Menu
jeuxvideo.com / Actualités à la une / Derniers dossiers / Le piratage du PSN /

Sony n'est pas le seul à jouer avec le feu - Le piratage du PSN

Page Dossier Sony n'est pas le seul à jouer avec le feu
Sony n'est pas le seul à jouer avec le feu

Sony n'est pas le seul à jouer avec le feu
La question de la gestion des données personnelles est un sujet particulièrement sensible. En théorie, une société à qui l'utilisateur fait confiance en lui remettant des informations se doit d'en assurer la sécurité et de faire de ses data center de véritables forteresses. Or, on a découvert avec ce "PSN Gate" que Sony avait commis quantité d'erreurs en avouant ne pas avoir comblé une vulnérabilité dont ils avaient connaissance, puis en mettant plus d'une semaine avant d'alerter ses clients des risques courus. Il serait cependant facile de voir en Sony un vilain petit canard au milieu d'une troupe de sociétés plus consciencieuses. Nombre d'experts en sécurité ont pu à cette occasion répéter les mises en garde qu'ils lancent depuis longtemps : trop de grands groupes négligent la sécurité au profit du marketing ou de la productivité. Sony s'est fait prendre la main dans le sac, mais il n'est pas le seul à refuser de couper l'accès à ses services pour des opérations de maintenance lourdes, préférant appliquer quelques petits patches à droite à gauche pour corriger les problèmes "à chaud". Ca n'excuse certainement pas Sony, mais sachez qu'il n'est pas le seul à jouer avec le feu, par abus de confiance ou par négligence. Sa plus grande faute reste de ne pas avoir averti les utilisateurs au moment précis où le doute s'est installé.

COMMENTAIRES

Tous les commentaires (0)
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Sommaire Dossier
  • 16 février : Des hackers repèrent une faille
  • Avril : Anonymous joue avec Sony
  • 16 avril : L'intrusion commence chez Sony Online
  • Du 17 au 19 avril : Au tour du PSN et de Qriocity
  • 19 avril : La prise de conscience
  • 20 avril : Début de la "maintenance"
  • 21 et 22 avril : Tout va bien
  • 25 avril : Une mise en garde officieuse
  • 26 avril : Une mise en garde officielle
  • 1er mai : La conférence d'urgence et les excuses de Sony
  • 2 mai : L'intrusion de Sony Online dévoilée
  • 9 mai : Presque 5 millions de comptes français compromis
  • Sony n'est pas le seul à jouer avec le feu
  • Plus de 100 millions de comptes, est-ce le record ?
  • Les données personnelles sont aussi cruciales que vos numéros de paiement
  • Les conséquences possibles pour Sony
  • Qui a fait le coup ?