CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • French days 2022
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus Hardware
    • Bons plans
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • Tout JVTECH
  • TV
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • SAMSUNG
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Fortnite
    • FUT 21
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Bioshock Infinite
  • Tout support
  • PC
  • Switch
  • PS3
  • 360
  • Mac
Forum
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Etoile Abonnement RSS

Sujet : [Spoil] Explication sur la fin du jeu !

DébutPage précedente
«1  ... 3738394041424344454647  ... 81»
Page suivanteFin
Fly_out
Fly_out
MP
02 avril 2013 à 02:33:44

Nop ça je savais déjà. Là tu viens de me dire que le Booker qu'on incarne depuis le début, donc celui de 1912, veux absolument tuer Comstock dans le berceau. Et après tu me dis que ce même Booker se fait tuer par les Elizabeth. Donc c'est ce que je disais au début, donc c'est un fail scénaristique...haha mon pote qu'a finit le jeu a pas su m'expliquer non plus...bon jvais revoir la vidéo de fin mais je suis quasi sûr de moi.

Galley
Galley
MP
02 avril 2013 à 02:34:40

Au contraire les fins fermées sont plus cohérentes, la preuve avec ce Bioshock, ya différentes interprétations

Ganondorfzl
Ganondorfzl
MP
02 avril 2013 à 02:36:24

Au contraire les fins fermées sont plus cohérentes, la preuve avec ce Bioshock, ya différentes interprétations

Et donc ? Quand tu dit "au contraire" c'est de ton point de vue, pas forcément celui des autres.

zero_bahamut
zero_bahamut
MP
02 avril 2013 à 02:38:56

Fly_out => Oui , car Booker si fait le choix d'être baptisé deviendra Comstock donc oui , pour tuer Comstock faut tuer Booker avant le choix fatidique ! Mais Booker avant que Elizabeth ne lui dise "Tu es les deux" ne le savait pas ! Il comprend sur le fait. Certe on ne le voit pas se débattre mais bon , il veut tuer tout les comstock , pour ça faut tuer Booker en 1890 à avant son baptème comme ça pas de choix , pas de Comstock.

Ne pas oublier qu'il est tenu par 3 personnes , prit par surprise et comme il veut en finir avec Comstock on peut pensé qu'il se laisse faire vers la fin .

zero_bahamut
zero_bahamut
MP
02 avril 2013 à 02:44:35

Galley => comme tu n'as pas compris la différence entre fermée et ouverte je te reposte la même chose avec une explication en bas :

"Car il y a deux types de fins dans les jeux que dans le cinéma , livre , ect... :

- Fin ouvert , qui laisse une part de doute , de noir qui font travailler l'imagination des lecteurs , joueurs , ... qui permet une interprétation personnelle sur le fin de l'histoire . Ce genre de fin reste généralement gravé dans la mémoire. Ps: Généralement utilisé dans les chefs d'œuvre.

- Fin fermée , qui ne laisse aucune part à l'imagination , c'est cette fin point basta. Ce genre de fin est vite oubliée et ne demande aucun investissement personnel(intellectuel) Ps: Généralement utilisé dans les jeux fast-food. "

=> Les fins fermées sont cohérentes oui car dirigée avec non possibilité d'interprétation , il y a qu'une seul façon de comprendre la fin , POINT .

Hors tu me dis que "les fins fermées sont plus cohérentes, la preuve avec ce Bioshock, ya différentes interprétations "

Entre autre tu n'as pas compris la différence mais là tu me dis clairement avec métaphore que le chocolat est sucré car le chocolat est salé. Bioshock infinite est une fin ouverte , avec des multitudes d'interprétation (bien qu'elle ne soit pas la plus ouverte que j'ai vu ).

zero_bahamut
zero_bahamut
MP
02 avril 2013 à 02:48:43

désolé des postes multiples , je viens de comprendre ta phrase (mal formulée), une fin ouvert n'est pas forcement rempli d'incohérence , seul les mauvais scénario ont des incohérences.

Mais une fin dirigée(fermée) donne moins d'incohérence c'est vrai mais par le faite qu'il n'y a qu'une interprétation !

Mais ça n'exclue pas des fins fermées avec incohérence !

Fly_out
Fly_out
MP
02 avril 2013 à 02:55:15

@Bahamut

Le fait qu'il ne le savait pas n'a rien avoir avec le fait qu'il soit le Booker avant son baptême ou pas. Au contraire, on incarne le Booker APRES sont baptême (rien que le fait qu'on se rappelle du "bring us the girl, wipe away the debt" suffit à le prouver). Bref, ce qui est sûr c'est qu'on incarne un Booker de 1912. Donc même si Elizabeth nous ramène en 1890, c'est un Booker de 1912 qu'elle tue (celui qu'on incarne depuis le début), donc ça ne devrait rien changer du tout (tout comme de mourir en tant que martyr dans un autre univers n'a rien changé).

D_en_bulle
D_en_bulle
MP
02 avril 2013 à 03:28:25

Bonjour à toutes et à tous :)
Je voulais exprimer un sentiment qui m'est passé à l'esprit dès le début de la fin, bien que le-troll-ivre ait déjà dépeins très bien le contexte scénaristisque... Voici ce que je crois en comprendre, pour moi il y a une métaphore cachée...

Je soulignerais tout d'abord que le jeu se nomme bien Bioshock infinite et non Bioshock 3, je pense que ce détail est primordial pour la compréhension de l'histoire.
Je pense que Booker après avoir vendu sa propre fille devint fou et qu'on l'enferma dans un asile psychiatrique (D'où le fait que l'on aille chercher Elizabeth dans un asile après son enlèvement, mais écoutez bien les dialogues présents dans cet endroit...).
Là il se livra certainement à la recherche de sa propre rédemption sans jamais pouvoir la trouver et nous en temps que joueurs, nous voilà propulser dans son délire en quête d'une alternative qui ne réparera jamais la faute commise, et donc Booker ne finira par trouver la paix que dans la mort et dans le fait que nous laissions nos consoles éteintes en ne relançant jamais le jeu... Car oui pour moi le subtil secret du jeu que je semble avoir perçu se situe au moment où Elizabeth et Booker refont surface au premier phare au dessus de Rapture, si vous prêtez une attention particulière aux explications d'Elizabeth que Booker a beaucoup de mal à accepter, elle y parle de cycle inévitable aux choix multiples engendrant bons nombres de contextes différents mais n'influant pas sur ce qui c'est déjà produit (la faute de Booker), elle y parle de notions mathématiques toutes particulières comme les constantes et les variables, des choix etc.
Ce qui là fait tout droit référence de manière métaphorique à la création du jeu vidéo, notamment Bioshock évidemment, et au fait que l'histoire se répètera sans fin à chaque fois qu'une porte sera ouverte, c'est à dire à chaque fois que l'on insérera Bioshock dans la console et que l'on entrera dans ce fichu phare... D'où le nom "infinite".
Quelque soit nos choix, l'issue qui est la mort de Booker semble alors inéluctable pour enfin trouver une paix "illusoire"... Car après le générique, est ce encore une illusion? Anna est elle de nouveau dans son berceau?
Je pense que non, c'est juste la description fantasmagorique de son esprit qui semble trouver un apaisement au moment où il pense encore que l'enfant est dans son berceau, mais réfléchissez bien : Qui vivrait dans un bureau vide et glauque avec un nourrisson dans un berceau dans la pièce vide à coté ? je ne pense pas que cela soit la réalité mais juste le "fameux souvenir qu'il essaye de reconstruire".

J'espère avoir été clair, sans rentrer dans le détail car j'aurais pu étayer beaucoup plus que cela mon propos mais j'ai peur de vous saouler avec des explications sur par exemple l'utilisation des variables etc. C'est trop complexe pour que je puisse l'expliquer à ma maigre échelle, il faut être hyper concis et expert pour cela, je n'en aurai nulle prétention.
Voilà en espérant avoir apporter ma petite pierre à l'édifice, bonne chance au autres qui tenteront à leur tour de démêler les mystères de ce jeu tout simplement mythique.
Et bien que je sois déçu de la non présence de certaines scènes, comme bons nombres d'entre nous qui avions vu des vidéos de gameplay bien avant sa sortie, je dirais que c'est bien fait pour nos gu**les, nous n'avions qu'à éviter d'être corrompu par notre impatience. :)
J'ai frissonné de plaisir sur Monkey island 1 et 2, quand j'étais jeune, qui sont devenus une expression ("un jeu à la monkey"), j'ai explosé de surprise et de fascination devant l'abyssal univers et scénario de Final fantasy 7 qui devint le deuxième jeu vraiment mythique, et je dirais pour finir, bienvenu à Bioshock au panthéon des oeuvres que je n'oublierai jamais, merci à Mr Ken Levine et tous ses collaborateurs pour cette oeuvre collective exemplaire... Juste 20/20.

Pseudo supprimé
02 avril 2013 à 04:01:03

"Fly_out
Posté le 2 avril 2013 à 02:55:15
@Bahamut

Le fait qu'il ne le savait pas n'a rien avoir avec le fait qu'il soit le Booker avant son baptême ou pas. Au contraire, on incarne le Booker APRES sont baptême (rien que le fait qu'on se rappelle du "bring us the girl, wipe away the debt" suffit à le prouver). Bref, ce qui est sûr c'est qu'on incarne un Booker de 1912. Donc même si Elizabeth nous ramène en 1890, c'est un Booker de 1912 qu'elle tue (celui qu'on incarne depuis le début), donc ça ne devrait rien changer du tout (tout comme de mourir en tant que martyr dans un autre univers n'a rien changé).
"

Vrai. Ce qui me fais revenir à l'une de mes hypothèses. Il n'y a qu'une réalité, et peut-être qu'au fur et à mesure de l'aventure elle se modifie. Ce qui était vrai, devient faux, et ce qui était faux, devient vrai. Ou pas. Modifier l'espace temps ça a toujours des impacts autant sur le passé que sur le futur. Je suis persuadé que si Elizabeth n'avait pas ouvert la première faille, elle n'aurait jamais incendiée new york, tout comme je suis persuadé que si elle n'avait jamais connu DeWitt elle n'aurait jamais incendiée new york. La bonne question à se poser c'est, qu'est ce qui est resté vrai? Et qu'est ce qui ne l'est plus ? Ou sinon on peut aussi revenir à l'hypothèse du DeWitt hospitalisé.

snake116
snake116
MP
02 avril 2013 à 06:27:07

J'ai eu un sentiment étrange sur la fin (surtout avec la vieille Elisabeth qui donne le message codée à la jeune),

J'ai eu le sentiment qu'elle aurait préfèré qu'on ne la retrouve jamais, qu'on ne la libére pas, qu'on ne lui rende pas ces pouvoirs, ....
Qu'elle ne devienne pas ce monstre qui guide les armées de Columbia contre New york....

Ce sentiment de perte d'espoir...

jesuissadik
jesuissadik
MP
02 avril 2013 à 06:42:16

Il me semble que c'est l'inverse, la vieille elisabeth a perdu tout espoir car elle a attendu un saveur qui n'est jamais venu qu'elle a finalement pris la place de comstock et que justement colombia étant renié par les états unis l'attaque de new york est la suite logique des desseins de comstock, qu'elle fini par assouvir parce qu'elle est devenu aigrie.

Elle a été libérée mais pas par l'arrivée de quelqu'un qui l'aurait arraché de son donjon, mais pour prendre la place de comstock.

snake116
snake116
MP
02 avril 2013 à 06:48:37

Oui tout à fait ce que je ressent, elle aurait préfèré sa cage à cette place de tyran sanguinaire ! le choix de Comstock

Pour moi elle prévient Brooker et la jeune Elisabeth que l'échec n'est pas envisageable, autant ne pas du tout aler la sauvée.

J'ai cru un instant à ce moment à un retour au début du jeu pour empecher Brooker d'y aller.

La fin est tout autre et je l'adore ! mais c'est pour imager, une des INFINIS POSSIBILITEES que laisse le jeu,

Malgré toutes vos explications trés précises, je reste sur une chose, le baptême .... je dois le refaire... recommencer la boucle ...

jesuissadik
jesuissadik
MP
02 avril 2013 à 06:51:02

Après pour ceux qui sont décu par le trip zarrebi des trucs qui s'explique pas tout a fait, j'ai plutot eu ce sentiment quand la mere adoptive d'elizabeth se transforme en fantome et reveille les morts (????????????????). Pas trop compris le délire.
Et je ne suis pas non plus certains que les scénariste du jeu ait des réponses a toutes les questions soulevé dans ce bioshock, mais bon.
Pour moi ca reste malgrès tout le fps sinon un des fps les plus marquant de cette année (on verra bien mais ca m'étonnerait qu'on ai beaucoup mieux).

_[Balthazar]_
_[Balthazar]_
MP
02 avril 2013 à 09:44:49

je suis fan de la théorie de Bomog, car je trouve plus cohérent sur un certain nombre de points.

Je trouve que la disparition visuelle des filles à la fin est une preuve de cette unique réalité entremêlés de possibilités (et non d'autres réalités). Alors vous pouvez me dire que c'est pour la clarté de la narration, qu'on comprenne ce qu'il se passe etc.

Mais je ne suis pas sûr qu'on puisse revenir à un état antérieur. Elle le dit elle même à un moment du jeu : elle ne peut PAS revenir en arrière, ce qui valide la théorie de Bomog. Sinon pourquoi elle ne pourrait pas emprunter sa faille dans l'autre sens ?...

jojo00721
jojo00721
MP
02 avril 2013 à 09:52:34

Bonjour à vous =) !

A la fin Elizabeth décide de montrer à booker la vérité: qu il existe une infinité d'univers etc etc ;)
Mais pourquoi elle décide de lui montrer que à la fin et pas avant ?
C'est parce que, elle est enfin libre et à le pouvoir de voir l'avenir ?

La seule Elizabeth qui reste à la fin après la noyade, elle va disparaître ou bien elle reste dans l'espace temps ?

Merci d'avance et bonne continuation ;) !

Tanil
Tanil
MP
02 avril 2013 à 10:36:09

@D_en_Bulle : en tant que développeur, j'ai aussi pensé au côté programmation quand Elizabeth parlait de constantes et de variables. Quant à expliquer les constantes et les variables, ce n'est pas très compliqué. Et ça peut peut-être éclairer l'un ou l'autre point obscur.

En programmation, une variable est une zone mémoire qui contient une valeur qui peut fluctuer au cours du temps. C'est ce qui permet par exemple de lister nos posts sur ce forum. Chaque post est contenu en fait dans la même variable, qui change à chaque "lecture" en base de données. Une constante, c'est la même chose, sauf qu'elle ne reçoit qu'une seule valeur, qui ne change jamais.

Dans infinite, il est clair qu'on jongle sans cesse avec cette notion. Tous les choix qu'on effectue (la loterie, le médaillon, etc.) sont des variables et les événements imposés (tuer Comstock, se laisser noyer, ...) sont des constantes. Il faut alors voir Infinite comme un énorme programme informatique (ce qu'il est d'ailleurs...), qui réinitialise toutes les variables à la fin du jeu (ou qui n'en tient pas compte). Ce qui fait que peu importe les choix effectués, la fin sera toujours la même, tant du point de vue informatique que du point de vue scénario.

guyver999
guyver999
MP
02 avril 2013 à 11:04:08

même s'il y a plusieurs univers, il n'y a malgré tout qu'une seule réponse, celle des scénaristes, ne peuvent ils pas nous mettre "l'explication".

malgré le fait qu'il y est plusieurs univers, on incarne uniquement le Booker qui a eu une fille et qui l'a donné en échange de sa dette, un Booker qui ne deviendra pas Cumstock, car s'il l'était devenu ça aurait été avant d'avoir sa fille, donc en quoi le tuer à la fin va empêcher Cumstock d'exister, et en quoi cela va empêcher Elizabeth d'exister ?

une question :
le Booker que l'on incarne, vient il seulement de perdre sa fille (ce qui en plus des mondes parallèle ajouterait en plus le voyage dans le temps)? ou l'a t-il perdu il y a plusieurs années (ce qui justifierait l'âge qu'elle a)?

ryder47
ryder47
MP
02 avril 2013 à 11:22:06

Bonjour !

Petite théorie.

Bon j'ai lu un peu vos débats et personnellement je pars du principe qu'il y a des milliers de réalité différentes comme bien d'autres l'ont démontré. Mais dans 1 de ses réalités, les Lutece mettent leur plan à exécution, on sauve Anna, qui nous tue avant le baptême pour empêcher la création de Comstock.

Ok mais alors, selon moi, 2 problèmes se posent :

D'une part comment la non création de Comstock dans 1 réalité/monde empêcherait celui-ci d'être créé dans d'autres réalités/mondes/ ?

D'autres part, à la toute fin du jeu, lorsque nous sommes devant tous les phares, les portes, nous voyons des doubles de nous et Anna... Cela signifie donc qu'il existe d'autres réalité ou Booker réussi à sauver Anna puisque c'est le seul moyen pour elle, de voir toutes les portes !

Donc voici ma théorie !

Selon moi, pour éliminer définitivement Comstock il faut l’empêcher d'être créé dans toutes les réalités, donc peut être des millions !

Et si chaque joueurs que nous sommes, chaque joueurs ayant fait le jeu, n'avaient pas joué exactement la même réalité...
Comme Anna le dit, dans chaque réalité il y a des constantes et des variables. Voici un exemple qui prouve selon moi que nous ne sommes pas tous dans la même réalité.

Au tout début du jeu, Les Lutece nous propose de jouer à pile ou face. Dans ma partie, Booker a dit face, mais en ragardant le let's play d'un youtuber, cette fois-ci Booker a dit Pile ! Par contre dans les deux cas, et ce à chaque fois (j'ai regardé d'autres vidéos exprès et on le voit sur le panneau de Robert de toutes façons^^), la pièce tombe sur Pile.
Ainsi, la pièce tomberas toujours sur Pile, c'est une constante, par contre le choix de Booker (entre Pile ou Face) est une variable, parfois il choisit Pile parfois Face.

Cela montre bien que nous ne sommes pas tous dans la même réalité. D'après moi, chaque joueurs (des millions de joueurs j'espère pour le jeu^^) jouent une réalité différente.
C'est comme cela que tous ensemble nous effaçons l'ensemble des Comstock des millions de réalités différentes ! Et ça explique aussi pourquoi nous voyons nos doubles, il s'agit d'autres joueurs en train de résoudre d'autres réalités.

Tout cela me parait plausible et assez énorme à vrai dire ^^

Bon j'espère que je me suis bien exprimé. Merci d'avoir lu.

PS : Je suis sur que vous trouverez de quoi contredire ma théorie^^

c0llapse
c0llapse
MP
02 avril 2013 à 11:57:16

Non au contraire ryder, tout ça est très cohérent et ça appuye encore plus la théorie des constantes et des variables. Chaque joueur à le choix (cage ou l'oiseau ? dégainer ou demander un ticket ?) qui sont des variables. Encore une jolie pierre à l'édifice que je rajoute volontier à ma théorie , merci!

Cependant je pense que malgré toutes ses réalité , elles ont toutes la même fin , la noyade de Brooker.Quant à la scène d'après le générique ,encore une fois selon chaque joueur/réalité , c'est une interprétation/réalité différente , la dernière variable du jeu alors ? Ou chacun aurait sa "fin" ?

DébutPage précedente
«1  ... 3738394041424344454647  ... 81»
Page suivanteFin
Répondre
Prévisu
?
Victime de harcèlement en ligne : comment réagir ?
Infos 0 connecté(s)

Gestion du forum

Modérateurs : Ganondorfzl, RuinsOfMemory
Contacter les modérateurs - Règles du forum

Sujets à ne pas manquer

  • Aucun sujet à ne pas manquer
Meilleures offres
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Micromania PS3 3.00€ Micromania PS3 3.00€ Cdiscount PC 4.12€ Cdiscount 360 4.90€ Rakuten 360 15.64€ Amazon PC 22.49€
Marchand
Supports
Prix
La vidéo du moment