Menu
Assassin's Creed Valhalla
  • Tout support
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • ONE
  • Stadia
Forum
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
EtoileAbonnementRSS
jeuxvideo.com  /  Assassin's Creed Valhalla  /  Tous les forums  /  Forum Assassin’s Creed Valhalla  /  Topic Toujours aucun nouveau patch  / 

Topic Toujours aucun nouveau patch - Page 2

Sujet : Toujours aucun nouveau patch

DébutPage précedente
Page suivanteFin
LeHeroDeKvatch
LeHeroDeKvatch
MP
07 janvier 2021 à 15:26:27

L’ors du communiqué pour le festival de yule, ils ont parlé de la prochaine mise à jour qui seraient apparemment pour février

Sebi_11
Sebi_11
MP
07 janvier 2021 à 15:49:10

Le 07 janvier 2021 à 14:29:32 Noritak4 a écrit :
"par contre y a de la réactivité pour changer la description d'un pnj après le coup de gueule d'un fanatique pro LGBT sur Twitter, 2j à peine pour rectifier le tir :)"

Tellement vrai .... minorité active et nous autres majorité silencieuse, on attend quoi pr gueuler partout avec des teintures multicolores... ? apres faut juste qu'on soit relayé, ca c'est autre chose ^^

C'est surtout que ce n'est pas la même charge de travail.
Dans un cas, ça prend 10 minutes max de changer la description au bon endroit dans le code.
Dans le cas d'autres bugs, ça peu prendre des jours à résoudre et tester.

julx9
julx9
MP
07 janvier 2021 à 16:30:43

Si deja ils pouvaient regler le souci du carquois

b-boy-dark5tar
b-boy-dark5tar
MP
07 janvier 2021 à 18:02:21

Je ne suis en aucun cas dans le domaine du développement, donc concrètement je précise ne pas y connaitre grand chose.

Mais je formule donc une question :d) Le fait de produire un travail de qualité malgré une deadline imposée ne fait pas partie du boulot des développeurs ?

Je dis ça car étant enseignant (professeur des écoles, donc beaucoup de boulot), je ne me vois pas remettre la faute sur le système, la direction, ou qui que ce soit si je n'arrive pas à préparer mes cours et mon matériel à temps.

Alors je sais très bien que concrètement, on à toute l'année pour boucler un programme, mais que dans les faits, on est quand même obligé de s'en fixer des deadlines, sous peine de se laisser aller et de devoir torcher la moitié du programme (d'un cours ou d'un autre) de mai à juin :hap:

Jusqu'à présent j'ai toujours été à l'heure, et je l'admets, certaines fois, j'ai dû prendre sur moi. Le fait de bosser non-stop dés que je rentre chez moi jusqu'à minuit, voir une heure du matin, c'est quelque chose de relativement courant, mais clairement, il faut ce qu'il faut.

zerthimon
zerthimon
MP
07 janvier 2021 à 18:55:43

Le fait de produire un travail de qualité malgré une deadline imposée ne fait pas partie du boulot des développeurs ?

Le fait de fournir un travail, oui.
"De qualité", le débat reste ouvert...
La notion de "qualité" va dépendre des personnes, du moment, et des bonnes ou mauvaises foi éventuelles...

En tant que prof, tu as une deadline si on veut, tu es censé accomplir un certain nombre de tâches de façon adaptée, etc.
Mais la "qualité" de ton travail de prof, tu l'évalues comment ? A la satisfaction des élèves ? Des parents ? Des collègues ? De l'institution ? A ton respect du règlement, fut-il parfois idiot ? A ton respect du programme imposé (idem) ?...

Bref.

En plus, je dirais que non, ce n'est pas particulièrement le boulot des développeurs, mais celui de l'éditeur, qui décide si oui ou non un produit doit sortir, en décidant de tenir compte, ou pas, de ce qu'il a comme éléments de la part des développeurs, justement.

Message édité le 07 janvier 2021 à 18:56:21 par zerthimon
b-boy-dark5tar
b-boy-dark5tar
MP
07 janvier 2021 à 19:35:53

En tant que prof, tu as une deadline si on veut, tu es censé accomplir un certain nombre de tâches de façon adaptée, etc.
Mais la "qualité" de ton travail de prof, tu l'évalues comment ? A la satisfaction des élèves ? Des parents ? Des collègues ? De l'institution ? A ton respect du règlement, fut-il parfois idiot ? A ton respect du programme imposé (idem) ?...

Question assez complexe en réalité.

En Belgique, les inspections (quand il y en avait encore, maintenant c'est plus le cas pour l'instant) laissaient libre cours à la manière d'enseigner (donc la pédagogie utilisée) mais étaient par contre très exigeantes aux références au programme et à l'exactitude des contenus (évidement, quand l'état subventionne une école, c'est pas pour que les enseignants enseignent des éléments faux ou qui ne se trouvent pas dans le programme).

A savoir aussi que dans quelques années, nous aurons une obligation de résultat concrète (et surtout ridicule), qui nous obligera à faire augmenter la moyenne d'année en année (ce qui est complètement stupide, chaque classe étant unique, on peut très bien tomber sur une classe remplie d'élèves doués une année et avoir une classe avec beaucoup d'élèves en difficulté l'année suivante, ce qui nous donne une évolution négative en gardant exactement la même pédagogie...).

Pour ce qui est de la "pratique", et donc de ma propre expérience, la qualité de mon travail peut s'évaluer de diverses façon.

- Par ma satisfaction personnelle. Hors de question de proposer un cours que je juge mauvais, incomplet. Pour donner un exemple, si je donne un cours sur le système solaire, tu peux être certain que je vais construire une maquette avec les élèves (pas à l'échelle, évidement). D'autres profs pourraient tout autant distribuer des feuilles et faire de l'ex-cathedra, mais je trouve que niveau "construction des apprentissage par les élèves", ça n'apporte pas grand chose. Si je dois passer ma nuit à travailler mon cours ou mon matériel, je n'hésite pas à le faire.

- Par mes collègues et la direction. Certaines pratiques sont imposées par la direction (comme le fait de déposer de temps en temps des exercices supplémentaires sur une plateforme en ligne propre à l'école, par exemple). Pour ce qui est des collègues, on parle pas mal pédagogie et enseignement (logique, en tant qu'enseignants...), ce qui fait que si l'un d'entre nous fait de la merde (je me mets dedans aussi), on ne va pas se gêner pour le faire remarquer. Dans la même idée, si imaginons j'ai une classe de ce1, mon collègue qui gère les ce2 aura ma classe l'an prochain, donc j'ai pas intérêt à lui laisser des élèves qui ont des lacunes de partout (dans la mesure du possible, il est évident que certains élèves ont des difficultés) ce qui est logique.

- Par les parents d'élèves, et certains professionnels privés. Beaucoup de parents ont un regard sur les feuilles que les élèves ont dans leur classeur. Autant au niveau des matières que des exercices, la mise en page, etc. Même si rien est "officiel", tu peux très bien te prendre des remarques si tu laisses (par exemple) trainer une faute d'orthographe dans une feuille. Pire encore quand il s'agit d'une erreur de matière. Certains parents sont très exigeants à ce niveau. Il arrive aussi souvent que des élèves en difficulté soient suivis (par des logopèdes, psychopédagogues, etc.), qui eux aussi ont un œil sur mon boulot (autant que moi sur le leur d'ailleurs, généralement on communique beaucoup, pour le bien des enfants).

C'est la première fois qu'on me pose cette question donc j'ai essayé de répondre au mieux. Je n'enseigne aussi que depuis septembre donc je n'ai pas énormément de recul, même si mine de rien, je commence à acquérir de l'expérience petit à petit.

cenaker
cenaker
MP
07 janvier 2021 à 19:40:24

Jeu injouable pour ma part depuis 2 semaines.
Je vois qu'on est le 7, le festival est censé partir, festival qui a amené plein de bugs, je lance le jeu dans l'espoir que ça se soit arrangé un minimum mais déjà le temps de chargement était encore long... Bon au moins je peux bouger le perso. Je vois que le festival de Yul est terminé grâce à une notif sur l'écran, je suis content, enfin débarrassé de cette saloperie. Je tente donc une TP et... C'est encore super long... Je crains le pire et forcément quand le temps de chargement se termine enfin ça recommence... Je réapparais pas au point voulu, du coup je suis nul part, dans un décor pas chargé avec mon perso qui est suspendu à deux mètres du sol sans pouvoir le bouger et au bout d'un certain temps il meurt tout seul sans avoir eu à toucher la manette...

Je me suis jamais senti aussi arnaquer sur un jeu console que sur ce Valhalla

Message édité le 07 janvier 2021 à 19:43:59 par cenaker
elguaje7694
elguaje7694
MP
07 janvier 2021 à 20:02:46

[18:02:21] <b-boy-dark5tar>
Je ne suis en aucun cas dans le domaine du développement, donc concrètement je précise ne pas y connaitre grand chose.

Mais je formule donc une question :d) Le fait de produire un travail de qualité malgré une deadline imposée ne fait pas partie du boulot des développeurs ?

Je dis ça car étant enseignant (professeur des écoles, donc beaucoup de boulot), je ne me vois pas remettre la faute sur le système, la direction, ou qui que ce soit si je n'arrive pas à préparer mes cours et mon matériel à temps.

Alors je sais très bien que concrètement, on à toute l'année pour boucler un programme, mais que dans les faits, on est quand même obligé de s'en fixer des deadlines, sous peine de se laisser aller et de devoir torcher la moitié du programme (d'un cours ou d'un autre) de mai à juin :hap:

Jusqu'à présent j'ai toujours été à l'heure, et je l'admets, certaines fois, j'ai dû prendre sur moi. Le fait de bosser non-stop dés que je rentre chez moi jusqu'à minuit, voir une heure du matin, c'est quelque chose de relativement courant, mais clairement, il faut ce qu'il faut.

Ce n'est pas aussi simple que ce que tu penses, un développeur ne peut pas nécessairement prendre son travail à la maison comme toi parce qu'il manipule des données très sensibles qui ne sont pas accessibles hors site. Donc physiquement tous les devs ne peuvent pas se permettre de faire autant d'heures supplémentaires qu'ils le voudraient.

Et puis je l'ai déjà dit plus tôt, mais je vais me répéter ici, si pour effectuer un dev tu dis que t'as besoin de 5 jours, et qu'on te donne que la moitié de ce temps, t'as beau faire tout ce que tu veux, tu feras des compromis, et au lieu d'avoir une solution optimale, tu as une solution purement fonctionnelle en Happy Flow.

Rajoute à ça que tu peux être bloqué pour un millier de raisons cons : demande d'accès à des outils qui prennent du temps à être validées, maj de ton IDE qui cause des problèmes avec ton code et tu dois attendre que le fix soit déployé parce que c'est chez les propriétaires de l'IDE que ça a merdé et pas chez toi, problème de synchro entre les équipes, des fichiers corrompus à cause d'un redémarrage système et bim tu dois réécrire tout ton taf, un merge de code avec celui d'un autre qui cause des dizaines de conflits et tu dois clean ton code étape par étape juste pour pouvoir le partager avec le reste de l'équipe...

Sérieusement le boulot de dev ça se résume pas à faire son taf bien ou faire son taf mal, tu fais jamais la même chose quand tu développes, tu crées systématiquement quelque chose de neuf, y a bien des choses qui se rejoignent et sont réutilisées, des concepts principalement ou des outils que t'as écrit et que tu peux paramétrer pour écrire du code neuf plus vite, mais de manière générale quand tu travailles sur un projet y aura du développement complètement neuf, avec pleins de façons différentes de l'accomplir, et y a des solutions qui sont idéales mais prennent du temps et d'autres qui vont vite mais qui sont moins stables, et ton boss veut celle qui va vite et coûte pas cher, toujours.

Je vais faire une analogie quand un chirurgien t'opère, il sait ce qu'il doit faire conceptuellement, mais après lors de l'opération y a des milliers de facteurs qui entrent en action et impactent le déroulement de celle-ci, ce qui fait qu'une même intervention à 2 patients différents ne se déroule pas du tout de la même manière et peut se conclure très mal pour un patient et très bien pour un autre, alors que c'est le même chirurgien et qu'il aura fait son taf aussi bien pour les 2 patients mais les autres facteurs auront impacté son opération.

Développer c'est pareil, sauf que t'as un minuteur à côté du médecin pour qu'il finisse l'opération dans le même temps et en espérant le même résultat pour les 2 patients.

Tu vois ce que tu dois faire par où tu dois "passer" et ce que tu dois avoir à la fin, mais en écrivant ton code tu vas faire des découvertes, tu vas tomber sur le travail d'un autre qui avait vu les choses différemment que toi, et donc tu dois adapter ce que t'écrivais pour tenir compte de son taf. Puis en faisant ça, tu vas tomber sur un bug à traquer donc tu vas devoir débugger et le corriger, ce qui peut prendre énormément de temps, puis une fois que ça c'est bon, tu finis ton dev mais un de tes tests unitaires ne te renvoie pas ce que tu attendaiss, donc tu te relis et débug pour regarder ce que t'as pas fait clairement du premier coup, c'est comme corriger une faute d'orthographe par exemple, ou reformuler une phrase. Et encore d'autres découvertes, la liste est infinie.

Donc un truc qui pouvait sembler prendre 3h à valider te prends toute la journée, mais bon au bout de la journée ton code fait ce qui était demandé, mais voilà le requirement change, il faut que tu rajoute une feature en plus qui paraît anecdotique à l'analyste qui n'y connait rien en info, mais le développement c'est un bordel monstre parce que c'était pas prévu au départ et ça demande de valider si ça peut être incorporer à part, ou bien s'il faut aussi retravailler ce qui avait été fait avant par toi et par d'autres. Et bim, t'es reparti pour un nouveau tour de manège de développement.

Franchement être dev : c'est être ouvrier, architecte, écrivain et cascadeur en même temps, tout en écoutant Jean Charles le boulanger qui vient te dire ce qu'il veut, mais qui ne s'explique pas clairement et qu'il le veut vite et pas chers, et en général vite, c'est pas cher ET pas stable malheureusement parce que ce qui est stable demande du temps et/ou de l'argent.

Et les devs le savent dès le départ, et le disent haut et fort en général, mais après les supérieurs choisissent de s'en foutre, et donc les devs n'ont pas le choix que de pondre quelque chose d'instable, parce que y a pas le temps pour mieux.

Après j'adore mon métier et me casser la tête pour faire les choses vite et bien, mais c'est pas toujours possible de faire aussi bien que ce que j'aurais aimé parce que y a un mec qui me dit que je dois rendre son truc maintenant, alors que je lui avais déjà dit que ce serait infaisable mais qu'il s'en fout, et que j'aurai quand même essayé de faire le max, il veut son truc, il veut pas un truc bien. Et c'est clairement pas parce que j'en ai rien à foutre de ce qu'il me demande et que je veux pas faire mon taf ou même des heures supplémentaires, parce que j'en fais un paquet, ça m'est déjà arrivé plusieurs fois de faire 7h - 3h non-stop en rush, pour finir un développement long dans les temps et le mieux possible, et ça c'est parce que j'ai la chance de travailler actuellement dans une boîte avec télétravail, c'était pas toujours le cas, et j'aurais pas pu faire ça ailleurs.

Non sérieusement, le boulot en IT c'est quelque chose que tout le monde pense connaître et maîtriser parce qu'ils utilisent de la technologie, le produit fini. Mais en réalité personne n'est conscient de comment ça fonctionne réellement tant que tu n'y as pas touché toi-même.

Après tous les secteurs ont leurs problèmes, je veux pas passer pour plus malheureux qu'un autre, juste expliquer comment fonctionne le développement et ce que ça implique, parce que c'est le sujet.

Je suis qu'un garagiste a aussi un paquet de problèmes que j'ignore, de même qu'un boulanger ou un prof comme toi. Mais la méconnaissance en IT est incroyable parce que tu parles souvent avec des gens qui n'en touchent pas une et qui pensent pouvoir t'expliquer comment faire ton taf mieux que toi parce qu'ils savent redémarrer leur box quand leur wifi plante ou qu'ils savent utiliser CTRL+alt + delete pour fermer un process qui a planté sur leur pc ou qu'il savent afficher l'html d'un site sur le navigateur, ce sont des cas véridiques auquel j'ai été confronté :rire:

zerthimon
zerthimon
MP
07 janvier 2021 à 20:48:53

Hé bé !
Et moi qui pensais écrire des pavés... Respect, là :hap:

Sinon, moi, j'ai compris que je savais pas du tout ce que faisait un développeur le jour où je suis passé voir mon frangin à son boulot (il est développeur dans une grosse boîte).
Sur son bureau il y avait tout un tas de matos que j'avais jamais vu, un gros écran, un clavier, et pas de souris. !
"ben non, puis c'est trop lent avec une souris", qu'il m'a dit en se marrant :pf:

Depuis, moi, quand un type me dit qu'il est développeur, je le regarde en douce comme on regarderait quelqu'un qu'on soupçonne d'être un extra-terrestre infiltré. Pas tout à fait sûr que ce soit vraiment un humain...

Message édité le 07 janvier 2021 à 20:49:54 par zerthimon
Sebi_11
Sebi_11
MP
07 janvier 2021 à 21:16:38

Respect pour ce pavé elguaje7694 ! :pave:
Je suis dev également et un peu archi dans la vie, je me reconnais dans presque tout ce que tu racontes :cimer:

Rykoux1erdunom
Rykoux1erdunom
MP
07 janvier 2021 à 21:31:55

Le 07 janvier 2021 à 10:01:48 Daffleloup a écrit :
On est le 7 janvier, le jeu est sorti y a quasi 2 mois et on a toujours une flopée de bugs en tous genres qui empêchent certains joueurs de progresser dans plusieurs quêtes. Même Eivor n'en peux plus de cette merde, le gars est bourré à chaque chargement de save/tp/mort, à peine 50% du jeu complété qu'il a déjà contracté un delirium tremens sévère tellement le jeu donne la gerbe à certains moments. Le magasin de l'Animus, étrangement, est le seul à être régulièrement mis à jour. A quand le nouveau patch les amis ? :)

Bordel le post est énorme mdrrr

elguaje7694
elguaje7694
MP
07 janvier 2021 à 21:38:43

[21:16:38] <Sebi_11>
Respect pour ce pavé elguaje7694 ! :pave:
Je suis dev également et un peu archi dans la vie, je me reconnais dans presque tout ce que tu racontes :cimer:

Et on est d'accord que je n'ai fait qu'effleurer le problème avec ce pavé :rire:

Même moi je m'attendais pas à pondre un truc aussi long :rire2:

b-boy-dark5tar
b-boy-dark5tar
MP
07 janvier 2021 à 22:30:40

Le 07 janvier 2021 à 20:02:46 elguaje7694 a écrit :

[18:02:21] <b-boy-dark5tar>
Je ne suis en aucun cas dans le domaine du développement, donc concrètement je précise ne pas y connaitre grand chose.

Mais je formule donc une question :d) Le fait de produire un travail de qualité malgré une deadline imposée ne fait pas partie du boulot des développeurs ?

Je dis ça car étant enseignant (professeur des écoles, donc beaucoup de boulot), je ne me vois pas remettre la faute sur le système, la direction, ou qui que ce soit si je n'arrive pas à préparer mes cours et mon matériel à temps.

Alors je sais très bien que concrètement, on à toute l'année pour boucler un programme, mais que dans les faits, on est quand même obligé de s'en fixer des deadlines, sous peine de se laisser aller et de devoir torcher la moitié du programme (d'un cours ou d'un autre) de mai à juin :hap:

Jusqu'à présent j'ai toujours été à l'heure, et je l'admets, certaines fois, j'ai dû prendre sur moi. Le fait de bosser non-stop dés que je rentre chez moi jusqu'à minuit, voir une heure du matin, c'est quelque chose de relativement courant, mais clairement, il faut ce qu'il faut.

Ce n'est pas aussi simple que ce que tu penses, un développeur ne peut pas nécessairement prendre son travail à la maison comme toi parce qu'il manipule des données très sensibles qui ne sont pas accessibles hors site. Donc physiquement tous les devs ne peuvent pas se permettre de faire autant d'heures supplémentaires qu'ils le voudraient.

Et puis je l'ai déjà dit plus tôt, mais je vais me répéter ici, si pour effectuer un dev tu dis que t'as besoin de 5 jours, et qu'on te donne que la moitié de ce temps, t'as beau faire tout ce que tu veux, tu feras des compromis, et au lieu d'avoir une solution optimale, tu as une solution purement fonctionnelle en Happy Flow.

Rajoute à ça que tu peux être bloqué pour un millier de raisons cons : demande d'accès à des outils qui prennent du temps à être validées, maj de ton IDE qui cause des problèmes avec ton code et tu dois attendre que le fix soit déployé parce que c'est chez les propriétaires de l'IDE que ça a merdé et pas chez toi, problème de synchro entre les équipes, des fichiers corrompus à cause d'un redémarrage système et bim tu dois réécrire tout ton taf, un merge de code avec celui d'un autre qui cause des dizaines de conflits et tu dois clean ton code étape par étape juste pour pouvoir le partager avec le reste de l'équipe...

Sérieusement le boulot de dev ça se résume pas à faire son taf bien ou faire son taf mal, tu fais jamais la même chose quand tu développes, tu crées systématiquement quelque chose de neuf, y a bien des choses qui se rejoignent et sont réutilisées, des concepts principalement ou des outils que t'as écrit et que tu peux paramétrer pour écrire du code neuf plus vite, mais de manière générale quand tu travailles sur un projet y aura du développement complètement neuf, avec pleins de façons différentes de l'accomplir, et y a des solutions qui sont idéales mais prennent du temps et d'autres qui vont vite mais qui sont moins stables, et ton boss veut celle qui va vite et coûte pas cher, toujours.

Je vais faire une analogie quand un chirurgien t'opère, il sait ce qu'il doit faire conceptuellement, mais après lors de l'opération y a des milliers de facteurs qui entrent en action et impactent le déroulement de celle-ci, ce qui fait qu'une même intervention à 2 patients différents ne se déroule pas du tout de la même manière et peut se conclure très mal pour un patient et très bien pour un autre, alors que c'est le même chirurgien et qu'il aura fait son taf aussi bien pour les 2 patients mais les autres facteurs auront impacté son opération.

Développer c'est pareil, sauf que t'as un minuteur à côté du médecin pour qu'il finisse l'opération dans le même temps et en espérant le même résultat pour les 2 patients.

Tu vois ce que tu dois faire par où tu dois "passer" et ce que tu dois avoir à la fin, mais en écrivant ton code tu vas faire des découvertes, tu vas tomber sur le travail d'un autre qui avait vu les choses différemment que toi, et donc tu dois adapter ce que t'écrivais pour tenir compte de son taf. Puis en faisant ça, tu vas tomber sur un bug à traquer donc tu vas devoir débugger et le corriger, ce qui peut prendre énormément de temps, puis une fois que ça c'est bon, tu finis ton dev mais un de tes tests unitaires ne te renvoie pas ce que tu attendaiss, donc tu te relis et débug pour regarder ce que t'as pas fait clairement du premier coup, c'est comme corriger une faute d'orthographe par exemple, ou reformuler une phrase. Et encore d'autres découvertes, la liste est infinie.

Donc un truc qui pouvait sembler prendre 3h à valider te prends toute la journée, mais bon au bout de la journée ton code fait ce qui était demandé, mais voilà le requirement change, il faut que tu rajoute une feature en plus qui paraît anecdotique à l'analyste qui n'y connait rien en info, mais le développement c'est un bordel monstre parce que c'était pas prévu au départ et ça demande de valider si ça peut être incorporer à part, ou bien s'il faut aussi retravailler ce qui avait été fait avant par toi et par d'autres. Et bim, t'es reparti pour un nouveau tour de manège de développement.

Franchement être dev : c'est être ouvrier, architecte, écrivain et cascadeur en même temps, tout en écoutant Jean Charles le boulanger qui vient te dire ce qu'il veut, mais qui ne s'explique pas clairement et qu'il le veut vite et pas chers, et en général vite, c'est pas cher ET pas stable malheureusement parce que ce qui est stable demande du temps et/ou de l'argent.

Et les devs le savent dès le départ, et le disent haut et fort en général, mais après les supérieurs choisissent de s'en foutre, et donc les devs n'ont pas le choix que de pondre quelque chose d'instable, parce que y a pas le temps pour mieux.

Après j'adore mon métier et me casser la tête pour faire les choses vite et bien, mais c'est pas toujours possible de faire aussi bien que ce que j'aurais aimé parce que y a un mec qui me dit que je dois rendre son truc maintenant, alors que je lui avais déjà dit que ce serait infaisable mais qu'il s'en fout, et que j'aurai quand même essayé de faire le max, il veut son truc, il veut pas un truc bien. Et c'est clairement pas parce que j'en ai rien à foutre de ce qu'il me demande et que je veux pas faire mon taf ou même des heures supplémentaires, parce que j'en fais un paquet, ça m'est déjà arrivé plusieurs fois de faire 7h - 3h non-stop en rush, pour finir un développement long dans les temps et le mieux possible, et ça c'est parce que j'ai la chance de travailler actuellement dans une boîte avec télétravail, c'était pas toujours le cas, et j'aurais pas pu faire ça ailleurs.

Non sérieusement, le boulot en IT c'est quelque chose que tout le monde pense connaître et maîtriser parce qu'ils utilisent de la technologie, le produit fini. Mais en réalité personne n'est conscient de comment ça fonctionne réellement tant que tu n'y as pas touché toi-même.

Après tous les secteurs ont leurs problèmes, je veux pas passer pour plus malheureux qu'un autre, juste expliquer comment fonctionne le développement et ce que ça implique, parce que c'est le sujet.

Je suis qu'un garagiste a aussi un paquet de problèmes que j'ignore, de même qu'un boulanger ou un prof comme toi. Mais la méconnaissance en IT est incroyable parce que tu parles souvent avec des gens qui n'en touchent pas une et qui pensent pouvoir t'expliquer comment faire ton taf mieux que toi parce qu'ils savent redémarrer leur box quand leur wifi plante ou qu'ils savent utiliser CTRL+alt + delete pour fermer un process qui a planté sur leur pc ou qu'il savent afficher l'html d'un site sur le navigateur, ce sont des cas véridiques auquel j'ai été confronté :rire:

Ha mais je l'entends bien. Je n'ai jamais prétendu que c'était un métier facile.

D'ailleurs, commencer par "c'est pas aussi simple que tu ne le penses", alors que j'ai bien précisé que je n'avais aucun avis et que j'en en pensais donc justement rien :hap: ...

Cependant je te remercie pour avoir répondu à ma question de manière complète.

Pour ce qui est du dernier paragraphe, fans les faits, je pense que, même sans intention fondamentalement mauvaise, toute personne "simplifie" les métiers qu'elle ne connait pas, par manque de connaissance. Cette erreur involontaire de simplification entraîne une situation dans laquelle on a éventuellement tendance à penser que les métiers qu'on mentionne sont faciles alors qu'en réalité ces derniers peuvent s'avérer beaucoup plus complexes.

b-boy-dark5tar
b-boy-dark5tar
MP
07 janvier 2021 à 22:39:54

Je viens de me relire :hap: désolé pour les fautes c'est honteux, je vais mettre la faute sur la fin de journée :hap:

Noritak4
Noritak4
MP
07 janvier 2021 à 22:59:19

@B-Boy

Ce n'est pas contre toi et ne le prend pas mal mais lire je cite :d) "Je dis ça car étant enseignant (professeur des écoles, donc beaucoup de boulot), je ne me vois pas remettre la faute sur le système, la direction, ou qui que ce soit si je n'arrive pas à préparer mes cours et mon matériel à temps." :g) j'ai un peu de mal...

1) Alors que je vois régulièrement des pavés (sans la connotation péjorative) de ta part et que tu es très actif sur le forum (donc j'imagine ailleurs) pour quelqu'un qui doit etre "surchargé"...

2) tu n'as pas des cours a préparer ?
:d) j'imagine que non étant donné que d'une année a l'autre le programme est quasi identique et donc juste a faire du réchauffé ^^

3) tu n'as pas des copies a corriger ?
:d) peut etre pas, merci le "ouvrez vos livres pages X et faites les exercices du X au Y et je veux pas entendre un mot" et pendant ce temps la tu corriges tes copies, pratique et ne me dis pas que c'est une mythe on l'a tous connu ^^

4) tu n'as pas 2 semaines de vacances toutes les 6 semaines (sans parler des grèves et absences fréquentes dans l'E.N) ainsi que 2 mois de vacances l'été ? pour un total de 4 mois de vacances ? allons, allons

5) Maintenant tu es prof des écoles et non au collège ou au lycée donc je serais plus indulgent car tu fais déjà plus d'heure (en présentiel) qu'eux et que tu gères peut être plusieurs niveaux (du CE1 au CM2 comme je l'ai connu quand j'étais petit dans une école de campagne

Bref donc voila, je me permet cette remarque car j'ai longtemps travailler aux 3x8 a me casser le cul pour un smic, j'ai fait déménageur, livreur/monteur, magasinier cariste ect et toujours avec 5 petites semaines de congés payés a finir tard le soir et pas a 16h30 ou 17h... et quasi le SMIC avec la pression de l'employeur l'incertitude des lendemain (pas de sécurité d'emploi) et les douleurs physiques liées a ces métiers, donc lire "beaucoup de boulot" de la part d'un prof des écoles avec quasi 4 mois de vacances dans l'année, ca tique un peu... :hap:

Message édité le 07 janvier 2021 à 23:03:34 par Noritak4
zerthimon
zerthimon
MP
08 janvier 2021 à 00:00:39

donc lire "beaucoup de boulot" de la part d'un prof (...) ca tique un peu...

Ben faut pas.
Je vais pas prendre sa défense, il le fera sûrement très bien tout seul s'il en a envie, mais c'est difficile de ne pas réagir devant ce genre de remarque...

Tu précise que tu as fait pleins de boulots. Et prof ? Non ? Hé ben alors... Imagine qu'on vienne t'expliquer la vie d'un déménageur ou d'un livreur/cariste sans jamais l'avoir été...
Ta vision du prof, c'est du niveau des discussions de comptoir, pardonne-moi de le dire comme ça. Et c'est à ce genre de discussions qu'on doit le mépris envers le corps enseignant. ça n'aide personne...

Si prof était un métier facile et pépère, depuis le temps, je crois qu'on le saurait, non ? :hum:

Message édité le 08 janvier 2021 à 00:02:19 par zerthimon
b-boy-dark5tar
b-boy-dark5tar
MP
08 janvier 2021 à 00:15:20

Le 07 janvier 2021 à 22:59:19 Noritak4 a écrit :
@B-Boy

Bonsoir :hap: Bon j'étais parti pour me détendre un peu mais j'ai vu ton commentaire et finalement j'ai envie d'y répondre maintenant :hap: N'y voit d'ailleurs aucune gène de ma part, j'aime bien débattre :hap:

Je vais essayer de répondre à ton commentaire de la façon la plus claire possible, sans pour autant déballer ma vie :hap:

Ce n'est pas contre toi et ne le prend pas mal mais lire je cite :d) "Je dis ça car étant enseignant (professeur des écoles, donc beaucoup de boulot), je ne me vois pas remettre la faute sur le système, la direction, ou qui que ce soit si je n'arrive pas à préparer mes cours et mon matériel à temps." :g) j'ai un peu de mal...

1) Alors que je vois régulièrement des pavés (sans la connotation péjorative) de ta part et que tu es très actif sur le forum (donc j'imagine ailleurs) pour quelqu'un qui doit etre "surchargé"...

Alors premièrement je clarifie le terme. J'ai bien parlé de "beaucoup de boulot" et non "surchargé", ce dernier terme donnant une impression de détresse alors que ce n'est pas le cas. Par ailleurs, en disant "beaucoup de boulot", je faisais référence à la profession et non à ma propre personne (même si j'ai également de quoi faire, pas d'inquiétude, j'explique plus bas).

Mon activité sur le forum s'explique par le fait que les forums sont des endroits sur lesquels le débat est souvent ouvert. Etant également prof' de philosophie et citoyenneté (enfin, j'ai suivi la formation et eu le diplôme, concrètement je n'ai encore jamais enseigné cette matière en tant que travail officiel, mais j'ai fait et validé mes heures de stage :ok:), le débat est quelque chose que j'affectionne beaucoup.

Il n'est d'ailleurs pas rare de me voir débattre d'un tout autre sujet que du jeu sur le forum, par pur plaisir. Je ne cherche pas à imposer mes idées mais à affiner mon point de vue, et le débat est encore le moyen que je préfère. Avoir le point de vue de personnes qui ne pensent pas comme moi m'intéresse beaucoup.

2) tu n'as pas des cours a préparer ?
:d) j'imagine que non étant donné que d'une année a l'autre le programme est quasi identique et donc juste a faire du réchauffé ^^

Alors pour le coup, tu imagines assez mal. Je ne t'en veux pas, et je vais tenter de t'expliquer.

- J'ai commencé à enseigner en septembre, par conséquent au début de l'année, aucun de mes cours n'était fait (sauf les quelques cours donnés en stage, mais c'est clairement pas suffisant), donc oui, j'ai des cours à préparer.

- "le programme est quasi identique il suffit de faire du réchauffé" :d) Pour un mauvais prof peut-être, mais clairement pas pour quelqu'un qui aime son métier. Avec le temps, on prend de l'expérience, on a de nouvelles idées, on découvre des pédagogies. Je crois sincèrement que les profs qui recyclent leurs cours pendant des années sans rien (ou quasi rien) y changer sont les derniers des fainéants.

- Je travaille pas mal pendant les vacances et je prends de l'avance histoire justement d'avoir des semaines beaucoup plus tranquilles, en grande partie pour avoir d'une part le temps de faire au moins 1 heure de sport chaque jour, mais aussi de me détendre un peu sur le forum. Evidement, tout n'est pas prêt, il me reste encore des cours à faire, mais j'ai déjà pas mal de côté pour certaines matières. Actuellement ça va, mais autant te dire que quand j'ai postulé en septembre (j'aurais bien postulé plus tôt, mais merci les examens de passage) et que le jour même, on m'appelle et on me dit "prépare des cours, tu commences dans 5 jours", je n'avais clairement pas le temps de regarder les mouches voler :hap:

3) tu n'as pas des copies a corriger ?
:d) peut etre pas, merci le "ouvrez vos livres pages X et faites les exercices du X au Y et je veux pas entendre un mot" et pendant ce temps la tu corriges tes copies, pratique et ne me dis pas que c'est une mythe on l'a tous connu ^^

- Bon, parlons des manuels. Le fameux manuel scolaire est imposé dans certaines écoles, mais pas dans toutes. Alors je ne dis pas, les manuels sont clairement des bonnes sources d'inspiration et peuvent beaucoup aider dans la façon de structurer un cours. Mais il faudrait encore une fois être le dernier des fainéants pour reprendre un manuel tel quel et le balancer aux élèves si on à le choix de ne pas le faire, ce qui est également le cas dans beaucoup d'écoles. La moindre des choses est changer la mise en page, l'adapter à son style, changer certaines données des exercices (par exemple, un exercice qui fait référence à un fleuve, changer le nom du fleuve random pour mettre celui du fleuve qui passe dans la ville de l'école, et ce n'est qu'un exemple...).

- Le coup de corriger ses copies pendant le cours, je vais te décevoir mais je ne l'ai jamais fait. Je suis entièrement d'accord avec toi sur le fait que certains profs le font, mais ce n'est pas mon cas. Je profite justement des phases où mes élèves réalisent des exercices pour passer dans les bancs et voir si certains ont des difficultés. Par ailleurs, je ne suis presque jamais assis sur mon bureau, je passe la majorité de mon temps de cours debout au tableau ou en déplacement entre les bancs :hap: Je profite du week-end pour corriger mes copies.

4) tu n'as pas 2 semaines de vacances toutes les 6 semaines (sans parler des grèves et absences fréquentes dans l'E.N) ainsi que 2 mois de vacances l'été ? pour un total de 4 mois de vacances ? allons, allons

- Les vacances sont clairement un point positif du métier. Autant je te comprenais sur la forme de ton commentaire jusqu'à maintenant, autant n'apprécie pas trop le ton "allons allons" assez condescendant. Les vacances se justifient d'une part par le rythme scolaire des enfants, mais aussi par le fait que contrairement à beaucoup de métiers (je ne vais pas rentrer dans les détails, et je précise que je n'ai pas dit "tous les métiers"), les enseignants ont des choses à préparer pour travailler. Là où le travail de certains s'arrête une fois la porte passée, nous, ce n'est pas le cas (et nous sommes loin d'être les seuls), sachant cela, des vacances ne sont clairement pas de refus. Par ailleurs, en parlant des vacances d'été qui sont selon beaucoup (et je le pense aussi) trop longues, des tentatives pour les raccourir et dispatcher les semaines restantes durant l'année sont faites, mais les choses ont du mal à bouger.

- Pas 2 semaines de vacances toutes les 6 semaines. 1 semaine à la Toussaint, 2 à Noël, 1 à Carnaval, 2 à Pâques. Je suis en Belgique pour info, c'est peut-être différent en France.

- Jamais participé à une seule grève. Les journées pédagogiques quant à elle ne sont pas des journées de congé, mais des journées de formation pour les enseignants.

5) Maintenant tu es prof des écoles et non au collège ou au lycée donc je serais plus indulgent car tu fais déjà plus d'heure (en présentiel) qu'eux et que tu gères peut être plusieurs niveaux (du CE1 au CM2 comme je l'ai connu quand j'étais petit dans une école de campagne

La plus grosse charge de travail entre un professeur des écoles et un professeur du collège ou du lycée (ce qui correspond au secondaire en Belgique si je ne me trompe pas) n'est pas le nombre d'heures mais la réutilisation des cours. Un professeur du collège ou lycée n'a pas de classe unique mais plusieurs classes d'un même niveau, il lui suffit donc de faire son cours et il est ok pour un moment dans la mesure où il va pouvoir passer par exemple une journée de 6 périodes à donner 3 fois exactement le même contenu à 3 classes différentes pour des cours de deux heures. Un professeur des écoles à temps plein a son horaire complet avec une seule et même classe. Chaque cours fait ne peut donc pas être utilisé avant une prochaine année. Là où un professeur du lycée ou collège peut gérer une journée en donnant 3 fois le même cours, un professeur des écoles doit préparer des cours différents pour toute la journée, et ce, toute l'année. Sans parler de la charge des classes à plusieurs niveaux dans les écoles de campagne (que j'ai déjà expérimenté également).

Bien entendu il faut aussi prendre en compte que leur niveau est plus avancé que le notre et que par conséquent les matières à enseigner s'avèrent plus complexes que chez nous.

Bref donc voila, je me permet cette remarque car j'ai longtemps travailler aux 3x8 a me casser le cul pour un smic, j'ai fait déménageur, livreur/monteur, magasinier cariste ect et toujours avec 5 petites semaines de congés payés a finir tard le soir et pas a 16h30 ou 17h... et quasi le SMIC avec la pression de l'employeur l'incertitude des lendemain (pas de sécurité d'emploi) et les douleurs physiques liées a ces métiers, donc lire "beaucoup de boulot" de la part d'un prof des écoles avec quasi 4 mois de vacances dans l'année, ca tique un peu... :hap:

Non mais ça je peux le comprendre. D'ailleurs, je n'ai fait qu'évoquer ma situation, ce n'est pas un concours de celui qui est le plus fatigué à la fin de sa journée :hap:
Mais clairement, tiquer quand un enseignant dit qu'il à beaucoup de boulot, désolé du terme, c'est c'est clairement ne rien connaitre à la profession.
J'ai pu constater que tu avais pas mal de fausses idées concernant les profs, et j'espère avoir pu t'éclairer et te montrer que c'est pas parce qu'on à 4 mois de vacances que c'est de tout repos.

Pour terminer, je cite un commentaire posté à peine plus haut, qui résume bien ta pensée envers une profession que tu ne connais visiblement pas :
" je pense que, même sans intention fondamentalement mauvaise, toute personne "simplifie" les métiers qu'elle ne connait pas, par manque de connaissance. Cette erreur involontaire de simplification entraîne une situation dans laquelle on a éventuellement tendance à penser que les métiers qu'on mentionne sont faciles alors qu'en réalité ces derniers peuvent s'avérer beaucoup plus complexes."

Message édité le 08 janvier 2021 à 00:19:18 par b-boy-dark5tar
b-boy-dark5tar
b-boy-dark5tar
MP
08 janvier 2021 à 00:16:19

Le 08 janvier 2021 à 00:00:39 zerthimon a écrit :

donc lire "beaucoup de boulot" de la part d'un prof (...) ca tique un peu...

Ben faut pas.
Je vais pas prendre sa défense, il le fera sûrement très bien tout seul s'il en a envie, mais c'est difficile de ne pas réagir devant ce genre de remarque...

Tu précise que tu as fait pleins de boulots. Et prof ? Non ? Hé ben alors... Imagine qu'on vienne t'expliquer la vie d'un déménageur ou d'un livreur/cariste sans jamais l'avoir été...
Ta vision du prof, c'est du niveau des discussions de comptoir, pardonne-moi de le dire comme ça. Et c'est à ce genre de discussions qu'on doit le mépris envers le corps enseignant. ça n'aide personne...

Si prof était un métier facile et pépère, depuis le temps, je crois qu'on le saurait, non ? :hum:

Merci Zerthimon :hap:

Je viens de mettre les choses au clair :hap:

Noritak4
Noritak4
MP
08 janvier 2021 à 00:18:33

Le 08 janvier 2021 à 00:00:39 zerthimon a écrit :

donc lire "beaucoup de boulot" de la part d'un prof (...) ca tique un peu...

Ben faut pas.
Je vais pas prendre sa défense, il le fera sûrement très bien tout seul s'il en a envie, mais c'est difficile de ne pas réagir devant ce genre de remarque...

Tu précise que tu as fait pleins de boulots. Et prof ? Non ? Hé ben alors... Imagine qu'on vienne t'expliquer la vie d'un déménageur ou d'un livreur/cariste sans jamais l'avoir été...
Ta vision du prof, c'est du niveau des discussions de comptoir, pardonne-moi de le dire comme ça. Et c'est à ce genre de discussions qu'on doit le mépris envers le corps enseignant. ça n'aide personne...

Si prof était un métier facile et pépère, depuis le temps, je crois qu'on le saurait, non ? :hum:

Ce n'est pas une vision :d) https://www.youtube.com/watch?v=SLg6Jsn7u-s

"24h de présentiel" les 4 mois de vacances dans l'année et les cours identiques d'une année a l'autre le programme ne changeant pas tous les ans, ce sont des faits, non une vision. tout comme la sécurité d'emploi, les horaires de bureau ect... le mec de la vidéo ose meme justifier ses 4 mois de vacances... que devraient dire les manutentionnaires ?... bref, des déconnectés hors sol...

je relativise donc juste son "beaucoup de boulot" encore une fois, on est loin des 50h par semaine mini de présentiel! comme beaucoup connaissent avec des 20 jours de taf d'affilé en période de rush voir plus des fois et seulement 5 semaines de CP (quand on peut les prendre)... donc je relativise car ouais ca me fait tiquer.

Message édité le 08 janvier 2021 à 00:22:22 par Noritak4
zerthimon
zerthimon
MP
08 janvier 2021 à 00:30:05

bref, des déconnectés hors sol...

Disent les gens qui ne connaissent rien de ce métier. On peut dire ça d'à peu près n'importe quel job, si on va par là...

Prof n'est pas un métier facile, ni un métier de planqué, ni un métier relax "parce qu'ils ont plein de vacances".
Encore une fois, ce sont des arguments de discussions au bar du coin, ça.
Tout le monde tape sur les profs parce que ce sont des planqués, tape sur l'éducation "parce qu'il faut dégraisser le mammouth", et après, tout le monde vient râler qu'il y a un souci avec l'enseignement en France...
Tiens, par exemple, juste en passant : t'en connais beaucoup, toi, des métiers où tu risques de te faire décapiter parce que tu parles sens civique avec des gamins ?
Oui, bon, elle était un peu facile... Mais n'empêche : prof est un métier exigeant, mal considéré (la preuve avec ton discours), mal soutenu. Et, contrairement à ce que pensent visiblement encore trop de gens, qui demande beaucoup de boulot.
Si c'était aussi idyllique, tout le monde se jetterait sur cette profession, et/ou y resterait accroché bec et ongles. Ce n'est pas le cas, alors tu ferais bien de t'interroger un peu pourquoi...

DébutPage précedente
Page suivanteFin
Répondre
Prévisu
?
Victime de harcèlement en ligne : comment réagir ?
Meilleures offres
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Ubisoft StoreUbisoft Store Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Fnac Marketplace PS4 44.67€ Rakuten PS4 47.53€ Rakuten ONE 47.74€ Amazon PS4 49.99€ Amazon ONE 72.17€ Amazon ONE 119.99€
Marchand
Supports
Prix