Menu
jeuxvideo.com / Actualités à la une / Derniers dossiers / 2020 : Tops, flops, coups de cœur et coups de gueule de la rédaction /

L'année de Jiikaa : 2020, plus de bonnes surprises que de mauvaises - 2020 : Tops, flops, coups de cœur et coups de gueule de la rédaction

Chargement du lecteur vidéo...
Page Dossier L'année de Jiikaa : 2020, plus de bonnes surprises que de mauvaises
3329 vues
Partager sur :

On ne s’en sort pas si mal, vu le contexte

À l’approche de cette fin d’année décidément pas comme les autres, un constat s’impose : ces douze derniers mois furent particulièrement enrichissants côté jeu vidéo, avec des découvertes, des surprises, et finalement peu de déceptions. L’industrie a bien entendu été bouleversée par la pandémie et, à titre personnel, les grands raouts de l’été que sont l’E3 et la Gamescom m’ont manqué. La multiplication d’événements virtuels a certes fait le job, mais l’ensemble a été dilué sur des mois, alors qu’il est tellement plus « agréable » de passer une semaine à vivre la nuit pour suivre l’E3 depuis Paris. Au moins, on ne peut pas dire que les annonces furent maigres.

Il faut reconnaître également que Sony et Microsoft ont plutôt bien joué leurs coups dans ce contexte mondial, en parvenant à sortir des consoles de nouvelles générations tout à fait convaincantes, et ce malgré des stocks faiblards au lancement (et le mot est… faible). Je l’ai déjà dit et je le réaffirme : sur bien des aspects, la PS5 et la Xbox Series X/S marquent un point de rupture très intéressant avec le PC, alors qu’elles n’ont jamais eu autant de points communs. Confort d’utilisation, fluidité de l’expérience, puissance et discrétion sont de vrais arguments en faveur d’un jeu vidéo « à la cool », posé dans son canap'.

Mais il ne faut pas oublier que la « next-gen » s’est également invitée sur PC, avec l’arrivée des cartes graphiques GeForce RTX 3000 et Radeon RX 6000. Des petits monstres de puissance et la garantie de jouer à 4K à 60 FPS sur absolument tous les jeux du moment. Si AMD a enfin rattrapé son retard sur les GPU haut de gamme avec les nouvelles Radeon, il n’en reste pas moins derrière son concurrent, qui se démarque avec la qualité l’offre « logicielle » et des technos propriétaires comme le DLSS, qui font la différence. Vous voulez jouer en 4K à 60FPS et ray-tracing à Cyberpunk 2077 ? À l’heure actuelle, seuls les GPU de Nvidia sont capables d’une telle prouesse.

Enfin, comme je le dis dans la vidéo juste au-dessus, côté jeux, il y a eu de belles surprises et une avalanche de AAA de qualité, dont certains que je n’attendais pas et qui m’ont transporté. Mon jeu du confinement ? Non, ce n’est pas Animal Crossing, mais un certain Final Fantasy VII Remake. Dans mon cas, il faut enlever le « remake », car je n’avais tout simplement pas joué au FF VII original. À cette époque, mes RPG étaient sur PC et se nommaient Baldur’s Gate ou Fallout et je n’avais que faire des états d’âme d’un héros avec les cheveux en l’air, affublé d’une épée ridiculement grande. Comme quoi, avec l’âge…

L'année de Jiikaa : 2020, plus de bonnes surprises que de mauvaises

Mon top 5 de 2020 :

  1. The Last of Us Part II

  2. Final Fantasy VII Remake

  3. Streets of Rage 4

  4. Amnesia : Rebirth

  5. CloudPunk

Video-test de The Last of Us Part II

Chargement de la vidéo Test The Last of Us Part II en vidéo
L'année de Jiikaa : 2020, plus de bonnes surprises que de mauvaises

Mon coup de coeur : The Last of Us Part II, le chef d'oeuvre de la PS4

À la seconde où le générique de fin a commencé à défiler, j’ai su que The Last of Us Part II serait mon jeu de l’année. Il me semblait impossible, en effet, qu’un autre jeu de 2020 soit capable de me bouleverser autant et de me faire vivre une expérience aussi forte. Oui, à maintes reprises, TLoU 2 est désagréable, nous fait faire des choses que l’on n’a pas envie de faire. Et c’est en ça qu’il est magistral. Je trouve incroyable qu’une production AAA aussi léchée, aussi bien marketée, la plus grosse exclusivité de l’année d’une console, soit capable d’une telle radicalité, quitte à diviser le public. Les choix de narration de Naughty Dog sont, à ma connaissance, sans précédent dans un jeu avec un tel budget. Une sorte de blockbuster d’auteur, techniquement extraordinaire (il met à l'amende tous les jeux « next gen » sortis depuis novembre) et capable de nouer des gorges juste avec une jeune fille et une guitare. Chef d’œuvre.

L'année de Jiikaa : 2020, plus de bonnes surprises que de mauvaises

Mon coup de gueule : Où sont les cartes graphiques aux prix annoncés ?

2020, c’est également l’année où les constructeurs de hardware ont dû faire avec des usines qui tournent au ralenti et d’énormes soucis d'approvisionnement. AMD et Nvidia en ont ainsi fait les frais, avec des cartes graphiques RTX 3000 et Radeon RX 6000 difficile, voire impossible à trouver. Vous voulez vous payer une 3070 ou une 3080 ? Il faut être très, très rapide, car les stocks partent en quelques secondes dès que les marchands remettent des exemplaires en stock. Chez AMD c’est encore pire : la Radeon RX 6900XT, nouveau très haut de gamme de la marque, est “censée” être disponible, mais il a quasiment été impossible d’en voir le moindre exemplaire en boutique. Mais ce n’est finalement pas ça qui me dérange le plus : cette année, encore plus qu’avant j’ai l’impression, les prix annoncés ne sont pas du tout ceux pratiqués “IRL”. Nvidia et AMD annoncent en effet des prix “à partir de” très alléchants : 589,99€ pour une Radeon RX 6800, 519€ pour une GeForce RTX 3070… Dans la pratique, il faut souvent ajouter plusieurs centaines d'euros pour les quelques modèles disponibles chez les fabricants de cartes. Les marchands profitent également de la pénurie pour gonfler les prix de manière indécente, en témoigne une Radeon RX 6900 XT récemment repérée à 1500 euros au lieu des 999€ annoncés par AMD… Bref, pour vous équiper d’une nouvelle carte graphique à un prix acceptable, il faudra définitivement attendre 2021.

Mis à jour le 30/12/2020 à 09:00

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Assattorney1
Assattorney1
MP
le 30 déc. 2020 à 21:01

Jikaa
a quand un prochain vrai zqsd
on te kiff

Lire la suite...
Sommaire Dossier
  • L'année de 87 : Entre petites découvertes et gros RPG
  • L'année d'Antistar : Une fin de génération inoubliable
  • L'année d'Aubin : Des FPS et des rogue-lites entre 2 parties de Smash Bros...
  • L’année d’Ayden_ : Suis-je trop vieux pour ces conneries ?
  • L'année de Carnbee : Les anciennes gloires au service d’une année de tous les records
  • L'année de Fkz : J’avais plus de temps, merci le confinement !
  • L'année d'Indee : 2020, à la fois généreuse et déconcertante
  • L'année d'Izokay : Le sport manque sa transition
  • L'année de JeromeJoffard : Quand pandémie rime avec Tony !
  • L'année de Jiikaa : 2020, plus de bonnes surprises que de mauvaises
  • L'année de K-Miye : Des attentes et des surprises au rythme d'Animal Crossing
  • L'année de LaPetitePelle : De bons petits jeux et une grande déception
  • L'année de Logan : 2020, particulière et charnière à la fois
  • L'année de MalloDelic : 2020, la fin de l'affrontement direct entre constructeurs
  • L'année de Midnailah : Entre amertume et exception
  • L'année de naglaglasson : Le futur du cinéma, c'est le jeu vidéo
  • L'année de oliveroidubocal : Un retour en adolescence
  • L'année de Panthaa : Le PC n’est plus la seule plateforme reine
  • L'année de Silent_Jay : Pandémie, Evasion & Morosité
  • L'année de Sylvain : 2020, l'année où l'on a célébré le crunch
  • L'année de TheXsable : Du jeu japonais, une épopée et du réchauffé
  • L'année de Tiraxa : Un temps record passé à jouer