Menu
jeuxvideo.com / Actualités à la une / Derniers dossiers / Fallout et ses factions, une lutte de pouvoir /

La Légion de Caesar, l’empire contre attaque - Fallout et ses factions, une lutte de pouvoir

Page Dossier La Légion de Caesar, l’empire contre attaque
La Légion de Caesar, l’empire contre attaque

Comparée à la RNC, la Légion de Caesar peut paraître brutale, agressive et immorale. Et il est vrai que les multiples crucifiés qui bordent les routes et les bûchers où sont brûlés les ennemis de César peuvent donner raison à cette vision superficielle des choses. Mais en réalité, le créateur de cette faction est un ancien Disciple de l’Apocalypse qui souhaite réunifier et pacifier le monde. Voici de bonnes raisons de les aider ou de les détester.

La Légion de Caesar, l’empire contre attaque

Evidemment, la paix est accordée en contrepartie d’une dictature qui prône l’esclavage et une stricte répartition des rôles entre les hommes qui se battent pour lui et les femmes qui servent de ferme pour produire de futurs soldats. Mais César n’a pas toujours été le sanguinaire et rigoureux chef d’une armée esclavagiste. Il s’appelle en réalité Edward Sallow et vivait au sein de la RNC. Il a fait parti des Disciples de l’Apocalypse et s’était spécialisé dans l’anthropologie. Lors d’une mission en Arizona, il a découvert d’anciens livres d’histoire sur l’empire romain et la vie de César. Ces lectures l’ont persuadé d’agir en reproduisant les actions du général romain.

Pour se faire, il a appris le maniement des armes à une tribu qui l’a ensuite promu au rang de chef. Il leur a également enseigné l’art de la guerre totale où les ennemis sont soit assimilés soit détruits. La terreur produite par les bûchers et les croix où pendent les cadavres vise à convaincre les autres tribus de se rendre sans condition. Les hommes sont enrôlés dans l’armée ou deviennent des esclaves tandis que les femmes servent à produire des enfants qui sont élevés par les militaires ce qui les coupe de leur identité tribale. L’intention de Sallow est d’unifier tous les hommes ayant survécu à l’apocalypse sous le règne de l’empire et sous une même identité. La méthode est brutale mais efficace. Il est d’ailleurs connu comme celui qui a conquis 86 tribus.

New Vegas ou la conquête de Rome

La Légion de Caesar, l’empire contre attaque

Lorsque ses bataillons arrivent dans le Mojave, César y voit une sorte de répétition de l’histoire. À la place du fleuve Rubicon, il y a le Colorado. À la place de Rome se trouve la ville de New Vegas. En récupérant le barrage, il gagne la cité qui fait de lui l’équivalent de l’empereur romain.

Malheureusement la première bataille de la Légion contre la RNC pour la possession du barrage a tourné au désastre. Les troupes de la République ont fait un repli stratégique vers Boulder City afin d’y attirer les soldats de César. Une fois en ville, de multiples bombes ont explosé réduisant à néant les légionnaires. Furieux, l’empereur a puni le Légat Malpais qui a dirigé l’opération en le brûlant vif avant de le précipiter dans le Grand Canyon. Depuis lors, le légat qui dirige l’armée impériale est un monstre encore plus cruel et mystérieux : Lanius, terme latin signifiant le « boucher ».

On sait peu de chose sur cet homme. Il est plus grand que la plupart des hommes et porte toujours un masque dissimulant totalement son visage. Il semble qu’il faisait partie d’une tribu qui s’est soumise à l’Empire contre son gré. Il a eu l’autorisation de tuer son ancien chef et exterminer les siens en représailles et signe de protestation. Suite à cela, il a accepté de se soumettre à Caesar et n’obéit qu’à celui-ci. Certains prétendent qu’il est possible de raisonner Lanius, mais qui voudrait essayer ?

Legate Lanius

La Légion de Caesar, l’empire contre attaque

Si New Vegas est si essentiel pour César, c’est tout simplement parce qu’il sait qu’il a besoin d’une capitale pour son empire. De plus, il est malade et sait qu’il doit faire vite. Son plan de paix globale ne fonctionne que si son armée est en perpétuelle conquête de territoire et ses guerriers sont figés de ce côté du Colorado par les troupes de la RNC depuis trop longtemps. Pour l’aider à asseoir la Pax Romana version Fallout, vous devrez tuer les dirigeants de New Vegas et de la RNC, exterminer les opposants comme la Confrérie de l’Acier et vous allier à certaines tribus (avant qu’elles ne soient pleinement assimilées).

Les quêtes de cette faction sont pleines de jeux de mots et de références au vrai personnage historique. Le « Et tumor, Brute ? » est une allusion à la phrase « Et tu, Brute » prononcée par César lorsqu’il se rend compte que son propre fils (Brutus) participe à son assassinat. C’est précisément à ce moment-là que vous aussi, vous pouvez le trahir et mettre fin à son rêve d’empire...

Pax Romana

Dans son souci de recréer l’histoire, Edward Sallow a bien sûr dissimulé sa véritable identité et le fait qu’il reproduit les faits réels relatés dans d’anciens livres. Il se proclame fils de Mars, dieu de la guerre qui aurait dévasté la Terre pour qu’il puisse plus facilement l’asservir. Proclamer le contraire est un blasphème sévèrement puni.

La Légion de Caesar, l’empire contre attaqueLa Légion de Caesar, l’empire contre attaque

Il a fait fabriquer une monnaie similaire à celles des Romains avec des pièces à son effigie alors que la RNC utilise des billets qui ressemblent à la monnaie américaine d’avant-guerre. Il se sert d’un taureau comme emblème de ses troupes et celui-ci est identique à celui de la légion préférée du vrai Jules César. L’organisation militaire est également similaire et la discipline est si sévère. Tous les soldats savent qu’il vaut mieux mourir au combat que désobéir.

Même si les fantassins apprécient le combat rapproché et les armes blanches, cela ne les empêche pas d’avoir des fusils et des équipements plus modernes. L’efficacité passe avant tout ! Toujours pour reproduire l’histoire, les soldats portent des uniformes qui font un peu tache avec le décor post apocalyptique. Mais rappelons-nous que cette « jupette » qui est ensuite à l’origine du kilt des Écossais et du vêtement des Vikings est bien pratique lorsqu’il s’agit de faire son affaire rapidement avec les victimes non consentantes de tribus insoumises à l’Empire. De toute manière, les enfants ne sont pas laissés à leurs parents mais élevés dans l’amour de la légion, une sorte de conditionnement psychologique efficace pour l’unification des hommes autour de la cause de César.

La Légion de Caesar, l’empire contre attaque

Pour Edward Sallow, la RNC est un échec car elle ne fait que cultiver les intérêts des puissants en détournant la population des vrais problèmes par le biais d’une société de consommation. De plus, il estime que le système fonctionne mal car le pouvoir est dilué alors que dans son Empire, il concentre tous les pouvoirs et toutes les décisions. Il méprise également les gangs qui vendent et consomme de la drogue car eux aussi sont divertis de la cause plus noble qu’est l’union des hommes dans la construction d’une nouvelle culture. De gré ou de force, César mène donc une marche contre ce qu’il considère comme la barbarie afin de restaurer la civilisation.

La Légion de Caesar, l’empire contre attaque

Dommage que Sallow n’est pas bien lu la fin de l’histoire romaine. L’Empire devenu trop grand s’est écroulé sur lui-même, la corruption et la bureaucratie l’a rongé de l’intérieur. L’endoctrinement autour du culte de la personnalité ne suffit pas pour fonder un peuple de manière durable.

Comme vous pouvez le constatez, quelle que soit la faction que vous choisissez il y a des avantages et des inconvénients, de la violence et des trahisons, de grands idéaux louables derrière des actions qui le sont moins. C’est ce qui fait la beauté du jeu : rien n’est noir ou blanc ; vous évoluez constamment dans les nuances de gris et la poussière radioactive.

PC PS3 360 Mac MacPlay Obsidian Black Isle Studios Bethesda Softworks Interplay RPG Post-apocalyptique Rétrogaming

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
thibito
thibito
MP
le 21 sept. 2015 à 05:52

Il n y a pas vraiment de culte de la personnalite car la legion peut tres bien fonctionner sans cesar. On peut meme ce demander qui est le vrai maitre?cesar qui bouge pas son cul ou le legat qui combat et effraie les hommes? De plus,si il y avait un vrai culte de la personnalite de cesar,ses responsables proches ne douteraient pas de lui malgre sa maladie

Lire la suite...
thibito
thibito
MP
le 21 sept. 2015 à 05:47

Ca m etonnerait que la "jupette" des legionaires ai infuence le vetements des vikings ou bien meme le kilt ecossais.je pense que tu manques de connaissances en histoire donc abstiens toi des references historiques ou bosse un peu ton sujet avant

Lire la suite...
thibito
thibito
MP
le 21 sept. 2015 à 05:42

La rnc utilise LA monnaie d'avant guerre (qu elle voudrait reintroduire pleinement dans l economie afin de remplacer l usage des capsules) les billets ne ressemblent pas mais sont bel et bien ceux d avant guerre qu elle doit posseder en grandes quantites

Lire la suite...
rocobrasaure
rocobrasaure
MP
le 21 sept. 2015 à 02:17

Tout le reste était pas trop mal mais il a fallu qu'en qualité de néophyte complet vous tentiez de faire de l'histoire romain.
Bon tout d'abord oubliez cette phrase :"En récupérant le barrage, il gagne la cité qui fait de lui l’équivalent de l’empereur romain" car Caius Iulius Caesar n'a JAMAIS été empereur !!! Même Bern qui pourtant est une bille en histoire romaine ne s'y est pas laissé tromper,alors s'il vous plait.
Deusio :"L’Empire devenu trop grand s’est écroulé sur lui-même" = théorie simpliste abandonnée par les historiens depuis plus d'une dizaine d'années.Quand on ne sait pas on ne dit rien plutôt que de dire des énormités.Veuillez excuser mon coup de gueule mais lire des âneries pareilles énoncées comme des vérités,ça a le don de me faire sortir de mes gonds.
C'est après ce genre d'articles qu'on lit partout des pédants certifiant que la Caesar se nomme ainsi car est né d’une césarienne,se défendant à grand coups de Pline l'ancien.
La seule chose que l'on est en droit de demander à un article à but d'information,c'est qu'il y ait une vraie recherche de fond.Une qui ne fasse pas criser les pauvres antiquisants comme moi.
A bon entendeur.

rocobrasaure

ps: Je comprend qu'il n'avait pas le temps d'épiloguer sur les raisons de la chute de l'empire,mais simplifier à ce point revient juste à dire des choses fausses,à faire véhiculer des idées reçues et dans ces cas là autant se taire.S'en tenir là,oublier ce paragraphe et conclure directement n'aurait rien enlever à la diction précédente,bien au contraire.

Lire la suite...
GirafeBleue
GirafeBleue
MP
le 20 sept. 2015 à 22:11

Pas mal, mais tellement écrit avec les pieds que j'ai eu du mal à tout lire.

Lire la suite...
Weizegger47
Weizegger47
MP
le 20 sept. 2015 à 21:33

"Tu, quoque mi fili ? " " Toi aussi mon fils ? " et pas et " et tu, brute" qui n'a rien à voir avec César. Rendons à Cesar ce qui est à Cesar .

Lire la suite...
citoyen
citoyen
MP
le 20 sept. 2015 à 19:47

Il suffit de leur tirer dans les jambes en fait.

Lire la suite...
CitoyenChonoc
CitoyenChonoc
MP
le 20 sept. 2015 à 17:46

Le bon choix était pourtant simple : Ni dieu Ni maitre.

Lire la suite...
Lego_System2
Lego_System2
MP
le 20 sept. 2015 à 15:45

Dommage que Sallow n’est pas bien lu la fin de l’histoire romaine. L’Empire devenu trop grand s’est écroulé sur lui-même, la corruption et la bureaucratie l’a rongé de l’intérieur. L’endoctrinement autour du culte de la personnalité ne suffit pas pour fonder un peuple de manière durable.

L'empire romain a duré un peu plus de 2000 ans, aucun État dans l'histoire ne peut se prévaloir d'une telle longévité. Il n'y a donc pas meilleur modèle de longévité.

Lire la suite...
Commentaire édité 20 sept. 2015, 15:46 par Lego_System2
Deadgobb
Deadgobb
MP
le 20 sept. 2015 à 14:37

Mais rappelons-nous que cette « jupette » qui est ensuite à l’origine du kilt des Écossais et du vêtement des Vikings est bien pratique lorsqu’il s’agit de faire son affaire rapidement avec les victimes non consentantes de tribus insoumises à l’Empire

ne jamais oublier l'aspect pratique de la chose, c'est ça la vraie efficacité n_n

Lire la suite...
Top commentaires
Lego_System2
Lego_System2
MP
le 20 sept. 2015 à 15:45

Dommage que Sallow n’est pas bien lu la fin de l’histoire romaine. L’Empire devenu trop grand s’est écroulé sur lui-même, la corruption et la bureaucratie l’a rongé de l’intérieur. L’endoctrinement autour du culte de la personnalité ne suffit pas pour fonder un peuple de manière durable.

L'empire romain a duré un peu plus de 2000 ans, aucun État dans l'histoire ne peut se prévaloir d'une telle longévité. Il n'y a donc pas meilleur modèle de longévité.

Lire la suite...
Commentaire édité 20 sept. 2015, 15:46 par Lego_System2
Weizegger47
Weizegger47
MP
le 20 sept. 2015 à 21:33

"Tu, quoque mi fili ? " " Toi aussi mon fils ? " et pas et " et tu, brute" qui n'a rien à voir avec César. Rendons à Cesar ce qui est à Cesar .

Lire la suite...
Sommaire Dossier
  • Confrérie de l’Acier, ou la technologie comme religion
  • L’Enclave : quand le passé cherche à détruire le futur
  • République de Nouvelle Californie, démocratie ou nouvelle bureaucratie ?
  • La Légion de Caesar, l’empire contre attaque