Menu
jeuxvideo.com / Actualités à la une / Derniers dossiers / AMD ou NVIDIA : quelles sont les cartes graphiques à privilégier entre 100 et 350€ ? /

Cartes graphiques entre 100 et 350€ : Benchmarks sous DirectX 11 - AMD ou NVIDIA : quelles sont les cartes graphiques à privilégier entre 100 et 350€ ?

Page Dossier
Cartes graphiques entre 100 et 350€ : Benchmarks sous DirectX 11
Cartes graphiques entre 100 et 350€ : Benchmarks sous DirectX 11
PC
Partager sur :

Maintenant que les présentations sont faites, nous pouvons sereinement nous attaquer à la partie croustillante de ce dossier : la mise en concurrence de nos différentes cartes sous DirectX 11. Et signalons d’ores et déjà que si les résultats de performances obtenus dans ce cadre vont nous permettre d’établir un premier bilan, celui-ci ne sera que très provisoire, nos tests sous DirectX 12 nous ayant réservé quelques surprises.

Pour commencer, il parait nécessaire de préciser que nous avons procédé à l’occasion de ce dossier à quelques ajustements par rapport à notre protocole de test habituel. Ainsi, le PC qui nous sert à réaliser nos benchmarks s’est vu offrir une petite mise à jour, et est passé à la génération Skylake côté processeur (migration vers un modèle i7-6700K pour remplacer notre i7-5820K). Ce faisant, il s’est donc vu doter d’une nouvelle carte mère, une Gigabyte Z170X Gaming 7. La liste des autres composants n’a en revanche pas évolué par rapport à nos précédents tests de cartes graphiques, et vous pouvez en retrouver les détails dans le tableau ci-dessous.

Cartes graphiques entre 100 et 350€ : Benchmarks sous DirectX 11

Également, vous noterez un peu plus bas qu’un titre est venu étoffer notre panel de jeux testés : Battlefield 1. Il vient s’ajouter à Far Cry Primal, The Witcher 3, Star Wars : Battlefront, Tom Clancy's The Division, Fallout 4, Rise of the Tomb Raider et Total War : Rome II, qui nous servaient déjà de référence. Enfin, un mot sur l’aspect résolution. Compte tenu du positionnement général des cartes mises en concurrence, conçues pour offrir une expérience optimale dans une définition Full HD (1920x1080), il ne nous a pas paru nécessaire d’examiner en détail le cas de la définition QHD (2560x1440), même si quelques essais dans cette configuration ont été menés.

À partir de là, nous pourrions disserter sur les réglages graphiques que nous avons utilisés pour chaque jeu cité plus haut, mais nous imaginons aisément que vous trouverez ces informations relativement dispensables, dans la mesure où vous venez déjà de vous enfiler plusieurs pages de spécifications. Aussi passons directement à la partie réellement centrale de ce dossier : nos résultats de benchmarks.

Cartes graphiques entre 100 et 350€ : Benchmarks sous DirectX 11

S’agissant de l’opposition entre les RX 480 et les GTX 1060, il n’y aura pour l’instant pas de grosse surprise à signaler. Pour mémoire, dans le cadre de notre dossier publié lors de la sortie de la carte milieu de gamme de NVIDIA, cette dernière affichait une avance en termes de performances de 8% sur sa concurrente. Un écart que l’on pouvait relever entre deux cartes disposant chacune d’un design de référence, et qui se retrouvait, à 1 ou 2% près, lorsque l’on abordait le cas de deux modèles overclockés. Cinq mois plus tard, les écarts constatés n’ont quasiment pas varié. Notre GTX 1060 Founders Edition devance la RX 480 d’AMD d’un peu plus de 7% sur l’ensemble de nos benchmarks, tandis que l’écart entre une Gainward GTX 1060 Phoenix GS (OC) et une Gigabyte RX 480 Gaming G1 (OC) est mesuré à 9%, à l’avantage de la première.

Cartes graphiques entre 100 et 350€ : Benchmarks sous DirectX 11

Au-delà de ces chiffres, il est intéressant de préciser que la consommation de VRAM moyenne sur les jeux de notre panel en résolution Full HD se positionne à 4 Go, ce qui rend les propositions avancées par les deux fabricants en la matière (6 Go pour NVIDIA, 8 Go pour AMD) tout à fait cohérentes. Enfin, malgré la différence de performance que l’on peut mesurer entre les deux références concurrentes, il convient de constater qu’elles n’en offriront pas moins sensiblement la même expérience, d’un point de vue framerate : sur l’ensemble des jeux testés, la GTX 1060 permettait ainsi de garantir un taux de 60 images par seconde en toute circonstance en résolution Full HD, tandis que sa rivale se situait un poil en dessous de cette limite. Sur la définition supérieure (2560x1440), la plage de fonctionnement des deux cartes oscillera plus entre 40 et 60 FPS, avec toujours un léger avantage pour NVIDIA.

Cartes graphiques entre 100 et 350€ : Benchmarks sous DirectX 11

Plus intéressants sont les cas des cartes GTX 1050 Ti et RX 470. Dans notre esprit, elles auraient dû entrer en concurrence. En pratique, il n’en est rien : une RX 470 8 Go OC de chez MSI affiche ainsi des performances en retrait de 6% par rapport à une RX 480 8 Go. Un positionnement qui n’est clairement pas le meilleur compromis qu’AMD aurait pu trouver. Pourquoi ? Tout simplement parce que cette carte, qu’elle soit commercialisée en version 4 ou 8 Go, se placera plutôt en face d’une GTX 1060 3 Go. Problème : ce créneau était déjà censé avoir une championne chez AMD, avec la RX 480 4 Go. De fait, AMD se retrouve finalement avec quatre références qui se tiennent dans un mouchoir de poche, et qui risquent de se faire de l’ombre entre elles tandis que NVIDIA d’un côté, fera la course en tête avec sa GTX 1060 6 Go, et de l’autre, gérera la concurrence au niveau inférieur avec la GTX 1060 3 Go.

Cartes graphiques entre 100 et 350€ : Benchmarks sous DirectX 11

Cette situation se retrouve d’ailleurs très logiquement lorsque l’on regarde les tarifications moyennes de chaque modèle. Avec un prix moyen de 330€, les GTX 1060 6 Go overclockées sont plus onéreuses que les RX 480 8 Go overclockées, mais cela reste cohérent, compte tenu de leur avance en termes de performances. Derrière, nous avons 5 références différentes qui se tiennent entre 230 et 300€ (on parle toujours bien de prix moyens constatés) : la GTX 1060 3 Go d’un côté, et les RX 470 4 et 8 Go, et les RX 480 4 et 8 Go de l’autre. Évidemment, cela ne fera pas des cartes AMD de mauvaises solutions en termes de rapport qualité / prix. D’ailleurs, c’est même tout l’inverse : si l’on compare les RX 480 OC 4 Go et des RX 470 OC 4 Go avec les GTX 1060 OC 3 Go, elles se situent toutes dans une fourchette de prix entre 220 et 260€, pour des performances très similaires. Les rapports de force sont donc cohérents… Toutefois, à ce petit jeu, aucune carte ne sort vraiment du lot, ce qui rend l’offre des rouges et noirs sur ce créneau très peu lisible.

Cartes graphiques entre 100 et 350€ : Benchmarks sous DirectX 11

L’autre conséquence de ce positionnement en tir groupé, c’est la solitude dans laquelle va se retrouver la GTX 1050 Ti, qui n’a de fait pas d’équivalent, que ce soit en termes de prix ou de performances. Pour ceux qui chercheront une carte graphique entre 150 et 200€, elle représente non seulement la seule alternative, mais une bonne alternative. Si vous reprenez nos différents résultats, vous conviendrez qu’elle affichera des performances tout à fait décentes en résolution Full HD sur des titres récents, pour peu que l’on accepte quelques compromis sur la qualité du rendu. Elle sera par ailleurs bien dimensionnée pour profiter de jeux moins exigeants type MOBA, et sa faible consommation sous la barre des 75 W en fera une bonne solution pour qui veut mettre à jour la partie graphique de son PC, sans avoir à se soucier des questions d’alimentation. C’est sans doute là l’une des limites de l’architecture Polaris, qui continue d’accuser un retard conséquent en matière d’efficacité énergétique par rapport à Pascal, et qui se voit incapable d’offrir un compromis aussi équilibré que son concurrent sur ce créneau particulier.

Plus bas dans le tableau, il restera le cas des petites dernières, les GTX 1050 et RX 460. Et là encore, sur la base des performances que nous avons mesurées et des prix moyens que nous avons constatés, AMD se retrouve dans une position pour le moins compliquée. Plus clairement, notre exemplaire de GTX 1050 s’est montré 22% plus véloce que notre RX 460. Pour autant, les partenaires de NVIDIA commercialisent la GTX 1050 à un tarif moyen de 148€, tandis que la RX 460 est affichée à 140€. Avec une si faible différence de prix, et pour peu que l’on soit sensible à l’argument de l’écosystème NVIDIA, force est de constater que les chiffres ne sont pas vraiment en faveur des rouges.

Maintenant, et partant des différents arguments et résultats avancés jusqu’à présent, vous pourriez très bien vous dire : « OK… Il y a match sur le créneau restreint des cartes entre 230 et 300€, mais en dehors de ce cas de figure, c’est clairement NVIDIA qu’il mène les débats ». Pour être francs, nous étions également de cet avis, jusqu’à ce que nous décortiquions les résultats de nos benchmarks sous DirectX 12… Des résultats que nous allons maintenant vous détailler.

Mis à jour le 18/11/2016 à 10:45
PC

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
-floruit
-floruit
MP
le 19 nov. 2016 à 20:43

de base la 1050 TI 2g , ou 4g car c'est marqué 2g dans la legende et 4g dans le 2eme graphique !

Lire la suite...
Commentaire édité 19 nov. 2016, 20:44 par -floruit
Sommaire Dossier
  • NVIDIA Pascal versus AMD Polaris : Le point sur les deux architectures concurrentes
  • Présentation et spécifications des différentes cartes testées
  • Cartes graphiques entre 100 et 350€ : Benchmarks sous DirectX 11
  • Cartes graphiques entre 100 et 350€ : Benchmarks sous DirectX 12
  • Cartes graphiques entre 100 et 350€ : consommation, température, bruit...
  • Cartes graphiques entre 100 et 350€ : Nos conclusions pour chaque gamme de prix