CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • French days 2022
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus Hardware
    • Bons plans
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • Tout JVTECH
  • TV
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • SAMSUNG
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Fortnite
    • FUT 21
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Crusader Kings 3
  • Tout support
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
Forum
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Etoile Abonnement RSS

Sujet : Des factions et des factions et ENCORE DES PUT*** FACTIONS

12
Page suivanteFin
tracknard-bis
tracknard-bis
MP
13 janvier 2022 à 22:13:17

Vous l'aurez compris au titre : j'en peux juste plus de me taper faction sur faction. Je fais pourtant tout ce qu'il faut pour que mes vassaux m'apprécient.
Je ne dépasse jamais le nombre de domaines, ni de propriétés ni de duchés, j'organise banquet sur banquet et je les couvre de cadeaux en or. Pire, mes vassaux sont bouffis tellement je les gave de titres en tout genre, comtés, duchés et même royaumes

Et pourtant ils ne sont jamais satisfaits, le pire étant lors de la succession, mes vassaux haïssent tous mon héritier alors qu'ils avaient une opinion très positive envers moi.

En parlant d'opinion positive, j'ai remarqué que cela n'avait pas vraiment d'importance quand j'ai vu des vassaux à +100 d'opinion se soulever contre moi.

Ca en devient même ridicule : certains de mes vassaux ont plus de 20 titres (bien plus que moi l'empereur) et continuent pourtant à être insatisfait. Là pour vous dire, j'ai actuellement 18 factions en cours :mort:

Auriez vous des conseils et astuces concernant cet aspect du jeu ? Il faut savoir que je débute sur CK (40 heures de jeu dont la moitié à rien comprendre à ce que je faisais :rire: )

Message édité le 13 janvier 2022 à 22:14:34 par tracknard-bis
Bellovesos
Bellovesos
MP
13 janvier 2022 à 22:37:54

Marier tes enfants aux enfants de tes vassaux tout simplement. Plus tu as de filles mieux c'est. Sinon les neutraliser indépendamment, en cherchant des secrets sur leur compte pour pouvoir les mettre en prison ou en les assassinant pour mettre leur fils mineur en régence

tracknard-bis
tracknard-bis
MP
14 janvier 2022 à 00:29:08

Le truc c'est que des vassaux j'en ai pas loin de 200 je pense, et chercher des secrets ça prend du temps et même pas sur que ce soit payant vu que le maître espion fait parfois chou blanc ... pour les gosses mêmes problèmes j'ai pas 50 gosses à marier :( je peux marier ce que j'ai à mes vassaux les plus puissants mais ça ne fait que retarder le problème.

tracknard-bis
tracknard-bis
MP
14 janvier 2022 à 00:30:33

Si seulement on pouvait enchaîner les assassinats et les complots... sérieux pourquoi faut que ça soit un par un c'est pas logique, les empereurs avaient des centaines d'espions et d'assassins à leur solde.

Pompon09
Pompon09
MP
14 janvier 2022 à 10:24:59

Liste non exhaustive:
-Augmente ta puissance militaire (nombre, qualité) relativement à tes vassaux, ça va les calmer.
-Exécute quelques prisonniers
-Soigne tes relations (un amis ne se rebelle pas)

Et de manière générale, prépare tes successions en affaiblissant tes vassaux lorsque tu es puissant.

tracknard-bis
tracknard-bis
MP
14 janvier 2022 à 11:31:13

Merci de tes conseils : exécuter des prisonniers pour la redoutabilité bonne idée j'y avais pas pensé. Pour ce qui est de la puissance militaire, elle est au maximum (400k soldats, régiments d'hommes d'armes au max aussi).
Par contre, comment devenir ami avec un vassal ?

Pour ce qui est de la succession, je suis en primogéniture par défaut ce qui m'arrange fortement, l'aîné hérite tout et je n'ai pas à me soucier de la partition entre mes enfants. Mais quand tu dis affaiblir mes vassaux, je fais comment ?

Parce que je suis dans une sorte de cycle sans fin : le seul moyen pour augmenter l'opinion de mes vassaux de façon significative ( et de dissoudre les factions) est de leur donner des titres, mais pour leur donner des titres je dois enchaîner les conquêtes, ce qui me donne un fort malus auprès d'eux (guerre agressive je crois que ça s'appelle). C'est le serpent qui se mord la queue :(

tracknard-bis
tracknard-bis
MP
14 janvier 2022 à 11:35:13

J'aurais peut-être pas dû débuter avec un empire, c'est galère à gérer, trop de vassaux, trop de duchés et comtés, et je fais probablement pleins d'erreurs sans le savoir.

SyntheticNarval
SyntheticNarval
MP
14 janvier 2022 à 11:43:32

Aaaaah les factions... C'est tout le sel de ce jeu !

Tout est une question d'équilibre : si tu es trop faible/gentil, tes vassaux vont se rebeller par opportunisme et si tu es trop fort/tyrannique ils se rebelleront par dépit.
Des factions tu en auras toujours c'est impossible de toutes les dissoudre. Il faut simplement se focaliser sur les plus dangereuses.
En général elles posent problème au moment de la succession.
Il faut commencer par les indentifier, je les mets par ordre de dangerosité:
Faction pour installer un autre prétendant pour X titre détenu par toi
Faction pour l'Independence
Faction pour baisser l'autorité de la couronne
Faction de rébellion du peuple ou d'une religion

Dans ce jeu, l'important est de bien préparer sa succession et ca doit se faire dès la naissance de ton héritier. Il n'y a pas de recette magique, c'est à toi de composer avec les différents outils ou jeu ou la manière dont tu as envie de jouer.
Il faut savoir que si tes 5 vassaux les plus puissants t'aiment c'est bon c'est plié tu es tranquille pour tout ton règne. Donc faut se focaliser sur eux. Les autres vassaux on s'en tamponne.

Je te mets plusieurs astuces en vrac:
1 - L'éducation de ton héritier: la Diplomatie est la meilleure branche pour ca, tu as un skill très pratique c'est 'se lier d'amitié' qui permettra à ton héritier de se lier d'amitié avec ses vassaux les plus puissants.
2 - Donner un titre à ton héritier: par exemple le faire Duc ou Roi de ton vivant va lui permettre d'interagir avec ses pairs (qui seront ses futurs vassaux quand tu mourras). Il va accumuler de l'expérience en tant que gouverneur. Bémol c'est que tu pourras plus éduquer ses enfants ni l'empêcher de faire certains choix (comme partir en guerre et risquer de se faire tuer).
3 - Les alliances : c'est une astuce à utiliser plutôt quand t'es dans une situation désespérée. Tu gardes 1 ou 2 enfants de ton héritier sous le bras sans les mariés, et au moment de la passation de pouvoir tu les marie à un royaume voisin puissant afin de créer une alliance. Ca t'aidera grandement à combattre une rébellion.
4 - Les postes au conseils. On a souvent tendance à mettre les vassaux avec le plus de skills à un poste. Mais en cas de succession il faut mettre les vassaux les plus puissants (ceux avec un point rouge levé).
5 - L'autorité de la couronne. Il est judicieux, quand tu es à l'article de la mort, de la passer au niveau 4 pour ensuite la baisser quand ton fils t succède. Les vassaux vont avoir un boost d'opinion à ton égard.
6 - Les prisonniers : Garde en geôle une petite poignée de prisonniers d'une autre religion et exécute les pour augmenter ta redoutabilité à 100. Ca fera fuir tes vassaux les plus petits.
7 - Couper l'herbe sous les pieds de tes vassaux. Tu as 60 ou 70 piges. Tu vas bientôt crever. N'hésite pas à révoquer le titre de ton vassal le plus puissant. Tu vas être tyrannique mais tu t'en fous car tu vas bientôt crever. Si ton vassal accepte tant mieux sinon tu l'écrases sur le champs de bataille. en 1 an ca devrait être plié. Tu gardes les titres et quand ton fils te succède, il le donnera à un gars lambda qui va le kiffer et sera probablement son vassal le plus puissant.
8 - Les cadeaux. Ca ne marche pas toujours, mais ca peut te sortir un vassal puissant d'une faction. à Tenter surtout quand tu as le skill intendant qui booste l'opinion des cadeaux
9 - Pour la faction d'un prétendant il faut se concentrer sur ce prétendant. s'il sort de cette faction, elle se dissoudra elle même. Tu as plusieurs outils pour ca, l'assassinat, l'hameçon, offrir un titre, le cadeau, le mariage, éduquer un de ses enfants...
10 - Pour la faction d'indépendance ou d'autorité de la couronne, tu te concentre sur les personnage les plus à gauche ce sont les plus puissants.
11 - Pour la faction de l'autorité de la couronne c'est con mais si tu baisse ton autorité de 1 cran ca suffit souvent à la dissoudre (c'est pas systématique, parfois tu as des mauvaises surprises).
12 - Assassine tes vassaux les plus puissant du vivant de ton père. pour que leurs successeurs soient des enfants. D'une part ca va les affaiblir et d'autre part les enfants ne peuvent pas créer ou rejoindre une faction.
13 - La guerre. Parfois, laisser une faction se rebeller n'est pas forcément une mauvaise chose. Même si elle est plus forte (2 fois voir 3 fois plus forte!) tu peux facilement la vaincre. Tu as ton armée principale qui protège ton domaine et qui rush les armées de tes vassaux avant qu'ils se rassemblent et tu as une autre petite armée avec tous tes engins de siège qui part prendre les capitales de tes vassaux rebelle. Tu vises toujours les capitales de tes vassaux les plus puissants.
14 - Encore la guerre : dans le cas d'une rébellion pour installer un prétendant il te suffit de le tuer ou le capturer au combat pour mettre fin à cette guerre. Tu rush son armée s'il est général ou sa capitale et tu le capture. Pour le trouver il suffit de double cliquer sur son portrait ca va te zoomer sur la carte son emplacement.
15 - Toujours la guerre : Pour les autre sortes de rébellions, tu combats toujours les vassaux du plus puissant au moins puissant.
16 - Quand tu combat une faction il est primordial de bien vérifier que les autres factions ne vont pas de rebeller. garde toujours un oeil dessus.
17 - Tant qu'une faction n'atteint pas 90% de puissance elle ne se rebellera pas.
18 - Parfois il vaut mieux céder aux exigence et perdre un titre ou un pan de ton territoire plutôt que se faire poutrer par une méga alliance de tout tes vassaux. Attention à bien vérifier que tu conserveras au moins un titre sinon c'est le game over.
19 - ca rejoint un peu mon point précédent mais reculer pour mieux sauter peut être une stratégie. n'hésite pas à accorder l'indépendance à un (ou plusieurs) vassaux vraiment puissants. Tu consolides ton pouvoir et tu les attaques un par un . il feront souvent pas le poids.
20 - Garder en stock un paquet de titres quand tu es vieux pour que ton fils possède un beau panier à distribuer. En effet tu vas avoir des malus liés à la limite de domaine mais on s'en tamponne un peu. Tu es vieux, et puissant, personne ne va se rebeller contre toi. et souvent tu as beaucoup d'oseil.
21 - Garder un bon stock de thune. Plus tu en as, mieux c'est. Ton fils va pouvoir engager des mercenaires.

Voilà voilà, j'espère que ce pavé t'aura un peu aidé.

Pompon09
Pompon09
MP
14 janvier 2022 à 12:08:05

Après si ton empire est très vaste, c'est normal que cela capote.
Pour la proposition d'amitié ça se fait avec une compétence en diplomatie (je ne sais plus laquelle, ça fait quelques temps que je n'ai pas relancé).
Pour affaiblir les vassaux tu retires des titres aux plus puissants, les assassine afin que des héritiers parfois très jeune se partagent leurs terres, renégocie les contrats féodaux. Fais cela quand ton empire est stabilisé en prévision d'une future succession.
Après clairement, si tu parles de 400 k hommes, tu parles vraiment d'un empire immense, il ne faut pas s'étonner qu'il se fracture de partout et qu'il soit difficile de maintenir un tel empire au fil des générations.
Personnellement je n'aime pas gérer de tels empires, je ne sais plus qui est qui parmi les vassaux et il y a toujours une tonne d'évents sur des intrigues avec tel vassal ou tel courtisans dont tu ne peux pas te soucier qui parasitent le jeu.

Pompon09
Pompon09
MP
14 janvier 2022 à 12:19:56

Sinon +1 avec SyntheticNarval, très complet.

tracknard-bis
tracknard-bis
MP
14 janvier 2022 à 12:22:48

Le 14 janvier 2022 à 11:43:32 :
Aaaaah les factions... C'est tout le sel de ce jeu !

Tout est une question d'équilibre : si tu es trop faible/gentil, tes vassaux vont se rebeller par opportunisme et si tu es trop fort/tyrannique ils se rebelleront par dépit.
Des factions tu en auras toujours c'est impossible de toutes les dissoudre. Il faut simplement se focaliser sur les plus dangereuses.
En général elles posent problème au moment de la succession.
Il faut commencer par les indentifier, je les mets par ordre de dangerosité:
Faction pour installer un autre prétendant pour X titre détenu par toi
Faction pour l'Independence
Faction pour baisser l'autorité de la couronne
Faction de rébellion du peuple ou d'une religion

Dans ce jeu, l'important est de bien préparer sa succession et ca doit se faire dès la naissance de ton héritier. Il n'y a pas de recette magique, c'est à toi de composer avec les différents outils ou jeu ou la manière dont tu as envie de jouer.
Il faut savoir que si tes 5 vassaux les plus puissants t'aiment c'est bon c'est plié tu es tranquille pour tout ton règne. Donc faut se focaliser sur eux. Les autres vassaux on s'en tamponne.

Je te mets plusieurs astuces en vrac:
1 - L'éducation de ton héritier: la Diplomatie est la meilleure branche pour ca, tu as un skill très pratique c'est 'se lier d'amitié' qui permettra à ton héritier de se lier d'amitié avec ses vassaux les plus puissants.
2 - Donner un titre à ton héritier: par exemple le faire Duc ou Roi de ton vivant va lui permettre d'interagir avec ses pairs (qui seront ses futurs vassaux quand tu mourras). Il va accumuler de l'expérience en tant que gouverneur. Bémol c'est que tu pourras plus éduquer ses enfants ni l'empêcher de faire certains choix (comme partir en guerre et risquer de se faire tuer).
3 - Les alliances : c'est une astuce à utiliser plutôt quand t'es dans une situation désespérée. Tu gardes 1 ou 2 enfants de ton héritier sous le bras sans les mariés, et au moment de la passation de pouvoir tu les marie à un royaume voisin puissant afin de créer une alliance. Ca t'aidera grandement à combattre une rébellion.
4 - Les postes au conseils. On a souvent tendance à mettre les vassaux avec le plus de skills à un poste. Mais en cas de succession il faut mettre les vassaux les plus puissants (ceux avec un point rouge levé).
5 - L'autorité de la couronne. Il est judicieux, quand tu es à l'article de la mort, de la passer au niveau 4 pour ensuite la baisser quand ton fils t succède. Les vassaux vont avoir un boost d'opinion à ton égard.
6 - Les prisonniers : Garde en geôle une petite poignée de prisonniers d'une autre religion et exécute les pour augmenter ta redoutabilité à 100. Ca fera fuir tes vassaux les plus petits.
7 - Couper l'herbe sous les pieds de tes vassaux. Tu as 60 ou 70 piges. Tu vas bientôt crever. N'hésite pas à révoquer le titre de ton vassal le plus puissant. Tu vas être tyrannique mais tu t'en fous car tu vas bientôt crever. Si ton vassal accepte tant mieux sinon tu l'écrases sur le champs de bataille. en 1 an ca devrait être plié. Tu gardes les titres et quand ton fils te succède, il le donnera à un gars lambda qui va le kiffer et sera probablement son vassal le plus puissant.
8 - Les cadeaux. Ca ne marche pas toujours, mais ca peut te sortir un vassal puissant d'une faction. à Tenter surtout quand tu as le skill intendant qui booste l'opinion des cadeaux
9 - Pour la faction d'un prétendant il faut se concentrer sur ce prétendant. s'il sort de cette faction, elle se dissoudra elle même. Tu as plusieurs outils pour ca, l'assassinat, l'hameçon, offrir un titre, le cadeau, le mariage, éduquer un de ses enfants...
10 - Pour la faction d'indépendance ou d'autorité de la couronne, tu te concentre sur les personnage les plus à gauche ce sont les plus puissants.
11 - Pour la faction de l'autorité de la couronne c'est con mais si tu baisse ton autorité de 1 cran ca suffit souvent à la dissoudre (c'est pas systématique, parfois tu as des mauvaises surprises).
12 - Assassine tes vassaux les plus puissant du vivant de ton père. pour que leurs successeurs soient des enfants. D'une part ca va les affaiblir et d'autre part les enfants ne peuvent pas créer ou rejoindre une faction.
13 - La guerre. Parfois, laisser une faction se rebeller n'est pas forcément une mauvaise chose. Même si elle est plus forte (2 fois voir 3 fois plus forte!) tu peux facilement la vaincre. Tu as ton armée principale qui protège ton domaine et qui rush les armées de tes vassaux avant qu'ils se rassemblent et tu as une autre petite armée avec tous tes engins de siège qui part prendre les capitales de tes vassaux rebelle. Tu vises toujours les capitales de tes vassaux les plus puissants.
14 - Encore la guerre : dans le cas d'une rébellion pour installer un prétendant il te suffit de le tuer ou le capturer au combat pour mettre fin à cette guerre. Tu rush son armée s'il est général ou sa capitale et tu le capture. Pour le trouver il suffit de double cliquer sur son portrait ca va te zoomer sur la carte son emplacement.
15 - Toujours la guerre : Pour les autre sortes de rébellions, tu combats toujours les vassaux du plus puissant au moins puissant.
16 - Quand tu combat une faction il est primordial de bien vérifier que les autres factions ne vont pas de rebeller. garde toujours un oeil dessus.
17 - Tant qu'une faction n'atteint pas 90% de puissance elle ne se rebellera pas.
18 - Parfois il vaut mieux céder aux exigence et perdre un titre ou un pan de ton territoire plutôt que se faire poutrer par une méga alliance de tout tes vassaux. Attention à bien vérifier que tu conserveras au moins un titre sinon c'est le game over.
19 - ca rejoint un peu mon point précédent mais reculer pour mieux sauter peut être une stratégie. n'hésite pas à accorder l'indépendance à un (ou plusieurs) vassaux vraiment puissants. Tu consolides ton pouvoir et tu les attaques un par un . il feront souvent pas le poids.
20 - Garder en stock un paquet de titres quand tu es vieux pour que ton fils possède un beau panier à distribuer. En effet tu vas avoir des malus liés à la limite de domaine mais on s'en tamponne un peu. Tu es vieux, et puissant, personne ne va se rebeller contre toi. et souvent tu as beaucoup d'oseil.
21 - Garder un bon stock de thune. Plus tu en as, mieux c'est. Ton fils va pouvoir engager des mercenaires.

Voilà voilà, j'espère que ce pavé t'aura un peu aidé.

Merci pour cette belle liste de conseils. Pour la plupart, je les applique déjà. mais certains sont tout à fait pertinents.

Concernant la diplomatie comme éducation, très bonne idée, mais je dois t'avouer que je privilégie la martialité car je suis entrain de me faire un petit kiff et de tenter un world conquest et que la martialité est la meilleure éducation pour réussir.

Donner un royaume à ton fils, j'y ai pensé, je faisais ça au début, mais alors niveau malus d'opinion, là ça pète les records, surtout pour ton fils quand il va te succéder. Il pourra soigner l'opinion de ses vassaux à lui, sans nul doute, mais pour ce qui est des autres vassaux (les tiens qui vont devenir les siens à la succession, aïe aïe aïe !)

Les alliances ont perdu tout intérêt du coup, déjà parce que je suis de loin le plus puissant sur la map et parce ce que créer des alliances freine mon expansion mdr.

Les postes au conseils, tu dis vrai mais ça me gonfle de donner un poste à un vassal incompétent. Comme tu dis, je donne à celui qui a la meilleure stat :( Mais le conseil, il n'y a que 4 places, et ils sont au moins 30 à réclamer un poste XD.

Pour ce qui est de l'autorité de la couronne, je suis de base en primogéniture ce qui me convient parfaitement. Je n'ai augmenté l'autorité qu'au niveau 2, du coup ça va je suis pas trop emmerder à ce niveau.

Pour le conseil numéro 7, très intéressant comme technique. Mais quand tu dis donner les titres à un mec lambda, c'est à un sans terre ou à un vassal ? Parce que donner à un sans terre, c'est problématique, il va devenir mon vassal (et donc probabilité qu'il se révolte un jour contre mes successeurs). Et en plus j'ai dépassé la limitemax de vassaux mdr.

Comme tu dis, je pourrais laisser certaines factions éclater mais mon empire est tellement vaste que la faction éclate de façon disparate, d'un bout à l'autre du territoire,
ce qui est assez dur du coup à matter.

Concernant les assassinats, c'est pas vraiment une solution, leurs mioches prennent le relai avec forcément une opinion négative...

Pour le conseil 19, pas bête, mais ça m'embête de leur donner leur indépendance, ils ne font du coup plus partie de mon empire.

Pour le numéro 21, je crois savoir que l'or n'est pas transmissible à ton héritier.

J'accorde énormément de titre à mes vassaux, ce qui les rend forcément très puissant. Tu penses que je devrais arrêter et de donner les titres à mes enfants plus tôt ?

Je pense devoir freiner mon expansion et stabiliser ce que j'ai déjà. Comme tu la dis, me concentrer sur les factions les plus puissantes (et les dissidents les plus puissants), garder en réserve des titres à donner, exécuter des prisonniers et pourquoi pas laisser une faction éclater pour la matter.
D'ailleurs, astuce, une fois la révolte mattée et les leaders emprisonnés, généralement je les libère pour qu'ils puisses reprendre leur fonction de vassaux car ils ne peuvent plus se rebeller pendant 10 ans (un peu de répit lol).

tracknard-bis
tracknard-bis
MP
14 janvier 2022 à 12:25:50

Le 14 janvier 2022 à 12:08:05 :
Après si ton empire est très vaste, c'est normal que cela capote.
Pour la proposition d'amitié ça se fait avec une compétence en diplomatie (je ne sais plus laquelle, ça fait quelques temps que je n'ai pas relancé).
Pour affaiblir les vassaux tu retires des titres aux plus puissants, les assassine afin que des héritiers parfois très jeune se partagent leurs terres, renégocie les contrats féodaux. Fais cela quand ton empire est stabilisé en prévision d'une future succession.
Après clairement, si tu parles de 400 k hommes, tu parles vraiment d'un empire immense, il ne faut pas s'étonner qu'il se fracture de partout et qu'il soit difficile de maintenir un tel empire au fil des générations.
Personnellement je n'aime pas gérer de tels empires, je ne sais plus qui est qui parmi les vassaux et il y a toujours une tonne d'évents sur des intrigues avec tel vassal ou tel courtisans dont tu ne peux pas te soucier qui parasitent le jeu.

Mais tu as raison en faite, j'ai pensé que jouer un empire c'était marrant parce qu'on était tout de suite riche et puissant mais c'est une plaie à gérer, des centaines de vassaux et de duchés, on ne sait plus qui est qui et on est contraint de mettre plein d'aspects du jeu de côté (ce qui est dommage). Avec le recul je prenais plus de plaisir à jouer sur mon petit duché d'Irlande :) je vais y retourner je pense.

SyntheticNarval
SyntheticNarval
MP
14 janvier 2022 à 12:34:44

Le 14 janvier 2022 à 12:22:48 :

Le 14 janvier 2022 à 11:43:32 :
Aaaaah les factions... C'est tout le sel de ce jeu !

Tout est une question d'équilibre : si tu es trop faible/gentil, tes vassaux vont se rebeller par opportunisme et si tu es trop fort/tyrannique ils se rebelleront par dépit.
Des factions tu en auras toujours c'est impossible de toutes les dissoudre. Il faut simplement se focaliser sur les plus dangereuses.
En général elles posent problème au moment de la succession.
Il faut commencer par les indentifier, je les mets par ordre de dangerosité:
Faction pour installer un autre prétendant pour X titre détenu par toi
Faction pour l'Independence
Faction pour baisser l'autorité de la couronne
Faction de rébellion du peuple ou d'une religion

Dans ce jeu, l'important est de bien préparer sa succession et ca doit se faire dès la naissance de ton héritier. Il n'y a pas de recette magique, c'est à toi de composer avec les différents outils ou jeu ou la manière dont tu as envie de jouer.
Il faut savoir que si tes 5 vassaux les plus puissants t'aiment c'est bon c'est plié tu es tranquille pour tout ton règne. Donc faut se focaliser sur eux. Les autres vassaux on s'en tamponne.

Je te mets plusieurs astuces en vrac:
1 - L'éducation de ton héritier: la Diplomatie est la meilleure branche pour ca, tu as un skill très pratique c'est 'se lier d'amitié' qui permettra à ton héritier de se lier d'amitié avec ses vassaux les plus puissants.
2 - Donner un titre à ton héritier: par exemple le faire Duc ou Roi de ton vivant va lui permettre d'interagir avec ses pairs (qui seront ses futurs vassaux quand tu mourras). Il va accumuler de l'expérience en tant que gouverneur. Bémol c'est que tu pourras plus éduquer ses enfants ni l'empêcher de faire certains choix (comme partir en guerre et risquer de se faire tuer).
3 - Les alliances : c'est une astuce à utiliser plutôt quand t'es dans une situation désespérée. Tu gardes 1 ou 2 enfants de ton héritier sous le bras sans les mariés, et au moment de la passation de pouvoir tu les marie à un royaume voisin puissant afin de créer une alliance. Ca t'aidera grandement à combattre une rébellion.
4 - Les postes au conseils. On a souvent tendance à mettre les vassaux avec le plus de skills à un poste. Mais en cas de succession il faut mettre les vassaux les plus puissants (ceux avec un point rouge levé).
5 - L'autorité de la couronne. Il est judicieux, quand tu es à l'article de la mort, de la passer au niveau 4 pour ensuite la baisser quand ton fils t succède. Les vassaux vont avoir un boost d'opinion à ton égard.
6 - Les prisonniers : Garde en geôle une petite poignée de prisonniers d'une autre religion et exécute les pour augmenter ta redoutabilité à 100. Ca fera fuir tes vassaux les plus petits.
7 - Couper l'herbe sous les pieds de tes vassaux. Tu as 60 ou 70 piges. Tu vas bientôt crever. N'hésite pas à révoquer le titre de ton vassal le plus puissant. Tu vas être tyrannique mais tu t'en fous car tu vas bientôt crever. Si ton vassal accepte tant mieux sinon tu l'écrases sur le champs de bataille. en 1 an ca devrait être plié. Tu gardes les titres et quand ton fils te succède, il le donnera à un gars lambda qui va le kiffer et sera probablement son vassal le plus puissant.
8 - Les cadeaux. Ca ne marche pas toujours, mais ca peut te sortir un vassal puissant d'une faction. à Tenter surtout quand tu as le skill intendant qui booste l'opinion des cadeaux
9 - Pour la faction d'un prétendant il faut se concentrer sur ce prétendant. s'il sort de cette faction, elle se dissoudra elle même. Tu as plusieurs outils pour ca, l'assassinat, l'hameçon, offrir un titre, le cadeau, le mariage, éduquer un de ses enfants...
10 - Pour la faction d'indépendance ou d'autorité de la couronne, tu te concentre sur les personnage les plus à gauche ce sont les plus puissants.
11 - Pour la faction de l'autorité de la couronne c'est con mais si tu baisse ton autorité de 1 cran ca suffit souvent à la dissoudre (c'est pas systématique, parfois tu as des mauvaises surprises).
12 - Assassine tes vassaux les plus puissant du vivant de ton père. pour que leurs successeurs soient des enfants. D'une part ca va les affaiblir et d'autre part les enfants ne peuvent pas créer ou rejoindre une faction.
13 - La guerre. Parfois, laisser une faction se rebeller n'est pas forcément une mauvaise chose. Même si elle est plus forte (2 fois voir 3 fois plus forte!) tu peux facilement la vaincre. Tu as ton armée principale qui protège ton domaine et qui rush les armées de tes vassaux avant qu'ils se rassemblent et tu as une autre petite armée avec tous tes engins de siège qui part prendre les capitales de tes vassaux rebelle. Tu vises toujours les capitales de tes vassaux les plus puissants.
14 - Encore la guerre : dans le cas d'une rébellion pour installer un prétendant il te suffit de le tuer ou le capturer au combat pour mettre fin à cette guerre. Tu rush son armée s'il est général ou sa capitale et tu le capture. Pour le trouver il suffit de double cliquer sur son portrait ca va te zoomer sur la carte son emplacement.
15 - Toujours la guerre : Pour les autre sortes de rébellions, tu combats toujours les vassaux du plus puissant au moins puissant.
16 - Quand tu combat une faction il est primordial de bien vérifier que les autres factions ne vont pas de rebeller. garde toujours un oeil dessus.
17 - Tant qu'une faction n'atteint pas 90% de puissance elle ne se rebellera pas.
18 - Parfois il vaut mieux céder aux exigence et perdre un titre ou un pan de ton territoire plutôt que se faire poutrer par une méga alliance de tout tes vassaux. Attention à bien vérifier que tu conserveras au moins un titre sinon c'est le game over.
19 - ca rejoint un peu mon point précédent mais reculer pour mieux sauter peut être une stratégie. n'hésite pas à accorder l'indépendance à un (ou plusieurs) vassaux vraiment puissants. Tu consolides ton pouvoir et tu les attaques un par un . il feront souvent pas le poids.
20 - Garder en stock un paquet de titres quand tu es vieux pour que ton fils possède un beau panier à distribuer. En effet tu vas avoir des malus liés à la limite de domaine mais on s'en tamponne un peu. Tu es vieux, et puissant, personne ne va se rebeller contre toi. et souvent tu as beaucoup d'oseil.
21 - Garder un bon stock de thune. Plus tu en as, mieux c'est. Ton fils va pouvoir engager des mercenaires.

Voilà voilà, j'espère que ce pavé t'aura un peu aidé.

Merci pour cette belle liste de conseils. Pour la plupart, je les applique déjà. mais certains sont tout à fait pertinents.

Concernant la diplomatie comme éducation, très bonne idée, mais je dois t'avouer que je privilégie la martialité car je suis entrain de me faire un petit kiff et de tenter un world conquest et que la martialité est la meilleure éducation pour réussir.

Donner un royaume à ton fils, j'y ai pensé, je faisais ça au début, mais alors niveau malus d'opinion, là ça pète les records, surtout pour ton fils quand il va te succéder. Il pourra soigner l'opinion de ses vassaux à lui, sans nul doute, mais pour ce qui est des autres vassaux (les tiens qui vont devenir les siens à la succession, aïe aïe aïe !)

Les alliances ont perdu tout intérêt du coup, déjà parce que je suis de loin le plus puissant sur la map et parce ce que créer des alliances freine mon expansion mdr.

Les postes au conseils, tu dis vrai mais ça me gonfle de donner un poste à un vassal incompétent. Comme tu dis, je donne à celui qui a la meilleure stat :( Mais le conseil, il n'y a que 4 places, et ils sont au moins 30 à réclamer un poste XD.

Pour ce qui est de l'autorité de la couronne, je suis de base en primogéniture ce qui me convient parfaitement. Je n'ai augmenté l'autorité qu'au niveau 2, du coup ça va je suis pas trop emmerder à ce niveau.

Pour le conseil numéro 7, très intéressant comme technique. Mais quand tu dis donner les titres à un mec lambda, c'est à un sans terre ou à un vassal ? Parce que donner à un sans terre, c'est problématique, il va devenir mon vassal (et donc probabilité qu'il se révolte un jour contre mes successeurs). Et en plus j'ai dépassé la limitemax de vassaux mdr.

Comme tu dis, je pourrais laisser certaines factions éclater mais mon empire est tellement vaste que la faction éclate de façon disparate, d'un bout à l'autre du territoire,
ce qui est assez dur du coup à matter.

Concernant les assassinats, c'est pas vraiment une solution, leurs mioches prennent le relai avec forcément une opinion négative...

Pour le conseil 19, pas bête, mais ça m'embête de leur donner leur indépendance, ils ne font du coup plus partie de mon empire.

Pour le numéro 21, je crois savoir que l'or n'est pas transmissible à ton héritier.

J'accorde énormément de titre à mes vassaux, ce qui les rend forcément très puissant. Tu penses que je devrais arrêter et de donner les titres à mes enfants plus tôt ?

Je pense devoir freiner mon expansion et stabiliser ce que j'ai déjà. Comme tu la dis, me concentrer sur les factions les plus puissantes (et les dissidents les plus puissants), garder en réserve des titres à donner, exécuter des prisonniers et pourquoi pas laisser une faction éclater pour la matter.
D'ailleurs, astuce, une fois la révolte mattée et les leaders emprisonnés, généralement je les libère pour qu'ils puisses reprendre leur fonction de vassaux car ils ne peuvent plus se rebeller pendant 10 ans (un peu de répit lol).

Si. tu gardes l'or de ton père quand tu hérites.

A ce niveau là du jeu c'est clair que c'est la principale et quasi unique difficulté que la gestion des vassaux.

Après c'est pas un Total War, le jeu n'est pas pensé pour faire du World Painting mais d'atteindre le dernier palier du prestige pour ta famille. Tu y arriveras plus vite en installant des membres de ta famille sur des trônes indépendant que de tout réunir sous ton giron. Rien ne t'empêche de le faire après. Mais c'est juste que le jeu est pas conçu dans ce sens.

Mais à ton niveau la stratégie c'est de repousser le conflit. Tu arriveras pas à l'éradiquer de toute façon. Bien sûr qu'un vassal enfant va risquer de se rebeller quand il atteindra la majorité. Mais ca sera dans 10 ou 15 ans ca te laisse le temps de gérer d'autres problèmes.

La difficulté est vraiment d'organiser ton agenda de mesures contres tes vassaux. Y'a pas de recette miracle.

tracknard-bis
tracknard-bis
MP
14 janvier 2022 à 12:41:04

Attends, j'apprends un truc là, la renommée que gagne les membre de ta dynastie (frères, soeurs, parents) s'additionne t'elle avec la tienne ?

SyntheticNarval
SyntheticNarval
MP
14 janvier 2022 à 13:48:21

Le 14 janvier 2022 à 12:41:04 :
Attends, j'apprends un truc là, la renommée que gagne les membre de ta dynastie (frères, soeurs, parents) s'additionne t'elle avec la tienne ?

Passes ta souris pour voir le détail.

Mais en gros, plus tu as de membres de ta famille en vie plus tu gagnes de la renommée (plafonné à +2 par mois)
Tu ajoutes ta renommée perso liée à ton rang
Tu ajoutes aussi la renommée des membres de ta famille détenant des titres indépendants (+0.25 s'ils sont conte, +0.5 s'ils sont duc,+1 s'ils sont roi, +2 s'ils sont empereur. C'est non plafonné)

Ca te donne un score par mois qui s'accumule.

tracknard-bis
tracknard-bis
MP
14 janvier 2022 à 13:51:03

D'accord bon à savoir merci, moi qui délaissé les membres de ma famille à part pour faire des alliances.

Concernant mon problème je l'ai résolu simplement avec de la... redoutabilité :rire: ça fonctionne à merveille, suffit d'atteindre les 100 et tout le monde crève de peur :ok:

SyntheticNarval
SyntheticNarval
MP
14 janvier 2022 à 14:16:20

Le 14 janvier 2022 à 13:51:03 :
D'accord bon à savoir merci, moi qui délaissé les membres de ma famille à part pour faire des alliances.

Concernant mon problème je l'ai résolu simplement avec de la... redoutabilité :rire: ça fonctionne à merveille, suffit d'atteindre les 100 et tout le monde crève de peur :ok:

C'est sûr que c'est efficace. Après j'aime bien jouer RP du coup je m'oblige à ne pas l'utiliser sauf si je suis sadique.

romannmike
romannmike
MP
14 janvier 2022 à 17:04:20

Tue des prisonniers jusqu'à 100 de redoutabilite +avoir une grosse armée et les voilà calmer un temps :hap:
et pour tes vassaux tu leurs donne des titres de duchés,royaume ?

OhYeahhh
OhYeahhh
MP
14 janvier 2022 à 21:40:32

Je l'ai déjà dit plein de fois mais sur Ck3 contrairement à Ck2 il n'est pas garanti d'etre protégé des factions lorsque tes vassaux t'aiment. Si ils ont une opportunité ou une bonne raison ton amitié passera au second plan. Sur Ck2 tu pouvais avoir torturé un mec et buté sa femme, avec un pot de vin et un banquet c'était réglé. Pas sur ck3.
Maintenant ce qui marche très bien pour éviter les factions, c'est de ne pas avoir de vassaux avec des revendications sur tes titres et avoir l'avantage militaire. Si ils sentent qu'ils sont moins puissants que toi tu risquera rien car ils se lanceront jamais.
Personnellement, je ne fais jamais de banquet et je ne donne pas les titres de conseiller aux vassaux puissants et pourtant je n'ai pas de soucis avec eux. J'optimise mon domaine et investi dans mes hommes d'armes. Une ou deux alliances, c'est aussi très bien.

tracknard-bis
tracknard-bis
MP
15 janvier 2022 à 01:39:11

Tes conseils sont vrais vdd mais sont surtout valables pour un duché voir un royaume mais pas pour un immense empire hétérogène. Je suis dans l'obligation de donner des titres à mes vassaux, si je garde tout pour moi ou que je donne à mes héritiers, je me chope des malus d'opinions énormes vu que je détiens des centaines de titres. Quant à l'avantage militaire, comme je l'ai expliqué, il ne me confère aucune protection, 400k hommes dont 30k d'hommes armes avec des chevaliers au max de prouesse et cela n'empêche pas mes vassaux de se se soulever vu que j'en ai 200 et que l'union fait la force.
Il en est de même pour les revendications, il y en a forcément quand tu contrôle la moitié de la map.

Je pourrais diviser pour mieux régner à savoir répartir mes innombrables titres entre un maximum de vassaux mais le problème c'est que j'ai atteint la limite de vassaux et que je suis donc contraint de donner des titres à des vassaux qui en détiennent déjà ce qui, inévitablement, leur confère plus de puissance.

La seule solution relativement efficace que j'ai trouvé pour l'instant reste la redoutabilité.+ donner le plus de titres possibles à mes vassaux puissants pour améliorer l'opinion qu'ils ont à mon égard (ce qui est illogique dans le fond vu qu'ils en veulent toujours plus et qu'ils finissent par devenir suffisamment puissants pour me poser problème).

12
Page suivanteFin
Répondre
Prévisu
?
Victime de harcèlement en ligne : comment réagir ?
Infos 0 connecté(s)

Gestion du forum

Modérateurs : Evilash08, Vortex646, Tomy-Fett, Leirok, MamYume, ]Faustine[, Latios[JV], Remysangfamy, GamesOfLove
Contacter les modérateurs - Règles du forum

Sujets à ne pas manquer

  • Aucun sujet à ne pas manquer
Meilleures offres
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Amazon PC 39.99€ Leclerc PS5 39.99€ Leclerc Xbox Series 49.90€ Fnac PS5 49.99€ Cdiscount Xbox Series 49.99€ Fnac Xbox Series 49.99€
Marchand
Supports
Prix
La vidéo du moment