Menu
jeuxvideo.com / Actualités à la une / Derniers dossiers / Comparatif : 34 manettes / gamepads à l'essai, pour consoles ou PC /

Test 8bitdo NES30 / FC30 : Le passé revisité - Comparatif : 34 manettes / gamepads à l'essai, pour consoles ou PC

Page Dossier
Test 8bitdo NES30 / FC30 : Le passé revisité
Test 8bitdo NES30 / FC30 : Le passé revisité
PC PS4 Switch ONE WiiU Mac Android
Partager sur :
Profil de oliveroidubocal
L'avis de oliveroidubocal
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
23 octobre 2018 à 09:36:53
14/20
Spécifications
CompatibilitéWindows, Mac, Linux, Android, Switch
Type de connexionBluetooth 3.0 et USB
Boutons d’action4 + 2
Sticks analogiquesNon
Croix directionnelleOui
VibrationsNon
Détection de mouvementsNon
BatterieIntégrée, non amovible
Poids80g
Dimensions132mm x 64mm x 17mm (avec boutons)

C’est ici que tout a commencé pour 8bitdo. Quand la société basée à Hong Kong est créée en 2013, elle engage ses tous premiers travaux sur le développement de produits liés à la Famicom. De son association avec Analogue naîtra d’ailleurs le premier adaptateur Bluetooth pour Famicom et NES puis, quelques mois plus tard, les premières manettes du tout jeune fabricant feront leur apparition, NES30 et FC30 en tête de liste, toutes deux dessinées par Gwowo Designs. Deux modèles qui, à l’heure de la fin de leur production, auront largement contribué à la renommée et la réputation de leur créateur.

Une boite fine aux couleurs de la NES, un écrin sobre mais distingué, un câble USB gris comme l’était celui de la manette originale et un porte clé fêtant les 30 ans de la console. Il n’y a pas à dire, l’accueil que réserve la NES30 à un joueur ayant connu la manette d’origine est d’un niveau sacrément élevé. Idem pour les joueurs japonais et la FC30, habillée de la coque au câble de ce rouge si particulier. On en oublierait presque que derrière cette vague nostalgique, il n’y a point de Nintendo, pas même une once d’accord entre les deux fabricants. Mais alors, cette NES30 et son homologue orientale FC30 ne seraient que des produits de contrefaçon? Et bien oui et non. Si les formes, les matières, les couleurs, et même la typographie font bien plus que de la simple inspiration ou de l’hommage, au point qu’on se demande comment Nintendo a pu accepter leur présence pendant 4 longues années, nous sommes bien en présence de modèles dont le coeur bat pour les joueurs actuels, avec suffisamment d’innovation pour que les fonctions comme les possibilités promises attirent autant que l’esthétique.

Test 8bitdo NES30 / FC30 : Le passé revisité
Test 8bitdo NES30 / FC30 : Le passé revisité

En effet, 8bitdo ne s’est pas contenté de reproduire ces manettes d’anthologie à l’identique. L’ergonomie, la façon de jouer, sont légèrement modifiées par un passage de deux à quatre boutons de face, avec une organisation en losange plutôt qu’alignée, ainsi que l’ajout à l’arrière de boutons de tranche. Au final, on a donc quelque chose qui nous rappelle plus la Super Nintendo que la NES, à savoir deux touches Select et Start, six boutons d’action et une croix directionnelle. Autre écart notable avec le design historique : le poids très légèrement plus élevé, probablement à cause de la présence d’une batterie. Mais avec 80 grammes sur la balance, on reste dans la catégorie des manettes les plus légères qui soient ce qui, en complément de sa taille, en fait un modèle parfaitement adapté aux jeunes joueurs.

Test 8bitdo NES30 / FC30 : Le passé revisité

Comme pour la SN30 Pro, on apprécie de retrouver le toucher caractéristique des différents éléments. Les plastiques de la coque sont bien lisses, le sticker légèrement rugueux, la croix directionnelle et les boutons en plastique dur reproduisent bien l’inconfort de l’époque, sans le trahir, mais avec une certaine amélioration tant au niveau de la résistance de la croix que du clic des boutons, légèrement plus marqués. On est à des années lumière des meilleures manettes actuelles, mais étonnamment ça fonctionne plutôt bien et particulièrement si vous êtes un peu nostalgique. Peut être même retrouverez vous le plaisir de tripoter ces Start et Select en caoutchouc, tout aussi malléables et résistants que ceux d’origine.

Test 8bitdo NES30 / FC30 : Le passé revisité
Test 8bitdo NES30 / FC30 : Le passé revisité

Par contre, l’ajout des touches de tranche apparaît comme une fausse bonne idée, du moins telle qu’elle est réalisée ici. Les boutons L et R sont en effet réduits à une taille ridiculement petite histoire de bien s’intégrer au design. Et avec une zone d’action trop limitée par rapport à la surface de la touche, ils peinent à offrir un véritable intérêt en jeu. En effet, pour en profiter il faut appuyer aux coins de la manette, et donc soit utiliser la première phalange de l’index, soit écarter ses mains dans une position franchement crispante. On est donc très loin de ce que propose une SN30 Pro.

Test 8bitdo NES30 / FC30 : Le passé revisitéTest 8bitdo NES30 / FC30 : Le passé revisité
Test 8bitdo NES30 / FC30 : Le passé revisité

Côté compatibilité, NES30 et FC30 se montrent assez surprenantes. Fonctionnant en filaire comme en bluetooth sous Windows, leur connexion sans fil leur permet de s’appairer avec de nombreuses plateformes : Mac OsX, Linux, Android et même Switch grâce au dernier firmware. Il faut d’ailleurs noter que les différentes mises à jour lui ont aussi donné accès à la Wii et à la Wii U (et même à la PS3, même si cette plateformes est désormais limitées à des firmwares plus anciens de la manette). Attention tout de même au utilisateurs de Mac : en l'absence de pilote, c'est en émulation de clavier que ces manettes se font reconnaitre par l'OS d'Apple, avec des touches choisies en dépit du bon sens. Aussi, certains jeux ne possédant pas d'option de remapping ne seront tout simplement pas jouables.

Test 8bitdo NES30 / FC30 : Le passé revisité

Evidemment, et c’est un classique chez 8bitdo, c’est par une combinaison de touches à l’allumage qu’on choisit entre les différents modes. Combinaisons qui auraient mérité d’être visibles sous la manette, comme pour la SN30 Pro, histoire de ne pas avoir à ressortir la notice à chaque fois. Quant à la qualité de cette compatibilité, elle évolue (en bien) au fil des mises à jour. Ainsi, alors qu’au début de ce test nous avions quelques soucis de déconnexion avec la Switch, une dernière Maj semble avoir résolu le problème, nous l’espérons pour toujours. Les autres plateformes bénéficiant d’une plus grande expertise de la part d’8bitdo, nous n’avons rencontré aucun souci.

Test 8bitdo NES30 / FC30 : Le passé revisité

Avec 2 heures de charge, les manettes offrent presque 20 heures de jeu, ce qui est dans la moyenne haute des modèles testés. Il est d’ailleurs tout à fait possible de l’utiliser en bluetooth avec câble branché à un port USB pour la recharger. Sinon, on apprécie que soit fourni un support pour smartphones et tablettes. Ce n’est pas un accessoire de grande qualité et on évitera de s’en servir dans le train ou l’avion tant sa stabilité reste précaire, mais vu qu’il s’intègre directement à la coque des manettes, il se montre toujours à portée de main.

Au final, les NES30 et FC30 sont de bonnes petites manettes d’appoint pour joueurs rétro, ni plus, ni moins. On apprécie évidemment de profiter de la connexion bluetooth avec de nombreuses plateformes, notamment la Switch, et de sensations très proches de l’original. Surtout que les matériaux comme la fabrication sont à la hauteur de l’hommage, tout officieux qu’il soit. Néanmoins, ces modèles peinent à faire le même drop que les SN30 Pro, c’est à dire se transformer en modèles de prédilection à utiliser au quotidien. La faute à un manque de contrôle d’une part, qui limite leur utilisation, mais surtout à des gâchettes qui ne nous ont pas convaincues. Désormais vendues autour de la trentaine d’euros, voilà en tout cas des manettes à même de faire battre le coeur des vieux joueurs, à moindre frais, et ce n'est déjà pas si mal.

Les notes
+Points positifs
  • La qualité de fabrication
  • Matériaux et finition qui rappellent vraiment la NES
  • Une manette agréable pour les enfants (même devenus grands)
  • La croix directionnelle, typique de l’époque
  • Le toucher des boutons, classique mais efficace
  • Une connexion bluetooth tout terrain
  • Le porte smartphone intégré
  • Autonomie de 20 heures et mode filaire
-Points négatifs
  • Les gâchettes qui gâchent la position
  • Peu de contrôles sous la main
  • Le format qui peine à trouver sa place aujourd’hui
  • Le mapping type clavier sur Mac

Compatibles avec de nombreuses plateformes, ces petites manettes inspirées des contrôleurs NES et Famicom sont de toute évidence faites pour faire le bonheur des rétrogamers. Idéales pour les jeux de l'ère 8 bits et 16 bits, leur design montre tout de même ses limites dès qu'il s'agit d'aborder des jeux plus modernes.

Profil de oliveroidubocal
L'avis de oliveroidubocal
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
23 octobre 2018 à 09:36:53
14/20
Mis à jour le 29/04/2019 à 11:08

COMMENTAIRES

Tous les commentaires (0)
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Sommaire Dossier
  • Test Hori D-Pad Controller : Une alternative pour le JoyCon gauche de votre Switch ?
  • Test PDP Afterglow Deluxe : La manette Switch qui en met plein la vue
  • Test 8bitDo N30 Pro 2 : La manette compacte pour Switch et PC
  • Test Manette Hori Split Pad Pro : L’ergonomie de la Switch enfin améliorée ?
  • Test 8bitDo Lite Bluetooth : La manette extra plate pour Switch
  • Astro Gaming C40 TR : La manette PS4 à 200€
  • Test Hori Mini Gamepad : La manette des plus petits
  • Test SCUF Impact : Une DualShock 4 améliorée ?
  • Test de la manette Xbox Elite Série 2 : elle écrase la concurrence
  • Test Hori Battle Pad Switch : le retour du pad Gamecube
  • Nacon Revolution 3 : Rien de révolutionnaire pour cette manette filaire
  • Test Thrustmaster eSwap Pro Controller : La manette PS4 ultra modulaire
  • Test du Steelplay Contrôleur sans fil Switch : Bonne surprise mais pas dénuée de défauts
  • Test Hori Horipad Wireless Switch : Pas vraiment au niveau
  • Test Thrustmaster GP XID PRO : une manette à l'excellent rapport qualité-prix
  • Test Scuf Prestige : un avant goût de ce que sera la manette Elite 2 ?
  • Test de la Nacon Manette Sans Fil Asymétrique : L’alternative à la DualShock 4 ?
  • Test de la Nacon Revolution Unlimited : Si chère à notre coeur
  • Test Sony DualShock 4 v2 : Tradition et innovation
  • Test Nintendo Switch Pro Controller : La face sérieuse de Nintendo
  • Test Nintendo Joy-Con : La polyvalence avant tout
  • Test Microsoft Xbox One S Controller v2 : La voie de la sagesse
  • Test Xbox One Elite : Le haut de gamme qui avait du sens
  • Test Razer Raiju Ultimate : Le premium PS4 a enfin un nom
  • Test 8bitdo NES30 / FC30 : Le passé revisité
  • Test 8bitdo SN30 Pro / SF30 Pro : Vers la nostalgie et au delà
  • Test du Dragon Quest Slime pour PS4 : Manette, figurine ou les deux ?
  • Test Hori Onyx PS4 : L'appel aux joueurs Xbox
  • Test du Horipad Switch filaire : La croix et la bannière
  • Test Hyperkin X91 : Les défauts du rétro, façon moderne
  • Test Razer Raiju Tournament Edition : La qualité... à prix d’or
  • Test Razer Wolverine Tournament Edition : Un tarif difficile à justifier
  • Test Nacon Revolution 2 : Plus de possibilités, moins de polyvalence
  • Test Valve Steam Controller : Le destin manqué