Menu
jeuxvideo.com / Actualités à la une / Derniers dossiers / La série Commandos /

La déception - La série Commandos

Page Dossier
La déception
PC PS2 Xbox
Partager sur :

La déception
Pyro Studios s'est lancé un pari ; celui de faire passer sa licence phare en FPS. Si le pari est tenu, le résultat, quant à lui, est très décevant. FPS oblige, les mécanismes de jeu ne sont plus les mêmes et ce qui faisait le charme et l'originalité des Commandos a disparu. Strike Force est un FPS tactique mais il n'a finalement de tactique que le nom. Bien sûr, le principe de base est toujours là, mais dans la plupart des cas, un passage en force porte ses fruits puisqu'il suffit de mitrailler à tout va pour progresser face à une IA ennemie franchement mauvaise. Alors que la série Commandos était jusque-là le fleuron de la stratégie et de la difficulté dans un jeu, Strike Force est juste navrant. Le fait d'avoir encore supprimé trois Commandos est aussi regrettable. Autre chose : les graphismes ne sont vraiment pas à la hauteur de la série. Sans être moche, le jeu n'arrive pas à la cheville des autres FPS de l'époque. Un comble.

La déceptionLa déceptionLa déception

Du coup, on a là un énième FPS sur la Seconde Guerre mondiale. Les Commandos nous avaient pourtant toujours habitués à des jeux originaux, qui reprenaient certes un background usé jusqu'à la moelle, mais qui le soumettaient sous un autre angle. Le jeu est aussi mou et la mise en scène est à des années-lumière de celles de Commandos 2 et 3. En bref, Strike Force n'a de Commandos que le nom. Comme quoi, le passage de la 2D à la 3D n'est pas toujours salutaire. Pour être franc, en tant que FPS pur et dur, Commandos Strike Force n'est pas à jeter entièrement, comme l'atteste notre test.

La déceptionLa déceptionLa déceptionLa déceptionLa déceptionLa déception

Espion

Chargement de la vidéo Commandos Strike Force Gaming Live
Mis à jour le 05/04/2012 à 16:25
PC PlayStation 2 Xbox Rétrogaming

COMMENTAIRES

Tous les commentaires (0)
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Sommaire Dossier
  • Pyro Studios
  • Le contexte
  • Intuitif mais difficile
  • Un jeu qui se veut réaliste
  • Action ou furtivité ?
  • Défauts de jeunesse
  • La difficulté revue à la hausse !
  • Un peu de diversité
  • Un jeu prenant mais aussi plus accessible
  • Un grand pas vers le réalisme
  • Simplification du jeu et action
  • Passage en FPS
  • La déception
  • Silence radio
  • Du boucher au chien...
  • Les sources d'inspiration probables
  • Un genre à part entière
  • Références et clins d'oeil
  • Les thèmes les plus marquants
  • Des jeux de stratégie à part
A lire aussi
La série Commandos 05 avr. 2012, 16:25
Eidos part en guerre 30 oct. 2003, 00:04
Un jeu Playboy ! 12 déc. 2002, 00:04