Menu
jeuxvideo.com / Actualités à la une / Derniers dossiers / Sous le radar #3 : Slay the Spire, Children of Morta, Brawlhalla... /

À surveiller : Slay the Spire, Rogue-like et deckbuilding, un mélange hautement addictif - Sous le radar #3 : Slay the Spire, Children of Morta, Brawlhalla...

Page Dossier À surveiller : Slay the Spire, Rogue-like et deckbuilding, un mélange hautement addictif
À surveiller : Slay the Spire, Rogue-like et deckbuilding, un mélange hautement addictif

Voilà une nouvelle preuve qu'en 2018, les termes "accès anticipé" ne servent plus qu'à caractériser des produits baclés vendus prématurément aux joueurs. En l'état, Slay the Spire propose non seulement un concept aussi rodé qu'addictif, entre dungeon-crawler, rogue-like et jeu de cartes au tour par tour, mais il est en plus déjà généreux en contenu.

À surveiller : Slay the Spire, Rogue-like et deckbuilding, un mélange hautement addictif

Sans se prendre la tête avec des dialogues ou un quelconque scénario, il nous plonge directement dans son concept, très simple : venir à bout de donjons composés de succession de salles, renfermant monstres, trésors, feux de camps ou évènements aléatoires. Dans la plus pure lignée des Rogue-like, la mort est synonyme de retour à la case départ, mais aussi de progression puisqu'il s'agit du moment où l'expérience accumulée permet de débloquer de nouvelles cartes.

Pioche infinie

À surveiller : Slay the Spire, Rogue-like et deckbuilding, un mélange hautement addictif

Celles-ci sont au cœur du gameplay : on démarre avec un deck préconstruit d'une dizaine de cartes, auquel on en ajoute une supplémentaire, à choisir parmi deux autres, après chaque combat remporté. Avec plus de 200 cartes jouables, autant vous dire que les possibilités de combos sont nombreuses et variées.

À surveiller : Slay the Spire, Rogue-like et deckbuilding, un mélange hautement addictif
On dispose de trois points d'énergie, permettant de déployer les cartes, par tour

L'Ironclad, l'un des deux personnages proposés, affiche un bon équilibre entre force de frappe et capacité à se donner de l'armure pour encaisser les attaques. La Silent démarre quant à elle avec 10 points de vie en moins, une perte compensée par ses cartes capables de lui donner de l'énergie supplémentaire ou d'infliger des malus, et sa possibilité de piocher deux cartes en plus à chaque début de combat. Un bonus particulièrement intéressant, puisqu'il n'y a pas à se soucier d'un deck vide : à la fin d'un tour, on se défausse des cartes non-jouées, que l'on récupère ensuite une fois la pioche épuisée.

À surveiller : Slay the Spire, Rogue-like et deckbuilding, un mélange hautement addictif À surveiller : Slay the Spire, Rogue-like et deckbuilding, un mélange hautement addictif À surveiller : Slay the Spire, Rogue-like et deckbuilding, un mélange hautement addictif

Chaque partie diffère donc de la précédente, l'aléatoire orientant notre style de jeu. Par le biais des cartes, mais aussi des reliques qui octroient divers bonus passifs (regain de vie après un combat, gain de force en jouant trois cartes lors d'un tour...). La clé du succès : la capacité à s'adapter à ce que le sort nous réserve. Dans tous les cas, la clarté du concept et la simplicité de prise en main permettent de rapidement prendre du plaisir. Les parties peuvent s'étaler sur plusieurs heures, mais l'envie de recommencer après un échec pour essayer d'aller le plus loin possible est quasi systématique.

À surveiller : Slay the Spire, Rogue-like et deckbuilding, un mélange hautement addictif

Déjà traduit en grande partie en Français, Slay the Spire affiche un niveau de finition déjà suffisant, un équilibrage correct et trois donjons renfermant chacun un boss final à parcourir pour au minimum une bonne dizaine d'heures de jeu, bien plus pour débloquer l'intégralité du contenu. Reste à voir les atouts que les développeurs ont gardé dans leur manche pour la sortie finale. Un troisième personnage avec ses propres cartes est déjà prévu.

GenreJeu de cartes / Rogue-like
Date de sortie15/11/2017 en accès anticipé, sortie finale prévue d'ici juillet 2018
PlateformesWindows et Mac (Steam)
Prix15,99€
Pourquoi le surveillerParce qu'il offre déjà un concept addictif rodé et peu commun

Le trailer de Slay the Spire

PC PS4 ONE Mac Linux Action Shoot'em Up Aventure RPG Jeu de cartes Mega Crit Games 11bit Studios Plug In Digital Fun Punch Manufacture 43 Dead Mage Fantastique Heroic Fantasy

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Ar-S_le_retour
Ar-S_le_retour
MP
le 04 févr. 2018 à 10:36

Pour le moment ce jeu est excellent. Prenant, pas facile et simple. Simple ? En fait non, il est bien plus stratégique que de prime abord.
J'ai un peu peur que 3 persos soient trop juste pour une version finale, même si les 2 premiers diffèrent déjà pas mal. En revanche, on se surprend à recommencer X fois.
Il va falloir un peu re-bosser l'équilibrage, notamment des reliques. Certaines sont trop OP et d'autres bien pourrave. Tout comme certains monstres que l'on croise sans stuff en début de partie et qui nous mettent parfois 30 PV dans la tronche. à la 2ème rencontre ça pique. C'est le hasard me direz vous.. Peut-être que vous avez raison, c'est ma frustration qui parle :D
Point positif :
- Addictif, original mélange, simple à comprendre, tarif honnête, traduction fr casi complète. ENFIN un jeu de carte ou le random n'a que peu d'impact car la rotation des cartes est très rapide.

Pont négatif
- Moche (faut dire ce qui est), manque un peu de variété de PNJ et d'effets de ces PNJ qui se ressemble un peu.

Mais au final, pour le moment je valide. Ce jeu est à surveillé de prêt.

Lire la suite...
Top commentaires
Ar-S_le_retour
Ar-S_le_retour
MP
le 04 févr. 2018 à 10:36

Pour le moment ce jeu est excellent. Prenant, pas facile et simple. Simple ? En fait non, il est bien plus stratégique que de prime abord.
J'ai un peu peur que 3 persos soient trop juste pour une version finale, même si les 2 premiers diffèrent déjà pas mal. En revanche, on se surprend à recommencer X fois.
Il va falloir un peu re-bosser l'équilibrage, notamment des reliques. Certaines sont trop OP et d'autres bien pourrave. Tout comme certains monstres que l'on croise sans stuff en début de partie et qui nous mettent parfois 30 PV dans la tronche. à la 2ème rencontre ça pique. C'est le hasard me direz vous.. Peut-être que vous avez raison, c'est ma frustration qui parle :D
Point positif :
- Addictif, original mélange, simple à comprendre, tarif honnête, traduction fr casi complète. ENFIN un jeu de carte ou le random n'a que peu d'impact car la rotation des cartes est très rapide.

Pont négatif
- Moche (faut dire ce qui est), manque un peu de variété de PNJ et d'effets de ces PNJ qui se ressemble un peu.

Mais au final, pour le moment je valide. Ce jeu est à surveillé de prêt.

Lire la suite...
Sommaire Dossier
  • À surveiller : Children of Morta, un splendide pixel art pour un hack'n slash coop exigeant
  • À surveiller : Slay the Spire, Rogue-like et deckbuilding, un mélange hautement addictif
  • Arrière-boutique : Strikers Edge, la quintessence du jeu canapé fun et technique
  • Arrière-boutique : Pawarumi, le retour en grâce du shoot'em up 3D ?
  • Coup d'œil dans le rétro : Brawlhalla, le brawler pour tous
Meilleures offres
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Amazon PC 11.99€ Fnac PC 15.99€ Fnac Marketplace PS4 18.19€ Amazon PS4 19.99€ Rakuten Switch 29.98€ Fnac Marketplace Switch 32.47€
Marchand
Supports
Prix