Menu
jeuxvideo.com / Actualités à la une / Derniers dossiers / La série Final Fantasy /

Final Fantasy X / Une approche plus cinématographique - La série Final Fantasy

Page Dossier
Final Fantasy X / Une approche plus cinématographique
Nes PS2
Partager sur :
Final Fantasy X / Une approche plus cinématographiqueFinal Fantasy X / Une approche plus cinématographique

Versions existantes

Final Fantasy X / PS2 (jap 19/07/2001, US 17/12/2001, EU 24/05/2002)

Final Fantasy X International / PS2 (jap 31/01/2002)

L'heure du changement

Final Fantasy X / Une approche plus cinématographique
Plus encore qu'avec la première console de Sony, Square compte sur les capacités de la PS2 pour aider la série à franchir une étape de plus sur le plan technologique. L'objectif de Yoshinori Kitase, le producteur de ce dixième épisode, est de réussir à conserver l'essence des volets PSOne tout en proposant une approche plus cinématographique, en mettant l'accent sur la mise en scène et en permettant pour la première fois aux personnages du jeu de parler. Final Fantasy X est donc le premier volet de la série à bénéficier d'un doublage pour les cut-scenes, il marque aussi le retour à un groupe de trois membres actifs et ose l'abandon du système ATB au profit d'une jauge de tours qui permet maintenant d'intervertir les membres de son équipe durant les affrontements. C'est aussi la première fois que les chimères prennent le relais en combat, sans oublier la possibilité de customiser toutes les pièces d'équipement. Beaucoup de changements majeurs, donc, qui seront plutôt bien accueillis par les joueurs et qui feront de Final Fantasy X l'un des volets les plus marquants de la saga, mais aussi l'un des plus vendus. Seule ombre au tableau, la version européenne du jeu n'autorisait pas l'affichage en 60 Hz et le disque bonus ne comportait pas la vidéo censée dévoiler l'après FFX. On aura tout de même bénéficié des principaux ajouts de la version internationale : le sphérier expert et les chimères purgatrices.

[VIDEO 0 INTROUVABLE]

Final Fantasy X / Une approche plus cinématographiqueFinal Fantasy X / Une approche plus cinématographiqueFinal Fantasy X / Une approche plus cinématographiqueFinal Fantasy X / Une approche plus cinématographiqueFinal Fantasy X / Une approche plus cinématographiqueFinal Fantasy X / Une approche plus cinématographiqueFinal Fantasy X / Une approche plus cinématographiqueFinal Fantasy X / Une approche plus cinématographique

L'avènement des cinématiques

Final Fantasy X / Une approche plus cinématographique
Apparues avec Final Fantasy VII, les cinématiques en images de synthèse deviennent l'un des arguments les plus percutants de Final Fantasy X sur le plan graphique. Les scènes clefs du scénario peuvent désormais s'appuyer sur ces vidéos somptueuses pour renforcer leur impact auprès du joueur, leur multiplicité favorisant d'autant plus l'immersion au sein de l'histoire. Des cinématiques visuellement impeccables que l'on pouvait même débloquer dans le jeu pour les revoir à volonté. A cela s'ajoutent de très nombreuses cut-scenes réalisées avec le moteur du jeu, certes moins jolies mais essentielles pour que le développement de l'histoire soit omniprésent tout au long de l'aventure et que la mise en scène soit réussie.

[VIDEO 0 INTROUVABLE]

Final Fantasy X / Une approche plus cinématographiqueFinal Fantasy X / Une approche plus cinématographiqueFinal Fantasy X / Une approche plus cinématographiqueFinal Fantasy X / Une approche plus cinématographique

Un choix que la plupart des joueurs montreront du doigt, considérant que le développement d'une histoire ne doit en aucun cas se faire au détriment de la liberté du joueur qui doit pouvoir s'en écarter à tout moment s'il le désire. Final Fantasy X se veut en effet extrêmement linéaire dans son déroulement, tout s'enchaîne sans qu'il soit possible d'explorer librement le monde de Spira et il faut attendre la toute fin du jeu pour pouvoir revenir dans les différentes zones déjà visitées. Les joueurs reprochent également le côté passif de ces longues phases narratives qui brisent un peu le rythme de l'aventure. En contrepartie, cette solution aura permis à Square de toucher un plus large public en dotant Final Fantasy X d'une dimension pas seulement ludique mais aussi cinématographique.

[VIDEO 0 INTROUVABLE]

Final Fantasy X / Une approche plus cinématographiqueFinal Fantasy X / Une approche plus cinématographiqueFinal Fantasy X / Une approche plus cinématographiqueFinal Fantasy X / Une approche plus cinématographique

Toucher un plus large public

Final Fantasy X / Une approche plus cinématographique
La volonté de Yoshinori Kitase de toucher, avec ce dixième volet, un public plus large que les simples fans de la série, se retrouve également au niveau du gameplay où tout semble mis en oeuvre pour faciliter la progression du joueur. En dehors des challenges optionnels redoutables, accessibles à la fin de l'aventure, on constate que la plupart des changements opérés sur cet épisode rendent la découverte du titre presque trop facile. Les points de sauvegarde, omniprésents, restituent tous les HP des personnages et ces derniers ressuscitent automatiquement après chaque combat. Aucune altération d'état ne subsiste à l'issue de la bataille. Le fait de pouvoir intervertir à volonté les membres de son groupe durant les affrontements sans subir aucune pénalité (on ne perd pas de tour) est d'autant plus avantageux que cela permet de leur faire gagner à tous des PC (points de capacité). L'indicateur des tours d'action est là pour que l'on puisse anticiper sans risque sur les tours suivants, et il suffit qu'un seul protagoniste parvienne à s'échapper pour que tout le groupe prenne la fuite. Enfin, il est rarissime de se retrouver à court de MP, car même en utilisant régulièrement les magies la réserve suffit largement à tenir durant toute la traversée d'un niveau. Bien sûr, boucler le jeu dans son intégralité est un tout autre challenge, la plupart des quêtes annexes de ce dixième volet étant non seulement difficiles mais aussi terriblement longues. On citera, entre autres épreuves délicates, l'affrontement contre Der Richter et les chimères purgatrices, les défis du centre d'entraînement, l'exploration des Ruines Omega, la quête des armes des 7 astres, ou encore l'ascension dans les compétitions de blitzball.

[VIDEO 0 INTROUVABLE]

Final Fantasy X / Une approche plus cinématographiqueFinal Fantasy X / Une approche plus cinématographiqueFinal Fantasy X / Une approche plus cinématographiqueFinal Fantasy X / Une approche plus cinématographiqueFinal Fantasy X / Une approche plus cinématographiqueFinal Fantasy X / Une approche plus cinématographiqueFinal Fantasy X / Une approche plus cinématographiqueFinal Fantasy X / Une approche plus cinématographique
Mis à jour le 10/07/2009 à 09:54
Nes PlayStation 2 RPG Squaresoft Sony Fantastique Rétrogaming

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
ciryon02
ciryon02
MP
le 29 oct. 2014 à 23:09

Je ne saurais dire si c'est le meilleur FF vu que j'ai quand même commencé ma découverte de FF par le 6 puis, le 4-5 pour finir par le 7-10, en tout cas, j'ai passé un très bon moment à y jouer et rejouer 2-3 fois. Et comme avec d’autres FF, j'ai un peu séché avec les quêtes optionnelles ^^;.

@Dodoraid : jeu est au singulier, pas de "x".
@Raiden_White : Nicholson prend un "h".

Lire la suite...
JeanActimel
JeanActimel
MP
le 23 mai 2014 à 19:43

Le meilleur jeu auquel j'ai joué. Le best, c'est tout.

Lire la suite...
--TheDarkness--
--TheDarkness--
MP
le 21 juil. 2011 à 03:58

Ce jeu restera le meilleur auquel j'ai joué :) , l'histoire, l'OST, les personnages, le gameplay, la diversité des monstres, combats armes, un monde très vaste a découvrir..

Un cocktail explosif :)

Lire la suite...
Pseudo supprimé
le 29 mai 2010 à 22:22

Haha sur une des photos Tidus a une tête de Jack Nicolson sans oublier son regard de pédophile :rire: :noel:

Lire la suite...
ProjectAces
ProjectAces
MP
le 07 mars 2010 à 22:33

Tout à fait d'accord toi "Eternien" !

Et puis il n'y a pas photo, après le "X" on sait tous qui a développé les autres volets de la Saga... J'ai nommé Square Enix :hum: et on peut dire que depuis les épisodes sorti ne sont pas franchement bon en tout cas pour ma pars...

Lire la suite...
eternien
eternien
MP
le 02 mars 2010 à 15:35

Pour moi le dernier bon Final Fantasy qui en gros englobe les dix premiers opus de la saga.

C'est après cet épisode que pour moi la saga s'est vidé de sa substance pour devenir un jolie RPG sans ame.

Si FFX n'en fait pas partit c'est qu'il contient tout ce que ses prédécesseurs ont, de superbe musique, des personnages charismatique (meme le très "californien" Tidus est plus fouillé qu'il n'y parait au premier abord), un scénario étonnant, pleins de quetes annexes bien sur et un monde qui nous fait rever.

Lire la suite...
dodoraid
dodoraid
MP
le 05 janv. 2010 à 20:13

ce jeux est une bombe

Lire la suite...
Sommaire Dossier
  • Chronologie illustrée / De l'anonymat à la reconnaissance
  • Chronologie illustrée / Un renouvellement salvateur
  • Chronologie illustrée / Surprendre et fidéliser le joueur
  • Chronologie illustrée / S'allier avec l'ennemi
  • Le phénomène Final Fantasy / La fantaisie finale
  • Le phénomène Final Fantasy / L'unité dans la diversité
  • Le phénomène Final Fantasy / Les invocations
  • Le phénomène Final Fantasy / Cid à travers les âges
  • Le phénomène Final Fantasy / Les adaptations manga et anime
  • Le phénomène Final Fantasy / Les "faux" Final Fantasy
  • La recherche artistique et musicale / Les illustrateurs
  • La recherche artistique et musicale / Les compositeurs
  • La recherche artistique et musicale / Les meilleurs thèmes de combat
  • La recherche artistique et musicale / Les plus belles mélodies
  • La recherche artistique et musicale / Coeurs et voix
  • L'ère Famicom / Final Fantasy I
  • L'ère Famicom / Final Fantasy II
  • L'ère Famicom / Les premiers remakes
  • L'ère Famicom / Final Fantasy III
  • Final Fantasy IV / Eternelle renaissance
  • Final Fantasy IV / Des personnalités hors du commun
  • Final Fantasy IV / Par-delà l'espace et le temps
  • Final Fantasy V / L'appel des cristaux
  • Final Fantasy V / Mon cristal pour un job !
  • Final Fantasy V / Temps forts et rebondissements
  • Final Fantasy V / Un épisode précurseur
  • Final Fantasy VI / La Guerre de la Magie
  • Final Fantasy VI / La résistance
  • Final Fantasy VI / La fin du monde
  • Final Fantasy VI / L'aboutissement de la formule « old-school »
  • Final Fantasy VII / Un nouveau départ
  • Final Fantasy VII / Une évolution positive
  • Final Fantasy VII / Les enjeux
  • Final Fantasy VII / Des intervenants multiples
  • Final Fantasy VII / FFVII Compilation
  • Final Fantasy VIII / Une approche différente
  • Final Fantasy VIII / Les G-Forces
  • Final Fantasy VIII / « Etudiez, combattez, obéissez ! »
  • Final Fantasy VIII / Passé, présent et futur
  • Final Fantasy IX / Du conte à la comédie
  • Final Fantasy IX / Les forces en présence
  • Final Fantasy IX / La face cachée de FFIX
  • Final Fantasy IX / Le système de jeu
  • Final Fantasy IX / Les à-côtés
  • Final Fantasy X / Une approche plus cinématographique
  • Final Fantasy X / Un remaniement de fond
  • Final Fantasy X / Le mal de Sin
  • La première vraie suite : Final Fantasy X-2
  • Vers le Online / Final Fantasy XI
  • Vers le Online / Final Fantasy XIV
  • Ivalice Alliance / Final Fantasy Tactics
  • Ivalice Alliance / Final Fantasy XII
  • Ivalice Alliance / Les épisodes annexes
  • Final Fantasy Crystal Chronicles / L'épisode fondateur
  • Final Fantasy Crystal Chronicles / Les successeurs
  • Les cross-over / Des apparitions remarquées
  • Les cross-over / Dissidia : Final Fantasy
  • Fabula Nova Crystallis / Final Fantasy XIII
  • Fabula Nova Crystallis / Final Fantasy Versus XIII
  • Fabula Nova Crystallis / Final Fantasy Agito XIII
  • Conclusion