Menu
Final Fantasy
  • Tout support
  • PS3
  • Wii
  • iOS
  • Android
  • Nes
  • PS1
  • PSP
Actus
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
jeuxvideo.com / Actualités à la une / Derniers dossiers / La série Final Fantasy /

La recherche artistique et musicale / Les compositeurs - La série Final Fantasy

Page Dossier
La recherche artistique et musicale / Les compositeurs
Nes
Partager sur :

L'art de Final Fantasy n'est pas seulement quelque chose que l'on peut voir. C'est aussi quelque chose que l'on peut entendre et se remémorer par le biais de la musique. Composées au départ avec les moyens du bord sur Famicom, les mélodies rattachées à la saga ont réussi à nous émouvoir grâce au talent de Nobuo Uematsu, avant d'évoluer au gré des changements de machines jusqu'à déboucher sur de véritables symphonies orchestrales. Nous n'oublierons pas non plus d'évoquer le rôle de Hitoshi Sakimoto concernant la composition de tous les Final Fantasy liés à l'univers d'Ivalice.

Nobuo Uematsu

La recherche artistique et musicale / Les compositeurs
Plus encore que Yoshitaka Amano, le nom de Nobuo Uematsu est totalement indissociable de la série Final Fantasy qu'il suit depuis ses débuts sur Famicom en 1987. Malgré les limitations techniques de la console, il est parvenu, tout comme Koichi Sugiyama pour Dragon Quest, à imaginer des mélodies incroyables, de celles qui vous restent en mémoire bien longtemps après avoir terminé le jeu. A partir de Final Fantasy IV, Uematsu réalise des compositions plus léchées grâce au processeur sonore de la Super Famicom. Les thèmes du sixième volet, en particulier, prouvent à quel point son inspiration était sans limite à cette époque, allant jusqu'à proposer un opéra "chanté" avec les sonorités 16 bits de la console ! Mais là où on peut reprocher au compositeur de la série Dragon Quest de jouer la facilité en conservant de nombreux thèmes communs d'un épisode à l'autre, Nobuo Uematsu ne s'est autorisé à garder, depuis le début de la série, que quatre mélodies récurrentes : le prélude (ou Crystal Theme), le thème de Final Fantasy, le thème des mogs et le thème des chocobos.

[VIDEO 0 INTROUVABLE]

La recherche artistique et musicale / Les compositeursLa recherche artistique et musicale / Les compositeursLa recherche artistique et musicale / Les compositeursLa recherche artistique et musicale / Les compositeurs

Si les OST de Final Fantasy sont parmi les plus vendues parmi les bandes originales de RPG japonais, ce n'est pas seulement grâce à la réputation de la série. Le talent de Uematsu ne touche certes pas tout le monde de la même manière mais il est capable de nous émouvoir et de nous toucher avec une grande intensité. Uematsu ne compose par pour créer une atmosphère sonore, il compose comme un troubadour, dans le but de créer des thèmes que le joueur aura envie de garder en mémoire et de réécouter même hors contexte. Sur PSOne, il va encore plus loin en s'attachant tout particulièrement à rendre les thèmes de combat exaltants pour le joueur. Seul le thème de Gilgamesh dans Final Fantasy V sur SNES parvient à se hisser parmi les meilleurs thèmes de combat des trois épisodes Playstation. Qui plus est, chacun de ses albums est généralement décliné en plusieurs versions arrangées dont les fameux "piano collections", les reprises chantées (FF Pray, Love Will Grow) et autres albums symphoniques, portant chaque fois un regard différent sur les compositions d'origine.

La recherche artistique et musicale / Les compositeursLa recherche artistique et musicale / Les compositeursLa recherche artistique et musicale / Les compositeursLa recherche artistique et musicale / Les compositeurs

Depuis le huitième volet de la série, Nobuo Uematsu compose également pour chaque épisode un thème principal interprété par une artiste plus ou moins connue. Il faut dire que la chanson "Eyes on me" interprétée par Faye Wong a eu un tel impact auprès des joueurs qu'il aurait été dommage de ne pas réitérer l'opération sur les volets suivants. On retrouvera ensuite Emiko Shiratori pour "Melodies of Life" (FFIX), Rikki pour "Suteki da ne" (FFX) et Angela Aki pour "Kiss me Goodbye" (FFXII). En 2003, il forme le groupe des Black Mages et reprend les meilleurs thèmes de la série dans un style metal progressif, entouré de ses plus proches amis musiciens. Un peu plus tard, il décide de se détacher de Square Enix en fondant sa propre société Smile Please, mais continue néanmoins de composer pour la série Final Fantasy ainsi que pour les titres de Mistwalker, la compagnie de Sakaguchi (Blue Dragon, Lost Odyssey). Depuis quelques années, Nobuo Uematsu enchaîne régulièrement les concerts à travers le monde autour des musiques de la série Final Fantasy.

[VIDEO 0 INTROUVABLE]

La recherche artistique et musicale / Les compositeursLa recherche artistique et musicale / Les compositeursLa recherche artistique et musicale / Les compositeursLa recherche artistique et musicale / Les compositeurs

Hitoshi Sakimoto

La recherche artistique et musicale / Les compositeurs
Comme son ami Akihiko Yoshida, Hitoshi Sakimoto a rejoint Square après avoir pris ses marques sur les jeux Ogre Battle et Tactics Ogre chez la société Quest. Son style musical, beaucoup plus épique que celui de Nobuo Uematsu, s'applique parfaitement à l'univers des jeux basés dans l'univers d'Ivalice imaginé par Matsuno. Hitoshi Sakimoto se fait donc d'abord remarquer pour son travail sur Final Fantasy Tactics, avant de signer l'intégralité des musiques de Final Fantasy XII, en dehors de la chanson thème composée par Uematsu. Entre-temps, il est acclamé pour les bandes originales de Vagrant Story, Radiant Silvergun ou encore Stella Deus. Il participe également aux projets du studio Vanillaware, notamment GrimGrimoire, Odin Sphere et Muramasa : The Demon Blade. Hitoshi Sakimoto est aujourd'hui un compositeur incontournable qui, contrairement à Nobuo Uematsu, est loin d'être attaché uniquement à la série Final Fantasy. Il a également fondé la société Basiscape, à qui l'on doit déjà les OST de RIZ-ZOAWD et de Crystal Defenders. Notez que, dans la partie suivante, vous ne trouverez pas de musiques signées Sakimoto car, dans un souci de cohésion, les classements se limitent essentiellement aux dix premiers volets de la série Final Fantasy, tous composés par Uematsu.

La recherche artistique et musicale / Les compositeursLa recherche artistique et musicale / Les compositeursLa recherche artistique et musicale / Les compositeursLa recherche artistique et musicale / Les compositeurs
Mis à jour le 10/07/2009 à 09:54
Nes RPG Squaresoft Rétrogaming

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
ludwig657
ludwig657
MP
le 19 sept. 2010 à 11:37

ah le premier kh le début d'une belle histoire!

Lire la suite...
Sommaire Dossier
  • Chronologie illustrée / De l'anonymat à la reconnaissance
  • Chronologie illustrée / Un renouvellement salvateur
  • Chronologie illustrée / Surprendre et fidéliser le joueur
  • Chronologie illustrée / S'allier avec l'ennemi
  • Le phénomène Final Fantasy / La fantaisie finale
  • Le phénomène Final Fantasy / L'unité dans la diversité
  • Le phénomène Final Fantasy / Les invocations
  • Le phénomène Final Fantasy / Cid à travers les âges
  • Le phénomène Final Fantasy / Les adaptations manga et anime
  • Le phénomène Final Fantasy / Les "faux" Final Fantasy
  • La recherche artistique et musicale / Les illustrateurs
  • La recherche artistique et musicale / Les compositeurs
  • La recherche artistique et musicale / Les meilleurs thèmes de combat
  • La recherche artistique et musicale / Les plus belles mélodies
  • La recherche artistique et musicale / Coeurs et voix
  • L'ère Famicom / Final Fantasy I
  • L'ère Famicom / Final Fantasy II
  • L'ère Famicom / Les premiers remakes
  • L'ère Famicom / Final Fantasy III
  • Final Fantasy IV / Eternelle renaissance
  • Final Fantasy IV / Des personnalités hors du commun
  • Final Fantasy IV / Par-delà l'espace et le temps
  • Final Fantasy V / L'appel des cristaux
  • Final Fantasy V / Mon cristal pour un job !
  • Final Fantasy V / Temps forts et rebondissements
  • Final Fantasy V / Un épisode précurseur
  • Final Fantasy VI / La Guerre de la Magie
  • Final Fantasy VI / La résistance
  • Final Fantasy VI / La fin du monde
  • Final Fantasy VI / L'aboutissement de la formule « old-school »
  • Final Fantasy VII / Un nouveau départ
  • Final Fantasy VII / Une évolution positive
  • Final Fantasy VII / Les enjeux
  • Final Fantasy VII / Des intervenants multiples
  • Final Fantasy VII / FFVII Compilation
  • Final Fantasy VIII / Une approche différente
  • Final Fantasy VIII / Les G-Forces
  • Final Fantasy VIII / « Etudiez, combattez, obéissez ! »
  • Final Fantasy VIII / Passé, présent et futur
  • Final Fantasy IX / Du conte à la comédie
  • Final Fantasy IX / Les forces en présence
  • Final Fantasy IX / La face cachée de FFIX
  • Final Fantasy IX / Le système de jeu
  • Final Fantasy IX / Les à-côtés
  • Final Fantasy X / Une approche plus cinématographique
  • Final Fantasy X / Un remaniement de fond
  • Final Fantasy X / Le mal de Sin
  • La première vraie suite : Final Fantasy X-2
  • Vers le Online / Final Fantasy XI
  • Vers le Online / Final Fantasy XIV
  • Ivalice Alliance / Final Fantasy Tactics
  • Ivalice Alliance / Final Fantasy XII
  • Ivalice Alliance / Les épisodes annexes
  • Final Fantasy Crystal Chronicles / L'épisode fondateur
  • Final Fantasy Crystal Chronicles / Les successeurs
  • Les cross-over / Des apparitions remarquées
  • Les cross-over / Dissidia : Final Fantasy
  • Fabula Nova Crystallis / Final Fantasy XIII
  • Fabula Nova Crystallis / Final Fantasy Versus XIII
  • Fabula Nova Crystallis / Final Fantasy Agito XIII
  • Conclusion