CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Cyber Monday
    • JV Fan Contest
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Cyber Monday
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • SAMSUNG
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Dragon Lore : La Legende Commence
  • Tout support
  • PC
  • 3DO
Forum
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Etoile Abonnement RSS

Sujet : Réquisitoire.

1
Keldorn2 Keldorn2
MP
01 novembre 2008 à 14:21:59

Puisqu'assertivité davaroisque et no-trollisme sont de mises, je m'en remet au réquisitoire. Dans ce post : aucun manque de respect, aucune infraction déontologique, aucune provocation, aucune insulte tacite, aucun flattement d'ego.

1 - Sofea fait abstraction du concept de substance rattaché au concept du Moi. Elle définit l'essence du sujet selon une conception destructrice et erronée car confondant âme et ego, incluant des facteurs variables dans cette essence. De ce fait, Sofea va jusqu'à remettre en cause les conceptions de Descartes et Spinoza pour ne citer qu'eux. Ne sera point omise une donnée sans laquelle il serait aisé de réfuter cette accusation : comment mettre en évidence cette erreur sans suggérer une confusion grotesque et ainsi se faire censurer par Sofea (heurtée de plein fouet dans son égo, mais cela n'engage que moi) ? Sera aussi ajouté une donnée selon laquelle cette erreur a été commise juste après un post de Cocomouche citant judicieusement la Pensée 582 de Pascal qui mettait très nettement en évidence l'ineptie d'une telle confusion.

2 - Sofea est en infraction vis-à-vis de sa propre logique interne de modération. En effet, si elle obéissait aux règles qu'elle s'impose, notamment « je détruirais un message qui comporte plus d'une référence non expliquée », elle procéderait aussitôt à la mise en route du compte à rebours de l'Apocalypse du forum Philosophie de jeuxvideo.com. Sofea s'est livrée à l'extinction de posts présentant une argumentation fondée sur le fameux Cogito de Descartes en obéissant à la loi en vigueur « je détruirais un message qui comporte plus d'une référence non expliquée » : le message concerné se disait être fondé sur l'assertion de Descartes "Je pense, je suis" sans citer cette affirmation mais en l'expliquant bel-et-bien. Cette référence au Cogito, bien qu'étant seule référence ( « qui comporte plus d'une référence » ) et bien qu'étant incrusté dans la mémoire de tous ou presque telle la définition d'une notion simple, a été injustement censurée. L'erreur est humaine et de ce fait excusable : or l'erreur a été pointée, mise en évidence par un forumeur pour que Sofea en prenne conscience et cette mise en évidence a aussi été effacée. Quelles ont été les raisons de cette censure ? C'est le sujet abordé au prochain point.

3 - L'acharnement du forumeur censuré et la présence de tournures rhétoriques dissimulant moult insultes à son encontre sont les deux arguments fondamentaux surlesquels Sofea s'appuie pour légitimer ses actes. Concernant le premier argument, Sofea affirme que cet acharnement -dont témoigne d'ailleurs ce réquisitoire- va dans le sens inverse d'une volonté de construction de la part du censuré alors même qu'elle-même n'a daigné répondre aux problèmes sérieux pointés par le censuré après avoir effectué une suppression légitime d'après le jugement qu'elle a porté. La rhétorique est simplement annihilé, mais part avec elle le fond des problème évoqués à travers des arguments trop fatiguant à réfuter ; Sofea reste sur des positions manifestement impossible à justifier après publication des posts, d'où la censure. C'est une cause plausible puisqu'aucune réponse n'a été apporté. Ainsi la présence de rhétorique serait autant condamnable qu'elle constituerait un simple prétexte. Concernant le second argument, celui des insultes tacites, ce réquisitoire est une alternative, une réponse, une solution.

4 - Sofea oppose un argument de "mauvaise foi" de la part de son allocutaire ; cependant, elle s'empresse systématiquement de gommer ce qui permettrait de le déterminer par un jugement objectif. De ce fait, elle est la seule que le lectorat peut suspecter de faire preuve de mauvaise foi à partir du moment précis où elle se met dans une telle situation, soit à l'instant où elle déclenche la suppression. On pourrait alors dire que Sofea s'est elle-même piégée et qu'elle ne peut aucunement reprocher l'emploi d'un tel argument à son opposant.

5 - Sofea prétend ne pas répondre sous prétexte que " l'on ne nourrit pas les trolls " en relatant un message qu'elle juge aujourd'hui être une hache de troll alors que celui-ci s'était vu publié durant une période où elle s'affirmait et même se floodait troll de première catégorie.

6 - Sofea affirme avoir une estime de soi nulle alors qu'il a été déduit de dénotations psychologiques inductives que cela ne pouvait être le cas. C'est le point le plus grave des 6.

Le point 1 est le déclencheur : il est un problème philosophique. Si la publication de raisonnements philosophiques erronés car mettant en jeu des concepts dénaturés peut être tolérée, alors le point 1 n'a pas lieu d'être et les problématiques des forumeurs en quête de vérité pourront parfaitement être résolus dans des conclusions présentant des erreurs et donc des fautes (l'erreur = non vrai d'un point de vue théorique ; le faux = non vrai point de vue moral). Or l'étymologie du terme "philosophie" stipule, nous le savons tous, un amour de la vérité qui s'oppose évidemment à un accord éventuel de l'erreur et de la faute. De plus, la faute a une influence directe sur notre conception de l'Homme, elle a une incidence sur les sentiments que portent certains forumeurs à l'égard de l'Homme et donc sur leur vie.

Il est question dans les points 2, 3, 4 et 5 de posts ayant suivi la censure du post dont il est question dans le point 1. Ils ne sont plus des problèmes philosophiques mais sont relatifs à la vie du forum car allant jusqu'à remettre en cause la légitimé des actes d'une Sofea jugée en infraction vis-à-vis de sa propre logique.

Ne pas prêter attention au numéro 6 ; je n'aborde ce sujet qu'avec humour depuis que Sofea a sorti le drapeau blanc. Et ce n'est vraisemblablement pas un sujet crucial.

Des preuves ? Mon fidèle Word a tout stocké et je félicite d'ailleurs sa présence d'esprit. Il recracherait tout sous simple demande.

1
Répondre
Prévisu
?
Victime de harcèlement en ligne : comment réagir ?
Infos 0 connecté(s)

Gestion du forum

Modérateurs : Evilash08, Vortex646, Tomy-Fett, Leirok, MamYume, ]Faustine[, Latios[JV], Remysangfamy, GamesOfLove
Contacter les modérateurs - Règles du forum

Sujets à ne pas manquer

  • Aucun sujet à ne pas manquer
La vidéo du moment