Menu
jeuxvideo.com / Actualités à la une / Derniers dossiers / Comparatif : 42 casques audio filaires à l'essai, entre 40 et 280€ /

Test du casque Logitech G433 : Un compromis bien pensé - Comparatif : 42 casques audio filaires à l'essai, entre 40 et 280€

Page Dossier
Test du casque Logitech G433 : Un compromis bien pensé
Test du casque Logitech G433 : Un compromis bien pensé
PC PS4 ONE Mac iOS Android
Partager sur :
Profil de Kracou
L'avis de Kracou
MP
Journaliste jeuxvideo.com
14 novembre 2017 à 15:25:00
17/20
Spécifications
CompatibilitéPC (Windows), PS4, Xbox One, iOS, Android
Transducteurs2x40 mm
Réponse en fréquence20 Hz à 20 kHz
Impédance32 ohms @1kHz
Sensibilité107 dB SPL/mW
Type microphoneUnidirectionnel, amovible
Atténuation bruit microOui
Zones éclairéesNon
Rendu 7.17.1 Virtuel (PC uniquement)
Poids365 g
Connexions disponiblesJack 4 points 3,5 mm, USB, séparateur jack 3 points

Les fêtes de Noël approchent, vous avez des sous à claquer, et vous ne savez toujours pas ce que nous pensons du dernier casque G433 de Logitech, celui-là même qui vous fait de l’œil depuis quelques semaines … Scandaleux, n’est-ce pas ? Oui, nous en convenons. Désolé, nous avions beaucoup d’autres dossiers à couvrir, des lessives en retard, un marathon à courir… Mais faute avouée est à moitié pardonnée, alors laissons le passé derrière nous, et voyons ensemble si ce casque 7.1 Logitech a les arguments pour trôner au pied de votre sapin.

Premier constat et première bonne nouvelle : Logitech a soigné l’offre d’accessoires entourant son produit, et si nous évoquions Noël en introduction, c’est aussi au regard de la satisfaction que vous éprouverez à l’ouverture de l’emballage : le coffret du G433 comporte ainsi le casque, évidemment, mais aussi un jeu de mousses supplémentaire pour les écouteurs. L’utilisateur peut donc choisir entre tissu ou microfibre, en fonction de ses préférences de confort (nous sommes plutôt team microfibre, en ce qui nous concerne).

Test du casque Logitech G433 : Un compromis bien pensé

Le G433 se destinant aussi bien à une utilisation nomade que sédentaire, on trouvera également plusieurs choix de connectique avec un premier câble équipé d’un micro filaire et d’une petite télécommande pour gérer les appels permettra la liaison à un smartphone ou une tablette (le volume sera alors réglable depuis l’appareil). Le second câble, quant à lui, ira se connecter à un PC via une carte son USB fournie, ce qui donnera accès à la possibilité d’un traitement 7.1, ou via un séparateur double mini-jack 3 points. Le G433 pourra également se brancher en direct sur le port mini-jack d’une manette de console. Et précisons que le second câble étant dépourvu de micro, l’utilisateur devra passer par un micro tige flexible qui disposera d’un port d'accueil sur l’écouteur gauche. Enfin, n’hésitez pas à retirer tous les éléments cartonnés de la boite du G433 : le fond renferme en effet un dernier accessoire qui a failli nous échapper, une sacoche de transport en tissu marqué du Logo de la marque suisse.

Test du casque Logitech G433 : Un compromis bien pensé

Une fois l’opération de déballage menée à bien, le joueur pourra commencer à prendre en main son casque, dont les lignes épurées ne sont pas sans rappeler celles du G533. Le nouvel ensemble se structure d’abord autour d’un arceau simple, d’une bande d’amortissement destinée à recevoir le haut de la tête, et de deux écouteurs recouverts de tissus. L’armature de l’arceau se compose d’une lame de métal renforcée, et recouverte d’un enrobage plastique de belle qualité (entendez par là que les ajustements d’éléments sont sans défauts, de même que l’ensemble ne produit aucun grincement particulier en cas de forte torsion).

Test du casque Logitech G433 : Un compromis bien penséTest du casque Logitech G433 : Un compromis bien pensé

Ce design tout en sobriété permet d’obtenir un produit léger, très léger même (265 grammes sans les câbles et le micro tige), et conduit logiquement à un confort maitrisé : la pression sur le dessus du crâne reste limitée, quand le serrage assez ferme assure un solide maintien. De fait et à l’usage, on constate que le G433 se montre aussi stable collé sur vos oreilles dans la rue ou dans les transports en commun qu’au calme devant votre PC. A ce propos, notons que l’isolation passive des écouteurs est tout à fait correcte, sans être toutefois suffisante pour vous isoler d’un environnement bruyant. Qu’est-ce que cela signifie ? Eh bien pour vous donner quelques éléments de comparaison, en extérieur, votre écoute sera peu gênée par les bruits de voitures, de vent, ou autre. En revanche, la musique aura du mal à masquer l’intégralité des discussions d’une rédaction agitée ou d’une rame de métro.

Quid du son, un élément sur lequel Logitech donnait l’exemple sur ses dernières productions ? Eh bien ce sera là le premier point de mécontentement à signaler : la différence sera assez nette avec les G633 ou G533, qui disposent pourtant des mêmes transducteurs. Le son parait d’emblée moins enlevé, moins dynamique, avec des voix qui semblent un peu plus lointaines et voilées, des basses qui manquent d’impact ou des aigus par moment trop agressifs. Autant d’éléments que l’on pourra en partie recadrer en passant par le toujours excellent Logitech Gaming Software, mais qui confèreront de toute façon au G433 une signature moins musicale et moins ronde qu’un A40 d’Astro, ou qu’un Sound BlasterX H7. Ces produits ne seront toutefois pas dans la même tranche tarifaire.

Aussi ramené à son prix, nous dirions que le G433 saura être un compagnon honorable, à défaut d’être parfait, le son généré restant précis sur tout le spectre, même à fort volume. Et bonus appréciable : cette précision se mettra au service de la spatialisation émulée, une fois que celle-ci aura été activée. Pour mémoire, et comme dans le cas du G533, le G433 utilise un algorithme DTS Headphone:X pour simuler une ambiance 3D, et sur les divers titres sur lesquels nous l’avons testé, il s’est montré plutôt convaincant. Sur Styx : Shards of Darkness, qui met beaucoup l’accent sur la précision des bruitages d’environnement, avec des musiques de fond peu présentes, la spatialisation fonctionne très bien. Et sur des titres où les différentes pistes s’entremêlent (Skyrim, Paris dans Assassin's Creed Unity, ou Overwatch), le G433 conserve une bonne cohérence générale, forcément appréciable.

Test du casque Logitech G433 : Un compromis bien penséTest du casque Logitech G433 : Un compromis bien pensé
Test du casque Logitech G433 : Un compromis bien penséTest du casque Logitech G433 : Un compromis bien pensé

Enfin, terminons avec le micro, qui restera la bonne surprise du moment : si les G533, 633 ou 933 présentaient un rendu de voix peu naturelle, le G433, lui, sort clairement du lot, et se place dans cette catégorie de micro que l’on pourra utiliser aussi bien pour de banales conversations entre amis, que pour des activités plus professionnelles, comme du commentaire de stream.

Léger, confortable, bien fourni en accessoires, et équipé d’un micro d’excellente qualité, le G433 est clairement un produit solide, dans la lignée de ce que Logitech propose depuis quelques temps en matière d’audio. Certes, sa signature sonore sera moins polyvalente que ce que nous espérions, mais la précision du rendu restera de mise, avec à la clé, une émulation 7.1 convaincante. Reste qu’autour des 120€, prix actuel du G433, la concurrence est rude, entre un GSP 350 excellent en audio, mais 10€ plus cher en moyenne, moins polyvalent et moins convaincant sur le micro, un Razer Kraken moins polyvalent, ou un RIG 500E moins onéreux. La décision se fera sans doute et une fois de plus selon les affinités de chacun vis-à-vis de chaque argument (sonore, confort, financier), sachant que le G433 pose malgré tout un compromis bien pensé dans l’absolu.

Voleurs ! Rendez-nous nos couleurs !

Derrière cette petite référence à une vieille réclame pour des appareils photo, nous voulions simplement vous prévenir que si nous avons testé le G433 dans sa version noire, il existera dans d'autres coloris : bleu, rouge, et camouflage.

Test du casque Logitech G433 : Un compromis bien pensé

Les notes
+Points positifs
  • Léger, stable, et très agréable à porter
  • Présence de deux jeux de coussins pour écouteurs
  • Offre en accessoires complète
  • Rendu précis, à défaut d'être équilibré
  • Suite logicielle toujours aussi efficace
  • Le rendu 7.1 convaincant
  • Le micro de très bonne qualité (ça change)
-Points négatifs
  • Une signature pas très musicale

Derrière des modèles G633 et 933 d'excellente facture, Logitech présente un nouveau casque plus abordable, qui s'appuie sur de solides arguments : une offre d'accessoires complète, un rendu précis, une suite logicielle efficace, et un micro de bonne qualité. La signature sonore reste toutefois très orientée, ce qui pourra être un problème, sur un créneau de prix où le consommateur n'a que l'embarras du choix. Le G433 est donc convaincant, mais ne se hissera pas au-dessus du lot.

Profil de Kracou
L'avis de Kracou
MP
Journaliste jeuxvideo.com
14 novembre 2017 à 15:25:00
17/20
Mis à jour le 18/03/2019 à 17:00

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
sisi-OM13
sisi-OM13
MP
le 16 nov. 2017 à 11:21

je l'est et il est vraiment de haute qualité et au niveau du son les bruits extérieur ect je ne les entend quasiment pas . micro de très belle qualité et casque très léger (on oublie vite qu'on la sur la tête ^^ ) design très sobre et très classe et équipé de tout les accessoires nécessaires je regrette pas mon achat et mon turtle beach px22 celui la est largement au dessus si je doit conseiller un casque je conseillerai celui ci j'adore !!

Lire la suite...
qarim350xd
qarim350xd
MP
le 16 nov. 2017 à 10:38

Attention: Pas de surround pour la PS4 et la Xbox One, uniquement sur PC
PC, PC VR Son surround 7.1
PS4 Stéréo
Xbox® One Stéréo
Nintendo® Switch™ Stéréo
Apple Stéréo
Téléphone portable Stéréo

Source: https://www.logitechg.fr/fr-fr/product/g433-7-1-surround-sound-gaming-headset

Lire la suite...
Commentaire édité 16 nov. 2017, 10:39 par qarim350xd
BhomasTangalter
BhomasTangalter
MP
le 16 nov. 2017 à 10:11

Ca a l'air d'être des chaussons sur les oreilles, je vais y réfléchir car il est beau. :(

Lire la suite...
_Kelt_
_Kelt_
MP
le 15 nov. 2017 à 02:09

Merci pour ce dossier !
Mais il y a quelque chose qui me turlupine, tous les gamers que j'ai vu sur le net disent que le 7.1 virtuel/software c'est de la bouse pour le jeu video. J'ai personnellement testé le Virtual Surround avec le soft Nahimic 2, et je dois bien dire que, pour moi, l’expérience était bien mauvaise, ca mélangeait tout les sons en une bouillasse si bien qu'on ne savait jamais d’où venait les sons, notamment dans PUBG. Est-ce que ce type vient de gauche/droite en haut en bas ?? Impossible de savoir.
Mais avec ce casque et le virtual surround allumé, vous vous pouviez bien connaitre la position des gens/tireurs autour de vous ?
Donc j'aurai bien voulut savoir si mon expérience pourrie avec le virtual surround est du au fait que je n'ai pas un casque adéquat ou si, comme je l'ai beaucoup entendu dire, le virtual surround c'est vraiment pourri pour le JV ? Est-ce qu'il y'a des joueurs de jeux compétitifs qui conseillent le virtual surround 7.1?

Lire la suite...
Top commentaires
qarim350xd
qarim350xd
MP
le 16 nov. 2017 à 10:38

Attention: Pas de surround pour la PS4 et la Xbox One, uniquement sur PC
PC, PC VR Son surround 7.1
PS4 Stéréo
Xbox® One Stéréo
Nintendo® Switch™ Stéréo
Apple Stéréo
Téléphone portable Stéréo

Source: https://www.logitechg.fr/fr-fr/product/g433-7-1-surround-sound-gaming-headset

Lire la suite...
Commentaire édité 16 nov. 2017, 10:39 par qarim350xd
_Kelt_
_Kelt_
MP
le 15 nov. 2017 à 02:09

Merci pour ce dossier !
Mais il y a quelque chose qui me turlupine, tous les gamers que j'ai vu sur le net disent que le 7.1 virtuel/software c'est de la bouse pour le jeu video. J'ai personnellement testé le Virtual Surround avec le soft Nahimic 2, et je dois bien dire que, pour moi, l’expérience était bien mauvaise, ca mélangeait tout les sons en une bouillasse si bien qu'on ne savait jamais d’où venait les sons, notamment dans PUBG. Est-ce que ce type vient de gauche/droite en haut en bas ?? Impossible de savoir.
Mais avec ce casque et le virtual surround allumé, vous vous pouviez bien connaitre la position des gens/tireurs autour de vous ?
Donc j'aurai bien voulut savoir si mon expérience pourrie avec le virtual surround est du au fait que je n'ai pas un casque adéquat ou si, comme je l'ai beaucoup entendu dire, le virtual surround c'est vraiment pourri pour le JV ? Est-ce qu'il y'a des joueurs de jeux compétitifs qui conseillent le virtual surround 7.1?

Lire la suite...
Sommaire Dossier
  • Test du casque MSI Immerse GH50 : MSI veut faire vibrer nos coeurs
  • Test casque Konix Drakkar Bodhran : quand la chaleur l’emporte
  • Test Roccat Noz : un casque trop léger pour être net
  • Test Turtle Beach Recon Spark : un casque à petit prix, mais aux prestations solides
  • Test Cooler Master MH752 : Une bonne surprise
  • Test HyperX Cloud Alpha S : Pour quelques graves de plus
  • Test Audio-Technica ATH-G1 : Équilibre difficile entre qualités et défauts
  • Test Logitech Pro X : De nets progrès, mais est-ce suffisant ?
  • Test Logitech Pro Headset : Une belle évolution qui craque
  • Test Cooler Master MH752 : Une bonne surprise
  • Casques et technologies surround : L'histoire du bon et du mauvais casque 7.1
  • Test du casque Cougar Phontum : Le charme à l'ancienne
  • Test du casque Logitech G Pro : LE casque pour les joueurs pro ? Vraiment ?
  • Test Plantronics RIG 300 : Un (trop?) petit casque d'entrée de gamme
  • Test Plantronics RIG 400 : La recette était presque parfaite
  • Test du casque Sennheiser GSP 303 : A-t-il hérité des qualités de ses aînés ?
  • Test du casque Sennheiser GSP 600 : Un modèle catégorie poids lourd
  • Test du casque Astro Gaming A40 TR + MixAmp Pro TR : Une vraie plus-value pour le joueur
  • Test du casque ASUS ROG Centurion : La grosse déception
  • Test du casque ASUS Strix 7.1 : Promesses non tenues
  • Test du casque Cougar Immersa Pro : Tout ce qui brille n’est pas fait d’or
  • Test HP Omen Mindframe : Winter is coming...
  • Test du casque HyperX Cloud Revolver S : Un incontournable dans sa catégorie
  • Test du casque HyperX Cloud II : Une évolution à minima
  • Test du casque Logitech G433 : Un compromis bien pensé
  • Test du casque Logitech G633 : Le plein de fonctions
  • Test du casque Logitech G430 : Une (bonne) affaire de compromis
  • Test du casque MSI Immerse GH70 : La lampe d’ambiance qu’il vous faut ?
  • Test du casque Plantronics RIG 500E : Le bonheur est dans le kit
  • Test du casque Plantronics RIG 500 Pro Esports Edition : Simplicité et efficacité à prix élevé
  • Test du casque Razer ManO'War : Des progrès suffisants ?
  • Test du casque Roccat Khan Aimo : La recette qu'on attendait
  • Test du casque Sennheiser GSP 350 : Un concurrent sérieux
  • Test du casque Sennheiser PC 373D : L’argent ne fait pas le bonheur
  • Test du casque SteelSeries Arctis 5 : Des changements qui font mouche
  • Test du casque SteelSeries Arctis Pro + GameDAC : Hail to the king, baby !
  • Test du casque Thrustmaster Y-350X 7.1 Powered : C’est compliqué
  • Test Turtle Beach Elite Pro 2 + SuperAmp (PS4) : Une révision qui déçoit
  • Test du casque Corsair VOID Surround : Quand les sirènes chantent faux
  • Test du casque Razer Kraken 7.1 v2 : L'heure est grave
  • Test du casque Sound BlasterX H7 : Le casque “à la Papa”
  • Test du casque Steelseries Siberia 350 : La douche froide
  • Test du casque Turtle Beach Elite Pro + TAC : Le contrôle du bout des doigts