Menu
Call of Duty : Ghosts : Devastation
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
  • PS3
  • 360
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Call of Duty : Ghosts : Devastation
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Sylhas
L'avis de Sylhas
MP
Journaliste jeuxvideo.com
14 mai 2014 à 16:51:03
13/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (15)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
11.5/20
Test Call of Duty : Ghosts : Devastation

Call of Duty : Ghosts : Extinction - Episode 2 - Mayday

12 083 vues

Vous en avez désormais l'habitude, les DLC des Call of Duty sortent à intervalles réguliers sur les supports concernés, les joueurs PlayStation étant servis en dernier. Après Onslaught, place donc à Devastation, qui apporte son (tout) petit lot de contenus inédits.

Call of Duty : Ghosts : Devastation

Sans surprise, ce deuxième DLC de Call of Duty : Ghosts contient quatre nouvelles maps multijoueurs, intitulées Behemot, Collision, Unearthed et Ruins. Les joueurs pourront également s'entretuer avec une toute nouvelle arme, le Ripper, et découvrir un nouveau chapitre de l'excellent mode Extinction, baptisé Mayday. Le tout est vendu une quinzaine d'euros. Trop cher ? Globalement oui, même si comme à l'accoutumée, il y a à boire et à manger dans ce DLC.

Ripper of Souls

Call of Duty : Ghosts : Devastation
Un volcan entre parfois en éruption en pleine partie.
A l'image du Maverick apparu dans Onslaught, le Ripper est une arme redoutable qui a été adoptée par de nombreux joueurs. Efficace à courte portée, le fusil dispose de deux cadences de tir différentes, augmentant ainsi sa précision et le rendant extrêmement polyvalent, même à longue distance. Concernant les nouvelles cartes, elles sont de qualité très inégale. Unearthed est une refonte de la map Dome de Modern Warfare 3 et place le joueur sur un chantier, propice au bourrinage. Behemot situe l'action sur une plate-forme pétrolière de taille relativement réduite, ce qui donne droit à des affrontements intenses, où les armes à courte portée sont reines. On regrette son manque flagrant d'ouverture et de verticalité. Rien de très alléchant en somme.

Incarner un Predator, c'est fun

Call of Duty : Ghosts : Devastation
Explorez un temple Maya sur la map Ruins.
Heureusement, les deux autres environnements rehaussent quelque peu le niveau. Commençons par Collision, théâtre de la percussion entre un pétrolier et un pont. Cette carte, parfaitement équilibrée et relativement ouverte, exploite avec justesse les espaces intérieurs et extérieurs et incite à la coopération. Idéal pour les parties en mode Domination. La quatrième et dernière map de ce DLC est certainement la meilleure. En effet, Ruins met en scène un temple maya en pleine jungle et se compose de multiples embranchements, escaliers et autres souterrains, dans lesquels il est très facile et paradoxalement plaisant de se perdre. Une éruption volcanique vient même rythmer de temps en temps l'action. La cerise sur le gâteau est bien entendu la transformation en Predator, un clin d'oeil réussi à la saga éponyme. Inutile de préciser qu'il est particulièrement grisant de se rendre invisible et de déchiqueter ses ennemis à coups de griffes. Mention spéciale au rire sardonique de la créature juste avant de déclencher une gigantesque explosion.

Mayday ! Mayday !

Call of Duty : Ghosts : Devastation
La map Collision est une vraie réussite.
Devastation est également l'occasion de découvrir un nouveau chapitre du mode Extinction. Plus difficile que les précédents épisodes, Mayday met plus que jamais l'accent sur la coopération. Vous commencez à bord d'un navire, avec pour mission de retrouver le Dr Cross. Bien entendu, des hordes d'aliens redoutables viennent pimenter l'aventure en vous barrant la route. Mais le clou du spectacle est le combat contre le kraken et ses tentacules dévastateurs. Ce monstre vous donnera du fil à retordre, surtout s'il n'y a pas une parfaite coordination au sein de votre équipe. Au final, cet épisode s'avère vraiment excellent et mérite presque à lui seul l'achat de ce DLC. Presque, parce qu'à 15 € le contenu téléchargeable, l'addition est plutôt salée...

Points forts

  • La map Ruins et la transformation en Predator !
  • Le chapitre Mayday du mode Extinction, vraiment excellent

Points faibles

  • La moitié des maps sont peu intéressantes
  • Encore et toujours trop cher !

Bilan plutôt mitigé pour ce nouveau DLC de Call of Duty : Ghosts. Le manque d'inspiration et d'intérêt des maps Unearthed et Behemot est contrebalancé par l'excellence de la carte Ruins et du chapitre Mayday. Au final, l'expérience est plutôt correcte, même si, encore une fois, ces DLC sont trop chers !

Note de la rédaction

13
11.5

L'avis des lecteurs (15)

Lire les avis des lecteursDonnez votre avis sur le jeu !
Profil de Sylhas,  Jeuxvideo.com
Par Sylhas, Journaliste jeuxvideo.com
MP
PS3 Infinity Ward Activision FPS
Dernières Preview
PreviewHalo Infinite va-t-il s'imposer comme le FPS de cette fin d'année ? 19 nov., 09:01
PreviewBabylon's Fall : vers un Platinum en demi-teinte ? 18 nov., 17:05
PreviewDying Light 2 : plus grand, plus viscéral, plus narratif ? 16 nov., 16:00
Les jeux attendus
1
Elden Ring
25 févr. 2022
2
Halo Infinite
08 déc. 2021
3
Gran Turismo 7
04 mars 2022