Menu
EtoileAbonnementRSS
jeuxvideo.com  /  Tous les forums  /  Forum principal Art  /  Forum Musique  / 

Topic Oreille absolue / relative / juste très bonne ?

Sujet : Oreille absolue / relative / juste très bonne ?

1
-Loopkin-
-Loopkin-
MP
22 juillet 2021 à 12:02:44

Hello,

Attention, petit pavé :hap:

J'écoute de la musique depuis probablement ma naissance, issu d'une famille de mélomanes. J'ai su très jeune chanter juste, distinguer une fausse note d'une note juste, distinguer si un morceau est plus "haut" (par exemple dans les pubs, ou dans les films quand ils doivent modifier pour des questions de droit). Actuellement j'ai 29 ans, je fais de la batterie depuis mes 14 ans, donc j'ai un niveau plutôt correct.

En bref, je pense avoir juste une très bonne oreille, du fait d'avoir entendu beaucoup de musique très jeune.

Cependant, plusieurs choses me font demander si cela reste du domaine de la bonne oreille, ou s'il y a un truc en plus. Je ne viens pas vous demander si d'après vous je suis "spécial", hein :rire: c'est juste que parfois je discute de choses avec des gens, et on dirait que je suis le seul à avoir ces choses. Comme par exemple :
  • Je peux identifier immédiatement, pour un morceau connu, s'il est plus haut / plus bas. Vous savez, dans un film, quand le réalisateur n'a pas les droits et accélère la musique d'un tout petit chouilla ? Je le sais tout de suite.
  • Je sais tout de suite si une note est juste ou fausse. Mais en tant que musicien, l'inverse serait inquiétant !
  • Je joue en groupe, et je sais si mon guitariste, par exemple, s'est trompé d'accord sur une partie (alors ça je pense que c'est uniquement parce que je suis concentré et que je connais les morceaux :rire: )
  • J'identifie parfaitement un son, quel qu'il soit. Par exemple je vais en concert en connaissant bien un morceau et toutes ses sonorités. pendant le concert, l'artiste décide qu'au lieu de mettre un son A à un moment précis, il a modifié son arrangement pour en faire un son B. Je le sais tout de suite. Là encore, ça me semble juste normal, mais si j'en parle autour de moi, personne n'aura remarqué.
PAR CONTRE :
  • Je ne peux pas nommer une note. Si j'entends un son, je peux le reproduire à exactement la même hauteur (enfin si c'est dans ma tessiture hein), que ce soit joué par un instrument, une sirène, un bip de téléphone, même une voix. MAIS je ne sais pas si c'est un Mi, un La, un Sol. Je sais juste que si on rejoue la même note je le saurai, et pareil si ce n'est pas la même.

Voilà, je pense n'avoir rien oublié. Personnellement je pense juste avoir une très bonne oreille musicale, mais quand je vois que je suis souvent le seul à remarquer ces trucs, je me questionne. Et au-delà de l'oreille, je pense juste avoir une bonne capacité à identifier les sons. Mais je souhaite quand même avoir vos avis :ok:

Ah, et je précise encore une fois que c'est pas un topic "jE sUiS tRo SpEcIaL"... C'est à la mode, ces temps-ci, de se croire surdoué, HPI, et j'en passe... Ce n'est pas mon cas :noel:

Message édité le 22 juillet 2021 à 12:04:10 par -Loopkin-
-303ManiaK-
-303ManiaK-
MP
22 juillet 2021 à 12:32:10

Je sais pas ce qu'en pensent les autres mais pour moi y a rien de particulier, t'es simplement quelqu'un qui a baigner dans la musique et les "symptômes" sont je pense les même pour tous

Doriens1
Doriens1
MP
22 juillet 2021 à 12:43:31

Je suis loin de bien m'y connaitre sur les differences entre oreille absolue et une "bonne oreille", mais y'a pas longtemps j'ai vu une vidéo de saxologist qui faisait une competition entre lui qui n'a pas l'oreille absolue et quelqu'un qui l'a.
https://youtu.be/x4zo6POThHc

Alors dans la vidéo, il font un jeu de vitesse à celui qui nomme la note le plus rapidement, ce que tu ne peux pas faire. Ce qui est surtout intéressant, c'est que que ce qui différencie les 2, c'est que l'oreille absolue est instinctive. Le gars ne reflechit pas à ce qu'il entend, c'est naturel pour lui. Alors que le saxologist doit réfléchir (même un temps très court) à ce qu'il entend. Le son passe par un chemin intellectuel pour retrouver la note.

J'ai vu dans les commentaires une comparaison avec la façon dont on perçoit les couleurs. Quand on voit du rouge, je n'ai pas besoin de réfléchir pour savoir que c'est rouge, je le sais. Et même en prenant une couleur dont je ne connais pas le nom (prenons corail pour l'exemple), je sais où elle se situe avec des couleurs proches, si elle est plus claire/foncée qu'une autre instinctivement.
Je ne peux pas juger de la justesse de cette analogie, mais pour moi qui n'est pas l'oreille absolue, je la trouve plutôt évoquante.

Tout ça pour dire que ce que ce que tu decros ressemble beaucoup à de l'oreille absolue, vis à vis de ce côté instinctif. Regardes peut être si tu as besoin de reflechir pour faire ce que tu decris ou si tu "sais".

Regicide1
Regicide1
MP
22 juillet 2021 à 13:00:48

Rien de spécial ici, juste une oreille un peu musicale.

Je peux identifier immédiatement, pour un morceau connu, s'il est plus haut / plus bas

Je comprends pas trop ce que ça veut dire, mais ta description n'a rien avoir avec l'oreille absolue ou relative.

Je sais tout de suite si une note est juste ou fausse
Je joue en groupe, et je sais si mon guitariste, par exemple, s'est trompé d'accord sur une partie

C'est deux là sont la même chose, en fait. Si tu bosses un morceau, c'est normal que tout écart te saute aux oreilles. Comme tu le dis, le contraire serait inquiétant.

J'identifie parfaitement un son, quel qu'il soit.

Sans doute le plus osef de tous. Presque n'importe qui peut tenir n'importe quelle note après l'avoir entendue, peu importe le médium. C'est le degré zéro de l'entrainement de l'oreille. Certains, ceci-dit; n'y arrivent pas. On dit parfois qu'ils sont tone-deaf.

Je ne peux pas nommer une note.

Il est là l'enjeu, en fait. L'oreille absolue donne une perception immédiate des notes, comme pour les couleurs. Tu ne l'as manifestement pas, mais ce n'est pas un drame. L'oreille absolue, c'est ça, et c'est presque effrayant https://www.youtube.com/watch?v=t3Cb1qwCUvI ou encore pire https://youtu.be/hli-9maxDjY

Maintenant, ça ne te dit pas si tu as ou non une bonne oreille. Si tu sais reconnaître des intervalles, des accords à l'oreille ou bien si tu peux chanter à vue une partition, ça la plupart des musiciens expérimentés, en sont capables et, très entraîné, ça en devient même plus efficace que l'oreille absolue car en musique tout est contexte et très rarement absolu.

Chat-Fouin
Chat-Fouin
MP
22 juillet 2021 à 14:03:23

Mon vdd a bien résumé, tu as une bonne mémoire auditive ça ne dit pas si tu as l'oreille absolue.

De toute façon faut arrêter de sacraliser l oreille absolue la fréquence de notes étant quelquechose de tout à fait arbitraire déjà.

Perso j'ai l'oreille quasi absolue ( si tu me donnes un fa dieze je vais retrouver la note mais il faut 2 3 seconde)

Parfois c'est plus chiant qu'autre chose quand t'a un orgue ou un clavecin accordé en 415 ou que je dois jouer un instrument en mi bémol.

Phatibert
Phatibert
MP
22 juillet 2021 à 14:49:30

Oreille absolue, tu peux nommer la note en l'entendant, sans aucune référence

Oreille relative, tu peux nommer l'intervalle entre 2 notes

-Loopkin-
-Loopkin-
MP
24 juillet 2021 à 11:18:28

Merci pour vos réponses :ok:

Ce que vous dites confirme ce que je pense, j'ai juste une bonne oreille musicale.

Je ne suis pas capable de nommer une note, mais par contre je vais pouvoir reconnaître immédiatement 2 notes identiques dans 2 morceaux différents. La première d'un morceau A va me faire penser tout de suite à celle d'un morceau B si c'est la même. Mais c'est surtout hyper pratique pour les blind-test avec pour thème les mashup :rire:

C'est là qu'il est difficile de savoir pour ce type d'oreille. Reconnaître un note parmi 100 notes, MAIS ne pas savoir la nommer par simple manque de connaissances en solfège, est-ce que ça "annule" le caractère absolu d'une oreille ? Car là on ne parle plus de perception, mais bien de bagage en lecture musicale.

Phatibert
Phatibert
MP
24 juillet 2021 à 11:37:05

Il n'y a rien d'exceptionnel à savoir dire que deux chansons utilisent "la même note"
Surtout que 80% de la pop utilise les mêmes progression d'accord.

Quand tu as l'oreille absolue, même sans connaissance musicale (extrêmement rare) tu peux tapoter sur un piano et en quelques minutes être capable d'imiter une chanson que tu connais.

Message édité le 24 juillet 2021 à 11:37:57 par Phatibert
-Loopkin-
-Loopkin-
MP
24 juillet 2021 à 11:39:44

Le 24 juillet 2021 à 11:37:05 :
Il n'y a rien d'exceptionnel à savoir dire que deux chansons utilisent "la même note"
Surtout que 80% de la pop utilise les mêmes progression d'accord.

Quand tu as l'oreille absolue, même sans connaissance musicale (extrêmement rare) tu peux tapoter sur un piano et en quelques minutes être capable d'imiter une chanson que tu connais.

Eh bien c'est ça que j'essaie de dire, mais je m'exprime comme un SEGPA :noel:

Si j'ai un moyen de communiquer, pour représenter ce que j'ai entendu, je le reproduis. Je ne sais pas citer les notes, mais ton exemple du piano est très bon. Pour l'avoir déjà fait, on me donne une mélodie, je l'écoute une fois, et en tapotant sur un piano je parviens à retrouver chaque note.

Mais pour autant, je n'appelle pas ça l'oreille absolue, j'appelle ça avoir une bonne mémoire :rire:

TintinFilth
TintinFilth
MP
25 juillet 2021 à 02:59:22

J'ai eu à peu près le même questionnement quand en parlant avec mon père qui joue de la musique depuis 45 ans, je me suis rendu compte que lui ne voyait aucune différence entre les tonalités d'un même mode, et ne comprenait pas comment je pouvais avoir des tonalités mineures préférées par exemple.

"Ben non mais cé tout pareil les intervalles cé les mêmes" https://image.noelshack.com/fichiers/2019/19/3/1557349167-sticker-debile.jpg

"Cé tempérament égal, t'es bizarre toi" https://image.noelshack.com/fichiers/2019/19/3/1557349167-sticker-debile.jpg

Ça m'est arrivé plusieurs fois de lui faire remarquer qu'il chantait une mélodie dans une tonalité complètement différente de l'originale. Mais lui, sans avoir le morceau original comme référence immédiate, il est incapable d'être sûr qu'il chante dans la bonne tonalité. Alors que pour moi, c'est justement le fait de transposer qui demande un effort, tandis que je suis toujours certain d'être dans la bonne tonalité quand je reproduis une mélodie. Quand je connais un morceau, je peux le jouer dans ma tête, il sera exactement comme l'original, je vois pas pourquoi il irait changer de tonalité comme par magie.

Puis pareil pour le coup du morceau qui est un demi-ton plus haut ou plus bas que d'habitude. Même quand c'est un truc qu'il écoute depuis 30, 40, 50 ans, il est incapable d'entendre que le morceau n'est pas dans la même tonalité. Ça fait très longtemps que j'ai arrêté d'essayer de le comprendre. Pour moi, un changement de tonalité comme ça, ça change complètement le morceau, ça crève les oreilles, je comprends même pas comment c'est possible de ne pas sentir de différence.

J'arrive pas à déterminer si c'est lui qui est handicapé, ou moi qui suis fou. https://image.noelshack.com/fichiers/2019/27/5/1562334476-risiboulbent2.png

Regicide1
Regicide1
MP
25 juillet 2021 à 08:19:19

Le 25 juillet 2021 à 02:59:22 :
J'ai eu à peu près le même questionnement quand en parlant avec mon père qui joue de la musique depuis 45 ans, je me suis rendu compte que lui ne voyait aucune différence entre les tonalités d'un même mode, et ne comprenait pas comment je pouvais avoir des tonalités mineures préférées par exemple.

"Ben non mais cé tout pareil les intervalles cé les mêmes" https://image.noelshack.com/fichiers/2019/19/3/1557349167-sticker-debile.jpg

"Cé tempérament égal, t'es bizarre toi" https://image.noelshack.com/fichiers/2019/19/3/1557349167-sticker-debile.jpg

Ça m'est arrivé plusieurs fois de lui faire remarquer qu'il chantait une mélodie dans une tonalité complètement différente de l'originale. Mais lui, sans avoir le morceau original comme référence immédiate, il est incapable d'être sûr qu'il chante dans la bonne tonalité. Alors que pour moi, c'est justement le fait de transposer qui demande un effort, tandis que je suis toujours certain d'être dans la bonne tonalité quand je reproduis une mélodie. Quand je connais un morceau, je peux le jouer dans ma tête, il sera exactement comme l'original, je vois pas pourquoi il irait changer de tonalité comme par magie.

Puis pareil pour le coup du morceau qui est un demi-ton plus haut ou plus bas que d'habitude. Même quand c'est un truc qu'il écoute depuis 30, 40, 50 ans, il est incapable d'entendre que le morceau n'est pas dans la même tonalité. Ça fait très longtemps que j'ai arrêté d'essayer de le comprendre. Pour moi, un changement de tonalité comme ça, ça change complètement le morceau, ça crève les oreilles, je comprends même pas comment c'est possible de ne pas sentir de différence.

J'arrive pas à déterminer si c'est lui qui est handicapé, ou moi qui suis fou. https://image.noelshack.com/fichiers/2019/27/5/1562334476-risiboulbent2.png

Là on est plus proche de l'oreille absolue en effet. Mais teste toi, tu seras vite fixé. Si ce sont les notes que tu repères, bingo, si ce sont les intervalles, t'as une très bonne oreille. Et non ton père n'est pas fou issou.

AdvocateDevil
AdvocateDevil
MP
25 juillet 2021 à 10:47:23

https://www.youtube.com/watch?v=vXivZlPu0ms

Rick Beato explique tout ça et très très bien, tu as donc surement une très bonne oreille relative.

-Loopkin-
-Loopkin-
MP
25 juillet 2021 à 11:13:30

Le 25 juillet 2021 à 02:59:22 :
J'ai eu à peu près le même questionnement quand en parlant avec mon père qui joue de la musique depuis 45 ans, je me suis rendu compte que lui ne voyait aucune différence entre les tonalités d'un même mode, et ne comprenait pas comment je pouvais avoir des tonalités mineures préférées par exemple.

"Ben non mais cé tout pareil les intervalles cé les mêmes" https://image.noelshack.com/fichiers/2019/19/3/1557349167-sticker-debile.jpg

"Cé tempérament égal, t'es bizarre toi" https://image.noelshack.com/fichiers/2019/19/3/1557349167-sticker-debile.jpg

Ça m'est arrivé plusieurs fois de lui faire remarquer qu'il chantait une mélodie dans une tonalité complètement différente de l'originale. Mais lui, sans avoir le morceau original comme référence immédiate, il est incapable d'être sûr qu'il chante dans la bonne tonalité. Alors que pour moi, c'est justement le fait de transposer qui demande un effort, tandis que je suis toujours certain d'être dans la bonne tonalité quand je reproduis une mélodie. Quand je connais un morceau, je peux le jouer dans ma tête, il sera exactement comme l'original, je vois pas pourquoi il irait changer de tonalité comme par magie.

Puis pareil pour le coup du morceau qui est un demi-ton plus haut ou plus bas que d'habitude. Même quand c'est un truc qu'il écoute depuis 30, 40, 50 ans, il est incapable d'entendre que le morceau n'est pas dans la même tonalité. Ça fait très longtemps que j'ai arrêté d'essayer de le comprendre. Pour moi, un changement de tonalité comme ça, ça change complètement le morceau, ça crève les oreilles, je comprends même pas comment c'est possible de ne pas sentir de différence.

J'arrive pas à déterminer si c'est lui qui est handicapé, ou moi qui suis fou. https://image.noelshack.com/fichiers/2019/27/5/1562334476-risiboulbent2.png

C'est EXACTEMENT ça. Il m'arrive précisément la même chose, je ne peux que te remercier d'avoir su aussi bien le décrire. Quand j'entends la moindre différence sur ce que je sais être le "vrai" morceau, ça me démange, je trouve inconcevable de pouvoir chantonner cette version sans se dire" là, j'y suis pas". Tu sais que tu es juste, et dans ta tête tu sais que tu es en train de penser ou non à la bonne note, précisément.

Si tu trouves des infos, n'hésite pas à me MP (ou ici) ! Je pense que nos deux cas sont similaires. Et encore une fois, la question c'est dans quelle mesure notre oreille est-elle bonne ?

Message édité le 25 juillet 2021 à 11:17:44 par -Loopkin-
-Loopkin-
-Loopkin-
MP
25 juillet 2021 à 11:13:52

Le 25 juillet 2021 à 10:47:23 :
https://www.youtube.com/watch?v=vXivZlPu0ms

Rick Beato explique tout ça et très très bien, tu as donc surement une très bonne oreille relative.

Merci pour le lien :ok:

TintinFilth
TintinFilth
MP
25 juillet 2021 à 14:10:12

Le 25 juillet 2021 à 08:19:19 :

Le 25 juillet 2021 à 02:59:22 :
J'ai eu à peu près le même questionnement quand en parlant avec mon père qui joue de la musique depuis 45 ans, je me suis rendu compte que lui ne voyait aucune différence entre les tonalités d'un même mode, et ne comprenait pas comment je pouvais avoir des tonalités mineures préférées par exemple.

"Ben non mais cé tout pareil les intervalles cé les mêmes" https://image.noelshack.com/fichiers/2019/19/3/1557349167-sticker-debile.jpg

"Cé tempérament égal, t'es bizarre toi" https://image.noelshack.com/fichiers/2019/19/3/1557349167-sticker-debile.jpg

Ça m'est arrivé plusieurs fois de lui faire remarquer qu'il chantait une mélodie dans une tonalité complètement différente de l'originale. Mais lui, sans avoir le morceau original comme référence immédiate, il est incapable d'être sûr qu'il chante dans la bonne tonalité. Alors que pour moi, c'est justement le fait de transposer qui demande un effort, tandis que je suis toujours certain d'être dans la bonne tonalité quand je reproduis une mélodie. Quand je connais un morceau, je peux le jouer dans ma tête, il sera exactement comme l'original, je vois pas pourquoi il irait changer de tonalité comme par magie.

Puis pareil pour le coup du morceau qui est un demi-ton plus haut ou plus bas que d'habitude. Même quand c'est un truc qu'il écoute depuis 30, 40, 50 ans, il est incapable d'entendre que le morceau n'est pas dans la même tonalité. Ça fait très longtemps que j'ai arrêté d'essayer de le comprendre. Pour moi, un changement de tonalité comme ça, ça change complètement le morceau, ça crève les oreilles, je comprends même pas comment c'est possible de ne pas sentir de différence.

J'arrive pas à déterminer si c'est lui qui est handicapé, ou moi qui suis fou. https://image.noelshack.com/fichiers/2019/27/5/1562334476-risiboulbent2.png

Là on est plus proche de l'oreille absolue en effet. Mais teste toi, tu seras vite fixé. Si ce sont les notes que tu repères, bingo, si ce sont les intervalles, t'as une très bonne oreille. Et non ton père n'est pas fou issou.

Ni l'un ni l'autre. Je sais très bien que je n'ai ni l'oreille absolue (incapable de nommer une note seule) ni l'oreille relative (généralement incapable de donner l'intervalle lorsque deux notes consécutives sont jouées).

C'est juste que j'ai une sensibilité qu'apparemment tout le monde n'a pas en ce qui concerne tonalités d'un même mode. D'ailleurs cette sensibilité, je suis incapable de l'expliquer, puisqu'en effet, de notre temps, tous les intervalles sont équivalents quelle que soit la tonalité jouée. :(

Comme je m'amuse souvent à reproduire intégralement des morceaux sur guitar.pro, ce que je fais à chaque fois une fois que j'ai fini, c'est que je change l'accordage des instruments pour faire varier la tonalité du morceau. Et à chaque fois, un morceau normalement en Mi mineur sonnera bien mieux en Si mineur, et beaucoup moins bien en Ré mineur.

1
Répondre
Prévisu
?
Victime de harcèlement en ligne : comment réagir ?