Menu
Commandos 3 : Destination Berlin
  • PC
Actus
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
jeuxvideo.com / Actualités à la une / Derniers dossiers / La série Commandos /

Simplification du jeu et action - La série Commandos

Page Dossier
Simplification du jeu et action
PC PS2 Xbox
Partager sur :

Simplification du jeu et action
Disponible depuis 2003, le troisième volet de la saga est nettement plus orienté vers l'action. La technique aidant, le jeu s'apparente beaucoup à un film. Les missions s'enchaînent logiquement, à travers trois campagnes qui présentent chacune une petite histoire. La première plonge le joueur au cœur de Stalingrad et après un duel féroce contre un sniper allemand (ceci ne vous rappelle rien ?), nos trois Commandos et les quelques alliés qui les accompagnent doivent repousser une contre-attaque nazie. Si Commandos 2 incluait quelques gunfights contre les ennemis, ils étaient rares et bien dosés. Il s'agissait en général du point culminant d'une mission. A l'inverse, Commandos 3 choisit de mettre encore plus l'accent sur ces moments de bravoure, à tel point que certaines missions se déroulent presque exclusivement en plein combat entre les forces alliées et celles de l'Axe. Les puristes crient donc au scandale. En effet, on est désormais loin des paisibles missions du premier opus où le moindre coup de feu mettait généralement fin à la mission. Dans ce troisième volet, les armes ramassées sur le terrain ont encore plus d'utilité que dans Men of Courage puisque le bruit émis par les Commandos durant ces scènes d'action a logiquement moins d'incidence. Cependant, le jeu n'est pas plus facile pour autant. L'infiltration est toujours présente et les soldats sont très nombreux.

Simplification du jeu et actionSimplification du jeu et actionSimplification du jeu et action

En dépit des nombreux ajouts, on peut toutefois déplorer la disparition de trois Commandos : le chauffeur, la séductrice et le chien ne sont plus présents. De même, le nombre de Commandos disponibles par mission a sérieusement diminué et ils ne sont pas tous employés à part égale. On notera par exemple que le nageur de combat n'est présent que lors d'une seule et très courte mission. L'interface du jeu est aussi sérieusement simplifiée, ce qui n'est pas forcément un mal. Ceci dit, on retrouve bien les mécanismes d'antan ainsi que les nombreux objets à utiliser en mission. Enfin, les graphismes ont encore été revus à la hausse. Certains plans sont tout simplement magnifiques. Le tout participe à rendre le jeu encore plus accessible que Men of Courage, même si certains puristes regretteront toujours la difficulté des premiers épisodes.l

Simplification du jeu et actionSimplification du jeu et actionSimplification du jeu et actionSimplification du jeu et actionSimplification du jeu et actionSimplification du jeu et action
Mis à jour le 05/04/2012 à 16:25
PC PlayStation 2 Xbox Stratégie Tactique Eidos Interactive Pyro Studios Rétrogaming

COMMENTAIRES

Tous les commentaires (0)
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Sommaire Dossier
  • Pyro Studios
  • Le contexte
  • Intuitif mais difficile
  • Un jeu qui se veut réaliste
  • Action ou furtivité ?
  • Défauts de jeunesse
  • La difficulté revue à la hausse !
  • Un peu de diversité
  • Un jeu prenant mais aussi plus accessible
  • Un grand pas vers le réalisme
  • Simplification du jeu et action
  • Passage en FPS
  • La déception
  • Silence radio
  • Du boucher au chien...
  • Les sources d'inspiration probables
  • Un genre à part entière
  • Références et clins d'oeil
  • Les thèmes les plus marquants
  • Des jeux de stratégie à part