Menu
EtoileAbonnementRSS
jeuxvideo.com  /  Tous les forums  /  Forum Jeux video et handicap  / 

Topic [Autisme] Découverte.

Sujet : [Autisme] Découverte.

Page suivanteFin
Pseudo supprimé
18 février 2012 à 14:09:47

Bonjour.

Hier soir, une amie, qui regardait france 3 (le 19/20), a vu un reportage sur l'autisme. Elle m'a résumé le tout ; Apparemment, l'autisme serait une bactérie qui ataquerait le cerveau. Je n'en sais pas plus, mais si vous trouvez des sources ou n'imprte quoi, je suis preneuse :)

Sinon, qu'en pensez-vous ? Pour ma part, j'espère, car qui dit maladie dit remède.

AnAutisticCat
AnAutisticCat
MP
18 février 2012 à 19:23:33

Ben pour ma part j'accorde une crédibilité de -10 à cela. :(

Déjà, cliniquement, l'autisme n'est pas vu comme la maladie qui cause cela, mais comme un regroupement de choses qui font que c'est considéré comme tel. On dit pas que parce qu'on est autiste on a des difficultés dans tel ou tel truc, mais que parce qu'on a un rassemblement de difficultés dans tel ou tel truc il est probable que l'on soit autiste. Et c'est normal, parce que c'est comme ça que marche le spectre autistique.

La cause génétique m'a toujours semblé la plus probable, bien plus qu'une bactérie qui s'attaquerait au cerveau (en partie grâce à la présence du-dit spectre). J'ai pas vu le reportage, mais ça me paraît juste impensable ; de plus, comment justifier la transmission mère/père > fils/fille fréquente ?

AMHA c'est surement pas ça, les gènes sont la cause la plus probable.

PS : et puis arrêtez d'assimiler autisme à doit être soigné, par pitié. Perso j'ai jamais eu aucune envie d'être "soigné" et je le voudrais jamais. A contrario d'autres maladies/handicap, l'autisme peut être une chance inouïe du moment que c'est repéré tôt. :(

KiraDu61
KiraDu61
MP
19 février 2012 à 21:27:10

Abrasio (ou Vallion) avait trouvé des choses intéressantes à ce sujet. Tu devrais lui demander :oui:

Pseudo supprimé
20 février 2012 à 15:29:20

Un bactérie qui attaque le cerveau :rire:

Non mais n'importe quoi :rire:

Pseudo supprimé
20 février 2012 à 15:35:53

Non mais sérieusement :rire2: (et on dit que les autistes n'ont pas le sens de l'humour...)

Une chose est sûre : les autistes sont plus vulnérables aux infections, bactéries, etc. Il ne faudrait donc pas dire maintenant que c'est la bactérie qui cause l'autisme là où c'est en général l'autisme qui favorise la présence de bactéries. Sinon AAC a entièrement raison, l'autisme est en général un "plus" par rapport aux "normos" (c'est ainsi que je nomme personnellement les non-autistes, non pas parce qu'ils sont normaux mais surtout pour leur normocentrisme).

http://www.nouvelles.umontreal.ca/recherche/sciences-de-la-sante/20111102-les-scientifiques-doivent-cesser-de-centrer-leurs-travaux-sur-les-deficits-des-autistes.html

lisez ceci à titre exemplatif mais il y a d'autres études sur le sujet.

Alors pourquoi les anti-biotiques sont-ils dans certains cas efficaces contre les symptômes dit "négatifs" de l'autisme. Je pense tout simplement que vu l'autiste est plus vulnérable aux bactéries, il est très probable qu'une partie des "effets indésirables" de l'autisme ne soient pas dû à l'autisme lui-même mais plutôt à des infections à répétition qui sont elles propres à l'autisme :ok: Agissez sur les infections et vous obtiendrez une amélioration de l'état général :ok:

Pseudo supprimé
20 février 2012 à 15:51:51

Merci Kiradu61, je lui demanderais :)

"PS : et puis arrêtez d'assimiler autisme à doit être soigné, par pitié. Perso j'ai jamais eu aucune envie d'être "soigné" et je le voudrais jamais. A contrario d'autres maladies/handicap, l'autisme peut être une chance inouïe du moment que c'est repéré tôt."

Oui, quand c'est repéré tôt. Et dans assez de cas - du moins d'après ce que je sais - ce n'est pas le cas (haha...). Mais en même temps tu es toi-même un autiste, je ne vais pas te contrarier alors que je ne suis que la grande soeur de celle qui le vit...Peut-être qu'elle est bien dans ce cas, mais c'est pour l'entourage que c'est dur. Vu toutes les crises qu'elle fait...Ce n'est pas parce qu'elle nous sâoule avec ses hurlements, c'est parce qu'elle nous fait peur car elle "s'auto-détruit".

Pseudo supprimé
20 février 2012 à 15:58:40

Gwendo : tu peux me demander je suis là :-)

AnAutisticCat
AnAutisticCat
MP
20 février 2012 à 16:06:38

"Les scientifiques doivent cesser de centrer leurs travaux sur les déficits des autistes

Selon un article provocateur publié aujourd'hui à l'invitation du journal Nature [...] a déclaré le professeur Mottron."

Ca fait plaisir de lire des articles comme ça.

AnAutisticCat
AnAutisticCat
MP
20 février 2012 à 16:24:55

Ben tu sais, moi ça a été repéré à 14 ans, et encore, plutôt vers 15... c'est pas considéré comme tôt. Ce n'est qu'une manière d'envisager les choses à avoir, ou plutôt à apprendre à avoir.

Pseudo supprimé
20 février 2012 à 17:35:16

Et moi quand j'étais jeune (années 80), le syndrome d'asperger n'était pas encore correctement diagnostiqué.

KiraDu61
KiraDu61
MP
20 février 2012 à 20:10:00

AutisticCat :d) Sérieux ? Super, si les scientifiques arrêtent de bosser sur les soi-disants déficits des autistes, ils vont faire quoi ?! Faire des essais nucléaires pour dévaster la planète ? Nan mais sérieusement, M. Mottron devrait arrêter de dire des choses de ce genre. C'est honteux de dire ça :honte:

Pseudo supprimé
20 février 2012 à 20:55:44

Je sais pas kira... les aider à exploiter leur potentialité plutôt que de les flanquer dans des écoles pour déficients mentaux, par exemple :sarcastic:

AnAutisticCat
AnAutisticCat
MP
20 février 2012 à 22:27:59

Les chercheurs qui bossent sur les gènes sont pas les mêmes qui bossent dans les centrales nucléaires, t'inquiète pas...

Comme l'a dit Abrasio, si on partait de la base que l'autisme peut être un potentiel immense et non quelque chose à soigner à tout prix, on aurait pas le retard qu'on a actuellement, on aurait aidé bien plus de gens et on en aiderait beaucoup plus dans le futur.

Actuellement, il se passe quoi ? On fout la plupart dans des structures inadaptées, on arrête de les duivre, voir ils ne sont jamais diagnostiqué. Cela parce qu'on va dans le mauvais sens.

Ces chercheurs, ils aident en quoi ? Absolument rien.

Le monde a un gros retard sur cette question. Et ce ne sont pas eux qui y remédieront.

Mill[FR]
Mill[FR]
MP
02 mars 2012 à 10:18:47

Et de réfléchir à comment leur donner une place dans le travail.

Même étant autiste "léger",je ne peux pas le cacher en entretien,tôt ou tard on s'en rend compte.

Actuellement,je ne peux pas envisager autre chose que d'en parler le moins possible et de faire des efforts supplémentaires pour que mes interlocuteurs ne me voie pas comme un péstiféré.

Vous ne soignerez jamais l'autisme,la solution n'est pas dans l'exclusion mia sl'intégration.

Le monde doit comprendre et admettre que les autistes ont des capacités propres qui peut apporter beaucoup.Et en échange de leur compétences,on leur laisse le droit et le plaisir de vivre correctement,sans les rabrouer,les insulter,chercher à les exclure et à les employer dans des emplois précaires.

Maxiflette
Maxiflette
MP
06 mars 2012 à 19:44:19

J'ai été diagnostiqué le Syndrome d'Asperger lors de mes 17 ans.
Apparemment, selon le médecin, le fait que je sois très créatif n'a pas aidé à mon diagnostic. Donc quelqu'un de peu créatif est plus probablement autiste Asperger ?? :question:
Sinon, je plussoie ce chercheur qui déclare qu'il faut arrêter de centrer l'autisme sur le handicap.
Il y a handicap majeur en société, c'est vrai, mais pour l'instant je ne connais personne de non-autiste capable de programmer aussi vite et de comprendre et retenir pendant longtemps ce qu'il lit.

AnAutisticCat
AnAutisticCat
MP
07 mars 2012 à 00:02:59

Il semblerait qu'on voit une créativité limitée chez les SA, oui.

Maintenant je sais pas, perso je peut inventer et écrire une histoire longue dans les moindres détails en un temps record, mais seulement quand c'est vraiment dans mes centres d'intérêts, en dehors j'arrive rien à faire.

Pseudo supprimé
07 mars 2012 à 11:29:06

J'ai découvert cet amusant "article" hier :rire:

"Le Syndrome Neurotypique

Définition
Le syndrome neurotypique est un trouble neurobiologique caractérisé par un souci de préoccupations sociales, des délires de supériorité, et l'obsession de conformité.

Symptômes
Les individus neurotypiques pensent souvent que leur expérience du monde est soit la seule ou la seule bonne. Les NTs ont du mal à être seuls. Les NTs sont souvent intolérants à l'apparence des différences mineures chez les autres. Les NTs ont du mal à communiquer directement, et beaucoup ont une incidence plus élevée de mentir par rapport aux personnes sur le spectre autistique.

Causes
Le NT est censé être d'origine génétique. Les autopsies ont montré que le cerveau du neurotypique est généralement plus petit que celui d'une personne autiste et a surdéveloppé les domaines liés au comportement social.

Tendance
Malheureusement, plus de 9 625 sur 10 000 personnes pourraient être neurotypique.

Traitements
Il n'existe pas de remède connu pour Neurotypic Disorder.

Adaptation
Dans de rares cas les NTs peuvent apprendre à compenser leur handicap et d'interagir normalement avec des personnes autistes."

AnAutisticCat
AnAutisticCat
MP
07 mars 2012 à 13:16:09

:rire2:

Pseudo supprimé
07 mars 2012 à 14:45:31

j'étais sûr que ça te plairait AAC :rire: :noel:

BarakAuBasMa
BarakAuBasMa
MP
09 avril 2012 à 15:26:39

je suis hyperactif et autiste et ce qu'il viens de dire n'est qu'un ramasi de connerie la preuve je suis quelqu'un d'inteligent malgre mes difficulte dans la vie courante :(

Page suivanteFin
Répondre
Prévisu
?
Victime de harcèlement en ligne : comment réagir ?
Infos 0 connecté(s)

Gestion du forum

Modérateurs : Vallion
Contacter les modérateurs - Règles du forum

Sujets à ne pas manquer