Menu
jeuxvideo.com / Actualités à la une / Derniers dossiers / La série Metal Gear Solid /

Quand MGS rencontre Ryuhei Kitamura - La série Metal Gear Solid

Page Dossier
Quand MGS rencontre Ryuhei Kitamura
PS3 GB NGC Nes PS1 PS2 PSP
Partager sur :

En 2004, Metal Gear Solid sort sur GameCube. Bien plus qu'un simple remake, cette adaptation est bien supérieure à celle d'origine grâce à de très nombreux ajouts. Tout d'abord, il faut savoir que le gameplay profite de celui de MGS 2 sorti sur PS2 deux ans avant. Ainsi, Metal Gear Solid : The Twin Snakes, puisque tel est son nom, propose une aventure beaucoup plus souple d'un point de vue de la jouabilité. On y trouve par exemple la vue subjective nous permettant d'utiliser une arme, la possibilité de mettre en joue un garde, de secouer ce dernier une fois endormi pour récupérer des objets, de le traîner pour le cacher (car oui, les corps ne disparaissent plus à l'inverse de ce qui se faisait dans MGS premier du nom) ou encore de le lancer. A ceci s'ajoute le fait d'ouvrir des placards pour récupérer des items, se planquer ou y mettre des soldats évanouis.

Quand MGS rencontre Ryuhei KitamuraQuand MGS rencontre Ryuhei KitamuraQuand MGS rencontre Ryuhei KitamuraQuand MGS rencontre Ryuhei KitamuraQuand MGS rencontre Ryuhei KitamuraQuand MGS rencontre Ryuhei KitamuraQuand MGS rencontre Ryuhei KitamuraQuand MGS rencontre Ryuhei KitamuraQuand MGS rencontre Ryuhei KitamuraQuand MGS rencontre Ryuhei KitamuraQuand MGS rencontre Ryuhei KitamuraQuand MGS rencontre Ryuhei Kitamura

En dehors du gameplay à proprement dit, cette version dispose aussi de plusieurs bonus en provenance directe, eux aussi, de MGS 2. Ainsi, outre un album photos pour revoir les clichés pris durant l'aventure, vous trouverez le Demo theater pour visionner toutes les cinématiques du jeu, un mode Boss Survival afin d'en découdre à nouveau avec tous les "pas beaux" du titre et enfin une chasse aux Dog tags. Kezako ? Il s'agit tout simplement de plaques d'identification portées par les soldats que vous pourrez collectionner après les avoir ramassés sur les corps de vos ennemis. La petite originalité de la chose vient du fait que chaque nom de soldat correspond à un membre de l'équipe de développement et qu'en fonction du niveau de difficulté choisi, vous obtiendrez des Dog tags différents. A ce sujet, Konami avait même à l'époque organisé un concours sur son site web japonais en rapport à cette cueillette un peu particulière.

Quand MGS rencontre Ryuhei KitamuraQuand MGS rencontre Ryuhei KitamuraQuand MGS rencontre Ryuhei KitamuraQuand MGS rencontre Ryuhei KitamuraQuand MGS rencontre Ryuhei KitamuraQuand MGS rencontre Ryuhei KitamuraQuand MGS rencontre Ryuhei KitamuraQuand MGS rencontre Ryuhei KitamuraQuand MGS rencontre Ryuhei KitamuraQuand MGS rencontre Ryuhei KitamuraQuand MGS rencontre Ryuhei KitamuraQuand MGS rencontre Ryuhei KitamuraQuand MGS rencontre Ryuhei KitamuraQuand MGS rencontre Ryuhei KitamuraQuand MGS rencontre Ryuhei KitamuraQuand MGS rencontre Ryuhei KitamuraQuand MGS rencontre Ryuhei KitamuraQuand MGS rencontre Ryuhei KitamuraQuand MGS rencontre Ryuhei KitamuraQuand MGS rencontre Ryuhei KitamuraQuand MGS rencontre Ryuhei KitamuraQuand MGS rencontre Ryuhei KitamuraQuand MGS rencontre Ryuhei KitamuraQuand MGS rencontre Ryuhei Kitamura

Enfin, vous aurez peut-être remarqué en regardant les visuels de cette page que cette mouture a subi un remarquable lifting graphique. C'est en effet un des gros atouts du jeu avec la participation de Ryuhei Kitamura, cinéaste japonais derrière des ovnis comme Versus, le survolté Azumi (un excellent "manga-live") ou bien encore Godzilla Final Wars. Le réalisateur se chargera de toutes les cinématiques du titre et si le tout peut paraître un brin excessif, n'oublions pas non plus qu'à la base, Metal Gear Solid est une série à haut potentiel cinématographique. L'influence de Matrix se ressent fortement dans la mise en scène de Kitamura mais au-delà des effets de style puisés dans l'œuvre des frères Wachowski, les animes et autres mangas, ce sont surtout les chorégraphies magnifiées par la mise en scène qui ressortent. Au final, s'il faut se faire à la manette Gamecube (pas forcément adaptée pour ce type de jeu), The Twin Snakes est un épisode à faire et à refaire ne serait-ce que pour s'en prendre plein les mirettes tout en profitant d'une jouabilité améliorée qui donne tout son sens à ce remake.

Quand MGS rencontre Ryuhei KitamuraQuand MGS rencontre Ryuhei KitamuraQuand MGS rencontre Ryuhei KitamuraQuand MGS rencontre Ryuhei KitamuraQuand MGS rencontre Ryuhei KitamuraQuand MGS rencontre Ryuhei KitamuraQuand MGS rencontre Ryuhei KitamuraQuand MGS rencontre Ryuhei KitamuraQuand MGS rencontre Ryuhei KitamuraQuand MGS rencontre Ryuhei KitamuraQuand MGS rencontre Ryuhei KitamuraQuand MGS rencontre Ryuhei Kitamura
Mis à jour le 23/05/2008 à 15:17
PlayStation 3 Gameboy Gamecube Nes PSone PlayStation 2 PlayStation Portable Action Infiltration Jeu de cartes Konami Silicon Knights Kojima Productions Historique Rétrogaming

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
CaesarA-Zeppeli
CaesarA-Zeppeli
MP
le 18 juin 2018 à 16:22

The Twin Snakes est un épisode à faire et à refaire ne serait-ce que pour s'en prendre plein les mirettes tout en profitant d'une jouabilité améliorée qui donne tout son sens à ce remake.

Une jouabilité améliorée, mais qu'en est-il du level design?
Un level design pas du tout adapté aux possibilités de gameplay de MGS2 et qui rend donc certaines zones complètement anecdotiques, je pense notamment à celle du hangar à tank, où il suffit simplement de s'agripper à la rambarde du premier étage pour se retrouver directement devant l'ascenseur et ainsi passer la zone en 2 sec, rendant tous les placements de camera et de soldats inutiles. Ou encore des boss qui n'ont plus aucun intérêt comme Ocelot ou Raven qui n'étaient pas du tout prévu pour être battus par une vue TPS.
Ce ne sont que des exemples parmi tant d'autres qui rend le jeu complètement dénoué de sens et montre clairement un travail bâclé en dehors des graphismes revus au goût du jour.

Lire la suite...
Commentaire édité 18 juin 2018, 16:23 par CaesarA-Zeppeli
ciryon02
ciryon02
MP
le 29 oct. 2014 à 02:20

Ma seconde expérience MGS : ce jeu :).

Lire la suite...
Kaaraj
Kaaraj
MP
le 18 avr. 2012 à 10:38

Il n'y avait plus la "surprise" et le coté old-school, mais en terme de qualité et de contenu, il est clairement supérieur au premier :ok:

Lire la suite...
benn-beckman
benn-beckman
MP
le 09 août 2011 à 18:50

oui et meme bien superieur

Lire la suite...
Ezio__Auditore
Ezio__Auditore
MP
le 21 mars 2011 à 22:41

Supérieur à l'épisode de la PS1 ? :doute:

Lire la suite...
Top commentaires
Ezio__Auditore
Ezio__Auditore
MP
le 21 mars 2011 à 22:41

Supérieur à l'épisode de la PS1 ? :doute:

Lire la suite...
Sommaire Dossier
  • A l'origine, il y eut...
  • Caméra, action !
  • Chronologie
  • Metal Gear Solid
  • Metal Gear Solid
  • Metal Gear Solid
  • Quand MGS rencontre Ryuhei Kitamura
  • Vidéos Metal Gear Solid
  • Vidéos Metal Gear Solid : The Twin Snakes
  • Metal Gear Solid : Ghost Babel
  • Metal Gear Solid 2 : Sons of Liberty
  • Metal Gear Solid 2 : Sons of Liberty
  • Metal Gear Solid 2 : Sons of Liberty
  • The Document of Metal Gear Solid 2
  • Vidéos Metal Gear Solid 2 : Sons of Liberty
  • Metal Gear Solid 3 : Snake Eater
  • Metal Gear Solid 3 : Snake Eater
  • Metal Gear Solid 3 : Snake Eater
  • Vidéos Metal Gear Solid 3 : Snake Eater
  • Metal Gear Solid Portable Ops
  • Réflexion... Action !
  • Vidéo Metal Gear Solid Portable Ops
  • Metal Gear Solid 4 : Guns of The Patriots
  • Une légère acidité pour un résultat étonnant
  • Snake répond à notre appel
  • Comics
  • Et pour ma PSP ?
  • Un design au service d'un grand jeu
  • Des goodies dans le viseur
  • Un dernier coup de fil...