Menu
jeuxvideo.com / Actualités à la une / Derniers dossiers / Call of Duty et le cinéma : Des films aux jeux /

Comme un air de Stalingrad - Call of Duty et le cinéma : Des films aux jeux

Page Dossier Comme un air de Stalingrad
Comme un air de Stalingrad

Commençons immédiatement par, peut être, un des jeux les moins connus de la licence : Call of Duty : World at War. Le cinquième épisode de la série est le dernier blockbuster à avoir traité le contexte de la Seconde Guerre mondiale dans un Call of Duty. Avec son background martial et sa prise du Reichstag en final épique, le scénario de World at War a usé de toutes les ficelles connues en termes de narration pure afin d'impliquer au maximum les joueurs dans une histoire qui a vu deux super-puissances se partager le monde avant et pendant la guerre froide.

Et pour le coup, une scène se déroulant dans le jeu rappelle immédiatement un film aux cinéphiles avertis. Il s'agit de la fameuse scène de la fontaine de Stalingrad de Jean-Jacques Annaud. Ici, c'est toute la mise en scène du niveau qui est calquée sur celle du film de Jean-Jacques Annaud, comme l'illustre le montage réalisé par Cscrevette.

Certains pourraient parler de plagiat au visionnage de cette scène du film, mais ce qui nous intéressera ici ce sont justement les liens qui existent entre la production cinématographique tant au niveau technique que pour la reconstitution de décors et de cadrages, et leur implémentation dans le niveau d'un jeu vidéo. Les gros plans dans le jeu, comme dans le film, participent à cette idée que le joueur est l'élément clef de la trame scénaristique, le moteur validant une histoire.

Stalingrad de Jean-Jacques Annaud

Comme un air de Stalingrad

Ce mouvement intradiégétique est renforcé par la nature même du genre. Le FPS est une usine à fabriquer du « Je », c'est finalement ce point de vue qui permet aux utilisateurs de ressentir des émotions ou encore de s'impliquer dans la mission qui leur a été confiée. Dans le chaos d'un Stalingrad balafré par la guerre, World at War retrace l'aventure de soldats sur les deux fronts de la Seconde Guerre mondiale. Entre Stalingrad et Il faut sauver le Soldat Ryan, Treyarch s'inspire du cinéma américain et imprime cette vision que les liens entre le cinéma et le jeu vidéo sont bien plus bien plus ténus qu'on peut le penser.

FPS PC PS4 ONE WiiU PS3 360 Wii Mac PS2 Xbox Action Tir Infinity Ward Activision Treyarch Aspyr Activision Blizzard Sledgehammer Games Contemporain Asie Espionnage

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
_rifle-haze_
_rifle-haze_
MP
le 26 juil. 2015 à 04:32

Il y a surtout une propagande debile dans ce jeu car en tant que russe on peut executer des soldats allemands capturés ou en train de se rendre, alors qu'en tant qu'americain on ne peut pas tirer sur les japonais dans la meme situation.

Ce qui est assez lourd car les japonais etaient réputés pour ne jamais se rendre et préféraient la mort.

De plus les russes sont présenté dans le jeu comme des fanatiques patriotes aveuglé par la vengence et omnibulés par la mere patrie, alors que les americains sont plus résonnés et font juste le "job" comme des bons "guy".

Car bien sur les americains sont trop gentils et les russes tres barbars.

Lire la suite...
Staline-DECCCP
Staline-DECCCP
MP
le 25 juil. 2015 à 20:13

Il ya la scène du "pas un pas en arrière" sur COD1 et quand ils reviennent ils ce font tirer dessus par ce qu'ils sont traitre.

Lire la suite...
[Wiki]
[Wiki]
MP
le 25 juil. 2015 à 11:15

Il y a aussi la scène de débarquement à Stalingrad dans CoD 1, copié/collé du film également.

Lire la suite...
Top commentaires
[Wiki]
[Wiki]
MP
le 25 juil. 2015 à 11:15

Il y a aussi la scène de débarquement à Stalingrad dans CoD 1, copié/collé du film également.

Lire la suite...
Staline-DECCCP
Staline-DECCCP
MP
le 25 juil. 2015 à 20:13

Il ya la scène du "pas un pas en arrière" sur COD1 et quand ils reviennent ils ce font tirer dessus par ce qu'ils sont traitre.

Lire la suite...
Sommaire Dossier
  • Comme un air de Stalingrad
  • Call of Duty Modern Warfare 2 : entre The Rock et Cliffhanger
  • Quand le scénario, lui aussi, prête à digression
  • Des personnages célèbres ont aussi droit à leur version remaniée à la sauce Call of Duty
  • Temporalité et concordance
  • Indiana Jones a aussi inspiré le multijoueur de la licence
Meilleures offres
Amazon PC 15.69€ Amazon PS3 19.29€ Fnac Marketplace 360 21.59€ Fnac Marketplace PS3 24.67€ Fnac Marketplace PC 27.29€ Amazon 360 54.66€
Marchand
Supports
Prix