CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Find Your Next Game
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Etoile Abonnement RSS
Forum
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum

Sujet : Siren: Résumé du scénario! (Spoilers!)

DébutPage précedente
12
Page suivanteFin
J_Sunderland J_Sunderland
MP
Niveau 6
30 avril 2004 à 20:24:58

Voilà enfin mon résumé du scénario de Forbidden Siren après plusieurs jours de prises de tête, collectes d’infos, rédaction la plus lisible possible et modifications en cours de route. La version ici proposée peut éventuellement contenir des erreurs mais reste majoritairement plausible.

Ce résumé permettra à bon nombre d’entre vous de mieux comprendre les événements et l’histoire de Siren et d’apprécier à sa juste valeur ce jeu qui est réellement en avance sur les productions actuelles, que se soit aussi bien sur la forme que sur le fond.

Je voudrais d’abord adresser un Grand Merci à Abuzeur et son pote Iggy sans qui je n’aurai jamais pu réaliser ce résumé ou du moins pas entièrement !
Je remercie également Iceberg_brulant et Forbidden-siren de JV.com pour leurs efforts respectifs.

Pour finir, un petit commentaire de l’auteur ( moi!) sur son appréciation de Siren :
Ce jeu a été crée par Keiichiro Toyama ( un ancien de la Silent Team , déjà pas un charlot ! )
Mais au lieu de reprendre les concepts usées jusqu’à la corde, à préférer tout recréer et prendre le risque de l’innovation. Ce qui nous donne une œuvre originale très loin d’un survival horror. Plus on découvre le jeu et plus on passe par différentes étapes d’appréciation, aussi bien positives que négatives, car Siren est comme une porte fermée à double tour sur un univers d’une richesse incroyable, le problème étant si le joueur désire ouvrir cette porte ou pas. ( c’est ce que m’a dit l’oracle…) C’est ça, la force qui fait de Siren un jeu passionnant qui fera réagir l’esprit du joueur qui se donnera la peine de découvrir le jeu. Lui offrant une expérience nouvelle qu’aucun autre jeu n’avait su lui donner.
Celui qui ne fera aucun effort pour ouvrir cette porte, restera frustrer et ignare, passant à côté de quelque chose d’énorme.
Je vise en particulier certains testeurs ayant sacqué le jeu à cause des quelques défauts techniques et de sa difficulté toute relative qui n’entrave en rien le plaisir que procure ce dernier et du fait, qu’ils n’ont pas su apprécier son originalité à sa juste valeur. Je vise aussi les joueurs qui se sont sentis offusqués pour les mêmes raisons et qui ont critiqués jusqu’à influencer l’avis des autres alors qu’ils n’avaient fait aucun réel effort de leur côté sur le jeu lui-même.

Voilà, il fallait que ça soit dit.
Je vous laisse maintenant découvrir mon résumé sur le scénario passionnant de Siren et j’espère que vous prendrez autant de plaisir à le lire que moi j’en ai eu à l’écrire ! C’est un peu long, comptez 20 à 30 minutes, alors prenez votre temps et bonne lecture… :-)))

[b]***********************************************

      • ***[/b]

[b][u]Prologue sur l’arrivée du Datatsushi en 683 après J.C. :[/u][/b]

[b]Datatsushi forme originelle / Hisako Yao de 683 [/b]

Au Japon en 683 après J.C. ( époque Yamato), dans la vallée d’Izaru près du mont Gojaku, une longue sécheresse provoqua la famine dans cette région reculée. Pour conjurer le mauvais sort et ramener l’eau et la vie, les villageois organisèrent des rites dans le sanctuaire Mizuhiruko, le sanctuaire crée à la gloire d’Hiruko, le Dieu des mers ( cf. Archive 037), c’est un des Dieux qui viennent du Shintoïsme ( une religion très ancienne pratiquée avant le Bouddhisme et encore aujourd’hui pratiquée dans certains temples traditionnels Shinto, il existe également beaucoup d’autres Dieux comme par exemple la Déesse Amaterasu, Déesse du soleil). Cet ancien Dieu apportait l’eau en échange des offrandes des villageois, et ainsi protégé le village du besoin. Mais un nouveau Dieu répondit à leurs appels à la place d’Hiruko et au septième mois de l’année, une comète fut aperçue au Nord-Est, 3 des derniers survivants entreprirent d’aller sur le lieu de l’impact. Parmi eux, se trouvait une femme enceinte, Hisako Yao ( mais son nom n’est pas probable à cette époque, son vrai nom aurait pu être Kajiro à ce moment là), en revanche nous ne savons rien des 2 autres personnes l’accompagnant… D’après l’Archive 026, il aurait pu s’agir des Kajiro mari et femme vivants dans la région depuis le 7ème siècle AVANT J.C. sous l’ère Temmu Tennô, mais le règne de l’Empereur Temmu va de 672 à 682 APRES J.C. donc le texte de l’Archive 026 est faux et la thèse des Kajiro au 7ème siècle avant J.C. n’est pas possible! ( Merci SCEE pour la localisation ! ), soit, passons…

Ils trouvèrent sur place une grande pierre mégalithique de forme triangulaire ( la future pierre de Mana), au pied de celle-ci, ce trouve un animal grotesque en forme de poisson placé sur une étrange croix de bois, c’est le Dieu Datatsushi. Les 3 survivants affamés commencèrent à dévorer l’animal encore vivant, ce dernier en réaction d’auto-défense poussa un cri strident qui allait maudire ces 3 personnes pendant des siècles… Hisako Yao condamnée à l’immortalité, promis alors au Dieu étranger de rendre le « Fruit » qu’elle avait mangée afin d’obtenir son pardon. La légende parle de « poissons » ( cf. Archive 049), mais nous l’appellerons le « Fruit de Vieda » ( cf. Archive 075) qui fait référence à la légende de la femme qui mangea un triton ( une sirène) est devint immortelle ( cf. Archive 030). De plus, Hisako Yao se voit dotée de la jeunesse éternelle et d’une partie des pouvoirs du Dieu comme la capacité à se connecter aux Shibitos et de les contrôler. Du fait de la malédiction, elle va engendrer 2 filles qui vont devenir immortelles à leur tour, mais ne pourront pas rester jeunes comme leur mère. La famille Kajiro va alors naître de cette femme maudite et prospérer pendant des siècles, devenant une des familles les plus puissantes de la région...

[u][b]Questions et explications complémentaires :[/b][/u]

[u] Qui est réellement le Dieu Datatsushi ? [/u]
Ca pourrait bien être l’ancêtre de Pikachu ! ( © Abuzeur) Non, non, je déconne, il est pas aussi moche… Malheureusement, nous manquons d’informations précises sur son sujet. A t’il un rapport avec le Dieu Hiruko ? Est-ce le descendant d’Hiruko ? Peut-être que oui, si on se réfère à l’Archive 078 qui parle du « Fils du Seigneur ». Ce qui est sûr en revanche, c’est que ce Dieu vient de l’Inferno, « le paradis des Dieux », ce paradis étant gardé par Kiruden, une créature sacrée armée d’une épée de feu, l’Homuranagi ( cf. Archives 055 et 096)
Mais attention car les textes sur ces légendes auraient pu être modifiés et adaptés à la religion Mana, donc rien n’est certain.

[u] Qu’est-ce que la pierre de Mana ? [/u]
Comment Datatsushi s’est il échappé de l’Inferno, on ne le sait pas. ( qu’est devenu Kiruden ? )
Mais on peut supposer que la pierre de Mana est une porte vers ce paradis et que les appels du Datatsushi viennent de l’Inferno, donc de la pierre de Mana. Mais on y reviendra plus tard…

[u] Que deviennent Datasushi et les 2 autres survivants ? [/u]
Ce ne sont pas les Kajiro comme l’Archive 026 aurait pu le laisser croire. En fait, on ne sait rien sur eux. Ont ils prêtaient serment ? Sont ils morts de la main du Datasushi ou d’Hisako ? Le mystère reste entier …
Concernant le Datatsushi, on ne sait pas vraiment comment, mais il est revenu alors dans l’Inferno sous une forme spectrale ( la forme que nous rencontrons dans le Nid). Cette forme spectrale rend le Datasushi sensible à la lumière du soleil jusqu’à le brûler, voilà pourquoi ses adeptes vont construire un Nid clos afin de l’accueillir lorsque que cela sera nécessaire.

[b]***********************************************

      • ***[/b]

[u][b]Evénements probables produits entre 683 et 1976 :[/b][/u]

Le village d’Hanuda fut alors crée autour de la pierre sacrée, Hisako Yao et la future famille Kajiro vont construire ce village de toute pièce, leur fanatisme envers le Datasushi et la pierre triangulaire se retrouve même dans la forme de ce dernier ( cf. Archive 086). Ils vont également créent les principaux bâtiments religieux tel que l’église de la nouvelle religion Mana et son symbole sera celui de la croix de bois retrouvée sous le Datatsushi. Hisako Yao se chargera de former des prêtres de la religion Mana mais restera dans l’ombre de ces derniers du fait que sa jeunesse éternelle pourrait la démasquer. Cette nouvelle religion Mana se base en autre sur les mythes et légendes traditionnels du Shintoïsme mais va les déformer, les adapter au Datatsushi jusqu’à les réinventer uniquement dans le but de faire adhérer les autochtones à leur culte sans qu’ils se doutent de rien, leur promettant la rédemption de leurs péchés, la vie éternelle et la réincarnation en Saints. ( cf. l’Umi-okuri et l’Umi-gaeri, Archives 031 et 036) Ce qui a pour conséquence, l’abandon des croyances envers les anciens Dieux protecteurs du village tel que Hiruko, Kiruden ( le gardien de l’Inferno) et les frères jumeaux ( cf. Archive 051). Le sanctuaire Mizuhiruko est abandonné, tout comme les 4 stèles et lanternes gravées de Kiruden, les autres représentations divines tel que l’Uryen ou les Dousojin sont oubliées ou transformées.

Concernant les cérémonies, les informations sur cette période sont fragmentaires, mais depuis la malédiction de 683 jusqu’à 1976, on suppose que ces cérémonies sacrificielles ont toutes réussies, le Datatsushi récupérant à chaque fois une partie de son «Fruit ». La cérémonie avait lieu à chaque génération de Kajiro lorsque le « Grand Serpent » descendait sur terre apporter la tête de Datatsushi nécessaire à l’invocation. ( cf. Archive 065). Deux filles devaient être procrées et l’une des deux possédée le «Fruit » en elle, l’autre en avait moins mais suffisamment pour devenir immortelle. Son sang était considéré comme appartenant au Datatsushi. Hisako Yao, de par ses pouvoirs, reconnaissait la fille possédant le plus de fruit, dès lors cette dernière était préparée à la cérémonie dès sa naissance et le jour de la cérémonie le Dieu la choisissait. Cela fait référence à la légende de la princesse Iwanaga qui fut choisie par le Dieu Ninigi à la place de sa sœur, la princesse Konohama ( cf. Archive 052). La fille possédant moins de «Fruit », restait en vie pour procréer à son tour les 2 nouvelles filles de la prochaine génération et ainsi assurer la cérémonie suivante. La fille choisie par Datasushi était dévorée et son âme était condamnée à errer entre 2 mondes. On peut alors faire le rapprochement avec « les poissons célestes » qui pourrait être les âmes des filles dévorées, mais rien ne peut l’affirmer. ( cf. Archive 092)
A priori, les cérémonies ont toujours réussies mais si il arrivait qu’une cérémonie soit ratée, le Chaos se répandrait alors sur Terre, plongea notre monde dans une dimension parallèle, la dimension Yomotsuhegui, entre la réalité et la dimension Inferno ( cf. Archive 020). Dans cette dimension, le sang du Datatsushi teinterait les eaux en rouge et rendrait la vie aux morts. Le temps disparaîtrai et tous ceux qui seraient pris dans ce monde seraient transformaient en Shibitos ( qui veut dire littéralement : « personnes mortes »)

Vers le début du 20ème siècle, on peut supposer que la famille Kajiro était déjà en relation avec 2 autres grandes familles de la région, les Miyata et les Makino, également fervents défenseurs de la religion Mana. Ils étaient parfaitement au courant des cérémonies et ont soutenu les Kajiro dans leur tache. Les Makino faisaient partis du culte et ils étaient très respecter par les villageois de part leur statut religieux.
Les Miyata quant à eux, ont fondés la clinique Miyata en 1926, cette clinique a subit plusieurs transformations jusqu’à sa quasi destruction en 1976. Elle avait été aménagée en tant qu’hôpital mais aussi asile psychiatrique, les Kajiro avec la complicité des Miyata y enfermaient les personnes pouvant nuire au culte, comme se fut le cas avec le cousin d’Akira Shimura.

[u][b]Questions et explications complémentaires :[/b][/u]

[u] Mais que sont devenues les mères porteuses de la famille Kajiro ? [/u]
D’après les prologues de 1976, ces mères, après avoir procrées deux nouvelles filles, étaient bannies de la famille Kajiro et enfermées dans le sous-sol de l’église par les Makino et sûrement Hisako Yao elle-même ( on peut apercevoir la grille fermée du sous-sol dans certaines scènes du Jour 1). Voilà le sort qui leur étaient réservées, ce qui fait que pendant des siècles, ces femmes immortelles ont vieillies cachées du monde jusqu’à en devenir des monstres inhumains. On peut supposer que les hommes de la famille Kajiro étaient également préparaient à cela par le culte et la famille Makino, de leur plein gré ou de force.

[u] Pourquoi les autorités n’ont pas réagies face à cette religion barbare?[/u]
Car il faut savoir que le village d’Hanuda est situé, de par sa géographie environnante, dans un lieu très fermé, très reculé de la civilisation moderne. Le village vit depuis des siècle en quasi autarcie. Ses rites et ses coutumes y sont pratiqués dans le plus grand secret et sous la surveillance constante de la famille Kajiro ( Hisako Yao), mais on pense cependant que des persécutions religieuses ont bien dû avoir lieu dans la région sous l’époque Edo ( 1603 -1867) et les Kajiro firent forger l’Homuranagi renfermant l’esprit de Kiruden marqué de la croix de Mana ce qui permis de repousser les Shoguns venus brûler le village ( cf. Archive 096) ( Attention, cette théorie sur l’esprit de Kiruden enfermé dans l’arme est fondée sur mes propres déductions et non sur des faits établis ! ). Même après ceci, le culte de Mana ne sait jamais éteint pour autant et à bien au contraire renforcer le fanatisme des habitants envers le Dieu. Certains étrangers curieux ou autres gêneurs ont également dû en subir les conséquences… Mais plus le monde avance et plus il est difficile pour ce petit village de rester dans l’ombre…

[u] Ce qui nous amène à parler du massacre des 33 villageois de 1938.[/u]
Voici ce qui est dit sur le site http://www.shibito.com/f/top_hp.html
« Le massacre a eu lieu dans un petit village pendant la guerre.
Un jeune homme dérangé, armé d´une épée japonaise et de plusieurs armes à feu, a assassiné les 33 habitants un par un. La population a été complètement décimée en une seule nuit.
Après cette horrible tragédie, le village est devenu un village fantôme et a fini par disparaître lors d´un glissement de terrain en 1976. Il est à présent impossible de le localiser sur une carte.
Le village de XX a fusionné avec le village voisin d´Hanuda. Depuis lors, toute trace de l´existence du village de XX a été effacée. Depuis le glissement de terrain, le fantôme d´un jeune homme apparaît le matin dans le brouillard. »
Qui a réellement tués ces villageois ? Il s’agit bien de Kyoya Suda lui-même! Pourquoi ? A cause d’une boucle temporelle causée par la dimension parallèle à ce moment là. On le voit brûler et massacrer tous les Shibitos grâce à l’Homuranagi et l’Uryen bouclier ( cf. Archives 096 et 057) mais cet événement intemporel à la base prend forme dans le réel et dans le passé, c’est probablement une des conséquences de la destruction partielle de l’Inferno qui a déstabilisé la limite réel/parallèle du village à ce moment précis. Kyoya sera finalement parti à Hanuda pour enquêter sur son propre massacre!

[u] Qu’est-ce que ces boucles temporelles ? [/u]
Cela fait parti des lois physiques qui régissent l’Inferno et le Yomotsuhegui ( tout comme le pouvoir du Sight-Jacking), cela a lieu lorsque des événements majeurs se produisent dans l’Inferno ou le Yomotsuhegui, mais ces déplacements temporels ne sont possibles que dans la dimension Yomotsuhegui ( cf. Archive 044). Kyoya provoque cette boucle temporelle par inadvertance. Mais une autre personne se servira des boucles temporelles pour accomplir et achever son devoir à différentes époques…

[b]***********************************************

      • ***[/b]
J_Sunderland J_Sunderland
MP
Niveau 6
30 avril 2004 à 20:35:04

[u][b]Evénements troubles du 30 Juillet au 2 Août 1976 :[/b][/u]

      • **

Cette partie de l’histoire est basée essentiellement sur les 4 prologues consacrés aux événements de 1976 et uniquement disponible sur le site Japonais de Siren : http://www.playstation.jp/scej/title/siren
SCEE n’ayant pas localisé ces textes pourtant essentiels à la compréhension des événement de 2003 sur les sites Européens, nous ne pouvons vous fournir qu’un résumé sommaire sans vraiment rentrer dans les détails.

Cette partie est basée sur le résumé d’Abuzeur et d’Iggy qui ont partiellement traduis ces textes, merci à eux pour leurs efforts. Il est possible que cette partie soit modifiée suivant les nouveaux éléments qui pourraient ressortir des prologues du site Japonais. [/color]

      • **

[b]Sumiko Yao ( Hisako Yao) / Miyako Kajiro de 1976 et Sayako Kajiro/ Le fils et le cousin d’Akira Shimura[/b]

D’après la gazette de Misumi ( cf. Archive 002), un tremblement de terre a causé un glissement de terrain qui a enseveli une grande partie d’Hanuda, faisait disparaître 33 personnes et 48 habitations. Un seul survivant fut retrouvé, un enfant de 7 ans nommé Tamon Takeuchi.

Le 30 Juillet 1976 à minuit devait avoir lieu une nouvelle cérémonie sacrificielle, mais la cérémonie fut saboter par le fils d’Akira Shimura. ( on peut le voir sur la photo décolorée juste derrière son père à droite, cf. Archive 070) En fait, Hisako Yao a pendant longtemps cachée sa véritable identité en changeant régulièrement de nom et de fonction à l’intérieur de la famille Kajiro et du culte Mana. En 1976, Hisako Yao s’appelait Sumiko Yao, mais malgré sa jeunesse éternelle, le temps ne la pas épargnée psychologiquement et elle se trouve dans une situation d’amnésie totale inattendue, ce qui va provoquer en partie, l’échec de la cérémonie, on peut lire notamment sur son journal de servante à l’époque qu’elle ne savait pas qu’elle était vraiment son rôle ( cf. Archive 083) et se met à aider la Miyako ( de 1976 bien sûr ! ) a s’enfuir de chez les Kajiro ! Miyako arrive à l’église et rencontre le fils Shimura qui vient de dérober la tête du Datatsushi nécessaire à la cérémonie, ce dernier avait sûrement réalisé ce qui devait se passait cette nuit, ayant probablement vu la lettre du cousin Shimura injustement interné à l’asile Miyata ( cf. Archive 056), il devait en partie connaître le terrible secret des Kajiro qui ont fait taire le cousin définitivement. Ils s’enfuient ensemble de l’église et détruise la tête du Datatsushi, mais entre temps Sumiko Yao est tombée sur les anciennes mères porteuses dans le sous-sol de l’église et est redevenue la vrai Hisako Yao, mais bien trop tard, le Chaos s’est répandu et la quasi totalité du village est passée dans la dimension Yomotsuhegui, les villageois ont répondus à l’appel du Datatsushi et se sont immergés dans les eaux rouges de la rivière Mana afin de célébrer l’Omu-okuri et l’Omu-gaeri qui les laveront et les feront devenir éternels d’après le culte.
Les derniers survivants se retrouvent coincés dans la dimension parallèle, Miyako et le fils Shimura essaie de fuir Sumiko Yao et se réfugie à la clinique Miyata ( là où est toujours enfermé le cousin Shimura qui commence à devenir fou dans sa cellule après avoir bu de l’eau rouge). Le fils Shimura est également en train de devenir un Shibito et demande à Miyako de le tuer avant la transformation. Par pitié, celle-ci accepte de l’enfermer dans un cercueil au sous-sol de l’hôpital et de le tuer en lui transperçant le cœur avec un pieu. ( voilà qui l’on retrouve momifié dans du plastique au fond de son cercueil). Le cousin Shimura possédant le Sight-Jacking dû au passage dans le Yomotsuhegui voit la scène. En revanche l’histoire ne dit si il comprend bien que c’est son neveu qui se fait empalé ! Ce qui est sûr c’est qu’il finira par peindre ses visions avec son sang sur le mur de sa cellule ( cf. Archive 076) . Peu après dans l’hôpital , Miyako est finalement retrouvée par Sumiko ( Hisako) Yao qui la torturera afin de la punir et l’enfermera dans le sous-sol caché de la clinique. ( Voilà qui est-ce que Shiro Miyata retrouvera attachée sur une chaise avec l’Uryen en main et ses visions pour seules compagnies pendant 27 ans ! )
Malheureusement pour Yao, la cérémonie ne peut être refaite du fait que la tête du Datatsushi est détruite, cependant l’autre sœur, Sayako Kajiro pourra enfanter les 2 nouvelles filles de la prochaine cérémonie, Miyako et Ayako…

[b]La fille des Miyata / Le prêtre Makino de 1976[/b]

L’échec de la cérémonie pèse lourdement sur les épaules du prêtre Makino de l’époque, celui-ci accompagné de la fille des Miyata essaie néanmoins de trouver une ultime solution de secours, en vain… De plus, à cause du glissement de terrain, le fils héritier Miyata a été tué, ce qui provoque un vrai drame au sein des Miyata. Même si ces derniers n’ont pas été aspirés dans le Yomotsuhegui, les dégâts dans le monde réel sont très importants et il y a de nombreux morts, de ce fait, ils vont tomber sur un couple du village qui a été ensevelis par la boue alors qu’ils étaient sur la route en voiture. Le mari est mort et sa femme agonise, cependant leurs 2 nouveau-nés jumeaux ont été miraculeusement épargnés dans l’accident. La fille Miyata décide alors de prendre un des jumeaux comme remplaçant du fils héritier mort et demande à Makino de prendre l’autre jumeau. Ce dernier accepte de le prendre à condition que la Miyata ne le balance pas à la police, car le père Makino est à l’image du son futur fils, un incapable et un lâche.
Voilà comment les 2 jumeaux pourtant parfaits, vont se retrouver dans 2 familles différentes, d’un côté Kei Makino qui doit supporter le poids de son beau-père incapable et assurer obligatoirement la prochaine cérémonie ; et de l’autre côté Shiro Miyata qui deviendra médecin à la clinique Miyata. Même séparés, la route des 2 jumeaux se croisera à de nombreuses reprises. Shiro développera un sentiment de jalousie mêlé à de l’antipathie envers son frère devenu prêtre Makino à son tour ( un statut très prestigieux dans le village).
On peut voir les bouilles des deux bambins sur l’Archive 089, on constatera que le beau-père Makino est passé par là !

[b]La famille de Tamon Takeuchi[/b]

Concernant la famille Takeuchi, plusieurs écrits du père historien ( Omihito Takeuchi) seront retrouvés mais peu d’informations concernant la famille elle-même, ils ont peut-être été des croyants du culte Mana ( mais rien n’est sûr à ce sujet). On peut voir sur la photo de famille de Akira Shimura ( cf. Archive 070) que les Takeuchi connaissaient bien les Shimura, on voit Tamon au milieu de la photo avec son père à gauche. Malgré l’accident, Tamon n’a pas oublié les Shimura.
Cependant on ne sait pas comment, mais les parents de Tamon vont le protéger de la catastrophe causée par la cérémonie, ces derniers seront néanmoins aspirés dans l’autre monde…
Le petit Tamon sera élevé par ses grands parents et deviendra professeur d’Anthropologie à l’université de Josei, sa formation d’Anthropologue n’est pas un hasard car il n’a jamais fait le deuil de ses parents et il met en doute
la religion Mana, il fera tout pour comprendre ce qui c’était réellement passé à cette époque…

[b]***********************************************

      • ***[/b]
forbidden-siren forbidden-siren
MP
Niveau 10
30 avril 2004 à 20:35:34

Merci sunderland pour ton résumé! :)

GothicSpirit GothicSpirit
MP
Niveau 8
30 avril 2004 à 20:38:15

euh en quoi pour toi c´est pas un survival horror ?

J_Sunderland J_Sunderland
MP
Niveau 6
30 avril 2004 à 20:38:19

[u][b]Prélude aux événements de 2003 :[/b][/u]

27 ans après la dernière cérémonie, le village d’Hanuda a été reconstruit sur les ruines des anciennes habitations de 1976, ainsi que certaines infrastructures de la ville comme la clinique Miyata. Pourtant les mystérieux événements de 1938 et 1976 vont attirer l’attention des férus d’occultisme comme le jeune Kyoya Suda ( 16 ans) qui ne va pas hésiter longuement à se rendre sur place pour enquêter sur le mystérieux massacre de 1938, il voulait savoir la vérité, il va être servi… On peut d’ailleurs le voir sur le forum de http://www.occultland.com sous le pseudo SDK. ( Notez la bannière de Naoko Mihami, l’actrice des incendies de l’amour ! TF1 est déjà sur le coup pour la saison 1 ! )

Voilà qui nous amène à parler de Naoko Mihami ( 28 ans) qui fait un retour un peu laborieux avec son émission « Japon occulte », le mystère d’Hanuda est tellement grand que Mihami pourrait décrocher un scoop sensationnel et revenir ( enfin venir plutôt) sur le devant de la scène ! Elle prend son courage à 2 mains et n’hésite pas à partir enquêter dans cette région reculée et bien campagnarde !

Tamon Takeuchi ( 34 ans) qui n’a toujours pas oublié son village natal est bien décidé à revenir sur les lieux de l’accident pour enquêter, il est possible que Tamon ai déduit quand aller avoir lieu la prochaine cérémonie, s’étant déjà renseigné à la Mairie d’Hanuda sans succès ( cf. Archive 090). Il choisit de partir pour le 30 juillet, mais il n’est pas seul, Yoriko Anno ( 22 ans), une de ses élèves part avec lui pour l’aider, même si ce dernier aurait préféré partir seul.

Concernant le clan Kajiro, on suppose que Sayako Kajiro a été à son tour bannie de la famille et enfermée au sous-sol de l’église avec les « anciennes ». Elle mit au monde 2 filles : Ayako Kajiro et Miyako Kajiro ( 14 ans) aveugle de naissance, la boucle semble se répétait inexorablement, toujours 2 filles… Le jour de la cérémonie approche et les préparatifs de la cérémonies vont avoir lieu mais Miyako semble se doutait de certaines choses.
Ayako quant à elle, ne semble pas trop inquiète, son fiancé Jun Kajiro ( fils adopté par le clan) veille sur elle…

Kei Makino ( 27 ans) se retrouve seul fasse à la lourde tache d’accomplir la cérémonie car son beau-père est mort en 1998. Pour l’aider, Hisako Yao va le soutenir dans sa tache, mais elle ne semble pas vraiment prête elle non plus, en fait, elle est redevenue partiellement amnésique à son rôle et joue la bonne sœur protectrice !
Néanmoins il semblerait que la tête du Datatsushi soit en possession d’Hisako et prête pour la cérémonie.

Akira Simura ( 70 ans) est devenu un vieillard aigri qui vit de la chasse dans les alentours du village. Il a perdu toute sa famille et se demande même si il n’aurait pas mieux fait de mourir avec sa femme et son fils. Cependant, il ne croit pas aux thèses que les journalistes ont avancés en 1976, pour lui c’est Hisako Yao la responsable de l’accident, d’ailleurs, il l’appelle Yaobikuni… comme dans la légende de la femme immortelle. Il sait que la religion de Mana va mener le village à sa perte de nouveau…

Shiro Miyata est donc devenu médecin à la clinique Miyata, mais il reste toujours complexé par son frère jumeau qui occupe un statut important. Il semble en avoir assez de la religion Mana et même du village tout entier, il semble n’avoir pas vraiment adhéré au culte mais semble concerné par la future cérémonie malgré tout. ( Il apportera une lettre des Kajiro à son frère quelques jours avant le jour J). Cependant, il entretien une relation avec une des sœurs Onda ( 21 ans, jumelles elles aussi ! ) qui est infirmière à la clinique. Mina est enceinte, mais peut-être que Shiro ne le sait pas, elle attend que sa sœur Risa revienne de Tokyo pour lui présenter Shiro et annoncer la bonne nouvelle ! Risa quant à elle, vient de perdre son job mais ne veut pas le dire à sa famille, elle pense justement revenir le 30 Juillet pour les vacances, ça passera plus inaperçu !

Concernant les autres villageois d’Hanuda on citera, les Maeda et leur fille Tomoko ( 14 ans) , les parents de Tomoko sont la caricature même de la famille de village qui veille à ce que sa progéniture fasse pas comme eux ! La poussant à avoir de bon résultats scolaires pour faire de grandes études ! Bref, Tomoko est mal barrée surtout que ces résultat scolaire sont assez moyens. Ses parents vont alors fouiller dans son journal intime ( pour voir si elle se drogue pas ! non je déconne mais c’est presque ça ! ) Elle va alors le prendre très mal et va fuguer dans la montagne…

Ce qui nous amène à parler de l’école primaire d’Hanuda où travaille Reiko Takato, cette enseignante de 29 ans qui a perdu son unique fille Megumi en 2001 ( cf. Archive 053), pour se trouver elle-même et oublier, elle décidera alors de venir s’installer à Hanuda qui n’est pas qu’un village de fous furieux égorgeant des chèvres et crucifiant des bergers allemand ! Car oui, Hanuda est aussi un très joli village pittoresque qui a un patrimoine particulier très riche et dans un cadre merveilleux. Le genre d’endroit où l’on aime se ressourcer après un drame comme le sien. De plus, elle rencontrera une petite orpheline du nom d’Harumi Yomoda ( 10 ans) qui a perdu ses parents dans un accident de voiture ( cf. Archive 098). Toutes les 2 se rapprocheront l’une l’autre de part leurs malheurs réciproques. Harumi lui confiera plus tard son amitié avec Miyako Kajiro, une de ses seules amies.

[b]***********************************************

      • ***[/b]

[u][b]Evénement actuels du 30 Juillet au 2 Août 2003 :[/b][/u]

[u][b]JOUR 1 : 31 Juillet 2003[/b][/u]

[b]Kyoya Suda / Miyako Kajiro / Ayako Kajiro / Jun Kajiro / Hisako Yao [/b]

Le 30 Juillet au matin, Kyoya arrive en vélo dans les environs d’Hanuda, il crève et continu à pied jusqu’à l’Arato, la où est la pierre sacrée de Mana, il voit alors Miyako frapper quelque chose au sol avec une pierre, c’est la tête du Datatsushi qui était préparée pour la cérémonie du soir même. Ce qui signifie que son geste va faire échouer la cérémonie mais personne ne se doute de cela et surtout pas Hisako qui est amnésique.
La journée passe et la cérémonie débute alors à 23h. Kyoya assiste alors à la scène et voit Miyako et Ayako toutes deux voilées prête à accueillir le Datasushi mais Kyoya se fait repérer par Jun le fiancé d’Ayako. Celui-ci prend peur et se retrouve poursuivit par le flic Ishida, sûrement corrompu par le clan Kajiro pour l’occasion. Kyoya va bien le tuer en l’écrasant. Mais alors que le flic est vraiment mort, la cérémonie tourne au fiasco ( à cause de Miyako) et le Datatsushi provoque un tremblement de terre qui aspire tout le village et ses environs dans la dimension Yomotsuhegui. La prophétie du Chaos se renouvelle encore une fois, les eaux deviennent rouge sang, les morts se lèvent et ces idiots de villageois se jettent gaiement dans la mare la plus proche pour célébrer l’Umi-okuri et devenir éternels ( non en fait, ils s’immergent dans la rivière Mana plus exactement ! )
Le flic Ishiba se relève alors en Shibito et tire sur Kyoya le blessant gravement au torse. Hisako toujours amnésique va tomber sur lui et l’aider à rejoindre l’église. Elle sait que Kyoya va se transformer bientôt en Shibito lui aussi…Mais Kyoya va partir de l’église alerté par un cri, c’est Miyako qui vient de perdre son chien, Jun vient pour la raccompagner et essayer de finir la cérémonie mais Miyako et Kyoya vont s’enfuir vers à la maison des Maedas qui sont partis à l’église retrouver leur fille.
Voyant Kyoya condamné, Miyako lui donne alors un peu de son sang pour le sauver. Même si pour elle son sang est impur, elle se sent obligée de lui sauver la vie pour le remercier. Miyako est très intelligente malgré son âge et en sait beaucoup plus qu’elle le laisse présager, elle va aider énormément aider Kyoya, même dans la mort.

[b]Shiro Miyata / Mina Onda / Risa Onda / Kei Makino / Tomoko Maeda[/b]

Le soir même, Shiro est au courant pour la cérémonie mais n’y participe pas, il finissait probablement son travail à la clinique avec Mina. Ils rentrent tous les 2 en voiture, mais Shiro va tuer Mina et l’enterrer dans la forêt Horifushi. Pourquoi la t’il tué ? Peut-être que Shiro savait que Mina était enceinte et la tué car il n’assumait pas sa vie actuelle, il aurait probablement voulu être comme son frère. Une autre hypothèse complémentaire aurait pu être que Shiro savait pour la légende du Datatsushi et la famille Kajiro. Il préparait peut-être quelque chose afin de faire échouer la cérémonie, mais Mina l’aurait su. Shiro, par crainte de se faire balancer, aura préféré l’éliminer.
Alors que Shiro vient de finir d’enterrer Mina, toute la zone est secouée par le tremblement de terre et aspirée dans l’autre monde. Shiro perd connaissance et sa voiture est partiellement ensevelie par un éboulement. Lorsqu’il se réveille, il constate avec stupeur que Mina est sortie de son trou et lui volée sa pelle ! Ce dernier part alors de la zone à pied pour retrouver Mina et finir le travail ! Il va alors tomber sur Risa la sœur de Mina qui vient d’arriver dans la nuit retrouver sa sœur. « Tiens donc ! Tu cherches ta sœur ? Moi aussi je la cherche ! ? Allons-y ensemble ! » ( mdr ! ) et ils partent alors pour la clinique Miyata…
Entre temps, Kei Makino vient de se réveiller de son coma après la catastrophe, il va tomber sur Tomoko qui vient de s’enfuir de chez ses parents, ce brave Kei va alors l’accompagner avant de la perdre aussi vite. Il va voir néanmoins que les villageois barbotent joyeusement dans les eaux de la mer rouge qui semble s’étendre à l’Ouest du village à l’infini. Il commence à flipper et regrette d’avoir fait la cérémonie. Il va rejoindre Shiro et les 2 frangines à la clinique…

[b]Tamon Takeuchi / Yoriko Anno / Reiko Takato / Harumi Yomoda / Akira Shimura / Naoko Mihama[/b]

Tamon Takeuchi et Yoriko ( son boulet) arrivent à Hanuda pendant la nuit avant la cérémonie et se retrouve eux aussi de l’autre côté. Mais Tamon a prévu toutes les éventualités et sait qu’ils sont dans le Yomotsuhegui. Le fait de posséder la vision « sight-jacking » ne l’étonne guère et mets en garde Yoriko de le suivre et de ne pas boire l’eau rouge. Il va alors entendre sur la tour de guet un message provenant de Reiko Takato prisonnière à l’école primaire avec Harumi. Ces dernières vont alors s’enfuir de l’école infestée de Shibitos, poursuivies par le dirlo lui aussi transformé. Elles vont aux rizières de Karuwari…
Pendant que Tamon mène sa petite enquête, Yoriko va se faire gentiment agressée par tout la clique du coin ! Heureusement qu’Akira Shimura passera alors dans le coin pour la sauver. Ce dernier a également été aspirée dans l’autre dimension, cependant il ne compte absolument pas jouer au héros et arrêter Hisako mais va plutôt essayer d’échapper à la transformation Shibito en se plombant la tête avec son propre fusil, dur… Dans un sens, c’est ce qu’il voulait sûrement faire depuis très longtemps, rejoindre sa famille…
Tamon retourne enfin voir Yoriko et en conclu qu’il y a des Shibitos cerveaux, késako ? En fait, c’est une sorte de statut supérieur dans la hiérarchie Shibito. Il semble que suivant l’intellect de la personne avant ou après shibitoïsation, lorsque celle-ci meure ou se baigne dans les eaux rouges se voit transformée en une sorte de leader parmi les autres Shibitos et les dirigent par « sight-jacking ».
Naoko Mihami qui avait alors rencontrée Akira en arrivant au village va vite se rendre compte qu’elle n’est pas piégée par « surprise sur prise » et qu’elle n’as pas de quoi prend un bain, dur… Elle va alors passer par l’école primaire et tombée sur le sanctuaire Mizuhiruko, bref, elle tourne en rond la pauvre, mais au miracle! La source du sanctuaire semble propice à un bon bain salvateur. En plus cette dernière ayant lu les contes folklorique d’Hanuda se voit déjà gratifier de la jeunesse éternel… On la retrouvera vers la fin, transformée en ce qu’il y a de pire dans la hiérarchie Shibito, càd une Shibito rampante, un bon statut bien mérité à l’image de son intellect.

J_Sunderland J_Sunderland
MP
Niveau 6
30 avril 2004 à 20:40:23

[u][b]JOUR 2 : 1 Août 2003[/b][/u]

[b]Kyoya Suda / Miyako Kajiro / Ayako Kajiro / Jun Kajiro / Hisako Yao[/b]

Alors que Kyoya était encore inconscient, Miyako a une altercation avec sa sœur Ayako qui ne comprend pas pourquoi elle a sabotée la cérémonie. Miyako lui fait sous-entendre subtilement qu’elle finira comme un monstre enfermé pour toujours, mais celle-ci ne veut rien savoir et s’enfuit rejoindre son cher Jun après avoir entendu la sirène hurlante.
Pendant ce temps, Hisako Yao se réveille de son coma amnésique en lisant probable l’annuaire de la paroisse où est écrit en langage cryptique « Réveille toi ». La vrai Hisako Yao retrouve enfin ses esprits et en appelle au « Grand Serpent ». Celui-ci va créer une boucle temporaire qui va troubler l’espace temps, voilà pourquoi il n’y a pas d’heure à ce moment précis, le temps n’existe plus. Hisako va se rendre au bord de la mer rouge ( non pas celle en Turquie ! ) et voir Yaobikuni, la femme éternelle qui voyage dans le temps sur sa barque d’Utsubo ( cf. Archive 066) Elle tient une boite et de celle-ci viens la tête du Datatsushi ! ( Alors que cette dernière avait été détruite par Miyako ! ) Kei voit de loin le rai de lumière du Grand Serpent et réagit comme un Makino, il est mort de peur.
Kyoya et Miyako vont rejoindre la forêt Horifushi, mais Miyako sentant que la tête de Datatsushi est revenue parait inquiète, il ne faudra pas longtemps pour que Jun et Hisako tombent sur eux, Kyoya reprenant un coup de chevrotine au passage. Miyako est kidnappée par Hisako et amenée au centre du Nid clos que les Shibitos ont construis autour de la pierre Mana. ( Et oui, même dans la mort, ces braves Shibitos aiment rendre service ! )
Bien plus tard, Kyoya se rendra au Nid avec Yoriko Anno grâce à l’intervention de Shiro Miyata… Kyoya est bien décider à sauver Miyako…

[b]Shiro Miyata / Mina Onda / Risa Onda / Kei Makino / Tomoko Maeda[/b]

Kei Makino retrouve son frère Shiro à l’hopital et lui avoue qu’il a merdé la cérémonie, Shiro a apparemment un plan mais on n’en saura pas plus… Pendant ce temps Risa découvre que sa sœur chérie s’est transformée en poulpe. La sœur Mina va profiter de l’absence de Shiro pour assommer Kei et prendre le contrôle télépathique de sa sœur jumelle. Shiro entre temps a trouvé Kyoya et Yoriko inconscients à Janokubi et les ramènes à la clinique pour faire une transfusion sanguine à Yoriko avec le sang pur de Kyoya et ainsi la sauver de la mort.
Après coup, ce dernier va être confronté à Risa qui est contrôlée par sa sœur Mina ; Shiro va alors découvrir le sous-sol de la clinique et retrouver notre bonne vieille Miyako de 1976 toujours sur sa chaise, celle-ci lui donnant l’Uryen pour détruire le Datasushi.
Kei va enfin rejoindre Shiro dans le sous-sol de la clinique et voir son frangin en train de découper les sœurs Onda encore mortes vivantes pour les autopsiées et peut-être découvrir le secret de la régénération éternelle des Shibitos. A noter, le détail qui tue, lorsque Kei rentre dans la pièce, Shiro écrase quelque chose sous sa chaussure c’était le fœtus de Mina, horrible… Kei quitte son frère et rejoint le Nid après avoir vu le Grand Serpent…
Tomoko Maeda a rencontrée la vraie Hisako Yao sur sa route, elle lui dit que ses parents l’attendent à l’église. Pendant un moment on ne sait pas se qu’elle devient, on la retrouvera à Karuwari allant vers l’église. Elle en profitera pour voir les anges annonçants la venue du Grand Serpent et dira bonjour à Noako Mihami qui est désormais la plus belle des Shibitos pour l’éternité. Elle arrive sans difficulté à l’église sans être attaquée pour une bonne raison… Elle se transforme également en Shibito. Les avis divergent, faible résistance à la pluie rouge ? Hisako lui a fait boire de l’eau ? On n’en saura pas plus… Quoiqu’il en soit, elle sera rejetée par ses parents horrifiées qui ne tarderont pas à la rejoindre sous leur forme Shibito, Hisako est encore passée par là ? On n’en sait pas plus, mais les Maedas n’ont pas grand intérêt dans tout ce malstrom scénaristique…

[b]Tamon Takeuchi / Yoriko Anno / Reiko Takato / Harumi Yomoda[/b]

Akira Shimura pensait enfin rejoindre sa femme et son fils, malheureusement pour lui, il faudra qu’il attende encore un peu, car il se réveille en Shibito. Celui-ci va alors attaquer Yoriko en train de draguer Tamon ! « Machine-Gun Takeuchi » va alors faire sa fête au père Shimura! Dans un moment de lucidité, il le reconnaîtra finalement en regardant l’ancienne photo de famille!
Il retournera chercher Yoriko, mais Shiro l’aura prise entre temps, Tamon se rendra alors à la clinique en vain, il trouvera uniquement ses lunettes. Il décide alors de partir seul pour le Nid…
Reiko Takato et Harumi Yomoda se retrouvent donc à Karuwari. Reiko va alors libérer l’esprit de Kiruden en rallumant les 4 lanternes gravées de la bête sacrée. Les lanternes symbolisent les 4 têtes de Kiruden : Le lion, le taureau, l’humain et l’aigle. Kiruden se matérialisera sous la forme du sabre Homuranagi dans le combat final contre Datatsushi. Mais au moment de partir, Reiko se suicide pour sauver Harumi d’une mort atroce et deviendra à son tour une Shibito. Harumi alors tout seule, continuera tant bien que mal de s’échapper du village, après un visite chez les Maedas à nouveau réunis dans le bonheur, elle rejoindra aussi le Nid sans trop savoir.

[u][b]JOUR 3 : 2 Août 2003[/b][/u]

[b]Kyoya Suda / Miyako Kajiro / Ayako Kajiro / Jun Kajiro / Hisako Yao / Datatsushi
Tamon Takeuchi / Yoriko Anno / Kei Makino / Shiro Miyata / Harumi Yomoda[/b]

Le final tant attendu est enfin là, à minuit, Hisako Yao va pouvoir enfin lever la malédiction qui pèse sur elle depuis des siècles et permettre au Datasushi de revenir sur terre apporter le Chaos. Ayako et Jun sont réunis pour accueillir le Datasushi. Miyako inconsciente, est allongée sur la pierre Mana faisant office d’autel pour le sacrifice, Hisako va alors brûler son corps et ouvrir l’Inferno, mais Hisako sait que c’est la toute dernière cérémonie sacrificielle et va alors brûler Ayako qui ne procréera pas de nouvelle génération Kajiro, Jun ne comprends son geste mais Hisako semble sûr d’elle.
Alors que le Datatsushi est en train de sortir de la dimension Inferno, Tamon, Kyoya, Yoriko et Kei Makino arrivent en même temps et assistent impuissants à l’arrivée du Dieu. Mais alors que tout semble perdu, le Datatsushi devient furieux car le corps de Miyako a perdu de son « Fruit » ( celle-ci ayant donner son sang à Kyoya) Le Datasushi se retrouve alors toujours vulnérable à la lumière du soleil et commence à attaquer les autres porteurs du « Fruit » càd Kyoya et Yoriko, la cérémonie tourne alors à l’affrontement et le Datatsushi fait écrouler une partie du Nid emportant Tamon, Kyoya et Kei Makino dans une des parties extérieures du Nid central. Ces derniers se réveillent alors dans une mare d’eau rouge, Tamon a peut-être absorbé un peu d’eau rouge à ce moment précis car ils ont trempés dans l’eau pendant quelques heures. Alors que Kyoya tombait inconscient à cause du choc, va alors se connecter à Miyako dans un rêve post-mortem, on les voit ensemble et Miyako demande alors à Kyoya de faire disparaître le Dieu et tout le village, Kyoya va alors faire cette promesse à Miyako… Retour sur Tamon qui pense qu’il y a encore une chance mais on ne sait pas vraiment son plan, Kyoya plus motivé que jamais, va alors risquer sa vie et le suivre. Kei Makino encore inconscient va rester sur place pendant encore un moment.

Pendant ce temps, notre petite Harumi est enfin arrivée au Nid central et va alors assister à une des scènes les plus énigmatique du scénario. Shiro Miyata va retrouver son frère Kei qui vient de sortir de son coma ( encore!). Shiro va alors avouer à Kei qu’il s’est senti toujours inférieur à lui pendant tout ces années et qu’il aurait aimé être à sa place. Shiro ne veut plus être ce qu’il est, sa propre vie en tant que Shiro n’a plus aucune valeur et préfère arrêter de passer pour un monstre. Il préfère partir la tête haute en accomplissant quelque chose de grand. Il va alors simuler un suicide devant son frère tétanisé et va retourner l’arme contre Kei et le tuer froidement ! Shiro savait que Kei serait incapable d’accomplir ce qu’il va réalisé dans quelques heures et prends son identité pour se donner une vraie valeur ( celle qu’il a toujours voulue). Il va alors échanger ses vêtements avec ceux de Kei et le brûler sur place ( peut-être avec l’Uryen, son âme trouvera ainsi le repos). « Shiro Makino » va donc partir du Nid mais passer voir Kyoya pour lui remettre l’Uryen bouclier, Shiro va garder la version épée. Il sait que le Datatsushi craint la lumière du soleil et va alors mener une course contre la montre pour rejoindre le barrage du Mont Gojaku, le faire sauter et ainsi détruire le Nid protégeant le Datatsushi avant la tombée de la nuit.

« Shiro Makino » arrive dans les environs du barrage et rencontre à nouveau les 2 sœurs Onda qui sont toujours Shibitoïsées. Il en profite pour en finir définitivement avec elles avant de faire sauter le barrage. Mais une fois le barrage dynamité, il va assister à une scène des plus inattendue. Au fond du barrage artificiel, il va découvrir des dizaines et des dizaines de Shibitos en état de décomposition avancée. Ce sont les villageois de 1976 transformés en Shibitos et qui ont célébrés l’Umi-gaeri dans l’espoir d’avoir la bénédiction du Datatsushi alors que celui-ci n’a rien à voir avec le Bouddha Amida qui pourrait réincarner leur âmes. ( Merci Abuzeur ! ) Pendant tout ce temps, ils sont restés immergés au fond du lac... Shiro sait qu’il n’a plus rien à faire à présent et décide de se donner la mort en invoquant une dernière fois le pouvoir libérateur de l’Uryen afin de libérer les âmes ce tous ces villageois. Un trou noir va alors se former et créer également une boucle spatio-temporel vers l’inconnu. Voyant les âmes des sœurs Onda l’appeler dans le feu sacré, il va les rejoindre dans un dernier souffle et le cœur léger…

La destruction du barrage va alors permettre à la rivière Mana de déborder de son lit et détruire entièrement le Nid clos où se trouve le Datatsushi. A ce moment précis, Kyoya était au prise avec Hisako ayant vu qu’il possédait l’Uryen ( donc pas bien ! ) et de son côté, Tamon avait enfin retrouvé Yoriko mais le Datatsushi s’était interposait entre eux ( pas bien non plus ! ). Le Nid détruit, le Dieu va alors être brûlé par le soleil, Hisako et Jun vont profiter de la panique pour le ramener dans l’Inferno et ainsi le sauver. Mais Kyoya va les suivre grâce à l’aide de Miyako qui va lui permettre de passer la pierre de Mana et atteindre l’Inferno. Hisako stupéfiée de voir Kyoya en Inferno va envoyer Jun à sa rencontre, ce dernier s’étant probablement Shibitoïsé depuis un bon moment. Un fois Jun éliminé, l’épée Homuranagi va apparaître devant Kyoya, est-ce un signe de Kiruden ? Peut-être bien. Grâce à l’épée sacrée, Kyoya va alors trancher la tête du Dieu mettant ainsi fin au plan diabolique d’Hisako ! Pas sûr… à cause d’un rebondissement de dernière minute ! La mort du Datatsushi va provoquer la destruction partielle de l’Inferno, Hisako Yao devient alors Yaobikuni, la femme errant à travers le temps, la même qui lui a donnée la tête de Datatsushi à chaque fois qu’elle en avait besoin ! Yaobikuni se jette sur la tête du Dieu et disparaît dans un trou spatio-temporel qui va lui permettre de réaliser son but ! Kyoya vient d’offrir à Hisako ce qu’elle voulait, pourvoir voyager dans le temps et ainsi recommencer les cérémonies ratées !

[b]***********************************************

      • ***[/b]
J_Sunderland J_Sunderland
MP
Niveau 6
30 avril 2004 à 20:43:46

u][b]Epilogue d’une fin tragique :[/b][/u]

Kyoya va alors ressortir de l’Inferno ( grâce à Miyako ? ) et sauver Harumi d’une mort atroce ( encore ! ), il lui permettra de sortir de la dimension parallèle mais lui restera coincé à cause du sang pur de Miyako qui l’a sauvé mais le condamne à errer pour l’éternité dans le Yomotsuhegui, il finira par massacrer tous les Shibitos restants encore dans cette dimension et provoquer le massacre de 1938 malgré lui. Tamon Takeuchi lui aussi « rescapé » de la destruction du Nid va finir par tomber sur la maison de ses parents devenus eux aussi Shibitos moisis de 1976. Du fait que Tamon a absorbé encore de l’eau rouge, il voit ses parents normalement ( une hypothèse voudrait alors que les Shibitos se voit normalement humain entre eux et voit les vrais humains en monstre, effrayant… cf. la scène où Tamon voit Yoriko dans le Nid ressemblant à une Pré-Shibito alors que c’est impossible! Elle a le « Fruit » en elle ! ). Yoriko va alors déboulée avec une batte dont on ne saura jamais d’où elle la sortie et frapper les parents Takeuchi. Tamon voit en fait Yoriko frapper ses parents alors qu’ils sont humains. Il ne comprends plus rien le pauvre ! ( Vous aussi ? C’est normal ! ) Si Yoriko ne sait pas qu’elle a du sang pur, Tamon se transformera certainement en Shibito! Ce qui est sûr en revanche, c’est qu’ils sont également prisonniers du Yomotsuhegui et ne reverrons jamais le monde réel. C’est pas la meilleure fin qu’ils auraient pu avoir après toutes les épreuves qu’ils ont subis!

Au bout de tout cela, Harumi Yomoda est finalement la seul vraie survivante des événements de 2003. Comme se fût le cas en 1976 avec Tamon, les mêmes événements se répètent de différentes façon inlassablement pendant des siècles. Mais cette fois ci, Hisako est devenue Yaobikuni et voyage dans le temps. Une dernière hypothèse non confirmée pourrait être que Hisako savait combien de cérémonies serraient nécessaire pour faire renaître le Datatsushi, mais ayant ratée celle de 1976, son calcul s’est retrouvé faux en 2003 à cause de ses amnésies. Ce qui va certainement l’obliger à revenir en 1976 pour réussir l’avant dernière cérémonie…
Voilà qui pourrait être une des fins les plus tragiques qu’un scénario aussi complexe puisse concevoir…

[b]***********************************************

      • ***[/b]

NB : La plupart des théories et explications avancées ici sont très probables à 80% mais il est possible qu’elles subissent des modifications si de nouveaux éléments viennent confirmer ou infirmer celles-ci.
Cependant, certains points précis restants encore dans l’ombre ne sont pas évoqués ici par manque d’infos. Donc ce résumé peut-être mis à jour ultérieurement pour répondre à ces points sombres.

Voilà, j’espère que ça vous à plu et permis de répondre à vos questions et je vous donne rendez vous pour un éventuel Siren 2 !

Vous pouvez retrouver le résumé avec la bonne présentation à la suite du résumé fait par Abuzeur!!!
Voilà!

J_Sunderland J_Sunderland
MP
Niveau 6
30 avril 2004 à 20:50:20

Maintenant, je vais pouvoir répondre aux questions! :-)))

Pkoi Siren n´est pas un survival horror, comme le dit Abuzeur et je suis de son avis.
Siren est très loin de faire flipper comme un Silent Hill ou un Project Zero...

En fait, une fois l´effet de surprise passé, il n´y a plus vraiment de peur au sens propre, mais plutôt du stress, du fait que certaines missions deviennent difficile à passer.
Je vois Siren plus comme une aventure unique qu´un Survival.

Tamon-Takeuchi Tamon-Takeuchi
MP
Niveau 4
30 avril 2004 à 21:42:25

Bravo!Non vraiment bravo a toi et a ceux qui t´on aider,je vous remercie enormement!Sans vous , je n´aurai sans doute pas comprid tout du scenario qui est encore mieux que je ne le croyais,he bien ca a du vous en prendre du temps!
C´est vraiment sympa de votre part d´avoir fait ce resume afin de nous permettre de vraiment comprendre ce jeu!
Merci , merci et encore merci!
Hummmm...un eventuel siren 2 ce serais vraiment le bonheur!

GothicSpirit GothicSpirit
MP
Niveau 8
30 avril 2004 à 21:53:46

Je comprends pas votre point de vue qd meme, pour moi on lutte qd meme bien pour survivre avec vriament peu de matériel alors que dans silent hill on est surarmé, et silent hill m´a quasiment pas fait flipper alors que FS si, ca doit etre une question de gout dans l´horreur et le stress je pense. Je place SH au meme niveau qu´un RE niveau horreur, quoique SH un tit peu au-dessus, mais pour le scénario y a pas photo, l´ambiance de SH est meilleure de par son mystère et son grain assez glauque.
Pour RE j´apprécie le coté clinique biologique, le fait de déshumaniser qqun avec un simple virus.
Pour Project Zero je peux pas dire, j´ai pas joué.

C´est donc pourquoi je trouve que FS est un survival horror, pas bp d´armes, des personnes lambda, pas d´entrainement au combat pour la majorité, la solution, courir et se cacher, ce que ferait une personne normale dans ces conditions. Et le scénario flirte avec Silent Hill pour le mystère et l´ambiance.

Bon c´est que mon avis hein, pas taper sur la tête :)

J_Sunderland J_Sunderland
MP
Niveau 6
30 avril 2004 à 22:21:29

Merci Tamon! :-)))
J´ai écris ce résumé en 1 semaine avec l´aide d´Abuzeur et les théories de son pote Iggy.
Mais j´ai également pas mal réfléchi et cherché dans mon coin, consultant régulièrement les archives, le navigateur du jeu et les scènes clés.
Mais le pire a été de " romancer" le résumé pour qu´il soit le moins indigeste possible car il y a tellement de choses à raconter dans ce jeu que ça été difficile d´engancer tous les événements à la suite...

Gothic-spirit>> Je pense que tout dépend de la façon dont tu vois le jeu car c´est finalement très subjectif. Perso, je n´ai pas été touché par le côté flippant du jeu, ce n´est pas ça qui m´a fait apprécier le jeu, mais son histoire et sa mise en scène. C´est pour cela que personnellement, je ne le classerai pas comme un survival. J´ai rédigé mon appréciation du jeu en suivant vraiment mon propre sentiment.
Mais dans un sens, tu as raison car les principes de bases sont les mêmes que dans un RE ou un SH!

GothicSpirit GothicSpirit
MP
Niveau 8
30 avril 2004 à 22:30:09

Ce qui serait bon à savoir pour chacun, c´est: qu´est-ce qui vous fait flipper ?

Certains sont d´accord pour dire que FS est un survival horror, d´autres non.

Ca doit toucher à la sensibilité horrifique de chacun et à sa manière de gérer le stress.

forbidden-siren forbidden-siren
MP
Niveau 10
30 avril 2004 à 23:18:36

Les créateurs de FS, on dit dans un interview que pour flippé, le joueur doit s´investir à fond dans le personnage, il faut donc y jouer à minuit, les volets fermés, dans le noir complet, le son à peu près à fond, avec les écouteurs sur les oreilles!et avec ça si t´as pas sursauté au moins une fois, bravo! :lol: C´est vrai que project zero 2 à l´air beaucoup plus effrayant, je ne sais pas comment ça fait pour se débarasser des fantômes, mais ça doit être stressant, dans le même style que quand on à le fusuil pour viser dans FS peut être :)

GothicSpirit GothicSpirit
MP
Niveau 8
30 avril 2004 à 23:24:36

Bah moi la flippe a été psychologique, car je me suis mis dans la peau des personnages en imaginant un peu comment moi je réagirai et ca fait vraiment peur lol. Non je ne suis pas qqun qui saura manier un bazooka comme pour de rire =)

forbidden-siren forbidden-siren
MP
Niveau 10
01 mai 2004 à 00:02:36

Moi une fois, dans la mission avec Akira, je suis descendu des escaliers, et je suis encore descendu dans les escalier d´a côté, là ou ya une archives, j´avais cru que le shibitos m´avait pas vu, ( c´était les premières fois que je jouais), et donc j´attendais là, ne sachant pas quoi faire, j´avais trop les boules de voir les autres shibito, et là je me met en sight jack et je me vois! putain, je peu te dire que ça fou les boules, surtout les premières fois qu´on joue, depuis, je ne suis plus rester dans le même endroit aussi longtemps mdr.

GothicSpirit GothicSpirit
MP
Niveau 8
01 mai 2004 à 00:09:36

Ah oui je l´ai trouvée cette archive mais j´ai été repéré après, mais bon il est vraiment paralytique akira ^^

iceberg_brulant iceberg_brulant
MP
Niveau 10
01 mai 2004 à 04:08:19

Je ne serai pas très original mais un grand merci à toi J_Sunderland! Tu n´as pas chômé en tout cas...
Si Mary était encore de ce monde, elle serait vraiment fière de toi... :-)))

J_Sunderland J_Sunderland
MP
Niveau 6
01 mai 2004 à 14:57:32

Merci à toi aussi car t´as fais un boulot de fou pour retrouver toutes les archives, sans ça, j´aurai galéré comme un chacal et peut-être jamais fais ce résumé! ( sérieusement!) :-)))

iceberg_brulant iceberg_brulant
MP
Niveau 10
01 mai 2004 à 17:59:55

:ok:
C´est vrai que je m´en souviendrai de ces archives ( surtout la 64,la 92 et la 42)... mais résumer le jeu comme tu l´as fait est plus ardu que la recherche d´archives je trouve. En tout cas, merci pour le compliment ! :)
A+

J_Sunderland J_Sunderland
MP
Niveau 6
20 juillet 2004 à 13:11:10

Un peu UP pour les retardataires! :-)))

DébutPage précedente
12
Page suivanteFin
Répondre
Prévisu
?
Victime de harcèlement en ligne : comment réagir ?
Infos 0 connecté(s)

Gestion du forum

Modérateurs : Evilash08, Vortex646, Tomy-Fett, Leirok, ]Faustine[, Latios[JV], Remysangfamy
Contacter les modérateurs - Règles du forum

Sujets à ne pas manquer

  • Aucun sujet à ne pas manquer
La vidéo du moment