Menu
jeuxvideo.com / Actualités à la une / Derniers dossiers / Wii /

Esthétique : In The Wii Of Change - Wii

Page Dossier Esthétique : In The Wii Of Change
Esthétique : In The Wii Of Change

La console

La GameCube avait du mal à départir Nintendo de son image enfantine, il faut dire qu'attaquer la GC sur son design cubique et coloré était facile pour ses détracteurs et si la PS2 se faisait qualifier de vieil accessoire audio pour tuners du dimanche, la GameCube a eu son lot de sarcasmes elle aussi. Avec la DS et surtout la DS Lite, Nintendo a amorcé un changement de design accompagnant sa nouvelle politique de jeu. Piochant chez Apple le look blanc et les lignes épurées de la DS Lite, Big N les recycle dans la Wii qui, vu de loin a tous les airs d'un lecteur DVD prêt à être monté dans sa tour, car, si les dimensions ne collent pas, le look et les proportions sont quasiment les mêmes. D'un blanc immaculé, la Wii se tient aisément d'une main avec son poids plume d'à peine 1,2 kilo pour une taille de 4.5 cm x 15 cm x 20 cm, l'équivalent de 3 boîtiers DVD empilés. La Wii est simplement minuscule, discrète au possible sobrement élégante, à condition de la laisser reposer verticalement sur son socle. Une fois sous tension, elle est de plus parfaitement silencieuse et ne dégage quasiment pas de chaleur, une conséquence du choix des composants, processeur central et chip graphique, qui ne consomment que peu d'énergie.

Esthétique : In The Wii Of ChangeEsthétique : In The Wii Of ChangeEsthétique : In The Wii Of ChangeEsthétique : In The Wii Of ChangeEsthétique : In The Wii Of ChangeEsthétique : In The Wii Of ChangeEsthétique : In The Wii Of ChangeEsthétique : In The Wii Of Change

Wiimote et Nunchuk

Au contact, la Wiimote, alimentée par deux piles, et le Nunchuk sont d'un toucher similaire à celui de la DS Lite, agréable mais pas toujours idéal lorsqu'on se met à transpirer, ce qui ne tarde pas vu le caractère sportif de la console. C'est un peu le seul sacrifice d'ergonomie sur l'autel du design puisque un anti-grip n'aurait sans doute pas été superflu. Sur la Wiimote, on note divers points remarquables. De haut en bas, on commencera par la croix directionnelle, identique à celle de la DS Lite, située juste au-dessus du bouton A. A l'étage suivant, 3 petites touches de fonction, -, Home et +. Les deux touches - et + ont divers usages pouvant correspondre aux touches Select et Start ou encore être employées dans la navigation. La touche Home pour sa part ouvre l'accès au menu de la console, y compris pendant une partie, on s'en servira donc pour quitter le jeu et revenir au bureau Wii. Arrive ensuite le haut parleur intégré qui émettra toutes sortes de sons en fonction du jeu en cours. Dans WiiSports, on y entendra l'impact de la balle lorsqu'on la frappe en jouant à Tennis, dans Zelda, on pourra ouïr la petite musique accompagnant une découverte quelconque ou le son d'une flèche décochée. Un effet accessoire des plus sympa, dommage toutefois que le haut-parleur crachouille un peu lorsqu'on monte le son. On s'imagine en tout cas déjà un jeu osant mettre en scène une épée qui nous insulte au creux de l'oreille lorsqu'on se prépare à lancer un coup : "mais t'es mauvais !", "Ah, mais pas comme ça ! Laisse tomber il est trop gros, tu vas te faire démonter la gueule." Enfin, bref...

Prochaine escale sur la Wiimote, les deux boutons 1 et 2 tout en bas et surtout la touche B située sous la télécommande, en guise de gâchette.

Esthétique : In The Wii Of ChangeEsthétique : In The Wii Of ChangeEsthétique : In The Wii Of ChangeEsthétique : In The Wii Of Change

En marge de la Wiimote on trouve bien sûr le Nunchuk qui vient se connecter à cette dernière. Pourvu d'un détecteur de mouvements il ne comporte que deux boutons, C et Z et un stick analogique particulièrement agréable d'utilisation. Enfin, on n'oubliera pas de citer la sensor bar, un capteur longiligne que l'on placera soit au-dessus, soit en-dessous de sa télé, bien centré. A noter que Nintendo fournit un petit support translucide et un jeu de stickers afin de maintenir le capteur en place, indispensable dans le cas des écrans plats. De plus, avec ses dimensions minimes, son design et ses couleurs, il se marie avec la plupart des téléviseurs. Discrétion assurée.

Esthétique : In The Wii Of ChangeEsthétique : In The Wii Of ChangeEsthétique : In The Wii Of Change

Avec ce duo original, Nintendo signe vraiment un changement de cap potentiel dans la pratique du jeu vidéo. Si le but ici n'est pas de traiter des jeux mais de la console, difficile de ne pas mentionner les réactions lors des premières parties de Tennis avec des joueurs qui se débattent dans tous les sens et vont jusqu'à se déplacer comme pour monter au filet, changer de côté sur le court, cela même alors que les déplacements du personnage sont automatiques. Néanmoins, il y a un petit couac, celui de la place. Si jouer à Zelda ne nécessite pas un espace énorme, la pratique de certains autres jeux (WiiSports en tête) pose un vrai problème d'encombrement dû aux grands gestes et aux déplacements qu'on aura tendance à faire. Pensez-y.

Pour clore ce sujet, on précisera aux inquiets que si jamais vous tombez en rade de piles en pleine partie, vous ne serez pas damnés pour l'éternité et condamnés à vous faire marraver puisque la console se met automatiquement en pause lorsqu'elle perd le contact avec la Wiimote. Il reste maintenant à aborder un dernier point, les réglages de la bête... ou plutôt leur absence. Le seul paramètre pouvant être calibré est la sensibilité de la Wiimote. Or, on aurait fortement apprécié de voir d'autres facteurs pris en compte, comme cela peut être le cas avec les souris sur PC. Impossible par exemple de définir sa posture naturelle. Illustration : lorsque l'on configure une souris, il est possible de définir la position droite qui nous est naturelle (avec la main légèrement inclinée, par exemple). Une option absente sur Wii qui peut poser problème dans les jeux prenant en compte non seulement le mouvement mais aussi l'inclinaison de la commande. Certains ici ont déjà rencontré cette difficulté plus contrariante que véritablement handicapante. On prie pour une mise à jour de la console qui viendrait combler ces lacunes ou pour que les jeux le proposent eux-mêmes.

Esthétique : In The Wii Of ChangeEsthétique : In The Wii Of Change

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Lilty501
Lilty501
MP
le 12 nov. 2011 à 23:06

A t-on un Zelda ou un Mario ou encore un Metroid sur PS3 ? Non. Donc rien que pour ça je ne vois pas pourquoi quelqu'un qui aime ces séries n'achèterai pas cette console d'autant plus qu'elle est moins cher que la PS3 ( qui est aussi une excellente console malgré le manque de J-RPG ).

Lire la suite...
dylus
dylus
MP
le 08 nov. 2011 à 13:17

cool la Wii

Lire la suite...
Loch_
Loch_
MP
le 27 août 2011 à 15:03

no comment Sombre-douleur…

Lire la suite...
Sombre-Douleur
Sombre-Douleur
MP
le 25 juil. 2011 à 19:39

la Wii est de l'arnaque! compare a la ps3, ou encore a la Xbox 360, c'est jeu sont ...correct... sans plus. La Wii ne vaut plus rien, a part ses jeux. Ses graphismes? Ne m'en parler meme pas. D'accord, elle dure longtemps (4 ans) avant que les manettes et la wii ne reponde plus, au bouttons et au capteur de mouvement, mais acheter une ps3! C'est extremement mieux rapport qualite/prix.

Voici mon opinion, point :honte:

Lire la suite...
Demoro
Demoro
MP
le 25 juil. 2011 à 12:32

Vive la Wii

Lire la suite...
-odjob16
-odjob16
MP
le 07 févr. 2011 à 23:23

Quelle belle petite console! :coeur:

Lire la suite...
Lilty501
Lilty501
MP
le 30 janv. 2011 à 13:37

Ha, la Wii :coeur:

Lire la suite...
Sommaire Dossier
  • Esthétique : In The Wii Of Change
  • Aspects Techniques :
  • Le Bureau Wii, Les Wii Channels et la Virtual Console
A lire aussi
Wii 04 déc. 2006, 18:00