Menu
EtoileAbonnementRSS
jeuxvideo.com  /  Tous les forums  /  Forum principal Loisirs  /  Forum Paranormal  /  Topic [Officiel] Le topic des creepypasta  / 

Topic [Officiel] Le topic des creepypasta - Page 21

Sujet : [Officiel] Le topic des creepypasta

DébutPage précedente
«1  ... 1617181920212223242526  ... 56»
Page suivanteFin
Quiquine2
Quiquine2
MP
01 août 2013 à 22:36:39

PGM_Raystar :d) pas vraiment bizarre :)
Si tu n'as pas compris, c'est que les parents sont en fait des canibales et les enfants qu'ils possèdent (La fillette de 4 ans, le garçonnet de 2 ans) eh bien ils les mangent !
Donc la fille située au sous-sol est leur fille et ils la mangent et le père a eu l'idée de découper sa jolie cuisse pour en faire un bon ragout :-) :hap:

Lockheed-35
Lockheed-35
MP
02 août 2013 à 11:42:06

Ils ont plusieurs enfant, car il peut pas bouffer celle de 4 ans comme elle avait fait son dessin

Personne à une creepy weird, style, les histoires qui utilisent le pronom "vous" ce qui rend plus flippant, ou les creepy d'internet/télé/jeu ou ceux avec des fins mystérieuse/flippante, mais pas des trop connus :gni:

kebabfritemayo2
kebabfritemayo2
MP
02 août 2013 à 14:45:18

Venez poster vos CP sur mon forum : http://les-creepypastas-du-15.forumjv.com/0-108193-0-1-0-1-0-0.htm

Je cherche un ou deux modos :)

LaTitePatate
LaTitePatate
MP
03 août 2013 à 07:08:32

Bordel, je crois pas trop à toutes ces conneries de paranormal et tout mais v'la comment je me chie dessus :peur:

J'ouvre jamais les images, les vidéos et tout :peur:

A la limite je le ferai avec un pote (PEUT ETRE ON VA MOURIR :hap: ) mais tout seul ... brrr :peur:

-xLaw-
-xLaw-
MP
03 août 2013 à 12:05:02

Moi j'ai vu seulement 2 images de creepypasta :

La premiere , une image principalement verte avec un chien sur le coté droit.
La seconde ( j'etait un peu mal a l'aise ^^' ) une photo prise avec une webcam je crois , dans une chambre dans le noir , une personne avec la peau tres blanche , un sourire sadique ( style Le Joker ) et des gros yeux comme si il n'avait pas de paupiere.

Si quelqun connait les noms de ces CP , merci de me les donner ^^

Super-Louki
Super-Louki
MP
03 août 2013 à 12:09:45

-xLaw- :d) La deuxième c'est Jeff The Killer regardes dans les Pages précédentes elle doit y être

-xLaw-
-xLaw-
MP
03 août 2013 à 13:05:39

Ah oui jeff the killer merci :) c'est la plus connue non ?

Oscillator
Oscillator
MP
03 août 2013 à 21:30:23

Le Fort de Crystal
La peur… N’avez-vous jamais eu réellement peur
de quelque chose? Je parle d’une peur que vous
n’oublierez jamais. Une peur synonyme de mort.
Ce sentiment qui a le pouvoir de nous paralyser
si bien mentalement que physiquement. Ce mot
qu’on évite d’employer mais qu’on ressent la
plupart du temps. Ces histoires qu’on nous
raconte la nuit à ne plus en dormir pendant des
jours.

Le mois dernier j’ai eu enfin mon permis de
conduire. J’en ai alors profité pour partir chez
mon Oncle durant trois semaines dans le
département de Meurthe-&-Moselle où j’ai habité
pendant mon enfance. Cela faisait un bon
moment que je n’y avais pas été. Ce bien fou
que j’ai perçu lorsque j’ai remis les pieds là où
j’ai vécu étant jeune. J’étais à nouveau chez
moi. J’ai revu la plupart de mes amis qui y
habitent encore maintenant. Cela faisait très
longtemps que je ne m’étais pas senti aussi
bien.

Lors d’une soirée avec des amis, nous avions
décidé de nous raconter les pires histoires
d’horreur que nous connaissions. Dans la
Meurthe, il existe une légende que normalement
toute la région connaît. Il s’agit de celle du Fort
de Crystal. Mon frère me la racontait souvent
quand j’étais petit. Je m’en souviendrai toujours.

D’après ce qu’on raconte, il serait immensément
grand. Tellement vaste qu’il est trop risqué d’y
aller seul. Il s’agit d’un véritable labyrinthe, selon
les dires. Il se situe à l’entrée d’une forêt qui se
nomme la Côte Barine. Le Fort a été abandonné
quelques années après la seconde guerre
mondiale. Il est formellement interdit d’y pénétrer
car celui-ci appartient toujours à l’armée
Française. Mais vous vous doutez bien que nous
y étions tout de même allés.

Deux de mes amis et moi avions réservé une
soirée afin d’explorer une partie de ce Fort. Nous
étions curieux et impatients. On s’imaginait tout
de ce qu’il y avait de pire. Mais au fond de nous,
nous espérions qu’il ne se passerait rien. Le
lendemain après-midi, nous nous étions préparés
pour le soir. On se racontait nos versions de la
légende, même si elles se ressemblaient toutes à
peu près. Elles étaient toutes plus angoissantes
les unes que les autres.

Nous voilà en route vers le Fort, nous avions
hâte de découvrir ce gigantesque endroit. Je me
trouvais face à l’entrée du Fort avec mes deux
compagnons. Il était approximativement 1h30.

Nous avions pris deux lampes torches, une pour
moi et la seconde pour Mathieu. Nous n’étions
pas rassurés devant ces portes, dont l’une était
fermée presque entièrement. L’obscurité occupait
l’intégralité du Fort.
http://www.hostingpics.net/viewer.php
id=98003020130713224825.jpg

Nous voilà à l’intérieur. L’air était glacial. Il ne
devait pas faire plus de 10°C. L’envie de faire
demi-tour se fit immédiatement sentir. Mais
après réflexion nous décidâmes quand même de
continuer la "visite". Dans le hall d’entrée, nous
avions le choix entre deux chemins: à droite ou à
gauche. Nous avons alors pris celui de droite.

C’était un long couloir sinistrement étroit. Je
repensais sans cesse à la légende de ce Fort. Je
me demandais ce qu’il allait se passer si elle
était vraie? Nous progressions prudemment.
Personne d’entre nous ne parlait. Nous n’avions
jamais été aussi concentrés.

Nous nous sommes ensuite arrêtés après avoir
entendu un bruit. Comme si un objet des plus
fragiles était tombé. Or il n’y en avait aucun,
même pas un seul meuble. Seulement de
vulgaires débris.

Mathieu voulait absolument voir d’où provenait
ce son. Nous sommes alors allés voir. Mais
avant même d’atteindre le bout du couloir, nous
nous étions trouvés face à trois chemins cette
fois-ci: à droite, tout droit ou à gauche.

Personnellement, je ne voulais plus continuer. Je
ne voulais pas trop non plus m’aventurer dans
ce labyrinthe. Mais ils m’ont quand même forcé.
J’ai donc accepté de continuer pour leur faire
plaisir. Après avoir réfléchi, nous avions donc
choisi le chemin de gauche. Plus nous
marchions, plus nous entendions des sons
indescriptibles.
_________________________________________________
_____________________________________

Je pense que c’est le bon moment pour vous
raconter l’histoire du Fort de Crystal avant de
continuer. Comme je vous l’ai dit plus haut, le
Fort a été abandonné quelques années après la
seconde guerre. Dans les années 90 vivait une
famille dans le quartier qui se trouve à quelques
pas de la Côte Barine. Les parents avaient une
fille née le 4 Octobre 1992. Elle s’appelait
Crystal. D’après les habitants, le père n’avait
jamais voulu avoir d’enfants. Il était alcoolique,
tandis que la mère survivait comme elle le
pouvait sous ses coups de colère.

Elle protégeait Crystal comme elle le pouvait mais la peur
l’envahissait. Un soir, le père promena sa petite
fille, qui venait d’avoir cinq ans, en se rendant
dans la forêt. Il s’était enfoncé le plus loin
possible dans le Fort. Il l’aurait enfermée dans
une assez grande partie de cette Bastille.

L’endroit parfait pour abandonner quelque chose.
Personne ne se doutait d’une chose pareille.
Crystal avait alors était signalé comme étant
portée disparue. Le père fut ensuite arrêté par les
autorités. Il dit alors à la police qu’il avait tué la
fillette de cinq ans.

En 2006, un groupe de jeunes aurait affirmé avoir
entendu quelque chose comme étant un animal
dans le Fort. Personne ne les a crus. Mais
d’après la légende il s’agirait en fait de Crystal,
qui serait restée enfermée vivante dans la partie
où son père l’aurait enfermée durant toutes ces
années.
_________________________________________________
_____________________________________

Et si ces bruits incompréhensibles provenaient de
Crystal? Je ne préférais pas y penser, encore
moins y croire. On s’éloignait de plus en plus de
l’entrée en s’enfonçant pas à pas dans le Fort. Il
était impossible de savoir d’où provenaient ces
sons. On prenait sans trop réfléchir des chemins
dont on n’avait aucune idée d'où ils amenaient.

Fabian, effrayé, me supplia de me donner ma
lampe torche. Je lui donnai et proposai de
rentrer chez nous sans plus attendre. On
essayait en vain de retrouver la sortie. Mais il
fallait se rendre à l’évidence que nous étions
perdus. Tous ces couloirs se ressemblaient. Il
n'y avait bien sûr aucune indication.
http://www.hostingpics.net/viewer.php
id=49672420130713224914.jpg

Les bruits se rapprochaient à chaque fois qu’on
empruntait un chemin. Au bout d’un moment,
nous avions compris qu’il s’agissait en fait de
murmures. On s’était obligé à croire que ce
devait être un SDF squattant le Fort. Même si,
au fond de nous, ce n’était à pas ça que nous
pensions réellement. On ne voulait pas
davantage se faire peur, c’était suffisant comme
ça.

Nous nous trouvions face à une porte devant
laquelle on pouvait distinguer de nombreuses
pierres qui bloquaient celle-ci. Les
chuchotements avaient disparu. La légende n’en
était plus une à partir de maintenant, j’en étais
certain. Mathieu commençait à retirer les pierres
de la porte. Je lui demandai d’arrêter pour faire
marche arrière. Il entrouvrit sans plus attendre
celle-ci quand un cri de frayeur identique à celui
d’un animal se fit entendre de l’autre côté. On
fuyait comme on le pouvait dans tous les sens
en priant de retrouver le plus vite possible la
sortie. Les hurlements aigus ne manquaient pas
de nous suivre. Je ne voulais en aucun cas me
retourner pour contempler l’horreur qui nous
pourchassait.

Fabian avait disparu. Il avait sûrement dû
prendre un chemin différent de moi et Mathieu. Il
était pourtant trop dangereux de s’arrêter ou de
retourner en arrière. On essayait de l’appeler via
nos téléphones portables mais on tombait
directement sur sa messagerie. Lui était-il arrivé
quelque chose de grave? On ne pouvait pas le
laisser là-dedans avec cette chose.

Quelques longues minutes plus tard, nous avions
trouvé la sortie. Mais Fabian n’était pas dehors.
Je craignais le pire. J’en voulais à Mathieu
d’avoir retiré ces pierres de la porte. Sans ça, il
ne se serait pas perdu c’est sûr. Les cris
s’étaient transformés en une respiration forte et
imposante qui résonnaient dans toute la
forteresse. J’ai alors compris que nous avions
libéré une personne devenue une créature. Nous
avions libéré Crystal. Comment avait-elle pu
survivre toutes ces années dans cet endroit?

On s’est ensuite rapprochés de l’entrée. Il était
hors de question d’y retourner. On appela Fabian
mais il n’y avait aucune réponse.
J’ai alors appelé la police. Je leur ai expliqué que
moi et deux de mes amis avions pénétré dans
l’enceinte du Fort sachant bien sûr que nous
n’avions pas le droit d’y accéder. J’ai ensuite
mentionné qu’une créature nous poursuivait à
l’intérieur de la forteresse et que c’est à ce
moment-là que nous avions perdu notre ami. Ils
ont alors envoyé une patrouille sur place. Ils
nous ont posé de nombreuses questions et nous
avons été contrôlés, fouillés, etc… Les policiers
sont ensuite rentrés dans le Fort. D’après eux, il
n’y avait aucun bruit anormal mais ils allaient
faire tout leur possible pour retrouver Fabian. Ils
nous ont alors ordonné de rentrer chez nous.

Le lendemain matin. Lorsque j’ai rejoint mon
oncle dans la cuisine, il écoutait attentivement la
radio. Ils parlaient de la soirée d’hier soir.
« Les autorités locales ont fait une découverte
effroyable dans ce que l’on appelle le Fort de
Crystal. En effet, hier soir aux alentours de 2h45,
un jeune âgé de dix-huit ans ainsi qu’un de ses
amis ont signalé avoir perdu leur ami qui lui
aussi s’était aventuré illégalement dans le Fort.
Arrivé sur les lieux, les policiers ont directement
lancé les recherches, lorsqu’ils sont tombés sur
un corps inanimé. Le visage avait été
complétement dévoré ainsi que certaine partie de
son corps. L’identité de la personne n’a pas
encore était révélée. L’enquête est en cours, nous
vous tiendrons au courant d’ici quelques temps.
»

Ils ont peut-être retrouvé notre ami Fabian, mais
qu’est-il arrivé à cet être humain devenu une
véritable créature?

Super-Louki
Super-Louki
MP
04 août 2013 à 00:07:56

Une des plus connue effectivement mais l'univer des creepypastas est vaste et qu'elles soient connue ou non l'important c'est qu'elles te mouillent le caleçon :oui:

:(

Katliam_tr
Katliam_tr
MP
04 août 2013 à 12:14:58

Je m'appelle Julien , j'ai 17 ans , je suis terrorisé par la peur , la peur qu'il revienne . Même si je sais qu'il est la tout près , j'ai barricadé les fenêtres , et je me suis enfermé à clef . Vous vous dîtes surement que je suis fou . Mais je commence moi même a croire que je le suis , mais avant de continuer , laissez moi vous raconter le pourquoi du comment. Dans la vie , je suis un passionné d'informatique , j'adore tout ce qui est en rapport avec les ordinateurs . J'en ai 3 , un pc de gamer , un ordinateur fixe , et un netbook . Mais ce qui me passionne c'est les vieux ordi , vous savez , les machines qui pèsent plus lourd que vous . Trêve de plaisanterie ...
En bref j'ai essayé d'en trouver sur des sites communs du style "Leboncoin" , "Amazon" ou d'autres , mais les 3/4 des ordi ne marchaient pas entièrement . J'ai donc décidé d'aller faire un tour sur le DeepWeb ...
La je vois déjà venir les mauvaises langues qui vont me dire qu'il ne faut rien acheter ni télécharger dessus , mais perso je m'en foutais ! Donc je passe sur l'Hidden Wiki et , a mon grand désespoir , aucun sites d'informatiques . Mais d'un coup , un popup s'afficha , c'est un magasin d'électronique en ligne . C'était une véritable caverne d'Ali Baba ,il y avait de tout , des ordi , des consoles , de l'electro-ménager etc . Je cliqua donc sur la rubrique ordinateur . Je vis un vielle ordi , exactement ce que je cherchais , plutôt bien conservé , et pour seulement 25 euros ... Mais , ce a quoi je ne fis pas attention sur le coup , c'est le nom du site en question , Kcilctnod.onion ...
Sa ne m'avait pas interpellé sur le coup . Je rentra mes coordonnés de Paypal , et qu'en j'appuya sur "Confirmer " une fenêtre s'ouvra avec un message rouge : "Etes vous sur de vouloir acheter cette article ? Avant dernière . " Je confirma mais me posa la question , avant dernière quoi ? Je reçu immédiatement un e-mail : "Bonjour . Nous vous remercions d'avoir fait abstraction de notre avertissement . Vous recevrez votre colis dans 48h . Cordialement ."
Je ferma le DW , et vaquais a d'autre occupations . Deux jours plus tard , je me fis réveiller par le facteur . Je me dépêcha d'enfiler mes vêtements qui traînaient sur le sol et j'ouvris la porte . A ma grande surprise , ce n'était pas le livreur de colis habituel . C’était un vieux monsieur qui avait le dos voûte . Il n'avait pas de camion de livraison . Comme si j’étais son seul client . Sur lui , il avait un jean troué de partout , des chaussures usés , et un t-shirt noir , sur lequel était écrit en rouge vif : " Dernière Chance " Je pensa juste que c’était un drôle de bonhomme , pris le colis et rentra chez moi .
Je me remit au lit , oui je sais , mais bon c'était les vacances .
Je me réveilla vers 14h , mangea un truc , et je suis partie faire quelques games sur LoL !
Vers 22h je décida d'aller voir le colis de plus près !
Je l'ouvris et remarqua immédiatement la notice : Blanche avec juste écrit : etaloot . Je ne compris pas , je la jeta et débala l'ordi . Je commença a le brancher . Et je l'alluma . Il prit un peu de temps a bien démarrer , mais quand ce fut fait, je remarqua quelque chose d'assez étrange. Le fond d'écran était déjà présent. C'était une ville , la nuit , et sur un des toits , un homme étrange , sans bras . Au bout de 5 sec le fond d'écran changea sur un cris strident , c'était a présent un fond noir avec écris en rouge :" Il faut voir les chose de différents points de vues . " Alors , je me mit a penser au nom du site : Kcilctnod.onion , d'un point de vue différent , Kcilctnod donne Dontclick ... Je courus vers la poubelle , et pris la notice , et j'en déduis que etaloot voulais en fait dire Too late ...
Je me remit a regarder l'écran , et les images continuer a défiler toutes les 5 sec , à chaque fois accompagner d'un cri horrible ! Une image apparu : Un texte , comme les autre avec écrit : gnimocsieh . Ce qui traduit et mit a l'endroit donne , Il est en train d'arriver . A ce moment précis , mon cœur ce mit a battre de plus en plus vite. Quelqu'un arrivait , mais qui ? Et surtout pourquoi ? Je ne supportait plus de regarder les images , les cris abominables qui les accompagnaient.
Au moment d’éteindre l'ordinateur , une phrase apparu : erehsieh . He is here ... Il était la . Je ne cessait d'appuyer sur le bouton "Power" de l'ordi pour l'éteindre , mais rien n'y faisait , je prit donc ma chaise de bureau , j'explosa l'ordi , mais a ma grande stupeur , même si l'écran était casser , il continua de percer mes tympans avec ses cris horrible . Je couru vers mon salon pour éteindre le courant mais la, je le vis... Il était grand , habillé entièrement en noire . Son visage , était complètement différent . Il était difforme , la bouche sur le front , les yeux sur les joue , son visage était complètement a l'envers .Ces yeux , ils étaient rouges sang , un sourire sadique sur les lèvres .
J'était terroriser , postait la , devant lui , sans bouger , tétanisé par la peur ... Il continuer de s'avancer lentement vers moi , a cet instant , je me mit a courir jusqu'à ma porte .
En m'enfuyant à toute vitesse , ne sachant pas ou aller , mais je continuais de courir .
Et puis j'ai eu l'idée d'aller me réfugier chez Sam , mon meilleur ami d'enfance qui habite quelques rues plus loin .
Je n'aurai jamais du le mêler à tout ça .
Mais sur le coup je voulais juste sauver ma peau .
Arrivé devant sa porte , je sonnas , au bout de 10 sec , il ouvrit je le poussas et fermas sa porte à double tours !
Il me regardait d'un air inquiet , je m'assis contre la porte et souffla .
Il me demanda ce qu'il m'arrivais.
J'hésitas quelques secondes , puis je lui expliquas toute la situation ...
Au début il semblait ne pas me croire , mais il réfléchi un peu , et compris que je n'aurai jamais inventer une telle histoire de toute pièce.
Il me proposa d'aller se réfugier dans sa chambre , j'acceptas .
Une fois là-bas , je me sentais enfin en sécurité .
On décida de barricader les fenêtres avec des meubles , et de fermer la porte à clef .
Mais au moment ou je posais une chaise contre la fenêtres , je le vis , encore , il me regardait , toujours avec son regard de psychopathe .
Je m'écartas de la fenêtre , et il disparu .
Et voila , je suis là , sur l'ordi de Sam en train de
raconter mon histoire ...
J'espère que personne ne tombera dans son piège .
Maintenant , j'ai peur pour ma vie , alors n'achetez rien sur le DeepWeb car la bas c'est le monde à l'envers , et vous pourriez avoir peur pour la votre .

Merci à MasterForumer et à moi même pour sa collaboration :hap:

Super-Louki
Super-Louki
MP
04 août 2013 à 12:47:57

Super Creepy les gars :bave:

Oxcart
Oxcart
MP
04 août 2013 à 21:27:57

Gunpowder hill

Durant une période de 1946-1952, dans une petite ville dans l'ouest de l'Allemagne, les résidents ont entendu ce qui ressemblait à un salut de six coups de feu le quinze mars de chaque année. Certains résidents ont fait des voyages fréquents dans les collines environnantes dans l'espoir de trouver la source du bruit, mais en vain. Les habitants de la ville ont nommés la zone "Gunpowder Hill." Les enfants de la ville ont même créé une légende à propos de ça, racontant que les soldats, qui en ce temps étaient perdus et présumés morts, ont été tués dans un massacre, et ont été enterrés quelque part dans la colline. Le but du salut de six coups de feu était de guider les gens à l'emplacement des hommes. Le quinze mars de chaque année, les enfants se réunissaient au bord de ville, attendant avec impatience que les six coups de feu puissent être entendu.

À la fin de 1951, les collines à la périphérie de la petite ville allemande ont été examinées pour la future construction d'un site militaire de L'OTAN. La base militaire devait consister d'une série de bunkers souterrains profonds et des provisions d'armes dans le cas où une invasion soviétique serait arrivée. En février 1952, la construction a commencé. Juste quatre semaines plus tard, l'équipage a commencé à creuser un trou de deux cents pieds de profondeur massif pour les futures stockages souterrains des bunkers. C'est durant ce temps que l'équipage a fait une découverte morbide. Comme ils se sont approchés de la fin de l'opération de creusement, une main humaine a été vu sortant du fond du trou. Lors des examens à venir, on a découvert vingt-sept corps au fond du trou à deux-cents pieds de profondeur, vertus d'uniformes de prisonniers de guerre portés par les alliés dans des camps de guerre Nazis.

Un officier de l'OTAN a ordonné que les corps puissent être exhumés immédiatement. Comme l'équipe médicale portait lentement les corps, ils les ont regardé dans la confusion. Les corps ont été remarquablement bien conservé. Par ailleurs, les uniformes des prisonniers de guerre avaient un insigne étrange qui ne ressemblait à aucun que les hommes avaient vu avant; un cercle orange avec un simple tiret noir au milieu. Cependant, la caractéristique la plus troublante étaient les visages des hommes qui ont été exhumés. Leurs yeux étaient grand ouverts et leurs bouches étaient fermées au moyen d'un adhésif inconnu. Les corps ont ensuite été envoyés à la morgue locale pour une identification immédiate et des autopsies.

Cette nuit-là, le croque-mort local a commencé son travail. Toutefois, il avait du mal à se concentrer sur sa tâche. Les yeux du premier homme qu'il devait commencer à travailler semblaient regarder fixement le croque-mort depuis la table d'autopsie. Il secoua la tête et a juste rationalisé sa vision comme étant le fruit de l'imagination de sa suractivité d'esprit. Le croque-mort a pris son scalpel et a commencé sa première incision sur la poitrine du corps. Du sang se versait hors de l'incision avec une force stupéfiante. Le croque-mort s'est éloigné de la table en état de choc. Le liquide rouge a commencé à couler en bas de la table, se déversant sur le sol. Les yeux du corps ont commencé à mouiller,et les traînées de larmes coulaient sur son visage. Soudain, les yeux ont roulé vers la poitrine du corps, et l'hémorragie a cessé. Dans l'horreur, le croque-mort a commencé à faire son chemin vers la porte en étant au bord de la nausée, mais n'ayant pas le temps de jeter un coup d'oeil sur les vingt-six autres corps couchés sur des tables séparées. Leurs yeux se tournèrent vers le docteur ayant une peur tangible. Les hommes étaient encore en vie.

-tibo02-
-tibo02-
MP
05 août 2013 à 16:52:51

TB j'adore ton style, toutefois fais attention aux fautes d'orthographe. Continue comme ça.

Raiken123
Raiken123
MP
05 août 2013 à 19:00:51

Histoire de Super Mario 64 (jeu hanté)
J'ai toujours adoré Super Mario 64 étant gamin. J'y jouais tout le temps chez ma tante à l'époque. Un jour, alors que je regardais des vidéos du jeu sur Youtube, une pub a attiré mon attention. J'allais fermer le pop-up, quand j'ai vu que c'était un site de vente qui proposait un Mario 64 d'occasion en parfait état à vendre. Il y avait une photo et tout. D'habitude, je crois pas en ces trucs là, mais la nostalgie a été plus forte, et je l'ai commandé.

Le business était particulier, vu que le vendeur préférait être payé 10$ cash par la poste plutôt que d'utiliser PayPal. Encore plus étrange, quand je tentais de réaccéder au site (J'avais noté l'URL)...la page n'existait plus.
Peu après l'envoi des 10$, J'ai eu un colis contenant la cartouche. La première chose que j'ai remarqué était qu'il n'y avait plus l'autocollant officiel du jeu. Il était déchiré et à la place, il y avait une étiquette avec "Mario" écrit dessus au marqueur. ça m'a refroidi un peu, Mais tant que le jeu fonctionne...

J'ai ressorti ma Nintendo 64 et ai mis la cartouche. Le jeu démarra avec la tête de Mario face qu'on pouvait tirer et déformer à loisir, comme prévu. Ce petit jeu d'intro me faisait beaucoup rire et j'ai décidé de m'amuser un peu avec pour commencer. Je tirai l'oreille de Mario le plus possible. J'allais faire pareille avec l'autre oreille, quand soudainement la télé produisit des bruits stridents à gros volume. La tête de Mario commença à se déformer seule, à se tordre de manière impossible pour le modèle 3D de base. Les effets sonores du jeu se sont joints au bruit strident, des effets sonores du jeu lancés au hasard. Puis d'un coup, avec tout ça, J'entendis une voix qui murmurait en japonais. Un murmure inquiétant.
J'ai immédiatement éteint la console et rallumé. Cette fois, direct au jeu sans toucher à Mario. Les quatre fichiers de sauvegarde étaient vides. J'en choisis un.
En sélectionnant le nouveau jeu, le jeu a zappé le monologue avec Peach et l'intro. Mario était juste dans la château au RDC. Plus flippant, Bowser ne disait rien non plus. J'essayai d'ignorer ça et de continuer. Cependant, il n'y avait pas de musique non plus. Un silence de mort. Pas de Toads à qui parler non plus. La seule porte où je pouvais entrer était celle du Bob-omb Battlefield. Les autres portes ne répondaient pas à mes commandes.
Le portrait du niveau était différent. C'était une toile blanche immaculée. J'essayai de me convaincre que ce n'était que des bugs mineurs, que ça n'affectera pas le jeu. Une fois sauté dans le tableau, La toile blanche se changea en tableau du niveau Lethal Lava. Celui avec la flamme qui sourit, là. C'est là que mes soupçons ont commencé à venir.
Le menu de sélection de mission apparut. A la place du niveau "Roi Bob-omb au sommet", la mission se nommait "TURN BACK" (fais demi-tour). Je ne sais pas ce qui m'a poussé à appuyer sur A mais je l'ai fait.
Le niveau semblait normal. Tout était comme je m'en souvenais. Enfin allais-je goûter au jeu de mon enfance. Mais soudain je l'ai vu. Luigi. J'étais absolument choqué. Il n'a jamais été dans le jeu. Son modèle 3D n'était même pas celui de Mario avec changement de couleurs. C'était un modèle complètement original. Luigi ne bougea pas, je m'approchai de lui. Il s'est mis à courir à une vitesse pas possible. Je le suivis en traversant le niveau. Des trucs bizarres survenaient lors de mon avancée. A chaque pièce collectée, les ennemis et la musiques devenaient plus lents, et le décor prenait des couleurs de plus en plus sombres et morbides. La musique s'arrêta à la 5ème pièce collectée. Les ennemis étaient couchés par terre, comme morts. Je commençais à avoir peur, mais je continuais ma chasse au Luigi.
J'arrivai au sommet de la colline. Aucune boule de canon n'a tenté de venir me renverser mais ça ne m'étonnait plus. Luigi était toujours hors de vue quand je le rejoignais. Une fois le sommet atteint, J'y vis un objet bizarre. Un petit chalet au sommet, un peu comme celui du niveau dans la neige. Mais celui là était vieux, en ruines. Luigi était nulle part. Malgré mes peurs, je fis entrer Mario dans le chalet.
La porte se referma. Une image dérangeant de Luigi pendu à une corde est apparu d'un seul coup, accompagné d'un gros bruit flippant. Une sorte de crissement de violon et un gros coup de piano donnés ensemble. Mario tomba à genoux et pleura pendant environ 5 minutes, puis l'écran partit au noir, comme si Mario perdait une vie.
Mario se fit éjecter de la peinture. Le tableau de Lethal Lava avait changé pour celle de Luigi pendu. La salle était différente. C'était maintenant un petit couloir. Des Toads avec des robes blanches et des expressions vides étaient placés de part et d'autres le long du couloir. Il y avait une autre peinture qui m'a fait vraiment très peur. C'était une photo de ma famille Ce n'était même pas une photo du temps où Super Mario 64 était sorti. C'était une très, très récente photo. Je me souviens avoir posé pour, le weekend dernier.
J'atteignis le bouton on/off de la N64. Hors de question que je continue à y jouer. Mais quand j'utilisais l'interrupteur, même éteint, le jeu continuait. J'allumai et éteignit plusieurs fois, en vain. Je tentai de débrancher tout le système, mais ça ne partait pas de l'écran. Je pouvais même continuer à contrôler Mario. Je ne pouvais pas faire durer ça...alors j'ai continué le jeu. J'ai sauté dans le portrait de ma famille. Il n'y avait qu'une seule mission dispo, bien sur. Elle s'appelait "Run, Don't Walk" (Cours, ne marche pas). J'appuyai sur A. 'Let's-a-go'...
Le niveau commença dans un couloir inondé avec des plateformes flottantes à la surface. Mario atterrit sur l'une d'elles, et la camera tourna pour montrer ce qu'il y avait derrière Mario. Un vide noir silencieux s'approchait doucement de Mario. ça ne ressemblait à rien. ça ne ressemblait même pas à des graphismes non-présents. Juste une énorme gros blob noir et carré. Je sautai de plateforme en plateforme. Sans but à la clé, je cours, les ténèbres gagnant en vitesse au fur et à mesure. ça dura pendant un temps qui me semblait une éternité. Je doutais qu'il y ait une fin à tout ça. Mario tournait en rond. Finalement, le gros blob/vide/truc noir attrapa Mario qui disparut dans les ténèbres. Il ne cria pas ou résista pas. ça l'a juste mangé.
Mario tomba de la peinture et perdit une de ses 3 vies. Le couloir avait changé. Quelques Toads étaient partis, et la peinture était différente. Moi et ma famille étions dans la même position, mais nos corps étaient partiellement décomposés. ça semblait trop réel pour être photoshoppé. On aurait plutôt dit que quelqu'un avait pris nos cadavres et les avaient pris en photo.
Sans faire attention mais en me préparant au pire, Je sautai dans la peinture. Mario était dans une petite salle. La mission (toujours une seule. s'appelait "I'm right here." cette fois (Je suis juste là). La salle était sombre et petite. Il n'y avait aucune sortie visible. La salle était vide, à part un piano dans un coin. Le même piano que dans le manoir des Boos. Je savais à quoi m'attendre. J4étais coincé avec le piano fou. En l'approchant, il commença à me poursuivre. Pas moyen de le détruire, donc je n'eus d'autre choix que de laisser Mario mourir de ses attaques.
Quand Mario a perdu son énergie, Il n'y a pas eu l'animation de mort habituelle de Mario. Il se fait juste écraser par le piano. Son sang et ses tripes se répandent sur le sol et les murs, et la caméra bougea pour un plan de son corps vu du dessus. Une version distorsionnée de la musique du manège des Boos jouait alors que l'écran transitionnait de l'image du jeu à un dessin photo-réalistique de Mario dans le même état que dans le jeu. C'était vraiment à vomir. J'en pleurais presque en regardant ça. Je perdis une autre vie.
en revenant au couloir, la caméra zooma sur le portrait de ma famille. On était encore plus décrépis qu'avant. J'étais accueilli par une photo de Peach à l’extérieur du château qui était en ruines. la plaine était en feu. Le ciel était noir. Le rire de Bowser passait en boucle alors que des voix d'enfants chantaient d'une manière moqueuse "T'as pas pu la sau-ver !". ça dura un long moment, jusqu'à un zoom sur le portrait du visage de Peach suivi d'un gros grincement qui arriva sans prévenir.

Raiken123
Raiken123
MP
05 août 2013 à 19:01:04

La bouche de Peach était grande ouverte, comme si elle hurlait, et ses yeux étaient vides, des trous noirs.
Soudainement, Mario revint dans le couloir, éjecté par la peinture. Tous les Toads étaient partis, et moi et ma famille avions l'air vraiment répugnants. Des vers se tortillaient dans nos tripes que crachaient nos corps par endroits. L'oeil de mon père était sorti de son orbite et pendouillait. C'en était trop, mais quelque chose me poussait à fouiller plus loin. Je sautai dans la peinture, avec la seule vie qui me restait.
La mission n'avait pas de nom du tout cette fois. Juste un espace là où le titre devait être. Je sélectionnai la mission, et Mario atterrit sur une petite ile au milieu d'un océan. Il y avait un simple panneau sur l'ile. ça marquait juste "DIVE" (plonge). J’entrai dans l'eau et plongeai.
L'océan était sombre et vide. Aucun poisson. Je ne pouvais rien voir d'autre que Mario nager. Je nageai de plus en plus profondément. Je continuai alors que Mario semblait devenir invincible car l'oxygène ne lui manquait plus. Après environ 10 minutes de nage, je décidai de tenter de remonter. Alors que je fis tourner Mario de l'autre côté, il arriva. Une énorme, vraiment énorme anguille apparut de nulle part et goba Mario. J'étais abasourdi. C'est arrivé si vite, je n'en suis même pas sur. L'écran de Game Over ne s'est pas montré. Juste un simple fondu.
La photo de ma famille se montra encore. Nous n'étions plus que des squelettes. Une fois de plus, ça avait l'air terriblement réel. Je ne pouvais pas bouger la caméra. ça reste sur le plan de la peinture. J'arrivai enfin à éteindre et rallumer la console. Je rechoisis mon fichier mais ça m'emmenait à la photo de ma famille squelette. J'essayai encore deux trois fois avant de laisser tomber. J'avais vraiment envie de tout arrêter, mais une force inconnue me poussait à continuer. Je décidai d'essayer un autre fichier de sauvegarde. La caméra était sur le portrait des squelettes, mais ils étaient placés différemment. Comme si c'était une autre famille...
Trouvé sur internet :D

XxDidi974xX
XxDidi974xX
MP
06 août 2013 à 15:20:15

Je :up:
Je n'ai pas l'habitude de poster sur JVC encore moins sur ce forum (c'est ma premiere fois d'ailleurs)
Mais ce topic m'intéresse. J'aime me faire peur (mais je ne clique pas sur vos liens de peur de tomber sur des images horribles ahah.
J'ai tout lu et elles sont tombes à trembler (sauf quelques une mal raconter mais vous avez deja sermonné la personne je crois).
J'suis actuellement au bureau et j'étais sur Youtube pour écouter une musique introuvable sur deezer (link´s Nightmare - Dubstep, que j'ai découvert en cherchant une musique bien angoissante pour lire la creepy de Ben)

Et par simple curiosité j'ai tapé SuicideMouse et j'ai trouvé ce qui me semble être des vidéos originales.
Je n'ai pas osé cliquer dessus mais si quelqu'un là déjà regardé est-elle angoissante ?
Moi rien que les miniatures me faisaient flipper :peur:
Dans l'attente de vous lire ! :merci:

Quiquine2
Quiquine2
MP
07 août 2013 à 11:56:44

Coucou XxDidi974xX :)

SuicideMouse, si je me souviens bien, raconte le suicide de la célèbre souris Mickey Mouse.
L'une des choses les plus éffrayantes dans cette vidéo c'est qu'à la fin, nous avions un message qui nous dit que nous irons en enfer... Je n'ai jamais osé regarder la vidéo, mais voici la creepypasta :)
Elle est assez courte mais elle décrit mieux que moi ce qu'il y a dans la vidéo :rouge:

Vous vous souvenez des cartoons de Mickey Mouse des années 1930 ? Ceux sortis en DVD il y a quelques temps ? Il y en a un qui n'est jamais sorti, même pour le plus hardcore des fans de Disney.
D'après les sources, c'est rien de spécial. C'est juste une boucle continue de Mickey qui marche (dans le même genre que les Pierrafeu) qui dure deux trois minutes avant de faire un fondu au noir. Au lieu des chansons mignonnes de ce genre de cartoons, la chanson de celui-là n'en est pas vraiment une, juste du bruit comme si quelqu'un cognait sur les touches d'un piano au hasard pendant 1min30 avant d'avoir du bruit pour le reste. ce n'est pas le bon vieux joyeux Mickey qu'on aime, non plus, Mickey ne danse pas, ne sourit même pas, il marche comme vous et moi, avec une expression normale au visage, Mais pour une raison inconnue, il tourne sa tête de droite à gauche. Jusqu'à un an ou deux, tout le monde croyait qu'après le fondu au noir c'était tout. Quand Leonard Maltin révisait le cartoon pour l'inclure dans la série complète, Il a décidé que c'était trop pourri a mettre en DVD, mais voulait tout de même une copie digitale car c'était malgré tout une création de Walt. Quand il a fini de le numériser, il remarqua quelque chose. Le cartoon faisait en fait 9 minutes et 4 secondes. Voici ce que ma source m'a envoyé, en entier (C'est un assistant d'un des plus hauts dirigeants de Disney, et de Mr. Maltin en personne).

Après la coupure au noir, ça reste ainsi jusqu'à la 6ème minute, avant de revenir sur Mickey marchant. Le son était différent. C'était un murmure. Ce n'était pas un langage, mais plutôt un pleur étranglé. Alors que le bruit devenait de plus en plus fort et confus à la minute suivante, l'image commence à devenir bizarre. La marche commença à partir dans des directions qui semblaient impossible d'après la physique de la marche de Mickey. Et l'expression neutre de Mickey se changeait en sourire malsain. à la 7ème minute, le murmure se transforme en un hurlement horrible (le genre qui fait mal à entendre) et l'image devenait de plus en plus obscure. Des couleurs apparaissent alors que c'était impossible à l'époque. Le visage de Mickey commence à tomber en morceaux. ses yeux roulent au bas de son menton comme deux billes dans un bol, et son sourire incurvé se déplaça en haut à gauche de sa tête. Les buildings semblaient flotter en l'air et la marche était toujours impossible à imaginer comme ça, inconcevable pour ce que nous, humains, savons de la marche. Mr. Maltin s'est senti mal et a quitté la salle, envoyant un employé pour finir la vidéo et prendre des notes sur tout ce qui se passe jusqu'à la dernière seconde, et a immédiatement mis le disque du cartoon sous clé dans un coffre. Le hurlement continue jusqu'à la 8ème minute et des poussières, et ça coupe abruptement sur la tête de Mickey Mouse des crédits de fin de chaque vidéo avec en arrière plan le bruit d'une boite à musique cassée. il reste plus que 30 secondes à ce stade, et peu importe ce qu'il y a après, je n'ai pas pu avoir plus d'informations. D'après un vigile qui faisait sa ronde à l’extérieur de la salle, il semblerait qu'à la dernière image, l'employé trébucha hors de la salle tout pâle en disant "la vraie souffrance est inconnue" sept fois avant de prendre le flingue du vigile et commettre son suicide. L'info que j'ai pu avoir de Leonard Maltin était que la dernière image était une page en russe qui disait vaguement "Le spectacle de l'enfer ramène ses voyeurs là-bas." A ce que je sais, personne ne l'a vu a part lui, mais plusieurs employés de Disney ont tenté de s'approprier la vidéo sur Rapidshare, tous ont rapidement arrêté leur emploi. Si vous trouvez ce film, ne le regardez pas.

~~ FIN ~~

Et voici le lien de la vidéo:
http://www.youtube.com/watch?v=ZgWPbnwsIeE

Bon courage pour la regarder :hap:

liv91
liv91
MP
07 août 2013 à 14:39:51

Up :ok:

jcdu10
jcdu10
MP
07 août 2013 à 18:09:46

up up up c'est pick up !!! ce topic est intéressant , je lis ces histoire avec plaisir et je flippe rarement :oui: il devrait être epinglé

Quiquine2
Quiquine2
MP
07 août 2013 à 19:49:01

| https://www.jeuxvideo.com/forums/1-89-357432-22-0-1-0-officiel-le-topic-des-creepypasta.htm#message_411316
| Ecrit par « jcdu10 », 7 août 2013 à 18:09:46
| « up up up c'est pick up !!! ce topic est intéressant , je lis ces histoire avec plaisir et je flippe rarement :oui: il devrait être epinglé »

Je prends ça pour un compliment vu que c'est mon topic :coeur:
Merci :coeur:

DébutPage précedente
«1  ... 1617181920212223242526  ... 56»
Page suivanteFin
Répondre
Prévisu
?
Victime de harcèlement en ligne : comment réagir ?
Infos 0 connecté(s)

Gestion du forum

Modérateurs : Evilash08, Vortex646, Tomy-Fett, Leirok, MamYume, ]Faustine[, Latios[JV], Remysangfamy, GamesOfLove
Contacter les modérateurs - Règles du forum

Sujets à ne pas manquer