Menu
Final Fantasy IX
  • Tout support
  • PC
  • Switch
  • PS4
  • ONE
  • PS3
  • iOS
  • Android
  • PS1
  • PSP
Forum
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
EtoileAbonnementRSS
jeuxvideo.com  /  Final Fantasy IX  /  Tous les forums  /  Forum Final Fantasy IX  / 

Topic [Fic] Petit récit sur l'absence de Djidane.

Sujet : [Fic] Petit récit sur l'absence de Djidane.

1
DethI
DethI
MP
02 septembre 2021 à 11:40:41

Yo,

J'ai écris un petit récit sur Djidane pour combler le vide entre la disparition du personnage et sa réapparition sur la scène de théâtre. Ça reste modeste mais j'espère que vous apprécierez. Je publie le début de l'histoire, dites-moi ce que vous en pensez, je ferai éventuellement la suite.

--------------------------------------------------------------------------------------

[J'ignore ce qu'il s'est passé ce jour-là, lorsque les racines se sont abattus sur moi et Kuja. ]

...

[Combien de temps suis-je resté là? Je ne sais pas. Mais quand je me suis réveillé, tout était sombre. Les racines d'Iifa m'avaient totalement piégé.]

...

[J'ai essayé de me libérer mais il n'y avait rien à faire. N'y a t-il rien que je pouvais faire pour espérer les revoir un jour?]

...

[Je suis resté assis longtemps avant de me rendre compte que cette fois-ci, je ne pourrais pas m'en sortir. Pour la première fois de ma vie, j'ai cru que c'était la fin.]

...

[Alors, j'ai chanté.]

...

[Et c'est là que je t'ai trouvé.]

...

[Comment m'as-tu trouvé déjà ?]

...

[Parce que je t'ai entendu]

--------------------------------------------------------------------------------------

A l'intérieur de l'auberge du village des mages noirs.

Djidane : *allongé sur un lit* Mais au final, je n'ai pas réussi à le sauver.

Mikoto : *assise près de Djidane* Tu as fait ce que tu as pu. Il était trop tard pour lui. Il le savait, tu le savais.

Djidane : ...

Mikoto : Maintenant, tu devrais te reposer un peu.

Mikoto quitta Djidane. Ce dernier en profita pour se reposer. Il fallut une journée entière pour que le jeune homme recouvre ses forces. Il ne fut tiré de son puissant sommeil que par une seule pensée qui le hantait.

Djidane : *se redresse soudainement* Dagga!

Mais il fut amer de constater qu'il était seul. Il se leva sans difficulté et après quelques étirements, il quitta sa chambre.

Orchidée : *au comptoir* Tu es réveillé Djidane. Mikoto attendait ton réveil.

Djidane : *ventre qui gargouille* Ah...

Orchidée : Qu'est-ce que tu as?

Djidane : Vous avez pas un truc à manger?

Mikoto : *entre dans l'auberge* Je t'ai préparé à manger à la maison.

Djidane : *surpris* Hein?

Mikoto : ...

Djidane : Comment t'as su que j'allais... Je veux dire...

Mikoto : *esquisse un sourire* Tu n'as toujours pas compris on dirait. Nous, les anges de la mort, avons un lien spécial. Tu ne t'en es pas rendu compte quand tu as essayé de le sauver ?

Djidane : C'est vrai. J'ignore pourquoi mais je pouvais sentir sa présence. Et toi, c'est comme ça que tu m'as retrouvé n'est-ce pas?

Mikoto : ... Je préfère ne pas en parler.

Djidane : *surpris* Pourquoi ?

Mikoto : *se retourne* Ton repas t'attend.

Djidane : ???

Mikoto se retira, laissant Djidane quelque peu perplexe.

Djidane : (Pourquoi avait-elle l'air mal à l'aise tout à coup?)

Djidane se rendit chez Mikoto qui habitait près du cimetière du village. Mais en marchant et en observant le village, Djidane fit un constat qui le dérouta un instant.

Djidane : Mais attends... Où est-ce qu'ils sont passés ? Je n'ai vu que des génomes pour l'instant.

Anton : *s'avance* Tu es Djidane? Tu es celui qui nous a sauvé?

Djidane : Oui c'est moi. Mais dis-moi, ils sont où les mages noirs? 56? 288?

Anton : Mikoto a dit qu'ils sont partis.

Djidane : *surpris* Hein?

Anton : On est très heureux de t'avoir dans notre village. Mikoto nous a dit que tu resterais avec nous. Tu vas bien rester, n'est-ce pas?

Djidane : Comment ça rester? Mais je dois revoir Dagga!

Anton : C'est la jeune fille aux cheveux noirs? Mikoto parlait beaucoup d'elle.

Djidane : ...

Après avoir parcouru le reste du village, Djidane arriva enfin au cimetière.

Djidane : Mais... On dirait qu'il y est bien plus grand qu'avant.

Mikoto : *marche à côté de Djidane et s'arrête à sa hauteur* ...

Djidane : *remarque Mikoto* Me dis pas qu'ils sont tous...

Mikoto : *baisse la tête* ... Ils se sont tous arrêtés.

Djidane : *sidéré* Mais... Quand!?

Mikoto : *tremble* ...

Djidane : *inquiet* Hey, ça va pas?

Mikoto : Je les ai mis dans la terre. Au départ, je ne comprenais pas bien mais au fur et à mesure qu'ils nous quittaient, j'ai peu à peu senti une douleur apparaître dans mon coeur.

Djidane : ...

Mikoto : *se retourne* J'essaie de venir ici. Mais chaque fois... Je ne peux pas oublier. Ça me fait tellement mal quand j'y repense.

Djidane : ...

Mikoto : Dis-moi Djidane. Pourquoi est-ce que l'on doit endurer tant de souffrances?

Djidane : C'est parce qu'on s'accroche à la personne et que sa perte nous touche au plus profond de nous-même.

Mikoto : ...

Djidane : Ça ne m'est jamais vraiment arrivé mais si je perdais un être cher... Je pense que j'essaierais de me rappeler des bons moments passés avec cette personne. C'est ce que je fais quand je pense à mes amis. Je pense qu'ils n'aimeraient pas me voir triste.

Mikoto : ... C'est ce que 288 m'a dit avant de partir.

--------------------------------------------------------------------------------------

[Il m'a dit : "Je sens que mon heure arrive mais tu ne dois pas me pleurer. L'important est le souvenir que je laisserai en toi car tant qu'il existera, j'existerai. Alors ne pleures pas et souviens-toi de moi."]

--------------------------------------------------------------------------------------

Mikoto : Pourtant, je n'ai pas réussi à accepter son sort. Lorsque le trépas s'est abattu sur lui, je suis restée pétrifiée par la tristesse, je ne pouvais plus bouger. Je les ai tous enterré ici, dans ce cimetière... Mais pour 288, je n'ai pas pu.

Djidane : *s'approche* Hey, t'as pas à t'en faire. Y'a des moments où l'on a besoin d'amis.

Mikoto : ...

Djidane : Tu te sens coupable?

Mikoto : Oui. C'est moi qui aurait dû le porter et le mettre dans la terre. Il doit m'en vouloir.

Djidane : Mais non, il comprendra. Les amis comprennent.

Mikoto : ... Tu crois ?

Djidane : Tu devrais aller lui parler, ça te fera le plus grand bien.

Mikoto : ... *se retourne* Je vais essayer. Ton repas t'attend à la maison.

Djidane laissa Mikoto seule face au cimetière pour aller se sustenter tandis que la jeune fille, le cœur empli de douleur, peina à se tenir près du cimetière. La voix tremblante, elle essaya tant bien que mal de se recueillir.

Dans la maison de Mikoto.

Djidane : (Combien de temps s'est écoulé depuis qu'elle m'a trouvé ? Où sont-ils? Que font-ils? Je les ai vu partir sains et saufs, ils doivent être en sécurité aujourd'hui).

--------------------------------------------------------------------------------------

[Dagga : Djidane, promets-moi que tu reviendras.]

--------------------------------------------------------------------------------------

Djidane : (Que fais-tu en ce moment Dagga, à quoi penses-tu? Je me souviens de ton visage quand nous nous sommes quittés, tu semblais si triste. Était-ce pour moi? Est-ce que tu ressens la même chose que j'ai ressenti?).

Après avoir englouti son repas, Djidane sorti de la maison de Mikoto. Il s'avança à la hauteur d'elle.

Djidane : Merci pour le repas, c'était très bon. Je suis sûr que Kweena en redemanderait si elle avait été là.

Mikoto : ...

Djidane : Ha ha, fais pas attention à ce que je dis. Alors, est-ce que t'as pu parler avec 288?

Mikoto : ... Djidane. Je voudrais que tu restes ici.

Djidane : Quoi !?

Mikoto : Il me disait que le plus important dans la vie, ce sont les amis. Mais aujourd'hui, je me sens seule. Si tu restes dans ce village alors je ne le serai plus.

Djidane : Tu ne peux pas dire ça, y'a les autres. C'est pas très gentil pour eux.

Mikoto : *agacée* C'est toujours comme ça avec toi. Tu ne comprends décidément rien à rien, même quand l'évidence est sous tes yeux.

Djidane : Wow, calmes-toi. Qu'est-ce que tu veux dire?

Mikoto : Tu ne les a pas vu? Ils sont comme des enfants, ils n'évoluent pas comme nous. Si je n'étais pas là, ils seraient totalement perdus. Je suis comme une maman pour eux.

Djidane : ...

Mikoto : Tu comprends? Est-ce que tu comprends ce que je peux ressentir?

Djidane : Oui... Enfin je crois.

Mikoto : Alors tu veux bien rester avec moi?

Djidane : ...

DethI
DethI
MP
08 septembre 2021 à 07:51:21

Quelques jours plus tard, à l'auberge du village des mages noirs.

Djidane : *dans son lit* (Je ne suis là que depuis quelques jours et pourtant ils me manquent tant.)

Après s'être levé et habillé, le jeune sorti pour se diriger vers le centre du village où Mikoto s'était réuni avec les génomes.

Mikoto : Je vais aller au village des nains pour acheter quelques provisions. Restez bien dans le village jusqu'à mon retour.

Anton : Tu ne reviendras pas trop tard?

Mikoto : *pointe le ciel de son doigt* Quand le soleil sera ici, je serai revenue.

Djidane : *arrive près du groupe* ...

Mikoto : Djidane, je voudrais que tu m'accompagnes si tu n'y vois pas d'objection.

Djidane : Ça me va.

Lys : Doit-on aller chercher Bobby-Cowen pour ton voyage?

Djidane : Attends, c'est pas le chocobo que les mages noirs avaient élevé ? Vous l'avez gardé ?

Mikoto : *acquiesce* Bobby-Cowen fait parti de ce village. Il m'aide à traverser les régions et à porter les provisions que j'achète. Mais pour cette fois, il a bien mérité un peu de repos.

Lys : Alors je dis à Rose et Lila de ne pas le faire sortir aujourd'hui ?

Mikoto : Oui, tu peux aller leur dire. Je vais fermer la barrière magique après mon départ, n'allez pas dans la forêt en mon absence, c'est bien compris?

Anton : D'accord.

Mikoto invita Djidane à la suivre et après avoir quitté le village en activant l'aura protectrice, elle démarra son périple en direction de la passe de Condéa. Pendant la traversée des bois.

Djidane : Je ne savais pas qu'ils étaient dépendants à ce point. Pourtant, ça fait un moment que vous êtes là, ils devraient s'acclimater maintenant non?

Mikoto : Ils sont différents de nous. Garland n'a pas jugé nécessaire de développer leur intellect primaire. Ils n'ont été créés que pour recevoir une âme et c'est elle qui les aurait rendu bien plus performants. Eux sont faibles d'esprits.

Djidane : Pourquoi tu les méprise comme ça ?

Mikoto : *s'arrête* Que ferais-tu si tu étais dans ma situation? Est-ce que tu accepterais de renier ta propre existence pour celles des autres?

Djidane : Euh...

Mikoto : Ce que tu appelles des "amis" est bien différent des personnes qui m'entourent. Différent des mages noirs. Ils ne sont pas produits à base d'âmes et de magie. Ce sont des êtres entièrement artificiels, ils ne peuvent comprendre les sentiment qu'ils ressentent car leurs âmes sont trop faibles. Leurs mots ou leurs actions ne sont conditionnés que par rapport à leur environnement. Toi tu es entouré d'amis, de personnes qui te sont chers, des êtres faits de chair et de sang. Tu serais tombé dans les abysses s'ils n'étaient pas venus te porter assistance.

Djidane : Oui c'est vrai. Je crois que je commence à comprendre ce que tu ressens, petite sœur.

Mikoto : *irritée* Je ne suis pas ta petite sœur ! Nous n'avons pas de parents, nous n'avons pas la même conception.

Djidane : Qu'est-ce que tu veux dire?

Mikoto : ...

Djidane : T'as bien été conçue comme tous les autres génomes non?

Mikoto : Tu ne sais vraiment rien du monde qui t'a enfanté, même après l'avoir vu.

Djidane : ...

--------------------------------------------------------------------------------------

{Garland a créé les génomes il y a longtemps pour assurer la pérennité des vies de Terra. Tout se passait comme prévu jusqu'à ce qu'un jour le flot des âmes se tarisse. Les guerres avaient cessées, les peuples d'Héra vivaient en paix. Il fallait relancer les guerres. Alors il l'a créé.}

...

{Il y a 24 ans, il a créé un génome pour plonger Héra dans les flammes. Cependant, ce génome fut aussi responsable de ton enlèvement. Garland pensait t'avoir perdu définitivement alors il s'est mis à créer son ultime ange de la mort.}

...

{Mais le temps lui manquant et ne voulant pas reproduire les erreurs du passé, il m'a conféré un immense potentiel qui surpasserait ceux qui avaient été créés}.

--------------------------------------------------------------------------------------

Djidane : Je comprends pas. Pourquoi il t'aurait fait plus forte que nous?

Mikoto : Garland ne voulait pas seulement créer un ange de la mort. Il avait prévu que je le remplace s'il devait faillir à sa mission. Toutefois il craignait que je me rebelle comme Kuja et ne me laissait jamais sans surveillance. Même quand tu es venu, il a épié chacune de mes paroles.

Djidane : Je ne vois toujours pas en quoi tu serais différente de nous.

Mikoto : Quand nous serons à Iifa, je te montrerai.

Djidane : (Qu'est-ce qu'elle veut me montrer?)

Au pied de la passe de Condéa, une fois à l'intérieur du village.

Mikoto : Nous nous rendons d'abord à Iifa puis nous reviendrons chercher des fruits pour le village.

Mais une fois devant la sortie.

Jumeaux : Yao! Vous êtes mariés ?

Djidane : Mince... J'avais complétement oublié ça.

Mikoto : ...

Djidane : *se tourne vers Mikoto* On va pas avoir le choix.

Mikoto : Parce que tu crois que je vais accepter comme ça?

Djidane : Tu veux pas?

Mikoto : Pourquoi je m'unirais à quelqu'un comme toi qui ne comprends rien?

Djidane : *se frotte la tête* Tu sais que tu pourrais être plus gentille.

Mikoto : Il disait souvent ça, lui aussi.

Djidane : Tu vois? Puis c'est toi qui voulait aller à Iifa, tu savais qu'on allait devoir se marier non?

Mikoto : Je sais ce que se marier implique. Je vais être ta femme.

Djidane : C'est que temporaire tu sais.

Mikoto : Pas pour moi! Soit tu te maries avec moi, soit tu ne le fais pas.

Djidane : (Décidément, elle est plus têtue que je pensais).

Un peu plus tard, Djidane et Mikoto se mirent en quête de trouver Katz le prêtre. La cérémonie put commencer.

Djidane : (Qu'est-ce qu'elle a à être si réticente? C'est juste pour passer la montagne).

Mikoto : ...

Djidane : (Pourquoi elle me rappelle moi à ce même endroit où Dagga et moi nous nous sommes unis?).

Mikoto : ...

Une fois la cérémonie accomplie.

Djidane : Voilà, on est mariés.

Mikoto : Vraiment?

Djidane : Oui...

Mikoto : Alors... Tu dois m'embrasser.

Djidane : Quoi!? T'es sérieuse ?

Mikoto : On ne doit pas faire les choses à moitié ! Un mariage est un mariage.

Djidane : Mais... Je peux pas embrasser ma sœur !

Katz : V... Votre quoi!?

Mikoto : *se jette sur Djidane pour l'embrasser*

Djidane : Mmfhmhfflmm... (Qu'est-ce que tu fais?...)

Mikoto : Mmfhmhfflmm... (Tais-toi et continues sinon il va se douter de quelque chose.)

Katz : Hum...

Après avoir accompli la cérémonie.

Katz : Présentez vos vœux devant les jumeaux pour passer.

Djidane : Ok.

Katz : *observe Djidane* C'est étrange, votre visage me dit quelque chose.

Djidane : ... Euh...

Mikoto : Vous devez confondre, mon mari n'est jamais venu ici avant.

Djidane : (Ton... Mari?)

Katz : ... (Pourtant je suis sûr qu'il lui ressemblait).

Après être passé devant les jumeaux et durant la traversée de la passe de Condéa.

Djidane : On est bientôt arrivé devant Iifa. C'est drôle quand on le regarde, on a l'impression que c'est un simple arbre.

Mikoto : *sourit*

Djidane : J'ai dis quelque chose de drôle ?

Mikoto : Non, je suis juste amusée qu'il puisse être considéré ainsi.

Djidane : *croise les bras* Garland m'a expliqué que l'arbre bloquait le cours de l'âme avec ses racines. *se met à réfléchir* Tu crois qu'on pourrait s'en débarrasser pour sauver le cristal d'Héra ?

Mikoto : Ce n'est pas aussi si simple que tu le crois.

Djidane : Ah bon?

Mikoto : ... L'arbre Iifa existe depuis bien plus longtemps qu'Héra, on l'utilisait pendant les phases de déclin de Terra. Il est le fruit d'un mariage parfait entre nature et technologie de pointe.

Djidane : Il m'a dit que c'était les racines de l'arbre qui bloquaient le flux des âmes vers le cristal. C'est bien ça ?

Mikoto : Ce n'est qu'une de ses fonctions.

Djidane : Ah bon? Il fait autre chose ?

Mikoto : *agacée* Tu poses beaucoup trop de questions, tu es pire qu'un enfant!

Djidane : C'est normal de vouloir chercher à comprendre ce qu'on ignore non?

Mikoto : ... Est-ce que toi, tu m'aiderais à comprendre quelque chose que j'ignore?

Djidane : *surpris*... Oui, j'essaierai.

Mikoto : *s'approche* Vraiment? Tu me le promets?

Djidane : ... Si tu veux.

Mikoto : *observe Iifa* ... Il y a longtemps, la fusion entre les deux planètes à créé un immense cataclysme. Les dommages infligés étaient si grands que les deux planètes faillirent se disloquer l'une et l'autre. Pour consolider les planètes et rendre possible leur régénération, il fallait pouvoir maintenir les terres ensemble. L'Iifa a permis cela.

Djidane : Tu veux dire que les racines maintiennent la terre d'un seul bloc?

Mikoto : Oui.

Djidane : Donc si l'on s'en prenait à l'Iifa et ses racines...

Mikoto : Cette planète se disloquerait instantanément.

Djidane : Je vois. Ça complique beaucoup les choses.

Mikoto : *s'avance* Nous sommes presque arrivés.

Le couple de génomes arriva à la sortie de la passe, face à plaine précédant Iifa, qu'ils traversèrent sans encombres.

Djidane : *surpris* C'était moins difficile que je ne l'imaginais. Aucun monstre ne nous a attaqué.

Mais en arrivant à l'entrée d'Iifa.

Djidane : *surpris* C'est tout bloqué ! C'était pas comme ça, avant.

En effet, les racines s'étaient formées pour interdire tout passage. Face à l'attitude consterné de Djidane, Mikoto était étrangement calme et d'un geste, elle interagit avec les racines pour créer un chemin.

Djidane : *ébahi* C... Comment t'as fait ça !?

Mikoto : Je te l'ai dis, je suis différente de vous. Garland ne m'a pas simplement donné un grand pouvoir. Mais aussi les capacités propres aux habitants de Terra.

Djidane : (Alors c'est ce qu'elle voulait me montrer.)

Mikoto : Après votre victoire, il a longtemps été impossible d'intervenir ici. Ce n'est que lorsque l'arbre s'est calmé que j'ai pu venir. Je voulais vérifier si c'était vrai.

Djidane : De quoi tu parles?

Mikoto : *regarde froidement Djidane*

Djidane : *se tient la tête* M... Ma tête !... Mikoto...?

Mikoto : ...

Djidane : *sent la douleur disparaître* ???

Mikoto : De ce genre de pouvoirs que le peuple de Terra détenait. Si je le voulais, je pourrais séparer ton âme de ton corps par ma simple volonté.

Djidane : ...

Mikoto : J'ai hérité des mêmes forces que Garland.

Djidane : Alors tu peux peut contrôler la fusion non? Tu pourrais l'arrêter?

Mikoto : Le processus est trop avancé, agir maintenant sur les cristaux reviendrait à les détruire et la vie ne pourrait plus perdurer.

Djidane : On ne peut vraiment rien faire?

Mikoto : *fais un signe de la tête*

Djidane : ... *résigné* Combien de temps reste t-il avant que la fusion advienne ?

À la question de Djidane, Mikoto ferma les yeux et fit le silence dans son esprit. Après un instant.

Mikoto : ... Je dirais quelques années. Peut-être moins.

Djidane : ...

Mikoto : *s'avance sur les racines* Tu viens?

Djidane et Mikoto progressèrent sur les racines d'Iifa. Grâce aux pouvoirs de cette dernière, les deux génomes arrivèrent rapidement aux soubassements de l'arbre.

Djidane : *surpris* Où est-ce que tu m'emmènes ?

Mikoto : ...

Les deux génomes s'enfoncèrent profondément dans les soubassements d'Iifa. En faisant lever les racines face à elle, Mikoto dévoila à Djidane un corps inerte enveloppé dans de la glace.

Djidane : !!! Kuja!

Mikoto : J'ai gelé son corps. Il fait froid ici alors il est resté dans un bon état de conservation.

Djidane : Qu'est-ce que tu veux en faire?

Mikoto : Je voudrais que tu m'aides à l'enterrer, ici.

1
Répondre
Prévisu
?
Victime de harcèlement en ligne : comment réagir ?
Infos 0 connecté(s)

Gestion du forum

Modérateurs : Kusama, Evilash08, Vortex646, Tomy-Fett, Leirok, MamYume, ]Faustine[, Latios[JV], Remysangfamy
Contacter les modérateurs - Règles du forum

Sujets à ne pas manquer

  • Aucun sujet à ne pas manquer
Meilleures offres
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Rakuten Switch 52.87€ Cdiscount Switch 60.98€
Marchand
Supports
Prix