Menu
Doki Doki Literature Club !
  • Tout support
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • Switch
  • PS4
  • ONE
  • Mac
Forum
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
EtoileAbonnementRSS
jeuxvideo.com  /  Doki Doki Literature Club !  /  Tous les forums  /  Forum Doki Doki Literature Club !  / 

Topic Une adaptation en anime, bonne ou mauvaise idée ?

Sujet : Une adaptation en anime, bonne ou mauvaise idée ?

Sondage
Qu'en pensez-vous ?
Je valide
À éviter
96 votes
1
Dware
Dware
MP
10 juin 2018 à 00:43:13

Personnellement je verrais bien un anime d'une durée de 12 épisodes maximum par contre il faudrait trouver une alternative pour le twist final, peut-être réinventer une fin ? :hap:
Le fait que ça tourne sur le jeu (avec le délire des fichiers, les sauvegardes, etc.) ferme complètement les portes à une future adaptation en anime, vous pensez ? Si oui, c'est vraiment dommage au vu du succès phénoménale du visual novel...

DanteDragocuore
DanteDragocuore
MP
10 juin 2018 à 18:04:25

En effet il faudrait modifier l'act 3 qui ne peut pas vraiment être reproduit en animé mais si on trouve une bonne solution à ce problème ça peut être sympas effectivement school day à bien eu le droit à son adaptation après tout

nurarihyion
nurarihyion
MP
12 juin 2018 à 20:08:25

Ca n'aurait aucun sens en fait. L'intérêt du jeu c'est la relation joueur/monika, avec des milliers de spectateurs ça passe pas.

Par contre certaines sources d'inspirations de DDLC peuvent être adapter en anime

Lusso123
Lusso123
MP
13 juin 2018 à 20:40:08

Aucun sens, effectivement. Et on en perdrait aussi énormément en effet.
Déjà, qui sera le protagoniste ? Le fait que le protagoniste soit au début extrêmement cliché et puis totalement vide - se transformant juste en une caméra amovible pour le joueur - est important. Je vois mal comment adapté ça intelligemment en anime.

Autre chose, les voix. L'absence de voix rend la fin d'autant plus touchante, car ça marque une étape dans la quête de réalité si chère à Monika.

Aussi, quid de la Monika Room ? Personnellement, c'est l'un des actes qui m'a le plus marqué dans ma première partie. Après tout le délire de l'acte 2, l'acte 3 est non seulement le moment des réponses, mais également ou Monika se révèle comme elle est, sans jouer de rôle. A travers tous ses petits dialogues sans fin, j'ai vraiment vu un réel individu avec une véritable personnalité plutôt qu'un simple personnage de jeu limité à un caractère plus ou moins cliché.

Et plus globalement, Doki Doki Littérature Club joue sur tous les moyens que propose le média du Visual Novel. Que ce soit l'interface, les save/load, le skip, les choix, le rythme de lecture, il y a même des manipulations de fichiers... bref, des choses qui rajoutent la substances au VN qu'on ne peut adapter en anime. Par exemple, comment faire ressentir aussi précisément la perte de contrôle d'un joueur vis à vis d'un jeu dans un anime ?

Bref, une adaptation en Anime ne rajoutera rien je pense, pire, ça enlèverait plein de choses qui faisaient le charme du jeu.

Ah, ne comparez pas à School Days svp :hap:
School Days est un VN assez "classique" dans l'utilisation du média. Il se contente de raconter une histoire, qui va dans des directions différentes en fonction des choix. Mais l'histoire en elle-même est linéaire et une route seule peut être assez fidèlement raconté dans un anime ou même un roman.
... d'ailleurs, même School Days perd dans son adaptation en anime en vrai. Pour avoir joué au VN ( :hap: ), je sais que les choix de School Days sont assez stressant, notamment parce qu'on ne sait jamais comment exactement comment le protagoniste va réagir ( et je vous jure parfois cette tête à claque fait des trucs totalement opposé à ce que l'on veut :hap: ) et surtout, les choix sont chronométrés, c'est à dire que si tu ne choisis pas une option dans un certain délai, le jeu considère que le protagoniste reste silencieux et le scénario avance en prenant le silence en compte.
Bref, un truc assez intéressant qui au final a été perdu dans l'adaptation :hap: /
Mais assez parlé de School Days :hap:

joueuur
joueuur
MP
04 juillet 2018 à 00:53:37

A mon avis, ce n'est pas une mauvaise idée. Il pourrait être construit comme yosuga no sora ( épisodes introductifs puis les différentes fins séparées en plusieurs arches).
Après, je doute qu'il soit diffusé en France à la télé cu son contenu, ou on peut s'attendre à un -18 bien vénère.

stbxn
stbxn
MP
12 juillet 2018 à 14:26:41

Perso je vois bien une adaptation style telltale/jeux à episodes

BP-Namyar
BP-Namyar
MP
20 juillet 2018 à 18:52:11

Très mauvaise idée, DDLC marche grâce à l'immersion du joueur, or, l'immersion est beaucoup moins présente en série, donc, à moins de partir sur complètement autre chose, ça ne peut pas donner un bon résultat.

R3tr0_0
R3tr0_0
MP
09 août 2018 à 19:49:38

pk pas, un genre de slice of life ca peut etre cool

Matounimat99
Matounimat99
MP
09 août 2018 à 23:55:16

Pourquoi pas oui? ça pourrait être cool si c'est bien réalisé :D

Kennzo82
Kennzo82
MP
06 décembre 2018 à 15:30:42

De prime abord ça parait être une mauvaise idée car tout l'intérêt de l'histoire du jeu consiste dans le fait que Doki Doki Literature Club s'assume comme étant un récit se déroulant canoniquement dans un jeu de dating simulator, ce qui implique tout ce qui va avec

à savoir : des personnages entièrement numériques vivant dans un monde purement virtuel sans presque aucun libre arbitre (à l'exception de Monika) et qui pour peu qu'on en modifie les fichiers du jeu, ça corrompt les personnages et la structure même du jeu...

le MC n'est même pas le protagoniste du jeu, ce n'est qu'un simple "avatar" qui sert de pont pour relier le joueur aux filles... il n'a aucun background et les seules choses qu'on daigne donner comme infos de lui c'est que c'est l'ami d'enfance de Sayori, que c'est un otaku et que c'est un flemmard qui sais pas comment passer ses journées... le MC n'existe même pas à proprement parler, car comme dit plus haut y'a qu'à voir comment au début le MC parle normalement et y est limite cliché (héros classique d'anime/manga/light novel ou dans ce cas précise "Visual novel" traitant le type School-life) et comment à partir du 2ème acte il devient totalement passif sans aucune ligne de dialogue dès que le jeu s'écarte de la voie qu'il était normalement sensé suivre (comme si de part le fait que le jeu n'avait pas prévu que le MC se retrouve dans cette situation, il est dans l'incapacité d'agir et de dialoguer car le jeu n'avait pas prévu de lignes de dialogue pour cette situation, réduisant ainsi le MC ce à quoi il est réellement à savoir "une vulgaire caméra amovible" (comme dit plus haut) servant uniquement de pont entre les filles et le joueur... car c'est ce dernier LE VÉRITABLE protagoniste ! le joueur derrière son écran EST le véritable protagoniste ! car c'est lui que Monika désire, pas le MC... C'est lui qui subit les corruptions du jeu pas le MC qui lui y reste passif dans 90% des cas... c'est à lui que Sayori remercie en larmes à la fin dans la good ending, une fois qu'elle est devenue la présidente du club de littérature et que par extension prend conscience que tout ceci est un jeu vidéo... (vous remarquerez d'ailleurs qu'une fois arrivé à ce passage, le MC redevient à nouveau muet prouvant que Sayori ne s'adresse pas à lui mais à vous)

Tout ça pour dire qu'adapter DDLC en anime en modifiant le fait que cela se passe dans un jeu vidéo, ce n'est pas seulement "modifier 2,3 trucs"... c'est arracher le noyau même de ce en quoi repose le récit ! si DDLC n'est pas un jeu vidéo... si Sayori, Natsuki, Yuri et Monika ne sont pas des personnages faites de données... alors ont perd tout ce qui fait la saveur de l’œuvre d'origine et de surcroit il ne s'agira plus de Doki Doki Literature club, mais d'une autre œuvre... Doki Doki Literature Club SE DOIT de se dérouler dans un jeu vidéo car l'histoire est centré sur ce détail... il en joue BEAUCOUP... mais après... est-ce totalement impossible de l'adapter en anime pour autant ? ça rien n'est moins sûr... ça serait possible mais à la seule condition que l'animé décide de respecter ce qui fait le centre de l'histoire, à savoir que "cela se passe dans un jeu" et donc faire en sorte que l'anime raconte l'histoire d'un simple geek qui par exemple trouve un jeu qui serait maudit ou autre et décide d'y jouer... après le défit serait de rendre l'histoire suffisamment cohérente et donner un sentiment de tension crédible pour le protagoniste (et le spectateur) mais en soit.. pour peu qu'on sache si prendre ça n'aurait rien d’impossible... suffit juste de bien construire la cohérence de l'adaptation...

1
Répondre
Prévisu
?
Victime de harcèlement en ligne : comment réagir ?
Infos 0 connecté(s)

Gestion du forum

Modérateurs : Evilash08, Vortex646, Tomy-Fett, Leirok, MamYume, ]Faustine[, Latios[JV], Remysangfamy, GamesOfLove
Contacter les modérateurs - Règles du forum

Sujets à ne pas manquer

  • Aucun sujet à ne pas manquer