CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Find Your Next Game
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Page Dossier Présentation succincte

Pour celles et ceux qui ne le savent pas, Devil May Cry était à l'origine prévu pour être le quatrième épisode de la série des Resident Evil. Pourtant, au fur et à mesure du processus de développement, l'équipe prend un chemin très différent de celui emprunté par leurs prédécesseurs, l'ambiance, et surtout le gameplay, ne convenant pas à Resident Evil. De fait, Shinji Mikami, papa de Biohazard et avant tout homme de talent, aura l'intelligence de remodeler l'oeuvre pour en sortir une création totalement inédite. Notez cependant que Mikami n'est "que" le producteur exécutif du titre, par ailleurs réalisé par Hideki Kamiya, rôle qu'il a déjà occupé sur Resident Evil 2 et Viewtiful Joe. Cependant, on peut facilement imaginer qu'à l'instar des producteurs exécutifs de l'industrie télévisuelle américaine qui possèdent un vrai pouvoir décisionnaire, Mikami a apporté son savoir-faire à DMC. A priori, le titre devait s'appeler au tout départ Devil May Care mais n'ayant rien trouvé d'officiel à ce sujet, on prendra cette information avec des pincettes. Quoi qu'il en soit, Dante a su évoluer au fil des quatre épisodes (comme vous pouvez le voir sur les artworks ci-dessous) et ce même à travers DMC 3, préquelle se déroulant avant le premier épisode. Si ceci vaut pour le design, le gameplay s'est lui aussi progressivement affiné au fil du temps faisant de la série un modèle de jouissance vidéoludique mû par des chorégraphies visuellement impressionnantes. Sans exceller à tous les niveaux, on peut donc dire que Devil May Cry se sera gorgé des qualités de Resident Evil et Onimusha tout en apportant de l'eau au moulin. Et s'il y a fort à parier que la source ne se tarira pas de sitôt, gageons qu'elle abreuvera encore beaucoup de développeurs assoiffés.

Présentation succinctePrésentation succincte

En termes de principale influence, citons La Divine Comédie, poème de l'Italien Dante Alighieri, rédigé entre 1307 et 1321, et nous narrant la descente aux enfers du dénommé Dante. Composé de trois cantiques (Enfer, Purgatoire et Paradis), chaque partie se comporte respectivement de 34, 33 et 33 chants. Devil May Cry s'inspire principalement du premier cantique. Ainsi, on y retrouve Dante et Vergil, qui dans le poème est une ombre menant le poète vers l'Enfer. On comprendra donc un peu mieux le rôle joué par le personnage dans le jeu qui, au tout départ, est présenté comme le double maléfique du héros le guidant à travers les méandres d'un château tortueux. Bien entendu, nous découvrirons plus tard sa véritable identité mais ceci est une autre histoire. De même, on retrouve également plusieurs personnages de l'oeuvre littéraire à travers le bestiaire du soft de Capcom comme Cerbère, les Harpies, etc. Comme on le voit, l'inspiration n'est donc pas vraiment là où on aurait pu l'attendre et si l'aspect spirituel, intellectuel ou politique du récit d'Alighieri est délaissé au profit de la sacralisation de l'action, l'idée de s'appuyer sur un tel matériau aura agréablement servi le titre de Capcom, ne serait-ce que par le biais de son héros tragi-comique qui compte parmi les plus charismatiques de l'univers du jeu vidéo.

Présentation succinctePrésentation succinctePrésentation succincte
PC PS3 360 PS2 Capcom Ubisoft Plate-Forme Beat'em All Jouable en solo Rétrogaming
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
G7K G7K
MP
Niveau 10
le 27 mars 2016 à 15:59

En effet Dante faisait office de Leon S.Kennedy bondissant.

Lire la suite...
Sommaire Dossier
  • Présentation succincte
  • Devil May Cry
  • Devil May Cry
  • Devil May Cry
  • Devil May Cry
  • Devil May Cry
  • Devil May Cry
  • Devil May Cry 2
  • Devil May Cry 2
  • Devil May Cry 2
  • Devil May cry 2
  • Devil May Cry 2
  • Devil May Cry 2
  • Devil May Cry 3
  • Devil May Cry 3
  • Devil May Cry 3
  • Devil May Cry 3
  • Devil May Cry 3 Special Edition
  • Vidéos Devil May Cry 3
  • Vidéos Devil May Cry 3 Special Edition
  • Préparez-vous à pleurer...
  • Devil May Cry 4
  • Devil May Cry 4
  • Dante à votre écoute
  • Quand le diable s'anime de bonnes intentions
  • Liste des épisodes
  • Oh yeah, that's goodie !
  • Conclusion
A lire aussi
La série Devil May Cry 01 févr. 2008, 18:00
10 millions de Devil May Cry 18 mars 2009, 09:24
Meilleures offres
Achetez vos jeux au meilleur prix :
- Dispo sur PC - 5.75€
PC 7.50€ PS3 36.00€
Marchand
Supports
Prix
La vidéo du moment