CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourSoldes
    • Toutes les offres
    • Meilleures offres
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • SAMSUNG
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Journey
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • PS3
  • iOS
Forum
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Etoile Abonnement RSS

Sujet : Journey : du voyage à la transcendance (Avis)

1
dissertoplay dissertoplay
MP
11 juin 2021 à 18:57:59

Journey
Du voyage à la transcendance…

Apparu sur la PS3 en 2012, ce jeu « indépendant » a eu l’effet d’une petite bombe et a ouvert la porte à une branche du jeu vidéo qui avait pour ainsi dire presque disparue des radars.

Journey se présente comme un petit jeu d’aventure vous glissant dans la peau d’un carillonneur dont le but est d’atteindre une lumière sur la montagne. Si ce pitch, peu avantageux ne semble pas intéressant de prime abord, il se révèle être une parfaite illustration du monomythe et amènera le joueur à des émotions bien plus intenses qu’il n’y paraît.

Ses paysages désertiques, presque post-apocalyptiques deviennent rapidement une source de quiétude pour le joueur qui les parcourt. Sublimés par l’OST d’Austin Wintory (dont je vous recommande l’écoute) vous serez alors immergés, le temps de 2h dans un univers enchanteur que vous n’oublierez pas de sitôt.
Sur l’aspect Gameplay, si l’on peut déplorer un certain manque de variété, nous sommes forcés de reconnaître qu’avoir « plus » n’aurait pas forcément été utile et cet aspect minimaliste convient dès lors à ce jeu.

Concernant les potentielles réflexions autour de Journey, chaque joueur se fera sa propre image du jeu et sa propre interprétation. J’y vois personnellement une quête de la transcendance de l’être conscient au travers d’une évolution ingénieusement mise en place par l’équipe de thatgamecompany.

Vous l’aurez compris, j’ai adoré Journey et le recommande vivement. N’hésitez pas à en discuter et je me ferai un plaisir de prendre part à toutes formes de débat autour de ce jeu et de ses idées !

Le lien de l’article complet se trouve ici : https://dissertoplay.fr/2021/06/11/journey-du-voyage-a-la-transcendance/

Merci de votre lecture et à très vite ! 😊

]Portal2[ ]Portal2[
MP
02 juillet 2021 à 04:07:02

Excellent :bravo:

dissertoplay dissertoplay
MP
02 août 2021 à 09:22:23

Merci beaucoup ! :)

ragnarok66 ragnarok66
MP
26 septembre 2022 à 14:07:55

2 interprétations possibles.
1)Personnellement j'y au vu une interprétation du mythe de Sysiphe.
C'est l'Histoire d'un Homme qui passe sa vie à pousser une lourde pierre ronde en haut d'une montagne et une fois atteint le sommet de la montagne la boule redescend et ainsi de suite.
C'est un peu ce que beaucoup d'entres nous faisons. On court après des buts souvent inutiles, on souffre pour y arriver et une fois obtenu on est insatisfait et on recommence.
Sisyphe, dans les poèmes d'Homère, est le plus astucieux des Hommes, c'est un navigateur, un grand commerçant, un homme trop sûr de lui puisqu'il n'a pas hésité à défier Zeus, en révélant au dieu-fleuve Azopos, où se trouvait sa fille Egine, que Zeus avait enlevé parce qu'il la désirait.A l'époque où les dieux décidaient du destin des hommes, l'impertinent Sisyphe fut condamné, dans les enfers, à un supplice de choix : il devait rouler un gros rocher au sommet d'une montagne, besogne éternelle puisque le caillou dévalait immédiatement la pente une fois en haut...

2) On peut aussi voir le sens du paradis ou de la non réincarnation puisqu'il se matérialise en étoile.
Le personnage doit atteindre le haut de la montagne, une sorte de quête de purification de son âme et de dévouement à Dieu. IL n'y arrive pas mais est récompensé car les dieux (personnellement je crois en un seul dieu unique) dans le jeu permettent à son âme d'atteindre le "NIRVANA" représenté ici par cette sublime et très émouvante phase de jeu finale.
Le Nirvana étant pour les bouddhistes le niveau suprême de sagesse et de spiritualité qui permet à l'Homme de ne plus se réincarner en Homme mais de rompre avec le cycle du karma, du samsara et des réincarnations.
J'ai adoré ce jeu également et j'ai pleuré à la fin.
Un chef d'oeuvre.

1
Répondre
Prévisu
?
Victime de harcèlement en ligne : comment réagir ?
Infos 0 connecté(s)

Gestion du forum

Modérateurs : Evilash08, Vortex646, Tomy-Fett, Leirok, MamYume, ]Faustine[, Latios[JV], Remysangfamy, GamesOfLove
Contacter les modérateurs - Règles du forum

Sujets à ne pas manquer

  • Aucun sujet à ne pas manquer
Meilleures offres
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Rakuten PS3 34.99€ Cdiscount PS4 42.99€ Amazon PC 44.89€ Cdiscount PS3 55.00€
Marchand
Supports
Prix
La vidéo du moment