CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourSoldes
    • Toutes les offres
    • Meilleures offres
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • SAMSUNG
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Assassin's Creed Mirage
  • Tout support
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • ONE
Forum
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Etoile Abonnement RSS

Sujet : Il revient quand

12
Page suivanteFin
RhumArranger RhumArranger
MP
05 octobre 2022 à 22:58:50

Desmond ?
Parce que enchaîné les protagonistes dans le présent qui n’est du coup plus maîtrisé depuis AC3 ca commence à devenir pénible :(
Avec Layla c’était sympa mais je retiens vraiment pas grand chose d’elle mise à part ça fin dans Odissey :(
Ubi ayant annoncé qu’il ni aura pas de Gameplay concernant le présent dans cette épisode vous pensez qu’on va continuer avec Bassim/Loki pour l’avenir de la license ?

darthvader5 darthvader5
MP
06 octobre 2022 à 13:42:22

Desmond est mort des suites de son décès dans AC3.

Concernant le présent, il n'y en a pas dans Mirage et par la suite il sera évacué dans Infinity, il est donc difficile de dire quelle forme ça va prendre.

Ohyeahhh Ohyeahhh
MP
06 octobre 2022 à 16:33:01

Desmond n'a pas survécu aux conséquences de son décès malheureusement.

On espère toutefois que sa convalescence se passera bien et qu'il sera vite de... Bah non en fait il est mort alors je comprends pas ton topic...

]Portal2[ ]Portal2[
MP
06 octobre 2022 à 18:40:30

N'empêche pendant un temps j'ai cru que Desmond allait continuer à vivre comme le Sujet 16, c'est-à-dire dans l'Animus :ok:

darthvader5 darthvader5
MP
06 octobre 2022 à 20:19:58

Le 06 octobre 2022 à 18:40:30 :
N'empêche pendant un temps j'ai cru que Desmond allait continuer à vivre comme le Sujet 16, c'est-à-dire dans l'Animus :ok:

Il me semble que c'est lui le calculateur que l'on voit dans le gris lorsque Layla se connecte à l'Ygdrasill

amsterdamien amsterdamien
MP
07 octobre 2022 à 14:26:12

J'ai assez peur pour le présent perso, j'ai l'impression qu'il veulent s'en débarrasser alors que c'est sensé être le cœur du jeu...

darthvader5 darthvader5
MP
07 octobre 2022 à 17:16:24

Le 07 octobre 2022 à 14:26:12 :
J'ai assez peur pour le présent perso, j'ai l'impression qu'il veulent s'en débarrasser alors que c'est sensé être le cœur du jeu...

Je pense que tous les fans s'inquiètent, mais il est évident qu'ils ne savent plus où ils vont avec la métahistoire.
Rien que l'intrigue de Loki et Aléthéia, c'est une redite de l'histoire de Junon et Aïta (en mieux posé), récit qui a été évacué dans des comics; le fait qu'ils reviennent au même schéma me laisse à penser qu'ils n'ont plus trop d'idée, mais je peux me tromper (en plus il y aurait bien d'autres choses à traiter)

Ohyeahhh Ohyeahhh
MP
07 octobre 2022 à 20:14:19

La metahistoire, ça fait depuis ac black flag qu'on s'en plaint et ils ont jamais vraiment repris le truc au sérieux.

amsterdamien amsterdamien
MP
08 octobre 2022 à 13:22:52

Justement le fait qu'il y ai les comics me dit que si, ils savent ce qu'ils veulent raconter mais ils ont peur des retour des joueurs, ha un paquet de joueurs qui s'en foutent du présent et voudraient même le voir disparaître du coup ils font en sorte de pas trop en avoir et de le rendre le plus facultatif possible... Dans unity et syndicate c'était même pas jouable :/

darthvader5 darthvader5
MP
08 octobre 2022 à 14:11:23

Le 08 octobre 2022 à 13:22:52 :
Justement le fait qu'il y ai les comics me dit que si, ils savent ce qu'ils veulent raconter mais ils ont peur des retour des joueurs, ha un paquet de joueurs qui s'en foutent du présent et voudraient même le voir disparaître du coup ils font en sorte de pas trop en avoir et de le rendre le plus facultatif possible... Dans unity et syndicate c'était même pas jouable :/

Ce n’est pas le fait qu’il y ait des comics qui me fait dire ça mais le fait qu’ils aient fini par remettre dans le dernier jeu une intrigue semblable à celle qu’ils ont évacuée dans les comics.

Ça tourne en rond pour resservir la même histoire avec des personnages différents.

madisani madisani
MP
08 octobre 2022 à 14:38:04

Le 08 octobre 2022 à 14:11:23 :

Le 08 octobre 2022 à 13:22:52 :
Justement le fait qu'il y ai les comics me dit que si, ils savent ce qu'ils veulent raconter mais ils ont peur des retour des joueurs, ha un paquet de joueurs qui s'en foutent du présent et voudraient même le voir disparaître du coup ils font en sorte de pas trop en avoir et de le rendre le plus facultatif possible... Dans unity et syndicate c'était même pas jouable :/

Ce n’est pas le fait qu’il y ait des comics qui me fait dire ça mais le fait qu’ils aient fini par remettre dans le dernier jeu une intrigue semblable à celle qu’ils ont évacuée dans les comics.

Ça tourne en rond pour resservir la même histoire avec des personnages différents.

Je ne me suis pas posé dessus, mais mis à part le "couple", je ne vois pas en quoi la structure est similaire, encore moins les objectifs des personnages. Basim/Loki n'est pas "méchant", à ce stade en tout cas. Il veut juste sa famille. Autrement dit, ils pourraient bêtement clore son intrigue avec Mirage ("bonjour, maintenant vous me connaissez ainsi que mon objectif, tapons les templiers ensemble et nous verrons bien si vous me permettez de construire un corps à ma femme et de chercher mes enfants") et partir sur autre chose avec le hub d'Infinity. La structure narrative n'est pas vraiment la même.

Le problème majeur de la métahistoire depuis le 3, c'est qu'ils n'ont pas pris le temps de se poser. Ils n'ont rien assumé après le 4 et ne savaient même pas, durant le développement d'Origins, si l'intrigue allait être éjectée ou non (en témoigne les "épreuves de Junon" vues dans une démo à l'époque). La décision d'éjecter l'intrigue de Junon fut faîte à la dernière minute, tandis que le comics "Assassin's creed" fut arrêté alors même qu'elle pouvait être poursuivie (des mots de l'auteur). Ils ont eu le mérite de clore tout ça avec Uprising. De l'autre côté, l'intrigue a dû être relativement repensée à la dernière minute pour Origins, et aucune communication saine n'était établie entre Québec et Montréal, en plus de ne pas avoir de plan bien établi semble-t-il. Valhalla a remis un peu d'ordre et permis de clôturer cette intrigue pour permettre de repartir sur autre chose (tout en répondant à d'autres questions, comme le sort de Desmond qui était soi-disant dans le gris selon Junon, l'étant effectivement et s'étant "perdu" au profit du lecteur : jouez au dernier titre avant de poser la question les gens du topic :o)) )

Dès l'annonce d'Infinity, c'est en partie ce problème de cohérence et de non-communication qui a été pointé. Désormais, les deux studios sont sous une même équipe directrice. Bien sûr, ça ne veut pas dire que les choses seront mieux faîtes. Mais ils ont enfin eu le temps de "se poser", chose qu'ils auraient dû faire durant l'année de transition de Black Flag - et en faisant une pause juste après -, mais entre l'appât du gain et des ambitions trop grandes pour Unity, ça n'a pas été très loin.

darthvader5 darthvader5
MP
08 octobre 2022 à 18:29:49

Ce qui est similaire c’est la structure avec Basim/Loki en équivalent du sage/Aïta et Aletheia désincarnée comme l’était Junon. Évidemment que les enjeux ne sont pas les mêmes (en dehors de vouloir redonner un corps à sa bien-aimée), mais d’un autre côté on ne connaît rien de leurs aspirations (ils veulent être réunis d’accord, mais ça serait étonnant que ça soit pour s’établir dans une ferme).

J’espère que infinity va régler ces problèmes comme tu dis, mais il faudrait déjà être sûr qu’il y aura une vraie ligne directrice pour la metahistoire.

mikegy mikegy
MP
11 octobre 2022 à 18:32:46

Déjà, ils ont clairement dit que le présent ne sera plus jouable et totalement séparé du passé...
A voir comment ça sera exploité ; Mirage aura j'espère quelques cinématiques et infos intéressantes quand même.

mikegy mikegy
MP
11 octobre 2022 à 18:35:07

Quant à Desmond, comme dit plus haut, Valhalla confirme qu'il est bien mort ; son esprit est dans les réseaux d'Yggdrasil (un peu étrange à comprendre) avec l'esprit de Layla, tous deux cherchant un moyen d'empêcher une nouvelle catastrophe naturelle. Une intrigue qui je suis sûr n'aura jamais de suite...

madisani madisani
MP
15 octobre 2022 à 17:51:26

Le 08 octobre 2022 à 18:29:49 :
Ce qui est similaire c’est la structure avec Basim/Loki en équivalent du sage/Aïta et Aletheia désincarnée comme l’était Junon. Évidemment que les enjeux ne sont pas les mêmes (en dehors de vouloir redonner un corps à sa bien-aimée), mais d’un autre côté on ne connaît rien de leurs aspirations (ils veulent être réunis d’accord, mais ça serait étonnant que ça soit pour s’établir dans une ferme).

J’espère que infinity va régler ces problèmes comme tu dis, mais il faudrait déjà être sûr qu’il y aura une vraie ligne directrice pour la metahistoire.

Oui, sauf qu'à partir du moment où les enjeux sont totalement différents, je ne trouve pas que l'on puisse parler de "structure similaire". L'archétype même auquel tu fais référence est différent par nature puisque Loki et Aletheia, aux dernières nouvelles, ne cherchent pas à dominer les humains.

Pour le coup, s'il le pouvait, Loki irait bien s'établir dans une ferme. En revanche, si on l'empêche de mener à bien son projet - encore non-clairement défini sinon "retrouver sa famille", mais on ne sait le sort que d'une pour l'instant - il n'hésitera sans doute pas à se mettre le monde à dos. Toutefois, quoi qu'il puisse se passer, il reste un simple humain désormais.

Le 11 octobre 2022 à 18:32:46 :
Déjà, ils ont clairement dit que le présent ne sera plus jouable et totalement séparé du passé...
A voir comment ça sera exploité ; Mirage aura j'espère quelques cinématiques et infos intéressantes quand même.

Pas exactement. On sait effectivement qu'il n'y aura carrément plus de présent dans les "jeux", c'est à dire dans Red et Hexe pour l'heure. Mirage aura encore du présent en cinématique, en début et fin de titre - mais j'ai peur que ça puisse simplement servir de pirouette pour déjà clore l'histoire de Basim parce qu'ils partent sur autre chose avec Infinity. En revanche, ils n'ont pas annoncé qu'il n'y aurait plus de présent jouable, simplement qu'il était relégué à la plateforme Infinity en elle-même : qu'il s'agisse d'un bête hub jouable, de dossiers ou d'expériences jouables, rien n'a encore été spécifié. Je ne suis clairement pas serein quant au résultat final, mais on ne sait pas encore ce qu'il en sera, sinon que le présent ne sera plus dans les jeux désormais, mais sur Infinity.

Le 11 octobre 2022 à 18:35:07 :
Quant à Desmond, comme dit plus haut, Valhalla confirme qu'il est bien mort ; son esprit est dans les réseaux d'Yggdrasil (un peu étrange à comprendre) avec l'esprit de Layla, tous deux cherchant un moyen d'empêcher une nouvelle catastrophe naturelle. Une intrigue qui je suis sûr n'aura jamais de suite...

c'est fort probable, ou, en tout cas, si suite il y a, ce sera petit à petit, à chaque "fin d'arc". Vu qu'on semble retourner du côté d'abstergo pour la plateforme Infinity vu leurs trailers (à confirmer), on ne sera sans doute pas du point de vue de Layla et Desmond (Lecteur). Quant à pourquoi Desmond est là, c'est juste qu'il est dans le Gris et que le réseau des temples a été réactivé en 2012.

En revanche, cela pose une autre question. Si ce n'est pas confirmé, Junon semblait toujours avoir accès au Gris : pourquoi n'était-elle pas au courant pour Basim/Loki ? On le sait, ce dernier a été prévu après, mais ça pose un trou scénaristique. Il y a aussi cet autre trou scénaristique vu que l'on sait la communication entre le reste du monde et le Gris possible : pourquoi Desmond n'a pas cherché à interagir avec le monde réel comme Basim et Layla, et possiblement Junon puisqu'elle savait pour Desmond (et clay ?) ?

Enfin, on n'est plus à ça près dans les intrigues entamées et inachevées et/ou avortées avant l'heure, comme le projet de Junon qui était que tout le monde finisse dans le Gris en refusant de s'incarner avant de changer de direction dès Syndicate :o))

darthvader5 darthvader5
MP
16 octobre 2022 à 16:37:10

Le 15 octobre 2022 à 17:51:26 :

Le 08 octobre 2022 à 18:29:49 :
Ce qui est similaire c’est la structure avec Basim/Loki en équivalent du sage/Aïta et Aletheia désincarnée comme l’était Junon. Évidemment que les enjeux ne sont pas les mêmes (en dehors de vouloir redonner un corps à sa bien-aimée), mais d’un autre côté on ne connaît rien de leurs aspirations (ils veulent être réunis d’accord, mais ça serait étonnant que ça soit pour s’établir dans une ferme).

J’espère que infinity va régler ces problèmes comme tu dis, mais il faudrait déjà être sûr qu’il y aura une vraie ligne directrice pour la metahistoire.

Oui, sauf qu'à partir du moment où les enjeux sont totalement différents, je ne trouve pas que l'on puisse parler de "structure similaire". L'archétype même auquel tu fais référence est différent par nature puisque Loki et Aletheia, aux dernières nouvelles, ne cherchent pas à dominer les humains.

Pour le coup, s'il le pouvait, Loki irait bien s'établir dans une ferme. En revanche, si on l'empêche de mener à bien son projet - encore non-clairement défini sinon "retrouver sa famille", mais on ne sait le sort que d'une pour l'instant - il n'hésitera sans doute pas à se mettre le monde à dos. Toutefois, quoi qu'il puisse se passer, il reste un simple humain désormais.

Tu confonds l'intrigue et sa structure, c'est comme deux films de super-héros introduisant leurs protagonistes respectifs, les enjeux ou les archétypes ne sont pas toujours identiques, mais la construction est la même. Pour en revenir au cas de AC, tu peux présenter la chose en trois étapes qui définissent la structure que j'évoque

1) Un couple Isu (Junon/Aïta ou Aléthéia/Loki) vivent une séparation tragique (Mort d'Aïta, perte du fils) peu avant la catastrophe de Toba (ce point n'est pas forcément essentiel) et vont chercher un moyen de se réunir.

2) Mise en place de cette méthode pour se retrouver à travers le temps (point crucial car il ne s'agit pas simplement de survivre, mais de revenir à une autre période de l'Histoire): l'un des membres du couple va se réincarner à travers un avatar humain (les sages pour Aïta, Basim pour Loki) tandis que l'autre membre du couple va revenir de façon désincarnée (Junon dans le gris, Aléthéia dans le bâton d'Hermès). On peut également remarquer que l'entité masculine s'incarne humainement et que l'entité féminine est désincarnée (ce point également n'est pas fondamental).

3) Que veulent faire nos joyeux tourtereaux une fois réunis ? c'est le point le plus problématique de l'affaire, dans l'arc de Junon, nous avons un objectif d'asservissement de l'humanité, mais aucun moyen concret de le mettre en œuvre (attirer l'humanité dans le gris? incarner Junon?), la chose reste nébuleuse. Dans le second cas, c'est l'inverse, Loki semble n'évoquer que son désir de retrouver sa famille, mais qu'en est-il vraiment? (d'autant plus que le mythe de Loki est celui d'une incarnation de la fourberie) et les intentions d'Aléthéia ne sont pas du tout définies. La situation est mieux posée que dans le premier arc narratif (pas de problème des incarnations successives du sage et Aléthéia est dans un bâton d'éden à portée de main de Loki, ce qui laisse une possibilité d'action concrète), le problème c'est qu'il n'y a pas d'enjeu au-delà de la réunion du couple qui soit posé.

C'est là qu'intervient mon argument sur la vie à la ferme qu'il ne fallait pas prendre au premier degré, mais dans le sens où cela n'offre pas d'enjeu véritablement intéressant pour les joueurs. J'ajoute à cela qu'Abstergo voudra sûrement récupérer le bâton et que si les templiers modernes apprennent le retour de deux Isus (Basim peut intéresser pour son codé génétique et les mémoires associées pour étudier la première civilisation, Aléthéia à travers le bâton peut offrir d'autres enjeux) donc la conclusion de type: "ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants" serait un peu pauvre.

madisani madisani
MP
21 octobre 2022 à 20:43:21

Le 16 octobre 2022 à 16:37:10 :

Le 15 octobre 2022 à 17:51:26 :

Le 08 octobre 2022 à 18:29:49 :
Ce qui est similaire c’est la structure avec Basim/Loki en équivalent du sage/Aïta et Aletheia désincarnée comme l’était Junon. Évidemment que les enjeux ne sont pas les mêmes (en dehors de vouloir redonner un corps à sa bien-aimée), mais d’un autre côté on ne connaît rien de leurs aspirations (ils veulent être réunis d’accord, mais ça serait étonnant que ça soit pour s’établir dans une ferme).

J’espère que infinity va régler ces problèmes comme tu dis, mais il faudrait déjà être sûr qu’il y aura une vraie ligne directrice pour la metahistoire.

Oui, sauf qu'à partir du moment où les enjeux sont totalement différents, je ne trouve pas que l'on puisse parler de "structure similaire". L'archétype même auquel tu fais référence est différent par nature puisque Loki et Aletheia, aux dernières nouvelles, ne cherchent pas à dominer les humains.

Pour le coup, s'il le pouvait, Loki irait bien s'établir dans une ferme. En revanche, si on l'empêche de mener à bien son projet - encore non-clairement défini sinon "retrouver sa famille", mais on ne sait le sort que d'une pour l'instant - il n'hésitera sans doute pas à se mettre le monde à dos. Toutefois, quoi qu'il puisse se passer, il reste un simple humain désormais.

Tu confonds l'intrigue et sa structure, c'est comme deux films de super-héros introduisant leurs protagonistes respectifs, les enjeux ou les archétypes ne sont pas toujours identiques, mais la construction est la même. Pour en revenir au cas de AC, tu peux présenter la chose en trois étapes qui définissent la structure que j'évoque

1) Un couple Isu (Junon/Aïta ou Aléthéia/Loki) vivent une séparation tragique (Mort d'Aïta, perte du fils) peu avant la catastrophe de Toba (ce point n'est pas forcément essentiel) et vont chercher un moyen de se réunir.

2) Mise en place de cette méthode pour se retrouver à travers le temps (point crucial car il ne s'agit pas simplement de survivre, mais de revenir à une autre période de l'Histoire): l'un des membres du couple va se réincarner à travers un avatar humain (les sages pour Aïta, Basim pour Loki) tandis que l'autre membre du couple va revenir de façon désincarnée (Junon dans le gris, Aléthéia dans le bâton d'Hermès). On peut également remarquer que l'entité masculine s'incarne humainement et que l'entité féminine est désincarnée (ce point également n'est pas fondamental).

3) Que veulent faire nos joyeux tourtereaux une fois réunis ? c'est le point le plus problématique de l'affaire, dans l'arc de Junon, nous avons un objectif d'asservissement de l'humanité, mais aucun moyen concret de le mettre en œuvre (attirer l'humanité dans le gris? incarner Junon?), la chose reste nébuleuse. Dans le second cas, c'est l'inverse, Loki semble n'évoquer que son désir de retrouver sa famille, mais qu'en est-il vraiment? (d'autant plus que le mythe de Loki est celui d'une incarnation de la fourberie) et les intentions d'Aléthéia ne sont pas du tout définies. La situation est mieux posée que dans le premier arc narratif (pas de problème des incarnations successives du sage et Aléthéia est dans un bâton d'éden à portée de main de Loki, ce qui laisse une possibilité d'action concrète), le problème c'est qu'il n'y a pas d'enjeu au-delà de la réunion du couple qui soit posé.

C'est là qu'intervient mon argument sur la vie à la ferme qu'il ne fallait pas prendre au premier degré, mais dans le sens où cela n'offre pas d'enjeu véritablement intéressant pour les joueurs. J'ajoute à cela qu'Abstergo voudra sûrement récupérer le bâton et que si les templiers modernes apprennent le retour de deux Isus (Basim peut intéresser pour son codé génétique et les mémoires associées pour étudier la première civilisation, Aléthéia à travers le bâton peut offrir d'autres enjeux) donc la conclusion de type: "ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants" serait un peu pauvre.

Oui, je vois ce que tu veux dire. Mais si je ne suis pas entièrement d'accord sur la façon de définir ces "archétypes"/types narratifs. Enfin, ça n'y change pas grand chose. Disons juste que le rapprochement est légèrement forcé à mon sens, bien que similaire. Notamment parce que cette structure narrative n'a jamais été prévue d'emblée, qu'il s'agisse de la première ou de la deuxième, bien que ça ne change pas grand chose au résultat final qui est celui que l'on peut analyser. Par ailleurs, cela implique juste de décider où se situe la limite de notre archétype : moins il a d'informations et/ou plus ces informations sont générales, et plus il est reportable (--> le principe de l'astrologie et des archétypes de Jung, etc. etc.) à d'autres choses. Mais, je crois que l'on pourrait établir une structure sans pour autant se baser sur des modèles généraux comme cela. Il ne semble pas s'agir d'un fait narratif en soi puisque l'on choisit où on limite ce fait et modèle. Moins il est détaillé, plus on peut l'étendre, tu as raison, et c'est comme cela que marchent la plupart des histoires : en reproduisant les modèles, comme tu me le réapprends. Mais... Je vois pourquoi toi tu le fais et comment tu vois les choses. Et Assassin's creed ne va clairement pas plus loin que ça. My bad pour ça, et merci :hap:

Pour le reste, je n'imagine évidemment pas une fin heureuse, juste une fin à la Ubisoft : "oups, tu es hors-intrigue désormais parce que l'on part sur autre chose. On va vite fait clôturer. Allez, zou". Je trouverai ça intéressant que les Templiers tentent quelque chose à l'égard de Basim. Toutefois, ils ne sont nulle part, mal gérés et absents de l'intrigue et du présent depuis 2016 (vite fait avec Odyssey, et encore). En revanche, je ne pense pas qu'Abstergo chercherait à nouveau à obtenir l'ADN Isu, ou alors pour s'améliorer eux-mêmes cette fois, si tant est que cela soit envisageable. Quant aux souvenirs, a priori, on aurait le même bordel qu'avec Eivor. Que Basim ait les souvenirs de son ancienne vie en tant que Loki (sous une forme ou une autre) n'implique pas qu'on puisse en tirer parti, sinon par l'expérience qu'en aura fait Basim durant sa vie. Pour Aletheia, en revanche, il y aurait matière à. Leurs intentions restent honnêtes. Peut-être pourraient-ils partir sur autre chose, mais je trouve que l'on voit bien, qu'il s'agisse du comics ou du jeu, quand Loki est fourbe et quand il est honnête. Maintenant, reste Baldur et le sort des enfants de Loki. Tout cela pourrait changer la donne pour Basim et Aletheia.

Message édité le 21 octobre 2022 à 20:47:59 par madisani
darthvader5 darthvader5
MP
22 octobre 2022 à 00:15:43

Le 21 octobre 2022 à 20:43:21 :

Le 16 octobre 2022 à 16:37:10 :

Le 15 octobre 2022 à 17:51:26 :

Le 08 octobre 2022 à 18:29:49 :
Ce qui est similaire c’est la structure avec Basim/Loki en équivalent du sage/Aïta et Aletheia désincarnée comme l’était Junon. Évidemment que les enjeux ne sont pas les mêmes (en dehors de vouloir redonner un corps à sa bien-aimée), mais d’un autre côté on ne connaît rien de leurs aspirations (ils veulent être réunis d’accord, mais ça serait étonnant que ça soit pour s’établir dans une ferme).

J’espère que infinity va régler ces problèmes comme tu dis, mais il faudrait déjà être sûr qu’il y aura une vraie ligne directrice pour la metahistoire.

Oui, sauf qu'à partir du moment où les enjeux sont totalement différents, je ne trouve pas que l'on puisse parler de "structure similaire". L'archétype même auquel tu fais référence est différent par nature puisque Loki et Aletheia, aux dernières nouvelles, ne cherchent pas à dominer les humains.

Pour le coup, s'il le pouvait, Loki irait bien s'établir dans une ferme. En revanche, si on l'empêche de mener à bien son projet - encore non-clairement défini sinon "retrouver sa famille", mais on ne sait le sort que d'une pour l'instant - il n'hésitera sans doute pas à se mettre le monde à dos. Toutefois, quoi qu'il puisse se passer, il reste un simple humain désormais.

Tu confonds l'intrigue et sa structure, c'est comme deux films de super-héros introduisant leurs protagonistes respectifs, les enjeux ou les archétypes ne sont pas toujours identiques, mais la construction est la même. Pour en revenir au cas de AC, tu peux présenter la chose en trois étapes qui définissent la structure que j'évoque

1) Un couple Isu (Junon/Aïta ou Aléthéia/Loki) vivent une séparation tragique (Mort d'Aïta, perte du fils) peu avant la catastrophe de Toba (ce point n'est pas forcément essentiel) et vont chercher un moyen de se réunir.

2) Mise en place de cette méthode pour se retrouver à travers le temps (point crucial car il ne s'agit pas simplement de survivre, mais de revenir à une autre période de l'Histoire): l'un des membres du couple va se réincarner à travers un avatar humain (les sages pour Aïta, Basim pour Loki) tandis que l'autre membre du couple va revenir de façon désincarnée (Junon dans le gris, Aléthéia dans le bâton d'Hermès). On peut également remarquer que l'entité masculine s'incarne humainement et que l'entité féminine est désincarnée (ce point également n'est pas fondamental).

3) Que veulent faire nos joyeux tourtereaux une fois réunis ? c'est le point le plus problématique de l'affaire, dans l'arc de Junon, nous avons un objectif d'asservissement de l'humanité, mais aucun moyen concret de le mettre en œuvre (attirer l'humanité dans le gris? incarner Junon?), la chose reste nébuleuse. Dans le second cas, c'est l'inverse, Loki semble n'évoquer que son désir de retrouver sa famille, mais qu'en est-il vraiment? (d'autant plus que le mythe de Loki est celui d'une incarnation de la fourberie) et les intentions d'Aléthéia ne sont pas du tout définies. La situation est mieux posée que dans le premier arc narratif (pas de problème des incarnations successives du sage et Aléthéia est dans un bâton d'éden à portée de main de Loki, ce qui laisse une possibilité d'action concrète), le problème c'est qu'il n'y a pas d'enjeu au-delà de la réunion du couple qui soit posé.

C'est là qu'intervient mon argument sur la vie à la ferme qu'il ne fallait pas prendre au premier degré, mais dans le sens où cela n'offre pas d'enjeu véritablement intéressant pour les joueurs. J'ajoute à cela qu'Abstergo voudra sûrement récupérer le bâton et que si les templiers modernes apprennent le retour de deux Isus (Basim peut intéresser pour son codé génétique et les mémoires associées pour étudier la première civilisation, Aléthéia à travers le bâton peut offrir d'autres enjeux) donc la conclusion de type: "ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants" serait un peu pauvre.

Oui, je vois ce que tu veux dire. Mais si je ne suis pas entièrement d'accord sur la façon de définir ces "archétypes"/types narratifs. Enfin, ça n'y change pas grand chose. Disons juste que le rapprochement est légèrement forcé à mon sens, bien que similaire. Notamment parce que cette structure narrative n'a jamais été prévue d'emblée, qu'il s'agisse de la première ou de la deuxième, bien que ça ne change pas grand chose au résultat final qui est celui que l'on peut analyser. Par ailleurs, cela implique juste de décider où se situe la limite de notre archétype : moins il a d'informations et/ou plus ces informations sont générales, et plus il est reportable (--> le principe de l'astrologie et des archétypes de Jung, etc. etc.) à d'autres choses. Mais, je crois que l'on pourrait établir une structure sans pour autant se baser sur des modèles généraux comme cela. Il ne semble pas s'agir d'un fait narratif en soi puisque l'on choisit où on limite ce fait et modèle. Moins il est détaillé, plus on peut l'étendre, tu as raison, et c'est comme cela que marchent la plupart des histoires : en reproduisant les modèles, comme tu me le réapprends. Mais... Je vois pourquoi toi tu le fais et comment tu vois les choses. Et Assassin's creed ne va clairement pas plus loin que ça. My bad pour ça, et merci :hap:

Pour le reste, je n'imagine évidemment pas une fin heureuse, juste une fin à la Ubisoft : "oups, tu es hors-intrigue désormais parce que l'on part sur autre chose. On va vite fait clôturer. Allez, zou". Je trouverai ça intéressant que les Templiers tentent quelque chose à l'égard de Basim. Toutefois, ils ne sont nulle part, mal gérés et absents de l'intrigue et du présent depuis 2016 (vite fait avec Odyssey, et encore). En revanche, je ne pense pas qu'Abstergo chercherait à nouveau à obtenir l'ADN Isu, ou alors pour s'améliorer eux-mêmes cette fois, si tant est que cela soit envisageable. Quant aux souvenirs, a priori, on aurait le même bordel qu'avec Eivor. Que Basim ait les souvenirs de son ancienne vie en tant que Loki (sous une forme ou une autre) n'implique pas qu'on puisse en tirer parti, sinon par l'expérience qu'en aura fait Basim durant sa vie. Pour Aletheia, en revanche, il y aurait matière à. Leurs intentions restent honnêtes. Peut-être pourraient-ils partir sur autre chose, mais je trouve que l'on voit bien, qu'il s'agisse du comics ou du jeu, quand Loki est fourbe et quand il est honnête. Maintenant, reste Baldur et le sort des enfants de Loki. Tout cela pourrait changer la donne pour Basim et Aletheia.

Tu as raison sur le fait que la façon de jouer sur les archétypes et la profondeur avec laquelle on joue dessus peut tout changer, mais comme tu le dis toi-même AC (ubisoft en fait) ne va pas plus loin et ça limite beaucoup les choses (même si la situation de Loki me semble mieux posé)

Tu soulignes un point important également, c’est que finalement rien n’était vraiment prévu et c’est précisément pour cela que je mettais en avant la similitude de schéma (au passage parler de similitude ne veut pas dire identique), car si la nouvelle histoire est aussi mal préparée/pensée que celle de Junon (alors qu’il y avait du potentiel), ça n’apporterait pas grand chose.

Je suis d’accord que l’on voit assez bien les intentions de Loki se dessiner (pour Aléthéia c’est déjà moins certain), j’entendais surtout une facilité scénaristique d’ubisoft sur le côté fourbe. Ensuite je me méfie des comics depuis The chain et The fall (l’histoire de Daniel Cross et dOrelov) qui te montre Cross comme un super templier pour au final lui donner un traitement et une fin minables dans AC3. De la même façon ils introduisent Junon dans Brotherhood (on sent sa haine de l’humanité), le dlc de Révélations (l’archive perdue) nous montre qu’elle a même manipulé le sujet 16 et AC3 nous la montre manipuler Connor pour permettre à Desmond d’ouvrir le temple des siècles plus tard et tout ça pour une fin vite expédiée (alors que uprising avait un vrai potentiel avec sa réincarnation).

Du coup je n’ai pas grande confiance dans ce qui va suivre pour la métahistoire (en espérant me tromper)

Finalement on se comprend bien, on ne parlait juste pas exactement de la même chose, du moins pas avec la même approche.

Asabiyya Asabiyya
MP
14 novembre 2022 à 10:34:01

Le 07 octobre 2022 à 14:26:12 :
J'ai assez peur pour le présent perso, j'ai l'impression qu'il veulent s'en débarrasser alors que c'est sensé être le cœur du jeu...

Entre 10 minutes et 2h de séquences dans le présent par jeu, le "coeur" du jeu ?
Non, le coeur du jeu c'est de découvrir un nouveau lieu et une nouvelle période historique à chaque fois. D'assassiner des gens. Surement pas les quelques séquences dans le présent qui ne servent qu'à justifier le reste du jeu dans le passé (et dont on se passerais bien depuis Black Flag - enfin même avant en ce qui me concerne, j'ai jamais aimé ça).

amsterdamien amsterdamien
MP
17 novembre 2022 à 11:21:29

Assassin's creed c'est l'histoire de gens qui veulent empêcher une catastrophe de nos jours et pour se faire ils se servent de l'empire génétique pour revivre le passé pour récupérer des objets qui pourraient nous aider puisque c'est pas la première fois. En gros.

Donc oui le cœur du gameplay c'est l'animus mais le cœur de l'histoire de ce qui fais assassin's creed c'est bien l'histoire dans le présent.

Tu retire le présent ya plus aucun intérêt.

Tout ce que je vois quand je lis des commentaires qui disent qu'ils s'en foutent du présent moi je lis juste je m'en fou de l'histoire je veux juste faire du parkour et assassiner des gens. Ce qui est assez triste je trouve.

12
Page suivanteFin
Répondre
Prévisu
?
Victime de harcèlement en ligne : comment réagir ?
Infos 0 connecté(s)

Gestion du forum

Modérateurs : Evilash08, Vortex646, Tomy-Fett, Leirok, MamYume, ]Faustine[, Latios[JV], Remysangfamy, GamesOfLove
Contacter les modérateurs - Règles du forum

Sujets à ne pas manquer

  • Aucun sujet à ne pas manquer
Meilleures offres
Cdiscount PS5 47.99€ Cdiscount Xbox Series 48.49€ Cdiscount PS4 49.99€ Fnac PS4 49.99€ Fnac PS5 49.99€ Fnac PS4 59.99€
Marchand
Supports
Prix
La vidéo du moment