Menu
jeuxvideo.com / Actualités à la une / Derniers dossiers / La série Final Fantasy /

Final Fantasy IV / Eternelle renaissance - La série Final Fantasy

Page Dossier
Final Fantasy IV / Eternelle renaissance
DS GBA Nes PS1 SNES
Partager sur :
Final Fantasy IV / Eternelle renaissanceFinal Fantasy IV / Eternelle renaissanceFinal Fantasy IV / Eternelle renaissanceFinal Fantasy IV / Eternelle renaissance

Versions existantes

Final Fantasy IV / SNES (jap 19/07/1991)

Final Fantasy II / SNES (US 23/11/1991)

Final Fantasy IV / WonderSwan Color (jap 29/03/2002)

Final Fantasy IV / PSOne (jap 21/03/1997)

Final Fantasy Collection / PSOne (jap 11/03/1999, avec FFV et FFVI)

Final Fantasy Chronicles / PSOne (US 29/06/2001, avec Chrono Trigger)

Final Fantasy Anthology / PSOne (EU 17/05/2002, avec FFV)

Final Fantasy IV Advance / GBA (jap 15/12/2005, US 12/12/2005, EU 02/06/2006)

Final Fantasy IV / DS (jap 20/12/2007, US 21/07/2008, EU 05/09/2008)

La version originale

En 1991, après trois Final Fantasy disponibles sur Famicom, la série commence véritablement à prendre ses marques et investit pour la première fois la 16 bits de Nintendo avec le quatrième épisode. Le soft sera renommé Final Fantasy II aux Etats-Unis dans une version nettement simplifiée par rapport à l'originale. Elle sera d'ailleurs également distribuée au Japon avec le sous-titre Easy Type. Techniquement, un gouffre sépare FFIV de son prédécesseur et le jeu profite du mode 7 de la console pour simuler l'impression de 3D lors des déplacements aériens.

[VIDEO 0 INTROUVABLE]

Final Fantasy IV / Eternelle renaissanceFinal Fantasy IV / Eternelle renaissanceFinal Fantasy IV / Eternelle renaissanceFinal Fantasy IV / Eternelle renaissance

Les premiers remakes de FFIV

L'Europe devra attendre le remake PSOne pour découvrir cet opus dans le pack Final Fantasy Anthology comprenant également le cinquième volet. Aux USA, il était proposé avec Chrono Trigger dans le pack Final Fantasy Chronicles. Outre la version WonderSwan Color sortie uniquement au Japon, Final Fantasy IV connaîtra en 2007 une adaptation GBA qui a eu surtout le mérite de rajouter des donjons optionnels inédits et une traduction française. Cette adaptation est d'ailleurs la seule où l'on peut revenir chercher Palom, Porom, Cid, Yang et Edward à Mysidia pour les inclure dans le groupe avant d'aller affronter le boss de fin.

[VIDEO 0 INTROUVABLE]

Final Fantasy IV / Eternelle renaissanceFinal Fantasy IV / Eternelle renaissanceFinal Fantasy IV / Eternelle renaissanceFinal Fantasy IV / Eternelle renaissance

La grotte des épreuves, ou Cave of Trials, justifie cela en proposant une quête exclusive qui permet de récupérer l'équipement ultime de ces cinq personnages qui étaient mis de côté lors du final de la version originale. Le second donjon optionnel, les Lunar Ruins, consiste en un certain nombre d'épreuves relatives à chacun des héros et devient accessible sur la surface de la lune à partir du moment où vous avez battu le boss de fin. Terminer cette quête est loin d'être simple car il faut franchir un grand nombre d'étages générés aléatoirement, vaincre les chimères lunaires qui gardent les différents paliers et résoudre toutes sortes d'énigmes en rapport avec l'histoire et la classe de chaque personnage. Le donjon débouche sur un combat ultime contre une version spéciale du boss de fin : Zeromus EG.

[VIDEO 0 INTROUVABLE]

Final Fantasy IV / Eternelle renaissanceFinal Fantasy IV / Eternelle renaissanceFinal Fantasy IV / Eternelle renaissanceFinal Fantasy IV / Eternelle renaissance

L'épisode DS

Final Fantasy IV / Eternelle renaissance
Alors que la GBA n'a eu droit qu'à des portages améliorés des premiers remakes de la série, l'épisode DS de Final Fantasy IV peut se vanter d'offrir une expérience de jeu nettement différente. Les ajouts et améliorations sont nombreux, le lifting graphique en 3D surprend agréablement et le contenu accru relance la rejouabilité du titre. Le double écran affiche maintenant des cartes qui se dévoilent petit à petit et qu'on peut compléter à 100% pour obtenir des bonus profitables à l'aventure. Le mode Combat Auto permet de préparer des schémas tactiques tout en nous laissant la possibilité d'intervenir à tout moment, ce qui apporte un bien meilleur confort de jeu lors des combats, surtout si vous augmentez la vitesse de ces derniers au maximum.

Final Fantasy IV / Eternelle renaissanceFinal Fantasy IV / Eternelle renaissanceFinal Fantasy IV / Eternelle renaissanceFinal Fantasy IV / Eternelle renaissance

Les nouvelles compétences ont pour but de rendre les personnages plus polyvalents et de bénéficier de techniques très utiles, comme la contre-attaque ou l'auto-potion. Les trouver est une véritable quête en soi et elles sont conservées dans le New Game + lorsque vous recommencez le jeu. L'une d'entre elles permet même de déclencher des attaques combinées, telles que l'Ultima de Cecil et Rosa. L'inventaire n'étant plus limité, le gros chocobo propose maintenant des services d'un tout autre genre, comme visionner les nouvelles séquences vidéo, écouter les musiques, consulter le bestiaire ou participer à des mini-jeux. On peut aussi personnaliser Pochika, une nouvelle invocation de Rydia qui évolue au fil de l'aventure. Le doublage des scènes clés est très impressionnant pour la DS, et le thème final est même chanté pour la première fois dans l'histoire de FFIV. Tout ceci n'est qu'un aperçu des nombreux remaniements opérés dans cet excellent remake DS qui conserve toutefois une difficulté plutôt élevée.

Final Fantasy IV / Eternelle renaissanceFinal Fantasy IV / Eternelle renaissanceFinal Fantasy IV / Eternelle renaissanceFinal Fantasy IV / Eternelle renaissance

Vidéo de FFIV sur DS

Particularités de FFIV

Final Fantasy IV démontre surtout la volonté de Squaresoft de s'orienter vers des scénarios beaucoup plus approfondis en mettant l'accent sur le caractère des personnages. Au niveau du gameplay, cet épisode ne manque pas non plus de singularité puisqu'il est, par exemple, le premier à autoriser des combats à cinq personnages simultanément. Tout au long de l'aventure, le jeu fait intervenir pas moins de dix héros distincts ayant chacun une classe bien définie : Cecil (paladin), Rosa (mage blanc), Kaïn (chevalier dragon), Rydia (invokeuse), Edge (ninja), Palom (mage blanc), Porom (mage noir), Cid (ingénieur), Tellah (sorcier), Yang (moine guerrier) et Edward (barde), sans compter les invités temporaires comme le sage FuSoYa.

[VIDEO 0 INTROUVABLE]

Final Fantasy IV / Eternelle renaissanceFinal Fantasy IV / Eternelle renaissanceFinal Fantasy IV / Eternelle renaissanceFinal Fantasy IV / Eternelle renaissance

Le soft s'arrange toutefois pour faire tourner régulièrement les membres du groupe et ne nous permet donc jamais de les choisir par nous-mêmes. Pas moins de trois mondes peuvent être explorés au cours de l'aventure puisque nos héros voyageront de la Terre à la Lune en faisant un détour par l'Underworld où réside le peuple des nains. Les donjons et quêtes optionnels sont assez nombreux pour une durée de vie qui dépasse allègrement les 40 heures. L'arme ultime de Cecil n'est pas Excalibur mais Ragnarok (gardée par Dark Bahamut), et ce sont désormais les shurikens Fuma qui peuvent infliger jusqu'à 9999 points de dégâts, même au boss de fin.

[VIDEO 0 INTROUVABLE]

Final Fantasy IV / Eternelle renaissanceFinal Fantasy IV / Eternelle renaissanceFinal Fantasy IV / Eternelle renaissanceFinal Fantasy IV / Eternelle renaissance

Les soeurs Magus font leur première apparition dans la série en tant que boss, et il est possible de rencontrer les avatars des développeurs dans une salle cachée du pub Lali Ho. Côté gameplay, FFIV marque la naissance du système ATB (Active Time Battle) qui détermine l'ordre des tours d'action. La jauge n'était pas visible à l'écran sur la version Super Famicom originelle, mais elle le sera dans les remakes et les épisodes suivants. Voilà quelques-unes des spécificités de cet épisode qui compte, encore aujourd'hui, comme l'un des plus marquants de la saga Final Fantasy.

[VIDEO 0 INTROUVABLE]

Final Fantasy IV / Eternelle renaissanceFinal Fantasy IV / Eternelle renaissanceFinal Fantasy IV / Eternelle renaissanceFinal Fantasy IV / Eternelle renaissance

Extrait : Les Soeurs Magus

Mis à jour le 10/07/2009 à 09:54
Nintendo DS Gameboy Advance Nes PlayStation Super Nintendo RPG Square Enix Squaresoft Nintendo Heroic Fantasy Rétrogaming

COMMENTAIRES

Tous les commentaires (0)
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Sommaire Dossier
  • Chronologie illustrée / De l'anonymat à la reconnaissance
  • Chronologie illustrée / Un renouvellement salvateur
  • Chronologie illustrée / Surprendre et fidéliser le joueur
  • Chronologie illustrée / S'allier avec l'ennemi
  • Le phénomène Final Fantasy / La fantaisie finale
  • Le phénomène Final Fantasy / L'unité dans la diversité
  • Le phénomène Final Fantasy / Les invocations
  • Le phénomène Final Fantasy / Cid à travers les âges
  • Le phénomène Final Fantasy / Les adaptations manga et anime
  • Le phénomène Final Fantasy / Les "faux" Final Fantasy
  • La recherche artistique et musicale / Les illustrateurs
  • La recherche artistique et musicale / Les compositeurs
  • La recherche artistique et musicale / Les meilleurs thèmes de combat
  • La recherche artistique et musicale / Les plus belles mélodies
  • La recherche artistique et musicale / Coeurs et voix
  • L'ère Famicom / Final Fantasy I
  • L'ère Famicom / Final Fantasy II
  • L'ère Famicom / Les premiers remakes
  • L'ère Famicom / Final Fantasy III
  • Final Fantasy IV / Eternelle renaissance
  • Final Fantasy IV / Des personnalités hors du commun
  • Final Fantasy IV / Par-delà l'espace et le temps
  • Final Fantasy V / L'appel des cristaux
  • Final Fantasy V / Mon cristal pour un job !
  • Final Fantasy V / Temps forts et rebondissements
  • Final Fantasy V / Un épisode précurseur
  • Final Fantasy VI / La Guerre de la Magie
  • Final Fantasy VI / La résistance
  • Final Fantasy VI / La fin du monde
  • Final Fantasy VI / L'aboutissement de la formule « old-school »
  • Final Fantasy VII / Un nouveau départ
  • Final Fantasy VII / Une évolution positive
  • Final Fantasy VII / Les enjeux
  • Final Fantasy VII / Des intervenants multiples
  • Final Fantasy VII / FFVII Compilation
  • Final Fantasy VIII / Une approche différente
  • Final Fantasy VIII / Les G-Forces
  • Final Fantasy VIII / « Etudiez, combattez, obéissez ! »
  • Final Fantasy VIII / Passé, présent et futur
  • Final Fantasy IX / Du conte à la comédie
  • Final Fantasy IX / Les forces en présence
  • Final Fantasy IX / La face cachée de FFIX
  • Final Fantasy IX / Le système de jeu
  • Final Fantasy IX / Les à-côtés
  • Final Fantasy X / Une approche plus cinématographique
  • Final Fantasy X / Un remaniement de fond
  • Final Fantasy X / Le mal de Sin
  • La première vraie suite : Final Fantasy X-2
  • Vers le Online / Final Fantasy XI
  • Vers le Online / Final Fantasy XIV
  • Ivalice Alliance / Final Fantasy Tactics
  • Ivalice Alliance / Final Fantasy XII
  • Ivalice Alliance / Les épisodes annexes
  • Final Fantasy Crystal Chronicles / L'épisode fondateur
  • Final Fantasy Crystal Chronicles / Les successeurs
  • Les cross-over / Des apparitions remarquées
  • Les cross-over / Dissidia : Final Fantasy
  • Fabula Nova Crystallis / Final Fantasy XIII
  • Fabula Nova Crystallis / Final Fantasy Versus XIII
  • Fabula Nova Crystallis / Final Fantasy Agito XIII
  • Conclusion
Meilleures offres
Amazon PSP 83.47€ Amazon PSP 131.67€ Amazon PSP 156.98€
Marchand
Supports
Prix