:18 :

Le 28 juillet 2021 à 22:16:16 :
Je n'ai lu pour l'instant qu'un seul de ses livres, La moustache, que je trouve très bon.

Ça parle de quoi ? Qu'as-tu apprécié dans ce livre ?

Difficile d'en parler de manière précise sans divulgâcher, ce qui serait dommage pour un tel livre.
En gros il s'agit d'un processus de questionnement sur la folie d'un homme ; son identité, son passé, sa vie, ses relations, etc., suite à des circonstances qui le mènent à douter de tout. L'intrigue est très bien menée, et la fin est vraiment excellente.

SimonCyreneen
SimonCyreneen
MP
28 juillet 2021 à 22:34:42

Le même problème qu'avec Beigbeder pour moi : tu peux pas prétendre mettre sur le même plan tes atermoiements et tes lamentations d'artiste raté avec la prédication du Christ pour le premier ou le 11 septembre pour le second alors que tu n'es qu'un avorton misérable et égocentrique qui n'existe qu'à travers ses références. Ça conduit l'un à publier comme Taubira son inepte liste de livres incontournables dont on se fout et ça conduit l'autre à pondre Yoga qui est l'auto-flagellation la plus gênante du monde.

Même s'ils écrivaient bien je crois qu'ils me seraient trop haïssable et encore pire trop méprisables pour surpasser le choc ; et ça tombe bien quelque part ce n'est même pas le cas.

Je lis deux lignes de Carrère et j'ai des réflexes de brute qui me viennent spontanément ; le genre de bouquins qui me conduisent à penser beaufement que deux trois tartes dans la gueule à l'école ça les aurait incités à se calmer.

Je déteste les écrivains sans perspective et sans mesure.

CardinalSarah
CardinalSarah
MP
28 juillet 2021 à 22:42:13

Le 28 juillet 2021 à 22:34:42 :
Le même problème qu'avec Beigbeder pour moi : tu peux pas prétendre mettre sur le même plan tes atermoiements et tes lamentations d'artiste raté avec la prédication du Christ pour le premier ou le 11 septembre pour le second alors que tu n'es qu'un avorton misérable et égocentrique qui n'existe qu'à travers ses références. Ça conduit l'un à publier comme Taubira son inepte liste de livres incontournables dont on se fout et ça conduit l'autre à pondre Yoga qui est l'auto-flagellation la plus gênante du monde.

Même s'ils écrivaient bien je crois qu'ils me seraient trop haïssable et encore pire trop méprisables pour surpasser le choc ; et ça tombe bien quelque part ce n'est même pas le cas.

Je lis deux lignes de Carrère et j'ai des réflexes de brute qui me viennent spontanément ; le genre de bouquins qui me conduisent à penser beaufement que deux trois tartes dans la gueule à l'école ça les aurait incités à se calmer.

Je déteste les écrivains sans perspective et sans mesure.

Bordel :rire:

J'ai eu cette impression en commençant un livre sur le chemin de Compostelle Mon chemin de liberté de Pierre Basset. Je déteste ce nombrilisme pseudo-littéraire. Mais je ne ressens pas ça en lisant Carrère, je le trouve plutôt pertinent dans son bouquin sur JC Romand (et je m'intéressais à ce fou bien avant de connaître Manu).

CardinalSarah
CardinalSarah
MP
28 juillet 2021 à 22:42:31

Le 28 juillet 2021 à 22:32:45 :

Le 28 juillet 2021 à 22:22:18 :

Le 28 juillet 2021 à 22:16:16 :
Je n'ai lu pour l'instant qu'un seul de ses livres, La moustache, que je trouve très bon.

Ça parle de quoi ? Qu'as-tu apprécié dans ce livre ?

Difficile d'en parler de manière précise sans divulgâcher, ce qui serait dommage pour un tel livre.
En gros il s'agit d'un processus de questionnement sur la folie d'un homme ; son identité, son passé, sa vie, ses relations, etc., suite à des circonstances qui le mènent à douter de tout. L'intrigue est très bien menée, et la fin est vraiment excellente.

Intéressant :(

Tonitruel
Tonitruel
MP
29 juillet 2021 à 09:54:19

Je l'ai trouvé assez pertinent, assez juste dans D'autres vies que la mienne ; étrangement, il a réussi à s'intéresser à d'autres personnes tout en parlant beaucoup de lui. C'était un peu gênant, un peu étrange, mais pas déplaisant (et puis, court, ça aide).

Je déteste les écrivains sans perspective et sans mesure.

C'est-à-dire ? Autant pour la mesure, je pense comprendre (quoique tu peux détailler), mais la perspective, je ne vois pas trop ce que tu veux dire. Tu attends d'un écrivain qu'il ait une portée transcendante à chaque fois ?

Message édité le 29 juillet 2021 à 09:54:33 par Tonitruel
CardinalSarah
CardinalSarah
MP
29 juillet 2021 à 10:01:38

Le 29 juillet 2021 à 09:54:19 :
Je l'ai trouvé assez pertinent, assez juste dans D'autres vies que la mienne ; étrangement, il a réussi à s'intéresser à d'autres personnes tout en parlant beaucoup de lui. C'était un peu gênant, un peu étrange, mais pas déplaisant (et puis, court, ça aide).

Je déteste les écrivains sans perspective et sans mesure.

C'est-à-dire ? Autant pour la mesure, je pense comprendre (quoique tu peux détailler), mais la perspective, je ne vois pas trop ce que tu veux dire. Tu attends d'un écrivain qu'il ait une portée transcendante à chaque fois ?

Il parle de quelles personnes ? Et j'aime bien l'aspect autobiographique moi aussi, il ne se prend pas trop au sérieux, donc c'est pas déplaisant.

Tonitruel
Tonitruel
MP
29 juillet 2021 à 11:41:09

Il évoque le deuil d'une famille après le tsunami de 2004, l'agonie de sa belle-sœur atteinte d'un cancer et de quelques personnes gravitant autour d'elle.

C'est écrit avec sa patte, une sorte de contemplation détachée, inactive ; ça paraît un peu lourd, ainsi, mais en lecture, c'est relativement dynamique.

GeorgesGerfaut
GeorgesGerfaut
MP
29 juillet 2021 à 12:00:29

Je suis un peu dans le même cas que toi l'OP, je viens de terminer Limonov que j'ai commencé par hasard. C'est biographique, autobiographique et historique et ça s'enchaîne de manière plutôt fluide. C'est clairement une biographie de Limonov mais Carrère parle beaucoup de lui et sans que ce soit lourd. J'ai commandé L'adversaire (qui m'intéresse car je connais bien Prévessin et la fameuse pharmacie :hap: ) et Le Royaume pour voir.

--G--
--G--
MP
29 juillet 2021 à 12:32:12

Il a une maladie de peau Carrère ? On dirait un sac à main en faux cuir.

SimonCyreneen
SimonCyreneen
MP
29 juillet 2021 à 12:44:02

Ouais il avait quand même l'air en meilleure forme quand il catchait encore je trouve :(

https://image.noelshack.com/fichiers/2021/30/4/1627555421-ucantreadme.jpg

CardinalSarah
CardinalSarah
MP
29 juillet 2021 à 12:45:03

Le 29 juillet 2021 à 11:41:09 :
Il évoque le deuil d'une famille après le tsunami de 2004, l'agonie de sa belle-sœur atteinte d'un cancer et de quelques personnes gravitant autour d'elle.

C'est écrit avec sa patte, une sorte de contemplation détachée, inactive ; ça paraît un peu lourd, ainsi, mais en lecture, c'est relativement dynamique.

Il parle pas mal du deuil, cet auteur :(

Le 29 juillet 2021 à 12:32:12 :
Il a une maladie de peau Carrère ? On dirait un sac à main en faux cuir.

La Bible dit vrai ; trop de sagesse attriste !

Le 29 juillet 2021 à 12:00:29 :
Je suis un peu dans le même cas que toi l'OP, je viens de terminer Limonov que j'ai commencé par hasard. C'est biographique, autobiographique et historique et ça s'enchaîne de manière plutôt fluide. C'est clairement une biographie de Limonov mais Carrère parle beaucoup de lui et sans que ce soit lourd. J'ai commandé L'adversaire (qui m'intéresse car je connais bien Prévessin et la fameuse pharmacie :hap: ) et Le Royaume pour voir.

En fait c'est assez contemporain de mêler sa vie à celle(s) des sujets au sujet desquels on écrit. Hugo le fait dans les misérables mais ultra méga rapidement. Et je trouve ça très intéressant, ça a un aspect universel malgré le subjectivisme de la démarche : qui suis-je par rapport à untel ou untel ? Qui sommes-nous ?

Je vais aussi lire le Royaume, ça ne peut qu'intéresser le chrétien et le théologien du dimanche que je suis.

SimonCyreneen
SimonCyreneen
MP
29 juillet 2021 à 12:48:30

Il y a quand même des formes de témoignages, de pré-"mémoires" si on veut employer une catégorie générique moderne, qui remontent à la nuit des temps.

Ce qui est nouveau aujourd'hui, c'est que des types qui branlent rien dans leur canapé prétendent à cette position testimoniale alors qu'on s'en bat les couilles.

CardinalSarah
CardinalSarah
MP
29 juillet 2021 à 12:53:02

Le 29 juillet 2021 à 12:48:30 :
Il y a quand même des formes de témoignages, de pré-"mémoires" si on veut employer une catégorie générique moderne, qui remontent à la nuit des temps.

Ce qui est nouveau aujourd'hui, c'est que des types qui branlent rien dans leur canapé prétendent à cette position testimoniale alors qu'on s'en bat les couilles.

Bordel :rire:

Stoe, toujours en forme

Tonitruel
Tonitruel
MP
29 juillet 2021 à 13:25:54

Il parle pas mal du deuil, cet auteur

Oui, ça le fascine.

Ce qui est nouveau aujourd'hui, c'est que des types qui branlent rien dans leur canapé prétendent à cette position testimoniale alors qu'on s'en bat les couilles.

Ça n'a rien de nouveau ?

E-180
E-180
MP
29 juillet 2021 à 17:32:55

J'ai lu tous ses récits et 2 de ses romans (La moustache et Classe de neige). J'appréciais son talent d'observateur et de psychologue, mais à force son narcissisme m'a dégoûté (et mes attentes littéraires ont également changé).

C'est un type qui adore se livrer en pâture à ses lecteurs, j'ai souvent l'impression qu'il jouit du côté abject de son projet consistant à révéler ses côtés les plus honteux. Le problème c'est qu'il s'est rapidement rendu compte du ridicule de son personnage de petit écrivain gâté geignard (mère secrétaire perpétuelle de l'Académie française, on le rappelle) et qu'il a commencé à traiter avec un second degré rigolard ses projets et ses travers, comme pour désamorcer par avance des moqueries légitimes.

Et presque tous ses récits louvoient entre ce narcissisme insupportable et cette autodérision de petit malin. Cette hypocrisie me l'a rendu détestable, on sent qu'il se croit sincèrement génial et tourmenté, mais qu'il a pas les couilles de l'assumer et de devenir radical. Et je pense que son succès est largement dû à cette tiédeur de pisse-froid qui devise face à l'abîme toute sa vie pour finalement décréter que ceux qui sautent sont un peu excessifs, que lorgner les profondeurs, ça suffit amplement. C'est de la littérature thérapeutique de statu quo, bonne à rassurer, susurrant que, finalement, il faut pas être trop dur avec soi, qu'être modéré et dans sa zone de confort, c'est pas si mal.

Et en outre, l'affaire autour de Yoga montre que c'est un mytho qui se chie dessus dès que son projet autobiographique pourrait réellement le mettre en danger. Un tocard.

Tonitruel
Tonitruel
MP
29 juillet 2021 à 17:56:35

Et en outre, l'affaire autour de Yoga montre que c'est un mytho qui se chie dessus dès que son projet autobiographique pourrait réellement le mettre en danger. Un tocard.

Pourrais-tu détailler ? Je n'ai pas du tout suivi cette affaire.

C'est de la littérature thérapeutique de statu quo, bonne à rassurer, susurrant que, finalement, il faut pas être trop dur avec soi, qu'être modéré et dans sa zone de confort, c'est pas si mal.

J'ai du mal à voir le problème avec ce point ; il y aura toujours une littérature de statu quo et il ne me semble y avoir aucune règle qui interdit d'être narcissique parce qu'on a choisi d'être modéré.
Néanmoins, je ne doute pas qu'il ait infligé un certain préjudice, mais de quelle sorte est-il, du coup ? Le fait d'avoir troqué son talent contre la popularité ? 

1
Répondre
Prévisu
?
Victime de harcèlement en ligne : comment réagir ?
Infos 0 connecté(s)

Gestion du forum

Modérateurs : Mac-Artist
Contacter les modérateurs - Règles du forum

Sujets à ne pas manquer

  • Aucun sujet à ne pas manquer