CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Etoile Abonnement RSS
Civilization VI
Forum
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum

Sujet : [Récit] La Norvège

DébutPage précedente
1
Page suivantePage suivante
Pseudo supprimé
Niveau 8
14 octobre 2017 à 16:37:35

Jour 1er : La naissance d’un empire

Je débute ma partie en bord de mer, où Harald Hardrade posera les premières fondations de ce qui sera la capitale de la Norvège : Nidakos. La terre aux alentours est vallonnée mais pleine de richesses.
Les premiers explorateurs s’en vont vers le nord tandis que les guerriers explorent les environs vers le sud à la recherche de camps barbares qui pourraient nuire à la vie des habitants de la capitale. Très vite les guerriers firent la découverte de Stockholm, une citée état située dans la zone enneigé du Sud de ce qui semble être un continent puisque au Nord-Est, les explorateurs croisèrent la routes des armées de la charmante Cléopâtre d’Egypte.
Les explorateurs croisèrent également dans un camp reculé d’autres explorateurs qui décidèrent de rejoindre les rangs de la Norvège et prendront le relais des guerriers au Sud pour l’exploration. Les guerriers, sur le chemin du retour rencontrèrent la Reine Corgo située à l’Est qui devint très vite amis avec Harald Hardrade.

La capitale Norvégienne prospérant, il était alors temps de fonder une seconde ville, la côte Ouest étant débarrassé de tous les barbares. C’est alors qu’une seconde ville vit le jour, Oslo, le long de la côte au Nord de la capitale quand au même moment Corgo déclara la guerre à Stockholm. Cette guerre tourna très vite à l’avantage de Stockholm qui décima les armées de Corgo et mis à mal les défenses de la ville de Argos située non loin de la capitale Norvégienne. Harald Hardrade vit une occasion d’acquérir plus de territoire et envoya ses troupes aux portes de la ville affaiblie et s’en empara malgré l’alliance formée entre Corgo et Cléopatre, ne craignant donc pas de représailles.

La phase d’exploration venant de prendre fin, Harald Hadrade se rendit compte qu’il allait manqué de territoire pour s’étendre puisque le continent où se trouve la Norvège est un petit continent habité uniquement par la Norvège, la Grèce et l’Egypte. Le point particulier de ce continent est que la Norvège se trouve à l’Ouest, qu’en dessous se trouve la zone enneigé du Sud et déjà habité par Stockholm, au Nord peu d’espace et encerclé par l’Egypte et la Grèce tout les deux assez proches de la Norvège laissant toute la partie extrême Nord et la partie Est du contient libre et habité par quelques citées état.
Deux solutions s’offraient donc à Harald Hardrade, découvrir au plus vite la navigation pour tenter de chercher des terres libres proche du continent ou faire la guerre.

En attendant, il fallait s’étendre sur les dernières parcelles de terrains libres et des colons furent formés.
Mais l’Egypte, préférant ne pas laissé trop de place à ses voisins, bâtis une ville sur des terres convoités par la Norvège entre Argos et Oslo ce qui mis Harald Hardrade en colère et déclara immédiatement la guerre à Cléopatre, tout en envoyant son colon vers d’autres terres plus au Sud entre Argos et Stockholm, ville nommée Bergen.

Cette guerre débuta mal pour la Norvège qui se fit immédiatement contré puisque les troupes égyptiennes arrivèrent en nombre et força les troupes norvégiennes blessées à se retrancher dans la capitale et dans les camps. Les remparts et les camps permirent de contenir les troupes égyptiennes. Une fois les troupes blessées remis sur pieds et à l’aide de cavaliers en renfort, les troupes égyptiennes furent repoussés et éliminé ce qui entraina Cléopâtre à demander un armistice qui fut accepté par Harald qui n’était pas prêt à redonner un assaut sur la ville égyptienne et du se contenter de laisser cette ville se développer pour le moment.

Cependant, la Reine Corgo provoqua la Norvège à plusieurs reprises, traitant leur dirigeant de lâche et calomniant Harald de refuser le combat. Les troupes norvégiennes remise de leur combat face à l’empire égyptien et renforcées par quelques catapultes furent envoyées à la frontière entre Argos et Sparte. Harald de Norvège décida qu’il était temps d’en finir avec Corgo et déclara la guerre. Les catapultes réduisant à néant les remparts en très peu de temps, les cavaliers rentrèrent dans la ville et fit reculer la Reine Corgo dans sa dernière ville isolée de tout sans ressources, au pied des montagnes, coincé entre l’Egypte et la Norvège, l’obligeant pour punition de voir sa capitale habitée par un autre dirigeant.

Entre les deux guerres, la découverte de la navigation permis aux explorateurs et différents bateaux de partir à la recherche de nouvelles terres, mais aucune terre d’exploitable à proximité pour la Norvège ne fut découverte. Les explorateurs continuèrent leur chemins et découvrirent un nouveau continent beaucoup plus grand où se trouvaient la France, Rome, l’Arabie ainsi que la Scythie. La Norvège se lia très vite d’amitié avec la France et Rome ce qui laissa de belles perspective d’avenir pour la Norvège…

https://www.noelshack.com/2017-41-6-1507990955-capture-d-ecran-2017-09-30-a-12-10-33.png https://www.noelshack.com/2017-41-6-1507990992-capture-d-ecran-2017-09-30-a-12-10-53.png

Jour 2 : La conquête de l’Est

L’amitié avec la France et Rome permit à la Norvège de nombreux échanges commerciaux afin de stabiliser l’économie et de pouvoir financer l’entretien des troupes armées et de la renforcer en formant de nouvelles unités plus récentes. Cela permit également de laisser les explorateurs circuler librement sur tout le territoire français et romain et de rencontrer le dernier dirigeant, l’empire sumérien.

Dans la capitale, la menace égyptienne planait, la ville de Iwnw est située beaucoup trop proche de la frontière, sur un emplacement convoité préalablement par la Norvège et les mauvaises relations avec Cléopâtre pourraient entrainer une guerre. Un nouvel échec aurait des conséquences catastrophique pour l’empire norvégien il fallait être prudent. C’est fortement armé que Harald déclara la guerre à Cléopâtre. Les catapultes attaquaient les remparts de la ville tandis que les piquiers et archers se livraient une grande bataille pour résister face aux troupes égyptienne moins nombreuses. Lorsque les unités égyptiennes furent éliminées, les remparts de la ville de Iwnw cédèrent laissant entrer l’armée norvégienne dans la ville, Harald venait de remporter la bataille et l’objectif de s’emparer de la ville !

Selon un rapport mondial, l’Egypte était au plus mal, son armée fut décimée. Il fallait alors prendre une décision rapidement, continuer sur sa lancée ou se contenter de l’objectif qui était fixé. Ne pouvant ignorer que Cléopâtre était faible, Harald donna l’ordre de lancer l’assaut sur Akhetaton, la ville la plus importante de l’Egypte après la capitale. La ville de Akhetaton était protégée à L’Ouest d’une grande chaine de montagnes ainsi qu’un campement au nord, l’attaque se ferait par le Sud. Les catapultes arrivant aux portes de la ville furent surprises par la modernité des remparts, beaucoup plus solide et efficace en terme d’attaque. Les premières catapultes furent détruites avant d’avoir pu détruire les remparts, ce qui mis en plein doute Harald. Déterminé, Harald acheta une paire de nouvelles catapultes et lança un second assaut. Ce fut difficile mais les remparts finirent par céder, la bataille fut très longue, mais sans armées l’Egypte ne pouvait faire reculer les armées norvégiennes et c’est à l’usure que Akhetaton finit par tomber dans les mains norvégienne.

Il ne restait plus qu’une étape jusqu’à Ra-Kedet, la capitale égyptienne. Harald compris que si il parvenait à s’emparer de la capitale, il dominerait le continent. Malheureusement, l’accès à la ville compliquait la tache. L’accès à Ra-Kedet se trouvait enclavé entre deux chaines de montagnes, de plus protégé par un campement militaire et la ville de Swenett. Les catapultes seraient alors déjà affaiblies avant de pouvoir attaquer les remparts.

Harald, à l’aide de son chef des armés, réfléchi à une stratégie afin de minimiser les pertes. La capitale se trouvant à proximité de la mer, les troupes seraient divisées en deux. Les unités d’attaques à distance telles que les catapultes améliorées en bombardiers et arbalétriers se rendront par la voie maritime avec des unités de piquiers pour arriver par le Nord de Ra-Kedet. Les cavaliers pouvant se déplacer rapidement attendraient dans la ville de Akhetaton que les remparts soient détruits pour franchir l’accès réduit par les montagnes pour arriver par le Sud et mettre en état de siège la capitale.

La stratégie approuvée, Harald ordonna de la mettre en œuvre. Les bombardiers rebroussèrent chemin, se rendirent sur la côte et prirent la mer. Les unités maritimes escortèrent les troupes jusqu’à Ra-Kedet, les piquiers débarquèrent en premier pour repousser les unités égyptiennes afin de permettre le débarquement des bombardiers. Les piquiers éliminèrent facilement les troupes égyptiennes, les bombardiers débarquèrent et mirent à mal les remparts de la ville. Les cavaliers eurent l’ordre d’intervenir et encerclèrent la capitale égyptienne. Très vite, Ra-Kedet tomba dans les mais de la Norvège. Cléopâtre supplia Harald de ne pas réduire à néant l’Egypte, proposant un traité de paix ainsi que toutes ses richesses. Harald accepta, la guerre était terminée. Toute la Norvège fit la fête, Harald Hardrade vint de donner la suprématie continentale à la Norvège.

https://www.noelshack.com/2017-41-6-1507991163-capture-d-ecran-2017-09-30-a-15-17-40.png

De l’autre côté de l’océan, les actions entreprises par la Norvège furent mal perçues par les français et les romains, c’est alors que Catherine et Trajan décidèrent de rompre leur amitié avec Harald. Aucune autre action ne fut entreprise puisqu’il n’y avait pas pour le moment de menaces directe pour leur pays, l’océan faisant office de grande frontière. Et c’est contre toute attente que Gilgamesh, le dirigeant de l’empire sumérien déclara son amitié à la Norvège. Le Sumer venait de perdre sa capitale, il demanda alors à Harald de lui venir en aide. Harald vit alors une opportunité pour envahir un second continent.

https://www.noelshack.com/2017-41-6-1507991222-capture-d-ecran-2017-09-30-a-15-36-46.png

Pseudo supprimé
Niveau 8
14 octobre 2017 à 16:38:16

Jour 3 : Le Débarquement

Le second continent situé à l’Ouest de la Norvège, avait la forme d’une poire, plus étroit au Nord, bien que espacé tout de même, mais plus large au Sud. Le Nord était dominé par l’Arabie et le Sud par Rome et la France. Plusieurs guerres avaient éclatées par le passé, le Sumer et la Scythie avaient été dominé et eurent leur territoire réduit. Le Sumer avait vu sa capitale capturée par Rome.

https://www.noelshack.com/2017-41-6-1507991305-capture-d-ecran-2017-10-07-a-12-11-36.png https://www.noelshack.com/2017-41-6-1507991359-capture-d-ecran-2017-10-07-a-12-11-57.png

Gilgamesh s’étant réfugié dans l’une de ses villes libres, eu l’écho que sur un plus petit continent, Harald Hardrade avait vaincu ses voisins. C’est à ce moment qu’il prit la décision de lui demander de l’aide afin de libérer sa capitale. Harald venant de finir sa guerre contre Cléopâtre, accepta de lui venir en aide. Harald renforça alors son armé et examina la situation. Le Sumer étant situé à l’Ouest du continent, les troupes norvégiennes devraient traverser le reste de son continent puis traverser la mer pour rejoindre les terres de l’empire sumérien. Cela ferait une route extrêmement longue. Harald décida alors de franchir directement l’océan vers l’Ouest afin de débarquer au Sud de la citée état de Kandy où se trouve une zone inhabitée. Les troupes norvégiennes pourraient alors se diriger tranquillement vers Le Caire la capitale arabe. Une fois sous son emprise, Harald aurait un pied à terre sur ce continent et décidera ensuite de la manœuvre à suivre pour la suite.

Harald envoya ses troupes en mer et c’est après une longue traversée qu’au Sud de Kandy débarqua l’armée norvégienne. Pris de panique, la France et la Scythie ordonnèrent à Harald de rebrousser chemin sous peine de sanctions. Harald les rassura en leur promettant de ne pas avoir d’intentions malveillantes à leur égard. Une fois arrivé, les bombardiers attaquèrent Le Caire qui ne s’attendait pas à une attaque. Sans défense, l’armée norvégienne ne mit pas longtemps à s’emparer du Caire.
Devant cette violence gratuite, le monde entier dénonça les actions norvégiennes, seul Gilgamesh riait dans son coin, fier de son alliance avec Harald.

Maintenant que la Norvège s’étendait sur deux continents, il fallait mettre au point une nouvelle stratégie. Premièrement, Harald décida de détruire Bagdad pour avoir un accès à la frontière française et ainsi attaquer Médine devenu français, puis Rouen et Toulouse pour accéder à Paris. Il envoya ses troupes détruire Bagdad mais se rendit compte qu’il commettait une erreur. Effectivement, une fois Bagdad détruit, l’accès à Médine serait compliqué puisque située proche de la frontière de la Scythie, il faudrait contourner un avant poste français qui pourrait affaiblir les bombardiers avant d’attaquer Médine où les défenses n’auraient plus qu’a finir le travail. Harald voyant la ville de Paris en bord de mer, se souvint de la stratégie payante qui lui permis de s’emparer de Ra-Kedet. Il décida alors d’adopter la même stratégie et renvoya ses troupes en mer.

Voyant les troupes norvégiennes repartir en mer, Gilgamesh demanda des explications à Harald. Celui ci le rassura en lui expliquant sa stratégie, en envahissant la ville de Paris, il continuerait sa route en direction de Amboise, cela libérera passage pour accéder à la Scythie. Le passage serait alors libre pour arriver aux portes de Pokrovka la capitale, il pourra ensuite remonter vers le Nord pour libérer sa capitale et s’unir contre Trajan. Gilgamesh ne comprit pas pourquoi il n’irait pas libérer tout de suite la capitale de l’emprise des romains mais ne posa pas de questions et fit confiance à Harald.

Les troupes arrivèrent proche de Paris et Catherine de Médicis compris que son heure était arrivée, les cavaliers norvégiens débarquèrent et le combat commença. Ils entamèrent le combat face à la garde impériale française et furent surpris par leur résistance. Les canons de campagne vinrent les couvrir. La bataille fut longue et pour une fois, il y eu beaucoup de pertes. C’est alors qu’arrivèrent les infanteries nouvellement formées sur le continent norvégiens et permirent de gagner la bataille. Les bombardiers se mirent en place et bombardèrent Paris. Les défenses étaient solides, c’est alors qu’une nouvelle salve d’unité française arriva. Une nouvelle bataille commença avec les infanteries et canons norvégiens. C’est à l’usure que la Norvège triompha car malgré les pertes, les norvégiens étaient beaucoup trop nombreux pour l’armée française. Les remparts cédèrent et Paris devint norvégienne. Se sachant plus nombreux, Harald avança immédiatement vers Amboise et détruit la ville.

Catherine de Medicis accepta la défaite mais Harald salua sa bravoure car l’armée norvégienne avait souffert durant cette longue bataille. Harald avait fait la moitié du travail, la guerre face à la Scythie sera facile, mais Rome ne recule devant rien, son empire est aussi grand que celui d’Harald, si la France à fait souffrir la Norvège, il faudra s’attendre au pire contre Rome …

https://www.noelshack.com/2017-41-6-1507991603-capture-d-ecran-2017-10-14-a-10-15-35.png

Jour 4 : Bain de sang

Au lendemain de cette guerre, le moral des troupes était au plus bas. Les français avaient fait mal, beaucoup d’unités étaient blessé et devant la menace que représentait la Norvège sur ce continent, n’importe quel ennemi pouvait déclarer la guerre. Pire, si une alliance venait à se former, l’armée Norvégienne viendrait à être encerclé. Il ne fallait pas rester immobile trop longtemps et les troupes avaient besoin d’être renforcées. Problème, les caisses du pays étaient vides, la guerre coute chère et le peuple était lassé et mécontent.

Gilgamesh vint à la rencontre de Harald lui apporter son soutient et promis que lorsque la guerre serait déclaré à Trajan, il viendrait en aide. Harald rentra alors à Nidakos et s’adressa à son peuple.

« Peuple de Norvège, nous sommes à l’aube d’un nouveau jour ! Nous ne sommes plus qu’à quelques heures de la bataille finale. Nous avons besoin de votre soutiens, qui que vous soyez, nous comptons sur vous ! Je sais que vous êtes fatigués, lassés de cette guerre qui dure depuis si longtemps, mais nous ne pouvons pas nous arrêter si près du but. Voyez où cela nous à mener aujourd’hui, nous avons donné à la Norvège une grandeur inespérée ! C’est parce que vous avez cru en nous depuis le début que nous sommes arrivés là où nous sommes maintenant ! Les victoires que nous avons remportées sont aussi vos victoires ! Oui, aujourd’hui nos caisses sont vides, mais j’ai donné l’ordre de construire plusieurs centres commerciaux qui financeront dans un premiers temps nos troupes armées pour notre ultime combat, mais une fois la guerre terminé cet argent servira à construire des bâtiments de toutes sortes. Ne baissez pas les bras, notre but est à porté de mains, la dernière bataille nous donnera la gloire. PEUPLE DE NORVEGE, RELEVEZ VOUS, PARCE QUE C'EST NOTRE PROJET ! » ( :rire: :dehors: )

Le peuple norvégien se leva et applaudi son roi. Harald donna l’ordre à ses généraux d’attaquer la Scythie et ses troupes avancèrent vers Pokrovka la capitale scythe. Il ordonna ensuite la construction de centres commerciaux et demanda à ses scientifiques de mettre une nouvelle arme qui permettrait de détruire rapidement les défenses des villes. Harald retourna au port de la ville et pris son bateau en direction de Paris. Pendant ce temps, les troupes norvégiennes se massèrent au Nord de Pokrovka et bombardèrent la ville jusqu’à ce que Tomyris rende les armes. Ce qu’elle fit très rapidement. Pokrovka fut annexé.

Lorsque Harald arriva à Paris, ses généraux lui rendirent compte des observations apportées concernant le territoire romain. Rome était une ville côtière où se trouvait l’océan à l’Ouest, protégée à l’Est par plusieurs villes et une grande chaine de montagne qui rendait l’accès difficile. La chaine de montagne n’étaient pas continue, elle laissait parfois quelques passages, mais ces passages étaient gardés par des villes très bien protégées par la montagne et des campements. Rome était aussi plus armée que la Norvège, il fallait donc être efficace, patient et avoir une bonne stratégie.

Les généraux proposèrent de contourner la montagne par le Nord, il faudrait attaquer Antium et Bad-Tibira pour pouvoir aller libérer Uruk la capitale sumérienne et ensuite attaquer Shuruppak et Cumae pour pouvoir arriver à Rome par le Nord. Cela prendrait du temps et beaucoup d’unités en renfort. Mais Harald avait une bien meilleure stratégie, puisque Trajan s’attendrait à ce que les troupes viennent libérer Uruk, après avoir annexé Antium, il détruirait le campement qui protège Aquileia pour ensuite attaquer la ville. Une fois Aquileia annexé, les troupes norvégiennes pourront récupérer, protégés par la chaine de montagne et la ville puis la route vers Rome serait ouverte. Quand Rome sera prise, Uruk serait libérée. Cette stratégie prendrait moins de temps et nécessiterait moins d’unités. Les généraux désapprouvèrent mais Harald demanda de donner l’assaut.

La bataille finale arriva, la guerre fut déclarée à Trajan. Les infanteries romaines massés devant Antium détruirent les artilleries norvégiennes. Les infanteries norvégiennes mitraillaient les troupes romaines sans parvenir à avancer. La bataille était équilibrée, chaque coup donné par l’un ou par l’autre faisait mal. Les romains avaient l’avantage du nombre, les norvégiens avaient l’avantage d’avoir des canons de campagnes qui permettait d’attaquer à distance. Les troupes romaines finirent par se retrancher dans la ville de Antium, les canons de campagnes attaquèrent la ville mais cela n’avait aucun effet, les infanteries essayèrent de passer sans succès et les défenses de la ville blessaient les troupes. Chacun sur le champ de bataille se regardait, les troupes comprirent qu’ils n’y arriveraient pas, il fallait battre en retraite. Soudain, au loin apparaissait du renfort. Les scientifiques avaient mis au point des lances missiles. L’espoir repris dans les rangs norvégiens.

Les lances missiles furent accompagnées de chars blindés. Les infanteries cédèrent leur place et profitèrent du spectacle. Les lances missiles firent sauter les défenses de la ville d’Antium et les chars blindés entrèrent dans la ville. Les lances missile détruirent le camp de Aquileia, ainsi que la ville elle même en quelques tirs seulement. Les infanteries romaines qui avaient survécus rebroussèrent chemin vers Rome mais furent rattrapés par les chars blindés qui les éliminèrent.

La route fut ouverte jusqu'à Rome où attendaient les dernières troupes romaines, prêtes à se sacrifier pour leur peuple. Mais ils ne virent pas arriver en mer les cuirassés norvégiennes qui leur tiraient dessus. L’armée romaine était encerclée. Les remparts de Rome cédèrent sous les tirs des missiles.

Dans son palais, Gilgamesh appris la nouvelle que Rome était tombé. La nouvelle se répandit vite dans le royaume sumérien. Gilgamesh ordonna à ce qu’on lui prépare sa valise et qu’on lui prépare une voiture car il prendrait la direction de Uruk dans l’heure car il voulait être présent quand Harald libérerait les siens.

Harald quand à lui, emmena ses troupes aux portes de la ville d’Uruk. Son armée était très affaiblie, mais l’armée romaine avait été totalement anéantie. Ne pouvant se défendre, Harald entra dans la ville de Uruk.

https://www.noelshack.com/2017-41-6-1507991651-capture-d-ecran-2017-10-14-a-13-07-26.png

Gilgamesh arriva, descendit de la voiture et trouva Harald devant la porte de la ville. Il s’approcha de lui pour le remercier quand il se retrouva encerclé par les infanteries norvégiennes qui le mirent en joue. Harald lui demanda de se soumettre. Gilgamesh se mit à genoux, suppliant Harald qui le fit emprisonner.

Harald rentra à Nidakos où une foule l’attendait. Amassé sur le port, chacun jouait des coudes afin de pouvoir approcher de plus près l’homme qui aura conquis le monde et donné à son peuple la grandeur qu’il mérite.

FIN

Pseudo supprimé
Niveau 8
14 octobre 2017 à 16:41:02

Je sais cette story est très longue, j'ai passé plusieurs heures à l'écrire, donc SVP respectez mon travail, même si c'est long prenez le temps de la lire, merci à Kikouille79 et Franckysta qui ont validé le 1er chapitre et merci à ceux qui auront pris le temps de lire. :)

Fideoa Fideoa
MP
Niveau 10
15 octobre 2017 à 18:17:09

Génial ! J'adorais le concept sur civ 5 mais j'étais dessus que personne ne le reprenne sur le 6

Pseudo supprimé
Niveau 8
02 novembre 2017 à 08:19:32

Merci, effectivement je crois que trop de monde n aime pas le 6 donc personne n est motivé

Pseudo supprimé
Niveau 8
15 novembre 2017 à 13:19:11

Le 12 novembre 2017 à 03:43:46 sadeso a écrit :
J'admire le travail fournit (petit up en passant).

Après je dois avouer que c'est pas ma cam, j'ai une préférence sur les récits plus techniques. Plus de carte m'aurait aidé pour mieux visualisé la chose, j'aime les cartes :D, malheureusement j'imagine très bien le taf titanesque que ce récit t'as déjà demandé...

Thx

Après c'est mon 1er vrai récit que j'ai écrit, je m'améliorerais la prochaine fois.
J'essaierais de faire plus carte la prochaine fois,

merci pour ton avis :)

DébutPage précedente
1
Page suivantePage suivante
Répondre
Prévisu
?
Victime de harcèlement en ligne : comment réagir ?
Infos 0 connecté(s)

Gestion du forum

Modérateurs : Evilash08, Vortex646, Tomy-Fett, Leirok, ]Faustine[, Latios[JV], Remysangfamy
Contacter les modérateurs - Règles du forum

Sujets à ne pas manquer

Meilleures offres
Achetez vos jeux au meilleur prix :
- Dispo sur PC - 4.99€
PS4 23.04€ Switch 49.99€ PS4 69.90€
Marchand
Supports
Prix
La vidéo du moment