Menu
Assassin's Creed Valhalla
  • Tout support
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • ONE
  • Stadia
Forum
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
EtoileAbonnementRSS
jeuxvideo.com  /  Assassin's Creed Valhalla  /  Tous les forums  /  Forum Assassin’s Creed Valhalla  / 

Topic Transmedia - Interview et projets à venir

Sujet : Transmedia - Interview et projets à venir

1
madisani
madisani
MP
19 avril 2021 à 21:36:18

Salut tout le monde ! Au lieu de faire des topics séparés pour chaque oeuvre, vu les informations récentes, et en nombre, voici un petit topic sur tout ça.

  • Tout d'abord, qu'est-ce que la transmedia ?

La licence s'est transformée (travestie pour certains :hap: ) sur bien des médias, du novel au comics, en passant par le manga, un film, un manhua, un audiobook, mais encore à venir, en webtoon, série live et série d'animation. Bref, sur absolument tous les médias possibles désormais. Plus qu'à faire des peintures :noel:

Il vient d'y avoir une petite interview d'Eurogamer, adressé par Aymar (qui gère le transmedia et le contenu hors-jeu), et Etienne Bouvier : https://www.eurogamer.net/articles/2021-04-19-assassins-creed-loremasters-talk-plans-for-animated-black-flag-sequel-shao-jun-books-netflix-projects?fbclid=IwAR0qLcoXT4aPrikl9jAwTWM1zSenI69S4kyIMed0KWztC1pPhT-2gXFtaek

Faîtes gaffe, il y a un spoiler à propos de la fin de Valhalla :noel:

Désormais, les histoires du transmedia vont être rangées selon trois catégories :
- classic : adaptations des jeux (certains novels par exemple, qui ne sont que des adaptations du jeu, comme les premiers romans ou celui d'Odyssey)
- chronicle : Nouvelle histoire à propos d'un personnage déjà abordé en jeu ou ailleurs(le manga sur Shao Jun ou le futur webtoon sur Edward Kenway)
- Originals : de toutes nouvelles histoires, comme Dynasty ou les romans Fragments

Je vais détailler ici bas les projets en cours et ceux qui viennent d'être annoncés. La plupart sont canons, certains non.

  • Les projets en cours
  1. Assassin's creed Dynasty (manhua) : Premier tome venant de sortir, le deuxième tome sortira le 3 juin chez Mana Books
  2. Assassin's creed Blade of Shao Jun (manga) : Deux tomes sont déjà parus chez Mana Books, le troisième sort en mai
  3. Assassin's creed The Ming Storm : trilogie de romans non-canons à propos de Shao Jun. Le premier est paru chez Mana Books
  4. Assassin's creed Fragments : Trilogie de romans canons indépendants. Le premier tome vient de sortir. Les deux prochains paraîtront respectivement en fin d'année 2021 et début 2022
  • Projets à venir
  1. Assassin's creed Black Flag Webtoon : série prenant place après les événements de Black Flag https://twitter.com/AccessTheAnimus/status/1384187952884973576
  2. Assassin's creed : The Jade Seal collection : Série de 10 romans explorant l'histoire de la chine du 4 au 17e S (ALORS à voir si c'est canon, parce que ça peut contredire un truc récent si on a une histoire au 4ème siècle. Mais ils ne sont pas aussi cons pour foire ça, quand même. Sinon, rassurez-vous, avoir autant de choses sur la chine, ou Shao Jun, ne veut pas dire qu'on ne peut pas avoir de jeu dessus d'après Aymar, mais ça fait beaucoup là quand même :snif: ) https://twitter.com/AccessTheAnimus/status/1384188407400656898
  3. Assassin's creed : Turbulence in the Ming dynasty : série audio sur Shao Jun https://twitter.com/AccessTheAnimus/status/1384188902517317648
  4. Assassin's creed Valhalla Graphic Novel : nouvelle BD de Glénat sur l'univers de Valhalla (quitte à ne pas avoir le comics, et les anciens comics, ainsi que le manhua Blood Brothers, qui lui devrait certainement arriver) . Qui présente déjà plus d'assassins que le jeu original :noel: https://twitter.com/AccessTheAnimus/status/1384189915152338948
  5. La série Netflix : https://twitter.com/AccessTheAnimus/status/1384192400927596553 Ils disent avoir appris des erreurs du film :hap:
  6. La série d'animation : https://twitter.com/AccessTheAnimus/status/1384197367352598529

Voilà tous les projets. Pour ceux qui détestent que ça s'étire autant, je crois que c'est la pire année :hap:

En attendant, la franchise s'étire et fait du transmedia depuis un bon bout de temps, presque le tout début. Et ça permet parfois d'avoir de vraiment bonnes surprises (le manhua Dynasty est vraiment bon, tant dans l'art que dans ce qu'il présente pour le moment). Maintenant, ça peut effectivement déranger, même si ça n'oblige à rien (mis à part le triste épisode d'Uprising :snif: ).

De nouvelles informations sur les quelques projets à sortir cette année (8 d'après Eurogamer) débarqueront dans la semaine. Je maintiendrais à jour ce topic si ça intéresse certains. De plus, si vous voulez plus de détails, sur les oeuvres en cours ou sur celles déjà parues, un petit guide pour s'y retrouver ou autre, n'hésitez surtout pas :oui:

broosse
broosse
MP
19 avril 2021 à 21:46:16

Wow merci pour le résumé :ouch:

En terme d'étendue, la franchise AC est à égalité avec le lore de Magic the gathering pour sûr :hap:

madisani
madisani
MP
19 avril 2021 à 22:02:33

Le 19 avril 2021 à 21:46:16 :
Wow merci pour le résumé :ouch:

En terme d'étendue, la franchise AC est à égalité avec le lore de Magic the gathering pour sûr :hap:

De rien ! Si j'ai le temps et la motivation un jour, je ferai sans doute un petit (gros) guide/résumé sur tout le transmedia, jeux compris, qu'on pourra remettre de forum en forum pour les nouveaux arrivants.

Ah, c'est sûr que ça devient de plus en plus énorme à ce rythme. Le seul problème, c'est que c'était pas prévu à la base. Du coup, ça crée des petits soucis de temps en temps ou de petites erreurs de mémoire chez les "lore masters" : saurez-vous trouvez les erreurs d'Aymar dans cette interview (indice : il y en a 2) :noel:

M'enfin, après tout ce temps, on fait "avec". Pour ceux qui apprécient et veulent s'y retrouver dans cet univers et lore qui ne fait effectivement que grandir

mikegy
mikegy
MP
20 avril 2021 à 00:19:12

Ils feraient mieux de se concentrer sur les jeux qui deviennent de gros hors-sujet !
Certains bouquins comme Heresy ou Last Descendants sont de bien meilleurs AC que les 3 derniers jeux ; y a un vrai souci...

En faire autant devient ridicule...

B06
B06
MP
20 avril 2021 à 02:41:39

Merci beaucoup pour le résumé Mad :ok:

madisani
madisani
MP
20 avril 2021 à 13:45:41

https://www.gameinformer.com/2021/04/19/ubisoft-is-expanding-the-assassins-creed-universe-exclusive-first-look-at-ac-valhalla

D'autres petites news et détails sur ces prochaines oeuvres, notamment la BD de Glénat sur Assassin's creed Valhalla, qui arrivera cet automne, et qui parlera d'un aspirant assassin partant de Ravensthorpe pour l'Ecosse. Du coup, j'imagine que cela devrait se passer après la fin du jeu tandis que Hytham formera effectivement de nouvelles recrues.

Plutôt chouette et logique, d'un point de vue lore, même si ce serait chouette de voir ça et d'en entendre parler dans le jeu, au moins dans les dlc qui se passeront aussi en post-game

La série audio "Turbulence in the Ming Dynasty" sera une adaptation de la trilogie de romans que je mentionnais dans le post original, The Ming Storm.

Enfin, toutes ces informations seront précisées demain, le 21, avec l'ouverture d'un nouveau site centralisant tout ça et les projets transmedia (vraiment chouette pour le coup, pourquoi pas faire revenir à l'avenir une expérience type Initiates ou Project Legacy, mais qui resterait durablement cette fois).

Berillions
Berillions
MP
20 avril 2021 à 19:27:41

Le 20 avril 2021 à 00:19:12 :
Ils feraient mieux de se concentrer sur les jeux qui deviennent de gros hors-sujet !
Certains bouquins comme Heresy ou Last Descendants sont de bien meilleurs AC que les 3 derniers jeux ; y a un vrai souci...

En faire autant devient ridicule...

T’es encore là toi ?
Y’a rien d’hôte sujet dans les jeux, juste que tu ne piges rien

Reptilis
Reptilis
MP
20 avril 2021 à 22:16:55

Merci pour le résumé.

Honnêtement j'ai du mal à m'intéresser au transmédia quand on voit que le lore est très mal géré dans les jeux vidéo, sans aucune vision sur le long terme. Se disperser comme ça ne fait que diluer un univers déjà bien trop inégal dans un ramassis d'histoires qui ne consolident rien du tout.

Et je vois que c'est toujours Aymar le responsable transmedia, avec son passif ça n'aide pas, mais peut-être que c'est moi qui suis rancunier. :nah:

madisani
madisani
MP
21 avril 2021 à 07:58:03

Le 20 avril 2021 à 22:16:55 :
Merci pour le résumé.

Honnêtement j'ai du mal à m'intéresser au transmédia quand on voit que le lore est très mal géré dans les jeux vidéo, sans aucune vision sur le long terme. Se disperser comme ça ne fait que diluer un univers déjà bien trop inégal dans un ramassis d'histoires qui ne consolident rien du tout.

Et je vois que c'est toujours Aymar le responsable transmedia, avec son passif ça n'aide pas, mais peut-être que c'est moi qui suis rancunier. :nah:

Yep, que ce soit dans le présent ou autre, y'a peu de vision à long terme (en tout cas il y avait). Il y aurait dû y avoir un gros moment de pause, où ils s'arrêtent, pour penser la suite, vu qu'ils ont décidé de poursuivre, mais.... :hap:

Toutefois, maintenant que c'est là, les oeuvres permettent de raconter de nouvelles histoires ou de prolonger certains personnages (dans ce qui est à venir). Et de ce côté-là, c'est plutôt bon signe, si ça continue d'être relativement bien fait.

Alors qu'à une époque, le transmedia a aussi servi de bouche-trous pour ce qui ne pouvait pas être raconté en jeu par manque de temps ou d'envie : Sujet 4, Uprising.

Le truc, à mon sens, c'est qu'il faut voir ça comme un univers étendu. Désormais, il y a des histoires qui ont des liens éloignés avec la trame principale ou certains de ses personnages. Mais aussi des histoires n'ayant rien à voir si ce n'est qu'elles s'intègrent dans le lore/dans l'Histoire (le fait de maintenant catégoriser chaque œuvre de cet univers étendu est d'ailleurs une "bonne idée", ça prouve qu'ils essaient au moins de rendre ça plus digeste et plus "prévu" qu'avant).

Quant à Aymar, tu parles de certaines de ses bourdes ou d'autre chose ? :hap:

Reptilis
Reptilis
MP
21 avril 2021 à 17:32:34

Quant à Aymar, tu parles de certaines de ses bourdes ou d'autre chose ?

Oui, la façon dont il répond à la commu sur certain sujets brûlants (le présent, uprising entre autre), ou encore les fans qui le corrigent sur le lore... ça la fout mal.

Sans oublier le film, où Aymar a travaillé avec la boite de production, en pré-prod avec lecture des scripts et tout le bordel, et ensuite en tournage. Clairement il n'a pas fait son boulot quand on voit le lore se faire malmener, mais je ne rejette pas entièrement la faute sur lui, le problème c'était la mentalité d'Ubisoft, qui a naïvement cru qu'avoir sa propre boite de production était la solution.

Bref j'ai du mal avec ce monsieur, à aucun moment il n'a su montrer qu'il était à la hauteur.

madisani
madisani
MP
21 avril 2021 à 18:36:36

Le 21 avril 2021 à 17:32:34 :

Quant à Aymar, tu parles de certaines de ses bourdes ou d'autre chose ?

Oui, la façon dont il répond à la commu sur certain sujets brûlants (le présent, uprising entre autre), ou encore les fans qui le corrigent sur le lore... ça la fout mal.

Sans oublier le film, où Aymar a travaillé avec la boite de production, en pré-prod avec lecture des scripts et tout le bordel, et ensuite en tournage. Clairement il n'a pas fait son boulot quand on voit le lore se faire malmener, mais je ne rejette pas entièrement la faute sur lui, le problème c'était la mentalité d'Ubisoft, qui a naïvement cru qu'avoir sa propre boite de production était la solution.

Bref j'ai du mal avec ce monsieur, à aucun moment il n'a su montrer qu'il était à la hauteur.

Oui, je comprends. Parfois (voire souvent), la manière dont il répondait a pu être assez étrange. Toutefois, il semble "s'améliorer" les années passant, mais il faudrait sans doute quelques bonnes têtes en plus pour gérer tout ça, surtout si l'univers prend autant d'importance que cette année au niveau du transmedia. Y'a vraiment beaucoup de projets et il risque de se perdre un peu (même si j'espère que non).

Mais clairement, au début, il semblait assez dépassé par la charge qu'il avait, comme tu dis...

En attendant, voici le fameux hub qui centralise et donne des informations sur les oeuvres de la dernière année et celles annoncées hier : https://www.ubisoft.com/fr-fr/game/assassins-creed/publishing

Vous retrouverez détails et synopsis, qui n'étaient pas encore présents pour certains. Ils sont classifiés selon leurs formats d'édition : Romans, Illustré (Manga, Bd, comics, etc.) ou Numérique.

On a d'ailleurs appris la "durée" de la suite webtoon de l'histoire d'Edward, qui fera apparemment 3 saisons de 50 chapitres.

Reptilis
Reptilis
MP
22 avril 2021 à 13:56:40

Mmh mais du coup pourquoi ne mettre que les œuvres les plus récentes ? J'ai du mal à comprendre.

madisani
madisani
MP
22 avril 2021 à 20:41:48

Le 22 avril 2021 à 13:56:40 :
Mmh mais du coup pourquoi ne mettre que les œuvres les plus récentes ? J'ai du mal à comprendre.

Ils ont dit qu'ils mettraient à jour rétroactivement le temps passant (je sais pas quand ni pourquoi). Mais, vu que certaines ne sont plus dispos (genre Brahman), j'imagine qu'ils attendent de pouvoir relancer la production de chacune (au moins dans le pays où c'est produit) avant de mettre à jour le hub.

Ils continuent de dire qu'ils "réfléchissent" à relancer les anciens comics et à les étendre à d'autres langages, notamment le français pour les comics des dernières années. A voir :(

madisani
madisani
MP
24 juillet 2021 à 15:34:45

Yo ! Petit up pour quelques petites choses.

D'abord pour dire que le site officiel "assassin's creed stories" (lien plus haut et ici : https://www.ubisoft.com/fr-fr/game/assassins-creed/publishing) a (enfin) été mis à jour il y a quelques semaines avec toutes les oeuvres transmedia passées qui manquaient encore à l'appel. Les nouvelles fiches sont cependant en anglais, même pour les oeuvres ayant été traduites (une nouvelle super manoeuvre de leur part :hap: )

Deuxièmement, une annonce d'il y a quelques jours/semaines, le manhua "Assassin's creed Valhalla : Blood Brothers" sortira le 26 août chez Manabooks, si jamais vous voulez poursuivre l'univers de "Valhalla" (la fiche sur "stories" : https://www.ubisoft.com/fr-fr/game/assassins-creed/publishing/news-updates/3NA6LqfDMkzq7J0CNno5m2/assassins-creed-valhalla-blood-brothers)

Enfin, c'était pour partager un avis à propos du roman lié à Assassin's creed Valhalla, "La saga de Geirmund", avis qui en fait exprime toutes les réserves que j'ai à propos du jeu, de l'exploitation de son univers, de son histoire et de ses personnages.

ce sera peut-être moche à lire, mais je vais baliser ça sur plusieurs points, en spoil, sait-on jamais. Le roman nous conte donc l'histoire de Geirmund Hel-Hide, autrement appelé Geirmund Hjorrson, fils de Hjorr et Ljufvina, que l'on peut trouver dans le jeu au tout début, en Norvège, puis plus particulièrement lors de l'arc "Jorvik". L'histoire commence un peu avant Valhalla, se poursuit en parallèle et même un rien après.

Le roman en lui-même s'attarde peut-être parfois un peu trop à exposer les scènes et l'environnement, bien que l'aventure au global soit sympathique, ça manque d'un petit de singularité, l'histoire étant finalement pas mal liée à certaines débouchées du jeu de base, ainsi qu'à certains manques

Je vais d'abord parler du début de l'ouvrage, en Norvège Vous le savez en ayant joué à Valhalla, on assistait aux conclusions et conséquences d'un événement assez importante là-bas : l'unification de la Norvège par Harald le Grand. Ici, on voit légèrement ce que les personnages en disent et en pensent AVANT que ça n'arrive, exposant un peu plus posément les problématiques liées à cet événement : combattre, se soumettre, ou encore fuir ? Le personnage lui, est alors peut-être encore un peu naïf, mais n'en aura que faire et saisira l'occasion donnée par Guthrum de se rendre en Angleterre, rejoindre les fils de Ragnar pour la conquérir. Les péripéties sont lancées. Le jeu de base ne développait pas vraiment l'événement autour d'Harald, que ce soit en début de jeu ou en fin de jeu, des années plus tard, le roman s'y pose un rien en plus, bien qu'on évite encore l'événement du fait de l'aventure du personnage.

Le point suivant, qui va me permettre de parler du reste de l'ouvrage, la cohésion jeu - roman On a la classique exposition de la confrontation entre les valeurs et croyances des nordiques et celles des chrétiens, que j'ai trouvée mieux utilisée ici, Geirmund ayant côtoyé durant son aventure deux personnages chrétiens, John et Thorthred, lui permettant de se confronter à cette altérité et, ce faisant, d'évoluer un peu. L'aventure commence avant Valhalla, on assiste à différentes batailles dont celle mettant fin à Aethelred, le frère d'Aelfred, avant que celui-ci accède ainsi au trône et commence à mettre en déroute tout le monde. En chemin vers l'Angleterre, Geirmund dut se jeter à l'eau et rencontre ce faisant un certain Volund, Isu autrement appelé Wayland (on a récemment eu une armure portant ce nom d'ailleurs, ce serait chouette de le voir et d'en apprend plus sur lui et ses forges via l'année 2, il reste encore mystérieux), ou plutôt, deux réminiscences de lui, comme des "IA" différentes et autonomes vivant dans ses différentes forges. Le forgeron Isu va lui offrir un bracelet, un artefact Isu qui a certains pouvoirs de "proximité" dans les combats (d'une certaine manière, similaires à l'anneau récupéré par connor qui ralentissait et déviait les balles). L'artefact fut en quelque sorte "offert" de Geirmund à Guthrum, expliquant ses victoires au combat, la fin d'Aethelred (tué par Guthrum), etc. Petit à petit, grâce aux exploits de Geirmund et de cet artefact, Guthrum va monter, devenir roi et plus simplement jarl, commençant à faire de l'ombre à Halfdan, au point d'être son égal dans le paysage "politique" à ce moment. Halfdan, qui régnait en maître de l'invasion de l'Angleterre, fut délogé. c'est un aspect qui est quasi-inexistant en jeu, ne développant que peu Guthrum et, de manière générale, ce que les personnages pensent d'autres personnages. Il n'y a pas d'évolution dans de "l'échiquier politique" dans le jeu (à part sur une carte :noel: ), alors que le roman réussit à montrer et expliquer la montée en puissance de Guthrum ainsi que le début de la déchéance d'Halfdan, ayant peur d'être destitué, "trahi", finissant par l'être, et par devenir assez dément et craintif de toute trahison comme nous avons pu le voir en jeu. Plus encore, le roman réussit où le jeu échoue à certains endroits de sa fin, rendant les personnages plus complexes. L'intensité des batailles inexistantes ? Quand Ubbe meurt dans le jeu, il avait en fait une troupe de 500 hommes revenant d'Irlande face à une armée de 3000 hommes menée par Alfred, armée qui était divertie par l'unité de Geirmund avant de se jeter sur Ubbe, permettant à Guthrum d'aller à Werham. En jeu, alors qu'Alfred nous apprend la mort d'Ubbe, on peut le trouver, mort ainsi que quelques danois à peine avec lui. Une immensité de l'univers, et l'histoire, qui n'a pas su être retranscrite. Au même titre que la bataille de cippenham, où il y a un peu plus de monde normalement, et dans le roman, que la faible petite guerilla du jeu, même si ça reste une "petite" bataille. Le roman ne s'arrête cependant pas là, Guthrum, comme Halfdan plus tôt, fut au long du roman calculateur, manipulateur, ayant peur d'autres "puissants", comme Geirmund qui montait. Il s'agissait à la fois de s'inquiéter pour eux mais de s'en servir comme pions, s'ils vivent, ils restent des alliés, mais s'ils meurent, la crainte s'en va. Dévier l'armée d'Alfred via une simple petite unité n'est qu'un plan pour que l'armée d'Alfred finisse par rencontrer celle d'Ubbe. Hélas, rien ne s'est passé comme prévu. Malgré sa "victoire", Guthrum en eut marre, dédaigné par la guerre, les pertes, comme en jeu, même si ça semble un peu plus fin. Mais il y a encore un peu plus à ce personnage, ainsi qu'une incohérence vis à vis du jeu liée à cet acte final

Vous le savez, Alfred s'est enfui de cippenham, se réfugiant à Athelney. Si on tue toutes les cibles de l'ordre, on peut le retrouver et Eivor choisit de ne pas le tuer finalement. Si certains ont pu trouver ça stupide en jeu, ça l'est peut-être d'autant plus dans le roman, qui prend son temps pour mieux exposer l'échiquier politique comme je le disais. Bien que cette fin soit compréhensible, que ce soient Guthrum, Eivor, ou même Geirmund, tous arrivent à la conclusion d'essayer de trouver la paix. Toutefois, Alfred sera fidèle à lui-même pour la réaliser, tandis que Guthrum va jeter son honneur pour cela. Si vous suivez un peu l'histoire postérieure aux événements de Valhalla, Aelfred se réfugia à Aethelney, dans un fort, reconstruisant ses forces avant d'entamer une bataille finale à la fin printemps 878, la bataille d'Edington, Alfred gagna et mis fin aux batailles de ces dernières années, baptisant Guthrum et établissant une "paix durable" (à peine quelques années avant que d'autres Danois ne recommencent). En fait, on apprend dans le roman que c'est d'un commun accord qu'Alfred et Guthrum entreprenne de réaliser cette "pièce de théâtre", organisant la défaite des Danois et la fin de cette querelle (qu'on ne voit pas dans le roman, on découvre simplement le plan). Un simple petit ajout qui complexifie un peu plus les personnages et apporte une fin un peu plus bâtie que "je viens de vanter la guerre durant le début de la cinématique et deux secondes après je suis dépressif et pense à me christianiser. Fin." L'Angleterre est traversée par une crise qui trouve une certaine fin dans le roman alors que c'est assez mal exécuté dans le jeu à mon sens, voire non-dit. Je parlais d'une incohérence, en fait, Geirmund et sa troupe voient Alfred fuir de cippenham et le suivent jusqu'à un fort d'Aethelnay. Il s'agit aussi de la "version historique", là où la séquence de fin du jeu est une "légende", une anecdote de l'histoire attribuée à Alfred. Quand bien même il ferait les deux, y'a pas de fort en jeu :noel: Mais le plus important, c'est que Geirmund SAIT où se trouve à Alfred. Guthrum s'en fout bien évidemment, et on apprend pourquoi rapidement (leur plan pour arriver à la "paix" comme je disais). Mais Geirmund le dit à Eivor. On fait alors face à une belle petite incohérence, d'une part la non-existence du fort et de la suite historique de l'histoire d'Alfred en jeu (contrairement au roman et à l'histoire), d'autre part le fait qu'Eivor ne savait pas où était Alfred, alors que si dans le roman. Un point très dommageable, d'autant qu'Alfred était tout de même, quoi qu'on en dise à ce moment, une menace qu'il fallait éliminer. Et en jeu, il s'en sort "trop facilement", même si on peut comprendre une telle issue. Toutefois, et c'est là l'un des grands torts de Valhalla à mon sens, le jeu n'est pas allé à la fin de l'aventure historique qu'il dépeignait. Il voulait en faire trop et n'a pas cherché à aller jusqu'à la fin, la bataille d'Edington, tandis qu'on aurait quand même pu avoir la fin qu'on a eue en jeu avec Alfred, un peu différemment, mais toujours du même ordre.
Pour finir, j'ajouterais juste que je regrette, plus que ces deux incohérences, la non-coexistence de Geirmund et de son aventure en jeu. Lui et Eivor se sont connus en Norvège, ils interagissent peu au cours de l'aventure, mais en tout cas, lors d'une séquence, Geirmund visite Ravensthorpe à une occasion, suite à une péripétie commune avec Eivor. Il n'aurait s'agit que d'une mission, mais ça aurait été plus qu'une simple mention quasi-vide de toute biographie comme ce qu'on a actuellement dans le jeu. Le roman prend bien en compte l'Histoire mais aussi les péripéties d'Eivor, l'identifiant comme personnage au sein de l'univers, là où le jeu ne prend pas la peine de rendre la pareille, rendant son univers, en lui-même mais aussi élargi, inexistant et poreux.

Petit bonus Lors de sa visite du village, Geirmund va un peu converser avec Hytham. Hytham qui montre ici ses talents, via quelques dialogues, d'être au courant que quasi tout ce qui se passe en Angleterre, même de divers secrets. Il prend son rôle à coeur de tout savoir, de s'intéresser aux divers secrets et connaissances de son monde, comme celui de l'artefact remis par Geirmund à Guthrum, qu'il finira par récupérer (on nous sous-entend que Geirmund pourrait le lui remettre pour l'étudier). Là encore, il y a un réel intérêt des personnages pour le monde, via simplement quelques lignes. On peut l'imaginer, mais le jeu ne nous le montre jamais, au mieux très rarement. Les personnages ne réagissent pas à ce qui se passe dans le monde, tant à l'Histoire qu'aux intrigues nouvelles (l'intrigue et l'exode des HO d'Angleterre vers l'Europe, les artefacts, les avancées dans les conquêtes, etc.). On est toujours resté en surface dans le jeu, et le roman me l'a encore montré.

mikegy
mikegy
MP
26 juillet 2021 à 18:07:39

Le 24 juillet 2021 à 15:34:45 :
Yo ! Petit up pour quelques petites choses.

D'abord pour dire que le site officiel "assassin's creed stories" (lien plus haut et ici : https://www.ubisoft.com/fr-fr/game/assassins-creed/publishing) a (enfin) été mis à jour il y a quelques semaines avec toutes les oeuvres transmedia passées qui manquaient encore à l'appel. Les nouvelles fiches sont cependant en anglais, même pour les oeuvres ayant été traduites (une nouvelle super manoeuvre de leur part :hap: )

Deuxièmement, une annonce d'il y a quelques jours/semaines, le manhua "Assassin's creed Valhalla : Blood Brothers" sortira le 26 août chez Manabooks, si jamais vous voulez poursuivre l'univers de "Valhalla" (la fiche sur "stories" : https://www.ubisoft.com/fr-fr/game/assassins-creed/publishing/news-updates/3NA6LqfDMkzq7J0CNno5m2/assassins-creed-valhalla-blood-brothers)

Enfin, c'était pour partager un avis à propos du roman lié à Assassin's creed Valhalla, "La saga de Geirmund", avis qui en fait exprime toutes les réserves que j'ai à propos du jeu, de l'exploitation de son univers, de son histoire et de ses personnages.

ce sera peut-être moche à lire, mais je vais baliser ça sur plusieurs points, en spoil, sait-on jamais. Le roman nous conte donc l'histoire de Geirmund Hel-Hide, autrement appelé Geirmund Hjorrson, fils de Hjorr et Ljufvina, que l'on peut trouver dans le jeu au tout début, en Norvège, puis plus particulièrement lors de l'arc "Jorvik". L'histoire commence un peu avant Valhalla, se poursuit en parallèle et même un rien après.

Le roman en lui-même s'attarde peut-être parfois un peu trop à exposer les scènes et l'environnement, bien que l'aventure au global soit sympathique, ça manque d'un petit de singularité, l'histoire étant finalement pas mal liée à certaines débouchées du jeu de base, ainsi qu'à certains manques

Je vais d'abord parler du début de l'ouvrage, en Norvège Vous le savez en ayant joué à Valhalla, on assistait aux conclusions et conséquences d'un événement assez importante là-bas : l'unification de la Norvège par Harald le Grand. Ici, on voit légèrement ce que les personnages en disent et en pensent AVANT que ça n'arrive, exposant un peu plus posément les problématiques liées à cet événement : combattre, se soumettre, ou encore fuir ? Le personnage lui, est alors peut-être encore un peu naïf, mais n'en aura que faire et saisira l'occasion donnée par Guthrum de se rendre en Angleterre, rejoindre les fils de Ragnar pour la conquérir. Les péripéties sont lancées. Le jeu de base ne développait pas vraiment l'événement autour d'Harald, que ce soit en début de jeu ou en fin de jeu, des années plus tard, le roman s'y pose un rien en plus, bien qu'on évite encore l'événement du fait de l'aventure du personnage.

Le point suivant, qui va me permettre de parler du reste de l'ouvrage, la cohésion jeu - roman On a la classique exposition de la confrontation entre les valeurs et croyances des nordiques et celles des chrétiens, que j'ai trouvée mieux utilisée ici, Geirmund ayant côtoyé durant son aventure deux personnages chrétiens, John et Thorthred, lui permettant de se confronter à cette altérité et, ce faisant, d'évoluer un peu. L'aventure commence avant Valhalla, on assiste à différentes batailles dont celle mettant fin à Aethelred, le frère d'Aelfred, avant que celui-ci accède ainsi au trône et commence à mettre en déroute tout le monde. En chemin vers l'Angleterre, Geirmund dut se jeter à l'eau et rencontre ce faisant un certain Volund, Isu autrement appelé Wayland (on a récemment eu une armure portant ce nom d'ailleurs, ce serait chouette de le voir et d'en apprend plus sur lui et ses forges via l'année 2, il reste encore mystérieux), ou plutôt, deux réminiscences de lui, comme des "IA" différentes et autonomes vivant dans ses différentes forges. Le forgeron Isu va lui offrir un bracelet, un artefact Isu qui a certains pouvoirs de "proximité" dans les combats (d'une certaine manière, similaires à l'anneau récupéré par connor qui ralentissait et déviait les balles). L'artefact fut en quelque sorte "offert" de Geirmund à Guthrum, expliquant ses victoires au combat, la fin d'Aethelred (tué par Guthrum), etc. Petit à petit, grâce aux exploits de Geirmund et de cet artefact, Guthrum va monter, devenir roi et plus simplement jarl, commençant à faire de l'ombre à Halfdan, au point d'être son égal dans le paysage "politique" à ce moment. Halfdan, qui régnait en maître de l'invasion de l'Angleterre, fut délogé. c'est un aspect qui est quasi-inexistant en jeu, ne développant que peu Guthrum et, de manière générale, ce que les personnages pensent d'autres personnages. Il n'y a pas d'évolution dans de "l'échiquier politique" dans le jeu (à part sur une carte :noel: ), alors que le roman réussit à montrer et expliquer la montée en puissance de Guthrum ainsi que le début de la déchéance d'Halfdan, ayant peur d'être destitué, "trahi", finissant par l'être, et par devenir assez dément et craintif de toute trahison comme nous avons pu le voir en jeu. Plus encore, le roman réussit où le jeu échoue à certains endroits de sa fin, rendant les personnages plus complexes. L'intensité des batailles inexistantes ? Quand Ubbe meurt dans le jeu, il avait en fait une troupe de 500 hommes revenant d'Irlande face à une armée de 3000 hommes menée par Alfred, armée qui était divertie par l'unité de Geirmund avant de se jeter sur Ubbe, permettant à Guthrum d'aller à Werham. En jeu, alors qu'Alfred nous apprend la mort d'Ubbe, on peut le trouver, mort ainsi que quelques danois à peine avec lui. Une immensité de l'univers, et l'histoire, qui n'a pas su être retranscrite. Au même titre que la bataille de cippenham, où il y a un peu plus de monde normalement, et dans le roman, que la faible petite guerilla du jeu, même si ça reste une "petite" bataille. Le roman ne s'arrête cependant pas là, Guthrum, comme Halfdan plus tôt, fut au long du roman calculateur, manipulateur, ayant peur d'autres "puissants", comme Geirmund qui montait. Il s'agissait à la fois de s'inquiéter pour eux mais de s'en servir comme pions, s'ils vivent, ils restent des alliés, mais s'ils meurent, la crainte s'en va. Dévier l'armée d'Alfred via une simple petite unité n'est qu'un plan pour que l'armée d'Alfred finisse par rencontrer celle d'Ubbe. Hélas, rien ne s'est passé comme prévu. Malgré sa "victoire", Guthrum en eut marre, dédaigné par la guerre, les pertes, comme en jeu, même si ça semble un peu plus fin. Mais il y a encore un peu plus à ce personnage, ainsi qu'une incohérence vis à vis du jeu liée à cet acte final

Vous le savez, Alfred s'est enfui de cippenham, se réfugiant à Athelney. Si on tue toutes les cibles de l'ordre, on peut le retrouver et Eivor choisit de ne pas le tuer finalement. Si certains ont pu trouver ça stupide en jeu, ça l'est peut-être d'autant plus dans le roman, qui prend son temps pour mieux exposer l'échiquier politique comme je le disais. Bien que cette fin soit compréhensible, que ce soient Guthrum, Eivor, ou même Geirmund, tous arrivent à la conclusion d'essayer de trouver la paix. Toutefois, Alfred sera fidèle à lui-même pour la réaliser, tandis que Guthrum va jeter son honneur pour cela. Si vous suivez un peu l'histoire postérieure aux événements de Valhalla, Aelfred se réfugia à Aethelney, dans un fort, reconstruisant ses forces avant d'entamer une bataille finale à la fin printemps 878, la bataille d'Edington, Alfred gagna et mis fin aux batailles de ces dernières années, baptisant Guthrum et établissant une "paix durable" (à peine quelques années avant que d'autres Danois ne recommencent). En fait, on apprend dans le roman que c'est d'un commun accord qu'Alfred et Guthrum entreprenne de réaliser cette "pièce de théâtre", organisant la défaite des Danois et la fin de cette querelle (qu'on ne voit pas dans le roman, on découvre simplement le plan). Un simple petit ajout qui complexifie un peu plus les personnages et apporte une fin un peu plus bâtie que "je viens de vanter la guerre durant le début de la cinématique et deux secondes après je suis dépressif et pense à me christianiser. Fin." L'Angleterre est traversée par une crise qui trouve une certaine fin dans le roman alors que c'est assez mal exécuté dans le jeu à mon sens, voire non-dit. Je parlais d'une incohérence, en fait, Geirmund et sa troupe voient Alfred fuir de cippenham et le suivent jusqu'à un fort d'Aethelnay. Il s'agit aussi de la "version historique", là où la séquence de fin du jeu est une "légende", une anecdote de l'histoire attribuée à Alfred. Quand bien même il ferait les deux, y'a pas de fort en jeu :noel: Mais le plus important, c'est que Geirmund SAIT où se trouve à Alfred. Guthrum s'en fout bien évidemment, et on apprend pourquoi rapidement (leur plan pour arriver à la "paix" comme je disais). Mais Geirmund le dit à Eivor. On fait alors face à une belle petite incohérence, d'une part la non-existence du fort et de la suite historique de l'histoire d'Alfred en jeu (contrairement au roman et à l'histoire), d'autre part le fait qu'Eivor ne savait pas où était Alfred, alors que si dans le roman. Un point très dommageable, d'autant qu'Alfred était tout de même, quoi qu'on en dise à ce moment, une menace qu'il fallait éliminer. Et en jeu, il s'en sort "trop facilement", même si on peut comprendre une telle issue. Toutefois, et c'est là l'un des grands torts de Valhalla à mon sens, le jeu n'est pas allé à la fin de l'aventure historique qu'il dépeignait. Il voulait en faire trop et n'a pas cherché à aller jusqu'à la fin, la bataille d'Edington, tandis qu'on aurait quand même pu avoir la fin qu'on a eue en jeu avec Alfred, un peu différemment, mais toujours du même ordre.
Pour finir, j'ajouterais juste que je regrette, plus que ces deux incohérences, la non-coexistence de Geirmund et de son aventure en jeu. Lui et Eivor se sont connus en Norvège, ils interagissent peu au cours de l'aventure, mais en tout cas, lors d'une séquence, Geirmund visite Ravensthorpe à une occasion, suite à une péripétie commune avec Eivor. Il n'aurait s'agit que d'une mission, mais ça aurait été plus qu'une simple mention quasi-vide de toute biographie comme ce qu'on a actuellement dans le jeu. Le roman prend bien en compte l'Histoire mais aussi les péripéties d'Eivor, l'identifiant comme personnage au sein de l'univers, là où le jeu ne prend pas la peine de rendre la pareille, rendant son univers, en lui-même mais aussi élargi, inexistant et poreux.

Petit bonus Lors de sa visite du village, Geirmund va un peu converser avec Hytham. Hytham qui montre ici ses talents, via quelques dialogues, d'être au courant que quasi tout ce qui se passe en Angleterre, même de divers secrets. Il prend son rôle à coeur de tout savoir, de s'intéresser aux divers secrets et connaissances de son monde, comme celui de l'artefact remis par Geirmund à Guthrum, qu'il finira par récupérer (on nous sous-entend que Geirmund pourrait le lui remettre pour l'étudier). Là encore, il y a un réel intérêt des personnages pour le monde, via simplement quelques lignes. On peut l'imaginer, mais le jeu ne nous le montre jamais, au mieux très rarement. Les personnages ne réagissent pas à ce qui se passe dans le monde, tant à l'Histoire qu'aux intrigues nouvelles (l'intrigue et l'exode des HO d'Angleterre vers l'Europe, les artefacts, les avancées dans les conquêtes, etc.). On est toujours resté en surface dans le jeu, et le roman me l'a encore montré.

Merci pour ces résumés ; ça montre encore une fois que les derniers jeux sont fades, brouillon et que le livre est bien meilleur, c'est triste...
En clair, pour le jeu, ils ont préféré aller au plus simple, faire un banal truc de Viking pour vendre et basta !

mikegy
mikegy
MP
26 juillet 2021 à 18:11:31

Le 20 avril 2021 à 19:27:41 :

Le 20 avril 2021 à 00:19:12 :
Ils feraient mieux de se concentrer sur les jeux qui deviennent de gros hors-sujet !
Certains bouquins comme Heresy ou Last Descendants sont de bien meilleurs AC que les 3 derniers jeux ; y a un vrai souci...

En faire autant devient ridicule...

T’es encore là toi ?
Y’a rien d’hôte sujet dans les jeux, juste que tu ne piges rien

Dixit le type qui a défendu bec et ongles Odyssey pour me confier ne jamais l'avoir fait entièrement ou encore dire certaines chose sur Valhalla, qui étaient fausses l'ayant prouvé en avançant dans le jeu...

Et c'est bien toi aussi qui récemment dans un autre topic, a dit vouloir que Ubisoft reboot AC après AC3....

1
Répondre
Prévisu
?
Victime de harcèlement en ligne : comment réagir ?
Meilleures offres
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Ubisoft StoreUbisoft Store Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Fnac Marketplace Xbox Series 30.00€ Fnac PS4 34.99€ Cdiscount PS5 34.99€ Fnac Xbox Series 34.99€ Amazon PS4 35.89€ Fnac Marketplace PS5 55.91€
Marchand
Supports
Prix