Menu
NBA 2K3
  • Tout support
  • NGC
  • PS2
  • Xbox
Forum
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
EtoileAbonnementRSS
jeuxvideo.com  /  NBA 2K3  /  Tous les forums  /  Forum NBA 2K3  /  Topic EdF: Euro 2003  / 

Topic EdF: Euro 2003 - Page 54

Sujet : EdF: Euro 2003

DébutPage précedente
Page suivanteFin
Critikeman
Critikeman
MP
08 septembre 2005 à 19:14:40

Go Djmymy!! Je te regarderais la TV si jpeux!

zezotte
zezotte
MP
08 septembre 2005 à 23:29:39

je ne participe jamais a ce topic, mais ça ne m´empeche pas de m´interesser a l´EdF, meme si je n´etais pas encore en activité ici meme pour le fameux euro

France - Ukraine : 96-83

L´équipe de France masculine s´est relancée jeudi en battant l´Ukraine 96-83 lors de la première journée du Tournoi de Limoges sur laquelle a plané le possible retour de Fredéric Weis en sélection.

Les Bleus ont ainsi mis fin à une inquiétante série de cinq défaites d´affilée en préparation. Les premières minutes n´ont cependant pas été rassurantes. Les Bleus ont livré un début de match nerveux et indiscipliné (1-8, puis 11-20), seulement portés par un Boris Diaw à nouveau prolifique (9 points en 6 minutes) et un Mickael Gelabale toujours impeccable.

La France est rentrée finalement dans le match avec un 8-0 instigé par Antoine Rigaudeau. Mais les Tricolores ont par la suite continué a perdre des ballons faciles, ce qui a permis à l´Ukraine de rester dans le match (38-38, 18e).

Seul le réveil de Tony Parker a donné à la France une bonne bouffée d´air. Grâce à un 18-2, les Bleus se sont enfin détachés (56-40, 23e). Le reste de la partie a permis de constater quelques progrès dans le jeu. Notamment au niveau de l´animation offensive, ou des décalages nets et de quelques combinaisons qui peuvent laisser croire que les systèmes commençent à être assimilés.

Avec l´entrée en jeu de Schmitt pour le dernier quart-temps, une relation intéressante entre jeu extérieur et jeu intérieur s´est même mise en place, phénomène presque inédit depuis le début de l´été. La victoire au bout est la bienvenue en terme de confiance et de sérénité, même si, en coulisses, l´agitation semble toujours de mise.

Le match a en effet eu lieu dans l´ombre d´un probable retour de Fredéric Weis en équipe de France. Le plus grand pivot de France (2,17 m), malgré son manque d´entraînement, a été sollicité par le sélectionneur Claude Bergeaud pour venir renforcer la raquette à l´Euro. Et Weis aurait donné son accord pour rejoindre l´équipe, dès vendredi à Limoges. Des discussions doivent encore se poursuivre avec le club espagnol du géant français, Bilbao, qui ne voit pas d´un bon oeil le départ de son pivot à l´Euro.

La feuille de match :

France bat Ukraine 96-83
(score des quarts-temps: 19-20, 26-18, 27-20, 24-25)
Arbitres : Mrs Bichon et Radonjic et Mme Julien
Spectateurs : 4500 environ

France :
36 paniers (dont 9 sur 20 à 3 pts) sur 65 tirs - 15 LF sur 19 tentés - 38 rebonds (Julian 8) - 24 passes décisives (Parker 12) - 2 contres - 8 interceptions - 17 balles perdues - 19 fautes personnelles
Marqueurs : Fauthoux (3), Gelabale (9), Rigaudeau (16), Julian (4), M. Pietrus (2), Parker (22), F. Pietrus (8), Schmitt (5), Diaw (17), Marquis (3), Giffa (7)

Ukraine :
32 paniers (dont 5 sur 17 à 3 pts) sur 66 tirs - 14 LF sur 21 tentés - 28 rebonds (Pecherov et Medevedenko 6) - 16 passes décisives (Butskyy et Rayevskyy 3) - 1 contre - 13 interceptions - 16 balles perdues - 18 fautes personnelles
Marqueurs : Lebedev (10), Kobzystyy (3), I. Krivych (8), Rayevskyy (4), R. Krivych (10), Pecherov (19), Gurtovoï (4), Medvedenko (25)

bref, il est important de noter le gros match de Toilet Paper, avec ses 22pts et 12pds, diaw qui marque :ok: et un mike pietrus tjrs un peu a la ramasse

et autre news qui pourrait valoir son pesant de cacahuetes, weiss pourrait etre rappelé, tout depend de bilbao qui aurait le droit de le bloquer, car pas prevenu a tps, dc a voir.
mais si ça se fait, ça grandirait d´un coup la raquette de l´EdF sachant que weiss sort d´une bonne saison apparement, saison où on l´a laissé tranquille en mm tps, et il est encore bien revanchard envers l´EdF

dc wait and see, de tte façon la competition n´a pas encore commencé

Herzeleid
Herzeleid
MP
09 septembre 2005 à 09:15:35

Marquis semble totalement hors du coup, donc je vois un retour de Weis d´un bon oeil. Et 2m17, dans une raquette ou le géant culmine actuellement à 2m05, c´est un luxe sur lequel on aurait tord de cracher.

pabrayb
pabrayb
MP
09 septembre 2005 à 10:11:16

Je dis oui car on est à la ramasse dans le secteur intérieur!!

Critikeman
Critikeman
MP
09 septembre 2005 à 13:22:02

Faut pas oublier les filles, qui jouent leurs 1/4 de Finale de l´Euro contre les Russes ce soir!

Critikeman
Critikeman
MP
09 septembre 2005 à 13:30:49

Herzeleid, tes demandes ont été entendues:

Frédéric Weis a été appelé par Claude Bergeaud pour renforcer le secteur intérieur de la sélection nationale en vue du prochain Euro.
Une aide précieuse le poste de pivot étant vraiment la grosse faiblesse de l´équipe de France surtout après la blessure de Vincent masingue.
Il est clair qu´un joueur de 2.18m serait plus qu´utile dans une équipe dont le plus grand joueur jusque là ne culminait qu´à 2.05m !!
Reste à convaincre le club actuel (Bilbao) de Fred qui semble rechigner à lâcher son joueur...

ource: Basketsession.com

[fuck-disiz]
[fuck-disiz]
MP
09 septembre 2005 à 14:59:51

Réussite à 3pts (9/20) couplé à une belle réussite et un ratio positif de Passes/TO (24 pour 17). Du liant offensif et des rebonds ,bref, l´équipe de France a un beau visage sur ce match cependant en face à part le magnifique, le géniallissime Laker Medvedenko (25 pts) :ange: nos adversaires ne sont pas non plus les flèches qu´on va affronter à l´Euro donc en attendant la confirmation, j´attends...

djmymy
djmymy
MP
11 septembre 2005 à 20:40:13

salut alors ca métonerai ke vous maiyé vu car jétait du coté des caméras de TPS avec ma pancarte toute pouri faite à la va vite en arrivan chez mon cousin (on été a la boure comme dab) sinon le match bonne ambiance avec tony parker siflé pdt la présentation des équipe car il avait délcaré ke limoges c t trop petit et kil auré préféré joué a paris (moi ge men fou ge suis po de limoges !! ) fautoux aussi il a était bien siflé pdt tout le match parce kil est de pau cest un peu con mais bon !s inon TP a passé son échauffement a faire des lancé francs mdr.

1er mitemp largement dominé par les francais avec bcp de faute des deux cotés et la 2e mitemps géré par les francais avec un Gelabale de feux ds le 3e 1/4temps (il a une pure détente sa tete arrive largement au niveau de l´arceau ) sinon diaw est vachement impressionant ds le jeu il est partou bien utilisé c un pur joueur !e t parker faut reconaitre kil a une sacré accélération.

voila gé pu aproché les joueur en me jouant de la sécurité mais vite fé lorsquil son rentré sur le terrain mais gé po pu récupéré les basket de M pietrus kan il les a balancé ds les gradin!A noté la présence ds les gradin de sonia rolland mais gé po vu eva longaria lol !

voili voilou @+

ps: 2-3 pompom girl tré sympatique a regardé !

Critikeman
Critikeman
MP
12 septembre 2005 à 12:53:18

Je n´ai pu suivre le match :(

Enfin, TP sifflé, tant mieu! ça lui apprendra à se la fermer!

ben-59
ben-59
MP
12 septembre 2005 à 13:41:13

Oué enfin l´anti TP primaire sert pas à grand chose non plus, surtout que sur ce match là, il fait un bon match justement: 20pts, 7/13, 3rbs, 7pds, 2int, 2 TO, c´est pas mal. Faut pas voir le coté negatif tout le temps, quand il joue bien faut le dire :-)))

Sinon Djmymy, il était écrit quoi sur ta pancarte ?

Ced-The-Boss
Ced-The-Boss
MP
12 septembre 2005 à 14:40:33

Il y a de l´eau dans le gaz entre TP et Bergeaud. D´ailleurs, l´itw de TP dans le Journal du Dimanche était particulièrement "savoureuse"... :-d

Critikeman
Critikeman
MP
12 septembre 2005 à 20:19:53

TP va-t-il se faire virer par Bergeaud?
Bergeaud va-t-il se faire virer par TP?

ben-59
ben-59
MP
14 septembre 2005 à 00:29:04

Basket-Prépa Euro (H) : Italie - France : 75-83

La France a battu l´Italie 83-75 lors du dernier match amical préparatoire des deux équipes à l´Euro 2005, mardi soir à Milan. Trois jours avant de plonger dans le grand bain de la compétition européenne avec un premier match délicat à Belgrade face à la Grèce, les joueurs de Claude Bergeaud ont effectué une répétition intéressante, de nature à les rassurer un peu plus sur leurs aptitudes actuelles. Surtout face aux Italiens, principaux favoris de cet Euro.

Face à une Squadra Azzurra qui restait sur trois défaites lors de ses quatre dernières rencontres, Cyril Julian, de retour après avoir été ménagé samedi contre la Turquie (75-56) et ses équipiers se sont appliqués pour distiller un match sérieux. Ils ont ainsi pris une revanche symbolique sur les Italiens deux ans après leur avoir offert le billet des JO au terme d´un match cauchemardesque.

Privés de Tony Parker, victime d´une contracture au mollet droit, et de Mickaël Piétrus, handicapé par un pied gauche douloureux, les Tricolores dominateurs aux rebonds, ont effectué une bonne entame de match. Boris Diaw, à la fois passeur et meilleur marqueur de la soirée (19 points), puis Frédéric Fauthoux, en réussite dès sa première tentative à trois points, ont permis à leur équipe de se détacher au premier quart-temps (26-18). Les Italiens ont mieux défendu lors du deuxième quart-temps et malgré un Jérôme Schmitt presque impeccable, la France a encaissé un 12-8 et a vu l´écart se réduire (34-30). Frédéric Weis, le pivot-géant (2,17 m) de Bilbao, revenu la veille en sélection après trois ans d´absence, s´est montré un peu effacé et les vice-champions olympiques se sont rapprochés encore à la mi-temps (39-36).

Mais les cadeaux défensifs et les espaces offerts par l´Italie au retour sur le parquet ont laissé les Français prendre le large, avec un impressionnant 20-3 orchestré par son meneur Antoine Rigaudeau (18 points au total), qui devait ensuite sortir pour cinq fautes personnelles. Les «Azzurri» se sont montrés plus précis et incisifs en fin de match, remontant progressivement au score, mais sans jamais inquiéter une sélection française dont la défense a laissé parfois à désirer.

La feuille de match
A Milan (Palalido)
France bat °Italie 83-75 (score des quarts-temps: 26-18, 13-18, 27-19, 17-20)
Arbitres : MM. Cicoria, Borroni, Lo Guzzo (ITA)

Italie : 24 paniers (dont 8 sur 27 à 3 points) - 19 LF sur 21 tentés - 27 rebonds
Marqueurs : Calabria (16), Basile (19), Soragna (3), Marconato (4), Righetti (3), Mancinelli (6), Bulleri (4), Chiacig (18), Gigli (2).
Entraîneur : C. Recalcati

France : 33 paniers (dont 10 sur 21 à 3 points) - 7 LF sur 14 tentés - 31 rebonds
Marqueurs : Fauthoux (4), Gelabale (12), Rigaudeau (18), Julian (7), F. Pietrus (7), Schmitt (14), Diaw (19), Giffa (2).
Entraîneur : C. Bergeaud

ben-59
ben-59
MP
16 septembre 2005 à 13:24:41

Coup d´envoi contre la Grèce

L´équipe de France va débuter son Euro, vendredi à Belgrade, par un match très délicat face à la Grèce, transformée en favorite du groupe C par une préparation très réussie. Les Bleus pourront compter sur le retour de Tony Parker, absent mardi lors de la victoire contre l´Italie (85-73). Après avoir été ménagé durant cinq jours, «TP» a repris l´entraînement jeudi, en sortant «crevé» mais rassuré. Les Bleus tenteront donc de créer «l´exploit», selon Claude Bergeaud. Car une défaite les obligerait à battre la Slovénie, dimanche, afin d´éviter, selon toute vraisemblance, l´un des deux ogres du groupe D en barrage, la Serbie-Monténégro ou l´Espagne.

La patte Yannakis
«Il faudra cadenasser l´adversaire plus que le massacrer...» En quelques mots, le sélectionneur a rendu, de manière sybilline, l´un des plus beaux hommages qui soient au premier adversaire des Bleus. Dire que la sélection hellène est connue pour défendre le plomb, sans trop se soucier de préserver l´intégrité physique des joueurs qu´elle affronte, est en effet un bel euphémisme. Mais ce système ultra-protecteur avait atteint ses limites ces dernières années en tournant à l´oubli pur et simple du jeu offensif. Etre créatif, alterner jeu placé et jeu de transition, faire vivre la balle, autant de principes essentiels oubliés par une équipe tombée dans un relatif anonymat depuis son titre-surprise acquis à domicile il y a dix-huit ans déjà.

Mais le retour sur le banc de Pannayotis Yannakis, médaillé d´or en 1987 au côté du génie offensif Nick Galis, a subtilement modifié cet aspect des choses. Ce n´est pas que la Grèce ne défende plus, ni même qu´elle se dépense moins. On ne se refait pas. Mais après deux échecs en quarts de finale, au championnat d´Europe 2003, puis aux Jeux Olympiques d´Athènes, elle a élargi sa palette de solutions offensives pour survivre à toutes les situations. Symbôle de ce nouvel état d´esprit, le pivot Lazaros Papadopoulos est désormais le meilleur marqueur de l´équipe. Auparavant, les pivots grecs étaient essentiellement des contreurs, des durs au mal. Bref, de véritables hoplites d´Athènes, du Panathinaikos ou de l´AEK.

Bergeaud : «On est juste»
Ce mélange plus subtil a porté ses fruits en préparation avec huit victoires consécutives qui l´ont propulsée au rang de favori de sa poule. «Une seconde place serait flatteuse pour nous», a confirmé Claude Bergeaud jeudi, comme si battre la Grèce semblait mission impossible à ce jour. «Elle fait partie des équipes dont le fond de jeu n´est pas né cette année, a-t-il prévenu. Celles-ci prennent moins de risque que nous, qui devons construire un basket de précision, de haut niveau, dont on n´a pas la maîtrise. On peut les tenir physiquement. Mais il faudra un exploit en ce qui concerne la concentration.» Se positionner dans ce rôle de l´outsider ne peut, de toute façon, que faire du bien à une équipe encore jeune.

Mais le sélectionneur va plus loin : «on est juste en terme de construction. Deux semaines ou trois matches de plus nous auraient fait du bien». Et les quatre victoires d´affilée, série en cours ? Et le succès acquis à l´extérieur face aux Italiens, médaillés d´argent à Athènes ? «Ce n´est pas parce qu´on a produit un basket sous contrôle, un basket de rythme, qu´on est capable de le reproduire tour le temps», a martelé le futur entraîneur de l´ASVEL. Dans ce contexte, le rôle de Frédéric Weis, pour son premier «vrai» match avec les Bleus, devrait être réel. Même sur quelques minutes, le pivot de Bilbao devra prouver que, comme les Grecs sont en train d´apprendre le jeu rapide, les Bleus peuvent résister sous les paniers.

(lequipe.fr)

[fuck-disiz]
[fuck-disiz]
MP
16 septembre 2005 à 20:56:06

Fin du premier quart-temps:

:d) France 7 - 19 Grèce

Les Français ont perdu 6 ballons depuis le début du match.

:honte: :honte: :honte: :honte: :honte: :honte:

[fuck-disiz]
[fuck-disiz]
MP
16 septembre 2005 à 22:03:02

Autant cette équipe et cet euro ne m´emballe pas, autant les performances vont de pair:

Fin du 3eme quart temps:

33-55 :sleep:

[fuck-disiz]
[fuck-disiz]
MP
16 septembre 2005 à 22:24:17

Hop là défaite 64-50 :sleep:

Bref....

Critikeman
Critikeman
MP
16 septembre 2005 à 23:06:52

bref on va pas se qualifier, histoire de faire aussi bien qu´au foot, et Tony "J´ai-un-contrat-énorme"Parker va peut être prendre sa retraite de l´EdF! :o))

ben-59
ben-59
MP
16 septembre 2005 à 23:34:58

Match de merde, équipe de merde, c´est désésperant.. :honte: :sleep:

Si encore TP était le seul problème, mais un joueur ne fait pas une équipe, et TP est loin d´etre le seul fautif...

colombian
colombian
MP
17 septembre 2005 à 00:19:23

Tout à fait Ben, tâchons d´être un peu plus chevaleresques que lors du dernier euro en évitant de tomber ds l´anti-TP primaire (cela dit on peut toujours se défouler sur les ITW du bonhomme, toujours aussi croustillantes :gni: )

En tout cas, elle a belle gueule la reconstruction de l´ami Bergeaud (on y croit à mort...)

DébutPage précedente
Page suivanteFin
Répondre
Prévisu
?
Victime de harcèlement en ligne : comment réagir ?
Infos 0 connecté(s)

Gestion du forum

Modérateurs : Kusama, Evilash08, Vortex646, Tomy-Fett, Leirok, MamYume, ]Faustine[, Latios[JV], Remysangfamy
Contacter les modérateurs - Règles du forum

Sujets à ne pas manquer

  • Aucun sujet à ne pas manquer