CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • French days 2022
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus Hardware
    • Bons plans
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • Tout JVTECH
  • TV
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • SAMSUNG
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Fortnite
    • FUT 21
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Fire Emblem : The Sacred Stones
  • Tout support
  • WiiU
  • 3DS
  • GBA
Forum
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Etoile Abonnement RSS

Sujet : Joshua : Soutiens

1
[Soren57]
[Soren57]
MP
06 décembre 2013 à 21:32:20

:globe: Soutiens possibles

:d) Joshua/Artur
:d) Joshua/Gerik
:d) Joshua/Innes
:d) Joshua/L'Arachel
:d) Joshua/Marisa
:d) Joshua/Natasha

[Soren57]
[Soren57]
MP
06 décembre 2013 à 21:32:38

:globe: Joshua/Artur

:d) Soutien C

Joshua : Hé, vous là-bas !
Artur : Oui ?
Joshua : Vous êtes moine ?
Artur : Oui, je viens de Renais. Mon nom est Artur.
Joshua : Je suis Joshua. Alors, euh... vous voulez faire un pari ?
Artur : Un pari ?
Joshua : Oui ! Que choisissez-vous: pile ou face ?
Artur : ...
Joshua : Quoi ? Tout ce que vous avez à dire c'est pile ou face. Alors ?
Artur : Je ne sais pas dans quoi je m'embarque, mais je vais dire face pour le moment.
Joshua : Bien, tirons maintenant à pile ou face. Et hop ! Oui ! C'est pile. J'ai gagné.
Artur : Vous avez gagné. Euh... Et qu'avez-vous gagné ?
Joshua : Eh bien, vous devez maintenant faire tout ce que je vous dis.
Artur : Comment ? Pourquoi dites-vous cela ?
Joshua : Vous avez perdu, n'est-ce-pas ? Puisque vous avez perdu, vous devez faire ce que je vous demande. Après le combat, je veux que vous vous entraîniez avec moi.
Artur : M'entraîner avec vous ? Mais de quoi est-ce que vous parlez ?! Écoutez, j'ai juste dit face pour que vous me laissiez tranquille ! Vous n'avez jamais précisé sur quoi nous allions parier.
Joshua : Vous ne devriez pas vous focaliser sur ces petits détails ! C'est mauvais pour la santé de stresser pour rien ! Bien, à propos de l'entraînement.Me battre contre les utilisateurs de magie n'a jamais été mon fort. Je crois que c'est essentiellement dû à un problème de synchronisation. Je n'ai pas vraiment besoin de peaufiner ma techique. Toutefois, je me rends compte que nos combats deviennent de plus en plus difficiles. Voilà pourquoi je souhaiterais m'entraîner avec un mage !
Artur : C'est un objectif fort louable, mais je ne peux pas vous aider. Je suis un homme très occupé...
Joshua : Hé, ça suffit ! Un pari est un pari. Je vous attendrai, alors soyez ponctuel !
Artur : Très bien... mais pas longtemps !

:d) Soutien B

Joshua : Hé, Artur ! Je voulais vous remercier pour l'entraînement. J'ai beaucoup appris. J'espère que vous êtes en forme pour la séance d'aujourd'hui.
Artur : Eh bien, en fait... Ne pourrions-nous pas remettre la leçon à demain ?
Joshua : Hé, vous pourriez montrer un peu plus d'enthousiasme ? Avec un négativisme pareil, vous allez perdre tous vos combats !
Artur : Vous avez probablement raison, mais c'est au-dessus de mes forces. Si vous vous acharnez à m'épuiser lors de l'entraînement, je serai inutile lorsque le véritable combat commencera. J'espère de ne pas trop le montrer, mais je suis exténué aujourd'hui.
Joshua : Dans ce cas, faisons un pari. Si je gagne, vous m'obéirez.
Artur : Joshua, je n'en peux plus et de nombreux combats nous attendent. Vous devriez profiter de la nuit pour vous reposer.
Joshua : Ne vous inquiétez pas pour moi, Artur. Alors, pile ou face ?
Artur : Très bien... face.
Joshua : Super ! Si c'est pile, je gagne. Allons-y ! Incroyable ! C'est pile ! J'ai encore gagné !
Artur : ... Puis-je voir cette pièce ?
Joshua : Quoi ? M'accuseriez-vous de tricher ?
Artur : Non, désolé.
Joshua : Bien, je vous attends ce soir. Soyez à l'heure !
Artur : Très bien. ...
Joshua : Vous êtes désespérant. Cessez de prendre cet air blasé. Ça m'inquiète et je ne peux pas retourner au front si je suis inquiet. Écoutez, faites une pause. Allez vous reposer un peu, d'accord ?
Artur : Mais j'ai perdu le pari.
Joshua : Le pari était le suivant: si je gagne, vous devez m'obéir. Et j'exige que vous alliez vous reposer.
Artur : Joshua... J'apprécie votre geste. Je ne m'étais jamais autant battu. Je suis juste fatigué. Je suis éreinté à force de contrer vos attaques. Mais votre gentillesse me redonne de la vigueur.
Joshua : Nous nous battons encore, alors restez sur vos gardes. Restez près de moi aujourd'hui. Je vais vous protéger. Mais ne manquez pas l'entraînement de demain !
Artur : Je serai au rendez-vous !

:d) Soutien A

Joshua : Hé, Artur ! Vous semblez plutôt content de vous aujourd'hui. Vous voulez faire un pari ? Si je gagne, nous irons nous entraîner ce soir.
Artur : Nous n'avons pas besoin de parier. Joshua, je serais très heureux de m'entraîner avec vous.
Joshua : Vous êtes volontaire ? Vous allez bien ? Avez-vous reçu un coup à la tête ?
Artur : Non, je vous assure que je vais bien. Je veux juste vous aider à vous entraîner. C'est plus facile que de perdre un autre pari contre vous.
Joshua : Que voulez-vous dire ? Vous avez les mêmes chances de gagner que moi.
Artur : J'espère que vous plaisantez! Sur 21 lancers de pièce, j'en ai gagné 2 et vous 19! Ce sont des chiffres impossibles à battre. Il n'y a donc plus qu'une seule solution. Vous avez un pouvoir divin pour les jeux de hasard. Si je peux vous aider à vous entraîner, je suis votre homme. Mais je n'ai plus envie de perdre contre vous.
Joshua : Hum... Mais c'est si amusant! Vous n'êtes plus obligé de vous entraîner avec moi, si vous ne voulez plus parier.
Artur : Pardon ?
Joshua : Je n'ai aucun pouvoir divin. Sur 21 lancers de pièce, vous en avez gagné 11. Nous sommes presque à égalité. J'ai... triché, mais juste un peu.
Artur : Vous avez triché ? Je me sentais si coupable en vous accusant sans preuve. Je n'aurais pas dû vous faire confiance !
Joshua : Oui, mais c'est votre problème. Je sais que la foi et la confiance sont des valeurs importantes aux yeux de tous les moines. Toutefois, sur le champ de bataille, il ne faut jamais se fier à l'ennemi. Si l'enjeu de nos paris était votre vie et non l'entraînement, vous seriez mort plus de 19 fois. Il est évident qu'on ne peut mourir qu'une fois, mais vous voyez où je veux en venir, n'est-ce-pas ?
Artur : ... Votre argumentation me laisse perplexe...
Joshua : Ah ah ah. Heureusement que je suis un être raisonnablement juste, hein ? Il n'y a pas mort d'homme et vous avez appris une chose essentielle, non ?
Artur : Oui, je suppose.
Joshua : Bien. Je veux que vous restiez mon partenaire. Mais cette fois, je vais vous apprendre à parier.
Artur : Qu'est-ce qui compte le plus pour vous, Joshua ? Parier ou vous entraîner ? Je crois que cela va de soi, mais ne vous avisez plus de tricher !

[Soren57]
[Soren57]
MP
06 décembre 2013 à 21:33:33

:globe: Joshua/Gerik

:d) Soutien C

Joshua : Vous êtes Gerik, n´est-ce pas ? Vous êtes le chef de cette bande de mercenaires, non?
Gerik : N´avez-vous aucun respect ? Comment osez-vous m´accoster sans d´abord me dire à qui j´ai affaire ?!
Joshua : Oups...pardonnez-moi. Je suis Joshua. Il parait que vous commandiez autrefois une bande de cent mercenaires. Il y a longtemps que je désirais vous parler.
Gerik : Vous semblez très fort... Oui je le vois dans vos yeux. Vous êtes un épéiste de talent, hein ?
Joshua : … Ils avaient donc raison. Vous êtes né pour diriger. Dominateur et observateur: c´est une combinaison rare.
Gerik : Ah, merci. Au fait, qu´est-ce qui vous amène ici ? Vous n´avez pas fait le déplacement juste pour me dire bonjour, hein ?
Joshua : Vous avez l´esprit vif.
Gerik : Si je me base sur mes observations, il n´y a pas aussi vif que votre jeu d´épée.
Joshua : En fait, j´ai une offre à vous faire mais je ne voulais pas me précipiter. Je ne peux pas entrer dans les détails maintenant. Toutefois, je peux déjà vous dire qu´il s´agit d´un gros coup. Et vous serez payé en conséquence.
Gerik : Je vois. Eh bien, vous avez attisé ma curiosité. Je suis impatient de s´avoir de quoi il s´agit.
Joshua : Vous avez raison de l´être.

:d) Soutien B

Joshua : Hé, Gerik !
Gerik : C'est vous, Joshua ? J'ai entendu dire que vous aviez un faible pour les jeux de hasard.
Joshua : C'est exact. Vous voulez tenter votre chance ?
Gerik : Ah ah ah. Je passe la main. Mais dites-moi, pourquoi cette passion pour les jeux de hasard ?
Joshua : J'ai mes raisons. Mais par-dessus tout, j'aime croire en ma bonne étoile.
Gerik : Votre bonne étoile ?
Joshua : Oui... Vous voyez, on peut se battre avec maestria mais perdre parce qu'on n'a pas eu de chance. Et la gloire d'un homme fortuné ne tient qu'à un fil. Si une famille royale à l'apogée de son règne est trahie, c'est la fin. Ainsi va la vie, n'est-ce-pas ?
Gerik : Hum... Je suis d'accord sur ce point. Mais vous savez, Joshua, la chance ne doit pas être une excuse. Si vous perdez un combat, c'est à vous-même qu'il faut vous en prendre. Le royaume de Renais n'est pas tombé par malchance, mais par la faute d'un homme animé d'intentions perfides. Certains ont de la chance et d'autres pas, c'est un fait incontestable, mais pas un prétexte pour excuser l'échec.
Joshua : Eh bien, je trouve votre remarque assez pertinente. Cependant, je crois que je vais continuer de croire en ma bonne étoile pour le moment.
Gerik : Faites comme ça vous arrange. Si vous êtes à égalité avec quelqu'un, la chance est alors un facteur décisif. Mais vous ne comptez pas sur la chance seulement, n'est-ce-pas ? Vous excellez à l'épée, et je doute que ce soit l'oeuvre de la bonne fortune.
Joshua : Vous êtes trop observateur. C'est une chance que vous soyez des nôtres !
Gerik : C'est le meilleur compliment qu'on puisse faire à un mercenaire.
Joshua : Mon intuition me dit que c'est le début d'une longue amitié.
Gerik : Vous le croyez vraiment ? Je me demande si ce n'est pas une hypothèse hasardeuse.
Joshua : Eh bien, la fortune m'a toujours souri.

:d) Soutien A

Gerik : Hé, Joshua, vous pouvez faire des paris amicaux avec mes hommes, mais essayez de ne pas trop les escroquer, d'accord ? C'est démoralisant.
Joshua : Hem ? Oh, vous parlez de ces hommes ? Bien qu'ils enchaînent les défaites, ils refusent d'abandonner ! S'ils risquent aussi gros pour un pari, je n'ose imaginer jusqu'où ils peuvent aller pour gagner un combat. Vous êtes leur commandant. Vous devriez aller leur dire deux mots.
Gerik : Ah ah ah ! Bien, je vais leur parler. Mais, Joshua... Je me dois de regagner l'argent que vous leur avez extorqué.
Joshua : Il était temps ! J'attendais que vous me lanciez ce défi.
Gerik : Oh, je vais faire bien plus que vous défier.
Joshua : Si vous gagnez, je vous rendrai l'argent de vos hommes. Et si je gagne...
Gerik : Que se passera-t-il ? Allez, crachez le morceau.
Joshua : Je veux que vous joigniez à moi quand la guerre sera finie.
Gerik : C'est tout ce que vous voulez ? Peu importe, car vous avez suscité mon intérêt. Je ne suis pas sûr de comprendre ce que vous cherchez, mais... Bien. Nous allons parier.
Joshua : Génial. Alors, allons-y ! Et si nous lancions une pièce ?
Gerik : C'est donc ça ? Je mise ma vie sur un simple lancer de pièce ? Bah, pourquoi pas ? Lancez-la !
Joshua : Pile ou face ? Que choisissez-vous ?
Gerik : ... Face.
Joshua : Je prends donc pile. Et hop !
Gerik : ...
Joshua : Vous êtes prêt à voir le résultat ? ... Regardez ! C'est pile !
Gerik : J'ai gagné. Maintenant, rendez-moi l'argent de mes hommes.
Joshua : Attendez, vous aviez choisi face...
Gerik : En effet. Mais vous avez triché. Ouvrez votre main gauche. Vous avez caché la pièce dans le creux de votre main et vous l'avez remplacée par une pièce truquée.
Joshua : ... Vous êtes très observateur. Peu de gens se rendent compte de la supercherie. Vous avez raison. Vous avez gagné. Voici votre argent.
Gerik : Ah ah ah. Merci, Joshua. Je vais le rendre à mes hommes.
Joshua : Puis-je vous demander comment vous m'avez démasqué ? Je croyais que mon tour de passe-passe était infaillible.
Gerik : Avant de devenir mercenaire, les jeux de hasard étaient ma seule passion. J'ai dû apprendre à passer au travers de nombreuses duperies.
Joshua : Mais... vous prétendiez ne pas vous intéresser aux jeux de hasard ? Vous êtes très malin. Vous m'avez doublé. Ce n'est pas mon jour...
Gerik : Votre jour de chance ? Ne dites pas ça, Joshua. Votre adversaire était plus rusé que vous, c'est tout.
Joshua : Vous avez peut-être raison. Ou alors, c'est tout simplement votre jour de chance.
Gerik : Ah ah ah... J'aime votre enthousiasme. Et je suis content que vous appréciiez ma prouesse.
Joshua : Je n'ai pas dit mon dernier mot. Après la guerre, faisons un petit duel. Si je gagne, vous viendrez travailler avec moi.
Gerik : D'accord. Assurez-vous de rester en vie jusque-là.
Joshua : Ne vous en faites pas. Je sens que la chance est avec moi.

[Soren57]
[Soren57]
MP
06 décembre 2013 à 21:33:56

:globe: Joshua/Innes

:d) Soutien C

Joshua : Hé, vous êtes le prince Innes, n'est-ce-pas ? Je suis Joshua. Je suis enchanté de vous rencontrer.
Innes : J'en suis sûr.
Joshua : Bien. Maintenant que nous nous connaissons un peu mieux, que diriez-vous d'un petit jeu de hasard ?
Innes : Hem ? Que comptez-vous faire avec cette pièce ?
Joshua : Nous allons faire un pari, pardi ! Si je dois me battre aux côtés d'un homme, je veux d'abord le connaître. Et il n'y a pas meilleur moyen de connaître quelqu'un qu'au travers d'un pari amical ! Alors... pour commencer, que dites-vous d'une mise de... 1000 écus ?
Innes : Parier ? Ici ? Vous devez plaisanter !
Joshua : Non, je prends les jeux de hasard très au sérieux. Survivre ou mourir sur le champ de bataille est souvent une question de chance. A chaque combat, vous placez votre vie entre les mains de quelqu'un d'autre. Vous devriez être content de rencontrer quelqu'un d'aussi chanceux.
Innes : Vous pouvez compter sur la chance. Personnellement, je préfère m'en remettre à mes aptitudes. Mais allons-y quand même, puisque vous voulez jeter votre argent par les fenêtres.
Joshua : Vous n'êtes qu'un beau parleur ! Bien, allons-y ! Pile ou face ? Que choisissez-vous ?
Innes : Pile.
Joshua : Voyons voir... Oh, c'est face. Pas de chance, Votre Altesse. Vous avez perdu.
Innes : Comment ? C'est impossible ! Je l'ai pourtant vu...
Joshua : C'est la vie. Regardez de plus près. Vous voyez ? C'est face.
Innes : C'est étrange... Ma vue ne me trahit jamais. J'aurais juré avoir reconnu... Hum, des yeux de lynx ne suffisent donc pas pour gagner un pari.
Joshua : Vous avez déjà compris ça ? Vous apprenez vite.
Innes : Oui. Réessayons. Cette fois, je vais gagner...

:d) Soutien B

Innes : Pile.
Joshua : C'est encore face. C'était le dixième lancer...
Innes : Je m'en moque. Prochain parti. Quitte ou double. Pile.
Joshua : Ne serait-ce pas plus raisonnable d'arrêter là ? J'imagine que vous n'avez pas commis l'imprudence de partir en voyage avec toute votre fortune. Et je suis sûr que vous n'avez pas autant d'argent sur vous.
Innes : Non, continuons. Il n'est pas question de m'arrêter sur une défaite.
Joshua : Très bien... Mais après, nous serons quittes, d'accord ? J'ai suffisamment gagné. Je ne veux pas vous saigner les veines.
Innes : Non. Je ne vous laisserai pas partir gagnant. Dépêchez-vous. Nous n'avons pas toute la journée.
Joshua : Quel est ce vieux dicton ? "Plus on a la tête froide, plus les paris sont chauds" ? Oui, c'est quelque chose dans le genre. Et vous semblez avoir la tête froide le plus clair du temps. Ce dicton semble être vrai.

:d) Soutien A

Innes : Merci d'avoir attendu. Commençons.
Joshua : Vous n'êtes pas sérieux. Vous voulez continuer ?
Innes : Contentez-vous de lancer la pièce.
Joshua : Oh, la barbe... Votre Altesse, je dois vous faire une petite confession. Vous n'avez aucune chance de gagner. Le jeu est truqué.
Innes : Truqué ?
Joshua : Oui. Je lance la pièce... comme cela. Puis je la rattrape et je la garde dans le creux de la main. Je peux ainsi la retourner comme je veux, en bougeant légèrement la paume. Comme cela.
Innes : Hum... vous m'avez donc trompé... Je savais que vous trichiez. Comme vous gagniez à tous les coups, je commençais à me méfier. Mais c'est étrange, car je n'ai pas vu votre petit manège.
Joshua : Ce que vous dites là me touche beaucoup, mais je suis sûr que vous avez suspecté quelque chose. Il y a un homme qui flâne près de l'auberge de Jehanna. Il est très rusé. Son secret consiste à concéder assez de défaites pour rendre le jeu plus crédible. Si vous allez là-bas, vous reconnaîtrez immédiatement l'homme dont je vous parle.
Innes : Intéressant. C'est une chose dont je n'avais jamais fait l'expérience. Vous savez, quand on se prépare à devenir roi, le temps manque.
Joshua : Je peux l'imaginer. Mais un roi se doit de tout connaître de la vie, vous ne pensez pas ? Lorsque j'étais voyageur, j'ai perdu beaucoup d'argent à cause de ce genre de supercheries. J'ai donc commencé à me familiariser avec toutes sortes de ruses pour éviter qu'on les utilise contre moi ! C'est ridicule, n'est-ce-pas ? Mais il est bon d'acquérir ce genre de bagage.
Innes : Je vous donne raison. Certaines choses ne s'apprennent que sur le champ de bataille.
Joshua : Eh bien, j'ai révélé assez de mes secrets pour aujourd'hui. Je vais vous rendre tout l'argent que je vous ai extorqué, alors soyez indulgent avec moi...
Innes : Attendez.
Joshua : Hem ?
Innes : Gardez cet argent. J'ai perdu car je n'ai pas remarqué que vous me dupiez.
Joshua : Vous êtes sérieux ? Très bien. Marché conclu. Vous êtes un homme bon. Disons que ce sont mes appointements pour ce petit cours particulier, d'accord ?
Innes : ... Attendez.
Joshua : Quoi ? Qu'y a-t-il cette fois ?
Innes : Nous sommes au beau milieu d'un pari. Nous allons reprendre là où nous nous sommes arrêtés.
Joshua : Vous voulez dire que vous souhaitez... continuer ?
Innes : Naturellement. Vous m'avez révélé vos secrets. La chance va tourner en ma faveur. Je sens que je vais gagner.
Joshua : Oh, la barbe... Vous êtes du genre coriace. Bien. Pile ou face ?
Innes : Pile !

[Soren57]
[Soren57]
MP
06 décembre 2013 à 21:34:16

:globe: Joshua/L'Arachel

:d) Soutien C

Joshua : Est-ce que la chance est avec moi aujourd'hui ? Ou bien... Pile, hein ? Oh, on dirait que la chance me boude.
L'Arachel : Puis-je vous demander ce que vous êtes en train de faire ?
Joshua : Hem ? Oh, j'étais juste en train de tester ma chance. On dirait qu'aujourd'hui n'est pas mon meilleur jour.
L'Arachel : Ceci ne vous mènera à rien ! Peut-être que si vous abandonniez cette pièce pour quelque prière sincère... Je n'ai que faire de la chance, vu que je bénéficie déjà de la grâce divine !
Joshua : De la grâce divine ? J'aimerais bien en avoir un peu moi-même. Très bien, faisons un pari pour voir laquelle des deux est la meilleure. Nous allons tester votre grâce divine contre ma bonne vieille chance.
L'Arachel : Oh, il n'est pas question que je cède à un péché aussi vilain. Les jeux de hasard sont des plaies qui infectent la chair des hommes.
Joshua : Vous ne trouvez pas que vous exagérez un peu ?
L'Arachel : Jouer corrompt les foules. Qu'est-ce qui est plus honorable : gagner de l'argent ou en escroquer ? De plus, nous sommes ici sur un champ de bataille, pas dans une maison de jeu. Non, je ne vais pas tolérer une telle pollution spirituelle ici.
Joshua : Bah, vous faites vraiment une montagne de pas grand-chose. Il s'agit juste de lancer une pièce. Voyons... Alors, pile ou face ?
L'Arachel : Puisque vous refusez de résister à la tentation, je vais vous donner une leçon que vous n'êtes pas près d'oublier. Face !
Joshua : Je savais que vous finiriez par accepter ! Bien... Hé ! C'est face ! Vous avez une de ces veines !
L'Arachel : Comment ? J'ai gagné ? Bien sûr que j'ai gagné ! Pourquoi suis-je surprise ? C'est le destin. La sainte que je suis ne peut pas perdre à une chose aussi basse qu'un jeu de hasard.
Joshua : Formidable. Dans ce cas, continuons. Et si nous misions de l'argent, cette fois ? Que dites-vous de 100 écus ?
L'Arachel : D'accord. Tout ce que je gagne, cela va de soi, sera intégralement utilisé pour financer de nobles causes.
Joshua : Vous êtes prête ? Pile ou face ?
L'Arachel : Face, bien sûr !

:d) Soutien B

Joshua : Oh, bonjour.
L'Arachel : Bonjour, Joshua.
Joshua : Auriez-vous quelques minutes ? Je voudrais regagner mon argent. Vous vous êtes bien débrouillée l'autre jour. J'étais trop confiant. Mais aujourd'hui, je sens que la chance est de mon côté.
L'Arachel : J'accepte votre proposition. Toutefois, permettez-moi de vous rappeler que les jeux de hasard sont des passe-temps inexcusables et contraires aux bonnes moeurs. Le fait qu'on se sente si bien après avoir gagné atteste du fait qu'il s'agit d'un affreux péché.
Joshua : Ce n'est pas moi qui vais vous contredire. La dernière fois, je vous ai ménagée car vous débutiez. Mais ne vous imaginez pas que je vais jeter mon argent par les fenêtres aujourd'hui !
L'Arachel : Jamais je n'exigerais de vous que vous me fassiez une fleur, Joshua. Après tout, la vertu est de mon côté. Je n'ai besoin d'aucune faveur.
Joshua : La vertu ? C'est tout ce que vous avez ? Et dire que c'est vous qui me répétiez que jouer était un affreux péché !
L'Arachel : Oh, mais c'est un péché ! Je voulais simplement vous donner une leçon. Et cette leçon n'est pas encore finie. Quand on joue pour une bonne cause, ce n'est pas forcément un péché. Maintenant, montrez-moi la couleur de votre argent !

:d) Soutien A

L'Arachel : Regardez, Joshua ! J'ai encore gagné !
Joshua : Grrr ! Flûte !
L'Arachel : Comment osez-vous pester en présence d'une dame ?! Vous ralentissez le jeu !
Joshua : Eh, laissez-moi tranquille ! Vous m'avez eu. J'ai perdu. J'en ai assez. Vous avez raison. Je ne devrais plus jouer.
L'Arachel : Vouz déclarez forfait ? Où est votre esprit de compétition ?
Joshua : ... Je n'y comprends goutte. Je commence à croire que vous bénéficiez réellement du soutien de quelque force divine. J'ai beau rafistoler chaque partie, je n'arrive pas à gagner !
L'Arachel : Rafistoler ? Que voulez-vous dire ? Le jeu n'est pas cassé !
Joshua : Euh... non, je... rien. De toute façon, j'en ai assez. Je ne veux plus jouer contre vous. Allez vous mesurer à quelqu'un d'autre.
L'Arachel : Me mesurer ? Mais pour quoi faire ?
Joshua : Ce que je veux dire... Vous ne comprenez rien à la vie et vous m'avez battu quand même !
L'Arachel : Je ne comprends rien à la vie ? Que voulez-vous dire par là ? Quel manque de respect ! A part jouer, que savez-vous faire ?
Joshua : Hum ? Laissez-moi réfléchir... Pour commencer, je sais ocmment survivre dans le désert.
L'Arachel : Si vous voulez mon avis, nos nombreux périples nous ont bien préparés à faire face à ce genre d'épreuves ! Si c'est tout ce que vous savez faire, cessez de dire que c'est moi l'ignorante !
Joshua : Aaaah ! Ça va, j'ai compris !!! J'avais tort !!! Mais je ne veux plus jouer contre vous, un point c'est tout !
L'Arachel : Oh ! Il est parti ! ... Pourquoi s'enfuient-ils toujours ? Avec qui vais-je jouer maintenant ? Oh, j'ai une idée ! Je vais construire une maison de jeu à Rausten ! Oui, je suis géniale ! J'en parlerai à mon oncle dès mon retour !

[Soren57]
[Soren57]
MP
06 décembre 2013 à 21:34:36

:globe: Joshua/Marisa

:d) Soutien C

Joshua : Hé, il paraît que vous maniez l'épée comme personne...
Marisa : Mais qui êtes-vous ?
Joshua : Je suis Joshua. Et vous ?
Marisa : Marisa.
Joshua : Je suis ravi de faire votre connaissance. Au fait, on vous en a déjà parlé ?
Marisa : Parlé de quoi ?
Joshua : Eh bien, j'imagine que c'était autrefois une pratique courante. Quand deux épéistes se croisaient sur le champ de bataille, même s'ils étaient alliés, il se battaient pour savoir qui était le meilleur. Qu'en ditez vous ? Ne pensez-vous pas que nous pourrions respecter cette tradition ?
Marisa : ... Vous voulez que je vous tue ?
Joshua : Non, pas du tout. Je ne dis pas que nous devons nous entretuer ! C'est simplement pour tester nos forces.
Marisa : ... Bien. Tant que j'ai l'occasion de mettre ma lame en appétit.
Joshua : Euh... formidable ! Maintenant, comment rendre ce combat plus intéressant ? Si je gagne, vous me devrez une faveur, et vice-versa.
Marisa : Quel genre de faveur ?
Joshua : ... Je ne sais pas encore. Disons que... Vous me serez redevable de quelque chose.
Marisa : Je ne vous suis pas.
Joshua : Non ?
Marisa : Mais ça ne fait rien. Car je ne vais pas perdre contre vous.
Joshua : C'est ce que nous allons voir !
Marisa : En garde !
Joshua : Oh ! Du calme ! Pourquoi se presser ? Battons-nous un autre jour. J'aimerais profiter de la saveur de l'anticipation.
Marisa : Je ne comprends pas, mais j'accepte.
Joshua : Génial ! Tout est réglé, alors. La prochaine fois, nous nous battrons. C'est d'accord ?
Marisa : ... Il n'y a rien à anticiper. Vous allez perdre, tout simplement.
Joshua : Eh bien, je n'en suis pas si sûr. A plus tard. J'attends ce moment avec impatience.
Marisa : Moi aussi.

:d) Soutien B

Joshua : Oh... pfft !
Marisa : ...
Joshua : Bon sang ! Prenez ça !!!
Marisa : Ah ! ...
Joshua : Fiouh ! Après un duel comme celui-ci, je vais me contenter d'une égalité !
Marisa : ...
Joshua : Je vous avais sous-estimée.
Marisa : Vous aussi, vous vous débrouillez plutôt bien.
Joshua : Hé... merci. Mais souvenez-vous que j'étais légèrement désavantagé...
Marisa : J'admets que j'avais un léger avantage sur vous. Ce fut toutefois un combat très serré, malgré nos styles incompatibles. J'ai été incapable de lancer une attaque décisive. Mais ça en valait la peine. Après tout, ce combat a été fort instructif, et ça a bien plus de valeur que n'importe quel pari.
Joshua : Je vois. Vous êtes très rapide, hein ? Comment êtes-vous devenue aussi redoutable ?
Marisa : Combattre, c'est tout ce que je possède.
Joshua : Votre épée est votre vie, hein ? Personnellement, je préfère lancer les dés que de brandir l'épée.
Marisa : Pourquoi ?
Joshua : Ouf... Je croyais que jamais vous ne me le demanderiez. Vous voulez savoir pourquoi j'aime autant les jeux de hasard ? Eh bien... je crois que c'est venu naturellement. Quand je m'en suis rendu compte, il était déjà trop tard. Tout m'ennuyait jusqu'à ce que je découvre les plaisirs du jeu. Puis je me suis rendu compte que jouer, c'était comme vivre. La vie n'est qu'un jeu géant ! Voilà comment je perçois les choses.
Marisa : ... Je ne suis pas une spécialiste des jeux de hasard, mais c'était un bon duel. Nous devrions nous battre plus souvent.
Joshua : Sans pari ? Votre proposition n'est pas très tentante.
Marisa : Faites comme il vous plaira.
Joshua : Vraiment ? Dans ce cas, nous ferons un autre pari. C'est moi qui vais gagner. A bientôt.
Marisa : A bientôt.

:d) Soutien A

Joshua : Prenez ça !
Marisa : Oh !
Joshua : ... Et que dites-vous de ça ?
Marisa : Pfiouh...
Joshua : Waouh... on dirait que j'ai gagné, cette fois !
Marisa : ... J'ai commis une erreur.
Joshua : Non, c'est juste que vous n'avez pas eu de chance aujourd'hui. Et ce n'est pas comme si j'avais largement gagné. Je dirais que nous sommes encore à égalité.
Marisa : Le fait est que je n'ai pas gagné. Vous avez remporté le pari. Que voulez vous que je fasse ?
Joshua : Oh, vous vous souvenez de notre dernier pari ! Je suis content. Très bien. Voilà...
Marisa : ...
Joshua : Je veux que vous soyez ma partenaire pour quelque temps. Qu'en dites-vous ?
Marisa : Pardon ? Votre partenaire ?
Joshua : Ne l'interprétez pas mal. Je veux parler de l'entraînement et des jeux de hasard.
Marisa : En gros, rien ne va changer.
Joshua : Je suppose, mais il y a encore une condition.
Marisa : Laquelle ?
Joshua : Si je m'entraîne avec vous, je vais devenir un épéiste redoutable. Et si nous nous entraînons ensemble, ce sera enrichissant pour nous deux.
Marisa : Je ne pourrais pas demander mieux.
Joshua : Il y a une chose que j'aimerais faire aussitôt que la guerre sera finie. C'est quelque chose qui demande du temps. C'est en quelque sorte le plus gros pari de toute ma vie. Je dois perfectionner mes aptitudes et pour ce faire, j'ai besoin qu'on m'aide. Que décidez-vous, Marisa ? Allez-vous me prêter main-forte ?
Marisa : Combattre est mon domaine de prédilection. Je ne sais rien faire d'autre.
Joshua : C'est ce que vous croyez ? Eh bien, moi, j'en doute fort. Réfléchissez-y.
Marisa : ... D'accord.
Joshua : Je sais que c'est un pari, mais parier, c'est mon seul passe-temps.
Marisa : Je le vois bien.
Joshua : Alors, ne me laissez pas tomber.
Marisa : D'accord, mais faites en sorte que ce soit intéressant.
Joshua : Je jure de faire de mon mieux pour vous divertir. Et souvenez-vous de ce que je vous ai dit... La vie est un jeu régi par les lois du hasard. Mais ne vous en faites pas. Vous n'allez pas vous ennuyer une seule seconde. Croyez-vous qu'on recontre souvent quelqu'un qui vaille la peine d'être affronté ? Sans parler de quelqu'un qui peut vous battre !
Marisa : Mais la prochaine fois, c'est moi qui vais gagner.
Joshua : Votre état d'esprit me plaît, Marisa !

[Soren57]
[Soren57]
MP
06 décembre 2013 à 21:35:52

:globe: Joshua/Natasha

:d) Soutien C :

Joshua : Hé, on dit beaucoup de bien de vous. Tout le groupe est satisfait de la façon dont vous soignez les blessés.
Natasha : Vraiment ? Je suis contente de l'entendre. J’aimerais vous aider davantage. Mais je suis ravie de pouvoir être utile.
Joshua : Oh, vous l’êtes, soyez-en sûre! Vous ne soignez pas seulement nos blessures. Votre sourire nous soulage de toutes nos souffrances. J’ai certes perdu notre pari, mais tout semble se dérouler pour le mieux, non ?
Natasha : Joshua… Je vais me contenter de vous aider du mieux que je peux, tout en essayant de ne pas être un fardeau.
Joshua : Je veux juste vous faire comprendre que vous avez sauvé de nombreuses vies. Nous avons d’autres guérisseurs, je sais, mais vous êtes bien plus que ça. Vous êtes quelqu’un de spécial. J’ai beau être le plus cynique du groupe, même moi, je l’ai remarqué.
Natasha : Joshua… Vous êtes trop gentil.
Joshua : Ne soyez pas aussi modeste. Mes compliments sont mérités.
Natasha : Si … vous le dites.
Joshua : C’est la vérité, alors continuez comme ça.
Natasha : Je vais donner le maximum.
Joshua : Quel joli sourire…

:d) Soutien B :

Natasha : Oh! Ahhhhh!
Joshua : Attention! Gnah! Une flèche ? Est-ce que quelqu´un vous a tendu un piège ? Ou y aurait-il un archer dans les parages ?
Natasha : Joshua! Vous m´avez sauvé. Heureusement que vous étiez près de moi!
Joshua : Euh, eh bien, il s´avère que j´étais dans le coin à ce moment là.
Natasha : Vous en faites peu de cas, mais j´ai eu de la chance que vous vous trouviez dans le coin.
Joshua : Eh bien, euh... Vous allez bien ?
Natasha : Je vais très bien, merci. Mais c´est uniquement grâce à vous, Joshua. Vous m´avez sauvé la vie. J´essaierai de faire plus attention à mon entourage.
Joshua : Oui, eh bien... Ce n´est pas toujours facile, vous savez ? Surtout pendant le travail. Quand vous soignez un blessé, vous êtes très concentrée. Restez focalisée sur votre travail et je garderai un oeil sur vous. Cette solution vous convient ?
Natasha : Oh, non. Je ne peux pas exiger de vous que vous me protégiez tout le temps.
Joshua : Vous refusez ?
Natasha : Non, ce n´est pas ça! je préférerai que... Bah, oublions ça.
Joshua : ... Dites, vous voulez faire un pari ?
Natasha : Un autre... pari ? Ici, sur le champ de bataille ? Sur quoi voulez vous parier, cette fois ?
Joshua : Je parie que vous allez tôt ou tard tomber amoureuse de moi.
Natasha : Comment ?!
Joshua : Personnellement, je mise sur le oui.
Natasha : Je vous en prie, ce n´est pas le moment de plaisanter! Je ne sais pas.
Joshua : Hé, ne partez pas! Pff... Je ne plaisantais pas.

:d) Soutien A :

Joshua : Ouille...
Natasha : Joshua, vous allez bien ? Avez vous besoin de soin ?
Joshua : Natasha, comment êtes vous venue ici si vite ?
Natasha : ... Je passais... Justement par là. Vous êtes blessé ?
Joshua : Aie, oui... Mais ce n´est qu´une égratignure. Ceci étant dit, ce serait bien si vous pouviez la soigner...
Natasha : Oui... ...
Joshua : ...
Natasha : ... ... Voilà.
Joshua : Merci... Dites moi, Natasha, vous voulez faire un pari ?
Natasha : Un pari sur quoi ? Si c´est encore une de vos plaisanteries, je...
Joshua : Pourrais-je vous rendre heureuse ? C´est sur ça que nous allons parier. Vous êtes de la partie, oui ou non ?
Natasha : Pardon ?
Joshua : C´est tout ce que je possède, je ne peux pas augmenter la mise. Alors ? Acceptez vous le pari ?
Natasha : Êtes-vous... sérieux ?
Joshua : Regardez moi dans les yeux et décidez par vous même.
Natasha : ... Je...
Joshua : "Je sers les gens", hein ? Écoutez, y a t´il une différence si vous les servez à Grado ou à Jehanna ? Vous pouvez venir avec moi. Tout se passera bien, vous verrez. J´y veillerai.
Natasha : Joshua...
Joshua : Natasha.
Natasha : ... ... Très bien.
Joshua : ...
Natasha : ... J´accepte votre pari.
Joshua : Vraiment ?
Natasha : Je parie sur mon avenir, mon bonheur.
Joshua : Natasha... ... Je ne peux pas me permettre de perdre ce pari.
Natasha : Vous avez raison. Et j´espère de tout mon cœur que vous le gagnerez.
Joshua : Ne vous en faites pas. Dans les situations délicates, je ne perds jamais. Bien sûr, il m´arrive de perdre parfois. Mais pas cette fois!
Natasha : Au moins... Vous avez gagner notre dernier pari.
Joshua : Hem ? Oh! Oh, oui... Vous êtes amoureuse de moi.
Natasha : ...
Joshua : Bah, ce pari était facile. Celui-ci va me donner du fil à retordre. je vais y travailler sérieusement. Mais avoir déjà remporté un pari me donne de l´espoir.
Natasha : Cette guerre est terrible, mais c´est grâce à elle que nous sommes ensemble.

Pseudo supprimé
09 décembre 2013 à 00:35:30

Battre Caellach avec Joshua. :content:

Seth-Origine
Seth-Origine
MP
09 décembre 2013 à 10:54:04

Ouiiiii ! Valter avec Cormag c'est encore plus classe (mais très dangereux :noel: )

Pseudo supprimé
09 décembre 2013 à 11:08:49

ça

Pseudo supprimé
09 décembre 2013 à 11:09:35

Merde, fuck tab.
ça vaudrait limite le coup que je me retape tout le scénario juste pour le voir tellement j'avais adoré Caellach-Joshua.

1
Répondre
Prévisu
?
Victime de harcèlement en ligne : comment réagir ?
Infos 0 connecté(s)

Gestion du forum

Modérateurs : Evilash08, Vortex646, Tomy-Fett, Leirok, MamYume, ]Faustine[, Latios[JV], Remysangfamy, GamesOfLove
Contacter les modérateurs - Règles du forum

Sujets à ne pas manquer

  • Aucun sujet à ne pas manquer
La vidéo du moment