Menu
jeuxvideo.com / Actualités à la une / Derniers dossiers / Le piratage du PSN /

Qui a fait le coup ? - Le piratage du PSN

Page Dossier Qui a fait le coup ?
Qui a fait le coup ?

Qui a fait le coup ?
Pour l'heure on l'ignore. Pour Sony, c'est Anonymous, ce à quoi le groupe de hackers a déjà répondu, rappelant comme on l'a dit plus haut que le vol de données personnelles ne fait pas partie de leur arsenal et qu'il est contraire à leurs principes. Il n'empêche qu'il est possible qu'une frange extrémiste puisse avoir fait preuve de moins de morale. Deux anciens membres de l'entité estiment d'ailleurs qu'il est fort probable que ce soit le cas. C'est en tout cas ce qu'ils ont confié au Financial Times, confirmant que des membres connaissaient la faille et l'ont exposée sur les forums très fermés d'Anonymous.

Qui a fait le coup ?
Une autre possibilité, avancée par quelques spécialistes de la sécurité et de la cybercriminalité, pointe vers une attaque interne. Statistiquement, c'est souvent le cas, d'autant que d'anciens employés connaissent sur le bout des doigts les réseaux visés. Bien qu'il n'y ait strictement aucune preuve, le fait est que Sony a licencié plus de 200 employés de Sony Online Entertainment 4 jours avant le piratage et fermé des bureaux dans les villes de Tucson, Denver et Seattle.

Il faudra sans doute du temps avant que l'identité des pirates ne soit découverte. Et tout dépendra en grande partie de leur comportement dans les semaines ou mois à venir. C'est l'une des raisons pour lesquelles il est peu probable que de grandes fraudes bancaires soient commises directement à partir des données perdues : elles seraient trop faciles à repérer et pointeraient vers les responsables.

COMMENTAIRES

Tous les commentaires (0)
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Sommaire Dossier
  • 16 février : Des hackers repèrent une faille
  • Avril : Anonymous joue avec Sony
  • 16 avril : L'intrusion commence chez Sony Online
  • Du 17 au 19 avril : Au tour du PSN et de Qriocity
  • 19 avril : La prise de conscience
  • 20 avril : Début de la "maintenance"
  • 21 et 22 avril : Tout va bien
  • 25 avril : Une mise en garde officieuse
  • 26 avril : Une mise en garde officielle
  • 1er mai : La conférence d'urgence et les excuses de Sony
  • 2 mai : L'intrusion de Sony Online dévoilée
  • 9 mai : Presque 5 millions de comptes français compromis
  • Sony n'est pas le seul à jouer avec le feu
  • Plus de 100 millions de comptes, est-ce le record ?
  • Les données personnelles sont aussi cruciales que vos numéros de paiement
  • Les conséquences possibles pour Sony
  • Qui a fait le coup ?