Menu
Danganronpa V3 : Killing Harmony
  • Tout support
  • PC
  • Switch
  • PS4
  • Vita
Forum
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
EtoileAbonnementRSS
jeuxvideo.com  /  Danganronpa V3 : Killing Harmony  /  Tous les forums  /  Forum Danganronpa 3  / 

Topic Parlons de la fin de Danganronpa V3

Sujet : Parlons de la fin de Danganronpa V3

Page suivanteFin
Maebara
Maebara
MP
18 septembre 2017 à 19:05:00

Je préviens, ce topic sera fait pour discuter de la fin du jeu comme je pense qu'il y a beaucoup à dire donc ce sera du spoil sans retenu. Les balises restent bien évidemment obligatoires. Le jeu n'est à l'heure actuelle pas encore sortie en France mais je pense ne pas être le seul à avoir fini le jeu donc ce serait sympa qu'on discute de cette fin qui fait je crois déjà polémique auprès du public japonais. En effet, le jeu se fait méchamment critiquer sur la page Amazon du jeu; et même de la part des fans !

Il y a beaucoup à dire et je crois que pas mal de gens l'ont mal interprété à en lire les critiques. Il est dit dans le jeu et plus précisément par Shirogane que le monde dans lequel Shuuichi et les autres se trouvent est fictif, que tous les souvenirs qui ont été implantés aux étudiants sont en réalités fictifs eux aussi, et qu'ils se retrouvent piégés dans un jeu nommé "Danganronpa 53" qui fait fureur dans le "vrai monde". Autrement dit tout ce qui s'est passé dans Danganronpa et Danganronpa 2 n'a jamais existé puisqu'ils se sont déroulés dans un jeu-vidéo, le monde réel de Danganronpa étant similaire au nôtre (un jeu dans un jeu, donc). De plus, ne pouvant pas se transformer en personnage non-fictif, le fait qu'elle ait pu se transformer dans le procès final en à peu près tous les personnages des deux premiers opus signifie donc qu'ils sont bel et bien fictifs.

Mais est-ce vraiment le cas ? Est-ce que cette interprétation est forcément la bonne ? Je pense que la majorité des gens qui ont fait le jeu se sont arrêtés à cette explication sans aller voir plus loin. Cependant, je pense que c'est bien plus fin que ça; et c'est pourquoi je propose qu'on débatte autour de cette fin et des interprétations de chacun. Pour commencer, on peut constater quece Danganronpa, contrairement aux précédents n'est pas destiné à mettre en scène l'espoir contre le désespoir ou du moins de manière moins prononcée que les précédents. Le jeu met plutôt en scène, selon moi, le thème de la vérité et du mensonge. Qu'est-ce qui est vrai, et qu'est-ce qui est faux ? Qu'est-ce qui fait que la nature d'un événement peut être vrai ou faux en fonction de son observateur ? Tout au long du jeu le personnage d'Ouma nous annonce la couleur avec des mensonges tout plus grotesques les uns que les autres. Je considère cette fin comme une fin ouverte : quelle est la vérité et quel est le mensonge ? Sont-ils enfermés dans un jeu vidéo, ou au contraire tout ceci n'est-il qu'un mensonge de la part de Shirogane ? En général on est plutôt tenté de prendre les aveux d'un mastermind pour acquis (ce qui est je pense une erreur de la part des détracteurs du jeu), mais qu'est-ce qui prouve que c'est réellement la vérité ? Qu'est-ce qui nous prouve qu'elle ne peut pas se transformer en personnage réelle ? Pourquoi l'auteur ne nous a-t-il pas montré ce qu'il y avait dans l'autre monde ? Et surtout une des dernières phrases de Shirogane : "J'ai même réussi à imiter le fait que le plan échoue au dernier moment. En tant qu'imitatrice, je peux en être fier !" Cela voudrait-il donc dire que Shirogane s'est inspirée du passée pour recréer une tuerie similaire ? Les événements de Danganronpa auraient donc bien existé si on suit cette théorie.

C'est justement pour ça que j'aime cette fin, l'auteur laisse à ses joueurs la liberté de tirer ses propres conclusions. Il semblerait que pour les gens du prétendu "vrai univers de Danganronpa", ce qui est la vérité n'est qu'un immense mensonge pour nos héros. Que le monde de Danganronpa soit une vérité ou un mensonge est au joueur de le décider, il y a une phrase que Shuuichi avait dit à propos de Ouma à la fin du chapitre 5 en parlant de son personnage : que la réponse varie en fonction du point de vue adopté. Ça résume parfaitement ce que je pense que le jeu veut nous faire comprendre.

Cependant, il y a une signification bien plus profonde dans cette fin selon moi : Shuuichi dit que ce soit une vérité ou un mensonge importe peu, le fait d'avoir pu changer le monde ne serait-ce qu'un peu lui suffit. Yumeno complète en disant que le plus important, c'est ce qu'on retient de cette expérience. Elle dit par la suite qu'il faut avancer dans l'autre monde en ramenant tout ce qu'ils ont obtenu dans celui-ci. Je vois ça comme une métaphore entre l'oeuvre fictive que fait un auteur et ses lecteurs - à travers un monde imaginaire, les personnages peuvent nous faire comprendre des choses. D'une manière plus générale, l'auteur veut selon moi nous dire que le fait qu'une histoire soit fictive ou non n'est pas le problème, le plus important c'est ce qu'on retient de cette expérience. Je pense que c'est ce qu'un auteur qui aime ce qu'il fait recherche le plus : toucher son public et dépasser le stade du simple "jeu vidéo". J'ai l'impression que la plupart des critiques se sont arrêtés à la partie superficielle de l'histoire alors qu'il y a matière à réfléchir.

Par ailleurs il aborde un point assez intéressant : "S'il y a des mensonges qui guident le monde vers l'espoir, alors il y a aussi des vérités qui le guident vers le désespoir." J'ai trouvé cette nuance très intéressante qui donne un côté plus mitigé en comparaison avec les jeux précédents qui je trouve étaient trop "soit blanc, soit noir" (comme Monokuma !)

Pour toutes ces raisons, je considère que c'est une très bonne fin. Je trouve la majorité des critiques complètement infondées alors que la fin est bien plus subtile que ce que la majorité des gens en disent. Le pire c'est de voir que la moitié des notes (soit 1 étoile) soit uniquement dû à la fin comme si tout le reste du jeu n'avait pas existé.

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Quelles sont vos interprétations ?

Gael42
Gael42
MP
18 septembre 2017 à 20:12:59

J'ai pas lu les spoils. J'ai pas fait le jeu.

Pour l'heure, je dirai juste que ça n'est malheureusement pas la première fois ni la dernière que des gens gueulent bêtement en masse alors qu'ils n'ont pas compris. La polémique à deux balles dans toute sa splendeur (de merde).

Et aussi, que même un fan peut s'avérer très con par rapport à l'objet de son "culte". Être fan ne garanti pas qu'on a forcément "compris" ce qu'on aime. Même si ça peut sembler étonnant.

Message édité le 18 septembre 2017 à 20:14:18 par Gael42
SuperTails327
SuperTails327
MP
19 septembre 2017 à 12:23:19

Sinon, je pense personnellement que c'est plutot clair que Shirogane a menti. En effet, elle montre a Kaede dans le chapitre un qu'elle ne peut pas se cosplay en personnes fictionelles, et elle le montre en se cosplayant en elle, ce qui fait qu'elle fait une allergie. Le probleme de cette scene,c'est que bah, Kaede est fictionnelle a ce point de l'histoire. Donc du coup on peut en conclure que Tsumugi peut se cosplay en persos non fictionnels et Kaede et le gang sont de vrais SHSL, ou alors elle peut que se cosplay en vrais personnes,justement, et les persos de DRv3 sont reels.

Maebara
Maebara
MP
19 septembre 2017 à 13:02:23

Le 19 septembre 2017 à 12:23:19 SuperTails327 a écrit :
Sinon, je pense personnellement que c'est plutot clair que Shirogane a menti. En effet, elle montre a Kaede dans le chapitre un qu'elle ne peut pas se cosplay en personnes fictionelles, et elle le montre en se cosplayant en elle, ce qui fait qu'elle fait une allergie. Le probleme de cette scene,c'est que bah, Kaede est fictionnelle a ce point de l'histoire. Donc du coup on peut en conclure que Tsumugi peut se cosplay en persos non fictionnels et Kaede et le gang sont de vrais SHSL, ou alors elle peut que se cosplay en vrais personnes,justement, et les persos de DRv3 sont reels.

Mais du coup on part du principe que faire une allergie = ne pas pouvoir se cosplay; alors que ça peut tout aussi bien être un mensonge et que l'allergie s'est produite pour une autre raison voir est fausse. On en revient au thème du jeu : qu'est-ce qu'on peut croire et ne pas croire ? Qu'est-ce qui est vérité et mensonge ? Jusqu'où peut-on douter ? Bon, de manière générale et d'un point de vue "scénaristique" je pense quand même que tu as raison parce que sinon il détruirait un peu son univers, mais à mon avis l'auteur pour faire passer son message à délibérément laissé ça flou pour nous faire questionner sur les réelles intentions de l'oeuvre, car en soi on ne peut avoir aucune certitude à 100% pour le moment. Je vois personnellement la vérité de l'histoire sur le côté fiction/réel comme un bonus, car comme le dit Shuuichi le plus important c'est pas forcément de savoir si c'est vrai ou faux (du coup la moitié du public est passé à côté de ce que voulait raconter l'auteur à mon avis.)

SuperTails327
SuperTails327
MP
19 septembre 2017 à 18:09:13
C'est compliqué de mentir sur le fait d'avoir des irritations violettes qui apparaissent sur la peau mdr
Maebara
Maebara
MP
19 septembre 2017 à 19:05:18

Le 19 septembre 2017 à 18:09:13 SuperTails327 a écrit :
C'est compliqué de mentir sur le fait d'avoir des irritations violettes qui apparaissent sur la peau mdr

Pas forcément, un coup de maquillage et c'est réglé ! Du point de vue du thème en général, ça concorde avec ce dernier que de dire que la vérité et le mensonge sont tous deux entremêlés dans l'oeuvre donc au final on ne peut pas tout croire à 100% surtout venant de la bouche du coupable.
masterrizau
masterrizau
MP
30 septembre 2017 à 15:42:48

Perso je trouve qu'ils auraient dû aller au bout de l'Histoire.

Mais en vrai je soupçonne cet opus d'être la pour teaser les prochains danganronpa .

Qui seront sans doute plus fantaisiste, ils ont brisés le lien avec les anciens danganronpa, rien ne les empêche maintenant de faire un danganronpa avec de la magie ou autre (L'auteur en avait parlé dans une interview)

En bref ils peuvent désormais faire le reboot complet avec un autre univers. Et ils peuvent le faire de maniere infini et justifier que ce n'est qu'un jeu et que le "public" en avais assez de Hope's Peak.
Message édité le 30 septembre 2017 à 15:45:00 par masterrizau
masterrizau
masterrizau
MP
30 septembre 2017 à 15:50:04

Et franchement un Danganronpa Ou on est dans un Univers futuriste qui permet des interactions inconcevable pour nous , ça pourrait être vachement cool.

Divinhades
Divinhades
MP
01 octobre 2017 à 17:41:26

Un élément à ne pas oublier pour mieux apprécier la fin de ce DV3.

Il s'agit d'une nouvelle saison du jeu et non pas une suite directe aux anciens épisodes. La saga hope's peak se termine avec l'anime D3 despair ( 11 épisodes) puis mirai ( 12 ) et enfin le final de la saga Hope. C'est la conclusion.

DV3 est un nouveau jeu, c'est un peu comme les ff, on garde les mécaniques mais on est dans un autre monde. Surtout ne faites pas l'erreur de vouloir relier cet épisode aux autres, sinon ça devient incompréhensible et bourré d'incohérence.

En prenant en compte cet élément ( qui a été dit par le créateur du jeu ), la fin est moins chaotique d'un point de vu BG.
Et pour tout les éléments des anciens épisodes, c'est du pur fan service, dans ce monde, les premiers Dang n'étaient que des jeux.

Appryl
Appryl
MP
01 octobre 2017 à 18:48:29

C'est assez simple :

Dans le monde de DRV3 tout est beau, paisible, tout va bien. Mais dans ce monde sont sortis une série de JV appelée Danganronpa (donc tout ce qu'on connaît de Hope's Peak). Le monde de DRV3 est devenu tellement fan de ces jeux qu'ils ont commencé à reproduire ceci dans leur monde, c'est de la téléréalité.
Danganronpa V3 pour 53 > 53e Saison de cette Téléréalité (et dernière saison puisqu'à la fin du Trial l'audience décide d'arrêter Danganronpa, il n'y a plus d'enthousiasme).

Je n'invente rien, c'est expliqué clairement par Shirogane elle-même. Ce n'est donc pas un jeu-vidéo comme écrit dans ce premier post mais une émission de télé-réalité mortelle (d'ailleurs au début les participants sont volontaires tellement ils sont fans, mais ensuite ils se font brainwash et inventer une identité et un talent).

Par contre en effet ça soulève des questions intéressantes par rapport au business des télé-réalité, la mise en scène etc etc, jusqu'où irons nous pour les choses qu'on apprécie ?

]SamusAran[
]SamusAran[
MP
01 octobre 2017 à 18:52:50

Le 01 octobre 2017 à 18:48:29 Appryl a écrit :
C'est assez simple :

Dans le monde de DRV3 tout est beau, paisible, tout va bien. Mais dans ce monde sont sortis une série de JV appelée Danganronpa (donc tout ce qu'on connaît de Hope's Peak). Le monde de DRV3 est devenu tellement fan de ces jeux qu'ils ont commencé à reproduire ceci dans leur monde, c'est de la téléréalité.
Danganronpa V3 pour 53 > 53e Saison de cette Téléréalité (et dernière saison puisqu'à la fin du Trial l'audience décide d'arrêter Danganronpa, il n'y a plus d'enthousiasme).

Je n'invente rien, c'est expliqué clairement par Shirogane elle-même. Ce n'est donc pas un jeu-vidéo comme écrit dans ce premier post mais une émission de télé-réalité mortelle (d'ailleurs au début les participants sont volontaires tellement ils sont fans, mais ensuite ils se font brainwash et inventer une identité et un talent).

Par contre en effet ça soulève des questions intéressantes par rapport au business des télé-réalité, la mise en scène etc etc, jusqu'où irons nous pour les choses qu'on apprécie ?

Le fait qu'ils soient vraiment volontaire est par contre remis en question par le prologue. Ils ont clairement le souvenir de s'être fait kidnapper avant même l’implantation de leurs mémoires. Du coup ça fait qu'on peut se demander qu'est-ce qui est vrai et ce qui est faux dans ce que dit Tsumugi. Peut être que la Team Danganronpa kidnappe ses participants mais font croire au publique qu'ils étaient d'accords.

[jv]sanscoeur3
[jv]sanscoeur3
MP
01 octobre 2017 à 20:34:41

J'ai trouvé la fin énorme et assez inattendu (je m'attendais à un plot comme la fin du 2 où on découvre qu'ils sont dans une simu) et même si je l'ai aimé, je suis un peu déçu. Pas de la fin en elle même mais du procès, au final y'a eu trop de dialogues qui revenaient plusieurs fois, j'aurai préféré un procès plus court mais bien mieux construit mais ça change rien au fait que la fin et le plot étaient énorme.

hs: je suis le seul à me sentir un peu vide après avoir finit le jeu ? J'aurai tellement aimé qu'il soit plus long tellement j'ai accroché :-(

leevitation
leevitation
MP
03 octobre 2017 à 04:30:09

Pas fan de la fin, une majorité des affaires sont un peu moyenne (après c'est surement à cause de l'habitude, il n'y a que la première case ou je n'ai rien vu venir)
et maintenant qu'ils ont établis que danganronpa c'était fictif (dans leurs univers etc.) ça va perdre un peu de sa saveur

EpicLLOYD
EpicLLOYD
MP
03 octobre 2017 à 06:48:27

Le 03 octobre 2017 à 04:30:09 Leevitation a écrit :
Pas fan de la fin, une majorité des affaires sont un peu moyenne (après c'est surement à cause de l'habitude, il n'y a que la première case ou je n'ai rien vu venir)
et maintenant qu'ils ont établis que danganronpa c'était fictif (dans leurs univers etc.) ça va perdre un peu de sa saveur

J'ai pas fini en VF/VA, mais Danganronpa 1 et 2 ne sont pas fictifs, non ? Sinon Shirogane n'aurait pas pu se cosplay en Nagito/Naegi/Hajime etc :(

Pseudo supprimé
03 octobre 2017 à 06:52:20

La fin est un peu mal amenée, mais je trouve cette situation intéressante, voir même, philosophique. Avec une fin qui prend un peu à contrepied la série.

Ceci dit, ça me fait poser 2 questions :

1. Si les persos sont fictifs, pourquoi Tsumugi ne peut pas se cosplayer en eux ? Je m'attendais à une révélation de ce genre pour dire que les paroles de Tsumugi sont fausses. Alors soit c'est du roleplay, soit comme les personnages sont interprétés par de vraies personnages, ça ne marche pas.

2. Et ce 2ème point m'amène à cette autre question, alors... Finalement... Les fans qui ont étés sélectionné pour participer à la 53ème tuerie ont volontairement sacrifié leur vie pour le plaisir de faire partis d'un Dangaronpa, ou alors c'est juste une simulation virtuelle et les personnages survivants ont réussis à prendre leur indépendance ?

2 questions qui à mon avis restera sous l'interprétation et la vision du joueur, un peu comme la fin de Danganronpa 2.

Donc je suppose que Danganronpa V3 est le dernier opus dans l'univers du jeu, mais qu'on aura les opus qui se sont joués avant... Enfin, peut-être pas jusqu'au 52ème volet, laissons ça aux créateurs de fanfic xD

Maebara
Maebara
MP
03 octobre 2017 à 10:19:59

Le 01 octobre 2017 à 18:48:29 Appryl a écrit :
C'est assez simple :

Dans le monde de DRV3 tout est beau, paisible, tout va bien. Mais dans ce monde sont sortis une série de JV appelée Danganronpa (donc tout ce qu'on connaît de Hope's Peak). Le monde de DRV3 est devenu tellement fan de ces jeux qu'ils ont commencé à reproduire ceci dans leur monde, c'est de la téléréalité.
Danganronpa V3 pour 53 > 53e Saison de cette Téléréalité (et dernière saison puisqu'à la fin du Trial l'audience décide d'arrêter Danganronpa, il n'y a plus d'enthousiasme).

Je n'invente rien, c'est expliqué clairement par Shirogane elle-même. Ce n'est donc pas un jeu-vidéo comme écrit dans ce premier post mais une émission de télé-réalité mortelle (d'ailleurs au début les participants sont volontaires tellement ils sont fans, mais ensuite ils se font brainwash et inventer une identité et un talent).

Par contre en effet ça soulève des questions intéressantes par rapport au business des télé-réalité, la mise en scène etc etc, jusqu'où irons nous pour les choses qu'on apprécie ?

En théorie, comme expliquée par Shirogane. Cependant douter des informations qu'on te donne est précisément le thème du jeu donc je ne crois pas vraiment à cette explication. Après c'est peut-être un monde paisible dans le sens où c'est un monde qui a été reconstruit après les événements de Danganronpa 1 et 2 comme expliqué dans les faux-souvenirs (une part de vrai dans le mensonge), mais que ce soit ça ou que le vrai monde soit en destruction ne change pas pour moi le fait que les anciens jeux ont bien existé. Finalement, pour moi l'objectif de Shirogane est plutôt clair : imiter son "idole", et plonger les personnages dans le désespoir. Dans ce but, pourquoi ne pas leur dire que toute leur vie n'est qu'un mensonge ? Ça a plutôt bien marché sur Shuuichi au début, d'ailleurs. Ce qui me fait dire que toute cette histoire de télé-réalité n'est qu'un immense mensonge dans le but de tous les faire sombrer.

Le 01 octobre 2017 à 20:34:41 [jv]sanscoeur3 a écrit :
J'ai trouvé la fin énorme et assez inattendu (je m'attendais à un plot comme la fin du 2 où on découvre qu'ils sont dans une simu) et même si je l'ai aimé, je suis un peu déçu. Pas de la fin en elle même mais du procès, au final y'a eu trop de dialogues qui revenaient plusieurs fois, j'aurai préféré un procès plus court mais bien mieux construit mais ça change rien au fait que la fin et le plot étaient énorme.

hs: je suis le seul à me sentir un peu vide après avoir finit le jeu ? J'aurai tellement aimé qu'il soit plus long tellement j'ai accroché :-(

Ah, je suis d'accord ! C'est vrai que le procès me paraissait assez brouillon quand j'y ai joué.

SupraSword
SupraSword
MP
03 octobre 2017 à 11:35:34

Personnellement, la fin m'a laissé un goût amer. Il y a ça dans tous les DanganRonpa, mais au moins tu parviens à ressentir une sensation de victoire. Ici, je n'ai senti qu'un sentiment de malaise profond.

Oui, j'ai vu l'épilogue, et oui, j'ai très bien compris que cette fin laisse les joueurs libres de toutes interprêtations afin qu'ils aient le choix de choisir ce qui est vraie ou faux. D'ailleurs, il me semble que c'est ce que les devs veulent qu'on fasse. Qu'on étudie le jeu pour qu'ensuite nous nous forgeons notre propre avis sur la question et j'ai déjà lu un excellent article d'un fan qui exprime son ressenti sur la fin du jeu (faudra que je retrouve le lien par contre).

Il est évident que Kodaka s'adresse directement à nous, joueurs, avec une fin pareille. Que les spectateurs du monde réelle nous représente et que la Team Danganronpa représente les développeurs.

Personnellement, je vois cette fin pour nous expliquer d'une façon ou d'une autre, qu'à trop vouloir essorer une licence, on fini par aller trop loin et que nous devons l'arrêter quand il est encore temps.

J'ai bien compris tout ça et une fin aussi meta, ça relêve un certain génie...

Maaaaiiiiis, ce n'est pas ce que j'attendais d'un Danganronpa. Evidemment que je voulais des plots twists de fou, des vannes bien sentis qui détendent l'atmosphère, et des procès bien montés. De ce point de vue là, le jeu est quasi parfait. Cependant, avec une fin pareille, quelques trucs me chiffonent.

Si Tsumugi disait vrai, Shuichi, Kaede, Kaito et les autres sont des personnages artificielles, dont leur existence même n'est qu'un vaste mensonge. Si l'idée des élèves normaux qui deviennent subitement des Ultimes à l'aide de moyens artificielles est plutôt bonnes (twist que j'avais trouvé dès le prologue et dont je ne suis pas peu fier, même si c'était plutôt évident en voyant leur tronche pour la première fois). Il n'empêche qu'un truc me chiffone avec ça.

Si les personnages ne sont que des êtres purement artificielles. Pourquoi devrais-je m'intéresser à eux ?
Ce DR, est le premier où je ne fais pas le "School Mode", parce que je n'en vois tout simplement pas l'intérêt. Maintenant que je sais que la vie dont ils parlent dans leir FT et quelques autres scènes n'existent pas, pourquoi est ce que je devrais les écouter ?

Et là, on va me dire que de toute façon DR était une oeuvre fictive de base. C'est vrai, mais les personnages étaient au moins réels dans le contexte de l'oeuvre. Maintenant ce n'est plus le cas... sauf que.

Dans l'épilogue, Shuichi dit que les évènements de DR1 et 2 pouvait bien être réels. Laissant la libre interprêtation comme je l'ai dis plus haut. Et c'est très bien, vraiment. L'opposition mensonge/vérité bien ficelée amène parfaitement à cette libre interprêtation.

Mais moi, ça me fait juste penser que les dévs avaient le cul entre deux chaises. Qu'ils ne sont pas allés jusqu'au bout des choses.

La scène de l'épilogue repésente bien ce snetiment où malgré leur choix et leur volonté de terminer Danganronpa une bonne fois pour toute, avec l'aide du monde. Là on aurait eu un message des développeurs net et précis : Danganronpa, c'est fini.

Mais le fait qu'ils survivent à la fin, en mettant en doute les paroles de Tsugumi, laisse à penser que DR n'est peut être pas fini ... Alors quoi ?

Dans mon interprêtation, les développeurs voulaient nous montrer qu'il faut savoir mettre fin à des oeuvres avant qu'elles n'en deviennent complètement essoré au point même d'en devenir dangereux. Et par conséquent, que Danganronpq devait se terminer maintenant. Au risque de devenir n'importe quoi au bout du (vrai) 53 ème episode.

Mais avec l'epilogue, et le message de fin qu'on nous donne. Ca veut dire, que mon interprêtation était fausse dès le départ ? Pourtant les dévs expliquent que leur objectif était de laisser la libre interprêtation aux joueurs.

Enfin, bref, vous voyez le problème, le jeu possède beaucoup trop de zones d'ombre qu'il n'est pas possible de connaître. On pourra débattre des décennie sur le sujet, on ne connaitra jamais la vérité sur ce jeu. A moins que les dévs le fassent. Ce qu'ils ne sont pas prêts de faire.

J'aime bien les fins ouvertes. J'adore ça même. Mais dans les fins ouvertes, il doit y avoir des exemples concrets et veridiques qu'on a vu avant. Et, à moins que quelqu'un me prouve le contraire, il est possible de remettre en cause TOUS les évènements du jeu.

Si Shuichi, Kaede, Kaito, Maki et les autres sont fictifs, pourquoi est ce que Tsumugi ne peut pas prendre leur apparence ? Parce que dans le monde de Danganronpa, ils sont considérés comme véritables ? Dans ce cas pourquoi Tsumugi peut se déguiser en personnages des deux premiers DR ?

D'ailleurs, pourquoi la fangirl qu'elle est ne prend pas l'apparence des anciens protagonistes des 52 saisons précédentes ? (Bon ça, je me doute que c'est pour des besoins techniques).

Soit c'est parce que les personnages de V3 existe réellement. Soit c'est pour nous montrer que malgré le fait que leur histoire, leur personnalité et leur talent ont été modifié, leur vie reste bien réelle. Mais là encore, le débat sans fin est permis.

A aucun le bouquin relatant les évènements de Danganronpa 1 et 2 sont remis en cause. Seuls les souvenirs des protagonistes le sont. Pourquoi ignorer subitement la mention "documents officiels" dès que Tsumugi parlent du monde fictif ? Ça ne fait que prouver que leurs souvenirs était bien artificiels. Pas que DR1 et 2 sont de la fiction.

Pourquoi la Team Danganronpa n'intervient jamais malgré que leur émission part sacrément en couille ? A cause des paroles de Shuichi ? Il n'a pas réussi à convaincre Tsumugi. Alors toute une équipe dont leur job est de créer ces différentes tueries ?
Cela voudrait dire qu'ils n'existent pas réellement ? Que ce n'est qu'une interprêtation des développeurs et qu'il ne faut pas chercher plus loin ? Pourtant derrière le dome, il y a bien la mention de la societé. Donc ils existent bel et bien. Alors pourquoi n'ont ils rien branlé ?

Je vais m'arrêter là, je pense que j'ai assez parlé sur le sujet. Je sais que les arguments que j'ai cité, sont justement la raison pour laquelle certains pensent que la fin de V3 est génial. Moi j'suis pas chaud à cette idée.

Dans tous les cas, si y a bien une chose qui est sûr, c'est que pour sortir une fin pareille, faut avoir une grosse paire dans le froc.

Maebara
Maebara
MP
03 octobre 2017 à 12:46:15

Mais avec l'epilogue, et le message de fin qu'on nous donne. Ca veut dire, que mon interprêtation était fausse dès le départ ? Pourtant les dévs expliquent que leur objectif était de laisser la libre interprêtation aux joueurs.
Enfin, bref, vous voyez le problème, le jeu possède beaucoup trop de zones d'ombre qu'il n'est pas possible de connaître. On pourra débattre des décennie sur le sujet, on ne connaitra jamais la vérité sur ce jeu. A moins que les dévs le fassent. Ce qu'ils ne sont pas prêts de faire.

C'est justement la force du jeu. L'auteur nous laisse planer dans le doute entre la vérité et le mensonge, qu'est-ce qui est vrai et qu'est-ce qui est faux. C'est à nous de nous faire notre propre avis, et comme l'a dit Shuuichi vers la fin, je pense ne pas trop m'avancer en disant que le but de l'auteur n'était pas de nous faire comprendre la vérité, mais de passer son message. S'il l'avait fait dans ces circonstances.. le message aurait été différent. C'est pas un hasard d'ailleurs si Shuuchi explore les deux théories à la fin.

J'aime bien les fins ouvertes. J'adore ça même. Mais dans les fins ouvertes, il doit y avoir des exemples concrets et veridiques qu'on a vu avant. Et, à moins que quelqu'un me prouve le contraire, il est possible de remettre en cause TOUS les évènements du jeu.

Il est possible de prendre pour acquis un mensonge et de réfuter une vérité, oui. Et c'est pour ça que ça colle bien avec le thème du jeu à mon sens.

Si Shuichi, Kaede, Kaito, Maki et les autres sont fictifs, pourquoi est ce que Tsumugi ne peut pas prendre leur apparence ? Parce que dans le monde de Danganronpa, ils sont considérés comme véritables ? Dans ce cas pourquoi Tsumugi peut se déguiser en personnages des deux premiers DR ?

On peut apporter des arguments pour les deux côtés, c'est pour ça que c'est une fin ouverte.

En soi on n'a aucune confirmation, mais pour moi c'est implicitement dit par Shuuichi à la fin que les événements des anciens jeux sont réellement arrivés, que le monde extérieur n'est pas "paisible" et que Shuuichi, même s'il avait été fan de la licence n'aurait jamais participé de lui-même à ce jeu. Le fait qu'il n'ait pas donné la réponse précise est justement pour servir le thème du jeu, mais sinon pour moi il est clair (sans preuve du coup) que tout (ou presque) est vrai. Par contre ça reste discutable vu qu'il n'y a aucune preuve, juste mon ressenti sur la chose.

Quand j'aurais le temps j'essaierai de bien passer en revu tout le jeu pour essayer de comprendre un maximum de choses parce que je sens qu'il me manque quelques pièces du puzzle.

Message édité le 03 octobre 2017 à 12:49:46 par Maebara
SupraSword
SupraSword
MP
03 octobre 2017 à 13:33:30

Le contraste mensonge/réalité est très bien amené, et le fait que les deux soient parfaitement mélangé pour ne plus discerner le vrai du faux est louable. Il eqt d'ailleirs dommage que des gens s'arrêtent à l'aspect "tout n'était que fiction" pour juger de la qualité du jeu.

Je crois que je ne suis tout simplement pas fan de l'idée qu'on a véritablement aucune réponse concrête. Mais je suis bien conscient de ce que les développeurs voulaient transmettre et je reconnais qu'il fallait osé.
Au final le dernier procès, qu'on aime ou non, ne laisse pas indifférent. C'est le principal.

Maebara
Maebara
MP
03 octobre 2017 à 14:54:18

Le 03 octobre 2017 à 13:33:30 SupraSword a écrit :
Le contraste mensonge/réalité est très bien amené, et le fait que les deux soient parfaitement mélangé pour ne plus discerner le vrai du faux est louable. Il eqt d'ailleirs dommage que des gens s'arrêtent à l'aspect "tout n'était que fiction" pour juger de la qualité du jeu.

Je crois que je ne suis tout simplement pas fan de l'idée qu'on a véritablement aucune réponse concrête. Mais je suis bien conscient de ce que les développeurs voulaient transmettre et je reconnais qu'il fallait osé.
Au final le dernier procès, qu'on aime ou non, ne laisse pas indifférent. C'est le principal.

Le pire c'est qu'il est dit à la fin que ce n'est pas forcément de la fiction en fait, mais pourtant je lis sans cesse des messages "WTF !? C'est de la fiction !? Adieu Danganronpa." Il suffit de lire les quelques messages sur les boards japonais. Heureusement qu'il y a quelques blogs qui traitent la fin d'une manière plus réfléchie parce qu'en lisant certaines personnes.. Je n'ai pas vu les retours occidentaux mais à mon avis ça ne va pas aller bien loin non plus.

En tout cas je comprends tout à fait qu'on puisse ne pas aimer ce genre de fin, ça c'est propre à chacun. Par contre dire que la fin c'est n'importe quoi et qu'elle n'a aucun sens c'est à mon sens être passé à côté du jeu, de son histoire vu que c'est un thème récurrent qui est traité depuis le tout début du jeu.

Il y a quelque chose qui me trotte dans la tête depuis un moment, mais je pense qu'il faut bien dissocier le plaisir personnel (subjectif) de la qualité objective d'une oeuvre. Ce n'est pas parce qu'on n'aime pas quelque chose que c'est forcément mal fait. Pour le coup, moi j'ai été conquis sur tous les tableaux donc pas de soucis mais j'ai l'impression que beaucoup de gens s'arrêtent sur l'aspect subjectif et décident de ne pas voir la qualité d’exécution qu'il y a derrière. Autrement dit, ils se disent que "je n'aime pas = c'est le jeu qui est en faute" alors que franchement le cœur de l'histoire (le thème) est très bien amené tout au long du jeu, je trouve.

Donc dire que la fin est nulle sous prétexte qu'on ne l'aime pas, c'est ne pas aller plus loin que le bout de son nez. Il faudrait plutôt voir si c'est cohérent avec ce qui a été présenté depuis le début du jeu et en ce sens, de mon point de vue, oui ça l'est.

Page suivanteFin
Répondre
Prévisu
?
Victime de harcèlement en ligne : comment réagir ?
Infos 0 connecté(s)

Gestion du forum

Modérateurs : Kusama, Evilash08, Vortex646, Tomy-Fett, Leirok, MamYume, ]Faustine[, Latios[JV], Remysangfamy
Contacter les modérateurs - Règles du forum

Sujets à ne pas manquer

  • Aucun sujet à ne pas manquer
Meilleures offres
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Cdiscount PS4 29.99€ Cdiscount PS4 38.00€ Fnac Marketplace PS4 59.84€ Fnac Marketplace PS4 86.79€ Fnac Marketplace Vita 126.95€
Marchand
Supports
Prix