Menu
jeuxvideo.com / Actualités à la une / Derniers dossiers / La série Valkyrie Profile /

La mission des vierges guerrières - La série Valkyrie Profile

Page Dossier
La mission des vierges guerrières
DS PS1 PS2 PSP
Partager sur :

La mission des vierges guerrières
En choisissant comme personnage central une Valkyrie, l'équipe de tri-Ace avait probablement en tête dès le début l'idée d'architecturer tout le système de jeu autour des particularités de son héroïne, et non l'inverse. Le fait que Lenneth soit une Valkyrie implique en effet beaucoup de choses inhabituelles en termes de gameplay, pas forcément faciles à mettre en place dans un jeu vidéo. Les concepteurs sont heureusement allés jusqu'au bout de leur idée en n'hésitant pas à briser le rythme du soft via de très nombreuses et surtout très longues séquences narratives durant lesquelles le joueur est passif. Passif sur le plan ludique mais pas sur le plan émotionnel puisque, comme nous le verrons dans la partie suivante, ces cut-scenes constituent justement l'une des clefs de voûte du concept de Valkyrie Profile.

La mission des vierges guerrières
En tant que Valkyrie, Lenneth ne se situe pas sur le même plan que les dieux et les humains. Ses relations avec les autres personnages du jeu restent donc presque toujours très distantes. L'envoyée du dieu Odin a quasiment le droit de vie et de mort sur les humains, c'est elle qui décide quels guerriers sont suffisamment méritants pour voir leur âme conduite au Valhalla en vue du Ragnarök, ce qui implique inévitablement leur mort. Lorsque la vierge guerrière perçoit les appels de détresse des hommes, elle n'a jamais en tête d'intervenir à temps pour empêcher les drames de se produire. S'il lui arrive d'influer sur le sort de certains protagonistes et des personnages qui leur sont chers, elle n'a de toute façon pas d'autre choix que de laisser périr les héros en lesquels elle voit des Einherjar potentiels, ce qui ne se fait jamais sans douleur. C'est la raison pour laquelle les Valkyries en général sont parfois qualifiées par les humains de « déesses de la mort », plutôt que de « déesses du destin ». Les élus ont en tout cas l'honneur d'accompagner la Valkyrie dans son périple tant que celle-ci ne les envoie pas à Asgard, un point sur lequel nous reviendrons un peu plus loin dans la partie dédiée aux « sacred phases » du premier volet. Une chose est sûre, la mission des Valkyries revêt une importance telle qu'elle a des conséquences directes sur le devenir du monde et sur l'issue de la bataille finale entre les dieux.

Valkyrie Profile : Lenneth Gameplay

Chargement de la vidéo
Mis à jour le 18/06/2014 à 09:27
Nintendo DS PSone PlayStation 2 PlayStation Portable RPG Tactique Tri-Ace Square Enix Enix

COMMENTAIRES

Tous les commentaires (0)
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Sommaire Dossier
  • Tri-Ace, un studio au service du RPG
  • La mythologie nordique comme source d'inspiration
  • La mission des vierges guerrières
  • La narration à travers les personnages
  • Qui sont les Einherjar ?
  • Platina, la jeune fille derrière la Valkyrie
  • Lenneth, Hrist et Silmeria
  • "Patience et longueur de temps..."
  • Chapitres et périodes
  • La traversée des donjons
  • Le système de combat
  • Les « sacred phases »
  • Seraphic Gate
  • Un remake ardemment désiré
  • Succéder au mythe
  • Alicia et Silmeria
  • Les Einherjar, ces illustres anonymes...
  • Quand la 3D s'en mêle
  • Photons et orbes-sceaux
  • Décryptage du jeu en vidéo
  • Ces Valkyries porteuses de mort
  • La plume de la destinée
  • « Final Valkyrie Tactics »
  • Au service de la reine du Niflheim
  • Un T-RPG vraiment diabolique
  • Le travail d'illustration
  • La musique
  • Les adaptations manga
  • Quel avenir pour Valkyrie Profile ?