Menu
EtoileAbonnementRSS
jeuxvideo.com  /  Tous les forums  /  Forum Communauté  /  Topic Questions/réponses sur l'édito et les chroniques (avec Charles d'After Bit)  / 

Topic Questions/réponses sur l'édito et les chroniques (avec Charles d'After Bit) - Page 41

Sujet : Questions/réponses sur l'édito et les chroniques (avec Charles d'After Bit)

DébutPage précedente
Page suivanteFin
ViFou
ViFou
MP
06 août 2015 à 23:27:27

Bonsoir à tous.

Je sais d'avance que ce post ne plaira pas à tous, mais je vais vous faire part de plusieurs pistes de réflexion.

Déjà, il faut avoir en tête que "les visiteurs qui s’expriment sur jeuxvideo.com par quelque manière que ce soit (forums, commentaires, avis lecteurs…) représentent moins de 2% des visiteurs uniques de jeuxvideo.com !" (source : http://www.jevisdeshauts.com/2014/05/cest-lhistoire-dune-webtv/).
Partant de ce simple constat, je vous laisse imaginer que les personnes qui se plaignent sont largement minoritaires, du coup, la création de ce topic de discussion et cette ouverture au dialogue avec une part encore plus restrainte du lectorat est une marque non négligeable de l'ouverture d'esprit de Rivaol.

Ensuite, il faut aussi se rendre compte que beaucoup de commentaires, ou plutôt beaucoup d'utilisateurs qui se plaignent n'ont aucune jugeote et vivent dans leur bulle.
Webedia a investit 90 millions d'euros, même si ça avait été pour un mécénat, un retour sur investissement est toujours envisagé.
De toute manière, ce n'était pas le cas et automatiquement cette entreprise attend un retour sur investissement sur le long termes.
Il est impensable que ce soit à court terme car la somme est trop importante.

Partant de ce simple constat, jeuxvideo.com se doit d'être rentable.
Le jeu vidéo étant de par nature un bien culturel, je ne vois pas jeuxvideo.com passer d'un accès gratuit à une offre par abonnement.
Du coup, que reste-t-il à jeuxvideo.com pour s'assurer des revenus? La publicité, mais aussi se diversifier.

Les revenus d'un site internet s'obtiennent par CPM, CPC, CPL, CPO.
En utilisant des bloqueurs de publicité (CPM), vous empêchez par la même jeuxvideo.com de générer un revenu.
Donc, vous les obligez à utiliser un autre moyen afin de gagner de l'argent.
D'où l'arrivée desdites news à click (CPC).
Or, ces news à click ne permettent pas un revenu assez suffisant, il faut donc trouver des sponsors qui vont payer pour que leurs articles paraissent.
En se diversifiant et en créant sa box, ses partenariats avec les boutiques, jeuxvideo.com s'assure aussi des revenus grâce aux CPO.
Je n'ai pas l'impression que jeuxvideo.com ait des accords en vue de monétiser des CPL.

Donc voici comment jeuxvideo.com gagne de l'argent.
Comme je l'ai dit, nous utilisons des logiciels qui permettent de bloquer la publicité car jugée trop intrusive, nous avons donc finalement nous même encourager jeuxvideo.com à diversifier l'origine de ses revenus.
Nous sommes donc responsable de l'arrivée des fameuses news à click.

Pour en revenir à l'affaire des chroniques.
Un des chroniqueurs, si mes souvenirs sont bons, il doit s'agir de Charles d'After Bit, a indiqué que cela faisait plusieurs mois que jeuxvideo.com a abordé le sujet de renouveler les concepts des émissions.
Nous sommes donc finalement loin du seul mois avancé par certains chroniqueurs.
Personnellement je ne suivait pas leur chronique, mais lorsque je vois celle-ci : https://www.jeuxvideo.com/videos/chroniques/421355/after-bit-la-serie-bayonetta-1-2.htm et surtout ses top commentaires où l'on fait traite de comment regarder la vidéo sans publicité (soit en récupérant la vidéo directement, soit en utilisant AdBlock, on a du mal à croire que les chroniques sont si bien soutenues que ça par leurs visiteurs.

Toujours sur cette même chronique (et même épisode), sur Youtube, il a été visionné 2 671 fois et sur ce site, 14 135.

Alors, certes les vues de certains chroniqueurs sur Youtube sont excellentes et ne cesse d'augmenter, mais par quels moyens.
Je ne sais pas concernant le Fond de l'Affaire, cependant pour ce qui est de SpeedGame, il ne faut pas oublier que beaucoup d'épisodes ont des bonus qui pendant longtemps ont été promus via le site jeuxvideo.com, mais n'étaient visible que sous Youtube.

Du coup, pour quelqu'un qui suit cette chronique, pourquoi la suivre sur jeuxvideo.com, site où il va manquer du contenu ; autant aller directement sur Youtube où nous pourrons retrouver ces fameux bonus.
Pour les aficionados des chiffres, voici un exemple :
- https://www.jeuxvideo.com/chroniques-video/0004/00049476/speed-game-valdis-story-abyssal-city-pc-fini-en-moins-de-22-minutes-00124020.htm épisode vu 56 592 fois
- https://www.youtube.com/watch?v=Raa9XzPKjXI son équivalent, vu 26 479 fois
- https://www.youtube.com/watch?v=cgiMXc6QuEY le bonus, vu 42 254 fois
Ici, on voit clairement que l'épisode bonus a attiré plus de monde que l'épisode principal.
Toutefois, il est bon de noter que l'épisode bonus sous Youtube a quand même fait moins de vues que l'épisode principale sur jeuxvideo.com.
Pour dépasser le nombre de vues de jeuxvideo.com, il faut ajouter les deux épisodes sur Youtube.

Si vous pensez que j'oriente les chiffres à ma convenance, alors prenons simplement la dernière vidéo de SpeedGame disponible sur le site :
- https://www.jeuxvideo.com/videos/chroniques/436898/speed-game-journey-une-run-ensablee-en-23-minutes.htm 32 133 vues
- https://www.youtube.com/watch?v=CQL6QKbuKgg 14 015 vues

Je renvois donc M. RealMyop à ses chiffres et lui demande comment il peut justifier que ses propres chiffres lui sont en sa faveur.
Personnellement, je pense, mais cela n'engage que moi que les chiffres sont en faveur de Youtube car il y a un contenu que l'on ne retrouve pas sur le site.
A l'heure actuelle, ce n'est plus les bonus mais un autre contenu (qui a toujours été là en plus car jeuxvideo.com ne relaie pas toute les vidéos : https://www.youtube.com/user/RealMyop/videos)
De plus, il ne faut pas oublier que les chiffres que j'ai donné sont les vues d'une page, et donc, que se passe-t-il lorsqu'il y a deux vidéos sur une seule et même page.

Je n'ai pris comme exemple que SpeedGame car c'est la seule chronique que je suis actuellement, si quelqu'un veut participer et donner quelques chiffres qui me contrediraient mais sur une autre chronique, je suis ouvert et l'encourage d'ailleurs.

Tout cela pour quoi? Et bien pour vous dire aussi que malgré un lecteur vidéo bien critiqué, si on se cantonne aux seuls chiffres accessibles facilement, nous voyons que jeuxvideo.com fait finalement plus de vues que Youtube (chose assez paradoxale car on nous indique que Youtube est en croissance alors que finalement ce n'est pas le cas.
Alors d'où peut bien provenir cette affirmation.

Comme nous l'avons vu ensemble, déjà les chroniqueurs partagent plus de travail sur Youtube.
De plus, les chroniqueurs parlent en nombre de visites, mais comment ces visites sont-elles comptées, à chaque vidéo à priori.
Or, finalement, en y réfléchissant bien, si, sur un mois, deux vidéo de plus sont publiées sur un autre site (je rappelle que SpeedGame publie 1 fois par semaine, et que nous avons droit le plus souvent à 2 vidéos par semaine (1 vidéo principal + 1 épisode bonus), nous obtenons 10 vidéos sur jeuxvideo.com et 12 sur youtube ; soit déjà 20% de contenus en plus.
A cela ajoutons les utilisateurs mécontents du lecteur video de jeuxvideo.com, mais aussi ceux qui tous simplement afin de ne pas louper ces 20% de contenus supplémentaire ne regardent plus les vidéo dans l'espace chronique de jeuxvideo.com mais directement sur Youtube.

Je vous laisse faire vos propres conclusions sur ce sujet, mais en ce qui me concerne, les chroniqueurs (du moins ceux de SpeedGame), ont eux même choisi de scier la branche sur laquelle ils étaient assis.
Et c'est même assez dommage car finalement, il n'y aurait pas eu cette historie, je n'aurai même pas cherché à comprendre quoique ce soit, et aurait continué à regarder ma chronique, et les aurais même surement soutenus, mais là, ils me déçoivent un peu finalement.

Passons à un autre sujet : les news à clicks.
Comme je l'ai souligné, c'est nous utilisateurs qui avons finalement promus ces news en utilisant de plus en plus des logiciels bloqueurs de publicité, et franchement, j'en ai aussi un peu marre des ces news, je l'ai même soulevé dans un commentaire en indiquant :

3 news sur le même jeu, et la même chose en fait puisqu'il s'agit de dlc en moins de 15 minutes....

S'il vous plait, regroupez vos articles, surtout quand ils traitent du même sujet. (https://www.jeuxvideo.com/videos/435660/monster-hunter-s-invite-dans-sengoku-basara-4-sumeragi.htm)

Malheureusement, quelque part c'est un juste retour de bâton.
Après, serions-nous prêt à abandonner nos bloqueurs de publicité pour éviter de voir proliférer ces news à click.

Peut être pourrions nous tenter de lancer l'idée d'une part d'un sondage à ce sujet, et d'autre part pourquoi pas d'une période d'essais si le sondage est en cette faveur?

Je tiens à aborder aussi un autre sujet épineux, celui de la publicité.
Tout le monde s'est scandalisé d'un article faisant la publicité pour des lunettes de soleil en ayant pour argument principale que cela n'avait aucun rapport avec le jeux vidéo.
Comme je l'ai abordé plus haut (merci à ceux qui m'ont suivi jusqu'içi), jeuxvideo.com a besoin de revenus, ces publicité en font parti, et nous en retrouvons aussi dans la presse papier (des publicité).
Lorsque jeuxvideo.com fait des publicité pour des jeux, des éditeurs, des marques de consoles, ou de fabricants d'ordinateurs, vous les traitez de vendus et indiquez clairement qu'ils ne peuvent être indépendant.

Or cette publicité est le parfait exemple de ce que pourrait être un revenu publicitaire qui ne pourrait être taxé de favoritisme.
Là vous le rejetez en bloc.

Doit-on penser alors que les publicités doivent être orientées vers le jeux vidéo exclusivement?

Non, en fait, ce que vous voulez, ce n'est plus de publicité du tout car ce site ne doit pas être taxé de pro-constructeur ou pro-éditeur (dans le cas de publicité sur le jeux vidéo), mais n'a pas le droit non plus de faire de la publicité pour autre chose que le jeux vidéo.

PS : Avez-vous ouvert un magazine de jeux vidéo au moins une fois dans votre vie?
Si vous en avez encore un, ouvrez le et épluchez le, vous risquez de découvrir les atrocités que la presse est obligée d'accepter pour continuer à vivre (et encore, dans ce cas-ci, la presse gagne encore de l'argent supplémentaire car vous payez ce magazine).

Aller, courage, je n'aborderez plus qu'un seul point : les contenus sponsorisés.
Donc, résumons, nous refusons la publicité intrusives (CPM), les news à click sont mal perçues (CPC), les publicité ou partenariat avec des boutiques vous offusquent (CPO), que reste-t-il?
Et bien, il nous reste les contenus sponsorisés.

Là encore, cela crée un scandale car vous remettrez en doute l'intégrité de jeuxvideo.com sur les tests à venir en taxant ce site de vendu.
Je n'argumenterai pas à ce sujet à moins que vous me le demandiez car je pense avoir déjà bien assez écrit, mais réfléchissez un peu, si vous refusez en bloc tous les moyens qu'à jeuxvideo.com pour générer des revenus, comment voulez-vous qu'ils puissent survivre.

Je concluerai en indiquand que jeuxvideo.com a peut être été obligé de s'adresser à un nouveau public car finalement le noyau dur (la communauté) les a abandonnés.
Nous n'avons pas su soutenir ce site en refusant tout publicité intrusive et en installant en masse des bloqueurs de publicité.
Ainsi, finalement, les soit disant passionnés ont poussé jeuxvideo.com dans les bras d'un nouveau lectorat leur permettant de vivre de revenus que nous leur avons refusés, de revenus que nous ne cautionnons pas, un lectorat friand non plus de contenus qualitatif, mais de contenus quantitatifs.
Ainsi, je pourrai aussi continuer sur le choix éditorial que nous avons poussé jeuxvideo.com à suivre, mais je ne pense pas que vous me liriez encore longtemps.
De plus, ce pavé est assez conséquent et donc, je vous laisse le digérer, et qui sait, si vous y réagissez, nous pourrons peut être en discuter, ou peut être même continuer car finalement, je n'ai parlé que de la forme (et encore, je n'ai pas abordé RESPAWN) de jeuxvideo.com et non de son fond.

Merci à tout ceux qui m'ont lu jusqu'içi.
N'hésitez pas à réagir, que ce soit içi ou en MP, je me ferai un joie de vous répondre.

Pseudo supprimé
07 août 2015 à 06:56:26

Le 06 août 2015 à 23:27:27 ViFou a écrit :
Bonsoir à tous.

Je sais d'avance que ce post ne plaira pas à tous, mais je vais vous faire part de plusieurs pistes de réflexion.

Déjà, il faut avoir en tête que "les visiteurs qui s’expriment sur jeuxvideo.com par quelque manière que ce soit (forums, commentaires, avis lecteurs…) représentent moins de 2% des visiteurs uniques de jeuxvideo.com !" (source : http://www.jevisdeshauts.com/2014/05/cest-lhistoire-dune-webtv/).
Partant de ce simple constat, je vous laisse imaginer que les personnes qui se plaignent sont largement minoritaires, du coup, la création de ce topic de discussion et cette ouverture au dialogue avec une part encore plus restrainte du lectorat est une marque non négligeable de l'ouverture d'esprit de Rivaol.

Ensuite, il faut aussi se rendre compte que beaucoup de commentaires, ou plutôt beaucoup d'utilisateurs qui se plaignent n'ont aucune jugeote et vivent dans leur bulle.
Webedia a investit 90 millions d'euros, même si ça avait été pour un mécénat, un retour sur investissement est toujours envisagé.
De toute manière, ce n'était pas le cas et automatiquement cette entreprise attend un retour sur investissement sur le long termes.
Il est impensable que ce soit à court terme car la somme est trop importante.

Partant de ce simple constat, jeuxvideo.com se doit d'être rentable.
Le jeu vidéo étant de par nature un bien culturel, je ne vois pas jeuxvideo.com passer d'un accès gratuit à une offre par abonnement.
Du coup, que reste-t-il à jeuxvideo.com pour s'assurer des revenus? La publicité, mais aussi se diversifier.

Les revenus d'un site internet s'obtiennent par CPM, CPC, CPL, CPO.
En utilisant des bloqueurs de publicité (CPM), vous empêchez par la même jeuxvideo.com de générer un revenu.
Donc, vous les obligez à utiliser un autre moyen afin de gagner de l'argent.
D'où l'arrivée desdites news à click (CPC).
Or, ces news à click ne permettent pas un revenu assez suffisant, il faut donc trouver des sponsors qui vont payer pour que leurs articles paraissent.
En se diversifiant et en créant sa box, ses partenariats avec les boutiques, jeuxvideo.com s'assure aussi des revenus grâce aux CPO.
Je n'ai pas l'impression que jeuxvideo.com ait des accords en vue de monétiser des CPL.

Donc voici comment jeuxvideo.com gagne de l'argent.
Comme je l'ai dit, nous utilisons des logiciels qui permettent de bloquer la publicité car jugée trop intrusive, nous avons donc finalement nous même encourager jeuxvideo.com à diversifier l'origine de ses revenus.
Nous sommes donc responsable de l'arrivée des fameuses news à click.

Pour en revenir à l'affaire des chroniques.
Un des chroniqueurs, si mes souvenirs sont bons, il doit s'agir de Charles d'After Bit, a indiqué que cela faisait plusieurs mois que jeuxvideo.com a abordé le sujet de renouveler les concepts des émissions.
Nous sommes donc finalement loin du seul mois avancé par certains chroniqueurs.
Personnellement je ne suivait pas leur chronique, mais lorsque je vois celle-ci : https://www.jeuxvideo.com/videos/chroniques/421355/after-bit-la-serie-bayonetta-1-2.htm et surtout ses top commentaires où l'on fait traite de comment regarder la vidéo sans publicité (soit en récupérant la vidéo directement, soit en utilisant AdBlock, on a du mal à croire que les chroniques sont si bien soutenues que ça par leurs visiteurs.

Toujours sur cette même chronique (et même épisode), sur Youtube, il a été visionné 2 671 fois et sur ce site, 14 135.

Alors, certes les vues de certains chroniqueurs sur Youtube sont excellentes et ne cesse d'augmenter, mais par quels moyens.
Je ne sais pas concernant le Fond de l'Affaire, cependant pour ce qui est de SpeedGame, il ne faut pas oublier que beaucoup d'épisodes ont des bonus qui pendant longtemps ont été promus via le site jeuxvideo.com, mais n'étaient visible que sous Youtube.

Du coup, pour quelqu'un qui suit cette chronique, pourquoi la suivre sur jeuxvideo.com, site où il va manquer du contenu ; autant aller directement sur Youtube où nous pourrons retrouver ces fameux bonus.
Pour les aficionados des chiffres, voici un exemple :
- https://www.jeuxvideo.com/chroniques-video/0004/00049476/speed-game-valdis-story-abyssal-city-pc-fini-en-moins-de-22-minutes-00124020.htm épisode vu 56 592 fois
- https://www.youtube.com/watch?v=Raa9XzPKjXI son équivalent, vu 26 479 fois
- https://www.youtube.com/watch?v=cgiMXc6QuEY le bonus, vu 42 254 fois
Ici, on voit clairement que l'épisode bonus a attiré plus de monde que l'épisode principal.
Toutefois, il est bon de noter que l'épisode bonus sous Youtube a quand même fait moins de vues que l'épisode principale sur jeuxvideo.com.
Pour dépasser le nombre de vues de jeuxvideo.com, il faut ajouter les deux épisodes sur Youtube.

Si vous pensez que j'oriente les chiffres à ma convenance, alors prenons simplement la dernière vidéo de SpeedGame disponible sur le site :
- https://www.jeuxvideo.com/videos/chroniques/436898/speed-game-journey-une-run-ensablee-en-23-minutes.htm 32 133 vues
- https://www.youtube.com/watch?v=CQL6QKbuKgg 14 015 vues

Je renvois donc M. RealMyop à ses chiffres et lui demande comment il peut justifier que ses propres chiffres lui sont en sa faveur.
Personnellement, je pense, mais cela n'engage que moi que les chiffres sont en faveur de Youtube car il y a un contenu que l'on ne retrouve pas sur le site.
A l'heure actuelle, ce n'est plus les bonus mais un autre contenu (qui a toujours été là en plus car jeuxvideo.com ne relaie pas toute les vidéos : https://www.youtube.com/user/RealMyop/videos)
De plus, il ne faut pas oublier que les chiffres que j'ai donné sont les vues d'une page, et donc, que se passe-t-il lorsqu'il y a deux vidéos sur une seule et même page.

Je n'ai pris comme exemple que SpeedGame car c'est la seule chronique que je suis actuellement, si quelqu'un veut participer et donner quelques chiffres qui me contrediraient mais sur une autre chronique, je suis ouvert et l'encourage d'ailleurs.

Tout cela pour quoi? Et bien pour vous dire aussi que malgré un lecteur vidéo bien critiqué, si on se cantonne aux seuls chiffres accessibles facilement, nous voyons que jeuxvideo.com fait finalement plus de vues que Youtube (chose assez paradoxale car on nous indique que Youtube est en croissance alors que finalement ce n'est pas le cas.
Alors d'où peut bien provenir cette affirmation.

Comme nous l'avons vu ensemble, déjà les chroniqueurs partagent plus de travail sur Youtube.
De plus, les chroniqueurs parlent en nombre de visites, mais comment ces visites sont-elles comptées, à chaque vidéo à priori.
Or, finalement, en y réfléchissant bien, si, sur un mois, deux vidéo de plus sont publiées sur un autre site (je rappelle que SpeedGame publie 1 fois par semaine, et que nous avons droit le plus souvent à 2 vidéos par semaine (1 vidéo principal + 1 épisode bonus), nous obtenons 10 vidéos sur jeuxvideo.com et 12 sur youtube ; soit déjà 20% de contenus en plus.
A cela ajoutons les utilisateurs mécontents du lecteur video de jeuxvideo.com, mais aussi ceux qui tous simplement afin de ne pas louper ces 20% de contenus supplémentaire ne regardent plus les vidéo dans l'espace chronique de jeuxvideo.com mais directement sur Youtube.

Je vous laisse faire vos propres conclusions sur ce sujet, mais en ce qui me concerne, les chroniqueurs (du moins ceux de SpeedGame), ont eux même choisi de scier la branche sur laquelle ils étaient assis.
Et c'est même assez dommage car finalement, il n'y aurait pas eu cette historie, je n'aurai même pas cherché à comprendre quoique ce soit, et aurait continué à regarder ma chronique, et les aurais même surement soutenus, mais là, ils me déçoivent un peu finalement.

Passons à un autre sujet : les news à clicks.
Comme je l'ai souligné, c'est nous utilisateurs qui avons finalement promus ces news en utilisant de plus en plus des logiciels bloqueurs de publicité, et franchement, j'en ai aussi un peu marre des ces news, je l'ai même soulevé dans un commentaire en indiquant :

3 news sur le même jeu, et la même chose en fait puisqu'il s'agit de dlc en moins de 15 minutes....

S'il vous plait, regroupez vos articles, surtout quand ils traitent du même sujet. (https://www.jeuxvideo.com/videos/435660/monster-hunter-s-invite-dans-sengoku-basara-4-sumeragi.htm)

Malheureusement, quelque part c'est un juste retour de bâton.
Après, serions-nous prêt à abandonner nos bloqueurs de publicité pour éviter de voir proliférer ces news à click.

Peut être pourrions nous tenter de lancer l'idée d'une part d'un sondage à ce sujet, et d'autre part pourquoi pas d'une période d'essais si le sondage est en cette faveur?

Je tiens à aborder aussi un autre sujet épineux, celui de la publicité.
Tout le monde s'est scandalisé d'un article faisant la publicité pour des lunettes de soleil en ayant pour argument principale que cela n'avait aucun rapport avec le jeux vidéo.
Comme je l'ai abordé plus haut (merci à ceux qui m'ont suivi jusqu'içi), jeuxvideo.com a besoin de revenus, ces publicité en font parti, et nous en retrouvons aussi dans la presse papier (des publicité).
Lorsque jeuxvideo.com fait des publicité pour des jeux, des éditeurs, des marques de consoles, ou de fabricants d'ordinateurs, vous les traitez de vendus et indiquez clairement qu'ils ne peuvent être indépendant.

Or cette publicité est le parfait exemple de ce que pourrait être un revenu publicitaire qui ne pourrait être taxé de favoritisme.
Là vous le rejetez en bloc.

Doit-on penser alors que les publicités doivent être orientées vers le jeux vidéo exclusivement?

Non, en fait, ce que vous voulez, ce n'est plus de publicité du tout car ce site ne doit pas être taxé de pro-constructeur ou pro-éditeur (dans le cas de publicité sur le jeux vidéo), mais n'a pas le droit non plus de faire de la publicité pour autre chose que le jeux vidéo.

PS : Avez-vous ouvert un magazine de jeux vidéo au moins une fois dans votre vie?
Si vous en avez encore un, ouvrez le et épluchez le, vous risquez de découvrir les atrocités que la presse est obligée d'accepter pour continuer à vivre (et encore, dans ce cas-ci, la presse gagne encore de l'argent supplémentaire car vous payez ce magazine).

Aller, courage, je n'aborderez plus qu'un seul point : les contenus sponsorisés.
Donc, résumons, nous refusons la publicité intrusives (CPM), les news à click sont mal perçues (CPC), les publicité ou partenariat avec des boutiques vous offusquent (CPO), que reste-t-il?
Et bien, il nous reste les contenus sponsorisés.

Là encore, cela crée un scandale car vous remettrez en doute l'intégrité de jeuxvideo.com sur les tests à venir en taxant ce site de vendu.
Je n'argumenterai pas à ce sujet à moins que vous me le demandiez car je pense avoir déjà bien assez écrit, mais réfléchissez un peu, si vous refusez en bloc tous les moyens qu'à jeuxvideo.com pour générer des revenus, comment voulez-vous qu'ils puissent survivre.

Je concluerai en indiquand que jeuxvideo.com a peut être été obligé de s'adresser à un nouveau public car finalement le noyau dur (la communauté) les a abandonnés.
Nous n'avons pas su soutenir ce site en refusant tout publicité intrusive et en installant en masse des bloqueurs de publicité.
Ainsi, finalement, les soit disant passionnés ont poussé jeuxvideo.com dans les bras d'un nouveau lectorat leur permettant de vivre de revenus que nous leur avons refusés, de revenus que nous ne cautionnons pas, un lectorat friand non plus de contenus qualitatif, mais de contenus quantitatifs.
Ainsi, je pourrai aussi continuer sur le choix éditorial que nous avons poussé jeuxvideo.com à suivre, mais je ne pense pas que vous me liriez encore longtemps.
De plus, ce pavé est assez conséquent et donc, je vous laisse le digérer, et qui sait, si vous y réagissez, nous pourrons peut être en discuter, ou peut être même continuer car finalement, je n'ai parlé que de la forme (et encore, je n'ai pas abordé RESPAWN) de jeuxvideo.com et non de son fond.

Merci à tout ceux qui m'ont lu jusqu'içi.
N'hésitez pas à réagir, que ce soit içi ou en MP, je me ferai un joie de vous répondre.

Vous avez bien compris les enfants ou vous voulez continuer à rager pour rien ?

JWC-NoPassaran
JWC-NoPassaran
MP
07 août 2015 à 09:59:16

@ViFou,

Ton post est intéressant.

Ce qui n'est pas le cas du suivant, nous sommes habitués au Castor idiot depuis quelque temps maintenant :), à part faire du talc et placer un "tu connais Charlie", ça ne vole pas bien haut. Surtout quand on a mon âge et qu'on a grandit avec le professeur Choron, Hara-Kiri et Charlie Hebdo. Donc les visionnaires de comptoir Quebecois...très peu pour moi. Parenthèse fermée!

Ton analyse se tient, il y a bcp de vrai dans ce que tu dis. Pour autant elle n'explique pas la raison qui pousse JVC à devenir un site quasi intégralement contributaire. La pub me gêne moins que le contributaire à outrance. Et là c'est bel est bien de fond dont je parle, je l'ai évoqué avec Rivaol d'ailleurs.

La pub est nécessaire pour que le site soit viable, par contre l'abandon quasi intégrale de la ligne journalistique pour faire place à la ligne contributaire est pour moi le problème majeur. Et ton post quoique bien construit et bien argumenté ne répond pas à ce glissement, néfaste à mon sens.

Ce n'est pas être immature que de demander un équilibre entre journalisme et contribution.

Mcferson
Mcferson
MP
07 août 2015 à 10:23:19

Pour revenir à l'annonce racoleuse du "chroniqueur mystère" : Faudrait franchement pas nous prendre pour des idiots, hein !
AUCUN ancien de jvc apprécié ne veut revenir sur ce site moribon. AUCUN. Citons pelle-mêle : Krayn, Franck, Usul, Karim, RealMyope, Charles...
Donc, c'est surement pas un apprécié du public mais plutôt de jvc en interne. auquel cas, nous, le public, on n'en a RIEN à foutre.

Mcferson
Mcferson
MP
07 août 2015 à 10:26:52

@ViFou : c'est drôle de voir une "minorité" faire plonger à ce point le succès du site. Vas voir les stats... Toi qui aiment les chiffres. Mais va voir des VRAIS chiffres.

Zakgues
Zakgues
MP
07 août 2015 à 12:17:38

Nouveau sur ce forum

EvilZangief
EvilZangief
MP
07 août 2015 à 18:30:32

@ViFou,

Paradoxalement, ton commentaire est à la fois juste à bien des égards mais aussi plein de contradiction. En effet, l’une de tes premières remarques fut que nous autres contributeurs (sur les forums ou les articles publiés) ne représentons qu’une infime partie de la clientèle du site (2% pour être précis). En même temps, tu invites tous les détracteurs sur ce forum à se rétracter vis-à-vis de leur mauvaise opinion sur le nouveau modèle économique adopté par ce site.

Or à aucun moment tu ne réponds aux interrogations suivantes :

Si les membres de la communauté active (forums, commentaires etc.) sont une part négligeable de l’audimat, quelle influence réelle ont-ils sur l’immense majorité des visiteurs ?

Sachant que l’audience est en chute libre depuis décembre 2014 (aussi étrange que cela puisse paraitre, cette période coïncide parfaitement avec la mise en place définitive du fameux « Respawn » les 8 et 9 décembre 2014), comment penses-tu pouvoir empêcheur cette majorité silencieuse à ne pas quitter le navire ? Ce n’est pas les simples 2% des visiteurs qui peuvent expliquer à eux seuls la perte de fréquentation.

Par la suite, tu évoques tous les modèles économiques basées sur la gratuité (en apparence) qu’utilisent les sites internet. Certains sont plus acceptables que d’autres, là n’est pas la question. Seulement voilà, tu ne réponds pas aux questions suivantes :

Qu’est-ce qui a bien pu pousser les visiteurs du site à installer récemment des bloqueurs publicitaires ?

Cette question est aussi facile à simple à répondre que celle demandant « qui de l’œuf ou de la poule est arrivé en premier ? ». En effet, l’évolution des bannières publicitaires a pris un tel essor sur le plan technique (déclenchement lors du passage de la souris, vidéo tournant en boucle) qu’elle a pris une part non négligeable sur le confort de lecture (consommation de la bande-passante = ralentissement = problème de rafraichissement des pages). Je pense que « jeuxvideo.com » est tombé dans le vieil écueil consistant à surcharger ses pages web afin d’augmenter ses revenus publicitaires. Le problème avec cette pensée candide, c’est qu’elle n’a jamais donné des résultats correspondant à une équation en ligne droite montante mais plutôt une parabole descendante.
Arrivé au point culminant de la parabole, c’est généralement l’effet inverse désiré par les détenteurs de cette solution miracle.

De plus, il est aussi du ressort des responsables du site de sensibiliser les visiteurs sur les répercussions financières que constituent tous ces bloqueurs de publicités. Il suffit juste d’ajouter un détecteur d’ADBlock et d’afficher un encadré moralisateur afin de sensibiliser les gens. S’ils ne veulent pas que leur entreprise périclite (ce qui est un peu le cas en ce moment), ils doivent rapidement ajouter cette campagne de sensibilisation par un encart en haut de leurs pages.

Après cela, tu cherches à faire pleurer dans les chaumières en nous parlant des 90 millions d’euros dépensés par Webmedia pour faire l’acquisition du site « jeuxvideo.com ».

Pour information, savais-tu qu’au moment de l’achat par Webmedia le site était estimé (au grand max) à 30 millions d’euros ? (cf. http://bourse.lesechos.fr/infos-conseils-boursiers/infos-conseils-valeurs/avis-experts/nouveaux-records-du-titre-apres-la-cession-de-jeuxvideo-com-978151.php )
Alors maintenant, une nouvelle question s’impose à nous qui est :

Pourquoi Webmedia a-t-il dépensé trois fois plus d’argent que la valeur estimée par les experts du secteur ?

Une chose est sûre, c’est que cette opération a pu faire grimper l’action en bourse du groupe durant une petite période. Même si la bourse ressemble beaucoup à un « Poker Menteur », elle finit à terme par retrouver ses esprits.

Concernant le litige qui oppose la direction du site et les chroniqueurs, tu déplaces volontairement (ou pas ?) le débat ailleurs que là où les chroniqueurs l’ont placé tout en inversant les rôles. En effet, les chroniqueurs ne sont pas à l’origine des réprimandes sur la baisse de fréquentation de leurs vidéos sur le site « jeuxvideo.com ». Au contraire, ils tentent de trouver les origines en expliquant que la faible exposition des nouvelles chroniques sur la page d’accueil du site sont à leurs yeux à l’origine de cette chute. De plus, ils rappellent que les changements opérés de longue date sur le lecteur maison peuvent aussi expliquer ce désamour.
Lorsque RealMyop a balancé ses chiffres, c’était uniquement pour répondre à ceux pessimistes de Rivaol. Ainsi, il fallait juste comprendre que les gens se sont reporté sur le site YouTube parce qu’ils ne supportaient plus le lecteur vidéo du site. Point barre.

Pour conclure, tu parles d’un nouveau public sans le définir. Qui est-il au juste ? Sachant que la courbe de fréquentation n’a pas cessé de baisser depuis décembre 2014 je doute qu’il soit particulièrement fidèle à une enseigne.

Enfin moi je dis ça, je ne dis rien…

Message édité le 07 août 2015 à 18:33:17 par EvilZangief
ggunette2
ggunette2
MP
07 août 2015 à 22:05:43

J'ai une autre question : si vous ne voulez pas que JVC gagne de l'argent à travers leurs pubs et leurs sponsors, comment voulez-vous qu'ils se fassent de l'argent avec le site ?

ViFou
ViFou
MP
07 août 2015 à 22:25:21

Ne vous méprenez pas.

Si seuls 2% postent que ce soit des commentaires ou sur les forums, les mécontents sont bien plus nombreux.

Tous les mécontents ne se font pas entendre, loin de là, et à vrai dire, si c'était le cas, alors la baisse de fréquentation en serait bien moindre puisque quelqu'un qui va poster son mécontentement le fait généralement pour laisser une chance à son auditeur de se rattraper.
Par contre, là où beaucoup de visiteur ne font part de leur opinion, beaucoup d'entre eux lisent quand même les commentaires (ou du moins quelques commentaires), ce qui peut leur permettre d'orienter leur choix.

Sinon, mon poste est bien incomplet, et j'étais assez fatigué après avoir déjà écrit cela.
De plus, je pensais qu'il était aussi assez conséquent pour ne pas en ajouter.

Mais je prends note et vais essayer de le compléter puisque sur certains points nous tombons d'accord et qu'en plus vous l'avez lu et analysé

Sinon pour vous répondre simplement et rapidement.
Mon commentaire n'est pas là pour faire la morale.
Concernant les bloqueurs de publicité j'en utilise aussi un, et il est opérationnel concernant la majeure partie de jeuxvideo.com.

Je savais parfaitement que le tarif qu'à mis Webedia pour le rachat était bien supérieur à sa valeur réelle, et non je ne tiens pas à arracher une larme bien loin de là, juste à rappeler que si on met une somme si considérable, ce n'est pas pour fermer le site sans avoir essayer de le sauver, ou tout simplement pour en promouvoir un autre.

Concernant les chroniqueurs, effectivement j'ai relancé le débat sur un tout autre point de vue afin de signaler qu'ils n'étaient pas tout blanc et qu'eux même utilisent les chiffres dans leur intérêt, ce qui m'a énormément déçu de chroniqueurs que j'appréciais et que je trouvais intègre.

Après, il est tout aussi normal qu'ils défendent leur bout de gras, et ne leur en tiendrais pas rigueur bien longtemps (jusqu'à la prochaine sortie).

Si vous êtes d'accord, j'argumenterai prochainement avec un premier commentaire sur le qualitatif du site (car oui je suis aussi d'accord avec vous sur ce point), et avec un second sur les chroniqueurs (bon là c'est juste car la question est posée, mais si vous considérez que c'est HS, alors j'enverrai ce poste en PM à qui le voudra).

Merhunes_Dagon
Merhunes_Dagon
MP
08 août 2015 à 18:08:38

Putain de bordel de merde, JVC est devenu du grand n'importe quoi...

J'en ai assez vu et entendu, je me casse.

hsmaxpuissant
hsmaxpuissant
MP
09 août 2015 à 07:09:20

Salut tout le monde, je n'ai pas lu tous les posts je m'en excuse d'avance surtout si je viens à répéter ce qui a été dit déjà.

Le problème majeur du nouveau jvc qui a été soulevé de nombreuses fois c'est le fouillis de la homepage qui mélange news écrites à la va vite et autres chroniques qui demandent beaucoup plus de boulot.
La solution ne serait elle pas dans l'ouverture d'un compte "officiel" jvc sur Youtube ou autre hébergeur vidéo qui propose déjà une interface bien plus adaptée pour la diffusion de ce genre de média ?
Ainsi le relais sur les réseaux sociaux serait plus efficace et la visibilité des chroniques de jvc ne seraient plus soumis à l'architecture ou à la politique du site mais uniquement au talent et à l'investissement personnel des chroniqueurs

De plus la rentabilité pour le site ne serait pas compromise puisque Youtube attire autrement plus de clients/viewers que jvc, qui du coup migreraient simplement sur ce site puisqu'en lien direct avec les vidéos proposées.

Enfin pourquoi avoir repris jvc si c'est pour lui enlever tout le sel qui en faisait un site à part et du coup le reléguer au simple rang de site de jeu vidéo classique sans saveur ou originalité ?
Sa position de leader du marché tenait sur sa forte communauté sur les forums mais également et surtout sur ses chroniques de bonne qualité et facilement accessibles et visibles.
Si les forums ne risquent pas de disparaitrent du jour au lendemain, les communautés qui gravitaient autour de ces chroniques risquent de se détacher de votre site, et c'est selon vos indices "d'audimat" déjà le cas.
Vous ne pouvez pas reprocher ces pertes d'audiences à vos chroniqueurs, même si je l'avoue pour ma part j'ai décroché quand mes chroniques préférées se sont arrêtées (entre autres le 3615 USUL et Crossed), mais c'est purement personnel et cela vient aussi beaucoup du fait que je n'ai pas le temps actuellement de commencer une nouvelle chronique. Quoi qu'il en soit, vu la perte générale de ces audiences cela vient forcement d'éléments externes aux chroniques.
Toutes les critiques sur la visibilité et le lecteur ont déjà été faites, pas besoin d'en rajouter la dessus.

Cependant passer par YT comme je l'évoquais plus haut résoudrait ces problème.

Je cois que actuellement la politique de jvc est encore assez flottante. Soit vous conservez l'ancienne avec un site très axées sur le communautarisme (non entendu au sens péjoratif) et la mise en avant de vos chroniques, soit vous passez à une nouvelle avec des news en pagaille et un site recentrer sur le jeu vidéo en lui même et donc beaucoup plus basique. En tentant de concilier les deux, vous allez fatalement dans le mur.
Les lecteurs qui ne sont pas dupent voient bien que la cohorte d'infos vues et revues sont juste là pour faire du buzz, en étant cependant vendu comme infos de qualité, et les chroniqueurs d'un autre côté se sentent lésés de ne pas être les "stars" de jvc comme avant, et de se voir mis au même rang que ces infos "fast-food".

Les risques actuels de jvc sont de voir partir leurs chroniqueurs comme l'a fait l'équipe de AfterBit, et a fortiori de perdre leurs lecteurs qui vont se diffuser un peu dans tous les sites de jeu vidéo qui sont légion et qui, ne seront pas bien différents de jvc si une telle situation venez à arriver.
Si le site peut encore compter, comme je l'ai déjà dit, sur une forte communauté sur les forums, cela ne veut pas dire qu'elle va perdurer si le site se meurt, ou encore, jvc pourrait se transformer en site à deux visages avec d'un côté un aspect forum actif et de l'autre un aspect site de news totalement déserté voire qui finira par disparaitre tout simplement, et ainsi se priverait d'une énorme partie de son contenu.
Cela serait déplorable pour le chroniqueurs, pour les lecteurs, et pour le site.
Je pense que tout ceci a déjà été dit et pensé par l'équipe qui s'occupe de ce genre de questionnement. Seulement, à force de penser nouveauté et rentabilité uniquement, vous risquez de tout perdre.

De plus, si vous voulez innover, il convient de conserver l'esprit du jvc originel si vous voulez garder votre place de leader, et ça serait d'avantage dans l'intégration et le relais dans les réseaux sociaux des chroniques et de ce qui fait que jvc possède un petit (gros) plus par rapport aux autres sites du genre.

Tout passe par ça de nos jours, mais du coup ceux qui trainent sur FB, Twitter ou autres ont une masse d'information énorme qu'ils ne prennent même plus la peine de consulter en détails, et dans tous les cas, même s'ils le voulaient, ils ne pourraient pas tout assimiler. Ils font le tri, et ce qu'ils regardent où lisent c'est ce qu'il y a de plus percutant.
Les hautes instances de jvc ont l'air de penser que ce sont les "gros titres à scandale" qui méritent d'être relégués, seulement tout le monde propose la même chose, innover serait sortir de cet automatisme "presse à scandale = clientèle de masse", puisque ce schéma est révolu depuis l'explosion de la concurrence due à la démocratisation de net.
En reléguant vos chroniques plutôt que du trash topic vous apporterez un souffle nouveau sur ce qui est proposé par les autres sites, et qui dit distinction, dit intérêt, dit visibilité accrue, dit rentabilité.
Ça serait tout bénef pour tout le monde. Les lecteurs auraient du contenu de qualité, les chroniqueurs auraient enfin la visibilité qu'ils méritent sans passer par l'indépendance et le site remplirait ses exigences de rentabilité.

Pour finir je pense que toute création vient à évoluer naturellement, et forcer la chose n'apportera jamais rien de bon. Les deux premiers concernés dans cette évolution sont le créateur et ceux qui le suivent, qu'il doit, dans certain cas, écouter (même si parfois l'opinion générale est biaisée par l'effet de masse, un manque de culture ou encore et parmi tant d'autres raisons une habitude qu'ils n'aiment pas voir perturber).
Je comprends que vous ayez vos objectifs, mais dans ce cas autant recruter des gens qui bossent dans la même optique que vous, augmenter leur rentabilité. Les artistes sont là pour créer, sans aucune contrainte ni limite, et tenter de corrompre leur façon de penser ne serait que peu fructueux. Cela se traduirait soit par un départ pour ceux qui ont le plus d'intégrité, soit par la création de contenu de bien moindre qualité, ce qui bien sur serait paradoxal si ces mêmes artistes avaient été recrutés pour leurs talents.

En bref, des solutions existent et semblent relativement simple à mettre en place, avant de demander à vos chroniqueurs de revoir leurs créations, commencez plutôt par revoir votre politique. Votre but ne sera atteint que si vous écoutez les revendications ce ceux qui font que jvc existe aujourd'hui, les chroniqueurs et les lecteurs.

C'était ma petite pierre lancée au milieu de tant d'autres que je doute qu'elle ait un réel impact, cependant, étant client de jvc depuis longtemps je pense que je me devais de réagir.

PS : Bravo à l'équipe d'AfterBit, c'est rare de voir des gens avec une telle intégrité.
Rivaol, tu as l'air un peu le cul entre deux chaises, un coup tu défends la direction, un coup tu es du côté des chroniqueurs, je comprends que ton boulot exige que tu concilies les deux parties, seulement j'ai un peu l'impression que tu nous joues de la flute et que tu n'as aucun réel pouvoir pour arranger la situation.
Cela n'engage que moi, mais j'ai cette impression que tu es juste là pour calmer la majorité silencieuse, qui l'est beaucoup moins depuis qu'internet existe.

[mod coupdegueulejecrachedanslasoupe off] A vos claviers zet manettes !

Webediable
Webediable
MP
09 août 2015 à 12:40:23

Rivaol, tu as l'air un peu le cul entre deux chaises, un coup tu défends la direction, un coup tu es du côté des chroniqueurs, je comprends que ton boulot exige que tu concilies les deux parties, seulement j'ai un peu l'impression que tu nous joues de la flute et que tu n'as aucun réel pouvoir pour arranger la situation.
Cela n'engage que moi, mais j'ai cette impression que tu es juste là pour calmer la majorité silencieuse, qui l'est beaucoup moins depuis qu'internet existe.

En effet, il essaye au maximum de calmer le jeu mais sans pouvoir vraiment donner son avis.

Je trouve ça un peu triste d'en arriver là quand tu es censé exercer un métier où ton opinion est très importante.

Ça reflète le fait que jeuxvideo.com ne considère plus ses rédacteurs comme des journalistes, mais de simples éxécutants.

Message édité le 09 août 2015 à 12:40:55 par Webediable
iPoseidon
iPoseidon
MP
09 août 2015 à 12:44:40

Je renvois donc M. RealMyop à ses chiffres et lui demande comment il peut justifier que ses propres chiffres lui sont en sa faveur.

Les vidéos sur jeuxvideo.Com sortent en avant première je crois, donc la comparaison est biaisée à partir de là (si c'est avéré)

wikaoul
wikaoul
MP
10 août 2015 à 16:22:06

Au delà de tous les soucis que vous rencontrez, je trouve que c'est simplement une faute professionnelle que de venir se "plaindre" de ses conditions de travail de manière publique.

Si on est pas content de son statut, on va voir son patron, on pleure pas sur les forums jvcom, la pire crasse qui puisse être sur le web, peuplé de 90% d'imbéciles qui prendront SYSTÉMATIQUEMENT la défense de ceux qui seront contre webedia / jvcom.

Pour le reste, l'envie de transparence de votre part me dérange aussi, encore une fois, ce qui se passe dans l'entreprise doit y rester. Faites votre mayonnaise en interne, prenez des décisions, faites ce que vous pensez être le meilleur pour jvcom, mais par pitié, arrêtons le pathos et le "ouin ouin on bosse 800h par semaine pour un bol de riz, c'est trop dur !!!".
Vous faites une chronique, vous avez une visibilité, vous savez très bien que c'est un taf de courte durée mais que vous allez profiter de cette visibilité pour essayer de vous émanciper, c'est la loi du marché.

Webediable
Webediable
MP
10 août 2015 à 18:35:03

Visiblement ça a déjà été traité en interne, d'où leur départ. Perso je pense que c'est bon à savoir que Webedia sont des pourris.

Quand on est chroniqueur on a un public, et je trouve ça normal de le tenir informé de ce qui se passe.

Et à mon avis tu te fais une fausse idée sur la relation entre les chroniqueurs et les patrons de jeuxvideo.com. C'est davantage une relation de partenariat commercial que de patron/employé classique. Et quand ton commanditaire change les termes du contrat de manière abusive, je trouve ça normal que ça gueule.

Imagine si ça arrivait entre YouTube et les youtubers.

LVYThN
LVYThN
MP
10 août 2015 à 22:38:57

Sauf que la majorité de la communauté n'a AUCUNE expérience en management des organisations, ni en marketing. La communauté n'a pas à savoir ce qui se passe en interne car elle ne saurait pas quoi faire de ces informations, à part dire "à bas le patronat". Les gens oublient que derrière les pages web il y a une entreprise de plusieurs centaines de personnes qui ont toutes des perspectives différentes. Ce n'est pas aux visiteurs (à titre gratuit qui plus est) de juger des décisions de management, elles mêmes déjà rendues difficiles par les différents profils des parties prenantes. Les visiteurs peuvent dire que le résultat ne leur plaît pas (ce qu'ils n'hésitent pas à faire et c'est très bien) et les Community Managers peuvent (et doivent) communiquer sur les aspects qui concernent la-dite communauté seulement. Je trouve ça triste qu'en 2015 un rédac-chef doive s'occuper de la communication, en devant s'exprimer sur la cuisine interne de surcroît.

LittleBoots
LittleBoots
MP
10 août 2015 à 22:42:54

Sauf que Webedia est un cancer ils ont coulés toute les lignes éditoriales des sites qu'ils ont rachetés.

gael42
gael42
MP
11 août 2015 à 16:47:11

En ce qui me concerne, quand un "chef" ne répond pas directement aux chroniqueurs mais qu'il vient faire le beau publiquement, je trouve que ça n'est que justice que les chroniqueurs viennent à leur tour parler publiquement pour montrer ce qu'il se passe réellement.

Visiblement, rien ne se passait vraiment en interne (= aucune réelle écoute, aucune réelle tentative d'amélioration), c'est pour ça qu'ils en sont venus à parler en externe. Je ne vois pas du tout pourquoi on devrait leur reprocher ça.

Si c'est une "faute professionnelle", alors, les "patrons" en ont aussi fait une en faisant la sourde oreille et en donnant des ordres insensés.

Message édité le 11 août 2015 à 16:48:23 par gael42
LVYThN
LVYThN
MP
11 août 2015 à 22:05:54

Quel intérêt de le faire en public ? Susciter un scandale pour se mettre les incultes et champions de l'anti-patronat de la communauté dans la poche ?

Webediable
Webediable
MP
11 août 2015 à 22:26:29

Lis le post au-dessus du tien.

DébutPage précedente
Page suivanteFin
Répondre
Prévisu
?
Victime de harcèlement en ligne : comment réagir ?