CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourSoldes
    • Toutes les offres
    • Meilleures offres
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • SAMSUNG
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Tekken 6
  • Tout support
  • PS3
  • 360
  • PSP
Forum
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Etoile Abonnement RSS

Sujet : [Fan fic] Tekken 7 : Die and Reborn

DébutPage précedente
«1  ... 4748495051525354555657  ... 68»
Page suivanteFin
Pseudo supprimé
18 juillet 2011 à 01:40:10

à peu près 18 890 mots, juste pour cette 1ere partie au fait... :)

et ptite remarque, ta vision de la finale du troième tournoi est la même que moi, dire que certains me prenaient pas au sérieux, pourtant toi c'est ce que tu as vu, et j'en suis content! :gni:

ps: finalement, que ce soit Lars ou Kazuya, aucun n'aurait du être vainqueur! pff, ces Mishima, que du cul ce gars :nah: :noel:

NatsuXIII NatsuXIII
MP
18 juillet 2011 à 13:09:04

"ps: finalement, que ce soit Lars ou Kazuya, aucun n'aurait du être vainqueur! pff, ces Mishima, que du cul ce gars :nah: :noel: "

Lars n'a pas encore gagné ! ;) Ce combat n'est pas fini!
Au fait, qu'est-ce que tu veux dire par rapport à votre vision de tekken 3?

Sinon, j'ai relu le passage Nina-Paul, il me fait toujours autant rire. C'est bien parce que tu nous fais voir une Nina plus humaine. ( Bon même si elle manque d'étrangler Paul ^^' lol) Par contre je souligne une petite faute, ce ne sont pas des vergitures mais des vergetures ;)

Pseudo supprimé
18 juillet 2011 à 13:51:23

"Lars n'a pas encore gagné ! ;) Ce combat n'est pas fini!"

ce que je veux dire, c'est que Bosco a détourné les règles pour ne pas que Lars soit disqualifié, quant à Kazuya ben t'as pu constater par toi-même :nah: pourtant j'adore Lars hein, mais pour le coup...


"Au fait, qu'est-ce que tu veux dire par rapport à votre vision de tekken 3?"

en fait quelques pages avant, j'avais proposé l'idée que Jin n'était pas arrivé à temps, et que du coup Paul est allé se friter avec Ogre sans doutes ayant marre de l'attendre... et ensuite, après que Paul se soit barré, Jin est allé se faire true Ogre et l'a vaincu, et donc Jin a remporté le tournoi, mais cette idée n'avait pas plus, et limite on me prenait pour un je-ne-dirais-point, alors pour le coup, sa fait du bien de voir qu'en fait j'était pas le seul à voir les choses ainsi :-)

NatsuXIII NatsuXIII
MP
18 juillet 2011 à 16:23:12

Ah d'accord. Pour ma part j'approuve également cette vision, de toute façon, c'était marqué dans l'intro tekken 4 de Paul qu'il avait vaincu Ogre non? Mais qu'il était parti avant la fin du tournoi et n'avait donc pas affronté True Ogre.

Par contre Rykoho, je pense à ça depuis un moment, mais on sait toujours absolument rien sur la vengeance du Docteur Bosconovitch (j'avais même presque oublié qu'il voulait se venger)...Je suppose qu'on saura tout ça, à la fin. Mais comme c'est en parti l'intrigue de l'histoire, je me demandais si tu allais bientôt mettre en avant ses motivations à tuer les Mishimas.

Kazuya-Ocelot Kazuya-Ocelot
MP
20 juillet 2011 à 17:48:21

Après des mois et des mois d'attente nous avons enfin la suite de cette fic qui m'avait donné envi de me mettre à écrire.

Je dois cependant admettre que j'ai eu du mal à me remettre dans le contexte et dans ton histoire avec le peu de up que tu as fait ces derniers temps.

Malgré cela, voir Kazuya vianqueur m'a redonner le sourire, même si il est complètement ridiculisé et totalement impuissant. Mais je suis persuadé qu'il retrouvera une certaine santé dans le futur.

Ensuite le combat Lars vs King est passionant et je suis énervé car tu m'as volé l'idée de faire combattre le lutteur en courant à 4 pattes GRRRRRRR!

Mais pourquoi avoir coupé en 2 le combat. On a pas la fin c'est dommage, je suis coupé dans mon élan!!!

Ensuite l'action avec Paul est sympathique et très prenante avec beaucoup d'humour et sa j'adore, mais je n'aurai pas choisit Nina pour aider Zafina à le soigner mais pourquoi pas c'est ton point de vue scénaristique après tout.

Enfin je trouve que la relation Steve et Lili traine un peu! Bon tu me diras que la romance et moi sa fait deux mais bon c'est mon point de vue ^^ La décision de Lili pour faire évacuer Paul est une riche idée :)

Bref plus jamais autant de temps d'attente, et j'espère que la fin du combat sera vite publier car c'est pas super sa!!
La suite et ALLEZ KING :)

rykoho rykoho
MP
23 juillet 2011 à 19:36:46

A l'intersection d'une autre chambre, penetrant celle-ci sans invitation. Jin Kazama reclama d'une voix implacable.


" Nina! Nous devons parler!"


Installée au chevet de l'Americain, l'Irlandaise se pressa de se tenir droite. D'un oeil ombrageux, elle apaisa inutilement.


" Pas la peine de crier, Jin. Qu'est-ce que tu veux?"


" C'est toi qui gerais ma garde personnelle!" affirma son ex-employeur avec virulence.


" Oui, c'est vrai et alors?"


" Alors?!" reprit l'etre invincible en gardant le meme ton. " Tu vas m'expliquer pourquoi Ling Xiaoyu a été incapable de me voir?!"


Haussant les sourcils, son ex-conseillière allait lui rafraichir la memoire.


" Tu te moques de moi? Tu m'avais bien specifié que personne ne devait te deranger. Je reprends tes mots, Jin. Absolument personne et sous aucun pretexte. C'est bien ce que tu m'as dit? Je n'ai fait qu'obeir à tes ordres."


" Tu ne comprends rien!" amplifia t-il en s'emparant brusquement d'un plie du col de la combinaison de son ex-garde du corps. " Pas elle, Nina! Pas elle!!"


Oser s'en prendre à Nina Williams de la sorte, quelqu'en soit les raisons et peu importe qui vous etiez.. C'etait le risque de perdre au minimun un membre superieur, voir plus selon l'humeur de la dame.


" Ça, tu n'avais qu'à me le dire!" rejeta t-elle dejà sur l'offensive.


Adepte à la fois des techniques de Koppo et d'Aikido, les facultés de la tueuse n'etaient pas à deprecier. Et cela meme pour un expert en self-defense de style Kazama. Jin les reflexes en sommeil du à sa colère n'entraperçut à aucun moment l'execution de la clée de bras qui le retourna et le plaqua rapidement face contre la paroi.


Aussitot derrière lui, Nina ne lui laissa pas la moindre chance de s'evader quand avec l'autre main elle lui tira ses cheveux vers l'arrière. La femme assassin lui sussura ensuite aux oreilles la condition qui fit d'elle jadis un membre capital de la Tekken Force.


" Rappel-toi. Je ne me suis pas mise à ton service pour tes beaux yeux, Jin. Nous avions un contrat."


Meme dans cette situation peu appreciable, Jin parvint à garder une impassible maitrise de soi. Il inspira d'abord puis il lui dit.


" C'est vrai. Tu as été une recrue difficile, mais egalement tres profesionnelle. Tu as été la seule à avoir accée à tout les dossiers et projets confidentiels du conglomerat. Et si je me souviens, tu etais aussi la seule qui connaissait tout de mes plans."


" En effet." lança t-elle en l'appuyant plus fort contre le mur. " Alors n'oublie pas à qui tu as à faire!"


" Non, je ne l'oublie pas." soutenu son prisonnier paré à se liberer.


D'habitude pour se sortir de là, on essais d'attendre l'ouverture. L'instant ou l'ennemi relache sa vigilance. Profiter de ça et renverser la prise. Seulement lorsqu'on est Jin Kazama, toutes les tentatives de captures au contact sur lui sont désuetes. Ça lui etait aussi simple que de respirer. Faire parcourir son energie à travers tout son corps puis l'expulser dans n'importe quelles directions.


Sans qu'elle n'intercepte ni le son, ni l'image, Nina sentit envahir ses sens par des picotements vivaces empechant ses muscles de lui obeir. Elle fut soudain repoussée vers l'arrière par un depot d'ondes indiscernables. Ce phenomene la fit gemir avant qu'elle ne se terre finalement sur son fessier.


" Mais qu'est-ce que...!" s'ebahit-elle les yeux grands ouvert.


Les barreaux de sa prison evaporés, dos à elle, Jin lui dicta l'absolue verité.


" Aucune technique existente en ce bas monde ne peut rivaliser face à mon pouvoir et mon art. Tu devrais le savoir, Nina."


" Ton art?" s'affranchit-elle de surprises. " Je le connais, Jin."


" Non, plus maintenant." attesta le prodige en se tournant vers cette femme.


" Tiens donc? J'aimerai comprendre alors? Qu'est-ce que c'est?" demanda t-elle perplexe.


La regardant de haut. Jin Kazama, l'homme qui ne faillissait jamais à sa parole lui devoila d'une voix à la fois sereine et eminente, l'appellation de son art.


" Kazamaru Mishima Ryuuken. C'est ainsi qu'il se nomme aujourd'hui."


Desormais, et cela depuis son depart d'Oimiakon. L'union entre les styles Kazama et Mishima avait un nom.


" Mishi... que... tu...? " ne voulut-elle croire. " Es-tu en train de me dire que tu as fondé toi-meme ta propre discipline?"


Le genie du combat ne lui rendit qu'un hochement de tete avant d'ajouter toujours aussi impermeable.


" Oui. Et je te le redis. J'ai tenu tout mes engagements envers toi."


Si Nina Williams ne doutait plus des competences martiales de son ancien patron. Pour elle, cela etait faux et elle en avait les preuves.


" Non, Jin. " repliqua t-elle avec un air de defiance. " J'ai l'impression que tu ne m'as pas bien comprise. Il manque la dernière close."


" Je vois de quoi tu parles." retorqua le jeune Kazama en preservant le mystere. " Mais je me fiche bien de savoir ce qu'il lui est arrivé apres ma disparition. Il etait en vie et en bonne santé selon les rapports d'espionnages. Et pour moi. Ma part du contrat est rempli."


Jin etait exeptionnel, inegalable. Et les qualificatifs manquaient pour decrire cette sensation de puissance et de deference qui tenaient en joue son ex-employée. Il lui commanda alors comme si elle etait toujours à son service.


" Nina Willams. Je ne veux plus entendre qu'une seule chose de toi. La reponse à ma question concernant Ling Xiaoyu."


" Va te faire voir!" lui jeta t-elle toujours sur son seant. " Je t'ai deja repondu!"


" Ce n'est pas ça que je veux entendre!" s'exclama son dernier hierarchique pret à rendre sa sentence.


Lorsque sa jeune amie se retrouvait au sein d'une de ses conversations, il ne fallait surtout pas entrer en conflit avec ses propos. Jin etait le seul à avoir le droit de mettre une barrière entre elle et lui. Si quelqu'un d'autre s'interposait, il etait sûr de ne pas finir ses jours.


Pourtant à coté, il y en a un qui se mit bien profond pareilles jactances. Paul Phoenix d'une ouie peu attentive vint s'imisser dans leur entrevue. Il se permit sans permission de prendre la defense de sa belle nurse.


" Eh! Fous-lui la paix, t'as... t'as pigé?"


Le vieux briscard aurait du se renseigner avant de l'ouvrir. Une Williams n'a pas besoin d'aide. Cette dernière se fit dés lors comprendre.


" Toi, mêle-toi de tes affaires! Cela ne te concerne pas!"


" Elle a raison." la reprit Jin. " Tu ferais mieux d'economiser ton souffle et ta salive."


Ce petit pretentieux avec ses allures de seigneur commençait à gonfler bien comme il faut le motard à bandelettes. Il le menaça sans que cela n'ait quelconque envergure.


" Bordel, gamin. Si... si je pouvais me lever. Je... je te botterai le cul co... comme je l'ai fait... avec ton vieux."


" Ne sois pas stupide. Tu n'as pas été en mesure de le vaincre." ecarta l'inflexible heros avant de dénoter. " Et dis-toi une chose. C'est moi qui ai demandé à Zafina de venir s'occuper de tes blessures."


" Ou...ouais et ça veut dire... hurf... quoi ça?" recracha l'embaumé.


" Ça veut dire. Que c'est en partie grace à moi si tu es toujours en vie." se targua l'arrogance humaine.


Le peu de sang qui dominait encore les arteres du vieux Paul ne fit qu'un tour. Il s'ecria alors hors de lui sans tousser.


" Espece... de... de! J'en ai rien à foutre de ta pitié, moi! T'entends?! Rien à foutre!!"


Pris de demence et conservant sa dignité. Il entama de sa main droite les bandages au niveau de son torse. Il eut bien du mal à les desunir. Ses forces au fil des minutes le quittaient peu à peu. Toutefois, celle qui le gardait eut de l'indulgence envers son acte de folie. Nina le sermonna, tentant de conserver le minimun de vie qui lui restait. D'ailleurs, elle ne le fit pas que pour lui.


" Arrete! Qu'est-ce que tu cherches à faire en faisant ça?! Inquiéter Steve?!"


Il stoppa immediatement à l'attente du prenom de son ami. Il se morfondit un bref moment, repensant aux tracas qu'il lui avait causé. Il l'avait amené ici pour satisfaire sa vendetta. C'etait à lui de regler ça. Une dernière chose à faire. Un echec que le fils du cruel Kazuya lui rappella. Serrant son poing, il exigea à la mère.


" Ok! D'accord! Hurf... Mais... alors! Fous-moi ce... ce branleur dehors!"


Jin n'etait pas dupe. Il voyait bien que Paul n'en avait plus pour longtemps. Il decida par charité d'arreter là.


" Ne te fatigue pas. Je vous laisse."


Tournant les talons, un pied en dehors de la pièce, il prevint en outre avant de sortir.


" Quant à toi, Nina. Tu ne perds rien pour attendre."


Enfin parti. Les langues purent se delier.


" Me... merde." ronchonna l'homme momie. " J'ai... j'ai toujours dit que ce gosse n'etait pas net."


" A qui le dis-tu." soupira l'assassin qui s'etait retendue.


" J'espere juste que... guarf..." crachota t-il en plus d'une coulée d'hemoglobine. " ... que poil de... de carotte lui mettra une raclée."

rykoho rykoho
MP
23 juillet 2011 à 19:40:07

Paré à toutes eventualités, on fut plus rapide derrière les murs.


" Craig Marduk! Relachez-le immediatement!" commanda vainement Bosconovitch via les haut-parleurs.


Les paroles du vieillard n'eurent aucun impact sur le geant à la musculature impenetrable. Devenu sourd par la rage qui l'habitait. Il persista à reduire petit à petit la vie d'un Lars dont le visage commencait à blêmir.


" Il faut faire quelque chose." paniqua l'organisateur du tournoi. " Raven! Arretez-le tout de suite!"


" Desolé, docteur." exprima celui-ci d'un ton fat. " Ce n'est pas dans mon accord."


" Ne vous fichez pas de moi! Bon! Je vais envoyer la garde!"


" Je crois que ça ne sera pas tres utile." fit le bras droit au regard perçant.


" Quoi? Qu'est-ce...?"


Tous n'avaient battu des cils qu'un gigansteque individu leur apparu sur la piste. Sa course rapide, precise et puissante visa les fondations de la tourelle imprenable.


Armor King surgissant tel un rhinoceros instoppable balaya instantanement d'un coup de belier les jambes du tortionnaire. Ce carambolage explosif envoya valdinguer chacun des deux hommes dans leur coin. Lars et Craig brutalement separés par cette force inarretable furent completement decontenancés lorsqu'ils reprirent leurs lucidités allongés sur le sol.


L'ex-roi jaguar se tenait devant eux et il etait venu chercher pitance. Le rescapé à l'epaule luxée se remit difficilement sur ses jambes pour remercier celui qui lui porta secours. Il dut se garder ses mercis, car le redresseur de torts enchaina de suite verbalement à l'autre toujours à plat-ventre.


" ( Tu ne tueras plus personne, Marduk! King a perdu! Ce qui veut dire qu'il est temps que tu paies pour ton crime!)"


Le malheureux Australien ne retorqua pas. Il rampa d'abord afin de revenir vers le corps de son seul ami. A seulement un metre de King, le deuil s'empara de lui.


" T... toi... Il... il est mort! Il est mort et c'est tout ce que tu trouves à dire?!"


Rejoignant d'un pas lourd et lent le criminel en fuite, le faucheur à la cuirase d'acier confirma son bien-fondé quand il l'eut à sa porté.


" ( Je ne fais que suivre ce qui etait convenu. Je vais te tuer. Et justice sera rendu!)"


C'etait quelque chose qu'il fallait regler. Ça durée depuis trop longtemps. Ils etaient venus avec leurs fardeaux et personne ne s'interposerait.


" Alors c'est ça, hein! C'est juste ça!" profera sur ses rotules l'assassin de l'ancien roi.


L'homme de procés ne lui rendit rien. Il ne restait plus qu'à attendre la mort. Se sachant bientot au plus proche de son partenaire, n'ayant plus que lui pour se soutenir, Craig Marduk consumé par le desespoir assuma enfin ses actes passés.


" Allez!... Allez!!" repeta plus fort le molosse avachi et en pleur. " Fais ce que t'as à faire! Vas-y! T'es venu pour ça! Alors, vas-y! Fais-le! Fais-le, je ne me defendrai pas!"


" ( Tu acceptes donc ton chatiment?)" lui requit le roi vengeur sur un ton immoral.


" King... King c'etait..." ne reussit-il à dire tout en versant ses larmes. " Il n'y a pas beaucoup de monde qui arrive à me supporter. C'est... c'est la première fois que quelqu'un donne sa vie pour la mienne. Elle... elle vaut pas grand chose. Mais... c'est tout... c'est tout ce qu'il me reste de fièrté et d'honneur."


" ( L'honneur?!") s'insurgea le dernier jaguar en retour de ces geremiades. " ( Que connais-tu de l'honneur, toi?! Si King a fait ce qu'il a fait! Si il a combattu avec autant de courage! Ce n'est pas que pour toi! Non, il l'a surtout fait en memoire de son maitre!)"


Ils se trompaient tout les deux. King s'etait battu par pure bonté d'ame. Mais face à la soif de vengeance d'un tier. Face à l'aveuglement. En definitive, on l'avait expedié à l'abattoir.


Et lui. Lui, Armor King. Ce roi sans couronne. Ce souverain sans titre. Devant son dilemme. La question, il se la posa.


En etait-il vraiment digne? Etait-il digne de prendre la vie d'un homme au detriment du sacrifice d'une autre?


Sur son iris rouge, il y dormait une ame dont le merite parvenait à eclipser ses croyances. Sur la verte, il y figurait le responsable de toute sa peine.


Donneur de conseils. Donneur de leçons. Sous son masque, il essaya de se faire tribunal. Il ne sut plus veritablement qui croire entre le bien et le mal.


La vengeance, elle etait là. A genoux, ne reclamant pas clémence. Il n'y avait qu'à tendre le poing. Il le fit. Parce que son choix etait fait. Il pris donc le temps de la reflexion se confiant en somme sagesse pour etre puritain.


C'est ainsi qu'à la fin. Il acta et prononça en direction de sa justice.


Les paroles qui le firent devenir magnanime.


" ( Un roi n'a pas le droit de mourir, King. Ce n'est pas aujourd'hui que tu entreras dans l'histoire, mais tu t'es battu en brave. Je suis fier de toi. Et là ou repose mon frère, ton maitre. Je pense qu'il l'est aussi.)"


Une reverence qui n'etait qu'un pas en avant puis il rajouta en offrant sa main.


" ( Debout, maintenant. Releve-toi...)"


Si certains pensent que le pardon n'a pas de prix. Ici, il en avait un. Une vie pour une vie et tout rentre dans l'ordre.


" ( ...releve-toi... mon ami.)" le pria un frère.


La prière. King l'ecouta et remonta aussi haut que ses ailes purent le porter. Aussi haut, ceci pour saisir cette main qui le ramenerait vers nous.


Il reussit et le grand Armor King le deterra de sa sépulture.


A nouveau sur ses jambes, extirpé des abysses, King etait en vie. Juste en vie, accolé dans les bras de son ami en armure.


" T'es... t'es vivant?!" ne parvint à realiser sur le coup Marduk. " Merde! Mais comment?! A cause de toi, j'ai chialé comme fillette!"


L'explication que donna Armor King. Elle ne pouvait etre perçue que par ceux qui avaient gardé la foi.


" ( Ta colère ne t'a pas permis de le voir. King a volontairement ralenti son activité cardiaque afin de preserver ses organes vitaux et reguler le flux sanguin circulant dans son corps.)"


" Ouais en gros, si je ne me goure pas." presuma betement l'Australien. " T'as fait le mort. C'est ça?"


" ( Oui. Et maintenant?)" expulsa le roi ami vaincu.


D'abord un oeil sur le colisée. Puis le majestueux jaguar au blastron scintillant salua du regard les applaudissements d'une plebe imaginaire.


" ( Nous partons.)" jugea t-il enfin.


La permition accordée, Craig vint lui prêter main forte pour l'aider à maintenir son ami charcuté hors de l'arene. King sur leurs epaules, ils n'etaient pas sortis et n'avaient pas monté l'escalier qu'une agreable vision leur fit barrage le temps d'une marche. Celle-ci s'ecarta aussitot afin de mieux les laisser s'avancer vers leur dernière destination.


Plus ecarté entre les murs. Malgré les regards oppresseurs, il y en eut un qui ne fit pas plus d'hommage.


Cet... cet homme, pensa le vainqueur au milieu de son malheur. Il n'y avait rien de mauvais en lui. Qu'est-ce qui m'est arrivé pour que j'ai eu à ce point l'envie de le tuer? C'est comme si je ne pouvais plus me controler.


Les mains couvertes d'un sang qui n'etait pas sien, fixant ces hommes qui transportaient leurs mythes vers d'autres periples. Il se remit à croire que peu importe les galons, les excuses ou la redemption. On ne change pas ce qu'on est.


Non... ce... ce n'est pas pour ça que je suis venu. A...Alisa... Alisa, appela t-il en vain. Combien de temps..? Ce tournoi. Ce cauchemar... cet enfer que j'ai moi-meme crée. Combien de temps encore devrai-je y rester avant de te retrouver?


C'est seul que Lars perdura à se larmoyer. Soudain, il se mit à realiser l'affreuse realité qui sommeillait autour de lui. Puis il se rendit compte.


Que peut-etre.


Peut-etre qu'il ne devait pas avoir encore assez de sang sur ces dalles pour eponger les larmes de toutes les pierres tombales.


Des preoccupations qui, pour Anna Williams etaient clairement superflues. Il lui suffisait d'un subterfuge, qu'elle dénicha et qu'elle s'empressa d'annoncer au groupe.


" Veuillez m'excuser, je dois m'absenter. Besoin pressant."


Il fallait bien sur etre privé de toute objectivité pour ne pas savoir ou elle se rendait. La dame vetue de rouge avait apparement envie d'aller aux toilettes. Convergeant seule sur une voie retranchée, elle partit avec un regain de griserie à faire partager. Principalement là, ou d'autres n'en avaient que faire.


Dans la salle de controle, des guerriers dont la stature passées juste les contours de la porte revendiquèrent un dû. Armor King d'une voix limpide et tonnante se fit porte-parole en leurs noms.


" ( Nous desirons partir. Nous n'avons plus rien à faire ici.)"


" Tres bien, comme vous voulez." renvoya l'hote. " Je mets tout de suite à votre disposition un helicoptere d'urgence avec à son bord tout ce qu'il faudra pour soigner monsieur King. Prenez l'ascenseur privé. Vous arriverez en haut plus rapidement." preconisa Bosconovitch.


Un claquement de doigt et le monte personne fut operationnel. Le trio se retira. Leurs rancoeurs misent de cotés, ils s'accordèrent amicalement entre eux, le souhait de leurs exploits à venir.


" Eh, tiens bon mon pote." veilla Craig. " On a encore plein de matchs à faire ensemble toi et moi."


" ( Oui. Quand tu seras remis, King. Je me chercherai un partenaire et je vous defierai. J'ai bien l'intention de vous reprendre le titre par equipe. Alors tache de vite te retablir.)"


" Tant que c'est pas une gonzesse ton partenaire." plaisanta l'Australien. " T'as peut-etre tes chances."


Traversant le couloir jusqu'à l'ascenseur, les trois hommes en avaient fini. Il n'y avait plus rien à penser si ce n'etait panser les blessures physiques et morales. Contrairement à certains, ils avaient l'autorisation de partir. Le retour au pays, il se ferait sans gloire, mais egalement sans regrets.


Et tandis que d'autres se gardaient mauvaise conscience. Il y allait avoir dans l'obscurité des marches ainsi qu'à l'interieur d'une chambre l'entremelement de deux discussions.

rykoho rykoho
MP
23 juillet 2011 à 19:40:35

Desireux tout d'abord de quitter cette place maudite, le vainqueur du combat se fit à sa grande peine interpeller à la sortie.


" Lars Alexandersson. Tu te souviens de moi n'est-ce pas?" quemanda une Lili bien mysterieuse.


" Oui. Tu es Emilie Rochefort." emit le susnommé intrigué. " Qu'est-ce que tu me veux?"


" Que tu me rendes la pareille."


" Explique-toi et fait vite." souffla le combattant extenué et bléssé.


Quelques mètres plus loin, Steve avait fini de faire les cents pas. Son amie lui ayant posé un lapin, il vint voir dans la chambre ou etait entreposé le corps de Paul si quelqu'un savait ou elle etait.


" Euh... vous n'auriez pas vu Lili? Ça fait depuis tout à l'heure que je l'attends. Mais elle n'est toujours pas revenue."


" Tiens, tu tombes bien." lui adressa Nina adossée au mur. " Entre, tu vas pouvoir me remplacer."


" Ah ok." dit-il non incommodé. " Alors Paul, comment tu te sens, mec?"


" J'ai... j'ai connu mieux. J'ai du mal à... à respirer. Mais ça... ça va." renseigna le momifié.


" Ils t'ont pas raté à ce que je vois. T'es triste." ironisa gentiment son ami.


" Si tu n'es pas content. Tu n'avais qu'à le faire." rembarra pétulante l'assassin secouriste par interim.


Nina avait une sainte horreur qu'on critique son travail. Meme si elle n'y avait que partiellement participé. La friction adouci. Le fils Williams réengagea la conversation sur un schema moins egayé.


" Paul, je voulais savoir...Je veux savoir... Pourquoi...?"


" Pou... pourquoi quoi?" ronchona sur son lit l'invalide.


" Pourquoi... Pourquoi tu m'as pas laissé le tuer?!" s'ecria t-il emporté par les remords. " Pourquoi tu ne m'as rien dit?!"


" Tu...kof... m'em... merdes avec tes pou... pourquoi." rompit l'homme depiauté. " Je te l'ai d... dit. C'est... c'est pas à toi de venger Ma... Marshall."


" Je ne comprends pas!" retorqua activement l'anglais." C'etait mon ami à moi aussi!"


" Gurk... A... approche. Viens là, petit." lui fit Paul avec son index.


Spontanement, Steve s'approcha et se pencha. Il n'eut parachevé sa descente que le motard lui saisit le haut de sa chemise en le pressant contre lui de façon à ce que les mots tombent bien dans son oreille.


" Ma...Marshall c'etait... c'etait mon ami. Pas le tien. Toi, je... je t'ai juste contacté pour que tu nous aides à... à gagner le sixième tournoi, c'est tout. J'en... j'en ai rien à foutre de... de toi en fait." jeta t-il amer et vexant.


Ces propos blessants et ce geste. Ils ne servaient à rien si ce n'est qu'à confirmer les pensés du jeune Fox. Repoussé par ce soit-disant faux ami, il secoua ensuite la tete et affirma.


" Tu sais pas mentir, Paul."


Un soupir et l'homme au bord du gouffre du bien reconnaitre.


" Rah... meme ça je... je sais plus le faire."


La discussion bifurquante sur un sujet tout aussi appauvri, Nina la remit d'equerre.


" Tu cherchais ton amie, Steve. C'est bien ça?"


Le jeunot inclina la nuque puis la mère y alla franco.


" Cette fille à l'air de te plaire. Je me trompe?"


" Euh... je... euh..." rougit son fils qui ne s'attendait pas à cet interrogatoire indiscret.


" Tu me diras... gurk... t'avais le choix entre deux brunes et une blonde." indiqua Paul tout en louchant discretement sur sa nounou." Moi personnellement...korf... je prefere les blondes."


" On se passera volontier de tes commentaires." grinça Nina. " Et tu n'es pas obligé de me regarder quand tu dis ça."


" Ecoutez, vous n'avez pas à vous en faire." reprit Steve. " Je suis assez grand pour savoir ce que je fais. C'est vrai, Emilie a son caractère. Mais elle est honnete..."


Pourtant dehors.


" Je ne me repeterai pas car ce n'est pas mon genre." ajusta Lili. " Je veux et j'exige que tu contactes immediatement l'un de tes helicopteres afin d'enmener Paul Phoenix loin d'ici."


" Tu as un sacré toupet pour me parler ainsi. Surtout apres un combat." enonça son interlocuteur. " Mais je vais te repondre. Tout d'abord, sache que je ne te dois plus rien."


" Plait-il?" s'etonna faussement la jeune fille.


Durant l'anicroche, Steve prolongea la vagabonde description de sa charmante accompagnatrice.


"... gentille...douce..."


Et à l'exterieur.


" En effet, je crois bien me souvenir que ta famille a été dedommagé." poursuivit le president directeur general du plus vaste consortium au monde.


" Ces puits de petrole nous appartenaient." objecta la Monegasque en ayant bien perçue l'ennonciation. " La Mishima Zaibastu nous les avait volé. Il etait normal qu'ils nous soient rendus."


" Je n'y etais pas forcé. Mais avoue qu'une voiture contre des milliers d'hectolitres d'or noires, ça fait cher le plein." caricatura l'homme le plus riche de la planete.


" Les affaires sont les affaires. Je suis un vrai requin quand il s'agit de ça. Maintenant, appel." commanda t-elle à celui qu'elle considerait comme l'un de ses laquets.


" Pourquoi ne pas le faire toi-meme?" proposa Lars.


Sur ce, il degaina d'un etui de sa combinaison son fameux Sony Ericsson miraculeusement intact et le tendit à la becheuse.


" Ne me prends pas pour une idiote." secha t-elle en declinant le portable." Il n'y a pas de reseau ici."


" Alors comment veux-tu que je m'y prenne?"


" Ce n'est pas mon probleme. Debrouille-toi comme tu pourras."


" Ecoute-moi bien." repondit-il agacé et pressé de se decrasser. " Je ne sais pas pourquoi tu fais ça. Mais ce qui est sûr, c'est que je ne serai pas l'instrument d'un de tes caprices. Maintenant laisse-moi passer."


... et c'est aussi quelqu'un qui pense aux autres." rencherit à l'etroit l'amoureux boxeur.


" En es-tu vraiment sûr, Steve?" marqua d'un ton strict sa genetrice.


Remontant l'escalier, l'hypocrite demoiselle finit et appuya d'une menace.


" Je vais te promettre une chose, Lars Alexandersson. Si il meurt avant la fin de ce tournoi. Je te traquerai.... Je te trouverai.... Et je te tuerai."


Ce que la Française avait en tete et dans le coeur etait par definition illogique. Certainement tout autant que celui qui jura presque sur sa vie.


" ... Comme de moi-meme." acheva le Britannique.


" Et bah, mon gars... kurf... t'es accro on dirait?" supposa le veteran à la retraite.


Son jeune ami ne laissa planer qu'un silence et l'heureux sourire qui se colla ensuite sur ses levres confirma l'evocation sentimentale. Cela dit, il n'etait pas censé savoir que la belle adolescente ne changerait pas.


Emilie Rochefort ne changerait jamais. Et ne serait-ce que le penser, c'etait fictionnel. Elle ne mit pas longtemps à retrouver son chemin et elle fut abordée dés son retour.


" Lili, mais ou etais-tu?" la questiona Steve. " Ils ont fini leur match à coté. Qu'est-ce que tu faisais?"


La pseudo-actrice avait au prealable bien preparé son texte et ses minimes effusions pour argumenter sa longue absence. Ce serait certes surjoué. Mais dans l'intension de les leurrer, elle pouvait avec sa prestation pretendre à un oscar.


" Je suis si desolé, Steve." s'excusa t-elle d'une voix mielleuse et melancolique." Si je ne suis pas revenue te voir, c'est parce que j'ai tout essayé pour evacuer ton ami d'ici. Je sais que tu tiens à lui. Malheureusement rien n'y a fait." ajouta t-elle en se blotissant contre son beau monstre. " Je m'en veux tellement."


" M'enfin, Emilie...?" compatit-il sans comprendre son geste. " Tu n'as pas à t'en vouloir. C'est bien ce que tu as fait."


" Sym... sympa la petite." intervint le vieux loup. " Mais j'ai... j'ai pas l'intention de partir tout de suite, moi."


" Paul, pourquoi? Ton etat est grave." s'enquit de suite son ami.


" Eh eh. T'inquiete, je veux... je veux juste voir le prochain combat et... et apres je me tire."


" Sois resonnable. Tu peux meme pas te lever."


" C'est... c'est pas un souci. Je viens d'avoir une... une idée. Tu vas te mettre à la sortie et... et... hurg... tu me crieras ce qui se passe."


" Bon d'accord, si tu insites." accepta t-il malgré lui.

Death-Servant Death-Servant
MP
23 juillet 2011 à 20:06:15

:(
Je n'ai JAMAIS vu un torchon pareil, aussi mal écrit que mal scénarisé ! :sournois:









MEEUUUUHH NON Mon pitit rykoho c'est une blagounette !!! :-d ~ :hap:

NatsuXIII NatsuXIII
MP
23 juillet 2011 à 22:03:57

Ah je suis ravie que tu ais publié la suite aussi vite !! ^^ Alors bonne fin de chapitre, qui se conclut avec la victoire de Lars, comme on pouvait s'y attendre. Je ne pensais pas que King aurait été aussi amoché ! Quoique Lars a pris cher à la fin :S

Et la discussion Ling-Jin, j'ai adoré !! Lol toi qui disais que tu trouvais qu'il y avait trop de fic Jin-Xiaoyu, pourtant tu sembles apprécier ce couple aussi ;)

Quoiqu'il en soit, ça été un bon chapitre dans l'ensemble! Pas le meilleur mais ça reste quand même du très bon travail !

Bon en tout cas le prochain combat, ça va donner !! Mais je le sens pas pour Jin, mais alors pas du tout !! Il a l'air tellement persuadé qu'il va gagner que du coup, j'ai comme l'impression qu'il va perdre ! Lol Même si j'aime bien Hwoarang, je dis Go Jin, go !!

PS: Aaaah et Kazuya qui pense à Jun. Dommage qu'il n'assistera pas au combat de Jin par contre...

Pseudo supprimé
23 juillet 2011 à 23:29:01

oh pinaise! :ouch: cette suite à pour ma part tenue toutes ses promesses, d'ailleurs perso je trouve que chaque nouveau chapitre est meilleur que le précedent ou au moins aussi bon! :oui: :ok:

bon, bah voilà, certains secrets révélés, une référence à la série abrégée de Saint Seiya :p) d'autres encore mais j'en suis pas certain.. à la première partie le sous-entendu lorsque Hwoarang dit qu'il n'était pas là lors de l'armistice, je pense que c'est à cause de l'enterement de son maitre :-(

les luchadores, sont vite partis, mais avec du mérite, surtout King qui a surpassé King 1er et les 2 Armor King! :fete:

Pauvre Lars, il est blessé :snif: en tous cas, même si les persos comme Jin me plaisent assez, le fait qu'il traite Hwoarang de raté alors qu'il l'a vaincu par le passé et qu'il a plus d'une fois prouvé sa valeur m'a donné envie de voir ce vantard se faire botter les fesse! :nah:

Kazuya et Paul au bord de la mort, sa devrais plus tarder, Lars et ses regrets, le clin d'oeil à JayCee aussi :gni:

En bref, un chapitre qui justifie cette attente, je t'en félicite :-)

le prochain, je l'attend de pied ferme! je veux voir ce qu'a vu Raven sur Hwoarang! :sournois:

allez, la souite! :noel:

Pseudo supprimé
23 juillet 2011 à 23:37:50

au fait, tu as bien largement atteint les 33 000 mots, j'ai vérifié c'est certain :)

félicitations! :fete:

le-trou-du-cul le-trou-du-cul
MP
24 juillet 2011 à 00:24:43

:salut: je comprend pas tekken 6 à la fin jin tue azazel il est censé etre mort et raven le retruve dans le sable il est vivant ou mort quelquin peut m'expliquer? :nonnon: :hs:

Devilromyuken Devilromyuken
MP
24 juillet 2011 à 00:36:55

wow autant tu a mis 6 putain de mois pour le chapitre précédent autant la tu a fait vite de le posté celui la

Pseudo supprimé
24 juillet 2011 à 00:44:03

"wow autant tu a mis 6 putain de mois pour le chapitre précédent autant la tu a fait vite de le posté celui la"

il était déjà écrit, mais il a juste séparé le chapitre en deux, la semaine dernière il lui restait 5 lignes à poffiner, et en plus, il le trouvait trop long pour le poster en une fois, c'est pour sa ^^'

le-trou-du-cul le-trou-du-cul
MP
24 juillet 2011 à 00:50:53

six mois je l'ai achétéé est je l'ai terminer directement

Pseudo supprimé
24 juillet 2011 à 18:33:05

"Le fautif, il etait peut-etre deja six pieds sous terre. Ou un peu plus en amont."

... :( ... :(

je sais pas pourquoi, mais je sens un sous-entendu derrière cette phrase! :doute: j'aimerais comprendre avec certitude, mais ce ne sera pas pour maintenant je crois :noel:

le-trou-du-cul le-trou-du-cul
MP
24 juillet 2011 à 18:35:40

:hello:

Lighter_13 Lighter_13
MP
24 juillet 2011 à 23:08:05

Franchement rien a dire. C'était nikel. je suis curieux de voir Lars par la suite avec son bras niké ^^

luksesa luksesa
MP
25 juillet 2011 à 15:02:39

J'exulte ...

...

:content:

DébutPage précedente
«1  ... 4748495051525354555657  ... 68»
Page suivanteFin
Répondre
Prévisu
?
Victime de harcèlement en ligne : comment réagir ?
Infos 0 connecté(s)

Gestion du forum

Modérateurs : Evilash08, Vortex646, Tomy-Fett, Leirok, MamYume, ]Faustine[, Latios[JV], Remysangfamy
Contacter les modérateurs - Règles du forum

Sujets à ne pas manquer

  • Aucun sujet à ne pas manquer
Meilleures offres
Cdiscount PS3 22.90€ Amazon PS3 27.05€ Amazon PS3 28.76€ Rakuten 360 34.00€ Amazon 360 37.46€ Amazon 360 59.82€
Marchand
Supports
Prix
La vidéo du moment