Menu
jeuxvideo.com / Actualités à la une / Derniers dossiers / Comparatif : 42 casques audio filaires à l'essai, entre 40 et 280€ /

Test du casque Corsair VOID Surround : Quand les sirènes chantent faux - Comparatif : 42 casques audio filaires à l'essai, entre 40 et 280€

Page Dossier
Test du casque Corsair VOID Surround : Quand les sirènes chantent faux
Test du casque Corsair VOID Surround : Quand les sirènes chantent faux
PC PS4 ONE Mac iOS Android
Partager sur :
Profil de oliveroidubocal
L'avis de oliveroidubocal
MP
Twitter
Rédaction jeuxvideo.com
20 mars 2017 à 22:12:00
11/20
Spécifications
CompatibilitéPC, Mac, XBox One, PS4, Tablettes et smartphones
Transducteurs2x50 mm
Réponse en fréquence20 Hz à 20 kHz
Impédance32 ohms @1kHz
Sensibilité107 dB SPL/mW
Type microphonecondensateur unidirectionnel, sur bras rotatif
Atténuation bruit microOui
Zones éclairéesNon
Rendu 7.17.1 virtuel
Poids260 g
Connexions disponiblesUSB, Mini Jack 4 pôles

Voilà quelques années maintenant que Corsair est parti à la conquête du marché des accessoires pour joueurs. Et s’ils nous avaient jusqu’à présent fait fortes impressions, sur ses productions en matière de claviers, de souris ou de casques, le fabricant n’est visiblement pas à l’abri d’un faux pas, comme nous l’avait prouvé le test du VOID Wireless, et comme le confirme celui de son petit frère, le VOID filaire.

A peine sorti de son emballage, le VOID Surround étonne par son design atypique, assez éloigné du Vengeance 1500 qui le précède. Des oreillettes taillées en diamant et tenues par un axe déporté en métal, une tige de micro de près de 16 centimètres, et un support de tête en pointe qu’on croirait prévu pour un œuf d’autruche… De quoi se poser bien des questions sur le maintien ou le confort, et à juste titre : alors que notre expérience personnelle révèle une position plutôt stable et agréable sur le long terme, Kracou s'est plaint de la qualité du serrage, comme du positionnement trop lâche des mousses sur les oreilles. A croire que ce modèle ne s’adapterait pas convenablement à toutes les tailles et formes de crâne. Dommage car dans sa construction, comme dans la finition qu’il propose, le VOID Surround se montre à la fois flexible, robuste et plutôt agréable à l’œil.

Test du casque Corsair VOID Surround : Quand les sirènes chantent faux

Le problème, c’est que ce défaut de maintien n’est pas sans conséquence sur l’isolation passive de l’ensemble, bien en dessous des standards actuels. Comme pour le G430 de Logitech, on regrette ainsi de devoir monter le volume pour ne pas entendre les bruits environnants, faisant de surcroît profiter notre entourage d’une partie non négligeable des sons en principe prévus pour nos seules oreilles.

Test du casque Corsair VOID Surround : Quand les sirènes chantent faux

Et outre, on notera une baisse de la qualité du rendu sonore, par rapport aux H1500 et 2100. Adieu les aigus bien définis et les basses précises, place au déséquilibre des fréquences. Si la série Vengeance n’était pas parfaite, elle avait au moins le mérite de proposer une certaine homogénéité et une dynamique plutôt agréable. Ici au contraire, on regrette la place que prennent les graves et le manque flagrant de définition de ces transducteurs qui semblent incapables de reproduire correctement les hautes fréquences sans les rendre criardes. Plus concrètement, le VOID ne sera certainement pas le compagnon idéal pour passer en revue votre bibliothèque musicale. Et en jeu, ou devant un film, il se montrera tout juste acceptable. En effet, la virtualisation s’appuie beaucoup sur les aigus pour simuler les variations spatiales, et le manque de définition du casque dans cette plage de fréquences induit une directivité peu juste. Pas vraiment la faute du système lui même, donc, l’effet surround étant géré par un algorithme signé Dolby que la petite carte son amovible reproduit à merveille dès qu’on lui offre un casque adapté..

Test du casque Corsair VOID Surround : Quand les sirènes chantent fauxTest du casque Corsair VOID Surround : Quand les sirènes chantent faux

Même le micro n’échappera pas à la critique : ce dernier délivrera un son plutôt métallique, avec une tendance à saturer dès que le ton monte. Et si l’intelligibilité en jeu restera tout à fait correcte, la qualité sonore ne nous paraît pas suffisante pour qui voudrait faire du commentaire de streaming. On peut aussi regretter que mettre son micro en position verticale n’agisse pas comme un interrupteur. Il faut en effet appuyer sur un bouton situé vers l’arrière de l’oreillette pour « muter » la voix. Enfin, notez que contrairement à la version sans-fil, la molette perd son clic et n’agit sur le volume du casque qu’après amplification (et non sur le volume général de l’ordinateur). Un point qui peut cependant s’avérer positif puisque ce réglage devient du coup utilisable avec la plupart des plateformes. En effet, avec sa terminaison en mini-jack 4 points, le VOID Surround est compatible avec toutes les manettes de consoles équipées de cette connectique, tout comme les smartphones et tablettes.

Test du casque Corsair VOID Surround : Quand les sirènes chantent fauxTest du casque Corsair VOID Surround : Quand les sirènes chantent faux

Pour conclure, nous voilà en présence d’un casque dont la qualité de fabrication n’est pas à remettre en cause, mais qui se rate sur deux points essentiels : le confort et le son. Si le premier semble dépendre de la forme de votre tête, le second est indéniablement en baisse par rapport aux précédents modèles chez Corsair. Et malgré quelques avantages ergonomiques, comme le réglage du volume au niveau de l’oreillette, la possibilité d’utiliser le casque sur la plupart des plateformes (du moins en stéréo) ou la mise à disposition d’une suite logicielle solide, nous ne saurons que trop vous conseiller d’éviter d’infliger de mauvaises ondes à vos fragiles oreilles. Surtout quand la concurrence se montre plus performante, même à prix équivalent.

Les notes
+Points positifs
  • Un logiciel solide et agréable
  • Le réglage du volume du casque à portée de main
  • La compatibilité multiplateformes
  • Une conception solide et sans grincements
-Points négatifs
  • Trop agressif et imprécis à l’écoute
  • Le micro qui sature vite
  • L’isolation phonique bien trop faible
  • Ne s’adapte pas correctement à toutes les tailles de tête

Confort et qualité audio sont selon nous les deux piliers fondamentaux d'un bon casque pour joueur. Et malheureusement, le Corsair VOID Surround se rate sur ces deux aspects. Corsair a bien effectué quelques améliorations judicieuses par rapport à ses générations précédentes, mais la concurrence se montre actuellement bien plus solide, à tarif équivalent.

Profil de oliveroidubocal
L'avis de oliveroidubocal
MP
Twitter
Rédaction jeuxvideo.com
20 mars 2017 à 22:12:00
11/20
Mis à jour le 14/03/2019 à 15:08

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Pseudo supprimé
le 05 mai 2017 à 16:12

Salutations !

Merci pour cet article, cependant je ne suis pas d'accord avec la note donnée.

Je possède ce casque depuis plusieurs mois je trouve qu'il mérite au minimum un 15-16/20.

Certes la qualité audio (en 7.1 notamment) n'est pas exceptionnel, mais il y a bien pire !

Concernant le micro, pareil, il est de bonne qualité j'en est même reçus des compliments in game ! :ange:

Pour la taille de tête... Excuse moi oliveroidubocal, mais tu dois avoir une tête bizarre ^^ Je l'ai fait testé par plusieurs personnes ayant réellement des tailles de tête totalement différentes, ils s'accordent parfaitement à ça ! (même après plusieurs heures de jeux ! ) :ok:

De plus, pour le prix, il n'y a vraiment pas de déception à avoir !

Lire la suite...
taroh
taroh
MP
le 21 avr. 2017 à 16:54

corsair à fuir a toute vitesse.

Lire la suite...
dayluris
dayluris
MP
le 22 mars 2017 à 13:29

Certes c'est pas le roi du 7.1, par contre en stéréo il fait très bien l'affaire pour son prix, personnellement j'en suis pas mécontent

Lire la suite...
Top commentaires
Pseudo supprimé
le 05 mai 2017 à 16:12

Salutations !

Merci pour cet article, cependant je ne suis pas d'accord avec la note donnée.

Je possède ce casque depuis plusieurs mois je trouve qu'il mérite au minimum un 15-16/20.

Certes la qualité audio (en 7.1 notamment) n'est pas exceptionnel, mais il y a bien pire !

Concernant le micro, pareil, il est de bonne qualité j'en est même reçus des compliments in game ! :ange:

Pour la taille de tête... Excuse moi oliveroidubocal, mais tu dois avoir une tête bizarre ^^ Je l'ai fait testé par plusieurs personnes ayant réellement des tailles de tête totalement différentes, ils s'accordent parfaitement à ça ! (même après plusieurs heures de jeux ! ) :ok:

De plus, pour le prix, il n'y a vraiment pas de déception à avoir !

Lire la suite...
dayluris
dayluris
MP
le 22 mars 2017 à 13:29

Certes c'est pas le roi du 7.1, par contre en stéréo il fait très bien l'affaire pour son prix, personnellement j'en suis pas mécontent

Lire la suite...
Sommaire Dossier
  • Test du casque MSI Immerse GH50 : MSI veut faire vibrer nos coeurs
  • Test casque Konix Drakkar Bodhran : quand la chaleur l’emporte
  • Test Roccat Noz : un casque trop léger pour être net
  • Test Turtle Beach Recon Spark : un casque à petit prix, mais aux prestations solides
  • Test Cooler Master MH752 : Une bonne surprise
  • Test HyperX Cloud Alpha S : Pour quelques graves de plus
  • Test Audio-Technica ATH-G1 : Équilibre difficile entre qualités et défauts
  • Test Logitech Pro X : De nets progrès, mais est-ce suffisant ?
  • Test Logitech Pro Headset : Une belle évolution qui craque
  • Test Cooler Master MH752 : Une bonne surprise
  • Casques et technologies surround : L'histoire du bon et du mauvais casque 7.1
  • Test du casque Cougar Phontum : Le charme à l'ancienne
  • Test du casque Logitech G Pro : LE casque pour les joueurs pro ? Vraiment ?
  • Test Plantronics RIG 300 : Un (trop?) petit casque d'entrée de gamme
  • Test Plantronics RIG 400 : La recette était presque parfaite
  • Test du casque Sennheiser GSP 303 : A-t-il hérité des qualités de ses aînés ?
  • Test du casque Sennheiser GSP 600 : Un modèle catégorie poids lourd
  • Test du casque Astro Gaming A40 TR + MixAmp Pro TR : Une vraie plus-value pour le joueur
  • Test du casque ASUS ROG Centurion : La grosse déception
  • Test du casque ASUS Strix 7.1 : Promesses non tenues
  • Test du casque Cougar Immersa Pro : Tout ce qui brille n’est pas fait d’or
  • Test HP Omen Mindframe : Winter is coming...
  • Test du casque HyperX Cloud Revolver S : Un incontournable dans sa catégorie
  • Test du casque HyperX Cloud II : Une évolution à minima
  • Test du casque Logitech G433 : Un compromis bien pensé
  • Test du casque Logitech G633 : Le plein de fonctions
  • Test du casque Logitech G430 : Une (bonne) affaire de compromis
  • Test du casque MSI Immerse GH70 : La lampe d’ambiance qu’il vous faut ?
  • Test du casque Plantronics RIG 500E : Le bonheur est dans le kit
  • Test du casque Plantronics RIG 500 Pro Esports Edition : Simplicité et efficacité à prix élevé
  • Test du casque Razer ManO'War : Des progrès suffisants ?
  • Test du casque Roccat Khan Aimo : La recette qu'on attendait
  • Test du casque Sennheiser GSP 350 : Un concurrent sérieux
  • Test du casque Sennheiser PC 373D : L’argent ne fait pas le bonheur
  • Test du casque SteelSeries Arctis 5 : Des changements qui font mouche
  • Test du casque SteelSeries Arctis Pro + GameDAC : Hail to the king, baby !
  • Test du casque Thrustmaster Y-350X 7.1 Powered : C’est compliqué
  • Test Turtle Beach Elite Pro 2 + SuperAmp (PS4) : Une révision qui déçoit
  • Test du casque Corsair VOID Surround : Quand les sirènes chantent faux
  • Test du casque Razer Kraken 7.1 v2 : L'heure est grave
  • Test du casque Sound BlasterX H7 : Le casque “à la Papa”
  • Test du casque Steelseries Siberia 350 : La douche froide
  • Test du casque Turtle Beach Elite Pro + TAC : Le contrôle du bout des doigts