Menu
jeuxvideo.com / Actualités à la une / Derniers dossiers / La série Silent Hill /

Silent Hill : le film - La série Silent Hill

Page Dossier Silent Hill : le film
Silent Hill : le film

Silent Hill : le film

Réalisé par Christophe Gans (Le Pacte des Loups), le film directement adapté de Silent Hill est sorti à l'affiche en 2006. Très fidèle à la série, le thriller fantastique et horrifique respecte avec talent son esthétique, son ambiance et ses codes de mise en scène. Plusieurs clins d'œil taquinent les connaisseurs tels que la présence de Pyramid Head, un scénario proposant une vision alternative de l'histoire du premier Silent Hill, ou encore des angles de caméra conservés à l'identique. De plus, la bobine contient son lot de nouveautés alléchantes au niveau du bestiaire et de la relecture, ce qui lui vaut une place tout à fait légitime au sein de la mythologie tirée des jeux. La narration étant par contre très évasive, elle perdra le profane, du moins s'il cherche à la comprendre.

PC PS3 360 Wii iOS GBA PS1 PS2 PSP Xbox Tir Survival-Horror Aventure Compilation Autres Vatra Climax Double Helix Games Konami Rétrogaming

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
mah_boi_69
mah_boi_69
MP
le 20 mars 2013 à 17:42

Une superbe adaptation avec une histoire bien silent hillesque.Tres bon film. :)

Lire la suite...
eternien
eternien
MP
le 12 nov. 2012 à 16:01

La seule bonne adaptation d'un jeux vidéo en film, respecte bien l'univers du jeux, on sent que le réal est un fan de la saga.

Lire la suite...
MerloW
MerloW
MP
le 01 sept. 2012 à 17:52

Je suis un puriste sans ouverture d'esprit :D

Du film j'ai juste comprit que le cul de la flic est pas mal, quand PH arrive il veut tuer tout le monde c'est rigolo et à la fin ils crèvent tous c'est génial.

Si quelqu'un, ouvert d'esprit si possible, pouvait expliquer le principal de l'histoire ça serait simpa! Je remercie d'avance cette personne car le film est très compliqué! oO

Lire la suite...
gael42
gael42
MP
le 12 juin 2012 à 00:13

Je n'ai jamais vraiment joué aux Silent Hill mais j'ai vu les films. Et vu les renseignements sur les jeux que je trouve sur ce dossier ou dans le site français... Ceux qui disent que "le film est pourrie" m'ont l'air d'être des puristes sans ouverture d'esprit.

Quant à ceux qui disent que le premier SH n'a RIEN A VOIR avec le film... Voyons... Un accident de voiture... une fillette disparue recherchée par un de ses parents...une officière de police blonde qui s'appelle Sybille... Alessa brûlée vive par fanatisme religieux et qui provoque la dimension cauchemardesque en rouille, sang et divers démons... Dahlia (même si elle a un autre rôle)... Cheryl/Sharon est en fait l'incarnation du bon côté d'Alessa... Oui, bien sûr, vous avez raison : il n'y a absolument pas le moindre petit point commun entre le premier SH et le film !

Pour ma part, j'ai bien aimé le film. Les musiques sont bien choisie (j'adore ce que j'appelle "le thème d'Alessa", qu'on entend d'ailleurs au début de la BA.) Et j'ai trouvé l'histoire assez claire. Il y a juste le toute fin qui m'a surpris.

Lire la suite...
joprojekt
joprojekt
MP
le 13 nov. 2011 à 14:51

thedeathbox
Posté le 21 avril 2011 à 17:48:21
C'est faux il ne fait certes pas peur mais il est très fidèle à l'oeuvre d'origine on sent que c'est un vrai fan qui l'a réalisé.
---------------
oui justement c'est ce qui est reproché...Car Christopher Gans à mixé..mélangé...plusieurs informations pour les traiter en même temps...pas judicieux...donc l'interprétation zéro pointé!

Lire la suite...
dragonballseb
dragonballseb
MP
le 01 août 2011 à 12:00

Je suis assez mitigé, j'ai quand même apprécié le film, mais c'est clair qu'il a ses faiblesses. Et la première, et la plus grosse erreur de Gans, c'est le fait qu'il y ait trop de gens.
L'experience Silent Hillesque se base sur la solitude, sur l'enfermement dans un univers cauchemardesque, sur le sentiment d'être coupé du monde réel. Ici y'a trop de gens... ils sont tous à l'église certes mais il y a trop de gens, et ca a tué tout les efforts que Gans a fourni pour retranscrire le jeu à l'écran.
Quand à Pyramid Head, je vais pas me leurrer, c'est du gros fan service c'est clair, mais faut arrêter d'en faire une montagne, on a pas non plus une grande explication pour le reste du bestiaire dans le film.
Et si vous voulez absolument une théorie, on sait :
- que Pyramid Head avait l'apparence des bourreaux de l'ancienne prison de SH
- que dans la secte où Alessa a été éduquée, La Silent Hill Smile Society bidule chouette, il y avait un "prêtre" de la secte, nommé Jimmy Stone, qui se cosplayait en Pyramid Head( on l'appelait le Diable Rouge)
Et vu qu'il terrifiait les enfants, il a totalement pu avoir une influence sur Alessa.
............................
OU ALORS C'EST QUE DU FAN SERVICE, mais c'est pas une raison pour faire une fixation sur ce point non plus. Le film était bien, il retranscrit peut être pas parfaitement l'univers SH mais on sent que Gans y a mis l'effort, et moi j'ai apprécié.
Ce qui est moins tolérable c'est que certains Silent Hill commencent à faire du RIP OFF sur le film qui était basé sur le jeu. Ca c'est pitoyable.
Merci Homecoming, merci -_-

Lire la suite...
Bellegar
Bellegar
MP
le 30 juin 2011 à 10:20

Jeux video :ok: :content:

Film :( :rire:

Lire la suite...
Fragorne
Fragorne
MP
le 01 juin 2011 à 14:55

Bah si, c'est ce qu'ont fait shadow_54 et Maverick14...

Lire la suite...
MerloW
MerloW
MP
le 23 mai 2011 à 19:58

Une adaptation réussi alors que le scenario est completement bidon?? MOUHAHAHA Même Tomb Raider était plus réussi...
Faut arrèter de défendre Gans, il n'a pas comprit l'histoire!!! Il a surement lu un walkthrough sur youporn et il s'est prit pour Spielberg. Silent hill c'est pas Resident Evil oû Umbrela a encore fait une boulette et qu'il faut tout faire pêter.
Les fans du film viennent défendre leur daube alors qu'ils ne sont pas capable de nous expliquer pourquoi çi pourquoi ça, trop comptents d'avoir au moins vu une fin d'un Silent Hill...

Lire la suite...
shadow_54
shadow_54
MP
le 23 mai 2011 à 11:19

L'argument "c'est la meilleure adaptation de jeux" est tout à fait valable dans le sens que faire une adaptation du premier silent hill en film c'était quand même bien casse gueule.

Raconter le scénario du jeux en 2h ça parait juste impossible, trop de chose à dire tellement l'hisoire est riche.

Alors certes le scénar du film est très faible en comparaison et oui la fin est ridicule, j'avoue c'est le seul point du film absolument indéfendable.
Enfaite pour relater tout ce que le jeux raconte, il aurait fallut facilement un film de 5/6h et encore j'suis gentil.

Donc Gans en a juste garder les très grande ligne, alessa, cheryl, la secte, la ville et il a adapté tout ça à sa sauce.

Pour une vision certes simplifiée et édulcorée de silent hill mais qui tend à rester fidèle au jeu.
Et quoi que peuvent en dire certains fanboy, moi j'y vois quand même un hommage à la série (même si maladroit).

Et l'utilisation de pyramid head, c'était clairement du fan service faut pas se voiler la face mais par contre sa présence ne m'a pas non plus outré car j'ai pensé à la même explication que Maverick14, et ça se tient.

Et enfin j'tiens à dire q'esthétiquement le film déchire et silent hill est superbement représenté la y a rien à dire.
Sur le plan esthétique ce film est d'ailleurs un model et une grande source d'inspiration pour moi qui ai fais des études de cinéma et qui vais surement entamer des études dans le domaines du jeu vidéo.

Lire la suite...
Top commentaires
dragonballseb
dragonballseb
MP
le 01 août 2011 à 12:00

Je suis assez mitigé, j'ai quand même apprécié le film, mais c'est clair qu'il a ses faiblesses. Et la première, et la plus grosse erreur de Gans, c'est le fait qu'il y ait trop de gens.
L'experience Silent Hillesque se base sur la solitude, sur l'enfermement dans un univers cauchemardesque, sur le sentiment d'être coupé du monde réel. Ici y'a trop de gens... ils sont tous à l'église certes mais il y a trop de gens, et ca a tué tout les efforts que Gans a fourni pour retranscrire le jeu à l'écran.
Quand à Pyramid Head, je vais pas me leurrer, c'est du gros fan service c'est clair, mais faut arrêter d'en faire une montagne, on a pas non plus une grande explication pour le reste du bestiaire dans le film.
Et si vous voulez absolument une théorie, on sait :
- que Pyramid Head avait l'apparence des bourreaux de l'ancienne prison de SH
- que dans la secte où Alessa a été éduquée, La Silent Hill Smile Society bidule chouette, il y avait un "prêtre" de la secte, nommé Jimmy Stone, qui se cosplayait en Pyramid Head( on l'appelait le Diable Rouge)
Et vu qu'il terrifiait les enfants, il a totalement pu avoir une influence sur Alessa.
............................
OU ALORS C'EST QUE DU FAN SERVICE, mais c'est pas une raison pour faire une fixation sur ce point non plus. Le film était bien, il retranscrit peut être pas parfaitement l'univers SH mais on sent que Gans y a mis l'effort, et moi j'ai apprécié.
Ce qui est moins tolérable c'est que certains Silent Hill commencent à faire du RIP OFF sur le film qui était basé sur le jeu. Ca c'est pitoyable.
Merci Homecoming, merci -_-

Lire la suite...
shadow_54
shadow_54
MP
le 23 mai 2011 à 11:19

L'argument "c'est la meilleure adaptation de jeux" est tout à fait valable dans le sens que faire une adaptation du premier silent hill en film c'était quand même bien casse gueule.

Raconter le scénario du jeux en 2h ça parait juste impossible, trop de chose à dire tellement l'hisoire est riche.

Alors certes le scénar du film est très faible en comparaison et oui la fin est ridicule, j'avoue c'est le seul point du film absolument indéfendable.
Enfaite pour relater tout ce que le jeux raconte, il aurait fallut facilement un film de 5/6h et encore j'suis gentil.

Donc Gans en a juste garder les très grande ligne, alessa, cheryl, la secte, la ville et il a adapté tout ça à sa sauce.

Pour une vision certes simplifiée et édulcorée de silent hill mais qui tend à rester fidèle au jeu.
Et quoi que peuvent en dire certains fanboy, moi j'y vois quand même un hommage à la série (même si maladroit).

Et l'utilisation de pyramid head, c'était clairement du fan service faut pas se voiler la face mais par contre sa présence ne m'a pas non plus outré car j'ai pensé à la même explication que Maverick14, et ça se tient.

Et enfin j'tiens à dire q'esthétiquement le film déchire et silent hill est superbement représenté la y a rien à dire.
Sur le plan esthétique ce film est d'ailleurs un model et une grande source d'inspiration pour moi qui ai fais des études de cinéma et qui vais surement entamer des études dans le domaines du jeu vidéo.

Lire la suite...
Sommaire Dossier
  • Un concept générateur d'émotions
  • Silent Hill - Une nouvelle forme de peur
  • Silent Hill - Gameplay et nouveautés
  • Silent Hill - L'histoire (spoiler)
  • Silent Hill - En profondeur
  • Silent Hill 2 - Quand le cauchemar devient réalité
  • Silent Hill 2 - Gameplay et nouveautés
  • Silent Hill 2 - L'histoire (spoiler)
  • Silent Hill 2 - En profondeur
  • Silent Hill 3 - La quintessence d'une franchise
  • Silent Hill 3 - Gameplay et nouveautés
  • Silent Hill 3 - L'histoire (spoiler)
  • Silent Hill 3 - En profondeur
  • Silent Hill 4 : The Room - La grande désillusion
  • Silent Hill 4 : The Room - Gameplay et nouveautés
  • Silent Hill 4 : The Room - L'histoire (spoiler)
  • Silent Hill 4 : The Room - En profondeur
  • Silent Hill Origins - Le retour aux sources
  • Silent Hill Origins - Gameplay et nouveautés
  • Silent Hill Origins - L'histoire (spoiler)
  • Silent Hill Origins - En profondeur
  • Silent Hill : Homecoming - Le changement de cap
  • Silent Hill : Homecoming - Gameplay et nouveautés
  • Silent Hill : Homecoming - L'histoire (spoiler)
  • Silent Hill : Homecoming - En profondeur
  • Silent Hill : Shattered Memories - L'hommage
  • Silent Hill : Shattered Memories - Gameplay et nouveautés
  • Silent Hill : Shattered Memories - L'histoire (spoiler)
  • Silent Hill : Shattered Memories - En profondeur
  • Silent Hill : Play Novel
  • Silent Hill : The Arcade
  • Silent Hill : Orphan
  • Silent Hill : The Escape
  • The Silent Hill Experience
  • Silent Hill Collection
  • Une marque de fabrique « Made in Silent » - Préambule
  • Soins et armes
  • Cartes et sauvegardes
  • Crépitements et filtre granuleux
  • Une ville maudite
  • Un scénario brumeux
  • Un bestiaire pervers
  • Thématiques récurrentes - Préambule
  • Enfance, maternité et paternité
  • Religion
  • Sexualité
  • Schizophrénie
  • Imagination, rêve
  • Influences cinématographiques et vidéoludiques - Préambule
  • Silent Hill : le film
  • David Lynch
  • David Cronenberg
  • L'échelle de Jacob
  • Alan Wake
  • Dead Space
  • Deadly Premonition
  • Une Fantaisie Impromptue - Silent Hill
  • Une Fantaisie Impromptue - Silent Hill 2
  • Une Fantaisie Impromptue - Silent Hill 3
  • Une Fantaisie Impromptue - Silent Hill 4 : The Room
  • Une Fantaisie Impromptue - Silent Hill Origins
  • Une Fantaisie Impromptue - Silent Hill : Shattered Memories
  • Quel avenir pour la série ?
  • Au final
A lire aussi