Menu
jeuxvideo.com / Actualités à la une / Derniers dossiers / Sous le radar #3 : Slay the Spire, Children of Morta, Brawlhalla... /

À surveiller : Children of Morta, un splendide pixel art pour un hack'n slash coop exigeant - Sous le radar #3 : Slay the Spire, Children of Morta, Brawlhalla...

Page Dossier À surveiller : Children of Morta, un splendide pixel art pour un hack'n slash coop exigeant
À surveiller : Children of Morta, un splendide pixel art pour un hack'n slash coop exigeant

Un passage par la case Kickstarter en 2015, du pixel art, du procédural associé à des éléments rogue-like… dans le bingo des jeux indépendants, Children of Morta coche de nombreuses cases. Il se distingue pourtant très vite de la masse. Vous êtes en manque de hack'n slash exigeant ? Suivez le guide, nous partons à la rencontre d'une famille tentant de repousser l'apocalypse dans une sorte de conte sombre à souhait.

Une affaire de famille

À surveiller : Children of Morta, un splendide pixel art pour un hack'n slash coop exigeant

Le jeu des développeurs de Dead Mage nous place aux côtés des Bergson, famille gardienne du Mont Morta et des souterrains planqués sous leur manoir. Leur destin : lutter contre la source de la corruption de leurs terres chéries. Une bien noble cause pour nous envoyer faire le ménage dans des donjons générés procéduralement habités de créatures démoniaques.

En atteste sa vue du dessus propre aux hack'n slash, Children of Morta est d'abord un jeu où l'on s'amuse à décimer des hordes de monstres en cliquant à tout va pour gagner de l'expérience, faire évoluer son personnage et, avec un peu de chance, ramasser des runes ou des objets d'améliorations. La particularité : la progression se fait à la sauce rogue-like, la mort étant synonyme de retour à la maison, littéralement. Le manoir familial est l'endroit où, en plus de choisir son personnage et se lancer à l'aventure, il faut dépenser notre or et nos points d'expérience après chaque échec pour repartir de plus belle.

À surveiller : Children of Morta, un splendide pixel art pour un hack'n slash coop exigeantÀ surveiller : Children of Morta, un splendide pixel art pour un hack'n slash coop exigeantÀ surveiller : Children of Morta, un splendide pixel art pour un hack'n slash coop exigeant

Se greffe alors un léger côté gestion : monnayant quelques pierres durement acquises, il faut d'abord construire différents bâtiments sur la propriété familiale, comme un terrain d'entraînement pour améliorer pourcentage par pourcentage la vie, les dégâts ou même la chance de trouver de l'or des membres de la famille, ou encore un arbre magique permettant d'activer les obélisques que l'on peut croiser lors de nos expéditions afin d'obtenir des bonus temporaires. Ce mélange entre améliorations persistantes et temporaires fait tout le sel du jeu, qui ne manque également pas de piquant.

À surveiller : Children of Morta, un splendide pixel art pour un hack'n slash coop exigeantÀ surveiller : Children of Morta, un splendide pixel art pour un hack'n slash coop exigeant

Rogue'n slash

À surveiller : Children of Morta, un splendide pixel art pour un hack'n slash coop exigeant

Pour vous donner un exemple concret, il nous aura fallu plus de cinq heures pour voir le bout du premier donjon délimité en trois sous-zones, après plusieurs parties écourtées prématurément. Les monstres cognent dur, les globes de vie se font rare et le dash qui nous sert de moyen de défense doit être manié avec justesse sous peine d'être vite encerclé et puni. Autant vous dire qu'il faut se préparer à parcourir une même zone en boucle avant de passer à la suivante.

À surveiller : Children of Morta, un splendide pixel art pour un hack'n slash coop exigeant

Pour autant, l'impression de jeu reste agréable au fil des parties. Des cinématiques viennent fréquemment nous conter le quotidien et les relations de cette famille, pour briser un minimum la routine et donner un côté attachant à leur aventure. Surtout, il est possible d'alterner à tout moment entre chaque membre de la famille pour varier les styles de combat : sur la version preview dont nous disposons, seuls John, le père maniant une épée et un bouclier, ainsi que sa fille Lucy capable de bombarder de boules de feu étaient jouables. Sept membre de la famille pourront être incarnés, chacun ayant droit à son propre arbre de talents et de capacités spéciales, soit une bonne variété de gameplay promettant de sympathiques combinaisons en coop. Il y aura d'ailleurs le choix : local ou online, le jeu devrait être particulièrement savoureux à deux joueurs.

À surveiller : Children of Morta, un splendide pixel art pour un hack'n slash coop exigeantÀ surveiller : Children of Morta, un splendide pixel art pour un hack'n slash coop exigeant

Terminons enfin sur l'aspect probablement le plus engageant du jeu : son pixel art. Des animations aux sprites, le travail réalisé sert à merveille une direction artistique charmante, qui montre tout son potentiel lorsque le jeu élargit son cadre pour laisser entrevoir ses splendides arrières-plans. Ajoutez à cela une bande-son agréable qui colle à l'ambiance, et on tient là assurément un titre de plus à suivre sur l'année 2018.

GenreHack'n slash / Rogue-like
Date de sortie2018
PlateformesWindows et Mac (Steam), PS4, Xbox One
PrixNon communiqué
Pourquoi le surveillerUn hack'n slash joli, rigoureux et coop, c'est devenu bien rare

Le trailer de Children of Morta

PC PS4 ONE Mac Linux Action Shoot'em Up Aventure RPG Jeu de cartes Mega Crit Games 11bit Studios Plug In Digital Fun Punch Manufacture 43 Dead Mage Fantastique Heroic Fantasy

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Split38
Split38
MP
le 10 févr. 2018 à 13:42

Une idée de si ça sortira aussi sur switch ? Ce serait day one pour moi !!

Lire la suite...
Kenlar
Kenlar
MP
le 04 févr. 2018 à 12:18

Une vidéo de gameplay :
https://www.youtube.com/watch?v=NNtBeplNM64
Il semble bien sympa :-)

Lire la suite...
Sommaire Dossier
  • À surveiller : Children of Morta, un splendide pixel art pour un hack'n slash coop exigeant
  • À surveiller : Slay the Spire, Rogue-like et deckbuilding, un mélange hautement addictif
  • Arrière-boutique : Strikers Edge, la quintessence du jeu canapé fun et technique
  • Arrière-boutique : Pawarumi, le retour en grâce du shoot'em up 3D ?
  • Coup d'œil dans le rétro : Brawlhalla, le brawler pour tous
Meilleures offres
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Fnac Marketplace PC 17.95€ Fnac Marketplace PS4 18.19€ Amazon PS4 19.99€ Rakuten PC 23.15€ Cdiscount Switch 28.75€ Rakuten Switch 29.98€
Marchand
Supports
Prix